vendredi 19 octobre 2018

L'affaire Mélenchon

Dérives liberticides: quand c'est le tour de Mélenchon par Régis de Castelnau


" En ce mardi 16 octobre au matin, ayant appris l’annonce imminente du remaniement ministériel, nous étions palpitants, plein d’impatience et d’espoir attendant les décisions jupitériennes. Une fois celles-ci tombées, vite un petit tour sur les réseaux, histoire de se détendre à la lecture souvent hilarante des commentaires, des parodies et des détournements saluant le nouvel épisode de la série : « Macron fait des trucs ». Avec l’arrivée de Christophe Castaner dit Rantanplan au poste de premier flic de France, les humoristes numériques disposaient d’une mine d’or, on en riait à l’avance.


Et là surprise, partout le visage de Jean-Luc Mélenchon tout ébouriffé, tout surpris et tout fâché par ce qui lui est tombé sur la figure à l’heure du laitier : une perquisition judiciaire en bonne et due forme. La violence légitime de l’État prenant la forme d’un cambriolage au réveil, où l’on rentre chez vous, dans votre intimité, pour tout fouiller, tout saisir, que vous avez juste le temps d’enfiler un slip, et que si vous voulez prendre une douche c’est en laissant la porte ouverte. Quand c’est tombé sur Nicolas Sarkozy, tout le monde a ricané. Mais quand c’est à vous que ça arrive, croyez-moi ça fait vraiment tout drôle. Alors Jean-Luc Mélenchon constate stupéfait que c’est son tour de passer au tourniquet, de subir le rodéo judiciaire que d’autres ont connu avant lui. Et découvre par la même occasion ce qu’est la partialité et l’arbitraire d’un haut appareil judiciaire qui ne voit aucun inconvénient à se transformer en outil à la disposition du pouvoir politique. Alors le patron de la France Insoumise, extrêmement contrarié, adopte le registre de la dénonciation tonnante où il excelle. Première cible, évidemment, l’extrême-droite qui n’y est pour rien, mais c’est un rituel. Exactement comme le roi Loth d’Orcanie dans la série Kaamelott avec ses citations latines qui ne veulent rien dire mais font toujours de l’effet. Après ce sera le tour, tout aussi inutile, de la pauvre Nicole Belloubet, dont une légende urbaine prétend qu’elle serait Garde des Sceaux.

Si l’on a bien compris c’est même motif, même punition que le FN devenu RN. La justice s’arroge le droit de contrôler la façon dont les partis d’opposition utilisent leur argent et leurs ressources, et comme ça, avant toute décision au fond, en violation de la présomption d’innocence, on leur saisit les sommes que leur doit l’État en application de la loi sur le financement de la vie politique. Sans que les juridictions supérieures n’y voient le moindre problème tant en ce qui concerne la liberté politique que la séparation des pouvoirs.

Eh oui cher Jean-Luc Mélenchon, avec ce pouvoir et la partie de l’appareil judiciaire qui le suit, la perquisition, comme la guerre, est la continuation de la politique par d’autres moyens. Mais camarade, tout ceci était parfaitement prévisible. Le problème c’est que vous avez applaudi quand c’est Nicolas Sarkozy qui a connu ces méthodes indignes. Je vous renvoie aux dizaines d’articles écrits sur ce sujet dans ces colonnes. Vous avez pris un air pincé sans dire grand-chose sur celles infligées à François Fillon. Alors même que le raid médiatico-judiciaire lancé contre celui-ci a purement et simplement faussé l’élection présidentielle et permis l’accession au pouvoir d’un inconnu dont nous mesurons aujourd’hui la dangerosité. Certes Clémentine Autain a ensuite sauvé l’honneur en refusant de voter la mainlevée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen car elle avait compris le pourquoi des demandes utilisées contre celle-ci. Mais elle fut bien seule. Je pourrais multiplier les exemples qui démontrent que vous n’avez pas mesuré le danger de cette instrumentalisation de la justice à des fins politiques.

Ce qui est en cause n’est pas ce qui pourra arriver à la fin des procédures si celles-ci arrivent un jour à une fin. Le problème est celui de l’utilisation de la justice par des initiatives procédurales immédiatement médiatisées, prises en fonction des impératifs politiques du jour. Pourquoi croyez-vous que la perquisition dont vous avez été l’objet est intervenue le jour de l’annonce du remaniement ? Pourquoi croyez-vous que les procédures concernant Nicolas Sarkozy durent pour certaines depuis 25 ans comme l’affaire de Karachi ? N’hésitez pas à vérifier le contexte politique dans lequel sont répercutés telle mise en examen, telle perquisition, tel scoop relayé par la presse amie, telle publication de procès-verbaux trafiqués etc. etc. Pour avoir suivi tout cela de très près pendant des années, je sais à quel point c’est édifiant.

La liberté ne se divise pas Jean-Luc Mélenchon et je dois dire que je ne comprends pas pourquoi vous avez été muet face à l’énorme injustice dont a été victime Esteban Morillo. Comme sur le scandale toujours sans conséquence disciplinaire du célèbre « mur des cons ». Car cette partialité à l’encontre des adversaires politiques s’accompagne depuis l’arrivée de François Hollande à la présidence de la république d’une étonnante mansuétude pour ceux qui sont du côté du manche. Que sont devenues les affaires Arif, Lamdaoui, Le Roux ? Vous n’avez pas d’avis ? Et vous ne vous êtes pas beaucoup mobilisé non plus pour protester contre les protections étonnantes dont bénéficient aujourd’hui Emmanuel Macron et son entourage de la part du haut appareil judiciaire. Les comptes de campagne du petit roi, l’affaire du coffre de Benalla, la soudaine garde à vue et les poursuites à l’encontre d’une vingtaine de passants présents le 1er mai sur la place de la contrescarpe, l’impunité de Muriel Pénicaud malgré deux délits de favoritisme évidents, l’incroyable dépaysement à Lille de l’affaire Ferrand, la tranquillité assurée à Ismael Emelien malgré de lourds soupçons de recel des cassettes illégalement remises à Benalla, l’égale tranquillité d’Alexis Kohler, toute cette passivité étrange mériterait un traitement politique. Comme contre la façon dont Emmanuel Macron est intervenu dans la procédure de nomination du nouveau procureur du tribunal de grande instance de Paris.

On vous l’avait dit pourtant que viendrait votre tour. Et que l’oligarchie dont Macron est le fondé de pouvoir n’aurait aucune retenue pour instrumentaliser la justice à des fins politiques. Il ne sert à rien comme vous l’avez fait, d’interpeller Madame Belloubet qui n’est là que pour mettre en œuvre les décisions du Château. Alors bien sûr, il ne s’agit en aucun cas de revendiquer une quelconque impunité pour les personnages publics, mais au contraire d’exiger l’irréprochabilité pour ceux qui sollicitent la confiance des citoyens. Mais cette irréprochabilité doit d’abord être celle de la Justice gardienne de la loi. Et nous sommes pour l’instant loin du compte concernant les affaires politiques. C’est à cette justice que le parlementaire que vous êtes doit demander des comptes. Et à l’organisation que vous dirigez de mener le combat politique contre ces dérives liberticides.

En attendant, vous êtes dans la seringue et vous allez voir, ce n’est pas rigolo."

Régis de Castelnau



D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

33 commentaires:

  1. Bonjour à tous, j'aime bien Mr de Castelneau car il nous envoie toujours un regard extrêmement lucide sur le marigot politique, devrais je dire la fosse sceptique qu'est devenue cette démocratie qu'on nous a vendue si bien. En fait, point de démocratie, nous allons voter mollement contre ceux que nous ne voulons pas et pour ceux que nous voulons un peu moins pires... nous en sommes là. Nous avons tous compris que le match politique consiste maintenant à s'envoyer qui un scandale sexuel, qui des soupçons de corruption, éclaboussez il en restera toujours quelque chose. C'est une façon atroce de faire de la politique car elle désespère le peuple. mélenchon, le moulin à parole voit le balancier lui revenir en pleine gueule. Victimisation, cris d'orfraies et protestation d'innocence, on connaît la chanson par coeur, ça fait des années qu'on nous la chante. carpe diem

    RépondreSupprimer
  2. marianne ARNAUD19 oct. 2018, 11:54:00

    A toutes fins utiles, mon cher Corto, je vous adresse les réflexions qu'une personne m'a envoyées après avoir lucet article :


    J’ai bien lu, et je trouve que certaines inexactitudes sont curieuses et l’ensemble assez injuste. Concernant la levée parlement de Marine Lepen;


    "Certes Clémentine Autain a ensuite sauvé l’honneur en refusant de voter la mainlevée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen car elle avait compris le pourquoi des demandes utilisées contre celle-ci. » Inexact.


    Clémentine Autin a voté contre la levée parlementaire de Gilbert Collard et JLM l’a approuvée.
    A cette occasion, elle déclare : "Notre refus de voter cette levée n'est pas étranger à cette méthode qui s'installe à l'Assemblée, dans un climat où le pouvoir du Parlement est chaque jour un peu plus piétiné ». Tu auras observé le « Notre ».
    C’est relaté ici.


    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/09/28/25001-20170928ARTFIG00121-pourquoi-l-insoumise-clementine-autain-a-epargne-le-fn-gilbert-collard-sur-la-levee-de-son-immunite.php


    Par ailleurs, Mélenchon s’est attiré les foudres d’à peu près tout le monde en disant qu’il était incompréhensible de voir une sanction tomber en l’absence de jugement (l’affaire de la subvention du FN) et qu’il était tout à fait contre l’idée de faire subir à Marine Lepen un expertise psy.


    En ce qui concerne la condamnation de Morillo, il embrouille le débat en mélangeant les torchons et les serviettes non ? Pour quelle raison Mélenchon irait mettre son groin dans le verdict d’un procès en cours d’assise ? Mr Morillo a des droits, et s’il n’est pas content de son jugement, il peut faire appel. C’est à ses avocats de faire le job, pas à quelque personnage politique que ce soit. Parce que faudrait savoir. Comment peut-on à la fois réclamer une totale indépendance de la justice et reprocher aux politiques de ne pas mettre leur grain de sel dans un jugement rendu en cour d’assise par un jury populaire. Elle est bien bonne celle-là !


    "Et vous ne vous êtes pas beaucoup mobilisé non plus pour protester contre les protections étonnantes dont bénéficient aujourd’hui Emmanuel Macron et son entourage de la part du haut appareil judiciaire. Les comptes de campagne du petit roi, l’affaire du coffre de Benalla, la soudaine garde à vue et les poursuites à l’encontre d’une vingtaine de passants présents le 1er mai sur la place de la contrescarpe, l’impunité de Muriel Pénicaud malgré deux délits de favoritisme évidents, l’incroyable dépaysement à Lille de l’affaire Ferrand, la tranquillité assurée à Ismael Emelien malgré de lourds soupçons de recel des cassettes illégalement remises à Benalla, l’égale tranquillité d’Alexis Kohler, toute cette passivité étrange mériterait un traitement politique. Comme contre la façon dont Emmanuel Macron est intervenu dans la procédure de nomination du nouveau procureur du tribunal de grande instance de Paris. »
    Bon, ben là, je pense que Bruno Bertez devrait juste prendre le temps de lire et d’écouter attentivement JLM au lieu de se contenter de ce qui en est dit dans les médias mainstream. Visiblement, il n’a qu’une idée trèèèèèèèès superficielle des activités et des prises de position de JLM. Si j’avais mauvais esprit, je dirais même que ça frise la mauvaise foi. Mais je lui accorde el bénéficie du doute et suppose donc qu’il est juste très mal renseigné.

    A suivre...

    RépondreSupprimer
  3. marianne ARNAUD19 oct. 2018, 11:57:00

    Suite…

    Bref …. Pour finir, je ne dirais rien non plus les affaires qui collent au train de Sarkozy pour ne pas alourdir ce mail déjà long …. Mais encore une fois, mettre ça sur le tapis dans ce contexte me semble plus embrouiller le débat qu’autre chose. Hors, la question posée par la perquisition de cette semaine, c’est « comment la République française traite ses oppositions politiques », et pas « comment la Justice traite les magouilles des gens qui gouvernent ». Toutes les affaires de Sarkozy sont des affaires « instruites ». Il a donc accès aux dossiers et à une défense. Ce qui s’est passé cette semaine avec LFI est d’une toute autre nature.


    Voilà deux articles en retour que j’ai lu sur cette affaire et qui m’ont paru plus intéressant que les autres.
    Le premier, dans un registre « émotionnel », dont je te tire une phrase qui résume l’ensemble et qui, au fond, me va bien . "Bref, à force de ne rien trouver à irrémédiablement détester chez cet homme, je me sens, pour le dire avec clarté, véritablement couillon. »


    https://leonardvincent.net/2018/10/17/de-la-solitude-du-designe-volontaire/?fbclid=IwAR0xaRvjh8ixEAkMtsulysIbrli7ckmmYFoMhpXVeojeckTr8PMUpBY61bo


    Le second, fine analyse et pistes de travail sérieuses


    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/10/18/31001-20181018ARTFIG00205-fillon-le-pen-melenchon-le-parquet-devrait-traiter-les-opposants-avec-plus-de-respect.php?fbclid=IwAR2PLNd-6983T9LbtHk_j8oF0zeUqew4NdmwyA1Qz_TGBiep_eMhhZhSkwE


    Voilà.

    RépondreSupprimer
  4. Dit donc Corto,pas trop mal la tête?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zen Aztec: mal à la tête ??? euh... faut voir mais a priori non, pourquoi ? :)

      Supprimer
    2. Tu es un peu en semi retraite,heureusement que Castelnau et autre Rédecker bossent pour toi:(

      Supprimer
    3. marianne ARNAUD20 oct. 2018, 10:02:00

      Pourriez-vous avoir l'obligeance de nous informer du site sur lequel vous écrivez des articles originaux tels qu'ils vous autorisent à ce persiflage, afin que nous puissions en juger sur pièces ?

      Supprimer
    4. Zen: certes, mais en ce moment et au moins jusqu a mi novembre, je suis débordé alors faute de temps pour publier ma propre prose, je pose quelques articles intéressants

      Supprimer
  5. Géo

    Quel intérêt à s attaquer à Cluclu Mélenchon alors que l objectif actuel est de torpiller le vote dit "populiste"?("la peste" selon certaine caille pornocrate nichée à l Élysée)
    Sinon pour lui donner du prestige en le présentant comme une bonne alternative d opposition plutôt que les "dangereux populistes" et,de la sorte, affaiblir ces derniers par des reports de voix sur les prétendus "Insoumis" mis en valeur par ces injustes perquisitions.
    Quel cinéma!
    Parce que les "Insoumis", ce fut la "fête à macron" dans les rues et non pas de vraies manifestations d opposants.
    Ne prendrait-on pas encore les gens pour des idiots dans ce pays?

    RépondreSupprimer
  6. Que Mélanchon s'étonne et s'insurge d'être dans le collimateur de la justice est hilarant, lui qui fustigeait Fillon et MLP dans des tweets aux accents robespierriens.

    Mais cela prouve une chose, la prochaine présidentielle sera polluée de la même façon que la précédente, une affaire réelle ou inventée viendra torpiller la candidature qui aura une chance de faire de l'ombre à Macron.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: fort possible ! hélas ! celui qui osera s'attaquer à Macron devra avoir les fesses particulièrement propres ! :)

      Supprimer
    2. Le stalinien de salon Mélenchiasse devrait pourtant savoir que quand un mec de gauche arrive au pouvoir, il appelle les flics pour faire mettre ses copains en taule.

      Supprimer
    3. Théo: rien d'inhabituel , donc !

      Supprimer
    4. @atoilhonneur corto :
      Pour une fois erreur d'appréciation. Même les fesses propres ça ne suffit pas. Il suffit à l'oligarchie politico-médiatique et judiciaire de déclencher une affaire qu'ils auront soigneusement concoctée, au moment le plus opportun, pour le gêneur soit disqualifié au yeux du public et que cette oligarchie arrive à ses fins. C'est comme ça qu'on change une élection. Peu importe si le gêneur d'un moment est ensuite reconnu innocent.
      Pierre

      Supprimer
  7. Son affaire ressemble beaucoup à un suicide politique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      À Fredi M

      Pas sûr.Les Français dans leur aveuglement sont capables de plébisciter davantage son parti suite à cette pantalonnade.
      On les a déjà vus cautionner par l abstention ou le vote l élection de Manu la caille et ceci malgré son passif chez Hollande et son rapport avec de grands banquiers prédateurs.

      Supprimer
  8. Quelle justice aurions nous si Mélenchon était au pouvoir ?

    RépondreSupprimer
  9. Il y a quelque temps, j'ai failli acheter un T-shirt "humoristique" vendu par une boîte ayant principalement une clientèle de policiers et de militaires, t-shirt sur lequel on voyait des flics cagoulés et armés jusqu'aux dents sous l'inscription: "Nous assurons les visites à domicile". Je viens de consulter le catalogue en ligne; le T-shirt a disparu. Ce genre d'humour semble ne pas avoir plu.

    RépondreSupprimer
  10. Souriez. Vous avez été fillonisé !
    Fillon et Mélenchon font la bien la paire non pas de vertueux dénoncés mais de naïfs.
    Que Nicolas Dupont-Aignan se méfie: il est le prochain sur la liste. Il devrait dire à ses soutiens - Desgouilles, par exemple, qui officie sur causeur - d'arrêter de croire que l'honnêteté est intérieure. Ce sont les procureurs qui décident...
    Amike

    RépondreSupprimer
  11. Géo

    "Youtube.Le yéti 69.Mélenchon et macron amoureux"

    Ce titre a retenu mon attention.C est le bon sens populaire.Il fait référence à une diatribe enflammée de notre j.Luc contre notre Manu.
    Quelque temps après,la caille pornocrate rencontre de façon inopinée le Dodo de l île Mélanchon à la sortie d un restaurant,ai-je lu ailleurs.
    Et voici les échanges de propos sirupeux entre les deux drôles de volatiles...du genre"nous ne sommes pas ennemis...bla bla bla etc..."
    La caille satanique est bien du genre à concocter une vacherie de taille à une personne à laquelle elle aura fait risette et s en réjouir sous cape...avec ses maîtres,pardon...leurs maîtres.
    L empereur Justinien avait ce trait de caractère sadique envers des gens qu'il recevait en public,qu'il cajolait et il donnait ordre ensuite à ses gardes de s emparer d elle pour la jeter dans un cachot infect.
    Mais le melanchon n est pas en reste non plus.Où est passée sa véhémence lorsqu'il se trouve soudain face à notre Manu?
    C est la rencontre de deux fourbes aux paroles emplies de miel y compris pour leurs électeurs mais aux pensées égoïstes d un opportunisme infâme.
    Sont-ils ennemis ces deux là?Juste assez pour savoir quand s arrêter pour ne pas finir par se nuire à eux-mêmes.Ils joueront donc contre l intêret des peuples.D autant plus que même si dissensions existent au sein des loges il y a un accord tacite de non agression,au delà des limites raisonnables, à respecter selon les consignes données par les maîtres.
    On a besoin de Dodo Melanchon comme fausse opposition au pouvoir.
    Aux dernières élections pestilentielles,c est le FN qui a servi de marchepied à l accession de la caille malfaisante à l Élysée grâce à la maladresse de Marine le Pen qui s en va danser après sa défaite.
    Cette fois-ci ça risque de ne pas réussir et la marionnette en place est déficiente il faut donc trouver un parti qui aspirera les voix des "populistes" et quoi de mieux que cette affaire qui permet en plus d en occulter d autres en gestation et mauvaises pour le pouvoir?
    (Pas grave,ça va remonter quand même.)

    Remarque:la coupe de la barbe et le profil du policier auquel la méluche s adresse quand il veut forcer le passage.lors de la perquisition.Voir la coupe de Benallah quand il portait la barbe et surtout celle du visage flouté mais dont on voit le profil global dans la vidéo ou un homme tient l enfant ou le nain harnaché au balcon,où un certain Mamadou Gassama est censé sauver un enfant.
    Tous ces gens iraient-ils chez le même coiffeur ou barbier? S'agirait-il d un corps spécial de gens formés pour le même genre d intox par exemple?
    Possible que l on ait pris Mélenchon en traitre pour créer l'effet de surprise avec un secret plaisir sadique(très sm la petite caille quand même!Tantôt l un tantôt l autre selon les projections psy qu'elle fait)

    Parce que quand même n est-il pas prescrit notamment chez l initié Albert Pike que chez un FM "aguerri",le mensonge doit devenir une seconde nature sous peine de ne pas être jugé apte à franchir certains niveaux dans la hiérarchie?

    Dans une vidéo Melanchon est dans la rue et parle des événements outrageants survenus.Derrière lui parmi les militants il y a Corbières qui sourit l'espace d un bref instant en le regardant.Il ne prend pas cela très au sérieux.
    Et puis dans la salle perquisitionnée,il lance son" on ne touche pas à un camarade" d un ton surjoué.

    Mélenchon:"je ne suis pas un simple passant dans la rue!"(=vous êtes des merdes vous on peut même vous arrêter arbitrairement mais pas moi!)
    Le contenu du bureau de la caille sataniste (et infestée)en dit long sur le niveau de moralité de tous ces gens.
    Chacun en déduira ce qu'il veut mais désolé le coup de la perquisition ça ne marche pas à mon sens c est de la (mauvaise) comédie!

    RépondreSupprimer
  12. Notre Perruchon national confond trop souvent trublion et histrion, mais des deux,je pense que Macron est largement plus inquiétant et plus dangereux.

    Garder les fesses propres ne sera peut être même pas suffisant,pour rester un opposant crédible,tant ce pouvoir semble décidé à marginaliser ou éliminer ses opposants,un par un.

    On devrait en avoir un avant goût aux prochaines élections européennes,où les opposants à l'Union européenne et nouveau monde assimilé ne seront même plus renvoyés à la version soft du populisme mais aux chemises brunes des années 30.

    Dans la majorité des médias et canards extrême-centristes,européistes et immigrationnistes,ça a déjà commencé...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  13. Ce type est un bouffon qui s'est enrichi sur le fromage de la république.

    RépondreSupprimer
  14. Justice arbitraire certes mais partisane c'est plus difficile à prouver.
    Il faudrait pour cela éplucher les comptes de campagne des autres partis et y trouver les mêmes approximations que ceux de Mélenchon.

    RépondreSupprimer
  15. Vous vous prenez la tête pour pas grand-chose, Melonchon est un soviétoïde et il est donc perclus de problèmes psychiatriques et notamment par le culte de la personnalité.
    Un peu de hors sujet car le taulier aime.
    L'album posthune de Johnny, musique OK, en ce qui concerne l'amur de son pays, est-ce la France ou les States ? les States, je pense.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  16. Qu'aurait il dit si Fillion ou Sarkozy avait fait la même chose?
    Pour Mélechon , il ne faut pas faire seulement des contrôles financiers mais il faut aussi faire un contrôle psychologique.
    C'est une honte de parler de ce cinglé pendant une semaine après la catastrophe dans l'Aude.
    Marco

    RépondreSupprimer
  17. Bien fait pour ce sinistre clown manipulateur pervers narcissique..
    Pétain qu'il aille en taule ..Avec tous ses potes..

    RépondreSupprimer
  18. kobus van cleef21 oct. 2018, 08:52:00

    Sans charre, merlu m'a bien fait goleri
    Indignation et colère feinte,injure pour le chose citoyen que je suis (" je ne suis pas un passant dans la rue"! Hé bien,moi oui,tout comme toi, le merlu,e et rien ne nous sépare ,ou plutôt si, tu es à mon service puisque tu as sollicité les suffrages.... difficile à comprendre ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      À Kobus

      Belle comédie n est ce pas?
      Il y avait néanmoins quelques petits accents de sincérité dans la colère feinte de Mélanchon,qui s expliqueraient par la présence d une certaine Sophia Chirikou.
      Les rodomontades du capitaine matamore.
      Allons nous soudainement apprendre un jour en guise de riposte la liaison de notre Manu la caille avec un homme plus jeune que lui,par exemple?
      La guerre en dentelles sera t'elle déclarée sur fond de pillage de vente et d invasion du pays dans le silence général?

      Supprimer
    2. Il va falloir ressortir le Satiricon ?

      Supprimer
    3. Géo

      Au Canasson

      "Satiricon..."

      Une petite caille pornocrate de l Élysée qui se nommerait...macrencolpe?
      L'idée est plaisante et a quelque véracité.
      Il me parait évident en outre que notre petite caille a fréquentation plus jeune dont la révélation pourrait poser problème aussi pour d autres raisons mais ce n est que mon avis.
      L un des Antillais enlacés par ladite caille est actuellement dans le collimateur de la justice pour commerce de drogues.

      Le dodo de l île Mélenchon pourrait bien disparaitre.
      En effet,certains en coulisses doivent commencer à penser que le Ruffin eh bien il n est pas si mal comme tribun,lui qui a protesté véhémentement à l Assemblée contre le rejet d une allocation destinée aux études des enfants handicapés.
      Il fait très peuple et remplacerait bien le vieux briscard fatigué.
      Se défaire du dernier et faire progresser son parti pour absorber des voix "populistes" en faveur de cette fausse opposition que sont les soi-disant Insoumis
      eh bien ça ne serait pas mal,non?
      D une pierre deux coups.
      Furieuses luttes intestines dont nous ne voyons que la surface mais de toute évidence il n y a rien de sincère là dedans et le Jean-Luc ici n a aucune mais aucune sincérité même pas dans ses convictions.(cela écrit sans détestation quelconque mais on n est pas forcé à aimer de si mauvais comédiens,Corbières inclus.)

      Bientôt un autre tour dans les cercles de Dante mais pour la caille porno cette fois.
      Et son "ministre" de l Intérieur.
      Lorsque l on est si peu enclin à la précision pour se raser comment être pointilleux dans une telle fonction?
      Sans évoquer le reste...pour l instant.

      Supprimer
  19. Il ne faut pas montrer les fautes d'autrui avec un doigt sale.
    Proverbe italien
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,

    Régis de Castenau a écrit un deuxième article sur le sujet, article qu'il conclut ainsi :
    "...Ce que nous rappelle l’agression médiatico-judiciaire dont sont l’objet aujourd’hui Jean-Luc Mélenchon et son organisation politique, c’est bien l’existence de dérives dangereuses pour les libertés publiques. Alors quoi qu’on pense de Jean-Luc Mélenchon, il est nécessaire aujourd’hui de le défendre. « Quand nos libertés sont sous la grêle, fol qui fait le délicat. »

    Et en effet, l'essentiel n'est pas J.L.Mélenchon mais ce qui se passe au niveau médiation-judiciaire en France, en ce moment.

    RépondreSupprimer
  21. D 'après le Point, monsieur Brigitte va mal. Il est épuisé malgré Bregancon ... la Lanterne...
    Et nous donc...
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps.

TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIME

France, 2019.