lundi 13 février 2017

Quand le Syndicat National des Journalistes associe Fillon à Trump et à la racaille de banlieue

Résultat de recherche d'images pour "trump fillon"

Je croyais qu'avec Sarkozy on avait pu tout voir de ce pouvait être un acharnement médiatico-journalistique contre un homme politique. On le grima en Pétain, on lui prêta des casseroles qu'il n'avait pas, on lui prêta des propos qu'il n'avait jamais tenu, etc... Vous vous en souvenez ? Et bien non, je n'avais pas tout vu.

Avec l'affaire Fillon, c'est pire et différent. On voit avec une quasi sidération BFM s'en donner à cœur joie, inventer " des manifestations anti-Fillon " là où seulement une vingtaine de glandus tapent sur des casseroles et insister lourdement sur les 3 hypothèses qui attendent maintenant Fillon: Le classé sans suite avec seulement 5% de chance, la mise en examen avec 45% de chance et tant qu'à faire la correctionnelle avec 50% de chance ! Et quasi la même tambouille sur Itélé, dans Libé, Le Monde ou Le Parisien. A-t-on déjà vu un tel lynchage sous la cinquième ? A priori, non. Les journalistes n'aiment pas Fillon, normal, il a (avait?) toutes les chances de l'emporter et de balayer cette gauche social-libérale toute énamourée par ce si charismatique Macron.

Il faut dire que le Fillon ne les épargne pas non plus les journalistes; comment pourrait-il en être autrement après le formidable travail de sape qu'ils exercent depuis une quinzaine de jours ? Mais au moins, ne les insulte-t-il pas et prend bien soin, lorsqu'il les étrille,  de choisir ses mots, parfois même avec humour. 

Aujourd'hui, les journalistes ont décidé de passer la cinquième en faisant intervenir leur très à gauche syndicat national, le SNJ. Celui-ci publie une tribune intitulée " Halte au Feu, Monsieur Fillon ! ". Un titre qui ne manque pas de sel après les émeutes des nuits précédentes.

Dans ce communiqué, Fillon est accusé de rendre la presse responsable de ses malheurs. Le Canard et France 2 n'auraient fait que leur travail: il est vrai, le premier en torpillant opportunément (alors que les faits étaient connus depuis longtemps) un candidat à la présidentielle, le second en produisant une vieille vidéo dont même l'auteure britannique reconnaîtra qu'elle avait été trompée sur l'utilisation qui en serait fait.

Dans le deuxième paragraphe du communiqué, le SNJ condamne le fait que Fillon puisse invectiver la presse lors de ses meetings et n'hésite pas à le comparer à... Donald Trump: " La récente campagne électorale aux États-Unis au cours de laquelle Donald Trump s’est ainsi comporté a démontré que les violences verbales du candidat et de son entourage pouvaient se traduire par des violences physiques de militants et sympathisants à l’encontre de journalistes." J'ai été à plusieurs meetings de droite, un de Fillon, et je n'ai jamais vu qui que ce soit s'en prendre aux journalistes, tout juste quelque huées. Et ce faisant, le SNJ oublie de rappeler comment le FN, ce week-end, a éjecté sans ménagement d'un meeting les journalistes de Quotidien, l'émission de Yann Barthès ou les multiples et violentes saillies mélenchonesques contre les journalistes... Comparer Fillon à Trump, fallait oser !

Le plus dégueu était à venir dans la suite et fin du communiqué: " Le SNJ, première organisation de la profession, appelle François Fillon et ses soutiens à se ressaisir et à faire cesser ce "spectacle" indigne d'une démocratie, avant que ne survienne un grave incident dont ils porteraient alors l’entière responsabilité. Leur responsabilité ne serait pas moins grande que celle des incendiaires des cars régies de RTL et Europe 1, hier soir à Bobigny  ". Ou comment associer dans le même panier la racaille qui met le feu dans les banlieues et François Fillon, ça aussi, fallait oser.

Le SNJ est au journalisme ce que le SM est à la magistrature, chacun son mur des cons, en toute impunité.

Mais le SNJ, c'est aussi 53% des journalistes et la main mise sur la commission d'attribution (et de renouvellement) des cartes de presse alors autant dire que si l'on veut obtenir ou garder sa carte, on ne le contrarie pas et/ou on s'exécute !

Un spectacle indigne de la démocratie qu'ils écrivent... 

Ce qui est indigne de la démocratie c'est de voir cette corporation de plumitifs et de journalopes manipuler les masses, faire un tri partial entre les infos qui comptent et celles qu'elle choisit de transmettre, influencer sans vergogne le vote des citoyens, omettre sciemment les vérités qui ne sont pas les siennes, occulter volontairement certaines événements et en minimiser d'autres, traiter a minima les déboires judiciaires du FN, les frais de bouche de Macron ou les fraudes fiscales de Mediapart, se substituer à la justice, utiliser frauduleusement des pièces d'un dossier d'instruction, travailler à charge et trop rarement à décharge,...

C'est tout cela et plus encore qui est indigne de la démocratie, mesdames-messieurs du SNJ et croyez moi, pas besoin d'une incitation de François Fillon pour avoir envie de vous mettre deux baffes; il suffit juste de voir votre suffisance et de constater votre partialité !

Folie passagère 3453
Résultat de recherche d'images pour "syndicat national des journalistes"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

87 commentaires:

  1. Quand les bornes sont franchies, il n'y a plus de limites.

    Je n'écoute plus les nouvelles à la radio, je n'ai plus la télé depuis presque quarante ans, je lis encore le Figaro et l'Opinion et en voiture, je me branche sur radio-classique pour la musique. Je suis complètement dégoûté, j'attendais des débats de fond, pas des jets de boules puantes en continu.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: pour les débats de fond, effectivement, pour l instant on peut aller se brosser.
      Plus de télé depuis 40 ans, voilà qui m en bouche un coin !
      De quoi etre dégoutté, nous sommes d accord et dans les grandes largeurs

      Supprimer
  2. Pour achever de nous convaincre, je renvoie tes lecteurs aux deux derniers billets du Plouc Emissaire, l'avant dernier issu d'un texte publié ailleurs, et le dernier appelant à pétitionner là ou il faut (Jacques Étienne l'a également mis en lien.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Al west; la pétition, je l ai déjà signé pour la forme parce que des pétitions, il en circule tellement qu aucune n a d efficacité.
      Pour l autre je vais aller lire

      Supprimer
  3. À que je rêve d'une charte de Munich respectée à la lettre. Mais non, pas en France...

    Je crois que Coluche disait qu'un journaliste c'etait soit une pute, soit un chômeur ... avait il encore une fois raison ?

    --
    Pwet

    RépondreSupprimer
  4. Nous avons le tort d'avoir laissé faire toutes ces charognes
    qui se sont infiltrées partout...ils sont là pour nous crever
    et ils vont y arriver!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: ils vont y arriver ? pas sûr, je crois quand même que les Français sont un peu moins cons qu on ne le dit. , non ?
      Amitiés en retour

      Supprimer
  5. Bonsoir Corto,

    Aucun état d'âme à avoir avec cette population. Va jeter un coup d’œil sur le site d'Olivier Berruyer (https://www.les-crises.fr/) et tu auras un magnifique exemple de la déontologie journalistique française en action. Il ne faut pas être inquiet car je crois que beaucoup de nos concitoyens commencent à ouvrir les yeux sur la réalité de cette société et sur l'information dispensée. C'est dommage car il existe encore quelques individus qui tentent de faire leur travail honnêtement mais ils sont de moins en moins nombreux dans les médias mainstream (par exemple, il y a les auteurs du livre "Nos très chers émirs", Christian Chesnot et Georges Malbrunot - https://www.challenges.fr/challenges-soir/comment-le-qatar-a-achete-une-partie-de-la-classe-politique-francaise_434048 - mais là, le meute ne s'est pas déchainée alors que les faits relatés sont d'une autre gravité que ceux reprochés à Fillon. Problèmes de subvention, je suppose). L'information officielle ne vaut que pour ce qu'elle laisse deviner en creux. Sur les sujets cruciaux, il faut la lire à l'envers pour avoir une bribe de vérité. Ne nous leurrons pas, ils sont puissants et toute cette clique n'aura de cesse que de tuer tous les espaces de libertés existants quitte à monter des fake pour arriver à ses fins (le cas cité sur le blog de Berruyer est emblématique). Maintenant, l'ennemi, c'est le blogueur si talentueux soit-il.
    Pour le cas Fillon, visiblement il gêne et il a été décidé de l'abattre. Je considère que le Canard a mal joué sur ce coup et il est devenu, à son corps défendant, l'heureux imbécile de service, le fusible sympathique. On l'a connu plus pugnace et plus inspiré. Pour les autres, n'oublions pas que dans ce pays, quand il s'agit de collaborer, il n'est point besoin de se baisser. Ça vient tout seul.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H: Pour Berruyer, j ai vu sa passe d arme avec Le Monde. Pour le reste: + 1 !
      L'information officielle, faut la lire à l'envers " ..; j aime bien, c'est un peu ça.
      Er comme toi, je crois que les Français sont pas aussi cons qu on le dit, ils voient plus u moins ce qui se passe, ils ne sont pas aussi dupes.
      Pour Fillon, ça m étonnerait que l affaire soit classée, elle a été trop bien monté. Tiens a ce propose, toujours aucune enquete sur tous les autres parlementaires qui emploient un membre de leur famille...

      Supprimer
  6. C'est vrai, c'est énervant. Mais il n'y a rien de nouveau. La presse joue son rôle dans "Le meilleur des mondes". A moins que ce ne soit dans "1984"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: enervant ? je te trouve bien raisonnable, indulgent. C'est carrément insupportable

      Supprimer
  7. Courage Corto ! Ces journalistes nous jouent la carte " on nous rend responsable de tout " " c'est toujours la faute des journalistes ! " On est blanc comme neige et patati et patata !Ils ont tous les droits ces journalistes censés être les chevaliers blancs de la démocratie française sauf celui de s'excuser et de reconnaître leurs erreurs ou leurs compromissions coupables ! " Hier soir sur LCI des journalistes dont je ne connais pas le nom défendaient leur droit et sans doute ce qu'ils estiment leur devoir à tout balancer avec les approximations que l'on sait ... En face d'eux monsieur Ferjoux ( je vérifierai son nom) qui a déploré le manque de journalistes libéraux dans les débats . Le pauvre , il est le seul à oser contredire ses confrères et à tenir un autre discours ... je l'aime bien . Il reste calme mais constant ! et manifestement c'est un type courageux ! Les autres font du corporatisme à haute dose ! C'est scandaleux et honteux !Et leurs liaisons dangereuses avec le pouvoir en place ? On nous demande de ne pas trop investiguer de ce côté ! Quand on voit les gueules de Lhomme et Davet qu'on croiraient sorties de western de séries B , longues comme un jour sans pain et un peu beaucoup patibulaires , on se dit qu'ils ne manquent pas d'air ces visiteurs du soir du palais de l'Elysée ! J'ai fini par éteindre , totalement écoeurée. Une question pourtant " comment se fait il que les sondages nous apprennent le peu de confiance qu'ils suscitent chez les Français !!! Ils s'en foutent parce qu'intouchables ? Fillon tient bon , les salauds n'auront pas ta peau !Résistance et courage ! Ce qui est marrant , c'est qu'on parle peu des émeutes en banlieues alors que sur des chaînes étrangères on en parle et on voit les voitures brûler... mais que là pour plomber un peu plus Fillon on en parle ! ça sera bientôt la faute à Fillon ! C'est extraordinaire ! J'éteins au maximum la télé ...trop de manipulations et de mensonges... Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: Ferjoux, c'est le patron d'Atlantico, un des rares journalistes de droite à aller sur les plateaux et il a bine du courage parce qu a sa place face à un Cayrol ou une Françoise Degois, je crois que j aurai du mal à me tenir.
      je ne sais plus si c'est 60 ou 80 % des Français qui ontune mauvaise opinion des journalistes, ils s en foutent, ne se remettent jamais en question, ils sont la Vérité !

      Fillon aura beau tenir bon, si il est mis en examen, ce qu'affirme avant la justice un mec comme Laurent Neumann sur BFM ( chaine dont le proprio est un des plus lourd soutien de Macron), alors il est cuit et tant pis si au bout du compte, il est innocent de tout.

      Supprimer
    2. Parce que Laurent Neumann sait tout et mise en examen par qui ? socialisme = justice politique ? La révolte grondera t'elle dans le pays ou sommes nous trop anesthésiés pour bouger ? Oserons t'il aller jusque là ? Quelle équipe de pourris ! Chez moi j'ai une photo du Père Hamel lachement assassiné cet été et à proximité la photo de François Fillon ...Je lui demande de veiller sur lui ... sa cause de béatification est ouverte ... un petit miracle ... Quelle tristesse et quel scandale ! C'est inimaginable ! Pourritures de pourritures ! J'espère que le Peuple Français saura se révolter ... Et la cour européenne de justice ... elle ne peut pas se meler de ça ? On se croirait dans des dictatures africaines ! C'est honteux ! Ils sont prets à tout pour garder le pouvoir ! On a honte pour eux ... Marguerite

      Supprimer
    3. @Marguerite

      Dans l idéal,les demandes de protection sont adressées,pour le monde chrétien,à un Archange,ici, Michel,protecteur de la France.À Eux de voir ensuite si la demande mérite d être prise en compte selon le niveau d évolution du pays(ou de la personne) concerné(s).

      Cordialement

      Supprimer
    4. Marguerite: scandale oui, lynchage, oui, pourritures oui, prêts a tout, encore oui, c'est le jeu, c'est dégueulasse mais c'est ainsi

      Supprimer
  8. Géo

    Ces "journalistes" mériteraient de se prendre des raclées,ils le savent si bien que certains parmi les plus connus demandent maintenant à être protégés.

    À mon sens,ils méritent ce qu ils redoutent ce ne serait que justice et un homme politique ne devrait pas se gêner pour dénoncer leur comportement honteux en leur disant publiquement,en réponse,que si malheur leur arrivait,ils faudrait qu ils assument leur part de responsabilité qui est immense.

    Leur attitude présente ne prouve que leur couardise et leur malhonnêteté intellectuelle.
    Il faut vraiment boycotter de tels gens ce que je fais systématiquement simplement parce qu'ils puent le mensonge et la fourberie à chaque mimique et que,pour la Presse écrite,pas de sous à dépenser pour lire des choses écrites la plupart du temps par des menteurs.
    Pas besoin de payer pour se voir écrire la façon dont on est censé penser.

    Il serait normal à mon avis que ces journalosalopes payent les gens pour que ceux-ci les écoutent ou les lisent...
    ou qu ils prennent des raclées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les années 75 - 80, à Toulouse, il y avait un journalope du Meilleur qui accumulait de preuves sur des gens publics du coin, puis, il allait voir ces gens et leur disait: c'est 5 briques ou je fais passer l'article!
      Les gens payaient mais l'article passait...
      Il a prit une balle dans la tête... un jour!

      Supprimer
  9. Il y a même une pétition pour exiger un minimum de pluralisme dans l'audiovisuel public: https://www.change.org/p/c-u-s-p-a-r%C3%A9tablissons-la-pluralit%C3%A9-d-opinion-dans-l-audiovisuel-public?recruiter=38124427&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive

    RépondreSupprimer
  10. Je crois que ce billet est à lire: https://leblogalupus.com/2017/02/13/trump-le-logos-et-les-revolutionnaires-francais-par-charles-gave/

    Bonne soirée malgré la Socialie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H: celui-ci, du Général Dary, est pas mal non plus:

      http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/02/13/31001-20170213ARTFIG00107-affaire-fillon-operation-psychologique-de-grande-ampleur-contre-la-democratie.php

      Supprimer
  11. Le mot d'ordre est clair: Il faut tuer Fillon et ensuite régler son compte Marine Le Pen.
    Ainsi les parasites pourront parasiter, les journalistes gloser, les politicards et leurs obligés pantoufler, à moins qu'un grain de sable ne s'insinue dans le scénario. C'est généralement ce qui arrive quand on pousse le bouchon trop loin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beret Vert: le grain de sable, ce peut etre Fillon si le parquet classe l'affaire sans suite. Comme je n y crois pas, je ne vois pas d'où il peut venir ton grain de sable.

      Supprimer
  12. Géo

    Et en outre,beaucoup de ces journalistes sont des délinquants multi récidivistes il ne faut pas l oublier.
    Le fait de manipuler et de désinformer est un délit très grave.

    Donc,ils méritent largement des raclées ce serait le minimum syndical.

    Sans compter qu ils sont complices de criminels internationaux en protégeant et soutenant des gens qui affichaient leur intention de déclarer des guerres à l échelon mondial,
    et que le même genre de "journalistes" sont ennemis de l Humanité par cela mais aussi du fait qu ils défendent servilement des intérêts hostiles aux droits des peuples à disposer d eux memes.
    Ces gens massacrés sous les bombes,ces boucheries,ces migrations massives et leurs conséquences c est bien aussi de leur faute pour avoir soutenu tous ces actes.

    Ce sont des ennemis de l Humanité,dans le vrai sens de l expression.

    RépondreSupprimer
  13. N'ayez aucunes inquiétudes, le temps des règlements de compte viendra... il y en aura pour tous... sans pitié nous serons... leur chance sera que nous ne les égorgerons pas comme des chiens... nous leurs éviterons cette souffrance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: oui, ben s il doit venir, faudrait que cela soit rapidement

      Supprimer
  14. Corto
    Je ne suis pas un inconditionnel de Fillon,et tu le sais.
    Mais je partage ton indignation devant ce lynchage médiatique.
    Le SNJ est devenu l'antinomie de ce que la presse devrait être.
    Au siècle des lumières elle était le rempart face à l'idée unique de la religion et de la monarchie...
    Et elle est devenue,à son tour,force d'oppression face à tout ce qui remet en cause la pensée unique...
    Avec,hélas,des moyens techniques et financiers que les feuilles de choux de Voltaire n'avaient pas!

    Je ne comparerai pas Fillon à Trump...
    Mais tous les deux me plaisent d'avoir ouvertement dit que trop c'est trop, et que les médias ne doivent en aucun cas s' ériger en meneurs d'opinion.
    Quand ils ne s' érigent pas en juges,ce qui est encore pire.
    Il sera nécessaire que le prochain président nettoie les écuries d'Augias...

    RépondreSupprimer
  15. La faute, mon cher Corto, ceux qui sont coupables d'avoir mis cette élection cul par-dessus tête et qui en seront tenus par responsables par les Français, incombe aux journalistes. Je crois qu'ils viennent de se rendre compte que la machination qu'ils ont mise en route est en train de leur échapper, et que l'Histoire les rendra responsables des risques qu'ils font courir à notre démocratie si d'aventure les élections ne pouvaient pas se tenir avec le minimum de sérénité requise. C'est ce qui explique que d'avance, en bon marxistes qu'ils sont, ils prennent les devants en accusant les victimes - Fillon et ses soutiens - d'être les coupables.
    J'espère que le peuple ne le leur pardonnera pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne " en train de leur échapper " , vous pouvez développer ?

      Le peuple leur pardonnera-t-il, ou pas ? Je me mefies autant du peuple que des journalistes. Enfin, presque

      Supprimer
  16. Naguère le journaliste politique était l’aristocrate de la profession. Maintenant ils sont tous formatés et responsables de la désaffection des lecteurs pour la presse papier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SD: fut un temps que les moins de 40 ans, au moins, ne peuvent pas connaître

      Supprimer
    2. @SD as-tu vu lors de la conférence de presse de Fillon le nombre de boutonneux présents! de jeunes loups agissant en meute mais qui n'ont jamais rien démontrés (le journalisme c'est un regard sur la vie et encore mais ce n'est pas la vie) qui jugent un homme qui a consacré l'essentiel de sa vie au pays et quoiqu'on en dise il faut le faire; le nombre d'heures, le nombre de dossiers complexes à gérer; un pays à gouverner avec ses tensions et ses apparatchiks ..etc
      J'aimerai que chaque français traite chaque journaliste comme eux traitent les politiques de droite essentiellement.
      Aristocratie? rats de caniveau oui!

      Supprimer
  17. Surtout n'oublions pas le petit cercle vertueux qui est derrière tout cela:
    http://reseauinternational.net/les-dessous-de-laffaire-fillon-lauteur-du-piege-identifie/

    Curieux comme Hollande est proche du patron du canard faisandé, curieux comme on en parle peu après les journalistes de l'immonde cela fait un peu beaucoup trop de liens entre pouvoir et information comme les liens entre le parquet financier et le pouvoir avec Madame HOULETTE, nommée par Hollande et socialiste.

    Proximités trop importantes pour être honnêtes. Il n'y a pas de séparations des pouvoirs mais collusion !

    Notre voix dans l'urne ne vaut rien ou plutôt ce qui compte c'est la voix de ceux qui voteront pour le régime. Les journasalopes sont la pour faire le travail de sape et préparer le terrain. Réalité effrayante et terrifiante. Comment des hommes et des femmes peuvent-ils s'abaisser à ce point pour suivre ces instincts vils dictés par les gourous sectaires. Il faut avoir le cerveau sacrément lavé pour accepter cela!

    Fillon bien c'est l'homme à abattre; il est le seul à proposer un peu d'ambition pour le pays!
    Mais tout ce petit monde a trop peur de perdre ses petits avantages et petits trafics huilés et bien pires que tout ce que l'on peut reprocher au candidat républicain.
    Une France plus occupée à s'envoyer des missiles qu'à proposer de vrais programmes de relance pour un pays au taux de chômage délirant !
    Une chose est sure Fillon vient de subir une attaque terroriste dans son propre pays! si il résiste il sera bon pour gérer les pires crises de régime.

    Derrière tout cela il y a une incroyable descente aux enfers de notre démocratie qui bascule dans le rouge.

    Et pendant ce temps la le Macron veut un axe biculturel franco-Algérien...La soumission est ouverte et cela est assez socialiste comme façon de faire lui qui se situe au dessus des partis

    Voter pour Fillon c'est maintenant certainement aussi voter pour le dernier rempart pour la liberté de nos idées. La droite devrait s'enfoncer dans cette brèche et vite car toutes ces manipulations aux odeurs de totalitarisme continueront ( prochaine saignée pour Marine .. On prend les paris) puis une fois l'élu sans programme quasiment certain d'être en place ce sera la prochaine étape le contrôle des derniers bastions de liberté via le web...( et pour cela on trouvera bien un prétexte de type attentat par exemple) et ensuite?????????
    Il ne va pas falloir lacher. Réagissons avant qu'il ne soit trop tard et c'est bien sur Fillon qu'il faut viser pour éviter le chaos annoncé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Philz: + 1 !

      Le Macron en Algérie, il nous refait le coupp de Hollande qui avait fait le même voyage 3 mois avant l'élection. ça se bichonne 3 millions d 'électeurs , n'est-il pas ?

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Et il conviendra de nous rappeler que le macron,dans le journal du dimanche,a déclaré que le programme ne devait pas être au coeur de la campagne des présidentielles,car la gouvernance
      (ou la présidentielle,je ne sais plus,c est tellement du fatras tout son charabia!)c est une magie,une mystique...etc...bla bla ..bla bla
      et ne pas renier...la dimension christique!!!

      Bon,là,on feeeerme,il est tant pour lui d aller faire dodo.

      En fait,en écoutant ses clips ça n est pas triste non plus!
      Les Français,pour repartir de l avant...en marche vers leur avenir,doivent...
      Bin en fait je ne sais plus ce qu il disait qu ils doivent faire parce que ça n a ni queue ni tête(plus de queue que de tête pour les groupies qui suivent ce pâle mirliflore mais ça comme disait Kipling c est une autre histoire!)
      doivent...avoir confiance je crois,ça c est l argument développé par les escrocs...la confiance aveugle.

      Et parait que l arrêté ministériel qui le mettait en disponibilité de la fonction publique pour aller quatre ans chez Rothschild n a pas été trouvé(Journal Marianne,tiens ca sert quelquefois ces torchons ça se réveille comme Brigadoon,cent jours par siècle...et encore!)

      Pas de programme valable pour le pays,rien,nada!
      Devait déjà le sortir en février,maintenant c est mars(article sur TV libertés à ce sujet).
      Fin mars on va rire.
      Ah oui,imposer davantage l'immobilier(beau programme ça commence bien et y en a une ou deux autres comme ça.

      Et pour l arrêté de mise en disponibilité:
      Réponse de son comité de soutien:ces arrêtés ne sont plus nécessaires(ah tiens c est nouveau ça!).

      Je perçois bien F.Fillon ayant toutes ses chances comme président,mais si les Français choisissaient un macron,et bien ils ne mériteraient plus(collectivement,j'entends)que l on s intéresse à eux car il y a des limites à la stupidité.

      Supprimer
  18. dernière nouvelle ce soir, les Russes s'en prendrait à Macron, quelle rigolade ! comme si les Russes en avait quelque chose à faire de ce petit bonhomme , comme si Poutine avait peur de ce petit prétentieux, les journalopes font tout un truc sur LCI, ça va permettre de relancer sa campagne ce gros bluff....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: oui, j ai entendu ça, les Russes s'attaquer à Macron et t as des journalopes pour (faire semblant d') adhérer à ce genre de connerie !

      Supprimer
    2. J'ai un site web pour mon entreprise, et comme tout le monde je reçois des attaques tous les jours (environ 30 000 par mois), en provenance de russie, chine, ... Ce sont simplement des bots qui cherchent de manière exhaustive des failles sur des serveurs pour les utiliser à des fins criminelles (spam, chantage, vol de donnée, ...), il n'y a pas besoin d'être le "prétendu sauveur" de la France pour être attaqué.
      Larebil

      Supprimer
  19. "Je croyais qu'avec Sarkozy on avait pu tout voir de ce pouvait être un acharnement médiatico-journalistique contre un homme politique. "

    Non : cela a été bien pire avec Hollande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La méthode mise au point avec Sarko et qui a fonctionné est de nouveau utilisée puisque le peuple suit très bien et c'est amplifié. Le plus inquiétant étant justement cette façon qu'à le peuple de gober ce qu'on lui donne en pature!

      Supprimer
  20. Ces pitres ont réussi à faire Sarkozy et mettre Hollande en place.
    Ils se prennent pour des faiseurs de roi, malgré tout ils se méfient, Trump est élu et ils ont peur que cela arrivent en France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grandpas: je ne crois même pas qu ils aient peur que MLP soit élue, je ne sais plus lequel disait ce soir sur BFM: MLP ne sera pas élu et un autre journaliste oser dire " que Dieu vous entende " !!

      Supprimer
  21. ça n'est pas d'hier - un certain heinrich von kleist écrivait ("anecdotes et petits récits") : Le journalisme français est l'art de faire croire au peuple ce que le gouvernement juge opportun de lui faire admettre.

    yn

    RépondreSupprimer
  22. Géo

    "Youtube combien coûtent les tentatives de Georges Soros d influencer l Europe et la Russie?"

    Quand des enflures mondialistes recrutent des journalo-collabos,notamment pour essayer de faire croire que le Président Poutine influence les élections en occident.

    Et ensuite les mêmes collabos viendront prétendre que si il leur arrive le malheur qu ils méritent ce sera de la faute des autres.

    En clair,comme si les collabos de la deuxiéme guerre mondiale avaient accusé les Résistants d être coupables de ce qui est arrivé à nombre d entre eux.

    Ce niveau d indécence ne mérite aucune mansuétude.

    RépondreSupprimer
  23. Le SNJ est contre lui, une bonne raison de plus de voter pour Fillon....

    RépondreSupprimer
  24. Ce qui se passe en ce moment est vraiment très grave. La Démocratie est malmenée. Ce n'est pas nouveau mais cela prend des proportions énormes. Les journalistes qui n'en sont plus tant ils sont à la solde du pouvoir mettent de l'huile sur le feu alors que la situation est déjà brûlante. Fillon, lui qui voulait absolument gagner et par des moyens peut-être pas toujours catholiques est devenu une victime a son tour. Les médias le lynche carrément et sont d'une partialité incroyable. La plupart des gens de droite, je pense, n'est pas dupe et ce grâce aux réseaux sociaux. Dommage néanmoins qu'il n'a pas su faire la paix avec les sarkozystes parce que ceux-ci ne le ménagent pas non plus et préfèrent même (je trouve ça fou) voter Macron. Si Fillon ne passe pas le premier tour,la Droite ne gouvernera pas et d'un boulevard nous avons l'impasse.
    C'est une vraie dictature qui s'annonce, je le crains avec des moutons bêlement contents de se faire brouter la laine sur le dos.
    Mais s'il passe le premier tour,il aura du mal à faire ses réformes car il n'aura aucun état de grâce. Et pourtant, je suis d'accord que de tous les candidats, il est le moins pire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si Fillon passe le premier tour, il aura démontré sa force de caractère et ses capacités à résister aux pires défis ! et c'est bien pour cela que l'on veut le descendre à tout prix... il sera capable s'il est élu de résister aux puissances médiatiques, syndicales, idéologiques..
      Alors on met les moyens.. et la droite la plus bête du monde ne dénonce pas grand chose et ne fait toujours pas de démonstrations de force, seules méthodes pour secouer le pays

      Supprimer
  25. AVIS ! quand je vous disais que si le SNJ dit, on s'exécute, c'est parti !:

    http://www.francetvinfo.fr/culture/tv/reporters-sans-frontieres-denonce-des-attaques-ciblees-contre-les-medias-de-la-part-de-responsables-politiques_2059593.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Corto

      En effet c est parti!

      Mais pourquoi serions nous surpris?

      "La face cachée de Reporters sans Frontières par Maxime Vivas"

      On ne peut pas le nier,il y a des gens méritants de tous bords,intéressants par leur travail de recherche quand ils sont sincères.

      Quand on sait que notamment devinez qui finance RSF par des subventions?
      Georges Soros,bien sûr!

      (Pas possible lui et moi on va finir par se rencontrer...pas aux Enfers j espère!mdr.bof,si je tiens la fourche c est tout bon,ça me va).

      Et puis la Cour européenne des Droits de l homme,celle qui permet aux délinquants arrêtés de bénéficier des droits dépassant la normalité comme l'expliquait dans son dernier entretien avec le (vrai)journaliste d investigation Pierre Jovanovic monsieur Rougeyron,auteur d un livre sur la loi scélérate de 1973 permettant à la France d emprunter sur les marchés avec intérêts.

      Supprimer
  26. Le S.N.j. n'est ce pas ce truc vache-tement déontologique et indépendant et respectueux des opinions même contraires, soucieux de l'éthique de l'information, et qui n'arrête pas d'investiguer à fond sur les dépêches de l'AFP sans les copier servilement (en retirant éventuellement et, hélas, rarement, les fautes de français et d'orthographe)pour mieux nous informer, en toute indépendance:

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/28/97001-20130428FILWWW00106-mur-des-cons-le-snj-soutient-le-syndicat.php

    Le jour où le SNJ sera vraiment honnête, ses adhérents signeront "Machin, membre du SNJ, je vote bidule néanmoins je pense que ...

    Un peu comme si un juge devait signer son arrêt de son appartenance à tel ou tel syndicat (comment un juge peut-il être membre d'un syndicat politique ou politisé et se revendiquer de la séparation des pouvoirs ?!)

    Fiction scoop, communiqué du SNJ :

    Au nom de l'égalité de tous les citoyens devant l'impôt qu'il a toujours défendue, même lorsqu'elle peut être confiscatoire, le SNJ, soucieux de l'exemplarité de la profession qu'il représente, nécessaire à une information et à une démocratie libres et au vivre ensemble, appelle les différents candidats à la présidentielle à abroger l'abattement de 7650€ dont ils bénéficient sur leur revenu au titre des frais professionnels.
    Le SNJ espère que ce point fondamental ainsi que celui des subventions à la presse ou de la détention capitalistique des médias seront enfin abordés lors des présidentielles de 2027.
    Tout retard mettrait gravement en cause notre système pluraliste et démocratique.

    Droopyx




    RépondreSupprimer
  27. Pour rester dans le ton des autres commentaires, là je commence à penser que trop c'est trop. F Fillon n'est pas un ange c'est entendu, mais les autres qui l'accablent le sont-ils ? les parlementaires dans leur ensemble font de même et depuis toujours , le Bayrou en tête ( et pourtant j'y ai cru fut un temps) il me fait bien rire avec ses "forces de l’argent".
    Je ne suis pas adepte de la théorie du complot, mais là j'ai de plus en plus de doutes, pourquoi sortir tout cela maintenant, alors que la situation était connue de longue date, il suffisait de sortir l'info entre les deux tours de la primaire de droite et papy Jupé aurait été élu, il était le favori des sondages !
    Non tout cela pue, sortir cette m.... maintenant c'était s'assurer que la droite, qui ne devait pas perdre cette élection, ne pourrait en aucun cas trouver un candidat de substitution. La presse a fait et fait encore le sale boulot mais il y a la patte d'autres derrière, je ne sais pas qui mais quand même, à qui profite le crime, car c'est un crime démocratique, le faux gentil du Palais ? ou autres et pas besoin d'aller chercher les Russes.
    Certains ici pensent que les Français vont s’apercevoir de la combine et sauver malgré tout le soldat Fillon, Dieu vous entende, mais pour moi c'est cuit. Les citoyens de ce pays ne veulent croire qu'aux marchants d'illusions, le revenu universel, les emplois en masse de fonctionnaires , les start-up de la "French Touch" qui embaucheront à tour de bras parce qu’on est les meilleurs (on a oublié un peu vite la bulle internet qui a "Pschitt" comme disait Chirac le plus sympa des présidents). Non ce pays est pourri jusque la moelle et pas que ses élites politiques. Il ne faut pas chercher, le programme de F Fillon était dur c'est certain, mais peut-on s’en sortir sans un minimum d'effort, la réponse est clairement non, d'autres pays ont connu des situations semblables (Suède, Canada, Allemagne) et grâce à des solutions drastiques ils sont maintenant au top, pourquoi pas nous? le modèle français est arrivé à bout de souffle, et le sauver ou le changer ne se fera pas sans mal. Le comble de l'insouciance ou de la bêtise, ce matin dans mon quotidien je lisais un article sur l’excédent commercial des Allemands, on leur reprochait leur égoïsme, il fallait qu'ils en fassent moins pour les autres pauvres gueux comme nous à la traine, mais c'est scandaleux, tant mieux si nos voisins d'outre Rhin font des bénéfices, il faudrait plutôt se demander pourquoi nous ne faisons pas de même, c'est à hurler de rire.
    J'arrête , marre de penser à tout cela, je ne sais pas pour qui je vais voter, blanc sans doute, aurons-nous une guerre civile, ça serait bien dommage pour nos enfants, mais vraiment là on touche le fond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. totalement d'accord.. Mais qu'attendent tous ceux qui veulent un changement pour descendre dans la rue ? qu'attend la droite pour montrer ses couilles ?
      Enfin c'est inimaginable un pays qui se laisse ainsi aller après 5 ans de socialisme et 6 millions de chômeurs.
      Le coq français ( que l'on entend plus dans nos campagnes) aime avoir les pieds dans la merde sans doute !

      Supprimer
    2. Un peu hors sujet, mais pas tant que cela. Quand j'entends qu'une cabale composée d'une vingtaine de députés/sénateurs sarkosystes menée par Huppert et Fenech pour demander à 60 jours de l'élection le retrait de Fillon, je me dis qu'on a la droite la plus bête du monde. De ma petite fenêtre, à l'heure actuelle, si Fillon se maintient, il conserve une petite chance d'être élu. S'il se retire (pour mettre qui à la place ?) la droite n'a plus aucune chance d'être au second tour.
      De toutes façons, les auteurs de ce coup (d'état ?) ont réussi à éliminer la droite. Mais alors, quel degré de frustrations pour le peuple de droite !!!
      Pierre

      Supprimer
    3. Arravane 56: moi non plus je ne suis pas complotiste mais là, tout de même, l'affaire est trop bien montée pour qu il n y ait pas eu préméditation. Pkoi maintenant ?. Sur le cas Fillon, si, j ose parler de complot.

      Pierre: Très décevant le Fenech ... sauf à supposer qu il ait des infos de première main et depuis quelques jours déjà sur une mise en examen de Fillon

      Supprimer
  28. On dit: "Le Monde est à Bergé"
    Je préfère en verlan: "Le Démon est à Gerber"

    RépondreSupprimer
  29. Ah si seulement Fillon rajoutait dans son programme la suppression de toutes les aides aux médias (postaux, fiscaux, privatisation de France télé, ...), pour qu'enfin les journalistes soient payés en fonction de ce que leur audience pense qu'ils valent (halte aux emplois de journalistes fictifs).
    Larebil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande, depuis le début, si Fillon n'a pas l'intention, en effet, de rabioter massivement les privilèges totalement indus qui ont été attribués à la presse, qui, depuis la Libération a été investie massivement par les communistes et autres sous-produits dérivés.
      Ceci expliquerait la parade grossièrement ourdie par cette presse "de révérence" ayant pris le contrôle de l'information depuis la disparition de J.F. Revel. Mais, plus cette bouillie médiatique se remue, plus elle se dilue et plus son influence réelle s'amenuise. Et je pense, que pour beaucoup, elle n'est plus qu'un triste et maigre repas mal réchauffé, celui d'une gamelle comme on en servait en un temps où les journalistes croyaient détenir les rênes du monde.

      Supprimer
    2. Larebil et Hermodore: je en crois pas que ce soit prévu par Fillon la suppression des aides a la presse. Il faudrait un sacré courage pour se lancer la dedans, Fillon n en manque pas, mais à ce point, je ne sais.
      Perso, une suppression totale mais progressive, sur par exemple, 3 ans serait une excellent chose

      Supprimer
  30. Qu'un homme politique mis en cause dans sa probité tape sur les journalistes est une ruse usée jusqu'à la corde mais de là à relayer complaisemment ces mêmes théories, bof bof. Rassurez-vous, le «candidat antisystème» est conseillé par Anne Méaux qui cornaque déjà la moitié des patrons du cac 40. Quant à ce pauvre François Fillon, à quand un billet sur les mens..., pardon, les «faits alternatifs» comme on dit maintenant concernant son nombre de comptes en banque, sa fille qui cumule stage et emploi au sénat ou sur son patrimoine qui gonfle comme une baudruche?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intéressez-vous à tous les parlementaires et faisons en une affaire globale en s'intéressant également de très près à tous les candidats tous! si le système est jugé comme peu moral par les français qu'il fasse l'objet de lois ou d'un référendum mais en dehors des élections ! Avez-vous déjà vu une compétition ou l'on jette des pierres sur l'un des concurrents en cours pour le ralentir et lui faire perdre la course . Soit on voit les règles avant soit après mais pas pendant et si il y a dopage c'est contrôle avant et après et par un organisme officiel seulement !
      Les mensonges et les coups bas sont plutôt à mettre du côté de ceux qui tirent les ficelles derrière, des gens à la moralité bien pire qui n'ont d'intérêt que le pouvoir et l'argent ( Macron le financier arrivant avec un lien vers la finance par exemple)!
      Curieux comme le cercle vicieux à partir d'Hollande et de ses conseillers, du lien évident entre presse et justice avec le pouvoir ce qui est un vrai scandale en soi ne gène personne!
      la méthode utilisée est anormale dans un pays ou la presse se substitue à la justice pour condamner un individu! Tout le monde devrait être dans la rue avec de telles méthodes dignes des plus grandes dictatures du passé!
      Derrière cette affaire il y a tout un tas de gens qui font un gros business avec le socialisme au pouvoir, des gens dans une mouvance mondiale très douteuse. Business autour duquel on devrait chercher mais dont les aveugles au cerveau lavé ni trouvent jamais rien à redire. Le mouton a un bel avenir
      Fillon n'est peut être pas un ange mais autour de lui c'est bien plus noir, beaucoup plus inquiétant et bien plus scandaleux et si l'on veut y mettre de la morale faisons le la aussi pour tous!
      Quand le pouvoir, l'information et la justice sont aux mains des mêmes, ce qui est le cas aujourd'hui il s'agit d'un système totalitaire.
      La France et ses 6 millions de chômeurs a besoin d'un autre débats programmes contre programmes . et le fait que Macron arrive encore a faire du buzz sans programme est aussi anormal!
      On demande des preuves de probité à l'un et pour l'autre l'on ne demande jamais rien...
      patrimoine gonflé... curieux que Macron déclare des frais pour une maison secondaire qu'il dit ne pas avoir etc...
      les faits alternatifs ...les mensonges .. ne soyons pas naïfs!
      Fillon est le seul pour empécher la mise en place évidente d'un régime totalitaire chez nous...Notre patrimoine à tous, nos libertés individuelles etc... sont en danger

      Supprimer
  31. Certains journalistes savent parfaitement que leurs écrits s'éloignent de la vérité. Le font-ils avec l'espoir qu'ainsi jeté à la vindicte du peuple leur volonté se fasse évidence ? Certainement, vu que les dégâts ne se limitent pas à ceux du pisse-copie manipulateur. En raison du "manque de terrain" des commentateurs, qui se reprennent les uns aux autres interviews et nouvelles, l'information se trouve "vérolée" du début à la fin.
    Ainsi se fait ennemie de l'objectivité toute une corporation qui possède l'arme redoutable que sont les mots.
    Tiens, je ne sais pourquoi vient à tinter en mon esprit l'écrit d'Honoré de Balzac :
    - "Le journalisme est une grande catapulte mise en mouvement par de petites haines."

    RépondreSupprimer
  32. Hier en survolant les titres de l'info yahoo/google (origine AFP)
    Un barrage a une fuite... je me dis que ça peut péter à tout instant - rien à voir ce n'est que le déversoir
    Une avalanche de 400m de front... je me dis que c'est quand même exceptionnel dans les Alpes, pas facile d'en échapper si on est au mitan - rien à voir, c'est 400 m de long, c'est à dire rien ; et ce n'était pas des skieurs, mais des piétons.
    Drame de la précipitation pour être le premier, qualité = 0 !
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  33. Quand j'écris que "la machination qu'ils ont mise en route est en train de leur échapper", mon cher Corto, vous me demandez (plus haut) de développer.
    Je veux dire par là, que si les media oeuvraient pour favoriser la candidature de Macron, ils n'imaginaient tout de même pas qu'ils pourraient mettre la tenue de l'élection présidentielle en danger. Or l'éventualité de l'annulation de cette élection est ouvertement évoquée comme étant une possibilité, dans les émissions de grande écoute, et l'évocation de la "crise de régime" qui s'ensuivrait provoque un malaise palpable chez les intervenants sur les plateaux : yeux qui roulent dans tous les sens, agitation des mains, coloration des joues et pour certains, jusqu'à se mettre à ressembler à des marionnettes effarées.
    Le fait que TOUS les députés LR ne sont toujours pas derrière Fillon n'arrange rien. Quand Fenech est encore à la recherche de son "plan B", on n'hésite plus à écrire que Sarkozy serait à la manœuvre.
    Bref, cette primaire a montré sa nocivité au-delà de tout ce que j'avais pu imaginer et qui m'avait fait prendre la décision de ne voter à cette élection que pour un candidat qui aurait l'audace de se présenter SEUL - en dehors des partis - et face au peuple, ainsi que le prévoient nos institutions.
    Mais aujourd'hui, devant la tournure que prennent les choses, si Fillon se trouve au second tour face à Macron, je voterai pour Fillon.
    La pire des solutions consistant à se réfugier dans l'abstention ou le vote blanc ou nul qui- on ne le dit pas assez - n'est pas neutre mais favorise le candidat arrivé en tête.
    L'élection est un droit démocratique qui crée des devoirs, essayer d'y échapper, même par des artifices légaux, et irresponsable pour un citoyen digne de ce nom.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. faisons en sorte que notre voix électorale nous appartienne programmes contre programmes.
      Laissons la justice faire son travail si il y a lieu et imposons aux journalistes de ce taire pendant cette compétition !
      ah oui c'est pas possible...

      Supprimer
    2. @Marianne: perso, je n ai entendu personne émettre l idée que l élection puisse être annulée."Le fait que TOUS les députés LR ne sont toujours pas derrière Fillon n'arrange rien" Tous, dites vous, ils ne sont pas 20, derrière Fenech et Houpert, a s'étre encore couvert de pipi ce matin en retirant a peine déposée leur demande de reunion d urgence du bureau national. Sarko a la manœuvre ?, c'est exactement ce qu essaie de nous faire croire BFM.
      Pour le reste nous sommes d accord :)

      Supprimer
    3. Je crois que le conseil constitutionnel peut reporter de 35 jours les élections en cas d'empêchement d'un des candidats. Par contre, il n'y a aucune définition dans le texte du mot "empêchement". Si Fillon devait être empêché après la clôture des candidatures que se passerait-il ?

      Supprimer
  34. Pétition déjà signée.
    Tout cela est donc bon signe, si j'en juge par les résultats des scrutins récents, ravalant l'intoxication massive tentée par les journaleux au rang de pétards mouillés qui leur ont fait exploser le fondement!
    Pas si sûr que les magistrats se décident, malgré les pressions énormes exercées, sans scrupules par le pouvoir exécutif et ses affidés, à poursuivre Fillon: ils ont tout à perdre le peu de crédibilité qui leur reste et tout à redouter d'un manquer, si Fillon parvient à passer l'obstacle. Ce que je persiste à croire, car rien ne montre, en tout cas pas la différence misérable (insignifiante en regard de la marge d'erreur des sondages, surtout trafiqués comme ils le sont par les officines propagandistes misant sur la victoire du Mac-creux) que les enquêtes d'opinion tentent de nous faire accroire.
    Et plus les merdias s'acharnent, plus ils rendent visible la manœuvre, plus ils en annulent l'efficacité initiale. C'est toujours la même idiotie avec les manipulateurs socialo-communistes: ils manquent totalement de finesse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hermodore: la manoeuvre est grossière mais bien montée et parfaitement synchronisée. Si Fillon n'est pas mis en examen, en principe nous saurons cette semaine, il en sortira grandi au près des électeurs mais je ne doute pas un instant que durant tout son quinquennat, gauchistes et medias ne manqueront pas de rappeler à l opinion cette histoire d emplois " fictifs "

      Supprimer
    2. Géo

      Mais tous ces "journalistes" institutionnels et leur syndicat vérolé sont aussi largement bénéficiaires d emplois fictifs puisqu'ils ne font pas leur travail d information.
      Si leur boulot consiste uniquement à faire acte de présence et recopier ce que quelques milliardaires employant si mal leurs sous leur disent,
      on est loin du compte il s agit bien d emplois fictifs largement rétribués.

      Supprimer
  35. Je ne suis pas pro-Fillon mais je n'en suis pas moins révoltée par ce lynchage dégueulasse.

    Je crois qu'il doit maintenir sa candidature quoi qu'il se passe et que ses partisans votent pour lui quoi qu'il se passe.
    Ne serait-ce que pour fermer le clapet de toutes ces charognes qui veulent décider à notre place.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Isabelle C: il maintiendra sa candidature quoi qu il se passe, certes, sauf s'il est mis en examen, il l'a dit et je vois mal, même pour fermer le clapet des charognes, comment il pourrait revenir là dessus

      Supprimer
  36. Bonjour
    Moi aussi, suis de plus en plus écoeurée et suis même contente que les journa...listes se fassent huer. Trop, c'est trop, ils sont allés trop loin. Tous à mettre dans le même sac. Ils ne récoltent que ce qu'ils ont semé. Ce n'est plus du travail journalistique, c'est vomir sur un homme à longueur de journée, c'est vomir sur un parti, c'est vomir sur une partie des français qui ne pensent pas comme eux, c'est vouloir nous endoctriner.
    Vous dites que ce sont maintenant les blogueurs qui sont dans le collimateur des journa....es ? Aurions-nous tant de pouvoir ? Serions-nous le 4e pouvoir ?
    Jamais, auparavant, dans ma famille, nous ne parlions politique..trop risqué.. Là, j'ai commencé à sonder ma famille pour voir ce qu'elle pensait de l'affaire Fillon. Majorité de gauche ma famille soit dit en passant. Et bien, là, ils commencent à se rendre compte que les journa....es abusent ( enfin, les intelligents, car, certains sont trop "cons" qui pensent que Fillon devrait gagner le smic comme eux). Je suis contente de voir que certains commencent à se dire que la presse y va trop fort, que taper à longueur de journée sur Fillon, ça commence à bien faire.
    Avant, j'adorais regarder les infos. Toute la journée, j'avais, soit l'oreille collée à la radio, soit devant les chaines infos. Maintenant, dès qu'on parle de l'affaire "théo", Fillon, police pourrie, je change de chaine, éteins ma radio. Je ne regarde plus Ruquier depuis un mois, qui, systématiquement, a un parti pris qui m'énerve au plus haut point. Je zappe c'est en l'air, je zappe BFM, je zappe même les pages politiques de la Montagne...Marre, marre de la même rengaine. Pourquoi on ne va pas déterrer les cadavres dans le jardin des autres hommes politiques ? Et, les voilà qui "chougnent" maintenant ces pauvres journal.... ? Ils écrivent à l'insu de leur plein gré ? Pauvres ! J'avais une grande admiration pour eux, je croyais en ce qu'ils écrivaient. Maintenant, ils me donnent la nausée. Ca me donne envie de ne plus acheter de journaux. D'ailleurs, voilà qui serait bien, ne plus renouveler nos abonnements, ne plus acheter leurs journaux...sauf l'Equipe (à moins qu'eux aussi disent que c'est la faute à Fillon ou à la police si l'équipe de France perd ses matchs..Que médiapart, le canard déchainé, libé... tapent sur Fillon. Normal, c'est leur job. Mais, les autres, les autres, tous les autres !!!!
    Je crois que nous, citoyens lambdas qui avons les yeux bien ouverts et condamnons ce lynchage, agissions et travaillions au corps notre entourage pour qu'il ouvre aussi les yeux. Le français lambda, le votant indécis, dont je fais partie, qui vote aussi bien à droite, qu'à gauche, qui vote pour un homme, qui fait basculer les votes et fait tourner en bourrique les instituts de sondage...a les cartes en main.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Julie: ben mazette... mais comme je te comprends !

      Supprimer
  37. Si, d'aventure, M. Fillon échappait aux griffes de la Nomenklatura et que le procès stalinien faisait pschitt, le monde publiciste trouverait toujours à dire que les salaires, indemnités et autres émoluments étaient hors de proportion.
    Il y aura toujours des envieux (ou des incapables)
    Les communistes trouvent scandaleuse la richesse.
    Les socialistes trouvent scandaleuse la différence entre les riche et les pauvres.
    Pour ma part, je trouve scandaleuse la pauvreté.

    RépondreSupprimer
  38. "Les journalistes n'aiment pas Fillon, normal, il a (avait?) toutes les chances de l'emporter et de balayer cette gauche social-libérale toute énamourée par ce si charismatique Macron."
    Ne cherchez pas plus loin mais vous aurez tout dit quand vous ajouterez à cette caste des intouchables toute la gauche et son extrême qui ne peut supporter de revoir mise en cause 50 ans de sabotage de notre société.

    RépondreSupprimer
  39. Une corporation en déclin, j’entendais ce matin que le Grand Journal de Canal + n’avait plus que 145 000 auditeurs et plus aucun annonceur. La corporation journalistique est supplantée par les blogs, derniers bastions de la liberté d’expression. Corporation devenue inaudible parce qu’elle n’émet plus qu’un bruit de fond indistinct ou des slogans éculés. Parce que des stars médiocres et ouvertement partisanes s’érigent en modèle pour une piétaille free lance conformiste sous peine d’être ostracisée.
    L’endoctrinement à l’idéologie du politiquement correct est si visible qu’il ne fonctionne plus, alors on lynche Fillon, le candidat de l’alternance, pour garder encore un peu ses petits privilèges et ses miettes de pouvoir. Tant pis pour l’effondrement du pays avec un nouveau quinquennat socialiste Macron.

    RépondreSupprimer
  40. Cette engeance de journaleux est détestable. ils mériteraient, ces F de P ,de se retrouver à vivre dans les cités avec leurs "protégés" et gagner 1200€ par mois, je pense que ça les calmeraient un peu et que leurs "potes" noirpiauds et muzz leur paraîtraient un peu moins sympa une fois qu'ils auraient cramé leur bagnole achetée à crédit...
    Je ne peux plus, ni les voir, ni les lire, ni les entendre....

    RépondreSupprimer
  41. Sans rapport avec le billet:dans ta blogroll,ton lien vers Culturalgangbang a été usurpé:il mène vers un site porno.Voici le bon:http://culturalgangbang.blogspot.fr/.

    Merci à Beboper(leur principal rédacteur)de l'avoir indiqué sur son site.

    RépondreSupprimer
  42. Géo

    Les médias officiels soutiennent massivement le macron,pire que l artillerie à Wagram!
    N aiment pas trop les pauvres,ces journalosalopes:

    Rappel:

    le gorafi.Macron:"quand je sers la main d un pauvre je me sens sale toute la journée."
    Encore un chic type!

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa