vendredi 8 décembre 2017

Saint Obama, Trump le criminel et Jérusalem, capitale d'Israël...

Quand c'est Saint Obama qui cause, personne ne moufte et tout le monde applaudit, Ruth Elkrief y compris.

Résultat de recherche d'images pour "obama mur deslamentations"


Sous un tonnerre d'applaudissement, Obama déclara le 4 juin 2008 devant le congrès de l'Aipac: " Jérusalem devra rester la capitale d'Israël et devra demeurer indivisible ". Dans le même discours, il rajoutera qu'il considérait l'Iran comme " la plus grande menace pour Israël et pour la paix et la stabilité dans la région. Mon but sera d'éliminer cette menace " puis : " Il n'y a pas de place à la table des négociations pour les organisations terroristes ".

La suite, on la connait... Rien ne fut fait pendant ses 8 années de mandat.



Quand Donald Trump déclare, conformément à une promesse de campagne et à une loi américaine de 1995 sans cesse repoussée dans son application, qu'il transférera l'ambassade des USA de Tel Aviv à Jérusalem (d'ici 3 ou 4 ans) et ce faisant reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël (seul pays au monde à ne pas avoir pu choisir librement sa propre capitale), tout le monde crie au fou et tous les grands de ce monde de l'accuser de mettre le feu et de vouloir semer le chaos au Moyen-Orient (comme si ce n'était pas le cas depuis si longtemps). On entendra même Sunnites et Chiites, d'accord pour une fois, s'opposer véhément à cette "folie" et Ruth Elkrief traiter Trump de criminel hier soir sur BFM. Quant à nos grands médias, tous sont unanimes: Condamnation !

Allez comprendre !

Résultat de recherche d'images pour "trump mur des lamentations"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

43 commentaires:

  1. Et quand j'ai voulu citer la Bible chez monsieur Benillouche, il ne l'a pas accepté :

    "... Voici, moi-même je mets Ieroushalaîm
    en bol de poison pour tous les peuples autour,
    et aussi pour Iehouda : il sera au siège contre Ieroushalaîm.
    Et c'est en ce jour, je mettrai Ieroushalaîm
    en pierre d'accablement pour tous les peuples.
    Tous ceux qui en seront accablés seront griffés, griffés.
    Toutes les nations de la terre se réuniront contre elle..."

    Zacharie 12. 2-3 - La Bible traduite et présentée par André Chouraqui (Desclée de Brouwer ed.)

    Allez comprendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Ce passage de la Bible est lui-même assez difficile à comprendre

      Supprimer
  2. L'anti Trump viscéral de nos médias fait que je ne crois rien de ce qu'ils peuvent raconter. Cela me rappelle les années Reagan. Mais contrairement à cette époque, il existe des sites alternatifs où il est possible de se faire une idée moins manichéenne du personnage.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, même réflexe, à tel point que je finis par me demander si je ne suis pas "sectaire".

      Supprimer
    2. Le Nain et Isabelle: et heureusement que ces sites alternatifs existent... Pour combien de temps ? L'anti trumpisme de nos médias est tellement énorme qu ils nous rendraient Trump presque sympathique. En attendant, sa popularité est equivalent à celle de notre Micron, et l économie US se porte plutôt bien, bref, la grand cauchemar qu on nous promettait pour l Amérique si il était élu n'est pas arrivé !

      Supprimer
    3. mais trump m'est très sympathique
      je l'aime bien, il est goguenard , capricieux , coléreux , un peu foutraque
      il me fait penser à un chirurgien de mes amis , gros lard mal embouché , transpirant , qui se révèle à sa pleine mesure sur le champ
      ça rate jamais d'ailleurs , à telle enseigne qu'on lui réfère les malheureux récusés ailleurs

      pour notre petit micron, jusqu'à présent , on peut pas dire qu'il aie fait des étincelles , hein
      il a lâché des ballons , hein , comme moi je lâche des caisses , au moins on pourra pas nous retirer ça
      mais je crois que ça va s'arrêter là

      pour le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem , ça appelle deux réflexions

      soit les gnoules du mondentier sont des gosses , à la sensibilité épidermique , des vrais caractériels , genre corsicos d'Astérix en corse ( quoi elle te plaît pas ma soeur? quoi elle te plaît ma soeur? quoi , tu as une ambassade à Tel-Aviv? quoik , t'en veux plus? tu la veux à Jérusalem , maint'nant?) , auqel cas , ça se soigne, une bonne torgnole et au lit sans dessert
      soit les merdias du mondentier sont très cons, ce sont eux les fauteurs de guerre ,les pinailleurs et dans ce cas là , aucune raison qu'on finance ces merderies par l'impôt ( en effet chaque numéro de quotidien ou d'hebdo ou de mensuel , SAUF rivarol ou minute , est vendu grâce à l'aide des impôts , en gros TOUTE la presse , sauf la très mal pensante , est subventionnée à mort , du plus petit grouillot au plus célèbre repporter donneur de leçon genre gouttière , mauvais pruneau , ou privas en ardèche )

      à mon avis , un peu des deux



      on râle au sujet du transfert des diplomates américains à Jérusalem, mais a-t-on traité Helmut Koll de fou dangereux et d'incendiaire de l'Europe ( et pas seulement de la vronze, n'oublions pas que le Reich de mille ans a combattu la Pologne, la Serbie , la Grèce, les Angluches , les russes et tant d'autres ....les seuls qui se sont insurgé , mollement , c'est les russes )

      alors, fou dingo incendiaire , Trump , ou bien homme d'état raisonnable comme Helmut Koll?

      Supprimer
  3. Bah! Les muzz eux mêmes doivent être pro-Obama, ils n'ont pas moufté en 2008 et là ils poussent des glapissements hystériques à qui mieux mieux.
    Ma source habituelle pour ces questions en fait tout un plat.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Corto,

    Je te lis toujours avec autant d'attention. Comme ça, les médias mentiraient par omission? Je n'en crois évidemment rien et le président en exercice est vraiement vilain....

    Bon week-end (malgré la Macronie)

    PS: comment la France va-t-elle pouvoir se relever après ces trois coups du sort: Mike Brandt, puis Dalida, maintenant Johnny!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H: Et Cloclo ?, tu as déjà oublié Cloclo, c'est pas sympa.
      Bon week end à toi

      Supprimer
  5. Comment ça, "allez comprendre !" ?
    Facile : Obama est black, et peut-être même un peu muzz sur les bords, tout au moins ses prénoms peuvent-ils donner quelque vraisemblance à l'hypothèse, sa langue maternelle est la langue de bois du camp du Bien - pour faire court : un type bien ; quant à Trump c'est un vilain pas beau qui a tout pour être honni : mâle blanc hétéro sensible à l'héritage chrétien de son pays, hostile aux migrants, imperméable au politiquement correct et qui se fout royalement de ce que disent nos merdias.
    Alors arrêtez de vouloir paraître plus naïf que vous ne l'êtes ;-).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas faux , gérard.
      Rien à ajouter

      Supprimer
    2. Gérard & Amedé: avez vous lu le discours de Trump qu il a prononcé pour l allumage du grand sapin de Noël? Remarquable, vraiment. Et pas un média français pour nous le relayer. Heureusement y a Google
      http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/2017/12/le-magnifique-discours-de-noel-de-donald-trump-aux-americains.html

      Supprimer
    3. Oui, magnifique. Ce n'est pas en France qu'on entendrait ça : chez nous (mais sommes-nous encore chez nous ?), la priorité c'est d'interdire les crèches de Noël ou une croix au-dessus d'une statue de Saint Jean-Paul II ...

      Supprimer
  6. Trump a souligné qu’en plus de 50ans rien avait bougé. Il a raison de mettre un coup de pied dans cette fourmilière le résultat ne pourra pas être plus négatif qu’il ne l’est à ce jour.
    Des manifestations de délire dans les pays arabes Aucune manifestation de joie en Israël. Deux cultures bien différents.
    Bien vu pour Obama...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bernard:il y aura sans doute de la casse, comme d habiitude mais à mon sens et comme toi, enfin une vraie initiative qui fera sans doute avancer cet invraisemblable schmilblick

      Supprimer
  7. "'Etat d'Israël (seul pays au monde à ne pas avoir pu choisir librement sa propre capitale"

    Oui, enfin, c'est quand même plus compliqué que ça : Jérusalem- Est est revendiqué comme capitale par un autre Etat, l'Etat palestinien...
    Je ne sais pas quelle serait la réaction des Britanniques si la France revendiquait comme capitale Londres...

    Véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Véronique: comparaison stupide et oui, tout le monde sait que ce n est pas aussi simple.

      Supprimer
    2. Véronique Allouche8 déc. 2017 à 17:37:00

      En 1947 la Palestine fut partagée en deux états, Israël et la Jordanie, celle-ci gardant la partie Est de Jérusalem. Lors de la guerre des six jours Israël a conquis la partie Est de la ville. (Faut-il vous rappeler qu’avant 1967 les lieux de culte des juifs leurs étaient interdits ....)
      Dès lors comment revendiquer une capitale pour un pseudo état qui n’existait pas lors du partage. Sauf à utiliser cette cause pour des raisons politiques servant les intérêts de bien des nations et de bien des esprits.
      D’autre part votre rapprochement avec Paris et tout à fait absurde et prouve votre méconnaissance de l’Histoire.

      Supprimer
    3. Faut réfléchir avant de taper trop vite sur un clavier,au risque d'écrire port'nawak!
      Partage de la Palestine en 1947 entre deux Etats: L'un palestinien donc arabe,l'autre juif..
      C'est après que cela se gâte: les voisins arabes du nouvel Etat d'Israël ne trouvent rien de plus pressé après sa création que de l'attaquer.
      Les Juifs entrent dans Jérusalem-ouest,alors que la ville devait garder un statut international sous tutelle de l'ONU.
      Et en 1967,les Israéliens s'emparent de Jérusalem-est,à la suite de leur victoire dans la guerre des six jours.
      Fermez le ban.

      Vendémiaire.

      Supprimer
    4. Faux ! En 1947, les Nations unies ont créé 3 entités distinctes :un état juif, un état arabe et une zone internationale : Jérusalem. En 1948, à l'issue de la première guerre entre Israël et les arabes, Israël occupe Jerusalem Ouest. En 1968, guerre des 6 jours, Israël annexe la totalité de la ville.....
      Quant à l'acharnement anti-Trump, il est symptomatique d'une gauche internationale carrément anti-démocratique lorsqu'elle perd les élections !

      Supprimer
    5. Au lieu de paraphraser à peu près ce que j'ai écrit,Anonymous,en y ajoutant "Faute!",relisez.
      Même remarque que pour Allouche,avant de taper frénétiquement sur votre clavier.

      Vendémiaire.

      Supprimer
    6. Véronique Allouche9 déc. 2017 à 17:58:00

      @vendemiaire
      Pas la peine de vous énerver, je ne vous ai pas contredit !
      En 1947 selon le partage, Jérusalem devait avoir le statut de ville internationale. Oui, mais elle ne l’a jamais été puisqu’au lendemain de l’indépendance d’Israël, ses voisins entre en guerre et Jérusalem Ouest est occupée par les israéliens, l’Est de la ville par la Jordanie jusqu’à la guerre des 6 jours en 1967 où Israël annexe la partie orientale. Nous sommes donc d’accord il me semble.

      Supprimer
  8. Trump etPoutine sont tellement liés dans l'exécration dont ils bénéficient en France qu'ils devraient ne faire qu'un seul pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: c'est tout de même incroyable cette exécration ! qui rime avec désinformation.

      Supprimer
    2. Ce sont tous deux de grands détecteurs de cons.

      Pendant que sa suffisance bénit des pandas dans un zoo, Trump permet chaque mois à deux cent mille Américains de trouver du travail.

      Vivement l'expatriation.

      Supprimer
  9. À mettre avec la déclaration de MBS vers les Gazaouis: pourquoi ne pas envisager une autre ville plus à l'est comme capitale du futur état palestinien ? ( Abu Dis par exemple ) .. Annette Lanonymette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annette: Pourquoi ? Parce que !
      Et puis Abu Dis n'a pas valeur de symbole ni n'est " sainte " enfin, je crois.

      Supprimer
  10. C'est la différence entre les deux.
    Obama qui dit mais ne fait rien et louvoie...
    De l'autre, Trump-le président le plus punk de l'histoire-, fait ce qu'il dit et déclenche un tsunami et les réactions navrées des couards.
    J'ai fait un rêve:J'ai rêvé qu'un président français annonçait qu'il allait nettoyer la merde sécessionniste qui occupe la zone d'aménagement du futur aéroport de Nantes et qu'il passerait les zones islamisées du territoire français au karcher.
    Mais j'ai seulement rêvé...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemiaire: t as fait un rêve, ben continue parce qu il n'est pas prêt de se réaliser

      Supprimer
  11. Ben oui, allez comprendre...
    Obama pouvait et peut encore se permettre n'importe quoi, il aurait pu pisser du haut de la tribune des Nations Unis , tout le monde aurait dit "Mr le président, j'adore ce que vous faites!" mais dès que Trump ale malheur de respirer, tout le monde le voue aux Gémonies.
    Et la bande de journalopes crétins, incapables de penser par eux même qui se contente d'hurler avec les loups...

    Mais vraiment MDCC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GfB: Obama, dont j ai pourtant salué l élection sur ce blog, aura été décevant de bout en bout
      Quant à nos journalopes, on se demande s ils ont encore u minimum d esprit critique!
      MDCC

      Supprimer
    2. On ne demande pas à une prostituée de réfléchir pendant sa prestation. Un journaliste en France, c'est pareil.

      "Pour un journaliste de gauche, le devoir suprême est de servir non pas la vérité, mais la révolution."
      S. Allende

      Supprimer
  12. J'ajoute que je me réjouis de la décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale de l'Etat juif.
    Voilà qui va emmerder tous ceux qui criaient "mort aux juifs" dans les rues de Paris il n'y a pas si longtemps,sans faire bouger les représentants de l'Etat d'une oreille;et faire chier à mort, tous les autres,ceusses qui rêvent de rayer Israël de la carte ou qui n'imaginent les juifs en Palestine que dhimmisés.

    Je précise que je ne suis pas juif ;)

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemaire: je n aurais pas dit mieux ! merci

      Supprimer
    2. On ne sort de l'ambigüité qu'à ses dépends. Trump ne fait qu'acter une situation qui s'est établie bien avant qu'il ne soit élu.
      La Presse est tellement orientée qu'elle l'aurait également critiqué s'il avait éludé la question, comme son prédécesseur l'avait fait. Cette déclaration va également avoir des conséquences chez nous en accentuant le clivage entre antiracistes et antisémites. Les gens de gauche se verront obligés de choisir un camp et donc de devenir un ennemi de l'autre.
      Les gens intelligents se tairont et éviteront de de mettre leur grain de sel dans une affaire qui au fond ne concerne pas les Européens. Nous avons déjà suffisamment de problèmes communautaires, inutile d'en rajouter en important ce conflit. Qu'ils se démerdent.

      Supprimer
  13. Et puis c'est vrai quoi, tous ces toutous et caniches qui prennent leurs aises avec Trump,traité de fou,dégénéré,illuminé,boutefeu et autres gracieusetés...
    Je pensais ces riches épithètes réservées au dégénéré nord-coréen et aux sectateurs de Mahomet...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  14. A quand un Trump ou Poutine en France ? A moins qu'on attende UNE ........
    Israël cela fait des années que j'ai arrêté d'essayer de comprendre , un sac de nœud gordien .

    RépondreSupprimer
  15. Géo

    Je boycotte tous ces médias,donc moins bien informé que nombre de personnes sur les raisons réelles de ce retournement de veste massif,mais si nous cherchons une explication plus avant que les haines viscérales envers le président Trump,il y a peut-être bien l intention sournoise de déclencher un nouveau conflit d envergure au Moyen-Orient entre les belligérants "naturels" tout en reportant la responsabilité de ça sur monsieur Trump,bouc-émissaire idéal en la circonstance.
    Noter que les musulmans étant hostiles à ce grand Israël avec Jérusalem comme capitale,il est bon de pousser des cris d orfraies pour donner le change à ces derniers sur lesquels les politiques comptent pour garder électoralement leurs prébendes,sans compter que ces politiques sont vendus à des États musulmans qui sont une manne financière pour eux.
    On veut un conflit d ampleur mais on fait mine de nier ce fait.
    Donc tout le monde feindrait de s opposer à monsieur Trump pour le mettre sur la sellette en cas,inévitable,de conflit grave dans des régions intéressant une oligarchie criminelle pour les richesses sises en son sous-sol et la position stratégique,ajouter à cela une symbolique ésotérique messianique très en vogue dans des sectes de dégénérés qui n augure rien de sain pour notre avenir collectif.

    Les prétendus "médias" et les politiques aux ordres,de par la passion insensée déployée dans cette affaire,portent la responsabilité complète(en sus de leur politique migratoire)de l importation du conflit entre Juifs et Arabes sous nos latitudes,ce qui fait que nous avons des appels au meurtre sur notre territoire,contre les Juifs(et aussi contre les Chrétiens,bien sûr!).

    De par les implications exotériques ou ésotériques(bol de poison pour les nations,cité précedemment par Marianne Arnaud),la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de Sion est une vraie poudrière,dans une contrée où les troubles confessionnels ont toujours eu un caractère violent,passionné et permanent,les Romains le relevaient déjà comparativement à leurs autres provinces d Empire.
    On veut la faire exploser mais en donnant l illusion d'intention contraire.
    Vaste manipulation de l opinion publique et monsieur Trump comme coupable désigné
    Avec le président Poutine comme autre bouc-émissaire d une pierre trois coups.

    "Ils vont faire la sale besogne pour nous,se dit-on,et nous nous offrirons ainsi une virginité!"

    Maintenant,monsieur Trump n étant pas né de la dernière pluie,j ai des doutes sur la mise en oeuvre effective de telle feuille de route.
    Comment le formulerions nous déjà?partie de poker menteur?Terrain miné où chacun joue dans un grand jeu de dupes où personne n est ce qu'il parait être?

    Tout ça va encore s enliser dans des sables mouvants de duplicité et de mauvaise foi dont nous allons subir des retombées concrètes.

    RépondreSupprimer
  16. Géo

    Pour compléter,il est fort possible que monsieur Trump veuille se conforter l appui du cartel d influence juive au USA en faisant telle déclaration sur Jérusalem,(tout en ayant conscience de s aventurer sur un terrain miné en ce qui regarde Jérusalem et le Moyen-Orient)car il y a une lutte acharnée du "deep state" contre lui et il est bien obligé de faire des concessions de temps à autre et trouver les alliés qu'il peut.Il mène aussi un combat déterminé contre les pédophile et le clan Obama-Clinton est mal à ce propos,il a fait arrêter nombre d entre eux,l oligarchie satanique qui régit l Occident est pédophile,autant de causes à la haine contre monsieur Trump.(déclaration du président Poutine:l oligarchie en Occident est sataniste et pédophile).
    Et ayant un fils autiste ou équivalent,il n est pas pro-vaccins,c est un trouble-fête de premier ordre pour tous ces criminels et leurs projets tortueux pour l'Orient ou ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      "Initiative citoyenne le message courageux de Melania Trump sur la vaccination".

      Pas de quoi se concilier les faveurs de cartels pharmaceutiques malfaisants ni celles des gros merdias manipulateurs d Occident propriété exclusive d un ramassis de truands de la pire espèce.
      Je reviens sur l autisme du fils de monsieur Trump:il semble qu'il y ait divergences d opinions à ce propos.

      Pour ce qui regarde le projet de D.Trump sur Jérusalem,Trump,fonceur lutteur,est-il nécessaire de reporter l affaire dans trois à quatre ans si l on veut garder l avantage de l initiative?Faut-il tant de temps pour transferer une ambassade?
      Et puisque l on évoque souvent De Gaulle,le verrait-on,lui,fixer tel délai,sauf à être très peu décidé à obtenir autre chose qu'un effet d annonce?
      Comme il était prévisible que la guerre avec la Corée du nord n aboutirait pas,les conditions n étant actuellement pas réunies.

      Mais il y a une oligarchie mondialiste qui sait qu'en cas de guerre,un pays n est plus obligé à rembourser sa Dette,dont les USA par exemple et que détruire les cadres internationaux existants est la solution pour instaurer son pouvoir sans partage.

      L avenir nous dévoilera la suite.

      Supprimer
  17. Obama avait-il soulevé l'indignation des forces progressistes ou déclenché une intifada lors de ses déclarations ???
    Maintenant j'espère que TRUMP a pris cette décision en totale connaissance de cause. Que l'on veuillent tenir ses promesses de campagne est une chose parfaitement honorable encore faut il
    que l'application soit murement réfléchie.
    A suivre ...

    RépondreSupprimer
  18. La situation n'est pas simple, mais effectivement c'est un peu comme si on avait imposé Hérouville Saint-Clair, ou toute autre ville ignorée de l'Histoire et loin de Paris, comme capitale à la France, parce que Paris devrait être ville internationale. Il met les pieds dans le plat, mais il le faut parfois. Attendons.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient