vendredi 1 décembre 2017

Médiocrité

Résultat de recherche d'images pour "nos chers voisins"

Quel meilleur mot que médiocrité pour qualifier notre époque ? Je n'en vois pas d'autre. Que l'on considère la vie politique, la vie artistique, cinématographique, architecturale ou musicale, le débat d'idées, le traitement médiatique des informations ou le sociétal comme on dit aujourd'hui, je ne vois que du médiocre, du petit orchestré, dessiné, mis en musique ou construit par nos élites françaises ou étrangères.

Prenez notre personnel politique et posez-vous la question de savoir lequel ou laquelle sort du lot, non parce qu'il ou elle aurait de la tchatche mais bien parce qu'il ou elle aurait une vision à moyen et long terme du pays, un charisme évident, une réelle empathie pour ses concitoyens, une intelligence indiscutable imbibée de pragmatisme, la capacité à réellement appréhender les attentes et les inquiétudes du peuple et prendre en conséquence les mesures qui s'imposent, le tout assorti d'une stature d'homme d'Etat avec tout ce que  cela implique... Alors ? Ben non, et toute considérations partisanes ou idéologiques mises à part, y a pas. Y a pas en magasin. Pas un pour relever l'autre. Même pas Macron. Même pas Wauquiez, même pas Melenchon, même pas Le Pen, aucun de ceux qui en ce moment tiennent plus ou moins le haut du pavé médiatique. Pas un qui ne remplisse les conditions précédemment établies. Et pourtant c'est important le personnel politique, c'est lui qui nous dirige, nous gouverne, nous taxe, nous impose et dessine le chemin sur lequel le pays s'engage pour des décennies. Rendez-nous de Gaulle, Pompidou, voire Mitterrand !

On nous avait promis un monde nouveau et nous voyons sidérés une nouvelle majorité parlementaire composée de branquignols dont certains en sont à réclamer la création d'une cellule d'aide psychologique (sic) pour leur venir en aide quand d'autres réclament le remboursement des frais de garde de leurs enfants ! Des députés qui se  disent épuisés par le rythme que leur imposerait un Président jupitérien...

On se goberge avec l'écriture inclusive, l'abaissement éventuel de l'âge du consentement sexuel, le féminisme idéologique, le remboursement des frais de nos députés quand tout ces gens-là devraient se mobiliser pleinement sur le chômage, la paupérisation de la population et la cohésion du pays.

On s'extasie et on jacasse pour un plug dressé en plein Paris, un pseudo vagin de la Reine à Versailles ou la magnificence supposé du nouveau philharmonique parisien quand nos chefs d’œuvres architecturaux sont en péril, que l'on est obligé de faire appel à des mécènes étrangers pour sauver Notre-Dame tandis que l'on espère nous faire avaler que la simple nomination d'un Stéphane Bern en sauveur du patrimoine et du matrimoine va résoudre le problème.

Sur France Inter, ce matin, on qualifie " d'événement culturel " la sortie du dernier album du rappeur Booba quand toutes les grandes voix de la chanson française ont quasiment disparu ou qu'il nous est impossible de n'en citer ne serait-ce que trois ou quatre bien vivantes. Qui pour remplacer, dans la durée, les Barbara, Trenet, Sablon ? Quel artiste aujourd'hui pour passer à la postérité ? Certainement pas Booba ni Maître Gimms. Rendez-nous Guy Béart, Claude François, Dalida, Gainsbourg, Brassens, Nino Ferrer ou Léo Ferré ! On a jeté aux oubliettes la minute de monsieur Cyclopède; aujourd'hui, on a droit à Nos Chers Voisins ou Hanouna sans réussir à les départager question médiocrité.

Les Rohingyas sont à la peine et qui trouve-t-on à envoyer pour que le monde prenne conscience du massacre (prise de conscience orientée bien évidemment) ? Omar Sy, le black qui s'est cru à la hauteur de Louis Jouvet. Et quand dans le même temps des centaines de milliers de Yéménites sont massacrés par notre allié saoudien, on en vient à s'étonner sur tous les écrans télés qu'il puisse neiger début décembre ou on mobilise des heures et des heures d'antennes pour nous parler du tirage au sort de la prochaine coupe du monde de foot.

La traite des noirs et l'esclavage nous explosent à la figure, à la manœuvre des noirs et des arabes; une solution: mettons à l'abri chez nous ces populations en danger.

Notre civilisation européenne occidentale est en péril, une étude présentée comme sérieuse nous annonce que près de 20% de la population française sera muzz en 2050 alors, avec des méthodes que ne renieraient pas les théoriciens du marketing on continue à nous vanter les bienfaits du VivreEnsemble. Diluons pour mieux régner.

Par Bourdin interposé, Plenel, Riss et Valls s'étripent sur les cadavres de Charlie et du 13 novembre qui encombrent encore et pour longtemps nos mémoires. Maëlys, Alexia, Abdelkhader Merah, la justice est devenu un spectacle médiatique porteur d'audience et de recettes publicitaires pour les télés et les journaux qui nous gavent avec cela.

Parce que c'est la journée mondiale de lutte contre le Sida, le Président de la cinquième puissance mondiale convoque les caméras qui, obéissantes ou complaisantes, vont le filmer pendant qu'il se fait dépister.

Autant d'exemples - il y en a tant d'autres - de cette médiocrité ambiante. Une médiocrité aux multiples effets: la crétinisation des masses, la lassitude, le repli sur soi pour y échapper, le dégoût de la chose publique et de la politique, la rébellion ou l'amorphisme... Pas un jour qui ne passe sans que je ne croise ou n'entende quelqu'un se plaindre d'un des effets secondaires de cette médiocrité. Et pas le moindre médoc en vue. Çà fait peur.


Résultat de recherche d'images pour "macron dépistage sida"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

61 commentaires:

  1. "la beauté sauvera le monde" disait Dostoïevsky. Eh ! bien, mon ami, c'est pas gagné !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idel: il s'est planté en beauté le Dostoï !

      Supprimer
  2. C'est probablement un symptôme d'une société qui a trop de confort et de divertissement, au point d'en oublier que les civilisations avancées sont les lumières au dessus de l'obscurantisme, du mauvais côté humain et de la barbarie. Nous avons beaucoup de contraintes parce que nous portons le monde vers le haut et nous ne pourrons jamais nous en défaire.

    Si nous continuons de négliger l'essentiel, d'éviter les efforts immenses qu'on doit fournir pour maintenir et encadrer nos sociétés avec des règles viables, le goût de la progression, de la perfection, du chef d'oeuvre... Alors nous tomberons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Judex: alors, nous tomberons... il me semble que la chute est bien amorcée, non ?

      Supprimer
    2. Cela a commencer mais il est toujours possible de se reprendre, l'humain peut être surprenant sur cet aspect là

      Supprimer
  3. Mais depuis quand écoutes-tu la RSC™ ? Concernant la littérature, j'ai bien un Houellebecq dans la ligne de mire, un Finkie ou un Onfray pour la pensée, certes, ils sont un peu mis à l'index, mais cela ne les rend-il pas plus chers ? Lugan fait également un excellent travail, faut pas pousser, tout n'est pas si noir -pardon petit lyonnais- actuellement, et je vois même une lueur, certes pas une étincelle à mettre le feu aux poudres, de réaction ! Merde, pas toi, Corto !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Al West: non, je n'écoute pas la RSC mais j ai des amis qui l'écoutent et qui me balancent les énormités qui y sont dites. Une lueur de réaction, je la vois aussi, heureusement mais elle est si timide, si fluette... quant à moi, je prends le recul nécessaire pour ne pas sombrer dans cette médiocrité avec Rolandin, Finkie, l'Incorrect et Dumas.

      Supprimer
  4. Il reste des gens cultivés, libres, doués et civilisés.
    J'en ai pour preuve ton post sur Rémi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lamouette: je n ai jamais dit qu il n y en avait plus et fort heureusement, je constate juste que les non-médiocres n'ont pas le mégaphone pour le moment

      Supprimer
  5. Que dire? Comme toujours,100%100 d'accord avec votre constat. je ne le dis pas à chacun de vos billets de crainte de passer pour ennuyeux.
    Mais continuez, savoir que l'on n'est pas seul atténue le mal d'être à cette époque et de voir l'humanité en proie à la folie.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le page: y a rien à dire si ce n'est à espérer que l on se ressaisisse !

      Supprimer
  6. Véronique Allouche1 déc. 2017 à 20:18:00

    De ces médiocrités que vous relatez je ferais une exception. Si Macron s’est prêté à un dépistage du SIDA devant les caméras, sa popularité fera peut-être prendre conscience à beaucoup de ses admirateurs la nécessité d’en faire autant. En cela et pour une fois, il aura fait œuvre utile.
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Véronique: vous pensez vraiment que sous prétexte que Macron se sera fait piquer sous les sunlight fera prendre conscience ? Les populations " à risque " se foutent comme de l an 40 de la com'à Macron., une com' purement démagogique

      Supprimer
    2. En attendant, c'est d'une telle goujaterie envers Brizitte que je me demande ce que font ses conseillers en communication. La fidélité n'est-elle plus au programme des liens sacrés euh... hum pardon ! citoyens républicains et paritaires du mariage (Pourtousse™ et pousse-trou©) ?

      Supprimer
  7. Ici, juste en face, des Brésiliens logés à nos frais grâce à l'aide au logement, font bramer leur musique alacon à fond le caisson.
    Chez eux aussi la décadence fait rage !
    On est très loin de la bossa nova douce d'Astrud Gilberto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lamouette: Ces Brésiliens ont oublié ce Gilberto comme ils ont enterré depuis longtemps Gil, Buarque, Veloso ou Jorgue

      Supprimer
    2. Corto,
      cette Gilberto :-)
      Astrud est celle qui chantait la fille d'Epanema.

      Supprimer
  8. Que dire de plus ? Je partage la totalité de votre analyse...
    Seul bémol, ne nous rendez pas Mitterrand ! Beaucoup des problèmes que nous avons aujourd'hui se sont enracinés dans les années Mitterrand...
    Le salut ne viendra pas "d'en haut" et force est de reconnaitre qu'il ne viendra pas "d'en bas" non plus. L'homo festivus n'est pas en mesure de voir plus loin que la prochaine fête, le prochain match, le prochain achat...Tout a été bien fait pour qu'il en soit ainsi et c'est une totale réussite...
    Dans les années 70, Juvet se demandait "où sont les femmes", il semblerait que les hommes aussi aient disparu ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, surtout pas Mitterrand, probablement le (mauvais) génie tutélaire de la décadence actuelle !!!

      Supprimer
    2. nana: Mitterrand était une belle ordure dans son genre, certes mais au moins n'était-il pas médiocre, cultivé comme il l'était.
      Bien le passage sur l Homo Festivus, c'est tt a fait cela, Muray doit se marrer

      Supprimer
  9. Eh, t'as pas parlé de l'indispensable limitation à 80km/H sur les routes.
    C'est important ça, capital même, pour le sauvetage de notre pays.
    Y a des jours, on aurait presque une envie de passer l'arme à gauche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. isabelle C: passer l'arme à gauche ??? mais tu n y penses même pas, juste avant Noël, son foi gras, ses cadeaux, le père Noël et le petit Jésus, ah que non, festoyons et ripaillons tant que cela est possible

      Supprimer
  10. Oui ... on vit au pays qui a vu naître Ronsard, Montaigne, Richelieu, Descartes, Molière, Louis XIV, Rameau, Watteau, Lavoisier, Napoléon, Berlioz, Monet, Victor Hugo, Pasteur, Matisse, Foch, de Gaulle, Louis de Broglie, j'en passe et des meilleurs ...
    Y aurait pas comme un problème, aujourd'hui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gérard: Quel pb ? on a Booba, Louane, Hanouna, Angot, et quelques autres :)

      Supprimer
  11. 100% en phase avec votre vue du médiocre, ce matin cette nuée de "journalistes" sur chaque chaines d"info" pour nous montrer 3 cm de neige...
    Je suis passer a côté de cette info plus haut des 80km/h, faut dire qu'il a été budgété plus d'1 milliard de recette fiscale avec les radars, s'agit pas de se louper et voir cette manne qu'est la voiture leur échapper.
    je me demande quand même combien de temps va pouvoir tenir cette société française médiocre...
    bonne continuation , toujours un plaisir de vous lire.
    DD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DD: Combien de temps, c'est la bonne question, car plus ça dure, plus nous nous y complairons par lassitude

      Supprimer
  12. Annie

    Bizarre. A la télé, on donne toujours la parole aux députés se faisant remarquer par leur nullité . A l'instant, je mets C News et Laurence Ferrari interroge la nunuche qui voulait se faire rembourser ses 45O euros de baby-sitting. Rideau/

    Bonne nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annie: et on fait d'une Obono ou d'un mélenchon des stars médiatiques ! triste epoque !

      Supprimer
  13. Nana -Gérard- comme vous, je dis - non, trois fois, mille fois non.
    Pas celui que le Général qualifiait d'"arsouille "!
    Quand on feuillette ses lettres enamourees à sa maîtresse, son cahier de petits collages et messages à la même, on est effondré de découvrir autant de médiocrité et de puérilité. Et voilà à quoi il occupait son temps de président, ça et les préoccupations culinaires - soles de ligne livrées à l'Élysée depuis Cancale, truffes blanches au kilo !!
    Pour échapper à l 'ambiance, je m'évade grâce aux livres, à la passion littéraire.
    Chateaubriand, De Gaulle. .. notre grandeur inscrite à jamais dans notre Histoire.
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Chocolat: quoiqu on en pense - et je n en pense pas grand bien, Mitterrand n'était pas un médiocre.

      Supprimer
    2. Cher Corto, je l'ai approché ... je connaissais aussi la mère et la fille ... un monde très, très sectaire.
      Et qui a mon entier mépris.

      On est médiocre quand on vit aux crochets de l'Etat, et qu'on insulte la mémoire du Général de Gaulle, qu'il jalousait.
      Bonne fin de semaine, cher Corto
      Madame Chocolat

      Supprimer
  14. Ah!non Corto pas mitteux na!Pour le reste 100% d'accord avec toi.J-J S

    RépondreSupprimer
  15. "Rendez-nous Mitterrand !".... Holà, non.
    S'il y en a bien un qui a fichu le pays par terre, c'est lui.
    Hypocrite, faux-jeton, prédateur sexuel qui a eu la chance de sévir à une époque où internet n'existait pas, perfide avec ses amis politiques, tartuffe cauteleux dans ses rapports avec la presse, aucun sens de l'Etat, complètement ignare en matière économique mais prompt à se servir des biens publics pour son usage personnel...
    Et par dessus le marché incapable de saisir les grandes évolutions du monde, lui qui a cru jusqu'au tout dernier moment que l'URSS des putschistes anti-Gorbatchev avait encore des chances de survie.
    Non, Corto, le nom de cet incapable et malfaisant ne peut être associé à celui de De Gaulle....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blaise: au moins savait-il se tenir en public !

      Supprimer
  16. "Je suis venu trop tard dans un monde trop vieux.
    D’un siècle sans espoir naît un siècle sans crainte ;
    Les comètes du nôtre ont dépeuplé les cieux."

    Ecrivait déjà Alfred de Musset au XIXe siècle. Toutes les époques regrettent que leurs temps soient celui de la médiocrité et de la décadence. Toutes ont dit comme Villon "Mais où sont les neiges d'antan ?"


    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: il y a tout de même une différence entre évoquer un " c'était meiux avant " et considérer avec peine la médiocrité d'une epoque présente

      Supprimer
    2. Merci Le Nain, comme il nous manque,lui aussi, Alfred de Musset !
      Madame Chocolat

      Supprimer
  17. Au départ j'y ai cru, le Macron nouveau était arrivé.... Mais au fil du temps, c'est le changement dans la continuité de François Hollande, en pire.
    Hollande a essayé d’être un Mitterrand en culotte courte avec ses coups bas, ses maitresses et son machiavélisme.
    Aujourd'hui, c'est même processus. On nous a rebattu les oreilles avec le harcèlement à l'école, puis sur les femmes . Maintenant, c'est le SIDA. Et on est passé par Cahrlie Hebdo, Le cas Plenel etc. On nous a aussi gonflé avec les avantages des députés et des sénateurs qui maintenant pleurent (Ils sont cons aussi d'avoir voté de tels aménagements de leur droits acquis à la sueur de leur front!!! ) mais cela amuse le peuple. Et l'épisode CASTANER? Président du mouvement et porte parole du gouv.... Ça m'a gavé! On en a fait des tonnes sur BranleMoiTV.et Léche couilles I... .
    Et, pendant ce temps là, on ne parle plus de la dette qui doit avoisiner les 2000 milliards, ni du chômage, ni de l'émigration qui continue à nous pomper jusqu'à la corde.
    Heureusement Noel ou Léon arrive, on va pouvoir picoler et bouffer nos avantages jusqu'à en vomir.
    Bruno L

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bruno L: Perso,les discours de macron, le monde nouveau et pensez Printemps, je n y ai jamais cru !

      Supprimer
    2. Deux mille milliards de dette ? C'est entre deux et trois fois plus en comptabilisant le hors bilan de la retraite Pétain.

      Supprimer
  18. J'arrive un peu après la bataille, mon cher Corto, mais je n'ai qu'un mot à dire : si une chose n'est pas médiocre, c'est bien votre billet d'aujourd'hui !
    L'émission politique consacrée à Mélenchon était très emblématique de la médiocrité de chacun. Tout était fait pour que, dès le départ, Mélenchon sorte de ses gonds. Mais quand ce résultat fut atteint, voilà nos journaleux se plaignant avec des tons de chaisière de la grossièreté de Mélenchon qui, c'est vrai, ne s'est pas privé de les moucher, autant que faire se peut.
    Mais le pire restait à venir, puisque les adversaires politiques de Mélenchon restés pour analyser la soirée, oubliant la raison pour laquelle ils étaient là, se sont injuriés entre eux, dispensant pratiquement Clémentine Autain de dire quoi que ce soit pour la défense de son mentor. La soirée fut grandiose de bout en bout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: je n ai aps regardé car et d'une je m'attendais à rien de grandiose si ce n'est dans le médiocre et de deux, je ne comprends pas qu on donne autant d'importance à un charlot comme Melenchon !

      Supprimer
    2. Mélenchon, mon cher Corto, que vous le vouliez ou non, est le seul opposant crédible à Macron. Quand vous le traitez de "charlot", vous construisez - avec Macron - ce "plafond de verre" sous lequel il prétend l'enfermer.
      Or un opposant doit être combattu sur ses idées - et Dieu sait qu'avec Mélenchon on a le choix - et non se contenter de le traiter avec des noms d'oiseaux.
      Pour ma part, il me semble que j'aurais su lui faire remarquer que les réunions racialistes sont contraires à notre loi et qu'il ne peut donc pas se réfugier derrière un : "Je ne fais pas la police de la pensée", pour couvrir Obono ! Car, en l'occurrence, il ne s'agit pas d'une "pensée" mais bien d'un "acte".
      Cela dit, j'avoue que lorsqu'il s'attaque à madame Saint-Cricq, disant qu'il connaît très bien ses méthodes depuis qu'ils étaient au PS ensemble, elle a beau affirmer qu'elle n'avait pas la carte, on est tout de même content qu'il l'ait remise à la place qui est la sienne : celle d'une domestique du pouvoir.

      Supprimer
    3. marianne: " crédible ", laissez moi rire, 95% de ce qu il balance est soit du mensonge, des contre vérités, du flan, de la demagogie à deux balles, etc... rien de crédible chez ce personnage certes haut en couleurs mais totalement utopiste ( en admettant qu'il croit vraiment en ce qu il dit ). Tenezz , un truc tout con, l'autre jour à son congères, il a balancé devant tous ses idiots: " Nous sommes le premeir parti de France avec + de 10% des électeurs ", et bien c'est passé comme une lettre à la poste, personne n a bronché !

      Supprimer
    4. à son congrès pas congères ! :)

      Supprimer
    5. Excusez-moi d'insister, mon cher Corto, mais quand j'écris "opposant crédible", je ne parle pas de son programme politique, puisqu'il n'intéresse personne, et surtout pas les journaleux, je parle de ses élus, de son groupe politique à l'AN, je parle de ces gens de la France d'en bas écrasés d'impôts qui sont nombreux, et qui oui, pourraient être tentés de voter pour lui, un jour ou l'autre !

      Supprimer
  19. C’est ce que les Américains nomment : le tittytainment.

    Brzezinski a proposé le tittytainment, un mélange d'aliment physique et psychologique qui endormirait les masses et contrôlerait leurs frustrations et leurs protestations prévisibles. Le même Brzezinski explique l'origine du terme tittytainment, comme une combinaison des mots anglais « tit » (« sein » en anglais) ou « titillate » (« taquiner pour exciter gentiment » en anglais) et « entertainment ». La connotation sexuelle y est moins présente que l’allusion à l’effet endormant et léthargique que l'allaitement maternel produit chez le bébé quand il boit.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tittytainment

    Noone

    RépondreSupprimer
  20. Très bon billet, mais tout de même un peu rapide sur un point important :

    " une étude présentée comme sérieuse nous annonce que près de 20% de la population française sera muzz en 2050

    En réalité, c'est plus compliqué que ça :

    https://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20171201.OBS8074/combien-de-musulmans-en-europe-en-2050-controverse-sur-une-etude-americaine.html

    Alexandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alexandra: marrant tout de même: pour l'Obs, y a ambiguité, pour le Figaro, y en avait aucune !

      Supprimer
  21. Que faire pour résister à la médiocrité?
    Mais vivre heureux en attendant la mort!
    Reste aussi le refuge des livres,comme le beau livre de Paul Yonnet,mort hélas! en 2011: "Le testament de Céline"...

    "Pas un pour relever l'autre"...

    Surtout pas Macron,le mal élu qui a réalisé un hold up sur les institutions,avec l'appui de la magistrature,et qui sera réélu -vous verrez-,grâce au barrage d'artillerie de la propagande et parce qu'il fait des selfies comme personne(Quel bel homme!):A côté son prédécesseur,que j'éviterai de nommer,était un artisan dont le costume de pingouin allait à ravir.
    Surtout pas Wauquiez,je n'ai pas de temps à perdre avec ce succédané de droite..
    Surtout pas Mélenchon,cet histrion de tréteaux et de plateaux télé,idiot utile du macronisme,plus doué pour les candidatures présidentielles que pour remettre de l'ordre dans un mouvement politique...
    Et surtout pas Le Pen,qui a lâché le morceau au moment du débat de l'entre-deux tours contre Micron: De l'incompétence,encore de l'incompétence,toujours de l'incompétence...

    Si je devais classer chéri-Micron dans le système solaire,ce ne serait bien sûr pas comme le géant de notre système,dont il usurpe le titre,ni même comme un de ses satellites, mais au rang de planète naine,du côté de Pluton parce qu'il y fait un froid glacial...un froid de mort.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Vendémiaire, le "mal élu", très pertinent, que le nom soit mal et le qualificatif élu ou l'inverse ! J'ajoute la complicité des médias dans la réussite de son élection.

      @ Corto, merci de me faire découvrir l'église byzantine de Paimbœuf (vidéo sous ton billet), dont je ne connais que le bistrot sur les quais, à l'heure du coucher de soleil sur la Loire, quand la raffinerie de Cordemais, en face, allume ses lumières -ce qui est aussi magnifique.

      Supprimer
    2. Vendémiaire: + 1 !
      J'ajouterai qu en ce qui me concerne, je m efforce de vivre heureux sans attendre la mort, j'suis pas pressé !

      AlWest: D'après ce que j ai compris cette vidéo a été tourné par deux français et récompensée... aux States !
      Besos

      Supprimer
  22. Etymologiquement, médiocre signifie moyen. On n'est pas moyen quand on envoie une lettre de menace truffée de fautes à une camarade de classe, on est une petite crotte (et je reste poli) comme le socialisme en produit tant.

    Le socialisme a de commun avec l'islam (qui est un socialisme) qu'il ne produit rien qui fera avancer l'humanité. On devrait vénérer le type qui a inventé l'agriculture ou l'imprimerie mais non, on vénère toutes ces pintades qui font du porno en se disant chanteuses ou tous ces branleurs cosmiques qui se prennent pour des dirigeants.

    RépondreSupprimer
  23. Annie

    Dans le Point, un article "Macron s'engage à restituer leur patrimoine" (aux africains). A 14 H quelques commentaires, à 20 h aucun. Etaient-ils trop négatif ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem pour un article du figaro sur les 512 assassinés en Somalie. Trop de mal commentaires certainement.
      Le mien de commentaire évidemment censuré comme dab.
      J'avais eu l'outrecuidance d'écrire que ce massacre comme tous les autres avait été fait "au nom de l'islam et du saint coran".

      Supprimer
    2. Annie et Un Dragon: et oui, meme au Point et au Figaro on censure ce qui dérange, c'est de pire en pire, c'est pkoi je ne laisse plus de com sur les journaux en ligne

      Supprimer
  24. Géo

    La médiocrité permanente est imposée aux peuples par ceux qui ont le contrôle des gros médias,dont ils sont propriétaires,c est à dire les financiers,ceux là même qui achètent les médiocres politiques que les gens s imaginent avoir choisis,qui fabriquent la monnaie de singe par la planche à billets,qui par le truchement du pantin macron ,pour ce qui regarde la France,vendent le pays à l Étranger par pans entiers,réduisent les gens au chômage de masse,au désoeuvrement,à la misère et l effacement social,détruisent notre civilisation avec les tronches de dégénérés qui bassinent le monde avec leur multiculturalisme qui n est qu'invasions déguisées,leur théorie du genre,pornographie galopante,prétendue égalité HOMMES-femmes(eh oui!je me lance dans un style écriture inclusive pour nous réapproprier notre masculinité!mdr),
    destruction de l Enseignement,manoeuvres pour imposer le tout numérique pour mieux asservir,suppression des libertés d opinions par la censure et la fausse information,gauchistes achetés pour répandre la médiocrité au nom de l Égalité et autres fadaises...et j en passe.

    Nous avons une situation très proche de celle précédant l accession de Hitler au pouvoir en Allemagne,qui émergea en raison de la misère dont la Grèce actuelle fournit un exemple parfait,et bientôt,nous-mêmes parmi d autres voisins,
    qui émergea aussi grâce au soutien financier de grands industriels,
    mais aussi de l emploi permanent de la planche à billets qui généra cette catastrophe sociale et humanitaire au coeur de l Europe.
    L Allemagne à cette époque mise en coupe réglée par l Étranger occupant,
    maintenant la France occupée et pillée pour ce qui nous regarde,
    Il importe donc à ces gros financiers de tout faire pour abrutir la population,l affaiblir moralement et physiquement.
    Dans une société saine,jamais toutes les tronches de dégénérés crétins congénitaux n auraient paru sur les ondes qu'il s agisse du monde du spectacle,de la politique,du féminisme multiculturalisme ou autres parce que tous ces individus n ont aucune qualité et seraient classés comme apparentés à la lie de l humanité,ou reconnus attardés intellectuellement.

    Mais les financiers apatrides,faux philosophes escRonomistes et apparentés franc-maçons des hauts degrés de leur secte satanique recrutent toutes ces nullités humaines incapables de faire quoi que ce soit de valable,nullités dont ils repaissent la population,comme vous achèteriez quelques kilogs de harengs pollués et à date de fraîcheur passée,pour offrir des repas misérables à des convives ignorants de vos desseins et que vous voudriez rabaisser et empoisonner.

    RépondreSupprimer
  25. Il est même devenu suspect d'essayer de s'élever de cette médiocrité. La médiocrité devenue la norme, cela s'appelle la décadence.

    RépondreSupprimer
  26. Mais bien sur que nous sommes dans une période de médiocrité à tous les niveaux.
    Si nous n'y étions pas, nous ne serions pas dans la merde dans laquelle nous sommes...
    Télé-réalité, surconsommation, réseaux sociaux et Hanouna, les nouveaux dieux....
    MDCC

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Fiers d'être Européens