samedi 6 avril 2019

Le Grand Débat National, un succès ? Vraiment ?

Résultat de recherche d'images pour "grand débat"

Ça y est le Grand Débat, c'est fini. Et vous l'avez entendu comme moi: c'est un véritable succès ! Un véritable succès ? Vraiment ?

Déjà, pour commencer, on s'aperçoit que dans les bouches des uns ou des autres, les chiffres ne sont pas les mêmes. Pour Emmanuelle Wargon, citée par le journal La Provence, ce sont près de deux millions de contributions qui ont été laissées sur la plateforme internet par plus de 500 000 personnes. Parallèlement, les 10 134 réunions ont rassemblées 500 000 personnes sur tout le territoire. Pour France Info, 450 000 personnes ont participé  aux 10 300 réunions et 1 500 000 contributions ont été laissées sur la plateforme. 1,5 million de contributions d'un côté, deux millions de l'autre... 500 000 personnes d'un côté, 450 000 de l'autre... Le Grand débat étant fini, la plateforme bouclée, les chiffres devraient être les mêmes mais tant pis, prenons la version haute de Wargon et admettons que les Français ayant laissé une contribution ne sont pas les mêmes que ceux qui ont été aux réunions, ce sont donc 1 000 000 de personnes qui ont pris part de manière formelle au GD. 1 million de participants sur une population de 66 millions d'habitants soit à peine 1,5% de la population totale; un peu léger tout de même, non ?

16 000 cahiers doléances ont été remontés et numérisés en 400 000 pages, pages qui seront analysées non une par une mais à l'aide de mots clés sélectionnés par on ne sait trop qui. Les mots destitution et dissolution seront-ils pris en compte  ? J'ai comme qui dirait un doute... En gros, vous avez émis des doléances, laissez nous faire le tri à notre convenance.

Après quoi, on s'aperçoit que 77% des participants ont plus de 50 ans et que les moins de 35 ans ne représentaient que 11% des participants. 65% des personnes présentes aux réunions possèdent un diplôme de l'enseignement supérieur. On voit clairement que les participants à ce GD ne sont guère représentatifs de l’ensemble de la population et certainement pas des gilets jaunes pourtant déclencheurs d'une certaine manière de ce grand débat. Il s'agissait de faire oeuvre de démocratie participative, on a eu démocratie sélective.

Un grand débat qui aura donc certes réuni du monde, une première dans le genre, mais dont les conclusions et les mesures prises par la suite risque de décevoir fortement une bonne partie des Français. Le premier ministre, dans un français approximatif, a même annoncé la couleur: "Le risque déceptif(1) est important quant à la sortie (...) Il faut préparer nos concitoyens à ce que les propositions à la sortie du Grand débat national ne seront pas les réponses à toutes les remontées du grand débat". Sensé, pour une part, apaiser la colère des gilets jaunes, il y a fort à parier que ce ne sera pas le cas.

Le gouvernement se réjouit de ce qu'il présente comme un succès mais un succès à 12 millions d'euros tout de même ! 12 millions d'euros pour une grosse déception à venir, ça fait cher le bout mais comme disait l'autre, c'est pas cher, c'est l'Etat qui paie ! Plus de la moitié de cette somme a été financé par le ministère de la transition écologique; pas sûr que, contrairement à ce que l'on nous rabâche, la transition écologique soit la principale préoccupation des Français, encore moins celle des gilets jaunes ! Les gilets jaunes et les Français attendent des mesures concrètes, pas sûr que les 4 thèmes retenus par Macron - la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation de l’État et des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté - permettent de répondre à ces attentes. Quid, par exemple, du pouvoir d'achat, du chômage, de l'immigration,... ?

Alors un succès ce Grand Débat (2) mené de bout en bout par Macron et LaRem ? Nous verrons mais j'ai une certitude, ce n'est pas cela qui apaisera la colère des gilets jaunes (mais pas que) tant la déception risque d'être énorme. 61% des Français estiment d'ailleurs que  les propositions qui émaneront de ce GD n'infléchiront pas la politique du gouvernement, 57% des Français estiment que la synthèse qui sera restituée par Edouard Philippe lundi prochain ne sera pas "transparente et impartiale"; scepticisme de rigueur donc ! Alors pour ne pas être déçu, il fallait faire comme moi, déserter absolument un grand débat organisé à la hâte, ne surtout pas y participer. Je dois d'ailleurs signaler que dans mon entourage proche ou lointain interrogé, je ne connais absolument personne qui y ait participé...

"Enfin, nous connaissons le coût du Grand Débat" s'est exprimé Julien de Normandie. C'est vrai, "enfin" mais précisons tout de même que ce coût ne prend absolument pas en compte les 15 pérégrinations régionales de Macron, pérégrinations dont je suis prêt à parier là aussi que le coût total dépasse celui de ce grand débat. Il serait pourtant indispensable que nous ayons connaissance de celui-ci, histoire de l'imputer aux comptes de campagne de LaRem pour les élections européennes... Je sais, on peut rêver !

(1) Le mot déceptif , néologisme et faux ami signifiant tromperie, est ici employé à tort par Philippe selon l'Académie Française
(2) Lorsque l'on tape sur Google Image "grand débat national", il est amusant de constater que l'essentiel des photos montrent Macron en action lors de ses pérégrinations et non pas des photos des 10 134 réunions organisées partout en France.

Résultat de recherche d'images pour "grand débat"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

23 commentaires:

  1. J'ai capté ce matin 92 heures de temps de prise de paroles par macron lors du grand débat.
    Heu vous avez dit grand débat? selon moi, ce n'est pas le bon terme. Je pencherai plutôt pour monologue.

    Quel cout total concernant la sécurité de tous les déplacements de macron et sa clique?

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/macron-en-corse-cette-photo-de-fourgons-de-crs-dans-un-ferry-est-elle-authentique-/ar-BBVCp0K

    La restitution? En premier lieu, je vois bien une baisse de la tva sur les produits alimentaires de première nécessité, cad ceux à 5.5. boite de petits pois à 1€, baisse de 2 points soit 3.5 en arrondissant on arrive à 98€!
    Les députés de chouchou vont squatter à nouveau les plateaux tv. Cette semaine, ils ont été discrets.
    Cela va être un grand enfumage qui au bout du compte n'apportera rien aux plus précaires et à ceux bossent.

    L'électricité, le gaz augmentent, le gasoil, l'essence……….les assurances!

    Les GJ et les autres ne rêvez pas. L'assistanat va prendre quelques points d'augmentation comme toujours, la classe moyenne va mettre la main au porte monnaie comme jamais.

    J'ai entendu et ceci pour conditionner la populace:
    Le gouvernent a mis 10 milliards sur la table, il ne peut pas faire plus.
    Heu, je regrette mais les 10 ou 11 ou 9 milliards sortent de la poche des contribuables, ce n'est pas un cadeau de micron.
    Les salaries ont bénéficié de la "prime micron" puisqu'elle est nommée ainsi. Enfumage, c'est le patronat pour ne pas couler chouchou qui a fait cette proposition.
    Bon nombre de salariés n'en ont pas vu la queue d'un.

    Micron n'a pas été élu, il a été embauché……….Il est nul, la France c'est un pays. On ne dirige pas un pays comme une banque sauf si il est là pour vendre les bijoux de famille.
    Il a aggravé la dette, mis à mal le code du travail, agacé sans cesse les Français, nous insulter depuis l'étranger, mutiler et maltraiter des manifestants pendant que les casseurs se sont bien amusés etc.……...,

    Reformer les retraites, il va instaurer une plus grande précarité pour les futurs retraites.

    Je crains véritablement une grosse colère après la négation des revendications des GJ et de quelques autres.

    Le climat? foutaise ET IL VA INSISTER SUR 9A.
    j'ai lu pas mal de publication de scientifiques et pas du giec de hulot ou du photographe qui volent dans le ciel pour faire des photos!!!!!!Ces scientifiques nous parlent de cycles, de périodes de réchauffement ou de refroidissement etc......…Ce n'est pas une taxe et des éoliennes qui vont mater la planète……...Il y a des intérêts financiers et des lobbies derriere tout ça! L'Europe de Bruxelles et Strasbourg est pour, donc il pousse les gouvernements comme le notre à taxer!

    Je suis certaine qu'il va s'emparer de ce sujet pour ne pas en aborder d'autres autrement plus urgents et vitaux pour les français.

    Lisa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu: le climat comme priorité nationale. Et aussi la PMA et, dans la foulée, la GPA, sujets agitant la sphère politico-médiatique pendant des mois, autant d'écrans de fumée qui permettront à macron de finir tranquillement son mandat. A moins que...
      Sophie

      Supprimer
    2. Bien vu Lisa.
      Macron n'a pas été élu.
      Il a été «embauché» !!!!

      Marie

      Supprimer
    3. Vous aurez peut être remarqué que même les Rothschild ne lui avaient pas donné les clés de la banque: il n'y était qu'un sous fifre, grassement payé certes, mais sous fifre, tout juste capable de brader quelques entreprises locales aux américains ou aux chinois.

      Supprimer
    4. Les vingt millions d'électeurs du mignon poudré venaient de Mars et étaient téléguidés depuis Jupiter.

      Supprimer
  2. Sera-ce le "début du grand débarras" (F.Lordon) ?
    12 millions quand même ! Heureusement, le vote des citoyens est gratuit...

    RépondreSupprimer
  3. Puisqu'il a peur que les conclusions de l'analyse des doléances ne soient trop "déceptives", une suggestion pour le Premier Ministre: osez donc retenir, parmi les mots-clés l'expression "grand remplacement"....

    RépondreSupprimer
  4. Je me sens vachement déceptivable.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai peur que vous ne vous soyez donné beaucoup de mal pour rien, mon cher Corto, car plus personne - même pas les journalistes grassement stipendiés - ne semble encore croire que la comédie mise en scène par celui qui se prend pour le Président de la République, puisse encore être un succès.
    Cette campagne électorale gratuite qu'il s'est permis de s'octroyer en toute illégalité risque de lui coûter très cher.

    RépondreSupprimer
  6. Or donc, lorsque le premier sinistre déclare qu'il a peur que les conclusions de l'analyse des doléances ne soient déceptives, il dit en fait qu'il a peur que ces conclusions ne soient une tromperie. Merveilleuse langue française.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout qu'il coulera un bronze dessus comme un autre sac à merde en 2005 avec le résultat d'un référendum.

      Supprimer
  7. les propositions issues du soi disant grand débat sont dans les tiroirs depuis bien longtemps
    elles étaient pour la plupart prévues dans le cadre de la réforme constitutionnelle
    une dose de proportionnelle, pas trop pour que les députés godillots LREM aient toujours la majorité
    reconnaissance d'une partie du vote blanc
    1 ou 2 points de TVA en moins sur les produits de première nécessité
    indexation des et uniquement des petites retraites.
    Macron avait imposé 4 thèmes, et exclu l'immigration et le chômage, et aujourd'hui il a le culot, l'audace de dire que ces deux sujets n'intéressent pas les Français. Les organisateurs des débats pour la plupart LREM sont venus avec un questionnaire et ils s'y sont tenus, impossible de débattre d'autre chose.
    Macron est un manipulateur, arrogant, cynique, bling bling et chanceux, chanceux dans la mesure où il a tous les médias qui lui lèchent les bottes et c'est pas rien car beaucoup malheureusement ce font manipuler par ces chroniqueurs, journalistes que de nom qui distillent une info biaisée et tendancieuse (du jamais vu une telle servilité) ainsi que tous ses amis milliardaires Bernard Arnault entre autre qui le soutiennent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Gérald Darmanin estime qu’une baisse de la TVA sur les produits de première nécessité ne constituait pas le « meilleur moyen de soutenir le pouvoir d’achat ».(Le Parisien, La Voix du Nord...)

      Je ne suis pas certaine que l'on voit cette soit-disant baisse de TVA tout de suite.
      En tous cas, chez nous, les produits de 1ere nécessité ont augmenté, sans que les producteurs aient vu leurs revenus augmenté....
      Suzanne (je n'ai pas de compte Google, je boycotte Google ;-( )

      Supprimer
    2. Si la baisse de la TVA faisait baisser les prix, ça se saurait depuis longtemps. Les producteurs profiteront de la baisse pour accroître leurs marges pour investir ou augmenter un peu les salaires.

      Ce qui ferait baisser les prix serait la baisse des dépenses publiques. Les prix intègrent les 57 % de prélèvements du secteur communiste.

      La science économique et ces baltringues, ça fait deux.

      Supprimer
    3. Anonyme
      On se demande s'ils comprennent les mots et les phrases qu'ils prononcent.

      Supprimer
  8. Pour ma part, je savais, avant même que ce "Grand débat" ne démarre, que sa participation et ses résultats seraient exploités par M. Macron à son bénéfice, dans tous les cas de figure. J'ai donc pris le parti de déposer plus d'une vingtaine de contributions sur le site en ligne, en refusant systématiquement de répondre par oui ou non à des questions à choix fermé et volontairement orientées. Mes demandes sont sans doute classées "rock n roll", pour reprendre les mots même du "souhait off" du président, mais elle seront sans doute très minoritaires dans les décomptes puisque les opposants à la politique actuelle ne se sont pas mobilisés ou ont boycotté ce débat. Je pense que ce fut une erreur stratégique, ce boycott, et que le pouvoir aura beau jeu de prendre des mesurettes sur la base des "revendications" des militants LREM, qui eux se sont mobilisés.

    RépondreSupprimer
  9. Grand débat qu'ils disent , tu parles, grande parlotte oui ! ce gars là à la tête tellement gonflée qu'il croit que sa simple parole va régler les problèmes, son défaut, c'est sa jeunesse, il n'a pas assez vécu pour apprendre la sagesse, apprendre à se taire quand il faut, et ce n'est pas son poulailler de volailles idiotes qui vont l'aider, je crains que la colère du peuple soit plus grande qu'ils ne s'y attendent aux résultats car les gens ont bien compris que c'était bidon

    RépondreSupprimer
  10. Grand débat ! Quel Grand débat ? 64 millions de personne qui ont une idée , 12 ou 15 millions de personne qui représentent une religion d'amour et de paix qui n'ont qu'une idée et un gamin avec la complicité d'une bande d'abruti sorti des bas fond de la politique qui joue à l'échelle nationale comme au Monopoly , et on ose appeler cela Grand-Débat .
    Nous sommes la risée du monde et ce grand débat nous allons le prendre en pleine tête .

    RépondreSupprimer
  11. La grande vadrouille de Micron va couter très cher ; Pour la Corse , c 'est 2 Ferry au départ de Toulon et Marseille , pour le transport des fourgons ...
    Photo :
    https://pbs.twimg.com/media/D3PUZVzWwAAfK9F.jpg
    ""Des CRS ont-ils été envoyés en masse en renfort en Corse pour la venue d'Emmanuel Macron ?
    Contacté par Libération, un journaliste de la chaîne locale confirme cet imposant débarquement de forces de l'ordre : les CRS "sont arrivés par deux bateaux différents lundi. Le premier est arrivé à 6h30 à Ajaccio, en provenance de Marseille. Le second est arrivé à 7 heures en provenance de Toulon."
    Une source syndicale précise à franceinfo que ce sont au total huit compagnies de CRS qui ont été déployées en Corse pour assurer la sécurité de la visite présidentielle. Six unités sont venues du continent en renfort des deux cantonnées sur l'île toute l'année, à Ajaccio et Bastia, selon cette source. Chaque compagnie étant constituée de quelque 70 membres, cela représente environ 560 personnes mobilisées. Et, ajoute cette source, ces CRS sont appuyés par six à sept escadrons de gendarmes mobiles, ce qui double les effectifs. Gendarmes mobiles et CRS sont tous concentrés sur le secteur d'Ajaccio et doivent repartir vendredi, selon cette source. ""
    ça fait plus de 1200 forces mobiles et CRS ! ! ça va couter un pognon de DINGUE !
    Mais qui c'est le dingue ? ?

    RépondreSupprimer
  12. avez-vous vu comment pas des petites déclarations des uns et des autres, ils manipulent ou tentent-ils de le faire? restitution du grand (n'impo….)et élections européennes obligent.

    Européennes: «Parmi les électeurs, le personnage central est devenu le retraité»
    ça c'est sur, une mesurette parce que c'est le socle des électeurs de macron. rattrapons-les …

    Le texte créant la taxe Gafa arrive à l’Assemblée nationale
    Vous voyez, on fait payer les riches

    Darmanin martèle qu’il va baisser les impôts et privilégier les classes moyennes.
    Qu'entendent-ils par classe moyenne, quelle fouchette?

    Migrants: Castaner séduit l’extrême droite et irrite la gauche en accusant les ONG
    loiseau: Les ONG venant en aide aux migrants sont «sincères»

    Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une commission pour examiner le rôle du pays dans le génocide des Tutsis. rameutons les nouveaux français pour les élections en suspectant la classe politique et les militaires d'avoir laisser faire?????crimes contre l'humanité sans doute à l'horizon!

    Delevoye veut maintenir l'âge légal de départ à la retraite.
    Mais le gouvernement ne va pas dans ce sens. (macron, bruxelles, Strasbourg)

    Grand débat:
    la transition énergétique (21%)
    C'est sur qu'en limitant les sujets, on arrive à un chiffre comme celui-là.
    Vive les taxes à venir puisque c'est ce qui serait ressorti du grand débat!

    En parlant de restitution, vont ils me restituer l'argent qu'ils ont volé aux retraités avec la csg??????
    J'oublie toujours que je fais partie des retraités les plus aisés ou des plus riches!
    Je suis ravie de l'avoir appris.
    Si je suis retraitée "aisée" c'est parce que j'ai bossée comme une dingue .....et aujourd'hui on me traite de profiteuse du système? On me redistribue des impots?

    Et eux tous ces messieurs dames et hauts fonctionnaires à Bercy et d'ailleurs, les députés, sénateurs, les préfets hors classe etc..........Pourquoi des avantages de plus que les autres?
    Mais eux le valent bien. Alors ne les touchons pas parce que tout cela est du corporatisme.

    J'attends le binz de la semaine.
    Lisa

    RépondreSupprimer
  13. Faut pas tout voir en noir...
    Beaucoup de temps, beaucoup d'argent, beaucoup d'itinérances macronesques, beaucoup de travail de dépouillement et d'analyse... mais au final, Philippe se rend compte que les français, ses "concitoyens" (sic) veulent d'avantage de justice fiscale, de meilleurs accès aux services publics dont les services de santé, etc... Il a bien fait de se renseigner, personne n'aurait pu imaginer une chose pareille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A entendre tous les politiques, les députés y compris le gamin, raconter leurs fadaises, leurs belles phrases ce ne sont que des têtes vides qui n'ont aucune vision de la vie des français de base. Ils ne pensent qu'à une chose nous enfoncer la tête un peu plus sous l'eau!

      Mais ils vivent sur quelle planète tous ces nantis du système complètement hors sol qui n'ont que mépris pour la populace!

      Les GJ ont donné des avis sur le raz le bol fiscal mais aussi sur les salaires etc.......….parce que ceux là même élus pour diriger un pays et faire que le sort des habitants s'améliorent n'ont rien vu, rien entendu et surtout rien fait, au contraire.
      Ils sont élus pour quoi alors, pour se vautrer dans les palais dorés de la république, s'il faut que la populace leur donne des idées!
      Lisa

      C'est bien ce que je craignais, la transition énergétique arrive en tête des gj et des restitutions, le sujet de l'immigration complètement ignoré!

      Supprimer
  14. Si on résume le Grand Débat, c'est 3 mois de temps passé, 92h de discours de Macron, 12 millions d'euros dépensés pour découvrir que les français en on marre de payer des impôts et des taxes. Et tout çà 2 ans seulement après une campagne électorale!.
    De plus en plus je crois que çà va mal finir.
    Marco

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps.

TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIME

France, 2019.