lundi 17 juillet 2017

Emmanuel, Brigitte, Donald, Mélania, Alain, Xavier, Audrey... entre amis

Résultat de recherche d'images pour "restaurant le jules verne trump macron"

Certains se demandent pour quoi Macron a choisi le Jules Verne pour aller dîner avec Trump. En fait, c'est assez simple à comprendre. Une fois n'est pas coutume, c'est Libération qui nous l'explique:


" Le président français et le président américain ont passé la soirée de jeudi au restaurant Jules Verne, au deuxième étage de la tour Eiffel. Une aubaine mais pas un hasard pour le chef étoilé, qui y officie depuis 2007.

Ils auront Paris à leurs pieds. Ce jeudi soir, à la veille du défilé du 14 juillet, les Macron et les Trump partageront un dîner à 125 mètres du sol, dans le restaurant situé au deuxième étage de la tour Eiffel. L’Elysée tient le menu et le prix de ces agapes secrets, mais le Jules Verne est l’un des fleurons de la nébuleuse internationale du d’Alain Ducasse. Le chef multi-étoilé, qui a appelé à voter Macron dans les colonnes deLibération, enquille ainsi son deuxième repas hautement diplomatique en deux mois.

En mai, c’est déjà dans l’un de ses établissements qu’Emmanuel Macron avait convié Vladimir Poutine, le Ore, après la rencontre avec le président russe au château de Versailles. En choisissant le Jules Verne cette fois, le chef de l’Etat a à cœur de montrer à son hôte américain que Paris est toujours Paris, alors que Donald Trump a décidé de retirer les Etats-Unis de l’accord international sur le climat signé en 2015 dans la capitale française. Ce faisant, il donne aussi un (nouveau) sérieux coup de pouce à Ducasse, dont la concession au Jules Verne arrive bientôt à échéance. Le restaurant fait partie du réseau d’hôtels et de restaurants de Ducasse, Châteaux et hôtels collection, dirigé par l’homme d’affaires Xavier Alberti. «Marcheur» de la première heure, Alberti est aussi le mari d’Audrey Bourolleau, ancienne déléguée générale de Vins et société, devenue en mai… conseillère Agriculture d’Emmanuel Macron. Un petit dîner entre amis – sans compter Trump. "

Voilà une bien belle histoire de copains qui, entre d'autres temps, aurait fait beaucoup jaser...

Pour ce qui est du menu concocté par le grand chef Ducasse et révélé par BFM, un truc tout en simplicité:

- Pâté en croûte;
- Petits légumes du potager de la Reine farcis;
- Sole dorée sauce hollandaise;
- Filet de bœuf Rossini jus Périgueux;
- Fraises des bois;
- Soufflé au chocolat.

Le détail des boissons n'a pas été transmis à la presse mais au regard de l'addition (communiquée par les équipes de Macron), les amis n'auraient pas sucé que de la glace: 82 345 euros !

Allez, sur ce, je prends la route puis le bateau, à bientôt, toujours en Macronie !

Folie passagère 3389
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

dimanche 16 juillet 2017

Vous reprendrez bien un petit coup de repentance ? Et bien non !

Résultat de recherche d'images pour "vel d hiv"

Je pensais que ce Macron  nous épargnerait tous les poncifs du genre tant il me semblait plus brillant que certains de ses prédécesseurs mais non, il a fallu qu'il nous refasse le coup de la repentance: " C'est bien la FRANCE qui organisa la rafle du Vel d'Hiv ! " avec ce mot France sur lequel il força le ton.

Et bien non, mon con, ce n'est pas la FRANCE qui organisa cette rafle. Ce sont quelques dizaines hommes de pouvoir qui, avec leurs nervis et autres collabos, organisèrent cette rafle. Même que parmi ceux qui œuvrèrent ce jour-là, certains n'eurent pas le choix: obéir ou partir avec. Le courage de dire non, c'est pas donné à tout le monde; aurais-je dit non ? Bien top facile d'accuser le pays tout entier.  Les livres d'histoire et le Macron me disent qu'aucun Allemands ne prit part à cette rafle. Soit la chose, et alors ?  Cela suffit-il pour accuser tous les Français de l'époque ? Non, certainement pas.Mon grand-père, mon père, mes oncles et tantes n'ont aucune responsabilité dans ce qui a été commis. Comme la grande majorité des Français. Comme cette grande majorité de Français qui n'ont même pas su ce qui se tramait et s'organisait à Paris ou à Vichy. Vichy n'était pas la France. Et quand bien même l'un des miens eut participé à cette horreur que je ne m'en sentirai pas coupable pour autant.

Trop facile de tenter de culpabiliser les générations suivantes. Moi, je n'y suis pour rien, mes neveux et nièces, le gosse du voisin ou les enfants de la commune n'y sont pour rien. Nous n'avons rien fait et il est hors de question que nous soyons obligés, parce que Macron, Hollande ou Chirac l'auront décidé, de nous battre la coulpe pour ces crimes d'antan. Hors de question que pour caresser dans le sens du poil les victimes encore vivantes de la Shoah, les juifs d'aujourd'hui, quel qu’ils soient, et tous les antiracistes à deux balles que je prenne une part de responsabilité dans un crime que je n'ai pas commis. Ça va, ça suffit la repentance ! Repentance démagogique forcée, ras la frange.

Il n'y a pas de repentance qui tienne, c'est pourtant simple à comprendre, il s'agit d'une page peu glorieuse de notre histoire de France, comme tant d'autres, ni plus ni moins. Faisons-nous repentance pour le génocide vendéen ? Pour les milliers de têtes injustement coupées lors de la révolution ? Non. Le premier n'est toujours pas  reconnu et la Terreur fut le terreau de notre République.

Il ne s'agit pas de relativiser (et donc de minimiser) les déportations, la Shoah et les millions de morts de la folie nazie, il s'agit uniquement de les replacer dans leur contexte, de laisser cela au bon endroit dans nos livres d'histoire. Et de ne pas oublier.

Il s'agit de se souvenir de quoi l'homme est capable quand il se laisse aller à des dérives criminelles. Ni plus, ni moins. Se souvenir, pas culpabiliser et encore moins faire culpabiliser les enfants d'aujourd'hui. Car à trop jouer avec cela, à trop culpabiliser les uns et les autres, on attise ce que l'on est sensé combattre. On le voit tous les jours depuis des années, l'antiracisme et la lutte contre l'antisémitisme ont généré l'exact contraire: racisme et antisémitisme.

Alors, le souvenir, je veux bien. Porter la mémoire de ceux qui furent raflés, déportés et/ou exterminés, je veux bien, mais me repentir comme l'attendent tant de manipulateurs démagogiques, certainement pas.

Et sur ce, vivement demain que je m'en aille prendre la mer !

Et fuck la Macronie !

Folie passagère 3388
Résultat de recherche d'images pour "vel d hiv"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

vendredi 14 juillet 2017

7 000 000 !

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout, foule et plein air

7 000 000 de pages vues !

Merci à toutes celles z'é tous ceux qui prennent le temps de passer par ici !

Et en avant pour le 8ème !

(Bon, et en même temps, si le Général de Villiers, chef d'Etat-Major des Armées pouvait, en ce 14 juillet, annoncer sa démission, voilà qui serait du plus bel effet et ravirait mon cœur. Pour la première fois, sous la cinquième, un président de la République, certes âgé d'à peine 39 ans et ayant encore le lait qui coule quand on lui appuie sur le nez, s'est senti obligé de dire à " ses " armées: " Je suis votre chef ! ").




Folie passagère 3387
Résultat de recherche d'images pour "patrouille de France Paris"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr


jeudi 13 juillet 2017

Avec Emmaüs, vous êtes priés de culpabiliser...

... si vous partez en vacances. 
Salauds de vacanciers !

Folie passagère 3386
Résultat de recherche d'images pour "farniente plage"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

mercredi 12 juillet 2017

Réductions des dépenses publiques: " Je ne vais pas me faire baiser comme ça ! "

Résultat de recherche d'images pour "bercy"

Pour essayer de coller à l'objectif fixé d'un déficit inférieur ou égal à 3% du PIB fin 2017 et pour digérer un tant soit peu l'ardoise laissée par Hollande, Sapin et Macron en 2016, le gouvernement Macron-Philippe-LeMaire-Darmanin a décidé de sabrer dans les dépenses de fonctionnement des différents ministères. Engagement a été pris de ne pas sabrer dans les effectifs:

- 4,5 milliards d’économies nouvelles sont prévues en 2017 (nous sommes mi-juillet 2017).

- « au moins » 20 milliards d’euros en 2018.

- Le ministère de l’intérieur devra faire 526 millions d’économie cette année, au lieu des 120 annoncés jusque-là. 

- 850 millions d’économies à la défense (Lire ICI la réaction de général de Villiers devant la commission de la défense à l'Assemblée ce matin: " Je ne vais pas me faire baiser comme ça !")

- 260 millions d’euros économisés aux transports, avec un passage en revue de tous les grands projets, comme annoncé par Emmanuel Macron.

- 268 millions d’euros à Bercy, en réduisant par exemple le coût d’un programme de numérisation.

- 282 millions au ministère des affaires étrangères, dont la moitié provenant d’un recul de l’aide publique au développement.

- 160 millions à la justice, « essentiellement des dé-programmations immobilières ».

- 75 millions à l’éducation nationale. Aucun poste de professeur ne sera supprimé pour la rentrée scolaire et « l’intégralité des promesses du président de la République, notamment sur l’accompagnement des auxiliaires de vie scolaire auprès des enfants handicapés » seront tenues, assure M. Darmanin.

- 50 millions à la culture, en faisant des économies sur la gestion du ministère.

Moi, je veux bien mais il faudra m'expliquer, alors que nous sommes déjà à la mi-juillet, comment, et compte tenu des engagements pris (comme par ex. la promesse faite par Macron au chef d'Etat-Major des armées de ne pas toucher à son budget pour 2017), ce plan de rigueur drastique, en particulier sur les budget régaliens (et alors que nous sommes toujours en état d'urgence), pourra être tenu ?

De deux choses l'une soit ils nous annoncent cela en sachant pertinemment qu'ils n'y arriveront pas et ce faisant ils nous prennent pour des cons, soit ils tiendront bon la rampe et je ne vous raconte même pas le bordel - je ne vois pas d'autre mot - que cela va être dans les différents ministères.

Je ne saurai que trop conseiller à toutes les petites et moyennes entreprises, aux artisans et plus généralement à toutes les personnes physiques ou morales étant en compte avec les différentes administrations concernées par ce plan de rigueur ou en passe de signer des contrats (travaux, fournitures de matériels, etc...) de s'en dégager le plus vite possible. Que ceux à qui les administrations doivent de l'argent (règlement de factures,...) veuillent prendre leur mal en patience, question délais de règlement, ça va reporter grave!...

Folie passagère 3385
Résultat de recherche d'images pour "darmanin philippe macron"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Le multiculturalisme météorologique...

La météo sur une chaîne de télévision suédoise (bientôt chez nous ?), puis celle sur une chaîne irakienne...

Folie passagère 3384
Résultat de recherche d'images pour "multiculturalisme suède"
D'accord, pas d'accord:  atoilhonneur@yahoo.fr


Les larmes du drapeau - FTP