dimanche 22 octobre 2017

Des fois, on croît rêver... Des chiens de traîneaux dans la prison

Oui des fois, on croît rêver mais non, c'est bien réel, ça se passe comme cela dans certaines prisons françaises:

Cette Semaine à la maison d’arrêt de Le Mans, les détenus détenus ont eu droit à des activités un peu particulières.

En effet une initiation au sport d’attelage a eu lieu à l’initiative du service d’insertion et de probation (SPIP) de l’établissement. 12 chiens et plusieurs intervenants ont assuré l’activité.

Une autre sortie afin d’assister à un spectacle suivi d’un dîné dans un restaurant chinois a également été organisée.

Le syndicat Force ouvrière s’étonne de l’intérêt de ces activités et demande à l’administration le coût et la provenance de ces budgets.


Monde de fous !

img_0927-1
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

samedi 21 octobre 2017

Le Lachaise des blogueurs

Pour notre vingtième déjeuner entre blogueurs pas franchement gauchiasses, nous nous étions donnés rendez-vous du côté du cimetière du père Lachaise, voilà qui nous changerait de ces malfaisants du Grand-Orient ! Ils étaient tous là ou presque, treize à la douzaine: Boutfil et son anar de droite de mari, Koltchack venu de ses Hautes Alpes, La Plume fainéant s'il en est quand il s'agit de bloguer, Christian et Sylvie, Bedeau, Mike, Laure, Vlad, Celtique de Banlieue, ma pomme et notre médiévaliste Rémi venu tout exprès d'Orléans et dont le nouveau livre Rolandin sort dans quelques jours. Restaurant sans intérêt mais la promenade d'après...


Héloîse et Abélard:


Une allée comme tant d'autres dans cet aussi surprenant que prenant cimetière:


Ce coup de poing au cœur de voir tout ce qu'il reste du grand Pierre Desproges; peut-être était-ce voulu..., va savoir:


Frédéric Chopin:


Un vitrail perdu dans le soleil de cette belle journée:


Honoré de Balzac:


Certains sont prédestinés:


Auguste Thiers, la Gueuse reconnaissante, à la louche 15 mètres de haut et 7 de large:


Des touristes:



Ce phallus dressé, en fait la tombe d'un obscur diplomate français, Félix de Beaujour, plus de 20 mètres de haut et une dizaine de mètres de circonférence à la base. Mégalomane ?:


Un autre mégalomane ?: 


Une Maria Dolorosa:


Un général qui n'en finit pas de vivre, il y a la date de début mais pas la date de fin...:


Oui, un lieu à découvrir, un étrange endroit, merveilleux sous le soleil d'automne. Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas... Et si vous voulez d'autres photos, piètre photographe que je suis, allez chez la copine Boutfil !






Résultat de recherche d'images pour "cimetiere du pere lachaise"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

vendredi 20 octobre 2017

A propos d'harcèlement et d'agressions sexuelles... Le déballage qui me fatigue !

Résultat de recherche d'images pour "#balancetonporc"

Vous, je ne sais pas, mais moi,ces histoires de harcèlement, ça commence à me gonfler grave. Certes le sujet est porteur et fait de l'audience, faut bien alimenter notre voyeurisme, mais tout de même... Qu'un gros dégueulasse amerloque se fasse rattraper par la patrouille des amazones en folie, soit et tant pis pour lui, fallait pas jouer avec le feu mais de là à nous passer en boucle les histoires de fesses d'Harvey, de Pierre, de Gilbert et compagnie, ça va quoi ! En plus, il n'y a que des témoignages oraux, même pas d'images bien salaces à nous montrer; priceless !

Bon okay, depuis que le monde est monde, des filles, jeunes ou moins jeunes, belles ou moins belles, se sont fait siffler dans la rue, se sont pris une main aux fesses, se sont fait peloter, agresser et violer, c'est dramatique et dégueu, nous sommes d'accord. Mais c'est le discours qui va avec - surtout celui tenu par certaines nanas bien en vue - que j'ai du mal à avaler. Et d'une, ce #balancetonporc pour le moins vulgaire et violent est un appel à la délation publique, ce qui m'est insupportable; on dénonce chez les flics, on porte plainte et que justice passe mais, dans un état de droit, on ne jette pas en pâture un homme comme cela.  On n'accuse pas sans preuve et nulle justice ne saurait se contenter uniquement de témoignages véhiculés sur les réseaux sociaux ou par les médias (la dénonciation de Pierre Joxe par la fille Besson est en soi scandaleuse). Personnellement, si je n'étais pas ce que je suis, j'aimerai pouvoir siffler une jolie fille, lui dire que sincèrement je la trouve belle sans être balancé comme un porc sur les réseaux sociaux. Vous verrez que bientôt, les hommes n'oseront plus lever les yeux sur les nanas de peur de se faire convoquer devant les tribunaux populaires. 

Et de deux, ces dénonciations qui fleurissent sur les réseaux sociaux ou ailleurs mettent sur un même pied d'égalité les différents types de " harceleurs ". Qu'on le veuille ou non, le mec qui siffle simplement une nana dans la rue n'a strictement rien à voir avec un violeur ou un Harvey Weinstein. Ce n'est pas correct, ce n'est pas policé, certes, mais je ne connais pas de nana qui ait été traumatisée par un coup de sifflet, j'en connais même qui s'en trouveraient flattée. Il en va quasi de même pour la main aux fesses. Sauf que là, on est passé du harcèlement à l'agression sexuelle. Ainsi, ce qui hier ne valait au pire qu'une réprobation est devenu aujourd'hui pénalement condamnable. Alors, de grâce, ne mélangeons pas tout comme les Schiappa et autres féministes jusqu'auboutistes aimeraient qu'on le fasse. Parce qu'à ce rythme, vous verrez que l'une des plus vieilles activités humaines, draguer, deviendra totalement impossible.

Tertio, toute cette campagne médiatisée anti-harcèlement, avec toujours en pointe les féministes, a tendance à diffuser, même pas sournoisement, l'idée que tous les hommes seraient potentiellement d'odieux harceleurs en puissance. Bref, la revanche des femmes sur les hommes. Et bien non, tous les hommes ne sont pas des Gilbert Rozon ou des petites frappes de quartiers. Cela parait évident et pourtant depuis que l'histoire Weinstein a éclaté, pas une fois je n'ai entendu dans les médias, et encore moins cette vérole de Schiappa, dire: Attention, halte au feu, tous les hommes ne sont pas des salauds ! Et bien moi, je dis que ça ne fait pas de mal de l'affirmer. Comme l'on pourrait affirmer avec le plus grand sérieux: certaines femmes sont des harceleuses, certaines reluquent le mâle qui passe avec insistance quand d'autres n'hésitent pas, au travail par exemple et parce qu'elles ont un poste dominant, à harceler un ou plusieurs de leurs subalternes. J'en ai même connu une qui n'hésitait pas à agresser sexuellement les hommes qui lui plaisait. Imagine-t-on pourtant qu'on puisse, nous les hommes, se laisser aller au #Balancetasalope ? Le premier qui ainsi libérerait la parole des hommes serait cloué au pilori et qualifié de... harceleur par celles là même qui revendiquent le droit de balancer leur porc !

Quattro, devant ces histoires de harcèlement, faudrait voir aussi à se remettre un brin en question. Depuis des années, on a banalisé autant que faire se peut tout ce qui a rapport au sexe. On a totalement désacralisé le sexe. Le porno est en libre accès sur internet, on plante un plug anal géant ou un Domestikator en plein Paris (avec l'aval bien souvent de personnages se revendiquant comme féministes), des gamines (comme j'en ai vu ce matin) sont fringuées de telle façon qu'à côté d'elles Lolita passerait pour une nonne, l'avortement est devenu une simple formalité, etc, etc, etc... Et comment ne pas penser à ce débile " Osez le clitoris " ! Bref tout a été fait pour que les femmes obtiennent le droit d'être et de paraître comme elles le souhaitent. Tout a été fait pour que l'on puisse parler de cul sans passer pour un gros pervers ou une salope. Tout a été fait pour donner envie à tout un chacun l'envie de baiser quand et où il le souhaite. Le jeu de la séduction est devenu un banal argument commercial. En cinquante ans, nous avons fait exploser toutes les barrières de la retenue. C'était oublier que la chair est faible et qu'un pouième d'hommes et de femmes n'ont et n'auront jamais aucune notion de ce que peut être le respect de l'autre. En clair, toutes celles zé tous ceux qui, pour une raison valable ou pour une autre plus obscure ont facilité, voire encouragé, la banalisation du sexe et de la séduction portent, à mon avis, une part de responsabilité dans l'augmentation, exponentielle nous dit-on, des cas de harcèlements et / ou d'agressions sexuelles.

Enfin - et voilà qui n'a aucun rapport me dira-t-on avec la choucroute - quand on fait rentrer en Europe, en moins de deux ans, près de 1,5 millions de réfugiés, mâles en pleine forme et célibataires à 95 %, il ne faudra pas s'étonner que le nombre de cas d'harcèlements ou d'agressions sexuelles ait tendance à exploser dans les mois et années à venir. Mais sans doute ces cas là sont-ils moins banckable médiatiquement, ils ne seront pas le fait de... vous m'aurez compris.

#Balancetonporc, #balancetasalope, vous verrez que si comme moi cet emballement médiatique vous fatigue, dans huit ou quinze jours, on n'en parlera plus (jusqu'au prochain scandale) et celles et ceux qui souffrent ou auront souffert de ces maux d'aujourd'hui retourneront à leur solitude.

(NB: Pas de billet demain pour cause de déjeuner entre blogueurs à la capitale )

Résultat de recherche d'images pour "#balancetonporc"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

jeudi 19 octobre 2017

Philippe Seguin était-il d'extrême droite ? Oui selon LCI !

Ou quand tranquillement, en une image, LCI invente une famille idéologique d'extrême droite et vous explique que, par exemple, de Gaulle, Philippe Seguin, Jean-Pierre Chevènement, Laurent Deutsch ou Stéphane Bern étaient ou sont d'extrême droite...



Misère, misère...


Résultat de recherche d'images pour "Philippe seguin"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

mercredi 18 octobre 2017

Enfin ! Enfin de dangereux terroristes de l'ultra-droite arrêtés !

Addendum: Ou quand Gérard Collomb himself reconnaît que franchement...

(dessin de Olivier Bonhomme illustrant l'article du Monde évoqué plus bas)

Enfin ! Enfin, nous en avons trouvé, il était temps, cela faisait au moins quinze ans qu'on n'avait pas chopé de dangereux terroristes d'extrême droite, oups, pardon, de dangereux terroristes de l'ultra-droite. Qu'est-ce que l'on est content ! Enfin " on ", surtout les autorités et les médias parce que franchement depuis hier, ils nous abreuvent avec ça jusqu'à plus soif. Ne manque plus que la conférence de presse du procureur Molins.

Rendez-vous compte, fin juin, ils en ont chopé un premier, un p'tit gars bien craignos de 21 ans, Logan Alexandre Nisin qu'il s'appelle (Vous noterez qu'en moins de vingt quatre heures le peuple sait déjà tout de lui grâce à l'im-Monde qui a été suffisamment bien renseigné pour nous balancer, moins de 5 heures après l'arrestation du groupe, le portrait et le parcours complet de Logan). 

Bien craignos dis-je, parce que non seulement il admirait Anders Breivik - l'affreux qui avait dézingué une soixantaine-dizaine de gauchistes en Norvège - mais en plus, le bougre, il serait membre de l'Action Française ! Tout pour aggraver son cas. Alors, le gars, toujours il paraît, voulait occire Castaner et / ou Mélenchon et tant qu'à faire faire sauter une mosquée ou deux. Quand même, merde, quand même, comme disait l'autre, tu parles d'un programme. Pour un peu, on en rêverait ! Nan, J'déconne, bien sûr, faudrait pas en faire des martyrs de ces deux là.

Enfin bref, Logan, charismatique à souhait et même pas déséquilibré, il aurait embringué dans son délire une dizaine d'autres vilains nauséabonds, des jeunes motivés et tout, entre 17 et 25 ans, tous des fachos, nous dit-on. Et puis, on y a mis les moyens pour les serrer: la BRI, l'antiterrorisme et un autre groupe de flics dont j'ai oublié l'acronyme. Allez, zou, tous en GAV avant qui sait, la zonzon.

Oui sauf que dans tout ce battage médiatique anti-ultra-droite, donc anti extrême-droite, donc anti-FN, donc anti-réac, on arrive tout de même à savoir que, et d'une, aucun attentat n'a été déjoué, tout juste une ébauche d'un vague projet et de deux que, juridiquement, la seule chose que l'on puisse reprocher pour l'instant au p'tit Logan c'est d'avoir fait l'apologie du terrorisme ! Un peu léger tout de même pour parler de dangereux terroristes. En plus, Logan, arrêté en juin, il s'est mis à table et a balancé ses potes. Tu parles d'un vilain ! M'enfin, pour une fois qu'on avait autre chose que des muzz ou des antifas à se mettre sous la dent, on n'allait pas se priver; trop bon, n'est-ce pas !

Je vous fiche mon billet, comme dirait l'autre autre, que cette histoire va finir en eau de boudin et que en moins de temps qu'il n'en faut toute la bande sera relâchée et que Logan se prendra au plus un an avec sursis et un fichage " S ", S comme radicalisé ! Fin de l'histoire.

Néanmoins, vous verrez que par le truchement de cette histoire croquignolesque, médias et autorités n'auront de cesse de nous appeler à la vigilance: Vingt-deux tout le monde, la bête immonde se réveille, la fachosphère s'excite, Identitaires et factieux ne se cachent plus, les nauséabonds seraient en passe de passer à l'acte... terroriste.

C'est pas comme si depuis trente ans, tous les actes terroristes commis en France l'ont été par des muzz, c'est pas comme si la quasi totalité des désordres lors de manifs sont l'oeuvre de black blocs, d'antifas et autres extrême-gauchistes ! Là c'est du lourd, une dizaine de blancs pas fins mais fachos et sur le point d'ébaucher les contours d'un supposé projet d'attentat, forcément, ça doit décoiffer et faire passer tous les feux au rouge !

Et on continue à nous prendre pour des cons... tranquillement; vous me direz, tant que ça marche, ils auraient tort de se priver !

(NB: Aucun doute que le film L'Atelier que j'évoquais dans un précédent billet devrait bénéficier, grâce à cette histoire, d'un bon coup de pub)

Les dix personnes gravitaient dans l'entourage du militant d'extrême-droite Logan Alexandre N., arrêté en juin à Vitrolles.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

lundi 16 octobre 2017

Interview d'Emmanuel Macron: un exercice de com' raté !

(Montage Stéphane Jourdain)

Et bien oui, j'ai écouté Macron hier soir. Comme plus de 9 millions de téléspectateurs. Il a commencé à causer pendant que je finissais l'apéro et il s'est enfin tu lorsque je fus rendu au dessert ! Plus d'une heure qu'il a causé le bonhomme.

Bon, il a choisi un dimanche soir ce qui n'est pas très sympa parce que le dimanche soir, on est crevé du week-end, on a le bourdon de veille de reprise, on doit vérifier que les gosses ont fait leurs devoirs et préparé leurs affaires, on pense à la semaine à venir et au taf qui nous attend, etc... Bref, le dimanche soir, on a d'autres chats à fouetter que d'écouter sa majesté jupitérienne parler. Il eut fait ça un autre jour, il aurait fait plus d'audience, c'est certain, tiens comme Sarko ce jeudi 20 septembre 2007, 5 mois après son élection, il avait fait 14,7 millions lui !

Une heure donc pour nous dire quoi ? Et bien rien, absolument rien que nous ne sachions déjà ! Et c'est là qu'on s'aperçoit que le bonhomme est très fort: Nous vendre du rien comme un événement. Parce que fallait les voir et les écouter les TF1, France2, BFM, CNews et autres médias nous pré-vendre "cette première interview du chef de l'Etat depuis son élection", ça n'a pas arrêté depuis que fut annoncé le show, ils n'ont pas arrêté de parler de lui: une occasion de faire un bilan, aller à la rencontre des Français directement chez eux, renouer avec les journalistes, blablabla...

Puis le show de ce dimanche avec 3 journalistes bien connus pour leur impertinence inexistante !

Puis re-belote, les debriefs, les premières réactions des journaleux, des commentateurs, des spécialistes et autres experts puis celles des politiciens de tous bords. Un grand classique donc mais qui aura permis au Macron de monopoliser sur deux, trois jours un temps d'antenne incroyable. Du classique, pas con.

Pas con sauf que... Sauf que il ne nous a rien dit de nouveau, n'a quasiment pas abordé les sujets qui fâchent comme l’immigration, le terrorisme, l'Islam, l'insécurité... Ce n'était peut-être pas les  sujets du jour mais ils font partie de ceux qui préoccupent les Français sans doute bien plus que la problématique du harcèlement ou que l'égalité hommes/femmes.

Sauf que il n'a pas su se défaire de son ton et de sa posture arrogante. Sauf qu'ils nous a encore saoulé avec ses " toutes celles zé tous ceux", ses "chacune et chacun" et son désormais insupportable "Les Françaises zé les Français". Sauf qu'il a encore été chercher des mots désuets ou inusités ( croquignolesque, truchement, ...) dont la portée échappe au lambda et qui viennent se heurter avec d'autres mots clivant ou brusques (bordel, humilier, je n'ai insulté personne,...). Sauf qu'il avait encore choisi un décor sans doute à la hauteur de ses ambitions et de ses connaissances artistiques mais en total décalage avec l'humilité et la simplicité qu'attendent les Français par ces temps difficiles.

Ça fait tout de même beaucoup de sauf que tout de même, non ? Et le résultat ne s'est pas fait attendre: 61% des Français ne l'ont pas trouvé convaincant pour Harris Interactiv, 71% pour LCI ! Même François Hollande, c'est dire, avait fait mieux lors de son interview de rentrée en 2012 !

Alors certes, les journaleux ne pourront plus dire que le Président les snobe, par contre les Français... Qu'auront-ils vu ? Aucune sobriété. Un président sous les dorures, un président précieux, un président hors-sol, bien loin des réalités et du quotidiens de ses concitoyens, rien dans le décor qui puisse le rapprocher un tant soit peu du peuple; bref, un président clivant: il y a lui (La France d'en haut) et nous, la France périphérique.

En clair, un exercice de communication raté quoiqu'en dise Christophe Barbier et Ruth Elkrief.

Et pendant ce temps-là, en Autriche, la (vraie) droite et l'extrême droite donnaient 57% des suffrages au jeune  Sebastian Kurz; il y aurait donc, ailleurs qu'en France, des gens moins manipulables et moins influençables que chez nous... Elle était là la nouveauté d'hier, pas avec Macron.

Résultat de recherche d'images pour "kurz"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

samedi 14 octobre 2017

Ras le bol de ces prières de rues !

Des fois, je suis fatigué...

Parce que voyez-vous, être ulcéré et en colère à force de constater  de quelle manière mon pays part en vrille - et je reste poli -, ça me fatigue, ça me fatigue grave... 

Là, ci-dessous, c'est à Clichy-la-Garenne, commune limitrophe de Paris et depuis des semaines, depuis 6 mois, c'est comme cela tous les vendredi. Il y a même la police pour encadrer cette curieuse manifestation de culs dressés, faudrait pas non plus que ça dérape; alors on les protège, ils prient dans la rue et on y met des flics pour les protéger, pour éviter sans doute que des méchants nauséabonds viennent perturber ce rituel. Et quand tu vois ça (je l'ai vu de mes yeux vus), tu te prends à rêver d'un camion déséquilibré qui passerait par là. A rêver seulement parce que t'es trop couillon, trop gentil, trop silencieux, trop las, trop habitué à voir les choses se barrer en sucette, trop soumis (?) et qu'il ne faudrait pas non plus transformer tous ces hommes pieux en martyrs.

Et puis pour une fois, on ne peut pas dire que les médias passent le truc sous silence, tous les journaux en ont parlé au moins une fois (pour les téloches, faut chercher), donc y a pas de lézard et aucun doute là dessus: les autorités le savent, le préfet dépêche des fics pour encadrer, ils savent, ne font rien et laissent faire.

Va t-en donc bloquer chaque semaine une rue et un quartier pour aller en bande faire ton chapelet, hein, t'imagines le souk, le ramdam.



Et puis faut rien dire, pas se plaindre, pas crier au scandale, ne pas s'en offusquer parce que sinon, hein, t'es un méchant, un islamophobe, un facho, reducio ad hitlerum, enfin les trucs habituels, les trucs qui te font fermer ton clapet parce qu'il n'y a plus rien à dire, parce que tu ne dois rien dire...


Résultat de recherche d'images pour "clichy la garenne prières de rue"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

jeudi 12 octobre 2017

Ainsi va la vie en Macronie (10) ...


Résultat de recherche d'images pour "allocations familiales"

Après le coup sur le quotient familial asséné par Hollande il y a quelques années, la bande à Macron s'apprêterait à supprimer les allocations familiales pour les plus riches. Etant entendu que plus riche signifie ici gagner plus de 6 000 euros pour un ménage. L'objectif, soi-disant, étant de basculer cette part piquée aux riches sur les ménages plus démunis. Bien, mais c'est quoi être riche ? Hollande disait, c'est à partir de 4 000, et aujourd'hui, on nous dit 6 000, faudrait savoir.  Mais l'idée paraît séduisante (et pas si conne puisqu'elle plaira à la gauche) car après tout, quand on gagne 10 000 boules par mois et que l'on a un seul enfant, franchement, on n'est pas à 100 euros près, n'est-ce pas... 

Mais quand on gagne 6 000 euros ou 7 000 ou 8 000 euros et que l'on a 4, 5 voire 7 ou 11 enfants (si, si, j'en connais) est-on pour autant riche ? Non. Et je peux vous certifier que dans ces cas là, les allocs, on compte dessus et plutôt deux fois qu'une ! Alors il apparaît primordial, qui plus est si cette mesure devait être adoptée pour 2018, que les guignols qui gouvernent soient un peu plus précis sur leur démarche. Mais comme toujours avec Macron, on navigue à vue...

Prendre aux riches donc pour refiler aux pauvres. Un vrai Robin des bois ce Macron ! 

Voyons donc une autre conséquence de cette mesure à venir: Qui, parmi tous ces pauvres, est à revenus modestes, bien souvent, et qui en même temps fait beaucoup d'enfants ? hein ? Vous voyez où je veux en venir...

Ainsi, on pourrait se retrouver avec une famille d'origine immigrée, par exemple, qui, avec 4, 5 ou 6 enfants - ce qui n'est pas un cas d'espèce - et tous avantages, aides et allocs inclus,  aura un disponible mensuel supérieur à celui d'un ménage avec 5 ou 6 enfants et gagnant plus de 6 000 euros par mois ! Et oui, ça paraît dingue mais vrai, ma copine Boutfil qui tenait une épicerie sociale pourrait vous le confirmer. Bref, si cette réforme annoncée peut être bénéfique à certains, elle sera d'une part un nouveau coup de massue pour les familles " aisées " ayant beaucoup d'enfants (les dites familles étant très souvent cathos...) et donnera d'autre part, un nouveau coup de pouce à une natalité diverse...
____________________________


Attaque de Marseille-Saint-Charles: Le préfet qui remplace celui du Rhône limogé par Macron est celui qui avait prêté sa maison à Macron cet été. Beau renvoi d’ascenseur !

______________________________

L'acteur Omar Sy, exilé fiscal, qui a déclaré: " Eric Zemmour  ne doit plus être invité sur les plateaux télés car c'est un criminel " sort un nouveau film. Il y interprète le rôle titre " Docteur Knock ". Selon le magazine Le Point: " Et qu'on ne vienne pas poser la question de sa négritude. La couleur est invisible, et là est l'audace réussie du film de Lorraine Levy qui adapte une oeuvre grinçante en film solaire ". Solaire... Louis Jouvet, reviens, ils sont devenus fous.

Addendum: Toujours à propos de Zemmour, Omar Sy a dit: " je ne veux pas me rouler dans la boue avec les cochons". Vraiment ?


Un autre film vient de sortir. " Solaire " lui aussi selon Le Monde. Ça s'appelle L'Atelier ou quand une professionnelle de l'écriture va tenter d'apprendre à des jeunes d'une cité à écrire un roman. Ce film a excité comme un fou Yann Moix: Pour une fois, le méchant de la bande est un jeune blanc, raciste, facho et identitaire.
______________________________

Le mouvement Sens Commun annule sa journée de rentrée car son président, Christophe Billan, avait tendu la main à Marion Maréchal Le Pen en ces termes: " Si Marion Maréchal-Le Pen vient demain avec ses idées, rejoindre une plateforme, cela ne me posera aucun problème. Mais si elle est plus Le Pen que Marion, j’aurai un souci ". L'annonce de la venue éventuelle de Marion MLP avait entraîné le refus de Bruno Retailleau, de Daniel Fasquelle et de Laurent Wauqiez de participer à cette journée. Sens Commun n'est plus ce qu'il était...

________________________________


4 candidats tenteront en décembre de prendre la présidence du parti. Daniel Fasquelle (sympa, rigoureux mais transparent),  le jeune jupéiste Maël de Calan qui est capable de vous tenir un discours passionnant pendant 1 h sur sa vision de la droite et de la France en omettant de dire que pour les législatives il avait Macron en photo sur ses affiches de campagne, Florence Portelli (suffisamment couillue pour s'attaquer aux dinosaures de la rue de Vaugirard ? ) et Laurent Wauquiez... J'avoue que si j'étais (encore) adhérent, il me serait difficile de choisir entre Portelli et Wauquiez.
_______________________________

En fait, si je devais voter à cette élection pour la présidence des LR, je voterai pour celui qui, par ses discours, montrera qu'il a compris et validé le conseil de Zemmour à Wauquiez: " Le rassemblement à la Sarkozy ou à la Chirac, c’est ça qui a tué la droite. Virez-les ! Laissez-les partir ! Je ne rigole pas, ce sont des boulets ! Ils ont tué la droite depuis 30 ans (…) Juppé, on voit le résultat 30 ans plus tard, a tué la droite, il l’a embourgeoisée, l’a UDFisée. Aujourd’hui, laissez-les partir, ils ne représentent rien. On s’en fout du Centre, il n’y a pas d’électeurs. Pasqua disait “Nous apportons les électeurs et le Centre les élus”. C’est ça votre “Rassemblement”. C’est un piège à cons, Wauquiez ! Et je ne rigole pas. (…) Ils viennent toujours les Centristes quand il y a des postes ! "
____________________________________

La France Insoumise... Raquel Garrido, porte-parole du mouvement, " n'a pas eu le temps " de verser ses cotisations sociales à la caisse  nationale des barreaux français (CNBF) à laquelle elle est affiliée plus de 30 000 euros, trop occupée qu'elle était avec l'élection présidentielle. Ces cotisations correspondrait à un revenu annuel de près de 300 000 euros ! C'est beau d'être insoumise à ce tarif là... Son mari, Alexis Corbieres, alors qu'il était rémunéré en tant que professeur d'histoire à hauteur de 2 350 euros par mois avait créé une société de conseil en relations publiques et communication... Curieusement, il a fermé boutique aussitôt l'affaire connue. Il est devenu depuis député de la France Insoumise. Le couple vit toujours dans un appartement HLM mis à sa disposition par la ville de Paris pour un loyer de 1 300 euros inférieur au prix du marché. On notera que ses petites embrouilles ne semble gêner personne... Amusez-vous à ne pas payer vos cotisations sociales....

Grâce à cette histoire d'insoumis de façade, on aura tout de même appris qu'en 2016 plus de 1 200 avocats, des gens supposés rigoureux, doivent entre 30  000 euros et plus de 90 000 euros à la CNBF...
_________________________________

Si selon Mélenchon, Valls est un nazi, qu'est donc Mélenchon ?
__________________________________



Et bonne soirée à tous, même en Macronie !

Résultat de recherche d'images pour "garrido corbière"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Vivre en Européen