dimanche 4 février 2018

Elle s’appelait Barín Kobané; assassinée par les sbires d'Erdogan !



Elle s’appelait Barín Kobané. Elle était Kurde. Elle était forte, elle s’était battue contre Daesh. Capturée vivante par les sbires de Recep Tayyip Erdoğan, elle a été torturée et assassinée.

" Les images sont insoutenables. La vidéo d'un corps de femme ensanglanté et atrocement mutilé, présenté comme celui d'une combattante kurde de Syrie ayant subi les sévices de rebelles alliés aux forces turques, a provoqué la colère, vendredi 2 février, dans la communauté kurde. Les forces kurdes présentent ce corps comme étant celui de Barîn Kobanê, nom de guerre de cette jeune femme de 23 ans. Elle avait participé aux combats contre le groupe Etat islamique (EI), notamment dans la région de Kobané, dans le nord de la Syrie, selon un responsable kurde.

La Turquie a lancé le 20 janvier une offensive contre la région syrienne d'Afrine pour chasser de sa frontière la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), une organisation classée "terroriste" par Ankara mais alliée de Washington dans la lutte contre l'EI. Des rebelles syriens qui participent aux côtés de la Turquie à cette opération ont été accusés par des responsables kurdes, mais aussi par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), d'avoir filmé les mutilations infligées au corps sans vie d'une combattante.

Les Unités de protection de la femme (YPJ), force exclusivement féminine à laquelle était rattachée la victime, ont rapporté la mort de Barin Kobanê et de trois autres combattantes "après une résistance héroïque" durant les affrontements près de la frontière dans le nord de l'enclave d'Afrine, selon un communiqué. Dénonçant "l'étendue de la barbarie et de la haine" des assaillants, le communiqué dit que les corps des quatre femmes ont été mutilés.

Plusieurs militants kurdes ont partagé sur les réseaux sociaux un portrait de Mme Kobanê tout sourire, en uniforme militaire, accompagné d'une autre photo de son cadavre. Sur la vidéo, on peut voir une dizaine de rebelles, dont certains armés, autour du cadavre ensanglanté et atrocement mutilé d'une femme allongée au sol. "Barîn n'a pas capitulé. Elle s'est battue jusqu'à la mort", souligne Amad Kandal, une responsable au sein des YPJ.

"Ce type de comportement ne fera que renforcer notre détermination à résister jusqu'à la victoire", ajoute-t-elle. Ces agissements "nous rappellent l'EI et ses exactions à Kobané", poursuit la jeune femme en uniforme militaire, qui s'engage à venger la mort de sa compagne d'armes. Selon l'OSDH, la vidéo aurait été tournée mardi, après que le corps de la combattante a été retrouvé par les rebelles, selon l'OSDH." ( Sce: France Info)

Résultat de recherche d'images pour "barin kobane"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

16 commentaires:

  1. Le combat des kurdes est légitime,mais attention tout de même à ne pas tomber dans le piège de la photo possiblement arrangée d'un corps mutilé pour les besoins de la cause.
    Ceci dit,les combattantes kurdes,terreurs des djihadistes,qui redoutent de tomber vivants entre leurs mains,sont admirables.
    Je crains hélas! pour eux que les kurdes ne servent de variable d'ajustement et ne soient,une fois de plus,sacrifiés sur l'autel de la realpolitik...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  2. elles sont courageuses ces filles, elles se battent quand les hommes se débinent et viennent pleunicher chez nous

    RépondreSupprimer
  3. Bien dommage pour cette pauvre femme mais les Kurdes sont des imbéciles (et maffieux) qui choisissent TOUJOURS le mauvais côté et les mauvais alliés et se bouffent le nez entre eux.
    Et ça fait 2000 ans et plus que ça dure (relire Xénophon et les Grecs de l'époque)

    RépondreSupprimer
  4. La guerre est une chose rarement propre.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: certes, on le sait mais là il s'agit d'autre chose tout aussi dégueulasse que la guerre: l'abandon par toute la communauté internationale de celles qui n'ont cessé de combattre Daesh

      Supprimer
  5. Ces Femmes méritent tout le respect que l'on puisse avoir.
    Ce sont des guerrières des vraies, autre chose que ces pintades du show bizz qui viennent minauder sur les plateaux de télé en pleurnichant parce qu’elles ont été harcelées. Il est à parier que la plupart l'on bien cherché pour décrocher un rôle un job ou un service.
    Que tous ces enfoirés de pseudo réfugiés qui se sont barrés la queue entre les jambes au lieu de se battre pour leur terre, aillent se faire foutre...
    MDCC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GfB: elles ont été admirées pour leur combat contre Daesh et elles sont abandonnées aujourd'hui au triste sort que leur réserve Erdogan , dans l'indifférence de la communauté internationales...

      Supprimer
  6. Ok, mais il reste la chanteuse voilée de Thé Voice, elle est d’origine Syrienne mais habite Besançon... ! Un bijou cette fille, elle est belle, elle chante bien mais à voir son pédigrée elle est en train de bien nous baiser. Elle déclare être musulmane que l’on ne la verra jamais sans son voile... elle oublie de révéler ses anciens tweets qui sont très clairs. Taqiya, ce pays est foutu comme dirait Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roland: depuis hier elle a supprimé tous ses tweets compromettant y compris ceux où elle racontait que l'attentat de Nice était une " fabrication".

      Supprimer
  7. Un coup ce sont les "gentils" rebelles contre le méchant ASSAD , un coup ce sont les "méchants" rebelles contre les Kurdes , à ne plus rien comprendre! L'OSDH pas crédible...Je ne fais plus confiance aux informations venant de ce Moyen Orient.
    Bruno

    RépondreSupprimer
  8. anne
    pareil que bruno. il est déplorable et atroce de torturer et mutiler quelqu'un, homme ou femme... je n'ai plus suivi ce qu'il se passait dans la région, car certaines alliances étaient " suspectes"..( en quelques jours on perd le fil ) on n'y comprend plus rien ( il faudrait carrement prendre des notes ). Les Kurdes ont été les dindons de la farce, car les USA et les russes ont " découpé" le territoire... telle partie avec du pétrole sous obédience X et telle autre sous obédience. Cela les arrangent de ne pas créer un pays Kurde. Je pense que nous faisons l'erreur de penser en pays, alors qu'eux pensent peut etre en " tribus", alliances tribales, mouvantes.
    les USA jouent à je ne sais quoi, évacuent des djihadistes....les " rebelles " sont en fait des djihadistes etc etc....
    ceci, malgré tout, respect pour ces femmes qui se battent

    RépondreSupprimer
  9. Horrible, pas de mots assez forts pour cette ignominie ! Respect à toutes ces femmes courageuses ! Triste et un peu désespérée devant toute cette violence.

    RépondreSupprimer
  10. C'est toujours facile de torturer une femme sans défense, ou même son cadavre. Qu'ils sont courageux ces djihadistes et ces turcs d'erdogan ! Mais On les voit moins faire le malin en face des kurdes armés qui leur ont déjà bousillé quelques tanks depuis que cette opération a commencé. Erdogan disait que ça serait une promenade de santé... Ca fait presque 3 semaines et ils avancent pas... Moi, c'est plutôt à ce détournement d'une compagnie d'aviation célèbre que ça me fait penser (lien ci dessous). Vous trouverez ça limite, moi ça me fait bien marrer :

    http://lemoinebleu.blogspot.fr/2018/02/afrin-istanbul-knocked-down-prices.html

    RépondreSupprimer
  11. Parapluie de sécurité: Le parapluie de Défense est l'arme
    discrète pour vous défendre lors de vos sorties.
    Vous pouvez le retrouver sur https://www.securite-defense.fr/arme-de-defense/matraque-telescopique/parapluie-de-defense-incassable.html la livraison est garantie dans toute la France.

    RépondreSupprimer
  12. Vous recherchez une arme de qualité mais vous vous sentez un peu perdu parmi les nombreuses armes référencées pour
    vous défendre. Visitez https://www.arme-de-defense.fr/ pour faire le bon choix

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient