vendredi 30 décembre 2016

Obama le petit versus Poutine le grand...

Afficher l'image d'origine

Obama, à trois semaines de son départ de la Maison Blanche, envenimant chaque jour un peu plus les relations entre les deux pays, expulse une trentaine de diplomates russes en représailles des attaques informatiques que la Russie auraient menées lors de la campagne présidentielle, pénalisant celle de l'Hillary.

Poutine lui répond en retour:

" Nous considérons les nouvelles mesures inamicales de l'administration américaine sortante comme une provocation visant à saper davantage les relations russo-américaines. Cet acte est manifestement contraire aux intérêts fondamentaux des deux peuples russes et américains. Compte tenu de la responsabilité particulière de la Russie et des États-Unis pour la préservation de la sécurité mondiale, cet acte inflige des dégâts à l'ensemble des relations internationales.

Selon la pratique internationale en vigueur la partie russe a toutes les raisons pour une réponse adéquate.

Nous réservant le droit de prendre des mesures de rétorsion, nous ne tomberons pas dans la diplomatie irresponsable de bas étage et les prochaines étapes dans le rétablissement des relations russo-américaines seront construites au vu de la politique que mènera l'administration du président D.Trump.

Les diplomates russes de retour dans leur pays natal passeront les vacances du Nouvel An à la maison, entourés de leurs proches et leurs amis. Nous ne créerons pas de problèmes pour les diplomates américains. Nous n’expulserons personne. Nous n'interdirons pas à leurs familles et à leurs enfants d'utiliser les lieux de vacances où ils passent habituellement les fêtes de fin d'année. De plus, j'invite tous les enfants des diplomates américains accrédités en Russie au Kremlin, à l'Arbre de Nouvel An et l'arbre de Noël.

Il est regrettable que le président Obama achève son mandat de cette façon, mais, néanmoins, je lui souhaite ainsi qu'à sa famille une Bonne Année.

Je présente également mes meilleurs vœux au président Donald Trump, et à tout le peuple américain!

Je vous souhaite à tous bonheur et prospérité ! 

Vladimir Poutine, 30 décembre 2016 "

A mon grand regret et malgré tous les atouts dont il disposait, Obama aura été décevant de bout en bout.

Folie passagère 3404
Résultat de recherche d'images pour "obama"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

78 commentaires:

  1. Et oui, Obama est ridicule sur ce coup-là, une attitude de mauvais perdant. Nul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad: salut toi et bonne fête ! nul, il l'a été , nul il le restera et c'est bien dommage parce qu il avait tout pour etre un bon président tant sur le plan national quinternational

      Supprimer
    2. Obama a été élu pour ce qu'il représentait un symbole façon martin luther King
      Et oui si il avait été blanc...

      Supprimer
  2. Poutine peut se montrer magnanime, dans trois semaines Obama est dehors. Mais je dois avouer que c'est bien joué.

    PS: il est vrai que les USA n'ont jamais espionné leurs alliés, n'est ce pas ?
    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: et c'est bien parce que dans 3 semaines obama est dehors que ce dernier fout le bronx et que Poutine en profite.C'est très bien joué même sur BFM ils l ont reconnu ! :).

      Supprimer
  3. Et le résultat de l'enquête sur le piratage, il est connu ou non maintenant? L'objectif de l'enquête n'était pas censé remettre en cause les élections? Qu'en est-il?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marie: et bien ce qui est formidable , c'est que personne n en sait rien

      Supprimer
  4. "Obama aura été décevant de bout en bout."

    Si j'étais le salopard que certains décrivent je dirais que l'on ne peut rien attendre de bon d'un afro-américain. Ce n'est pas parce qu'il y a un vernis civilisationnel acquis dans les prestigieuses universités (entré sur quota ?) que cela fait de lui un américain (au sens wasp du terme).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: qu est ce que tu veux que je réponde à ça ? :)

      Supprimer
  5. à marie : ici http://www.zerohedge.com/news/2016-12-29/what-russian-hacking-report-doesnt-say
    la preuve n'est absolument pas faite, ce sont des gens du partie démocrate eux meme qui ont organisé des fuites à Wikileaks... ( et donc ce n'est pas du hacking )

    bravo Poutine... j'avoue que cela a de la " hauteur"
    par contre, Obama est minable... petit...
    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @A nne : Obama n est pas un minable mais question com, il a trouvé bien plus fort que lui avec Poutine

      Supprimer
  6. Poutine est un malin et Obama, comme pas mal d'Américains, imbu de sa supériorité estampillée US. Obama aurait mieux fait de s'abstenir et de laisser Trump se dépétrer de cette affaire. Il est fort possible que les Russes aient le nez sale.
    Mais maintenant,l'arrogance idiote d'Obama a fourni à Poutine l'occasion rêvée de se donner des airs de grand seigneur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lo Froufrou: que les russes aient le nez sale, fort possible mais alors aussi sale que celui des américains qui n ont pas hésité a mettre sous écoute Merkel et Hollande.
      Comme tu dis, Obama aurait mieux fait de laisser Trump se démerder mais ça été plus fort que lui: nuire autant que faire se peut à Trump. mauvais calcul a mon avis

      Supprimer
  7. Obama le chéri de ces dames (surtout la mienne)est comme son pote Moulande , foutre le souk avant de débarquer , lui 3 semaines le notre 5 mois . J'avoue que Poutine a de la patience et de la diplomatie avec ces deux farfelus à sa place je fermerais illico exportation gaz .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: le gaz, il ne peut pas le fermer, il a besoin du pognon, vaste jeu de pas dupes.Par contre , oui, tu as raison: quelle patience il faut avoir quand on a pour interlocuteurs un Obama et un Hollande

      Supprimer
  8. Poutine aura été magnanime et élégant sur ce coup là...
    Les 3 semaines qui viennent vont être rugueuses aux Etats-Unis et l'administration sortante ne fera rien pour faciliter le travail des nouveaux arrivants.
    Cela s'était déjà produit en 2000 quand G.W.Bush avait succédé à W.J.Clinton

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: ni magnanime, ni élégant, égal à lui même et fin communicant

      Supprimer
  9. On aura tout entendu ma bonne dame!

    RépondreSupprimer
  10. anne : ah corto, comment as tu fait pour avoir le discours ? la presse francaise ne donne que des morceaux en vrac... Merci pour ce texte, cela fait du bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anne: on me l a fourni en Russe, le traduire et voilà. maintenant, pour te dire qui ? Non, le secret des sources, c'est important :)

      Supprimer
  11. Tout à fait d'accord! Obama savonne la planche pour Trump. C'est mesquin, non productif et contraire aux intérêts américains (sauf à ceux du lobby militaro-industriel contre lequel, en fin de mandat, Eisenhower mettait déjà en garde ses concitoyens).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pa,gloss: mauvais sur ce coup Obama, et à priori, il l'a vite compris, il est en train de torpiller sa sortie.

      Supprimer
  12. Poutine est un homme d'état et se comporte en tant que tel. Qu’on l’aime ou non il montre sur ce coup beaucoup d’intelligence, de maitrise et de sang-froid ! avec une note d'humour avec ses souhaits pour la nouvelle année au dirigeants US et au peuple américain.
    Obama n'est pas à la hauteur de sa charge et perd ses nerfs. Il se ridiculise face au monde. Cette histoire d’élection américaine est risible et hypocrite tant cet homme semble capable d’espionner ses concitoyens:
    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique/espionnage-de-l-europe-par-la-nsa_1262529.htm
    ou certains états:
    http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/oui-les-americains-ont-bien-pirate-des-ordinateurs-de-l-elysee_1826924.html


    L'un va sans doute permettre de résoudre la crise Syrienne.
    L'autre n'aura rien fait stabiliser cette région du monde.

    Poutine le dit la Russie et les USA sont quelque part les gardiens de la stabilité dans le monde. Cela semble une évidence
    L'un joue l'apaisement
    l'autre attise les tensions.( pas malin alors qu’il y a déjà tant de tensions dans le monde!)

    La noble démocratie américaine se prend les pieds dans le tapis et montre un visage qui est de plus en plus douteux !

    Il est temps qu'Obama parte.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Philz: + 1 ! Plus que temps. je ne sais pas ce que donnera Trump, mais à mon avis moins pire que ce qu en disent les médias, mais franchement Obama, décevant.

      Supprimer
  13. La photo de Poutine: quand on voit un chef d'état qui a ce visage, ça force le respect.
    Le genre de type qui te dit "t'es mort !!" tu peux être sûr que c'est réglé dans les 5 min...
    Pas comme un certain dont la devise semble être "prudence et indécision"...
    Vœux à toutes et tous pour 2017 qui va nous apporter son lot se surprises !!
    JDx38

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JDX38: ce visage montre la détermination et l assurance. Qui pour l égaler, sur ce plan, en ce moment ? Je ne vois pas.

      Supprimer
  14. Poutine, la grande classe, l'élégance absolue. La leçon.
    Et de l'autre côté quelle déception, comment Obama a-t-il pu finir son dernier mandat sur cette note mesquine et si peu élégante...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Barbara: Comment ? si ce n'est en voulant torpiller Trump ...

      Supprimer
  15. les russes jouent aux échecs les américains à la console

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: les ricains dans l'instant, les russes en 3 ou 4 coups d avance

      Supprimer
  16. Géo

    A mon avis,Obama est un minable,il l'a toujours été,simple pantin au service d une oligarchie dégénérée qui souhaite dominer la planète financièrement et économiquement.
    Pour cacher leur faillite financière,ces oligarques-banksters et leurs réseaux de tarés ont besoin d une guerre mondiale,ce qui exempterait en outre les usa de payer leurs dettes à l Étranger.

    A mon sens,Trump peut être le représentant des intérêts d une faction plus "soft",car dans toute idéologie désirant appliquer un programme,il y a toujours des faucons et des colombes,et aussi,des vraic...euh...bon...passons sur le qualificatif à appliquer à Obama.
    Disons qu il montre une mesquinerie et un niveau de médiocrité remarquables,car rien ne l obligeait à faire tant de zèle pour servir ses seigneurs maintenant que son temps est compté,sauf événement spectaculaire mais monsieur Poutine est un renard d une autre trempe que lui.
    Obama restera toujours un simple nègre aux yeux de ceux qui l employent,et il est dommage qu il se comporte en esclave bien payé,certes,mais si dévoué envers des gens pour lesquels les peuples n ont droit à aucun respect et ne sont que du bétail à exploiter,alors que dans un monde évolué,les plus grands se mettraient volontairement au service de la masse des plus petits et des plus fragiles.
    Honte à lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: t es un peu sévère, Obama n est pas un minable, juste, me semble-t-il qu il n a jamais compri à qui il avait à faire avec Poutine, encore moins avec Trump

      Supprimer
  17. Un homme intelligent face à un minable roquet (molleglandisé ?).

    RépondreSupprimer
  18. Oublié (honte sur moi !) : merci beaucoup pour cette reproduction. Ça fait du bien de voir qu'il existe encore au moins un homme politique capable de s'exprimer avec intelligence, pragmatisme et sang-froid.
    En bref : qu'il reste (au moins) deux Hommes d'Etat dignes de ce nom (tous à l'Est ; un comble...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: et beaucoup d'humour ! deux ? Poutine et qui ?

      Supprimer
    2. @ Corto
      Dans une moindre mesure (et avec beaucoup moins de moyens), je pense à Orban qui a eu le cran de tenir tête aux €urocrates malfaisants.

      Supprimer
  19. Ah!Obama et Hollande quels grandS
    hommes. Deux minables qui ont le sang de leur peuple sur la conscience, et menteurs par dessus le marché.
    J-J S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JJS: Minable, pour Hollande, ça me va. Pour Obama, je n irais pas jusque là

      Supprimer
  20. Non seulement les Russes sont meilleurs en informatique, mais en plus ils commencent à être meilleurs en communication. Malgré le parti-pris de la presse occidentale, il est difficile de faire passer l'instauration d'un cessez le feu en Syrie et l'absence de rétorsion à une agression diplomatique (fondée sur des faits non prouvés) comme des signes de méchanceté foncière.
    Et c'est une énième occasion de constater la supériorité intellectuelle de Poutine sur Mollande. Quand il se passe un truc dans l'actualité et qu'on se demande quelle est la pire solution possible à prendre, on arrive à la trouver tout seul avant même que la m. de l'Elysée n'ouvre la bouche. Alors que celles de Poutine, je suis toujours bleuffé.

    RépondreSupprimer
  21. Attitude digne du président Russe , avec une petite touche
    d ' humour bienvenue !
    Obama est une serpillière lamentable , mais quel est son but ?

    Les voeux de Hollandouille , d ' hier : magnifique , on y croirait .
    Merci pour ce morceau !

    Labolisbiotifool

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Labolisbiotifool: son but ? j ai l impression que son seul but est de faire chier Trump

      POur les vieux de Guignol, on pourra comparer ce soir :)

      Supprimer
  22. d'un autre coté , qu'est ce que vous attendiez de Obanania ?
    hein?
    qu'est ce que vous en attendiez ?

    rien

    ben voilà

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: il avait a priori tout pour faire un bon président et il s est vautré

      Supprimer
    2. qu'est ce qu'il avait pour faire un bon président?
      vous le savez?
      vous savez pas ?
      je vais vous dire
      il est noir , NOIW

      et ça a suffit pour qu'il soit adoubé par la caste médiatique et les prescripteurs d'opinion occidentaux

      c'est sa couleur de peau et rien d'autre qui l'a propulsé là , écoutez vronze cul , hier soir ou ce matin , philippe manière et ses séïdes tiennent un discours où tout transparaît en creux...


      comme le sexe d'Hillarante aurait dû la propulser dans son sillage

      malheureusement , les amerlots sont moins cruchons que les européens

      Supprimer
  23. Le parallèle entre la médiocrité d'Obama et de Hollande saute aux yeux...
    Le seul avantage d'Obama est que Michèle n'est pas,elle,une ancienne star du porno,et sait se conduire en société.

    De manière moins "people",2016 s' achève sur la constatation ô combien amère de la disparition pure et simple de notre Pays sur la scène internationale....
    Et pourtant,que n'avons nous entendu sur les succès de nos bombardements sur Daseh, de la Cop 21 et sur notre maitrise de Boko Aram...
    A la décharge du pédalonaute: les technocrates de Bruxelles se sont ,tout comme lui, complètement plantés sur l'intérêt manifeste d'un rapprochement de la vieille Europe avec une Russie qui partage avec elle des siècles de civilisation chrétienne...à la différence de la Turquie!
    Merci,en tout cas,de nous avoir fait découvrir l'integralité de la position russe,une belle volée de bois vert à l'égard d'un mauvais loser...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: clair que la disparition de la France de la scène internationale sera l un des plus grand echec de Hollande

      Supprimer
  24. quelle belle leçon de diplomatie, Obama est une sale petite vermine qui ne digère pas l'échec de sa copine la folle hillary, je ne sais pas ce que donnera Trump, mais franchement, ça m'étonnerait qu'il fasses pire que ce glandu élu sous les hourrah et qui partira la queue entre les jambes,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: ben il est rhabillé pour l hiver avec toi le Obama

      Supprimer
    2. @ Corto Obama "habillé pour l'hiver"... d'une guerre froide déclenchée par Obama chantre du réchauffement climatique..

      Supprimer
  25. Annie

    Trop fort Obama,il va arriver a rendre Poutine sympathique.

    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anniie: il va ? il a rendu Poutine sympathique

      Supprimer
  26. Bonsoir Monsieur Corto :
    Finalement Obama a raté son choix de carrière. En effet, au vu de son swing au golf, il aurait, en si mettant jeune et avec de l'entrainement, pu devenir un bon joueur pro de golf.
    La Terre s'en serait mieux portée.

    Au lieu de ça il est devenu un président plutôt moyen alors que, comme vous le notez à la fin de votre texte, il disposait de tant d'atouts, dont les intellos et les médias totalement en adoration devant lui.

    Quel gâchis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ana Maria: oui quel gachis, c'est exactement cela

      Supprimer
  27. Obama avait assuré d'une transition douce, afin de continuer par un autre ce qu'il avait pu mettre en place (Obamacare, etc.)
    Visiblement, ce minable (en restant poli) n'en a plus rien à faire. La cause en est probablement une réaction face aux succès de Poutine et l'entrée en action de Trump bien plus vite qu'Obama l'avait fait.
    On a bien affaire à une réaction de jalousie, une crise de frustration qui le fait agir sous les pires incitations.
    Amike

    RépondreSupprimer
  28. la différence entre Obama et Poutine, comme le disent a raison Geo et Philz, est que le président russe est un homme d'état, ayant a cœur de défendre les intérêts de son pays et de son peuple, alors que le sortant US n'est qu'un homme de paille placé a ce poste avant tout pour séduire les minorités et autres "démocrates progressistes " friandes de gadgets ethnico- sociétales, autoproclamés démocrates d'ailleurs dont on voit a quel point la volonté de " démocratie " a du plomb dans l'aile lorsque les résultats électoraux ne vont pas dans le sens souhaité... il faut quand meme se souvenir de l' ubuesque décison de donner le prix Nobel de la paix a Obama alors que ce gus n'avait encore strictement rien fait! Poutine a parfaitement flairé le piège grossier que représente cet affront de dernière minute, et a donc réagi en conséquence, avec classe et mesure, contrairement a ce qu'espérait probablement toute la camarilla clintonienne et obamesque, qui pour le coup, effectivement semblent pretes a tout les coups fourrés, voir jusqu'à provoquer sciemment l'irréparable... il est plus que temps que ces dangereux boutes- feux quittent la scène internationale avant de provoquer la déflagration finale! quand au truc élimé jusqu'au fond de culotte, du rapport de la CIA, il est bien connu que cette officine est la probité incarnée et la loyauté meme, risible ! on va bientôt nous sortir que poutine est responsable de la disparition des dinosaures, foi de CIA ET FBI réunis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tonton: surtout que question espionnage, piratage informatique et écoutes, Obama et les USA c'est l hôpital qui se fout de la charité. Et puis depuis le coup des armes de destruction massive, les USA ont perdu toute cérdibilité

      Supprimer
    2. Monsieur Tonton Flingueur :
      Vous avez oublié que Poutine est aussi l'assassin du pharaon Ramsès III, en moins 1154 avant Jésus-Christ. La CIA "officine qui est la probité incarnée et la loyauté même" a les preuves. :)

      Au stade de désinformation et de déliquescence où elle en est l'administration américaine "obamesque" serait capable de nous sortir une "fake news" de ce genre.

      Supprimer
    3. Géo

      @Tonton Flingueur


      Et,de surcroit,qu est ce qui nous prouve que monsieur Poutine ne les a pas effectivement anéantis,ces fameux dinosaures?Hein?

      Et aussi qu il n a pas vidé les fameux canaux de Mars de leur eau avec un pipe-line?

      Voir ce que tous nos médias mensongers et manipulateurs,dans le but de camoufler les turpitudes de leurs maîtres,vont bien pouvoir inventer pour essayer de faire croire que la prochaine crise financière sera de sa faute.

      Supprimer
  29. A croire qu'il a eu une panoplie de Hollande à Noël.
    Meilleurs vœux M.Corto.
    Marie-France

    RépondreSupprimer
  30. Tout a été dit, ici, sur le bien et le mal que chacun pensait de Poutine et Obama, mon cher Corto, je n'en rajouterai donc pas. Mais déjà hier au soir, sur C' dans l'air, la belle Caroline Roux nous préparait à voir nos élections ainsi que celle de l'Allemagne piratées, voire faussées par Poutine !
    Ainsi, si Marine Le Pen fait un bon, voire très bon score à la présidentielle, nous sommes avertis, ce sera grâce à Poutine et à son "espionnage". De même si Mme Merkel a des difficultés pour asseoir son quatrième mandat !
    C'était finalement assez amusant de voir que le parapluie de la "faute à Poutine" était déjà grand ouvert en prévision des futures bérézina électorales qui inéluctablement se préparent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: surtout, comme dit plus haut, que Obama et sa clique question espionnage, piratage et grandes oreilles n'ont de leçon a donner à personne.

      Supprimer
    2. Géo

      @Marianne ARNAUD

      Et puis,si une nouvelle crise financière se produit,pire qu en 2008,et que les colères populaires montent encore davantage du fait des conséquences,et bien là aussi ce sera la faute à Poutine,
      On s arrangera pour le présenter,d une façon ou d une autre,comme coupable de tous les malheurs.
      Et il faut un ennemi aux grands féodaux dégénérés d'occident pour justifier de mesures liberticides.

      Il y aura sûrement une loi qui sanctionnera le fait de dire du bien de monsieur Poutine sur le Net.
      Il parait que les étrons de l UE y songent.

      Les lois contre la liberté d expression sont illégitimes et sont faites pour être bafouées.
      Si cette Roux a tenu ces propos,eh bien ce n est qu une vendue,une larbine d un système qui fait horreur à de plus en plus de gens à ce que je peux entendre.
      Il va falloir qu ils fassent attention avec leurs lois liberticides.
      On n est pas sur terre pour se faire imposer et dicter nos conduites par des t.d c. dont au fond on se fout impérialement des avis et auxquels on n a rien demandé.
      Si on dit que l avortement est une chose à n utiliser qu en dernier recours et pas autrement,par exemple,c est parce que c est comme ça et pas autrement,loi ou pas.

      Supprimer
  31. Je souscris à tout ce qui est dit. Obama est décevant mais, comme par hasard, cela ne me surprend pas tant il a été façonné par les lobbies, les finances, le showbizz. Son image du Noir qui brille aurait pu être le "cireur de pompes", non ? Il n'était pas un homme d'état, il était une publicité anti-racisme ambulante. Et avec ça, on ne fait pas de grandes choses.
    Poutine, c'est autre chose. Certainement plus intelligent et qui manie la forme et le fond de façon intelligente ce qui ne veut pas dire qu'il est un enfant de choeur mais un homme d'Etat qui, en bon joueur d'échecs s'arrange toujours pour avoir un coup d'avance. Et Trump, tout milliardaire qu'il est a reconnu son adversaire. On verra si ces deux-là veulent sauver ce qui reste à sauver ou s'ils considèrent que le monde est un gigantesque cinéma. Faisons un voeu pour qu'ils soient intelligents.
    (restent à savoir qui ils auront autour d'eux).
    Bonne glissade jusqu'à demain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @IDEL: on nous diabolise a souhait Poutine et Trump. Poutine réussit quasiment tout ce qu il entreprend quant à Trump, il n a encore rien fait mais peut-il faire aussi moyen que Obama, je ne le pense pas.

      Supprimer
  32. Bien tout a été écrit.
    Juste une remarque, les démocrates (😠) n'ont toujours pas digéré la défaite cinglante le la furie Clinton qui avait fait élire l'Obama à applaudimètre, il est normal qu'il renvoie l'ascenseur.
    Dernière remarque,Cruella Clinton a attendu 24 heures pour reconnaître sa défaite, c'est la première fois que cela se passe ainsi.
    Espérons que Trump ne fasse de voyage à Dallas.
    Sur ces mots, passe un bon réveillon.

    RépondreSupprimer
  33. Obama aurait pu faire un super boulot, hélas ce n'est pas le cas.
    Partir comme ça est assez triste et pitoyable.
    Espérons que Trump sera à la hauteur de Poutine.
    Quant à notre Gland de l’Élysée, qu'il retombe dans l'anonymat duquel il n'aurait jamais du sortir.

    Bonnes fêtes et bonne année 2017

    RépondreSupprimer
  34. Les amis des démocrates sont pourtant de grands défenseurs de WikiLeaks et autres Snowden et Assange. Ils veulent la diffusion des vilains secrets des autres, mais quand cela les concerne, la liberté d'expression est oubliée.

    RépondreSupprimer
  35. Obama le Hollande des USA ! En 2009 il a eu le prix Nobel de la paix, il n'avait pas compris pourquoi, moi non plus....
    Un grand médiocre président qui a mis en péril l'équilibre déjà très précaire du monde. À jeter aux oubliettes avec notre Schettino.

    RépondreSupprimer
  36. Bon réveillon, Corto, bonne année, et à l'année prochaine pour de très saines lectures !

    RépondreSupprimer
  37. Hors sujet ... Comment se fait-il que personne n'ait demandé une commission d'enquête parlementaire au sujet du passage de l'islamiste assassin de Berlin sur le territoire français ?
    Je pense que personne n'a oublié que nous sommes en "état d'urgence" voulu et reconduit par un parlement, donc nos représentants, et que l'on arrête pas de nous seriner que le pays est quadrillé par les forces de sécurité pour protéger les citoyens pendant les fêtes de fin d'année.
    Sinon cher Corto passez un bon réveillon et l'on verra un peu plus tard pour les vœux divers et variés....

    RépondreSupprimer
  38. Manifestement,dans sa réponse,Poutine se paye la fiole d'Obama.
    Personne n'a remarqué?
    Le tour poli et l'ironie que les connaisseurs apprécieront....

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Vendémiaire
      Ah si !
      C'est justement ce qui en fait la saveur ; et la classe.

      Supprimer
    2. Oui, Poutine l'a jaugé à sa juste mesure : un Obama surestimé, Nobel de la Paix avant la moindre décision, le président du politiquement correct. Jusqu'au bout "inamical", qui a eu le culot de faire hacker le portable de Merkel, d'ordonner les écoutes de la NSA. Snowden bloqué à Moscou, ça fait désordre.

      Supprimer
  39. Pour moi Obama n'est decevant que pour ceux qui ont cru en lui. Ce qui n'a jamais ete mon cas. C'etait celui qui devait marcher sur l'eau -- incomprehensible. On en aurait jamais autant fait sur lui s'il etait blanc

    RépondreSupprimer
  40. Obama réagit frustré que sa protégée HC ait perdu les élections. Il réagit à chaud et émotionnellement, comme un quidam nul, pas comme un président. Poutine lui donne une leçon magistrale de retenue et de supériorité.
    Et puis vous l'avez vu Obama avec ses airs de danseur de salon en train de se dandiner avec son transgenre Michelle (Michael). Il se dandine avec ses jambes-ficelles sur un green pendant que Poutine fait sa com en exhibant ses qualités de ceinture noire et de cavalier. Il abonne mine le gay Obama !!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa