mercredi 7 juin 2017

Alain Juppé, un traître ? Une enflure ? Les deux ? Au choix.

Résultat de recherche d'images pour "Alain Juppé"

Depuis le temps qu'Alain Juppé patauge dans le marigot de la politique française, on s'imagine bien le connaître. Et puis, on s'aperçoit que non, pas tout à fait, l'homme n'en finit pas de surprendre.

Tenez, saviez-vous qu'en 1969 lors de la présidentielle, trouvant que Pompidou était trop mou, il vota pour Alain Krivine le fondateur de la Ligue Communiste, dissoute en 1973 parce que trop violente (avant de renaître sous le nom de Ligue Communiste Révolutionnaire)... Quand même !

Normale-Sup, Science-Po, Ena, Young Leader (comme Belkacem et tant d'autres politciens), tout pour réussir...


Ceci dit, une fois qu'il prit de la bouteille, l'homme finit par choisir son camp, celui de la droite molle, consensuelle, ouverte à la diversité et islamo-compatible. Des débuts en politique difficiles puisqu'il fut battu deux fois de suite par la gauche (1978 et 1979) dans les Landes, son fief familial. Déçu, il décide de monter à Paris et se met au service de Jacques Chirac qui verra en lui le "meilleur d'entre nous" et lui donnera la main pour se faire élire aux municipales dans le 18ème arrondissement de la capitale, poste qui laissera, préférant devenir maire-adjoint du grand Jacques. Député européen en 1984, puis député de Paris en battant Delanoë, le tout sous les couleurs du RPR. Commencera alors en 1986, une carrière ministérielle avec Balladur, carrière qui s’interrompra, dans un premier temps en 1988 avec le retour de la gauche au gouvernement, il devient alors numéro 2 du RPR. Tout au service de son mentor Chirac et du " oui " à Maastricht, il verrouillera le parti de telle façon que Charles Pasqua aura le commentaire suivant: " L’appareil du RPR fonctionne désormais comme celui du parti communiste nord-coréen, le leadership éclairé de Kim Il-sung en moins ". 

Sa carrière ministérielle reprend avec l'arrivée de Chirac au pouvoir, carrière qui s'interrompra à nouveau pour cause d'inéligibilité, de 14 mois de prison avec sursis et d'expatriation au Canada suite à l'affaire des emplois fictifs à la mairie de Paris.

La suite de ses aventures nous est connue, elle est plus récente. Ex-premier ministre, plusieurs fois ministre, adversaire de Sarkozy qu'il ne ménagera jamais, malgré sa promesse de ne pas quitter la mairie de Bordeaux conquise depuis,  on le retrouve en 2016 candidat à la présidentielle lors des primaires de la droite et du centre, primaires qu'il perdra magistralement face à Fillon. Dès lors, et il le répétera de nombreuses fois, il déclare qu'il soutiendra Fillon et que rien ne doit diviser " sa famille politique"... Un soutien qui deviendra vite très tiède...

Grâce aux " affaires " Fillon, mais pas que, la droite perd l'élection qu'elle ne pouvait perdre et le pays se retrouve avec à sa tête un blanc-bec inconnu trois ans plus tôt du grand public: Le Macron. Et là, tout le jeu politicien qui régulait la vie politique depuis des lustres se dérègle, le PS est en plein naufrage, la droite surnage difficilement et En Marche devient La République... Ne restait plus que les législatives à vivre et à venir pour voir à quel point Ali Juppé manquait de sérieux, de cohérence et de fidélités à ses supposées convictions et à sa famille politique.

Le 6 juin de cette année, Alain Juppé, à la surprise générale, décide de soutenir pour les législatives Aurore Bergé, girouette politicienne de droite s'il en est (un coup, elle soutient Fillon, un coup Sarkozy qu'elle dit admirer, puis Fillon à nouveau, puis Juppé lors de la primaire, puis Fillon) qui, avant même les résultats de la présidentielle connus, rejoint En Marche ! Juppé décide donc de soutenir dans les Yvelines, une candidate parachutée qui non seulement n'est plus de sa famille politique mais qui de surcroît est opposée à Jean-Fréderic Poisson (qu'Aurore Bergé soutenait aux législatives de 2012), candidat du PCD soutenu officiellement par Les Républicains ! Chapeau, l'enflure ! Délibérément, dans les Yvelines, Juppé joue donc contre son camp (si tant est qu'il en ait un)

Mais la peut-être bien meilleure enflure d'entre nous, ne s'arrête pas là et va aujourd'hui nous démontrer à quel point il est tordu. Ce matin, et donc après avoir apporté hier son soutien à une candidate d'En Marche, il fait quoi notre Juppé ? Il décide d'apporter son soutien à... NKM ! NKM dont le succès aux législatives semble de plus en plus illusoire opposée qu'elle est à un candidat d'En Marche et deux dissidents LR ! 

Et que disait hier Juppé pour justifier son soutien à Bergé ? Tenez:


Et que dit aujourd'hui Juppé pour justifier son soutien à NKM ? Tenez:

" De tout cœur avec toi chère Nathalie, tu portes la parole de la droite efficace [on se marre, ndlr], humaniste et ouverte [à tout vent, ndlr]. (...) Il faut se battre pour qu'il n'y ait pas de parti unique, pour ne pas donner de chèque en blanc à La République en Marche ! Il ne faut pas se retrouver avec un gigantesque parti unique, sans racines, sans colonne vertébrale, sans véritable doctrine. Il est très important que les députés de la droite soient nombreux pour faire un travail constructif dans l’intérêt général "

Si ça, c'est pas du foutage de gueule de première bourre, faudra m'expliquer ! Et après ce sont ce genre de types qui s'étonneront du désintérêt des Français pour la politique, du succès de la pêche à la ligne les jours d'élections et... du triomphe annoncé de Macron le 7 mai dernier et du raz de marée de la République en Marche les 11 et 18 juin prochain !

Qu'il(s) dégage(nt) ! Que tous ces vieux dinosaures dégagent !

Folie passagère 3554
Résultat de recherche d'images pour "alain juppé caricature"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

33 commentaires:

  1. En politique passé 65 ans il devrait y avoir un test sur la sénilité pour clarifier certaines prises de position par les politiques. Déjà il ne devrait pas y avoir de personnage condamné au pouvoir pour quoi que se soit .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude henri: Tu crois qu il est sénile ? :)

      Supprimer
    2. @corto La sénilité commence jeune pour certaine personne , il ne se souvient plus pour quel parti il roule , c'est un signe

      Supprimer
    3. Juppé s'en fout et il les emmerde tous. Sa carrière est derrière lui !

      Supprimer
  2. Il a la mémoire d'un poisson rouge,il sait plus où il habite,vite une place en maison de retraite.Il rejoint son mentor Chirac dans la décrépitude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zen Aztec: Maison de retraite, t es gentil, direct à l'EPAHD le Juppé, oui

      Supprimer
  3. Je n'ai pas lu tout car je pensais au départ que c'était un éloge funèbre, mais alors il serait encore parmi nous ? Que fait Attali ?
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Homo Orcus: et oui, toujours vivant, toujours nuisible le Juppé

      Supprimer
    2. Le nuisible Attali, qui proposait jadis d'exterminer les retraités, est toujours là également.

      Supprimer
  4. Monsieur Juppé est un peu comme les "scientifiques" du GIEC: un coup le climat est changeant, un coup il se réchauffe, un coup il est variable mais pas partout. Pour preuve, monsieur Juppé a été accueilli froidement au Quebec, fraîchement en son parti,tièdement à son retour à Paris, et chaudement par ceux qui lui veulent la peau.
    Il faut d'urgence le marier à Monsieur Hulot, ça nous fera des vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Lepoilux

      Impossible!

      Nicolas Bulot (qui vit en fond vaseux lui aussi et se nourrit de restes,comme Duflot et compagnie)
      est déjà marié à Areva depuis peu(=Édouard Philippe=En Panne et bientôt En Panade).

      Supprimer
    2. Lepoilux: joli ! Marier Juppé à Hulot, ça aurait de la gueule et me ferait presque regretter mon opposition au mariage zinzin

      Supprimer
  5. C'est lui le concepteur de l'UMP ce grand parti de la Droite et du Centre ou des Centres ( on ne sait plus ) censé contrer le FN ... on a vu le résultat . Personne ne sait où est qui et qui fait quoi ? Pour moi toutes ces individualités qui veulent contrôler le jeu se prêtent aussi à toutes les magouilles .... à l'électeur et électrice de s'y retrouver ou de tenter de s'y retrouver ! Je soupçonne le sus nommé Juppé d'avoir négocié dans l'ombre ses propres petits arrangements ( entr'autre avec Bayrou qui se se faire entendre quand il a besoin qu'on lui rende service )! Et pendant ce temps là , le tueur Macron, parce que c'est un tueur sans trop de scrupules , mène le jeu en se foutant pas mal d'ailleurs de ceux dont il se sert ... C'est intelligent mais ne parlons pas de moralisation de la vie politique parce que la morale ou l'éthique n'ont rien à faire dans cette embrouille généralisée ! Avec des Juppé on n'est pas sorti de l'auberge mais là c'est l'auberge rouge ... on détrousse et on exécute sans autre forme de procès ! C'est le progrès ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: + 1 ! Juppé qui est l un des "pères fondateurs" de l UMP n a jamais su regarder en face et de près les FRançais, il est autant responsable de la poussée du FN que les socialistes et finalement, en ne voulant jamais lâcher le morceau, il porte aussi une responsabilité dans l' avènement de Macron. Commetoute cette vieille clique, Raffarin, Fillon , Copé, etc...

      Supprimer
  6. Celui-là, y'a longtemps qu'on aurait du le dégager...mais, tout comme lui, les Français ont une mémoire de poisson rouge...
    Clarification des idées et grand ménage ne se feront pas ceux qui tiennent actuellement la droite...quels points communs entre un Wauquiez et une NKM ? Ou entre un Ciotti et un Juppé ? Macron, avec toute sa manipulation, va peut être nous permettre de séparer le bon grain de l'ivraie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nana: ne me grille pas les cartouches d un prochain billet :)

      Supprimer
  7. L'avantage, peut être le seul, de l'élection de Micron va être une certaine clarification a droite. Les mous rejoindront En Marche, et nous aurons peut être une vraie droite débarrassée des centristes, car il ne faut pas se leurrer, Juppé, comme Raffarin, n'a jamais été de droite.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas allé voter au second tour de la présidentielle et je n'irai pas voter dimanche car avec l'âge je ne sais plus très bien distinguer la droite de la gauche. Juppé, Raffarin et autres (la liste est trop longue) me donnent la nausée. FIllon n'est pas mieux il soutient ouvertement NKM, il aurait pu se taire.
    Macron aura la majorité absolue avec un taux d'abstention sans doute très élevé. Il ne pourra pas se retrancher derrière d'éventuels frondeurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Roland, bonjour tout le monde et Corto
      Bien triste d'en arriver à ne plus voter ! Vous avez peut-être un "petit candidat " sympathique et inoffensif à qui cela fera plaisir d'avoir quelques voix ?
      Je reste sidérée de voir toutenmakeron et toutenmomie se pavaner à nos frais.
      Elle va se meubler lv avec plein d'initiales de nouvelle riche.
      Merci corto pour l'humour si nécessaire.
      Prenez bien soin de vous - encore cinq ans...
      Madame Chocolat

      Supprimer
    2. Roland: moi, j ai de la chance , j ai un candidat LR plutot pas mal que je soutiens, j irai donc voter pour que pas une voix puisse lui manquer.

      Madame Chocolat: Je prends soin de moi, no problemo ! :)

      Supprimer
  9. Sacré Ali! Traitre et enflure ce sont quasiment des compliments
    pour un zigomar de ce calibre!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nouratin: et encore, je suis resté poli, j ai même changé mon titre initial histoire de ne pas heurter les dames qui passent ici :)

      Supprimer
  10. C'est sans doute parce qu'il y avait trop de politiciens de l'acabit de Juppé, mon cher Corto, à l'UMP recyclés en pure perte aux L, que les Français n'ont plus confiance dans cette droite qui n'en est pas une, et dont ils vont être débarrassés dès les prochaines législatives.
    Et comme le dit Le Nain, ce sera peut-être le seul avantage de l'élection de Macron !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne: Des politciiens comme Juppé aux Lr, comme cambadelis, Guigou, Faure, belkacem au PS, au moins , c'est vrai, Macron permettra peut etre d'être débarrassé de tous ces pachydermes qui ont amené leur camp respectif au naufrage

      Supprimer
  11. Je crois que, peut-être involontairement, la réponse est dans le développement du sujet...
    Quand on parle du "maire de Bordeaux", en ajoutant "une fois qu'il eut pris de la bouteille...", tout est dit.
    N'est-il pas ?
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bedeau: si seulement il avait l excuse de l'addiction au Bordeaux, je pourrais peut-être lui pardonner mais même pas

      Supprimer
  12. Le Maître à penser de Juppé doit être Talleyrand ou alors, il doit être atteint d’Alzheimer. A son âge, il faut lui indiquer la porte de sortie. Comme des commentaires, l'ont dit, cette élection va enfin clarifier ce qu'est la droite. Cette droite molle va rejoindre LREM et une vraie droite conservatrice va pouvoir émerger. espérons-le en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jean François M: les types comme Juppé ne savent jamais s'arrêter, on voit le résultat: une "droite " laminée et un PS sinistré. la clarification, inévitable, s'impose

      Supprimer
  13. Des mecs,des vrais du calibre Pasqua ou Seguin ça nous manque, une droite burnee et décomplexée ça existe ?

    Jipe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh... quant à m. Seguin
      , je serais moins affirmative...petite nature tout en grande gueule et en nervosité incontrôlée . ..
      Madame Chocolat

      Supprimer
    2. Jipé: à part toi et moi ? Oui ça existe, même sans le FN: Wauquiez par exemple

      Supprimer
  14. Il eut un bon professeur avec Chirac qui trahit, Chaban pour Giscard et ce dernier pour Mitterrand.
    Certes, l'élève a dépassé le maitre.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP