vendredi 26 septembre 2014

Relations sexuelles entre frères et sœurs... c'est cool !


- Dis p'tite sœur, ça te tente ce soir qu'on s'envoie en l'air tous les deux ?
- Et bien pourquoi pas frangin, c'est une bonne idée, ça me manquait !

Imaginez un jour qu'il vous soit donné par hasard, dans le métro, au marché, en boîte de la nuit ou dans la rue, d'entendre une telle conversation entre deux personnes, un frère et une sœur; de vrais frères et sœurs, issus d'un même papa et d'une même maman... Imaginez un peu...

Jusque lors, peut-être ne le saviez-vous pas mais avoir des relations sexuelles entre frère et sœur consentant est répréhensible et peut valoir aux contrevenants jusqu'à deux ans de prison. Ça, c'était sans compter sur le conseil national d'éthique qui a voulu mettre un terme à cette épée de Damoclès pesant sur la tête de tous frères et sœurs qui auraient... qui auraient... pas besoin de vous faire un dessin, vous m'avez compris... C'est vrai quoi, une vieille loi de 1871 régir les histoires de cul entre un frère et une sœur, c'est vraiment pas trendy, encore moins progressiste. Ainsi donc le Conseil s'est saisi du dossier et se propose de lever toute interdiction,..

On pourrait croire que le Conseil s'est basé uniquement sur des études scientifiques prouvant qu'il n'y avait absolument aucun risque de consanguinité ou héréditaire pour justifier la  dépénalisation totale de ce type de relations incestueuses... car après tout, a-t-il estimé, rien n'interdit à des personnes séropositives d'avoir des relations sexuelles et d'avoir des enfants (sic), alors...

Que nenni, bande de réacs hostiles à tout progrès...

En auditionnant plusieurs couples de frères et sœurs, les membres du Conseil National d'Ethique ont été touchés par la misère sociale des personnes vivant dans l'inceste et estiment que le droit pénal n'a pas pour fonction de permettre la perpétuation de tabous sociaux (sic).

L'avis du Conseil est relayée par une partie de la presse, un journal titrant à propos de cette loi "obsolète": "Cette loi [répressive] n'avait plus lieu d'être en cette période d'émancipation et de liberté sexuelle."

C'est donc, après ces quelques auditions, que le Conseil National d'Ethique, à la majorité des votants,14 sur 25, recommande au législateur la levée de toutes mesures répressives et coercitives à l'encontre de frères et sœurs qui auraient fait n'golo n'golo dans la case... Sachant que le législateur suit généralement l'avis du dit-conseil...

Vous verrez que bientôt, dans un an ou deux, peut-être trois, on verra ce même conseil, touché par la misère sociale imposée par les tabous à des couples de frères et sœurs vivant ensemble, se prononcer en faveur du mariage... entre frères et sœurs. On parie ?

Après avoir lu tout ce qui précède, vous vous dites que Corto raconte encore n'importe quoi. Et bien non. Tout ce qui précède est vrai... sauf que cela se passe en Allemagne. Et que l'Allemagne, comme chacun le sait, c'est en Europe, juste à côté de chez nous... On peut faire confiance à l'Internationale Progressiste pour tenter de faire pareil ici et ailleurs...

Folie passagère 2474.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

54 commentaires:

  1. - tu sais, tu baises mieux que papa.
    - je sais, maman me l'a déjà dit.

    RépondreSupprimer
  2. L'essentiel étant le consentement sans s'embarrasser des risques de consanguinité et des conséquences sur la descendance.
    Les progressistes allemands sont avec les scandinaves, parmi les plus actifs d'Europe et malheureusement très influents.

    La dégénérescence, la décadence c'est maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille: L 'important n'est-il pas que tous les tabous et autres interdictions jusque là "morales " sautent ? Le reste, hein, no problemo, c'est des trucs de réacs !

      Supprimer
  3. Ça fait partie du pack progrès, le socialisme à l'internationale.
    Immonde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: ils te vendent ça comme étant le progrès, faire sauter toutes les barrières !

      Supprimer
  4. Je vais demander conseil à mes deux soeurs .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @]Claude Henri: mefi, je suis pret a parier que tu vas te prendre deux baffes ! tu nous raconteras ?

      Supprimer
    2. @corto , pas de baffes mais des éclats de rire , nous sommes très proche bien que très éloigné , l'indignation c'est pour la consanguinité et le risque qui en découle .

      Supprimer
  5. En fait, il n'y a pas de problème: si dégénérescence suite à consanguinité: avortement.

    Tout est prévu brave gens!

    Le Page.

    RépondreSupprimer
  6. on avance, on avance dans le progrès

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: comme tu dis et bienvenue dans un monde meilleur !

      Supprimer
    2. @Boutfil : du pied gauche, ça porte bonheur.

      Supprimer
  7. Vu la gueule de ma sœur, j'en resterais aux copines de mes filles et croyez moi , même si on est pas un vieux pervers, il y a de quoi stimuler la libido mais il faut vraiment être un taré, un dégénéré de première, il n' y a pas de mots pour désigner ces fous à quand les enfants de moins 10 ans après tout les pédophiles sont dans une telle misère sociale.

    Je dois aller dégueuler, désolé et pourtant je ne suis pas un puritain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Pour les gamins de - de 10 ans, suffit de patienter, retour aux années 70' qu'aimaient tant des gens comme Cohn Bendit

      Supprimer
  8. Rappelons que le monsieur qui tient ce blog est pro-européen...
    jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jard: On ne doit pas tout a fait lire le meme blog

      Supprimer
  9. comment dire ... je ne suis meme pas étonné, d'ailleurs pourquoi s'arreter au relations entre frère et sœur? après tout un ptit papa et sa fille ou une maman plutôt gironde et son fiston... apres tout on ne vas pas lutter contre les élans du c..! pardon du cœur! et vous allez voir qu'on en arriveras tout doucement a parler de polygamie ... d'ailleurs c'est probablement un des buts visés a terme... sinon je vous invites tous a cliquer sur ce lien qui fait de la promotion sexuelle a l'encontre des touts petits ! et a faire tourner , c'est du lourd! http://www.youtube.com/watch?v=1MEUkAmopjA&app=desktop le titre est déjà ttout un poème: BABY LOVE YOUR BODY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @To,ton Flingueur: totalement hallucinant ce film ! p'tain j y crois pas. Et y a de sgens qui ont payé pour ça, et d'autres qui ont encaissé ? Monde de oufs !

      Supprimer
    2. @corto
      comme tu dis , d'ailleurs au début j'ai cru a une blague potache ...avant de comprendre que c'était tout ce qu'il y a de plus sérieux... je me demande si ce film n'est pas susceptibles de poursuites... ça s'adresse quand meme a des petits momes ,autant distribuer dans les maternelles des guides de la branlette et du touche pipi ,ça iras plus vite!

      Supprimer
    3. La je suis émoustillé,j'ai hâte de voir l'épisode 2,ça va être grandiose ...

      Supprimer
  10. Oh, tiens, je pense à un truc.
    Internet nous permet de prendre connaissance de ce qui se trame, et pourtant on ne bouge pas trop.
    Tandis qu'autrefois, il n'était pas évident de percevoir clairement les choses, et pourtant, jamais de telles choses n'eurent été possibles il n'y a de ça que 50 ans. Inimaginables.
    Sauf si ce qui arrive aujourd'hui fut pensé dés les prémices de la révolution. Homme nouveau et compagnie....
    Franchement, on dépasse les limites de l'entendement. Déjà la gpa, c'était costaud, mais la légalisation de l'inceste, je crois que j'ai pas de mot assez juste pour qualifier ce que je ressens.
    Comme par hasard, dans dix ans, une seule loi dans un pays suffira à l'étendre à tous les pays. Inceste en Allemagne? Allez hop, inceste partout. Entretemps, ils auront légalisé entre parent et enfant, afin de respecter l'égalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: mais c'est exactement pareil avec la GPA, il suffit de la légaliser dans un pays de l Union pour que les nœuds-nœuds en fassent jurisprudence. Ce n'est qu une question de temps.

      Supprimer
  11. On parle de dépénaliser l'inceste en Suisse depuis plusieurs années déjà, entre adultes consentants, mais c'est un premier pas.

    http://www.rts.ch/emissions/religion/faut-pas-croire/2891442-faut-il-depenaliser-l-inceste-entre-adultes-consentants.html

    Ce monde est devenu fou ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michelle: Oui, j ai vu ça pour la Suisse en préparant ce billet sauf qu en Suisse j imagine que cela passera par une votation populaire et donc, ce n est pas gagné. Enfin j espère.

      Supprimer
  12. Assez naïvement, j'ai envie de me demander si ce n'est pas en partie pour ce genre de déviances, qu'il leur fallait faire tomber les pays en tant que nations, et d'abord en tant que royaume.

    RépondreSupprimer
  13. C'est un cauchemar ?
    Ça me sidère.
    Mais jusqu'où vont-ils aller dans la folie destructrice ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: jusqu ' où ? et bien jette un oeil sur la vidéo que Tonton flingueur a mis en lien dans son commentaire plus haut... De quoi te faire cauchemarder un peu plus

      Supprimer
    2. Les conseils d'ETHIQUE d'Allemagne et d'ailleurs veillent à notre épanouissement !

      Supprimer
    3. @ Corto
      J'avais vu => sidérée.
      Autant dire KO debout...

      Supprimer
    4. @Franzi: et le pire reste peut etre a venir, une suite est annoncée...

      Supprimer
  14. L'inceste frère-sœur n'est pas une infraction en France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Norby: je sais cela et alors ? la dépénalisation de cela en Allemagne va entrainer sa banalisation et le jour ou en France le cas se posera par exemple devant les tribunaux, tu verras qu on fera valoir que ça se passe bien en Allemagne et donc il n y a pas de raison de ne pas faire passer cela dans les mœurs en France.

      Pour mémoire récemment en France, un pére ayant violé sa fille a été acquitté au seul fait que sa fille n a pas pu prouver la culpabilité de son père et que ce dernier, ivre au moment des faits ne pouvait etre considéré responsable de ses actes. J en avais même fait un billet.

      Supprimer
    2. Je ne vois pas où vous voulez en venir. Le problème ne peut pas se poser en France actuellement puisque ce n'est pas une infraction, ça ne peut pas aller devant les tribunaux. Ce qui se passe en Allemagne ne va pas avoir d'influence en France puisque ce sont eux qui vont peut être s’aligner sur la loi française.

      Supprimer
    3. @Norby: tu ne vois pas où je veux venir, a vrai dire ton simple commentaire précédent me le laissait supposer.

      Supprimer
  15. Voir "Dommage qu'elle soit une putain" de John Ford;

    RépondreSupprimer
  16. Un peu de lecture pour vous , mon cher Corto, vous avez tout un week-end pour y réfléchir !
    Je suis un homme de 27 ans et je me suis marié à une divorcée de 46 ans, mère d'une fille de 25 ans.
    Comme cette dernière aime les hommes mûrs, elle s'est éprise de mon père qu'elle a épousé !
    Dès lors, mon père est devenu mon gendre, puisqu'il a épousé ma belle-fille.
    Mais, dans le même temps, ma belle-fille est devenue ma belle-mère, puisqu'elle est désormais la femme de mon père.
    Or, ma femme et moi avons donné naissance à un fils.
    Cet enfant est naturellement devenu le frère de la femme de mon père… c'est à dire le beau-frère de mon père.
    Et, dans le même temps, il est devenu mon oncle, puisqu'il est le frère de ma belle-mère.
    Mon fils est donc mon oncle !
    En effet, mon père et sa femme ont donné le jour à un garçon qui, de fait, est devenu mon frère puisqu'il est le fils de mon père… mais aussi mon petit-fils puisqu'il est le fils de la fille de ma femme.
    Je me retrouve ainsi le frère de mon petit-fils !
    Et notre grand-mère commune n'est autre que ma femme… du coup, je me retrouve mon propre grand-père !!


    > >

    Le pauvre… imaginez ce que cela va être pour lui, après le Mariage Pour Tous, lorsqu'un père sera la mère ou une mère sera le père !!!


    > >

    C’est ça, Il faut la relire à tête reposée !
    >











    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous excuserez le cafouillage, mon cher Corto, j'avais essayé de toiletter un mail que j'ai reçu et apparemment je n'y suis arrivée qu'en partie.
      L'occasion pour moi de vous dire qu'il n'y a pas à s'étonner que les soeurs et les frères puissent se marier, je suis d'ailleurs très étonnée que cela ne soit pas encore fait chez nous.
      Car enfin cette loi Taubira s'intitule bien Mariage pour TOUS !

      Supprimer
    2. Excellent ! Mais ces situations ne résultent pas de rapports incestueux. Juste quelques accouplements alliés intergénérationnels..

      Supprimer
    3. Sacrément drôle la blague de Marianne sur le mariage pour tous! Mais au fait, que pense Christine Boutin de la législation allemande?

      Supprimer
    4. @marianne: heureusement que vous me donnez tout le week end, parce que la après un solide apéritif et une toute petite sieste... j ai du mal. J ai compris néanmoins compris le sens général: le grand bordel ! Quant au mariage pour tous, d accord avec tout, on a pas fini d en voir les avatars.

      @François005: mais tout le monde se fout de Christine Boutin que les médias se plaisent à inviter sur les plateaux télés (un peu comme Morano ) . Avec elle ils sont sûrs d'arriver à ridiculiser les gens dont on nous assure qu'elle les représente.
      Ceci dit malgré ses sorties parfois ridicules, souvent sorties de leurs contextes, j aime bien Boutin comme j aimais bien Arlette Laguiller: droites dans leurs bottes et fidèles a leurs convictions. pas si courants en politique

      Supprimer
    5. @ Marianne
      Merci pour ce gros exercice de réflexion.
      Après ça, il faut bien un apéro pour reposer la tête ;o)
      Et encore, nous n'avons-nous pas pris en compte la PMA et GPA que Tampira veut nous imposer...

      Petit sourire du Samedimanche, le mariage zinzin, il est plus proche de la vérité de dire "mariage pour tous SAUF pour un" ; le Glandu de service qui s'exonère de tout ce qu'il nous impose à des fins de destruction de notre civilisation.

      Supprimer
  17. Les mâles doivent s’accoupler en dehors du cercle familial. L’encouragement à l’inceste transforme les femmes en proies qui seront disputées au sein de ce cercle. C’est la fin du premier endroit où l’être humain se sent protégé.
    Je l’exprime rapidement. René Rémond le développe dans un de ses livres.

    Majeur

    RépondreSupprimer
  18. Marianne-> Ce n'était pas mieux avant: Louis XIV était, je crois 40 fois cousin avec lui-même.....

    RépondreSupprimer
  19. http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-louis-xiv-et-marie-therese-une-union-consanguine-a-haut-risque-7460.asp?1=1

    RépondreSupprimer
  20. Il y avait dans le temps, vers le XVIII siecle des interdictions de se marier entre gens de la meme famille ( cousins trés trés éloignés au 7 eme degré je crois ) : j'ai oublié les détails... l'église était trés stricte la dessus.
    il a fallu donner des dérogations en bretagne tout au moins, car la population n'était pas bien dense, et les interdictions empéchaient quasi tout mariage
    dans plein de peuplades, on allait chercher les femmes ailleurs , pour eviter la consanguinité... serions nous plus " forts " , plus intelligents, plus plus..., que les " sauvages " de la foret ou que l'homme de cromagnon ?
    Si eux avaient reperé ces histoires de consanguinité, pourquoi en ferions nous fi ?
    enfin, bref, on marche sur la tete encore un coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: on marche sur la tête mais d autre te diront que c'est ça le progrès, si en plus ça peut faire sauter les tabous, modernoeud est content !

      Supprimer
  21. Il faudrait voir à ne pas tout confondre.

    En Allemagne, les relations incestueuses entre frères et soeurs adultes consentants tombent sous le coup de la loi, même entre personnes qui ne se connaissaient pas avance (cas d'enfants abandonnés et séparés). Ce qui est un peu raide, les gamins n'étant pas responsables de leur incurie de leurs géniteurs.

    En France, le délit d'inceste n'existe pas. Il n'y a que viol d'ascendant sur ascendant ou viol tout court. Le reste...

    L'histoire de la consanguinité est une conséquence annexe de la chose. Posons-nous simplement la question du pourquoi de l'interdit qui existe aussi chez les grands mammifères.

    Ni voyez là aucun prosélytisme de ma part, mais une simple réflexion ethnologique

    Il est plus facile d'avoir des relations sexuelles dans la famille qu'avec des étrangers. C'est une question de confiance. Comme on s'aime déjà naturellement et qu'on se connaît depuis la naissance, le reste fait moins peur. Le groupe étant centré uniquement sur lui-même, les relations sexuelles ne doivent pas être un objet de dispute, ni une exclusivité, donc on partage tout, y compris la conception des enfants. C'est ainsi que dans les premiers âges des mythologies, les dieux et déesses, frères et soeurs, souvent jumeaux, se connaissaient charnellement. Ca, c'est l'Idéal fantasmé.

    Le problème de la chose, c'est que le groupe ne s'ouvre sur personne et se sclérose à la fois intellectuellement et génétiquement. Pire encore, l'humain n'est pas un dieu. Il est incapable psychologiquement de jouer deux rôles à la fois face à la même personne. Il ne peut être à la fois l'oncle et le père de son enfant, le frère et le père de sa progéniture ou faire de la génitrice à la fois la tante et la mère...sauf à ne plus savoir qui il est et à en devenir fou au bout de la deuxième génération.

    Les Grecs nous l'ont assez rappelé dans leurs tragédies. C'est la folie furieuse qui nous guette. Il n'y a qu'à voir les dégâts que peuvent créer dans les familles les fantasmes incestuels ou incestueux des uns et des autres, faisant jouer à chacun un rôle qui n'est pas le sien de génération en génération au prix de la mort psychique des descendants.

    Alors, non, l'inceste, ce n'est pas pour nous. Faut s'y résoudre. On peut avoir aussi de bonnes surprises en dehors de la famille.

    L'autorisation de l'inceste sous toutes ses formes, c'est juste une machination pour faire perdre ses pédales à la prochaine génération et prendre le contrôle sur son cerveau.

    Je ne vois pas d'autres explication.

    RépondreSupprimer
  22. La Bible interdit l'inceste. C'est dans la Bible — Lévitique 18.6 (SEG) : « Nul de vous ne s'approchera de sa parente, pour découvrir sa nudité. »

    RépondreSupprimer
  23. et si un père a des relations sexuelles avec son fils majeur sexuel de plus de 15 ans ? et vice versa pour la mère et la fille ? l'homosexualité est-elle permise ? ;-)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP