mardi 8 octobre 2019

Il n'y a pas "d'Islam dévoyé", il y a l'Islam. Point barre.

Sur Wikipedia, on peut trouver un recensement précis de la quasi-totalité des attentats terroristes islamiques commis dans le monde depuis novembre 1979. C'est impressionnant. On se retrouve tout en bas, une fois que vous aurez tout lu, si vous en avez le temps et le courage:

Avant 1980

1980-1989[modifier | modifier le code]

Photographie des dégâts causés à l'ambassade américaine à Beyrouth après avoir été attaquée en 1983.

1990-1999

Oussama ben Laden (1957–2011) le fondateur d'Al-Qaïda, l'organisation djihadiste responsable de nombreuses attaques de grande envergure, dont notamment des attentats des ambassades américaines en Afrique du 7 août 1998.

xxie siècle

2000-2009


La face nord du World Trade Center (tour sud) immédiatement après avoir été frappée par le vol 175 de United Airlines.
  • Inde : le , attaque à l'assemblée législative de Jammu-et-Cachemire.
  • Inde : le , un attentat-suicide au Parlement indien à New Delhi par des organisations terroristes islamistes basées au Pakistan, Jaish-e-Mohammed et Lashkar-e-Toiba, vise à éliminer les plus hauts dirigeants de l'Inde et causer l'anarchie dans le pays, 7 morts et 12 blessés15.
  • Inde : le , nouvelle attaque au temple Raghunath.
  • Tunisie : le , attentat-suicide qui vise la synagogue de la Ghriba à Djerba, 19 morts et 30 blessés.
  • Indonésie : le attentats de Bali dans le quartier touristique de Kuta202 morts et 240 blessés16.
  • Inde : le , attaque sur un centre culturel américain à Calcutta.
  • Inde : le , trois terroristes attaquent un bus touristique à proximité de la ville de Kaluchak dans l’état indien de Jammu-et-Cachemire.
  • Inde : le , des militants islamiques tuent 29 ouvriers hindous à Qasim Nagar dans la périphérie de Jammu.
  • Inde : le , attaque sur le temple Akshardham de Gandhinagar.
  • Russie : du  au prise d'otages du théâtre de Moscou, 130 morts (et 40 terroristes).
  • Maroc : le attentats de Casablanca33 civils sont tués et 100 sont blessés.
  • Inde : le , deux attentats à la voiture piégée provoquent la mort de 54 personnes et font 244 blessés à Bombay.
  • Indonésie : le attentat à l'hôtel Marriott de Jakarta. Un attentat-suicide à la voiture piégée cause la mort de 12 personnes et fait 150 blessés.
  • Turquie : du  au attentats-suicides d'Istanbul, visant des synagogues, le consulat britannique et un immeuble de la banque HSBC, 57 morts et 700 blessés.
  • Espagne : le attentats de Madrid. Plusieurs explosions de bombes, posées par des islamistes marocains, se sont produites dans des trains de banlieue, provoquant la mort de 191 personnes et la blessure de 1 800 autres17,18.
  • Russie : le prise d'otages de Beslan344 civils sont tués, dont 186 enfants19.
  • Indonésie : le , attentat à l'ambassade australienne de Jakarta. Un terroriste fait exploser une fourgonnette de livraison à l'extérieur de l'ambassade australienne, tuant 9 personnes et en blessant plus de 150 autres.
  • Pays-Bas : le assassinat de Theo van Gogh par Mohammed Bouyeri, un djihadiste néerlandais d'origine marocaine20.
  • Inde : le , attaque sur le temple hindou de Ram à Ayodhya qui fait 6 morts.
  • Royaume-Uni : le , plusieurs attentats dans le métro de Londres par quatre terroristes provoquent la mort de 56 personnes et en blessent 700 autres.
  • Égypte : le attentats de Charm el-Cheikh, une station balnéaire égyptienne, causant la mort de 88 personnes et en blessant 200 autres.
  • Indonésie : le , attentats de Bali à Jimbaran et Kuta. Une série d'attentats à la bombe tue 20 personnes et en blesse plus de 100 autres.
  • Inde : le attentats à New Delhi. Plus de 62 morts et 210 blessés dans une série de trois attaques opérées dans des marchés bondés et dans un bus21.
  • Jordanie : le série d'attentats terroristes coordonnés dans des hôtels de Amman, la capitale de la Jordanie ; 62 morts (dont 3 attaquants) et 115 blessés22. Quatre attaquants, comprenant un mari et sa femme, sont impliqués23.
  • Inde : le , série d'attentats à la bombe qui survient dans la ville sainte hindoue de Varanasi, causant la mort de 28 personnes et faisant 101 blessés.
  • Inde : le , massacre de Doda. Trente-cinq hindous tués par des terroristes dans le district de Doda au Jammu-et-Cachemire.
  • Inde : le attentats à Bombay. Sept attentats à la bombe sur une période de onze minutes sont commis en fin de journée à l'heure de pointe dans des gares et trains de banlieue de Bombay : 209 morts et plus de 700 blessés24.
  • Algérie : le attentats d'Alger, 33 morts et plus de 200 blessés.
  • Inde : le attentats de Jaipur. Sept bombes dans la ville touristique indienne de Jaipur explosent : 63 morts et 216 blessés25.
  • Royaume-Uni : le attentat contre l'aéroport international de Glasgow5 blessés.
  • Irak : le attentats de Qahtaniya. Quatre attentats-suicides dans deux villes à prédominance Yazidi dans nord de l'Irak font 796 morts et 1 562 blessés26.
  • Algérie : les  et attentat de Batna et de Dellys, 56 morts et plus de 160 blessés.
  • Algérie : le attentats d'Alger, au moins 37 morts.
  • Inde : le , attentats d'Ahmedabad : 56 morts et plus de 200 blessés27.
  • Inde : le , attentats de Delhi. Un groupe extrémiste pakistanais pose des bombes à plusieurs endroits, comprenant la Porte de l'Inde, à partir desquels, les explosifs placés à Karol Bagh, Connaught Place et Greater Kailash explosent, laissant environ 30 morts et 130 blessés. Une autre attaque survient deux semaines plus tard dans la zone de Mehrauli et fait 3 morts.
  • Pakistan : le attentat de l'hôtel Marriott d'Islamabad par le groupe Fedayan-i-Islam. Un camion piégé fait 55 morts et plus de 200 blessés.
  • Inde : le , attentat de Delhi. Une explosion dans le marché électronique de Mehrauli, appelé Sarai, fait 3 morts et 23 blessés.
  • Inde : le , des extrémistes musulmans tuent au moins 166 personnes et blessent de nombreux autres civils dans une série d'attaques coordonnées sur la capitale financière de l'Inde, Bombay. Le gouvernement Indien a accusé le groupe militant basé au Pakistan, Lashkar-e-Toiba, et a déclaré que les terroristes tués ou capturés étaient des citoyens du Pakistan, une revendication que le gouvernement pakistanais a d'abord réfuté, mais a ensuite accepté lorsque des preuves ont été apportées. Ajmal Kasab, l'un des terroristes, a été capturé et condamné à mort par pendaison28,29.
  • États-Unis : le , fusillade au bureau de recrutement de Little Rock par Abdulhakim Muhajid Muhammad : 1 mort et 1 blessé.
  • Somalie : le , Attentats de Beledweyne par Al-Shabbaab : 35 morts.
  • Indonésie : le attentats de Jakarta à Mega Kuningan. Des terroristes frappent les hôtels Marriott et Ritz-Carlton : 7 morts et 53 blessés.
  • États-Unis : le fusillade de Fort Hood, près de Killeen dans le Texas13 morts et 33 blessés.

2010[modifier | modifier le code]

2011[modifier | modifier le code]

  • Égypte : L'attentat du 1er janvier 2011 à Alexandrie est un attentat à la bombe perpétré devant une église copte d'Alexandrie où s'était réunie une foule célébrant le nouvel an. L'attentat tue au moins 21 personnes et en blesse 79 autres.
  • Russie : le attentat à l'aéroport Domodedovo37 morts173 blessés34.
  • Allemagne : le , fusillade à l'aéroport de Francfort faisant 2 morts et 2 blessés.
  • Maroc : le attentat d'Argana faisant 17 morts et 24 blessés.
  • Chine : le , attaque d'Hotan. Un groupe de 18 jeunes hommes ouïghours qui s'opposaient à la campagne locale du gouvernement contre le port du voile intégral commet une série d'attentats à la bombe et d'attaques au couteau. Le groupe occupe ensuite un poste de police sur Nuerbage Street, tue deux agents de sécurité et fait huit otages. Les assaillants ont crié des slogans religieux, comprenant ceux associés au djihadisme : 4 morts4 blessés.
  • Chine : les  et massacre de Kachgar. Des hommes ouïgours détournent un camion, tuent son conducteur et foncent dans une foule de piétons. Ils sortent ensuite du véhicule pour attaquer les piétons avec des couteaux. Le , une série de deux explosions déclenche un incendie dans un restaurant : 15 morts42 blessés.
  • Nigeria : le attentats au Nigeria. Des fusillades et des déflagrations perpétrés contre des églises ont lieu à Madalla, Jos, Gadaka, et Damaturu. Plus de 41 personnes y trouvent la mort35.

2012[modifier | modifier le code]

  • Irak : le , attentats à Bagdad et Nassiriya, par l'État islamique faisant 73 morts et 149 blessés.
  • Thaïlande : le , série d'explosions a lieu à Bangkok qui fait 5 blessés.
  • Irak : le , attaques à Bagdad par l'État islamique faisant 83 morts et environ 250 blessés.
  • Irak : le , attaques à Bagdad et dans 9 autres villes par l'État islamique faisant 52 morts et environ 250 blessés.
  • France : les tueries à Toulouse et Montauban faisant 7 morts dont 3 enfants et 6 blessés.
  • Russie : le , attaque de Makhatchkala faisant 14 morts (comprenant 2 terroristes), 130 blessés36.
  • Bulgarie : le attentat anti-israélien en Bulgarie faisant 7 morts (comprenant le terroriste) et 32 blessés.
  • Russie : le 28 aout 2012, attentat suicide dans la maison d'un cheikh au Daguestan faisant 6 morts.
  • Libye : le attaque de Benghazi contre le consulat des États-Unis faisant 4 morts et 11 blessés.

2013[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

  • Nigeria : le , massacre de Borno. Au moins 200 tués par Boko Haram43.
  • Chine : le attentat de la gare de Kunming. Un groupe de huit personnes attaque des civils à la gare de Kunming : 28 morts143 blessés.
  • Nigeria : le enlèvement des lycéennes de Chibok. Un groupe de Boko Haram enlève 276 lycéennes venues passer leurs examens dans leur lycée. Plus de deux ans et demi plus tard l'immense majorité d'entre elles n'ont été retrouvées ni vivantes, ni mortes. Il est vraisemblable que beaucoup ont été converties à l'islam et mariées de force.
  • Chine : le , deux assaillants attaquent les passagers et font exploser la gare d'Ürümqi : 3 morts79 blessés.
  • Nigeria : le attentat de Jos : 118 morts et plus de 56 blessés44.
  • Chine : le attentat d'Ürümqi. Deux véhicules transportant cinq assaillants attaquent un marché public fréquenté majoritairement par l'ethnie han. Une douzaine d'explosifs sont lancés à partir des véhicules en direction des personnes présentes. Les deux véhicules entrent ensuite en collision l'un contre l'autre et explosent : 39 morts, et plus de 90 blessés.
  • Belgique : le attentat du Musée juif de Belgique. Un Français d'origine algérienne, Mehdi Nemmouche, abat quatre personnes à l'aide d'un revolver et d'un fusil d'assaut.
  • Syrie : , des combattants de l'État islamique massacrent 700 personnes, principalement des hommes, de la tribu Shu'aytat dans le gouvernorat de Deir ez-Zor45.
  • Australie : le , Numan Haider, un Australien d'origine afghane, blesse à coups de couteau deux agents antiterroristes à Endeavour Hills (banlieue de Melbourne). Il est ensuite abattu46.
  • Algérie : le Hervé Gourdel, guide de haute montagne français, est décapité par les Soldats du Califat en Algérie.
  • Russie : le , attentat de Grozny. Cinq officiers et le terroriste sont tués, tandis que 12 autres personnes sont blessées47.
  • Canada : le attentat de Saint-Jean-sur-Richelieu. Un assaillant utilise sa voiture pour écraser deux soldats canadiens : 1 tué1 blessé.
  • Canada : le Fusillade à Ottawa. Un assaillant tire sur un soldat posté à un mémorial de guerre et attaque le Parlement : 1 tué3 blessés48.
  • États-Unis : le , Zale H. Thomson, également connu sous le nom Zaim Farouq Abdul-Malik, attaque quatre policiers dans le métro de New York avec une hache, touchant gravement un agent à l'arrière de la tête et en blessant un autre dans le bras avant d'être abattu par les policiers restants. Un passant est également touché49.
  • Nigeria : le attentat de Kano faisant environ 120 personnes sont tuées et 260 autres blessées50,51,52,53.
  • Russie : le , affrontements de Grozny faisant 26 morts, comprenant 14 policiers11 djihadistes de l'Émirat du Caucase et 1 civil54.
  • Australie : le prise d'otages de Sydney faisant 2 morts et 4 blessés55,56,57.
  • Pakistan : le massacre de l'école militaire de Peshawar faisant plus de 141 morts (dont 132 enfants)58.
  • Yémen : le  à Sanaa, deux terroristes à la voiture piégée percutent leur véhicules dans un poste de contrôle de rebelles chiites, tuant 26 personnes (dont 16 étudiants)59.
  • Nigeria : le , enlèvement à Gumsuri. Des membres de Boko Haram tuent 32 personnes et enlèvent au moins 185 femmes et enfants60.
  • Syrie : le , une fosse commune de 230 membres de tribus tués par l'État islamique est découverte en Syrie orientale61.
  • France : le , attaque à Joué-lès-Tours. Un homme criant « Allahu akbar » attaque un poste de police avec un couteau. Il blesse trois policiers avant d'être abattu62,63,64.
  • France : le 21 décembre 2014, une attaque à Dijon se produit. Un automobiliste fonce sur la foule du marché de Noël, à cinq endroits différents sur des passants, blessant 13 personnes, en criant "Allahou Akbar"65.
  • France : le 22 décembre 2014, une attaque à Nantes a lieu. Le conducteur d’une camionnette fonce sur un chalet du marché de Noël tuant un jeune homme de 25 ans et blessant neuf personnes66.
  • Nigeria : le , des insurgés de Boko Haram font exploser une bombe dans une station de bus dans la ville de Gombe, tuant au moins vingt personnes67.
  • Irak : le , des militants de l'État islamique exécutent 150 femmes de la province irakienne d'Al-Anbar, dont certaines enceintes, qui refusent d'épouser les combattants68.
  • Irak : le , un terroriste tue 33 personnes et en blesse 55 autres dans Madaen, à environ 25 km au sud de Bagdad69.
  • Somalie : le , une attaque menée par Al-Shabbaab à Mogadiscio fait 9 morts70.
  • Cameroun : le Boko Haram attaque un village au Cameroun : 30 morts71.

2015[modifier | modifier le code]

  • France : du  au attentats en France. Une série d'attaques terroristes islamistes qui se déroule entre les  et  en France, visant le comité de rédaction du journal Charlie Hebdo, des policiers et des Français de confession juive fréquentant une supérette cacher. Dix-sept personnes sont assassinées et vingt sont blessées ; les trois terroristes sont abattus par les forces de l'ordre le .
  • Nigeria : le massacre de Baga. Boko Haram attaque la ville de Baga au nord du Nigéria, tuant au moins 200 personnes : 2 000 personnes sont portées disparues72.
  • Libye : le , un commando de 5 djihadistes attaque l'hôtel Corinthia à Tripoli, faisant 10 morts dont 5 étrangers. L'attaque est ensuite revendiquée par la branche libyenne de l'État islamique73.
  • Pakistan : le , un terroriste tue au moins 55 personnes et en blesse au moins 59 autres dans une mosquée chiite dans le sud du Pakistan74.
  • France : le , trois militaires en faction devant un centre communautaire juif à Nice sont agressés au couteau par Moussa Coulibaly75, demeurant à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Il exprime en garde à vue sa haine de la France, de la police, des militaires et des Juifs.
  • Pakistan : le , des militants lourdement armés tuent au moins 19 personnes et en blessent plus de 40 autres après avoir fait irruption dans une mosquée chiite pendant la prière du vendredi dans une banlieue de Peshawar76.
  • Danemark : le fusillades de Copenhague. Un homme armé ouvre le feu au café Krudttoenden et plus tard à la grande synagogue de Copenhague, tuant deux civils et faisant cinq blessés77.
  • Mali : le attentats de Bamako. Des assaillants s'attaquent au bar La Terrasse, fréquenté notamment par des expatriés européens, faisant 5 morts et 9 blessés. L'attaque est revendiquée par Al-Mourabitoune.
  • Tunisie : le , l’attaque du musée du Bardo a eu lieu vers 12 h 30 au Bardo, près de Tunis, causant la mort de 24 personnes, dont 21 touristes, un agent des forces de l’ordre et les deux terroristes, et 45 blessés. L'attaque est revendiquée le lendemain par l’État islamique.
  • Yémen : le , des attaques revendiquées par l’État islamique tuent 142 personnes et font des centaines de blessés avec trois explosions dans deux mosquées chiites lors de la grande prière du vendredi : deux explosions dans la mosquée Badr, dans le sud de Sanaa et une troisième explosion dans la mosquée Al-Hashahush, dans le nord de Sanaa78.
  • Kenya : le , l’attaque de l’université de Garissa par un groupe d’assaillants d’Al-Shabbaab au Kenya cible les étudiants chrétiens et fait 152 victimes.
  • France : le , un soldat français est attaqué et blessé dans les toilettes de l'aéroport d'Orly79.
  • France : le affaire Sid Ahmed Ghlam. Une femme de 32 ans (Aurélie Châtelain) est assassinée par un étudiant algérien de 24 ans qui prévoyait un attentat dans une église de Villejuif, le projet de ce dernier ayant été déjoué peu de temps après80.
  • États-Unis : le attaque du Curtis Culwell Center au Texas. Cette attaque visant une exposition de caricatures du prophète Mahomet est la première revendiquée par l'État islamique sur le sol américain. Seuls les 2 assaillants sont morts.
  • Tunisie : le attaque à la mitraillette sur la plage d’un hôtel dans la région de Sousse, revendiquée par l’État islamique81. 38 morts et 39 blessés, le terroriste est abattu.
  • France : le attentat en Isère, 1 mort décapité (Hervé Cornara, 55 ans) et 11 blessés81. Brandissant un drapeau islamiste, un homme conduit son véhicule contre des bonbonnes de gaz stockées dans la cour de la filiale française du groupe américain Air Products.
  • Koweït : le attentat de la mosquée de Koweït revendiqué par l’État islamique81.
  • Égypte : le , attentat, revendiqué par l’EI, contre le consulat d’Italie au Caire, à h 30, faisant 1 mort et 5 blessés82.
  • Irak : le , attentat-suicide à la voiture piégée faisant au moins 90 morts, revendiqué par l’EI, à Khan Bani Saad, une ville majoritairement chiite à 20 km au nord de Bagdad la veille de l’Aïd el-Fitr83.
  • Turquie : le attentat-suicide à la bombe faisant au moins 28 morts dans le jardin du centre culturel kurde à Suruç, ville turque proche de la frontière turco-syrienne84.
  • Cameroun : le , double attentat-suicide, attribué à Boko Haram, à Maroua dans l’extrême nord du Cameroun85.
  • Cameroun : le , attentat-suicide commis par une adolescente de 12 ans faisant au moins 20 morts et 79 blessés, un samedi soir dans un bar du quartier de Maroua86.
  • Nigeria : le , attentat-suicide faisant au moins 19 morts et 47 blessés à Damaturu dans le nord-est du Nigéria.
  • France : le attentat du train Thalys sur une ligne reliant Amsterdam à Paris, mené par un ressortissant marocain et déjoué par plusieurs passagers, on compte 5 blessés87.
  • Turquie : le attentat à la gare d'Ankara, revendiqué par l'État islamique et faisant au moins 102 morts.
  • Égypte : le , une bombe est placée à bord du vol 9268 Metrojet à destination de Saint-Pétersbourg. L'attentat, revendiqué par l’État islamique, provoque le crash de l'avion russe dans la péninsule égyptienne du Sinaï et fait 224 morts.
  • Liban : le deux attentats-suicides à Beyrouth tuent 42 personnes. L'action est revendiquée par l’État islamique.
  • France : le , une série de sept attaques, à Paris et en Seine-Saint-Denis, perpétrée par au moins dix terroristes avec au moins une vingtaine de complices, provoque la mort de 130 personnes et fait 413 blessés, dont 99 dans un état très grave. Les tueries sont revendiquées par l’État islamique.
  • Mali : le , une prise d’otages dans un grand hôtel de Bamako coûte la vie à 22 personnes (dont deux terroristes) et fait 10 blessés. L’attaque est revendiquée par le groupe djihadiste Al-Mourabitoune dirigé par l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, antenne d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).
  • Tunisie : le explosion à Tunis d'un bus qui circulait près de l'avenue Mohammed V à la suite d'une attaque terroriste faisant 12 morts dont des agents de la sécurité présidentielle. L'attaque a été revendiquée par l’État islamique.
  • États-Unis : le 14 personnes sont tuées et 17 blessées dont certaines dans un état grave après un attentat commis à San Bernardino (Californie) par un couple d'Américains qui avait fait allégeance à l’État islamique88.
  • Tchad : le , sur une île du lac Tchad, des attentats revendiqués par Boko Haram font 30 morts, dont les trois terroristes, parmi la population civile et plus de 80 blessés.
  • Royaume-Uni : le , trois personnes sont blessées à l'arme blanche dans le métro de Londres, dont une grièvement. L'assaillant est un protestant contre les actions de la coalition internationale en Syrie, qui fut arrêté à la station Leytonstone.
  • Syrie : le , l'attentat de Tall Tamer organisé par l'État islamique fait plus de 50 morts.
  • Pakistan : le , au moins 23 personnes sont mortes après une explosion dans le marché de vêtements de Parachinar. L'attentat, qui visait la minorité chiite et se voulait vengeur de la guerre civile syrienne, est revendiqué par le groupe sunnite Lashkar-e-Jhangvi89.
  • Syrie : le , au moins 16 personnes sont tuées et 30 blessées dans des attentats-suicides contre trois restaurants à Qamichli, revendiqués par l'État islamique90.
  • Russie : le 30 décembres 2015, 1 mort et 11 blessées dans une fusillade revendiqué par l'État islamique au Daghestan.

2016[modifier | modifier le code]

  • Afghanistan : le , trois personnes dont un enfant sont tuées après une attaque contre un restaurant à Kaboul91.
  • Inde : le , une base militaire est attaquée près de la frontière avec le Pakistan, à Pathankot. Les assaants du groupe islamiste Jaish-e-Mohammed tuent au moins 11 personnes avant d'être neutralisés92.
  • Nigeria : le , une attaque de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria fait au moins sept morts.
  • France : le , un islamiste marocain portant une fausse ceinture attaque des policiers à l'aide d'un couperet à viande, il est abattu93.
  • France : le , un adolescent turc âgé de 15 ans agresse à la machette un enseignant juif. L’auteur dit avoir agi « au nom d’Allah » et de l’organisation État islamique. Un blessé94.
  • Libye : le attentat à Zliten, contre un centre de formation des garde-côtes, tuant au moins 65 personnes. Cette attaque est revendiquée par l'État islamique en Libye.
  • Irak : le , prise d'otages, voiture piégée et fusillade dans un centre commercial à Bagdad faisant 12 morts et 14 blessés. L'attentat est revendiqué par l'État islamique. Le même jour, à Mouqdadiyah, 20 personnes sont tuées par un double attentat dans un café95.
  • Turquie : le attentat-suicide dans le centre d'Istanbul fait 10 morts et au moins 15 blessés. Le Premier ministre de Turquie annonce que l'État islamique en est responsable.
  • Pakistan : le , attentat contre un centre de vaccination à Quetta tuant 15 personnes dont 12 policiers96.
  • Indonésie : le attentat de Jakarta organisé par l'État islamique faisant 4 morts.
  • Burkina Faso : le attentats à Ouagadougou faisant 30 morts. Les attaques terroristes sont revendiquées par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).
  • Afghanistan : le , attentat-suicide perpétré par l'État islamique à Jalalabad tue 14 personnes. Le consulat pakistanais était visé97.
  • Pakistan : le , un terroriste se fait exploser près de Peshawar et fait au moins 11 morts.
  • Pakistan : le attaque de l'université de Charsadda de Charsadda, menée par des talibans, faisant 21 morts.
  • Afghanistan : le , un terroriste se fait exploser près de l'ambassade de Russie, causant au moins 7 morts.
  • Somalie : le , un attentat à la voiture piégée et une fusillade dans un restaurant à Mogadiscio fait au moins 20 morts. L'attaque est revendiquée par les islamistes shebabs.
  • Égypte : le , l'État islamique revendique un attentat à la bombe au Caire qui fait 9 morts dont 6 policiers.
  • Cameroun : le , trois attaques sur le marché de Bodo par les islamistes de Boko Haram font 29 morts et au moins 30 blessés.
  • Syrie : le , double attentat revendiqué par l'État islamique à Homs. Au moins 24 personnes sont tuées.
  • Nigeria : le , trois terroristes se font exploser tuant au moins 13 personnes et faisant une trentaine de blessés dans la ville de Chibok, dans le nord-est du Nigeria.
  • Égypte : le , l'État islamique revendique un attentat à la bombe qui a tué 4 militaires dans le Sinaï.
  • Arabie saoudite : le , un terroriste de l'État islamique se fait exploser dans une mosquée chiite à Al-Ahsa dans l'est de l'Arabie saoudite. Le bilan est de 4 morts et 18 blessés98.
  • Nigeria : le , un attentat-suicide commis par un adolescent dans un marché à Gombi fait plus de 10 morts.
  • Syrie : le , au moins 70 personnes sont tuées et près de 110 blessés dans une triple explosion près du sanctuaire chiite de Sayeda Zeinab au sud de Damas. L'État islamique revendique l'attentat99.
  • Tchad : le , dans la région des Grands Lacs, deux attentats-suicides commis par Boko Haram tuent 3 personnes et en blessent plus de 50 autres100.
  • Somalie : le , une bombe explose dans un avion de ligne de la compagnie Daallo Airlines, faisant 1 mort et 2 blessés. L'attentat est revendiqué par les chabab somaliens, affiliés à Al-Qaïda101.
  • Pakistan : le , un terroriste circulant a vélo s'est fait exploser près d'un camion des forces de sécurité à Quetta, dans l'ouest du Pakistan, faisant 9 morts et 35 blessées102.
  • Syrie : le , un attentat visant des policiers à Damas aurait fait 9 morts103.
  • Nigeria : le , 58 personnes perdent la vie dans un double attentat-suicide commis par deux femmes terroristes au camp de déplacés de Dikwa104.
  • Mali : le , une base de l'ONU à Kidal est attaquée par des djihadistes présumés. Trois casques bleus guinéens sont morts, et 30 autres sont blessés. Un peu plus tôt, trois soldats maliens ont été tués dans une embuscade à Tombouctou105.
  • Cameroun : le , un double attentat-suicide fait au moins 20 morts et plusieurs dizaines de blessés sur un marché à Mémé, dans le nord du Cameroun106.
  • Syrie : le , plus de 150 personnes sont mortes dans une série d'attentats sanglants commis par l'État Islamique à Damas et à Homs. Quatre explosions ont eu lieu, dont une causée par une voiture piégée et deux par des terroristes107.
  • Mali : le , un attentat contre un hôtel hébergeant à Bamako la mission de l’Union européenne qui entraîne l’armée malienne est déjoué. Un des assaillants est mort et plusieurs se sont échappés108.
  • Afghanistan : le , deux attentats terroristes perpétrés par les talibans à Asadabad, dans l'est du pays, et à Kaboul font 25 morts109.
  • Somalie : le , un attentat à la bombe revendiqué par les islamistes chabab, à Baidoa dans le sud-est de la Somalie tue 30 civils et fait au moins 60 blessés110.
  • Irak : le , un attentat-suicide par l'EI visant la communauté chiite au nord-est de Bagdad fait au moins 40 morts et 60 blessés111.
  • Yémen : le , une fusillade dans un hospice catholique à Aden fait au moins 16 morts.
  • Irak : le , un camion piégé par l'EI explose à un point de contrôle près de Hilla, au sud de Bagdad, causant la mort d'au moins 47 personnes et faisant 72 blessés112.
  • Tunisie : le , onze membres des forces de l’ordre et sept civils sont tués à Ben Gardane, dans l’est de la Tunisie dans un assaut mené par plusieurs dizaines d'hommes de l'EI. On dénombre 36 morts du côté des assaillants113.
  • Côte d'Ivoire : le , un attentat a lieu au Grand-Bassam, un quartier touristique de la station balnéaire ivoirienne. Il fait 18 morts, dont trois soldats des forces ivoiriennes.
  • Nigeria : le , deux femmes commettent un attentat-suicide dans une mosquée de Maiduguri lors de la prière du matin, faisant 25 morts114.
  • Turquie : le attentat-suicide à Istanbul visant des civils qui fait 5 morts, dont l'auteur.
  • Mali : le , attaque revendiquée par le groupe Al-Mourabitoune contre le quartier général de l'EUTM Mali à Bamako, un assaillant tué et deux personnes interpellées115.
  • Belgique : le , des attaques organisées par l'État islamique frappent la Belgique. Deux attentats-suicides ont lieu à l'aéroport de Bruxelles et un troisième kamikaze se fait exploser dans le métro au niveau de la station de Maelbeek. Bilan définitif : 32 morts, 340 blessés.
  • Yémen : le , un triple attentat-suicide de l'État islamique fait au moins 22 morts à Aden116.
  • Irak : le attentat au sud de Bagdad lors d'un match de football. Un bilan provisoire fait état de 32 morts et d'au moins 84 blessés.
  • Pakistan : le , un attentat-suicide perpétré contre la communauté chrétienne célébrant Pâques, à Lahore, dans l'est du Pakistan, fait plus de 72 morts et 340 blessés.
  • Arabie saoudite : le , un attentat à la bombe revendiqué par l'État islamique contre la police à Riyad fait un mort117.
  • Afghanistan : le une attaque à Kaboul visant une équipe responsable de la protection des personnalités du gouvernement fait 64 morts et 347 blessés. C'est la plus grande attaque des talibans sur une zone urbaine depuis 2001.
  • Congo-KInshasa : le , des extrémistes musulmans égorgent et tuent 34 chrétiens au Nord-Kivu118.
  • Congo-Kinshasa : le , une nouvelle attaque suit celle du 4 mai, où les rebelles musulmans assassinent 13 autres personnes118.
  • Irak : le 2 juin 2016, 19 femmes femmes yézidies sont brûlées vives par l'État islamique pour avoir refusé de devenir des esclaves sexuels119.
  • Turquie : le , attentat à la bombe à Istanbul, 11 morts.
  • Israël : le , deux Palestiniens inspirés par l'État islamique ouvrent le feu sur des terrasses de cafés et de restaurants à Tel-Aviv : quatre morts120.
  • États-Unis : le , une fusillade à Orlando fait 49 morts et 53 blessés. L’auteur de cette fusillade, Omar Mir Saddiqui Mateen, a prêté allégeance à l'organisation État islamique.
  • France : le double meurtre à Magnanville. Un commandant de police et sa compagne, fonctionnaire du ministère de l’intérieur (Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider), sont assassinés devant leur domicile à Magnanville par Larossi Abballa. L'attentat est revendiqué par l'organisation État islamique.
  • Liban : le 27 juin 2016, 8 d'attentats-suicides font 5 morts et 28 blessés à Al-Qaa, un village situé à quelques kilomètres de la frontière syrienne121.
  • Turquie : le attentat à l'aéroport d'Istanbul, bilan : 45 morts et 239 blessés en raison de l'ouverture du feu sur les passagers de l'aéroport Atatürk par trois kamikazes qui se font ensuite exploser.
  • Cameroun : le , attentat suicide à Djakan. Un kamikaze du groupe islamiste nigérian Boko Haram se fait exploser dans le nord du pays ; bilan : une dizaine de morts122.
  • Égypte : le , un prêtre copte est assassiné dans le Mont Sinaï, à El-Arich. Ce meurtre aurait été revendiqué par l'État islamique.
  • Bangladesh : le , des hommes lourdement armés tuent 20 otages, la plupart étrangers, massacrés à l'arme blanche, dans un restaurant de Dacca au Bangladesh avant que les forces de sécurité ne mettent fin à l'attaque revendiquée par le groupe État islamique123.
  • Irak : le attentat à Bagdad292 morts et plus de 200 blessés dans un attentat-suicide perpétré par un djihadiste de l'État islamique.
  • Arabie saoudite : le attentat à Médine faisant 4 morts et 4 blessés.
  • Syrie : le , attentat-suicide revendiqué par l’État islamique dans un quartier kurde de la ville de Hassaké ; au moins 16 morts et 40 blessés124.
  • France : le  à Nice, le jour de la fête nationale, un Tunisien, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, fonce dans la foule au volant d'un camion sur la promenade des Anglais, tuant 86 personnes et en blessant 286, avant d'être abattu par les forces de l'ordre. L'État islamique revendique cet acte.
  • Allemagne : le attentat à bord d'un train régional assurant une liaison entre les villes de Treuchtlingen et Wurtzbourg en Bavière. Un migrant afghan de 17 ans agresse des passagers avec une hache et un couteau, faisant 4 blessés graves et 1 blessé léger avant d'être abattu par la police. Un drapeau de l'État islamique est retrouvé dans la chambre du jeune homme dans la maison de sa famille d'accueil. L'organisation État islamique revendique l'attaque le 19 juillet 2016.
  • Afghanistan : le , attentat suicide à Kaboul visant la communauté chiite. Revendiqué par l’État islamique, cet attentat fait au moins 80 morts et 231 blessés125.
  • Allemagne : le , un attentat-suicide à la bombe devant le festival d'Ansbach par un réfugié syrien blesse 15 personnes. Ce dernier a prêté allégeance à l'État islamique126.
  • Irak : le , attentat à Bagdad dans un quartier chiite : au moins 12 morts et 37 blessés127.
  • Somalie : le , double-attentat suicide à Mogadiscio. Au moins 13 morts, l'attentat est revendiqué par le groupe terroriste islamiste Al-Shabbaab128.
  • France : le , lors d'une messe, deux islamistes munis d'armes blanches prennent en otage plusieurs personnes dans l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen. Un prêtre est égorgé, et un paroissien est blessé. Les deux terroristes sont abattus par les forces de l'ordre, l'un d'eux était fiché S. Selon le Président de la République, « les deux terroristes se réclament de Daesh »129,130. L'attentat est revendiqué via Amaq, l'agence de presse de l’État islamique131.
  • Syrie : le un attentat à la voiture piégée, revendiqué par l'État islamique, fait 57 morts et 170 blessés à Qamichli, ville à majorité kurde132,133,134.
  • Somalie : le , attentat-suicide dans la capitale Mogadiscio. Cinq civils sont décédés ainsi qu'un policier135. Cette attaque serait revendiquée par le groupe terroriste Al-Shabbaab136.
  • Afghanistan : le , attentat au camion piégé devant un hôtel pour étrangers dans les faubourgs de Kaboul, revendiqué par les talibans. Un policier est tué ainsi que les trois assaillants137.
  • Yémen : le , double attentat suicide dans le sud du pays, dans la ville de Habilayn, qui tue 6 soldats et blesse une dizaine de personnes138,139. L'attaque serait l’œuvre d'Al-Qaida.
  • Afghanistan : le , attaque terroriste des talibans contre un car de touristes dans la province de Gor. Les cinq passagers auraient survécu, sous protection de l'armée légale afghane140.
  • Belgique : le agression à la machette de deux policières dans la ville de Charleroi. L'intéressé aurait crié « Allah uakbar ». Le ministre belge de l'intérieur au vu de l'enquête propose la « piste terroriste »141. Le Premier ministre dénonce une « attaque à connotation terroriste »142. Le lendemain, l'État islamique revendique l'attentat143.
  • Pakistan : le , attentat revendiqué par l'État islamique contre une réunion d'avocats dans un hôpital dans la ville de Quetta, dans le sud-ouest du pays. Deux cents personnes, dont nombre d’avocats et de journalistes, étaient rassemblées devant les urgences de l’hôpital après l’assassinat, quelques heures plus tôt, du bâtonnier de la province. L'attentat fait au moins 70 morts144,145.
  • Syrie : le , dans le contexte de la bataille d'Alep, l'État islamique enlève 2000 habitants de la ville de Minjeb, au nord de la Syrie146,147.
  • Syrie : le , attentat kamikaze à la bombe dans un autobus à Atme (en) dans le nord de la Syrie, contre un car transportant des combattants syriens. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, l'attaque aurait fait 15 morts148. Le lendemain149, l'État islamique revendique l'attentat.
  • Libye : le , l'État islamique lance une série de 9 attaques simultanées à la bombe contre les forces légales dans la ville de Syrte. L'opération fait 9 morts et 82 blessés150.
  • Russie : le , dans la banlieue est de Moscou, un poste de police subit les coups d'assaillants, armés notamment d'une hache151. Le lendemain, l'État islamique via son agence de presse Amaq152.
  • Nigeria : le , l'organisation islamique Boko Haram attaque un convoi de commerçants couvert par les forces de l'ordre sur la route de Maiduguri, et fait 5 victimes153.
  • Turquie : le , une bombe explose lors d'un mariage dans la ville kurde de Gaziantep. L'attaque fait au moins 51 morts154,155,156.
  • Thaïlande : le , un attentat à la voiture piégée devant un hôtel à Pattani , dans l'extrême sud de la Thaïlande fait 1 mort et 30 blessés. Bien qu'elle ne soit pas revendiquée, l'attaque a été attribuée aux insurgés indépendantistes157.
  • Indonésie : le , un prêtre catholique est agressé au couteau par un musulman sur l'île de Sumatra lors d'une messe158.
  • Yémen : le , un attentat à Aden revendiqué par l’État islamique tue 60 personnes159.
  • Syrie : le , plusieurs attaques simultanées ont lieu en Syrie, revendiquées par l'État Islamique, dans les villes de TartousHomsDamas et Hassaké. Le bilan provisoire s'élève à 48 morts160,161.
  • Pakistan : le , un attentat-suicide fait 36 morts dont 8 enfants dans une mosquée à la frontière avec l'Afghanistan162,163
  • États-Unis : le , un homme d'origine somalienne blesse neuf personnes à l'arme blanche dans un centre commercial du Minnesota avant d'être abattu par un citoyen armé. L'attaque est revendiquée par l'État islamique.164,165
  • États-Unis : le , l'explosion d'une bombe blesse 29 personnes à New York. Deux jours plus tard un suspect est arrêté, Ahmad Khan Rahami, citoyen américain d'origine afghane.
  • Jordanie : le , l'écrivain chrétien Nahed Hattar est assassiné alors qu'il devait être jugé pour une caricature envers l'islam166.
  • Belgique : le , deux policiers sont victimes d'une attaque au couteau167. Le parquet fédéral privilégie la piste terroriste.
  • Nigéria : le 18 novembre 2016, 3 attentats-suicides font 6 victimes dont 4 terroristes islamistes168.
  • Égypte : le 24 novembre 2016, 8 militaires égyptiens sont tués dans un attentat à la voiture piégée dans le désert du Sinaï169.
  • Somalie : le 26 novembre 2016, au moins 8 personnes sont tuées dans l'explosion d'une voiture piégée à Mogadiscio. Les islamistes shebab semblent être derrière l'attentat170.
  • États-Unis : le 29 novembre 2016, un islamiste blesse 11 personnes dans une université de l'Ohio avant d'être abattu par un policier. L'attaque est revendiquée par l'État islamique171.
  • Philippines : le 29 novembre 2016, 9 personnes dont 7 membres de la garde du président Rodrigo Duterte et 2 militaires sont blessés par un engin explosif, dans une région où opère une faction de l'État islamique172.
  • Nigéria : le 9 décembre 2016, 56 personnes sont tuées et 57 blessées dans un double-attentat suicide, imputé à Boko Haram173,174.
  • Égypte : le 11 décembre 2016, pendant la célébration de la messe du dimanche, 26 chrétiens sont assassinés dans un attentat à la bombe dans une église copte orthodoxe du Caire, 31 autres personnes sont blessées175. La quasi-totalité des victimes sont des femmes et des enfants, l'attentat ayant visé l'endroit où ils s'assoient traditionnellement pendant la messe.
  • Nigéria : le 11 décembre 2016, Boko Haram envoient deux fillettes commettre un attenta-suicide dans un marché. Bilan de 1 mort et 18 blessés176.
  • Somalie : le 11 décembre 2016, un attentat-suicide fait au moins 20 morts et 48 blessés à Mogadiscio. L'attaque est revendiquée par les shebabs177.
  • Turquie : le 19 décembre 2016, l'ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, est assassiné par balles lors d'une exposition d'art à Ankara. Le tueur a hurlé Allah Akbar et évoqué Alep avant d'échanger des tirs avec les forces de l'ordre puis d'être abattu178.
  • Allemagne : le un camion fonce sur la foule au marché de Noël de Berlin et fait au moins 12 morts et 48 blessés. L'État islamique revendique l'attentat 24 heures plus tard. Le conducteur du camion, Anis Amri est abattu 4 jours après l'attaque à Milan en Italie. Parmi les 12 victimes se trouve un Polonais, conducteur d'origine du camion, assassiné par le terroriste179,180.
  • Philippines : le 25 décembre 2016, une explosion près d'une église de l'île de Mindanao, où se rendaient des catholiques à la messe de Minuit (Noël) fait 13 blessés, Mindanao est connue pour être une zone où les islamistes sont particulièrement actifs181.
  • Irak : le 31 décembre 2016, deux kamikazes se font exploser dans un marché de Bagdad et font 27 morts et 53 blessés. L'attaque est revendiquée par l'État islamique182.

2017[modifier | modifier le code]

2018[modifier | modifier le code]

  • Irak : le 15 janvier, deux attentats suicides à Bagdad causent la mort de 38 personnes. L'attaque est revendiquée par l'État islamique300,301.
  • Russie : le 18 février, un homme a tué cinq femmes, lors d'une fusillade "à la sortie d'une église" orthodoxe à Kizliar, au Daguestan, république musulmane instable du Caucase russe, une attaque revendiquée par le groupe État islamique.
  • Somalie : le 23 février, deux attaques à la voiture piégée dans le centre de Mogadiscio font 45 morts et 36 blessés, d’après un responsable politique anonyme302. Les attentats sont revendiqués par les shebabs, affiliés à Al Qaïda.
  • France : le 23 mars, un homme tue 4 personnes lors d’attaques et une prise d'otage dans un supermarché dans l'Aude, à Trèbes. L'homme, qui a été abattu, était un franco-marocain se réclamant de l'État islamique, qui a revendiqué l'attentat le jour même303.
  • Afghanistan : le 22 avril à Kaboul, une attaque à la bombe devant un établissement d’enregistrement pour les élections législatives fait 57 morts et 119 blessés. L’attaque est revendiquée par l’EI304.
  • Mali : le 26 avril à Aklaz et le 27 avril à Awakassa, 2 terroristes (probablement des djihadistes ayant prêté allégeance à l’EI) massacrent au total 43 civils, à proximité de la frontière Nigérienne305,306.
  • France : le  à Paris, vers 21 h un individu attaque à l'arme blanche des passants en criant « Allah Akbar », il tue une personne, en blesse quatre autres dont deux gravement307, il se dirige ensuite vers une patrouille de police qui décide de l’abattre. Cette attaque est revendiquée par Daech308.
  • Indonésie : le 13 mai à Surabaya, la deuxième ville du pays, ont lieu trois explosions devant trois églises catholiques, vers h 30 du matin et à 10 minutes d’intervalle. Au moins 9 personnes sont tuées et 40 blessées (bilan provisoire). Un des assaillants est tué par la police309.
  • Belgique : le 29 mai à Liège, un homme attaque au couteau deux policières qu'il tue avant de s'emparer de leurs armes de service. Il abat ensuite un jeune homme. L'homme prend ensuite une femme en otage dans un lycée avant de foncer sur la police en ouvrant le feu. Il est abattu par les forces de police310. L'attaque est revendiquée par l'État islamique.
  • Syrie : le , l'État islamique lance une série d'attaques dans le gouvernorat de Soueïda, les attaques font plus de 220 morts311. La ville de Soueïda est ciblée, de même que plusieurs villages du nord-est de la province311.
  • Tchétchénie : le , il est 10 heures du matin quand 2 assaillants sont abattus à Shali lors de l'attaque au couteau d'un commissariat, blessant 2 policiers. Au même moment, un kamikaze se fait exploser au nord de Shali. Dans l'heure suivante, ce sont deux attaques qui ont lieu à Grozny où des assaillants ouvrent le feu sur la police, laissant pour morts au moins deux assaillants et un policier ainsi que plusieurs blessés. Enfin, une attaque à la voiture bélier conduite par un jeune de 17 ans fait plusieurs blessés. L'assaillant est abattu. Les attaques sont revendiqués par l'État islamique pour 3 d'entre elles.
  • Egypte : le , des militants islamistes tendent une embuscade à trois bus transportant des pèlerins chrétiens revenant d'un monastère lointain copte. Les responsables égyptiens ont déclaré que 7 personnes avaient été tuées et 19 blessées. L’Etat islamique local qui a revendiqué l'attaque a déclaré que 13 chrétiens avaient été tués et 18 autres blessés312.
  • Australie : le , une attaque au couteau fait un mort et deux blessés à Melbourne. L'attaque considérée comme terroriste par la police australienne, est commise par Hassan Khalif Shire Ali, 30 ans, originaire de Somalie. Le terroriste meurt à l'hôpital après avoir été blessé par balles par la police. Le groupe État islamique a revendiqué l'attaque313.
  • France : le  dans la soirée, à proximité du marché de Noël de Strasbourg, un homme déambule dans les rues du centre-ville, tue cinq passants et en blesse une dizaine d'autres. L'assaillant, un franco-algérien de 29 ans est abattu le 13 décembre à Strasbourg par la police. L'attaque est revendiquée par l'État islamique.
  • Maroc : le , meurtre de deux jeunes touristes norvégienne et danoise, dont les corps ont été découverts lundi 17 décembre dans une vallée du massif du Haut Atlas réputée pour ses sentiers de randonnée. Les assaillants ont publié une vidéo d’allégeance à l’organisation l'État islamique.

2019[modifier | modifier le code]

  • Kenya : le , les militants d'al shabaab attaquent un hôtel a Nairobi causant 21 morts314.
  • Philippines : le , au moment même où les fidèles se réunissaient pour la messe dimanche, deux bombes ont explosé dans la cathédrale Notre-Dame du Mont Carmel, à Jolo, au moins 20 personnes ont été confirmées mortes lors de l'assaut ainsi qu'une centaine de blessées. L'État islamique a revendiqué la responsabilité.
  • Burkina Faso : le , des djihadistes armés perpétuent deux attaques dans l'est du pays. Un prêtre espagnol puis quatre douaniers burkinabé meurent315.
  • Pays-Bas : Fusillade du 18 mars 2019 à Utrecht le , s'est produite une fusillade dans un tramway à Utrecht ainsi que dans d'autres endroits de la ville. Le bilan est de 4 morts et de 6 blessés. Gökmen Tanış, un homme de 37 ans, né en Turquie, anciennement en contact avec des membres de l'État islamique en Tchétchénie, avoue ses crimes316.
  • Sri Lanka : le , une série d'attentats, commis par des kamikazes, contre des hôtels de luxe et des églises où était célébrée la messe de Pâques, cause la mort de 258 personnes, dont 45 étrangers et fait 495 blessés hospitalisés, selon un dernier bilan. Daech a revendiqué ces attentats317.
  • France : le attentat de la rue Victor-Hugo de Lyon.
  • Burkina Faso : le , on déplore quinze morts dans les villages de Sagho (treize victimes) et Toékodogo (deux victimes), dans la commune de Barsalogho, dans le nord du pays. Des djihadistes armés ont commis ces attaques sanglantes. Prévenues, les autorités militaires et policières déciment les assaillants318.
  • Tunisie : le 27 juin 2019, double attentat-suicide à la bombe à Tunis319. Un premier kamikaze s'est fait exploser près d'une voiture de police, rue Charles-de-Gaulle, à quelques pas de la célèbre avenue Habib-Bourguiba, un lieu très prisé des passants et des touristes. Un policier a été tué et un autre blessé, tout comme trois civils. Bilan : 1 mort et 4 blessés.
  • Irak : le 27 juin 2019, deux bus ont explosé à Kirkouk causant la mort d'une personne et en blessant 24 autres.
  • Afghanistan : le 17 août, un attentat fait 63 morts et 182 blessés y compris des femmes et des enfants lors d'un mariage à Kaboul320.
  • France : le attentat de la préfecture de police de Paris, 4 morts ; l'auteur de l'attaque est abattu.

Ça y est ? Vous avez tout lu ? Et bien figurez-vous que si cette rubrique "attentats islamistes " existe, il n'y en a aucune intitulée " attentats catholiques " ou " attentats chrétiens "; les expressions n’existent même pas. Mais soyez rassurés, Macron, ce matin et comme son prédécesseur en pareille circonstance, a promis dans un discours " qu'un combat sans relâche contre l'hydre islamiste serait entrepris " et s'adressant à l'ensemble des policiers présents: " Vos collègues sont tombés sous les coups d'un islam dévoyé et porteur de mort qu'il nous revient d'éradiquer ". 

En d'autres circonstances, Macron me ferait marrer. Il se trompe, il n'y a pas " d'Islam dévoyé ". Il y a l'Islam. Point barre.

Quand au moment des attentats de Paris, j'évoquais, comme d'autres, à propos de l'hydre islamiste, une "cinquième colonne", on se faisait insulter et traiter de tous les noms d'oiseaux, les mêmes que ceux qui ont été utilisés contre Zemmour depuis quelques jours. Mickael Harpon, un parmi d'autres, nous donne aujourd'hui raison.: il existe bien ce que l'on peut appeler une cinquième colonne, sournoise et cachée mais bien présente, en particulier dans les services publics. On va morfler mais la plupart de nos concitoyens, islamo-gauchistes en tête, ne le savent pas encore... On va morfler !

Ce matin, sur CNews, dans l'émission de Pascal Praud, était invité le patron du CFCM. Malgré l'insistance de Pascal Praud, le lascar refusa à plusieurs reprises de condamner formellement l'attentat commis à la Préfecture de Police de Paris.

Résultat de recherche d'images pour "harpon"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr


28 commentaires:

  1. Tout cela est pire que je ne pensais. Ce matin, dans son discours devant les quatre cadavres de la Préfecture de Police, mon cher Corto, le Président Macron en a appelé à "une société de vigilance" et a dit : "si nous faisons bloc, "à la fin nous l'emporterons". Pour préciser, toutefois : "ce combat n'est pas un combat contre une religion", mais contre son "dévoiement".
    Évidemment cela va à l'encontre de ce que vous écrivez ici, mais aussi contre tout ce que certains savent de cette religion et nous assurent que c'est un totalitarisme à mettre sur le même pied que le communisme ou le nazisme.
    J'attends donc avec impatience qu'on nous explique comment la "foule sentimentale" pourra mener ce combat ?

    RépondreSupprimer
  2. Hé oui, hélas, on va morfler, on a déjà morflé mais ce n'est
    rien à côté de ce qui nous pend au nez. Pendant ce temps là,
    Macron et consorts font de beaux discours...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  3. Le patron du CFCM refuse de condamner formellement l'attentat commis à la Préfecture de Police de Paris.
    Voilà, Corto, tout est dans ce non-dit.
    Et cela justifie totalement le titre de votre billet.

    RépondreSupprimer
  4. Avec tous ces tarés consanguins, on est mal.

    RépondreSupprimer
  5. Ces ….ures refuse de condamner le dernier attentat en date par contre "la croix" publie un article justement aujourd'hui……...ou ces s.letés pleurnichent!

    https://www.la-croix.com/Religion/Islam/Face-Eric-Zemmour-musulmans-France-demandent-soutien-autres-religions-2019-10-08-1201052844

    Pourquoi une telle bienveillance de toutes parts avec ces ...........

    Ils nous prennent tous pour des abrutis avec un islam de France ou encore un islam dévoyé.
    Il n'y a qu'un Islam, un point c'est tout!

    Zemmour a tort d'avoir raison!

    Merci Corto de votre article!
    Lisa

    RépondreSupprimer
  6. Géo


    Cela aussi c est du terrorisme:
    Terreur...terroriser...

    Du 16 ème au 19 ème siècle.
    (la traite des Noirs par des Blancs c est presque de la roupie de sansonnet déjà côté chiffres...)

    "Chrétienslibres.overblog
    L histoire oubliée des Blancs mis en esclavage,les Blancs ont oublié ce dont les Noirs se souviennent."

    Voir le livre du professeur Davis sur la "white slavery".

    Ajoutons donc ces recherches sur l esclavage des Blancs en Méditerranée par les musulmans,des cótes entiéres dévastées,des esclaves comme si il en pleuvait sur les marchés d orient,des populations côtières terrorisées,des traitements barbare...sques sur les esclaves Noirs ou Blancs,des raids de "barbaresques" jusque dans le port de Londres.
    Et Tunis,Alger,Salé,Tripoli comme gros centres de commerce d esclavage des Blancs.
    Il faut dire ouvertement les vérités à coté desquelles les anecdotes de l occupation de l Algérie et toutes les pleurnicheuries de mégères acâriatres,figures politiques malhonnêtes d origine douteuse au teint basané ou pâle font...pâle figure.

    Et les actes de terreur de la rubrique "faits divers" par des créatures ethniquement originaires principalement de pays musulmans,actes commis sur des quidams,hommes enfants ou des femmes sans défense,par des invasifs que les "violences connues des services de police" n empêchent pas de déambuler librement en quête de nouvelles proies jusqu'à l irréparable.
    Ils ne crient pas vive Allah et autres fadaises mais leur conception mortifère du monde et leur mépris notamment des femmes les rendent inassimilables en Occident.
    Cela aussi c est du terrorisme!

    Et le terrorisme idéologique du discours de la culpabilité que l on serait censé cultiver.Pleurnicheries de serpents rampants.
    C est une fable de La Fontaine.Un bûcheron héberge un serpent trouvé dans la neige et qu'il place auprès de la cheminée mais le serpent veut le mordre.
    C est résumer la "crise migratoire".

    Et les subventions de certaines puissances d argent dont "Emmanuon Macrel" est un agent,accordées à des mouvements musulmans extrémistes pour déstabiliser des pays entiers,prendre leurs richesses et envahir l Europe avec de faux réfugiés vrais mercenaires troupes d Occupation qui s ignorent.

    Encore du terrorisme.

    Il semble bien que le terroriste de la préfecture soit connu depuis des années déjà pour sa pratique musulmane extrémiste,pourquoi l a t' on laissé libre de ses mouvements sauf à vouloir générer là de même le chaos qui profite bien à certains pour amener un climat de guerre civile propice à garder le pouvoir par la division dans le pays.

    Tout cela est prémédité il convient de considérer le terroriste de la Préfecture lui aussi comme un agent dormant activé en son temps pour des motifs politiques et idéologiques.

    Il n y a pas de "vivre ensemble", il n y a pas " d islamistes" mais ici il s agit de musulmans fanatisés et complètement dégénérés qui servent des intérêts qui leur échappent.
    "Islamiste" est encore un mot inventé pour la manipulation des masses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est bon mais il y a une petite erreur à la fin : "musulman fanatisé" c'est redondant. Musulman suffit. Même chose pour dégénéré.

      Supprimer
    2. Géo


      A CedB

      Je l ai écrit par égard pour certaines personnes qui quelles que soient leurs croyances s avérent incapables de faire du mal à autrui,tous les humains ne sont pas malveillants même dans un contexte de conditionnement religieux mais de mon point de vue la grosse majorité de ce que l on reçoit est effectivement encore moins que de la merde sur le plan de la valeur humaine et leur religion leur est prétexte pour justifier des comportements dégueulasses qui les ramènent au rang de la bête.

      Supprimer
    3. Je comprends que vous pensiez que certaines personnes semblent gentilles malgré leurs croyances pour une secte de cinglés. Mais essayez de critiquer gentiment, taquiner même, l'islam en leur présence et vous verrez que n'importe laquelle de ces gentilles âmes va voir rouge et va défendre becs et ongles sa secte. Donc oui, vous avez raison, il y a des gens bienveillants, mais qui deviennent belliqueux si l'on touche ce qui régit leur vie et leur façon de voir le monde. J'ai fait "l'expérience" plusieurs fois avec des muzz que je pensais ouverts d'esprit, et je me suis bercé d'illusions car on m'a vite sauté à la gorge, et d'ami je suis passé à mécréant blasphémateur. IL ne faut surtout pas être modéré avec l'islam, c'est notre principal faiblesse : notre angélisme nous perdra. Il n'y qu'une solution dont je ne ferai pas mention ici mais qui me paraît évidente...

      Supprimer
    4. Géo

      Il est exact que lors d une guerre civile il n y a plus de "gentils" et de "méchants" dans le camp qui nous est opposé.
      Seulement des ennemis.
      Mon vécu est un peu différent du votre avec eux,peut-être parce que je peux vite devenir "véhément".

      Supprimer
  7. Ce qui est incroyable, c'est qu'il ait pu entrer dans ce lieu avec son immense couteau- qui n 'était pas en céramique. Pourquoi n'a-t-il pas été détecté ?
    Pourquoi le vendeur n 'a-t-il pas signalé cet inquiétant achat ? Les policiers sont proches de son magasin.
    A signaler tout de même l'attitude prudente du maire actuel de Saint Malo qui a pu refuser l 'extension de la mosquée. C'est ce que l'on peut retenir de mieux à son actif.
    Merci cher Corto, pour cet éloquente et dramatique litamie.
    Pensées et prières pour les victimes et leurs proches.

    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
  8. Les islamistes sont déjà là : ouvrage sorti il y a plus de dix ans.

    Des élèves qui contestent les sapins de Noël au nom d'Allah. Des dignitaires musulmans qui sortent leurs tapis de prière au ministère de l'Intérieur. Des États étrangers qui s'immiscent dans les affaires françaises. L'adjoint de Ben Laden qui menace la France sur la question du voile. ... Google Books

    Extrait.

    RépondreSupprimer
  9. Depuis 1982, sauf erreur de ma part, il y a eu en France 285 morts et 1015 blessés provoqués par des islamistes radicaux, combien de temps cela va-t-il encore durer ?

    RépondreSupprimer
  10. Le discours de Macron et sa désignation de l"Hyre islamiste" et un discours déjà entendu lors de l'hommage à Arnaud Beltrame et depuis? Rien! L'hydre islamiste cache la forêt de l'Islam et de toutes ses tendances plus ou moins intégristes mais solidaires entre elles et souvent avec les assassins.
    Pngloss.

    RépondreSupprimer
  11. Mon altercation avec un juif il y a 30 voire 40 ans… au sujet du Talmud, du Coran et du chamelier illettré.
    Le Talmud est le livre des juifs, leur vade-mecum, aujourd’hui il serait présenté comme “Être juif pour les NULS”
    Étudier l’histoire n’est qu’une succession d’ouverture de parenthèses avec parfois la chance d’en refermer.
    C’est un juif, un bon juif puisqu’il était mon client ! Il vit sa foi avec beaucoup de piété et affiche des qualités humaines reconnues par tous.
    Lors d’une sauterie païenne nous étions autour du buffet quand je lance les hostilités sans m’en douter.
    Au fait, j’ai lu des passages du Talmud, il n’a rien à envier au Coran.
    Je ne sais pas quelle mouche l’a piqué, il est devenu hargneux, je ne l’avais jamais vu dans cet état.
    Le Talmud est le livre des juifs, les Goyim et les chrétiens n’ont pas la culture pour le comprendre ni pour le critiquer. Est-ce que je critique les Evangiles ?
    La diplomatie n’étant pas mon fort.
    Tu me prends pour un con ou quoi ? il est écrit qu’un juif peut tuer un chrétien, c’est sans importance, si sa famille invoque un préjudice, il y a lieu de l’indemniser au juste prix ! au kilo de chrétien peut-être ?
    Je poursuis avec une raillerie (OK c’est un peu limite, avec le recul)
    Mein kampf est le livre des Aryens, un juif ne peut pas tout comprendre tout de suite !
    A côté de nous un juif séfarade (je suppute, son patronyme se terminant par “EZ”) calme le jeu et me dit : - Laisse tomber, il est très chatouilleux avec sa foi. Lui-même étant non croyant et encore moins pratiquant de façade. Ses larges connaissances et sa grande culture m’ont apporté beaucoup. Il s’adresse à lui : Tu sais bien que le Coran a été écrit par des juifs, le chamelier illettré a été manipulé pour faire le sale boulot !
    Fin de la première phase on ne parle plus que du temps qui fait.
    Il y a quelques jours je badaudais sur Gallica et un titre m’a attiré, l'histoire de Saladin. Il m’a semblé que cette histoire pouvait être un bon complément au bouquin sur les croisades de Amin Maalouf, qui fait autorité en la matière.
    Je vous conseille de télécharger les deux ouvrages car ils pourraient se retrouver dans l’enfer des bibliothèques (C’est déjà arrivé avec la révolution de 89)
    Tout Gallica : sélection - “Livres” - Recherche : “François Marin Histoire de Saladin sulthan”
    Cette orthographe vous permet de tomber dessus sans coup férir
    C’est un bouquin de 1758, cette époque ne connaissait pas les historiens bonimenteurs mais des “Érudits”, d’où son intérêt.
    Dans le Tome 1, on apprend du lourd, le Coran a été écrit par le rabbin Abdiah-ben-Salem et il aurait été assisté par Bohaïra (Sergius)... un moine !
    Une parenthèse se referme et deux autres s’ouvrent.
    Pour sourire vous pouvez interroger Google “Le coran écrit par des juifs” et vous allez trouver des occurrences très naïves.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  12. Et bien non mon cher Corto, en bon mécréant, je me dois de confesser n'avoir pas tout lu de cette impressionnante litanie.
    Si une autre liste est à diffuser en parallèle, c’est bien celle C.S.P.I.F. Collectif de Surveillance de la Progression Islamique en France.
    Pour mémoire je voudrais rappeler que La Grande Mosquée de Paris, dont la construction débuta en 1922 et fût inaugurée en 1926 était la toute première.
    Selon les chiffres de la mise à jour du 8 janvier 2018 ©C.S.P.I.F. le compteur affiche 6.556 Kommandanturen…
    Camisard

    RépondreSupprimer
  13. Pour compléter cette liste, voici la liste des attentats islamiques commis dans le monde les 30 derniers jours : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=Last30

    Depuis la fin des sacrifices humains, plus aucune religion ne préconise le meurtre. Aucune n'a de plan de conquête de l'humanité. Aucune ne décrète la supériorité de l'homme sur la femme. Sauf l'Islamisme. Tout cela est commandé par le Coran, qu'il est interdit de remettre en cause car directement issu d’Allah, selon leur dogme. Le mal est donc déjà présent à la racine. Cette religion ne peut pas être réformée.

    Ecoutez les apostats, comme Aldo Sterone ou Majid Oukacha, ils connaissent le sujet. Les représentants de l'islamisme médiatiques ont systématiquement un double discours, mais on aime bien leur donner la parole parce qu'ils donnent une image sympathique et rassurante.

    RépondreSupprimer
  14. bonjour à tous, avez vous vu le documentaire d'Arte concocté par Mr Malbrunot sur le financement islamique en France et en Europe. Edifiant. On comprend vite que les adorateurs du coran arrosent copieusement les politiques sous couvert d'institutions charitables. Cela ne fait que confirmer ce que je dis depuis des années : les islamistes infiltrent toutes les institutions et le strates de la société, c'est une guerre rampante et larvée qui utilise et corrompt les politiques, les journalistes et le monde du spectacle à grand renfort subventions cachées, de montages financiers, de bons déjeuners entre amis. Alors, braves gens, ne vous étonnez plus de voir des ministres souriant, inaugurant un "centre culturel" , serrant la main des pires saloperies de la planète, recevant des fleurs de petites filles voilées sans que cela n'émeuve personne. C'est la nouvelle islamo collaboration, ce cher apathie vient d'en apprendre le mot, tout étonné qu'il est, faisant sans doute partie des VIP de cette engeance. Les yeux s'ouvrent très lentement. Oui il n'y a pas islam modéré il n'y a que des tarés qui veulent se payer l'Europe et la France en particulier. Comme des charognards, ils ont devant eux un état affaibli, quasiment illégitime, largement corruptible et peuplé de bobos gauchiasses, ils n'ont en fait même plus besoin de programmer des attentats coûteux en logistique, il leur suffit de balancer dans la nature quelques abrutis qui vont tuer sans aucun état d'âme. Pauvres de nous, quand allons nous en sortir, combien de morts encore allongeront cette liste? quand allons nous virer cette clique? CARPE DIEM

    RépondreSupprimer
  15. Finalement JM Le Pen aura un jour raison : en comparaison l'occupation allemande n'était pas si terrible que ça.
    Pis ils étaient moins nombreux...

    RépondreSupprimer
  16. Berthaud Loutchi9 oct. 2019 à 15:42:00

    Tout à fait d'accord avec @carpe diem au sujet de l'islamo-collaboration qui explique en grande partie la diffusion de l'islam en France et ses conséquences funestes sur les français. Bien avant le livre de Chesnot et Malbrunot (Qatar papers) et le documentaire sur Arte, le nombre de politiciens ou de célébrités, comme Zidane, achetés par le Qatar était déjà largement dénoncé : http://www.slate.fr/story/39077/qatar-france
    Quant au rapport entre islam et islamisme, le poète kabyle Ferhat Mehenni l'avait bien défini : « L’islam, c'est l'islamisme au repos, et l'islamisme, c'est l'islam en action. »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème n'est pas que là. Combien de commentateurs de ce site, fervents patriotes, sont également des laïcards purs et durs, bouffeurs de prêtres ? Le rejet massif de la religion catholique par les Français est fortement responsable de l'islamisation de ce pays. Regardez les pays comme la Pologne et la Hongrie : pas d'islam et surtout un fort catholicisme. Ajoutez à cela l'influence du féminisme et la castration des hommes et ne venez plus vous étonner de ce qui arrive en Europe. Chateaubriand a écrit "Détruisez le christianisme et vous aurez l'islam"...

      Supprimer
  17. Bonjour,
    Une question me taraude
    La veuve Harpon serat elle bénéficiaire d'une pension de veuve augmentée d'un accident du travail ??
    Tout est possible dans notre démocratie...
    Jdx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas, elle et sa famille bénéficient du statut de martyr, ce qui est considéré comme une bénédiction dans leur culture. Si ce n'est pas l'Etat qui l'aide, ce sera la communauté musulmane.

      C'est pour cette raison qu'en Israel, si un Islamiste commet une attaque, par mesure dissuasive l'armée fait raser sa maison et celle de ses parents.

      Si on veut combattre un ennemi, il faut le connaître et savoir comment il pense. Comprendre la place du Coran. Comprendre l'Oumma. Comprendre le Djihad. Comprendre le sens de l'implantation d'une nouvelle mosquée.

      Supprimer
  18. A Rennes, ce fut le cas : la maire socialiste inaugurant je ne sais quoi avec des dames et des. .. petites filles voilées.
    On parle beaucoup de pots au chocolat à tartiner en ce moment.
    Je ne peux vous dire si c'est bon ou pas, mais je signale à tout hasard qu 'un délicieux chocolat au lait en forme de triangle est désormais halal.
    On se demande pourquoi !

    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
  19. Faire le bilan de tous les atermoiements en premier lieu du préfet ensuite des autres pour interdire une manif ou une marche en faveur du terroriste, on comprend tout si on ne l'avait pas déjà fait.

    Mis à part des discours pour faire pleurer dans les chaumières, dans les faits rien!
    La marée verte continue de s'étendre avec la bénédiction des politiques et des autres............
    Lisa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la marée verte arrange bien Macron qui manipule son monde. J'ai même des doutes quant à la véracité des scores des petits hommes verts aux européennes. Et ces idiots utiles de verts ne sont que des marxistes déguisés qui s'accrochent au pouvoir. On voit des alliances socialistes opportunistes avec les verdâtres (à Nice par exemple avec le benêt Garcia). Tous à vélo contre les islamistes ? Les Français continuent à roupiller en pensant que tout sera arrangé à la fin de la siesta. Va y avoir de sacrés maux de tête.

      Supprimer

La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps.

TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIME

France, 2019.