jeudi 1 mai 2014

Il/Elle ? Pas aujourd'hui, trop tôt pour décider...

Le film que vous allez visionner a été réalisé par des gamins de cinquième dans un collège "républicain" en 2013 ou 2014. Des gamins qui pourraient être les vôtres; qui sait, pourquoi pas vos petits-enfants. Avec des profs, derrière, pour les former, les encadrer, les formater...

 

Cela se passe comme cela en Socialie, on demande à vos enfants de ne pas choisir tout de suite: "Il est bien trop tôt pour décider, IL/Elle ne décidera pas, pas aujourd'hui, il est bien trop tôt".

Casser les stéréotypes, "il faut arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social" (Vincent Peillon), "Les enfants n’appartiennent pas aux parents" (Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat à la famille), etc, etc, etc... Vous connaissez la chanson: "La théorie des genres et les genders studies, ça n'existe pas !" (Belkacem)

Bonne projection à tous, même en Socialie !

Folie passagère 2260.

D'accord, pas d'accord: atoillhonneur@voila.fr

27 commentaires:

  1. Ça a un intérêt quelconque ou c'est moi qui n'ai rien compris ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jacques Etienne: l interêt de prouver, par l image, que l'enseignement du genre est bien enseigné dans certains collèges contrairement à ce que disent nos z'élites.

      Supprimer
  2. marianne ARNAUD2 mai 2014 à 07:38:00

    Et que dire, mon cher Corto, de Conchita Wurst, choisie par l'Autriche pour la représenter au concours de l'Eurovision de la chanson 2014 ?

    http://www.eurovision.tv/page/news?id=98963&_t=conchita_to_rise_like_a_phoenix_for_austria

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ah tout de même ! crénom, ça décoiffe chez les Autrichiens. remarquez que la voix et la mélodie ne sont pas déagréables à l oreille. Et quel(le) artiste ! :)

      Supprimer
    2. marianne ARNAUD2 mai 2014 à 10:43:00

      Et en plus, s'appeler Conchita Wurst, ce qui veut dire Conchita Saucisse, faut le faire, non ?

      Supprimer
    3. @marianne: remarquez que ceux qui vont représenter la France valent aussi le detour avec leur sublime chanson " Mostache". A quelle place finira la France ? dernière ? avant dernière ?:

      http://www.dailymotion.com/video/x1ae6z6_moustache-de-twin-twin-eurovision-2014_tv

      Supprimer
    4. Si la barbe est soigneusement taillée, il/elle n'a pas oublié les aisselles ni les jambes -pour le maillot, je ne suis pas allé jusqu'à la fin. Je ne sais dont pas ce qu'il/elle dévoile.

      (@ Marianne, j'aurais traduit Conchita par Marcelle, ou Denise. Un prénom populaire. Marcelle Saucisse...)

      Supprimer
  3. Ce pays va de plus en plus dans le mur, le tout est de savoir à quelle vitesse le choc va se produire et avec nos socialistes, nous dépasserons toutes les prévisions mais jusqu'où va t on descendre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: et bien pour dire vrai et afin de te remonter le moral, je dirais que nous sommes encore loin d'avoir atteint le fond, on devrait pouvoir plonger un peu plus.

      Supprimer
  4. Dommage qu'il et elle ne soit pas allé jusqu'aux chiottes un truc leur aurait sauté aux yeux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen aztec: dommage oui, mais comment les professeurs auraient-ils pu justifier le reste en ce cas, y aurait eu embrouille :)

      Supprimer
  5. Vous avez oublié Morano (oubli involontaire sans doute) http://www.dailymotion.com/video/x1bz229_quand-nadine-morano-vantait-les-etudes-de-genre-des-la-creche_news

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Buck Dany: ah mais attention, je n ai jamais dit que les socialistes avaient le monople de la bêtise. Ceci dit l approche des gender studies par des gens comme Morano ou Chatel n'a rien à voir avec la vision "progressiste" du truc. mais cela serait sans doute un peu long et compliqué a t'expliquer.

      Supprimer
  6. Un truc comme ça, ça fait peur.
    Au secours! Ils sont devenus fous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: et oui, ça fait peur mais c'est "progressiste" parait-il. alors si ça l'est, hein...

      Supprimer
  7. Plus con c'est impossible , qui ne sais pas maquillé et habillé en femme à l'adolescence , je parle des garçons , qui ne sais pas habillé en mec à l'adolescence , je parle des filles , pas besoin de prof pour cela .
    Je crois que ce gvt n'a pas compris qu'ils ne pourront pas changer le monde avec du maquillage , c'est en soi que nous avons nos gènes et chacun suis sa route avec plus ou moins de bonheur .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: Bien sur que c'est en soi que se trouve notre épanouissement mais dès lors que institution permet de faire croire a des enfants que homme et femme, à la base c'est pareil, et que c'est le parcours de vie qui fait que l on devient homme ou femme, on peut penser qu un enfant sur 10 , sur 1000, je ne sais pas, sera influencé par ce discours et qu il risque donc d'aller contre l ordre naturel des choses, bonjour les dégats,

      Supprimer
  8. Corto, cette vidéo est en effet affligeante. Ça relève de la psychiatrie: la gamine qui se demande si elle doit se raser; elle pourra toujours jouer la femme à barbe dans un cirque quelconque...

    Plus sérieusement, c'est symptomatique des dérives de l'EN.

    D'abord, de nombreux profs, bons petits soldats au service du progrès, s'inspirent des études de genre pour faire leurs cours. Et pas seulement les profs de SVT. Le numéro 176 (avril 2014) de la revue de la FSU a consacré un dossier spécial à la théorie-du-genre-qui-n'existe-pas et on peut y lire des choses édifiantes. Ainsi, Nicole Mosconi, prof à Nanterre explique-t-elle le plus sérieusement du monde: "l'idée qu'il y aurait une nature féminine et masculine, qui seraient complémentaires, est une norme sociale, comme l'hétérosexualité. C'est la même chose pour la famille. Le modèle -un homme, une femme, des enfants- est une construction particulière fondée sur le refus de l'homosexualité. C'est ce modèle qu'il faut changer". Bref, on fonde une famille par homophobie!

    Ensuite, l'idée de choix est induite ici par ces pédagogues qui sont -hélas- inamovibles à l'EN et qui pensent que ce sont les élèves qui doivent "construire leur savoir". Comme les gosses ne savent rien, ils construisent surtout leur ignorance. Mais on leur a donné le choix, on ne leur a rien imposé. On a oublié qu'il s'agissait aussi de transmettre des valeurs et un héritage. Avec tout ça, on se dirige vers le grand n'importe quoi. Au moins, dans les années qui viennent, les psychiatres auront du boulot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Noix Vomique: les mêmes profs affiliés à FSU qui organisent avec l'aval de leur rectorat des stages de formation à la subversion, je suppose !

      http://corto74.blogspot.fr/2013/11/les-fous-furieux-de-leducation-nationale.html

      Tu disais quoi ?: dérives symptomatiques de l'EN ...

      Supprimer
  9. Demander aux gamins de se mentir à eux-mêmes est un crime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: et le pire c'est qu ils seront persuadés de ne pas se mentir a eux mêmes puisque émanant de " l'autorité professorale ".

      Supprimer
  10. Une loi sera votée pour interdire aux sages femmes d'annoncer la couleur après un accouchement. Ces gens sont de véritables malades mentaux.

    RépondreSupprimer
  11. Ou l'art et la manière de créer de toutes pièces des troubles psychologiques chez des enfants sains d'esprit !
    Et, par ricochet, dans leur entourage...

    Sinistre. Dans TOUS les sens du terme !... :o(((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: sinistre et pervers, comment peut-on en arriver là ? Pis, que des profs se prêtent a ce "jeu"

      Supprimer
  12. Mon dieu !!!!!
    Quelle tristesse ....
    Ce film ma donné envie de cogner .....
    Sur un gauchiards peut être ....????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nofate: Et bien, ne le répète pas, mais ne te gêne pas pour moi !

      Supprimer
  13. Une de mes belle-filles me disait hier :
    "-Nous ça nous prend 3 minutes pour regarder, mais ça, aux mômes, ça a dû leur sucrer au moins quatre demi-journées de matières fondamentales"...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen