jeudi 15 mai 2014

La mort des petits Maîtres Chanteurs


Il y a environ quarante ans, deux chorales se tiraient la bourre pour tutoyer l'excellence. Il y avait la Maîtrise de Notre Dame de Paris dont je faisais partie et les Petits Chanteurs à la Croix de Bois. Les deux fonctionnaient sur le même principe: En échange d'un enseignement classique de plutôt bonne qualité malgré des frais de scolarité relativement faibles, les enfants apprenaient le chant chorale. La première, compte tenu de ses impératifs de services - enchanter les offices à Notre Dame sous la direction du père Batzelar et les orgues de Pierre Cochereau - ne se produisait quasiment qu'en France. La deuxième donnait, elle, des concerts dans le monde entier, sa renommée était et est encore internationale: plus d'une centaine de concerts chaque année en France ou à l'étranger. La première enregistra quelques disques (3 ou 4) quand la seconde en faisait au moins une bonne douzaine.

Pour les enfants, c'était fabuleux. Nous avions l'enseignement et le chant, les tournées et les disques, les copains et les spectateurs. Et croyez-moi, chanter le Messie de Haendel à Notre Dame pour la messe de Noel ou le requiem de Berlioz pour les funérailles de de Gaulle ou de Pompidou valait pour le plaisir tous les entraînements au club de foot du village Pour les parents, c'était le bonheur: des enfants bien encadrés, recevant un bon enseignement et exerçant une  activité passionnante. Et tout le monde s'en satisfaisait sans demander quoique ce soit d'autre.

Dans les années 1985, la première fut dissoute, je ne sais trop pourquoi, sans doute pour des raisons budgétaires. Il parait que la gauche au pouvoir à l'époque subventionnait moins. Il parait... La seconde, les Petits Chanteurs à la Croix de Bois donc, continua sa belle carrière en France et de par le monde. Jusqu'à il y a encore peu de temps, elle était la dernière chorale française de ce niveau à "tourner". On les trouvait si bons qu'on les fit même venir, un jour, chanter La Marseillaise, sur les Champs, un 14 juillet.

Et puis un beau jour, il y a 5 ou 6 ans, débarquèrent les tuniques rouges de l'inspection du travail, les Filoche aux cœurs secs. Alors que depuis des décennies, l'équilibre budgétaire des Gueules de Bois (comme la concurrence les appelait) tenait la route, que ni les parents ni les enfants ne demandaient autre chose que de faire ce pourquoi ils étaient là, les gens de loi imposèrent la seule chose qu'ils savaient imposer bêtement: la loi. Les enfants exerçaient un travail, ils devaient être rémunérés. Les enfants apprenaient, chantaient, donnaient des récitals et voyageaient... Toutes ces activités réunies, pour un peu assimilées par les porteurs de Code à de l'exploitation, pouvaient prendre, tenez-vous bien, plus de 35 heures par semaine. Il était donc normal de restaurer la justice et le droit: Les enfants seraient payés, ne devraient pas faire plus d'un certain nombre d'heures par semaine et leur temps de repos serait scrupuleusement contrôlé. L'activité de la manécanterie s'en trouva réduite: moins de tournées, moins de récitals, moins de télévisions, moins de disques, beaucoup d'amertume et de découragement.

Et ce qui devait arriver arriva. Au grand dam des enfants, des parents, des encadrants, des enseignants et des amateurs de belles voix: L'association des Petits Chanteurs à la Croix de Bois fut mis en redressement judiciaire en septembre dernier; sa liquidation judiciaire a été annoncée ces jours-ci.

La mort des petits Maîtres Chanteurs avait été programmée. La voici.

Folie passagère 2281.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

38 commentaires:

  1. Bonjour Corto,

    Il ne t'aura pas échappé que nous vivons malheureusement en Socialie. En plus d'être totalement incompétents, ces gens se caractérisent par leur haine du beau, du sacré et tout simplement de la vie. Comme ils en sont les ardents défenseurs, je souhaiterai qu'ils s'appliquent à eux-mêmes l'avortement qu'ils vénèrent, de manière rétroactive bien entendu. J'espère simplement que le t... du c... qui est à la base de ce naufrage dort mal.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, il semble que Corto soit un peu "sec" en ce moment pour taper sur la gauche. Ca n'est pas bien grave, mais l'honnêteté intellectuelle aurait été de préciser que les soucis des petits chanteurs datent de 2008...

      Supprimer
    2. Merci pour la précision. Ça ne change rien au constat. Après tout, c'est bien l'UMPS qui dirige ce pays (foutu par ailleurs vu ses prestations économiques brillantes).

      Bonne fin d'après-midi.

      Supprimer
    3. @El Nino: Hey ducon, tu ne dois pas savoir lire parce qu'est-il écrit dans ce billet: "Et puis un beau jour, il y a 5 ou 6 ans " et donc, 2014 moins 5 ou 6 ans, ça fait quoi niquedouille ? Allez, je vais te le dire parce que tu as trop l'air d'être né d'une banane, ça fait 2008/2009.

      Supprimer
    4. @H: quelle précision de el nino ? qui viens ici pour chercher la petite bête qu il ne trouve pas. Vois ma réponse à cet abruti.

      Supprimer
  2. Coco Filoche et ses semblables, n’officient pas dans les mêmes « églises »...
    Je ne doute pas qu’il préfère "communier" sur les chants des « Petits écoliers chantants de Bondy »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille: attention, je précise des fois que les cons traînent ce qui semble être le cas: J'ai utilisé le nom de Filoche comme d un nom générique. N'est-il pas après tout l'archétype de l (ex) inspecteur du travail qui bien souvent ne voit pas plus loin que le bout de son nez ?

      Supprimer
  3. Filoche en pleurs découvrant la traîtrise de Cahuzac !
    On ne recule devant rien chez ces gens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Catoneo: surtout Filoche qui, par exemple, juste un exemple, ne dénonça jamais les dérives de Guérini alors que tout le monde savait au Bureau National du PS, bureau dont l inénarrable pleurnichard est membre depuis des années.

      Supprimer
  4. Bizarre, mon cher Corto, que personne n'ait demandé au Qatar de les sponsoriser ?
    Décidément tout fout le camp dans ce beau pays !
    Bientôt il ne nous restera plus que les yeux pour pleurer nos larmes socialistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: la seule chose qui intéresse le Qatar est ce qui rapporte, retour sur investissements et rentabilité ce qui n'est certainement pas le cas des petits Chanteurs à la Croix de Bois dont le but n a jamais été de gagner de l argent.

      Vous avez des larmes socialistes vous ?

      Supprimer
  5. Inspection du travail , syndicats , même combat = détruire ce qui peut être beau , intelligent , nécessaire aussi bien dans la culture que le travail , bientôt les majorettes , les fanfares , sans parler des cavalcades et autres défilés seront sur listes rouges .Triste France .
    @corto , je crois savoir que @leRescator avait aussi un joli timbre de voix dans sa jeunesse mais je ne me souviens plus dans quelle chorale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude henri: il y a eu tentative récente aussi de pénaliser les bénévoles d'associations du type Le Puy du Fou pour cause de travail dissimulé ! Oui, triste France . Le plus dommage dans cette histoire c'est qu aux petits Chanteurs personne ne demandait quoique ce soit, juste de pouvoir continuer.

      Supprimer
    2. @ Corto
      Même chose à Clermont-Fd avec le festival du court-métrage qui a bien failli couler.
      Heureusement, le rose vif municipal est venu à les rescousse...

      Supprimer
  6. Quelle tristesse.
    Il est vrai qu'on peut se consoler avec l'Eurovision et Conchita !

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: Un feu de paille la Conchita, on en parle déjà plus. Les Croix de Bois, plus de 60 ans d existence, je crois

      Supprimer
    2. Les Petits chanteurs ont été créés en 1906 !

      Supprimer
    3. "Manécanterie des Petits Chanteurs à la croix de bois" créée sur l'idée de deux étudiants en vacances à l'abbaye de Tamié (près d'Albertville en Savoie). Une abbaye qui mérite le détour, si vous passez dans cette région.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Man%C3%A9canterie_des_Petits_Chanteurs_%C3%A0_la_croix_de_bois



      Supprimer
    4. @marianne et JPB: ben mazette, 1906 ... soit 108 ans, un peu jeune pour disparaître aussi bêtement. tristesse.

      Supprimer
  7. Waouhhh Corto !
    Vous nous aviez caché ce beau talent. :-))

    Sur le fond : grande tristesse pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: et j en ai plein d'autre encore :)
      J'étais soprano puis alto
      et oui, c'est triste sauf si un repreneur se présente rapidement, les "gueules de bois" c'est fini.

      Supprimer
    2. "Les Petits Chanteurs à la croix de bois attendent de connaître leur repreneur" dans le Figaro du jour

      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/05/16/01016-20140516ARTFIG00008-les-petits-chanteurs-a-la-croix-de-bois-attendent-de-connaitre-leur-repreneur.php

      JPB

      Supprimer
    3. @ Corto
      Peut-être, mais il est très vraisemblable que c'est celui-là que je préfèrerai. :-)))
      Quant à moi, je suis restée soprane (légère, malgré mon poids !!!) ;o)

      J'espère pour eux qu'il y aura une solution. Une bonne solution.
      Dans notre pays "déconstruit" peut-être plus difficile à trouver qu'un mouton à 5 pattes ?

      Supprimer
  8. Triste nouvelle ! Les Petits Chanteurs à la croix de bois ont enchanté mon enfance, et plus encore . Mon admiration était sans limite et j'aurais aimé être un garçon juste pour pouvoir intégrer ce groupe merveilleux . Tout fout'l'camp !
    Et je comprends ton émotion Corto , toi qui a eu le privilège et le talent pour avoir participé au coeur de ce choeur .
    Biz
    Ps : à part tous ces pans de ta vie que tu nous fait partager et qui force l'admiration , aurais-tu un autre talent caché : par exemple , la magie ?

    RépondreSupprimer
  9. Petit cadeau : http://youtu.be/GplxddufQgg
    Petits Chanteurs à la Croix de Bois des années 1907 à 2000.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit d'un documentaire .

      Supprimer
    2. ...un documentaire d'une trentaine de minutes .OUf ! J'y suis arrivée !

      Supprimer
    3. @Chan: tu vas me faire rougir !
      attention, moi, je n étais pas aux Petits Chanteurs à la Croix de bois mais à "la concurrence", à la Maîtrise de Notre Dame de Paris.
      Autre talent ? voyons... tiens un jour il faudra que je raconte la fois où j ai attrapé un caïman à mains nues en Guyane. si, si, authentique !

      Supprimer
    4. Corto , j'adore faire rougir ! Je suis sadique . La " concurrence " est bien belle aussi !
      Oh ! Oui ! Raconte-nous des histoires ..TU as des photos du caïman ? Des nouvelles ? Il est mouru ?

      Supprimer
    5. @ Chan
      Merci beaucoup pour ce beau lien. Que du bonheur pour les oreilles et le cœur... :-)

      Supprimer
    6. C'est un plaisir Franzi !

      Supprimer
  10. Citation de liberté politique :
    "Contrairement à une erreur de jugement général, Hollande n’est ni Flamby, ni stupide, ni paresseux, ni incompétent, ni sous l’influence de ses diverses compagnes, ni dopé à la coke.

    C’est une magistrale erreur de le croire. Cet homme sait, a une vision, veut et décide.

    C’est un doctrinaire, en costume cravate qui, comme Robespierre était perruqué, poudré et soigneusement habillé à la mode de la cour, s’habille comme un honnête bourgeois qui va à la banque.

    le Président déconstruit méthodiquement, consciencieusement tout ce qui a fait la grandeur de la France et l’élévation de notre jeunesse. Il est là pour détruire et il détruit. Il est là pour ruiner les familles qui se sont élevées et élèvent leurs enfants par le sens de l’effort, avec courage et loyauté et qui aiment la France. Il les méprise.

    Bons bourgeois bien pensants, sortez de vos schémas intelligents et de bons sens. En face de vous, l’homme qui vous commande est exactement à l’inverse. La logique, la cohérence, l’équilibre, l’analyse sérieuse n’ont aucune prise pour lui. Il est là pour détruire pan après pan ce que vos pères et vous à leur suite ont construit.

    Son programme est celui d’un marxiste convaincu et d’un stratège efficace. Un adolescent sénile ? Non ! Un vieillard expérimenté, oui.

    On est loin d’un affectif Pierrot-la-Lune : Oderint dum metuant ! « Qu’ils me haïssent pourvu qu’ils me craignent ».

    Pas un instant il ne laissera échapper une parcelle de pouvoir. Le peuple peut descendre par millions dans la rue, il s’en contrefiche. Il lui resterait seulement 1% de sympathisants, il s’en moquerait éperdument.

    Pour chasser ces personnes qui haïssent notre patrie et la détruisent plus sûrement que tous les peuples qui ont envahi notre territoire pendant les guerres de notre histoire, il faut une détermination sans faille."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @poine

      Marie Delarue rejoint "Liberté Politique"

      "Hollande et Royal : les Thénardier de la politique ?"

      "On comprend qu’il l’ait « récupérée » : ces deux-là sont semblables. Sous leur air bonasse – de gentil rondouillard pour lui et de dame patronnesse pour elle – ce sont deux monstres. D’égoïsme, de calcul carriériste, d’indifférence au monde. Franchement, s’ils ont fonctionné comme cela en famille, on plaint leurs quatre enfants.
      Ceux qui l’ont approché assurent qu’il ne dit jamais non. Pas vraiment oui non plus. Hors la baisse du chômage et le retour de la croissance qui se débine, il n’assure rien, ou alors pas grand chose. Multiplie les sourires, dit blanc à l’un et noir à l’autre. N’en fait qu’à sa tête, cloisonne, ment par omission.

      Ceux qui l’ont approchée assurent qu’elle dit souvent non. Elle est autoritaire, exaltée, sectaire, absolument incontrôlable. N’en fait qu’à sa tête, passe son temps à pérorer et se dédire autant qu’à se décommander auprès des médias. Cheftaine dans l’âme, elle avait un débordant désir d’avenir. C’est lui qui a raflé la mise. Par défaut. Et n’est chef de rien du tout.

      Plus déconsidéré qu’aucun président ne l’a jamais été – pas même ce pauvre Deschanel tombé du train en pyjama et qui grimpait aux arbres de l’Elysée –, François Hollande n’a lui-même aucune considération pour ses collaborateurs. Pas plus que pour les Français. Ceci explique sans doute cela...."

      La suite ici :

      http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/hollande-royal-les-thenardier-politique,60504

      Ne l'appelez plus jamais "pépère", bien trop gentil pour ce type sans affect !

      JPB

      Supprimer
  11. On retrouve la même chose avec les écoles qui ont fait l'histoire de la France ! Juilly par exemple !
    http://effondrements.wordpress.com/2012/07/03/a-chaque-grandes-vacances-disparaissent-des-ecoles-ayant-forme-la-france-signe-de-decheance-dun-pays/

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique