mercredi 24 janvier 2018

Constructions de prisons: Macron et Belloubet nous prendraient-ils pour des idiots ?

Résultat de recherche d'images pour "inauguration de la prison"

Tout le monde en convient, la surpopulation carcérale est l'une des principales causes du bordel pénitentiaire actuel. 59 000 places disponibles pour +/- 69 000 détenus, des chiffres relativement stables depuis une dizaine d'année, alors forcément, ça coince. Les détenus ne sont pas contents et les matons, payés avec des queues de cerise, sont en surchauffe. La solution est connue: construire de nouvelles prisons et recruter du personnel.

Aussi quelle joie fut la mienne lorsque j'ai entendu Nicole Belloubête, notre ministre de la Justice, déclarer hier que 15 000 places de prison seraient construite d'ici à dix ans, 10 000 d'ici la fin du quinquennat. Enfin, ma joie, pour un peu j'en aurai recraché mon café. Pourquoi ? Parce que cette dame, en déclarant cela, se fout de nous ou nous prend pour des cons, ce qui revient au même. Et pourquoi nous prend-elle pour des cons ?

Parce que si Hollande, ses gouvernements successifs (dont Macron faisait partie à partir de 2014) et l'odieuse Taubira n'avaient pas abrogé la loi de programmation du 27 mars 2012 adoptée, sous la férule de Sarkozy, à une large majorité, et bien ces 10 000 places de prison seraient en principe déjà construites, le plan de construction avait pour échéance fin 2017. La loi avait été votée, le budget alloué, y avait plus qu'à...

Hausse de la délinquance, attentats, etc... il faudra attendre 50 mois de présidence hollandaise (et le départ du gouvernement de la vérole guyanaise) pour que le sinistre Cazeneuve et Urvoas, le nouveau ministre de la Justice (celui qui échange par texto des infos judiciaires avec Thierry Solère) se préoccupent à nouveau de la  question. Enfin, quand j'écris " se préoccupent ", ils se contenteront de reprendre les mêmes objectifs que ceux fixés par Sarkozy. Et c'est ainsi qu'avec tambours et trompettes, le 27 janvier 2017, les deux lascars, Cazeneuve et Urvoas, annoncent un plan " prison " prévoyant pas moins que la construction de 32 maisons d'arrêt, 1 centrale pénitentiaire, 16 quartiers de préparation à la sortie (sic), la réhabilitation de 12 autres quartiers et enfin, la rénovation de 12 sites pénitentiaires. Le tout représentant la création de 10 000 à 16 000 nouvelles cellules (admirez la précision !) pour un budget provisionné de... 2,2 à 3,5 milliards d'euros (admirez là encore le grand écart !). Bref, nous voici revenu au mois de mars 2012 et au fameux plan Sarkozy... 50 mois plus tard ! 

(Là, normalement, mes lecteurs fidèles repenseront au billet que j'avais écrit  le 9 août 2016 intitulé " Un plan prison ? Ces socialistes sont vraiment indécrottables ! " )

J'en reviens à Mister Macron et Dame Belloubête. Qu'a dit hier la dame ?: que 15 000 places de prison seraient construites d'ici dix ans, 10 000 d'ici la fin du quinquennat... le tout conformément à une promesse de campagne du candidat Macron.

Oui, sauf que d'une part, cette promesse de campagne n'en était pas vraiment une puisque tout avait déjà été prévu, organisé et budgété par Urvoas et Cazeneuve (enfin ça, c'est ce qu'ils nous ont dit à l'époque) donc Macron promettait un truc qui, normalement, était déjà dans les tuyaux et qu'en tant que ministre de l'économie d'alors il avait dû obligatoirement valider, mais les Français ont la mémoire courte et que d'autre part, près de 8 mois après son élection... aucune première pierre de cet ambitieux programme n'a encore été posée.

Je résume : en 2012, Hollande-Taubira-Macron-Valls annulent le plan de construction de prisons prévu par Sarkozy. 50 mois plus tard, Hollande-Valls-Macron lancent une réflexion sur le sujet. 8 mois plus tard, Hollande-Macron-Cazeneuve-Urvoas nous pondent le quasi même plan et re-8 mois plus tard, Macron-Belloubête remettent dix balles dans le flipper !

Résultat, à date, en 66 mois, dont 66 mois de présence Macron au plus haut niveau de l'Etat, seulement 2 nouvelles prisons (Draguignan et Riom) ont été construites ! 

Et en admettant que Belloubête et Macron tiennent leur promesse, il faudra encore de long mois, deux ans, peut-être trois avant qu'une nouvelle prison ne soit inaugurée. Disons deux ans...  soit, grâce aux divers atermoiements des diverses équipes gouvernementales qui se sont succédées depuis 2012, sept années et demi  pour ne voir que 2 prisons supplémentaires !

Et ces gens-là voudraient qu'on les prennent au sérieux ? Non mais allo, quoi !

Quant au recrutement de nouveaux gardiens, il va falloir que notre tandem se secoue: Qui voudrait aller bosser en prison pour ne toucher que 2 500 euros nets au bout de vingt-sept ans de carrière. Au dernier concours d'admission, il y a quelques jours, seuls 30% des personnes inscrites se sont présentées...


Résultat de recherche d'images pour "macron belloubet"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

21 commentaires:

  1. Tu devrais envoyer ta démonstation à Ruth,elle devrait en faire son miel ce soir sur BFM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zen Aztec: Ruth critiquer Macron ? quelle idée saugrenue !

      Supprimer
    2. J'essaie d'imaginer Macron en Ruth....

      Supprimer
  2. Il doit bien rester quelques réserves de 9mm quelque part pour calmer les prisonniers radicaux, nonobstant le fait que la France pour la première fois de son histoire ne fabrique plus ses munitions mais les importe d'Allemagne. Ces gens nous haïssent et rêvent de nous massacrer.

    Pour le reste, ma foi, on sait très bien dépenser le pognon du contribuable dans des fariboles, mais le régalien, qui est la seule légitimité de l'Etat, est dans un abandon et un dénuement absolu et honteux.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'état abandonne tous ses devoirs régaliens , seule l'esbrouffe compte : cop21,jo de paris,sommets diverses et variés :du pain et des jeux pour anesthésier et crétiniser le peuple

      Supprimer
  3. Bah la deutsch qualität ça douille...mais les sociologues préfèrent tirer un coup avec l' Islamisme radical.

    RépondreSupprimer
  4. Ils nous prennent pour des cons!
    Mais bien sur!!! Et ils ont raison, mille fois raison puisque ça marche , puisque nous sommes effectivement assez cons pour sempiternellement baisser la tête, bougonner cinq minutes et tendre l'autre joue pour nous prendre encore une mandale.
    La place dans les prisons, facile, pas politiquement correct mais facile, les schleus nous envoie du super matériel de nettoyage...

    RépondreSupprimer
  5. L'important ce n'est pas que vous ni nous, mon cher Corto, soyons contents, c'est que Macron et Belloubet le soient. Nuance !

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai qu'avec cette crise autour des agressions des surveillants de prison on semble découvrir le problème de la surpopulation des prisons ... Mme Taubira souhaitait qu'à la prison soient substituées des peines plus susceptibles de réintégrer les délinquants ... louables préoccupations mais des prisons surpeuplées sont elles acceptables ? L'idéologie a gagné pour nous laisser ce terrain miné et les responsables de cette situation se sont envolés dans la nature sans que personne ne se retourne pour évoquer des choix contestables de la précédente présidence . Non tout cela n'est de la faute de personne . Macron ne se presse pas pour se montrer sur le devant de la scène préférant des scènes plus prestigieuses où il peut jouer au beau gosse ! entre Versailles et les parloirs des prisons il semble préférer l'or de la galerie des glaces où son sourire Colgate peut s'épanouir sans complexe ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puisque Taubira veut réintégrer les délinquants, on pourrait envisager de lui en envoyer une dizaine de milliers. Après tout, c'est bien connu, en Guyane, il n'y a pas de problème de délinquance.

      Supprimer
  7. Encore un état des lieux parfaitement réaliste et déprimant...
    Quand on dit que, parfois, la réalité dépasse la fiction. Là, on est en plein dedans. Et ils y vont tellement fort qu'on en vient à se demander s'ils perçoivent l'immensité de leur connerie.
    Pire qu'eux, tu meurs !...

    Bien trouvé le surnom de la pouffe. Ça lui va comme un gant. ;o))

    RépondreSupprimer
  8. Bon, pas de problème : on va sanctionner les gardiens de prison qui ronchonnent alors qu'ils n'en ont pas le droit (il n'y a vraiment que certains fonctionnaires utiles qui n'ont pas le droit de ronchonner, en France). Et tout va rentrer dans l'ordre, c'est certain !!!

    RépondreSupprimer
  9. Pourquoi faire de nouvelles prisons alors que beaucoup de détenus ayant la double nationalité seraient heureux de purger leur peine dans leur pays d'origine .

    RépondreSupprimer
  10. "vérole guyannaise",
    you made my day ;-)
    et en plus ça fait maladie tropicale.
    Gachno

    RépondreSupprimer
  11. Au-delà du problème des prisons, ils auraient tort de se gêner...
    Ce matin chez J.J. Bourdin, à propos de je ne sais plus quoi, François de Rugy (enfin je crois que c'est lui) déclare sans rigoler ni faire rigoler le présentateur radio en question:
    "Je pense que la majorité des français, une immense majorité, est d'accord avec ..."
    ... plus besoin de sondages d'opinion (sic), encore moins de consultation populaire, si nos zélites "pensent que...", le peuple doit suivre...
    C'est un peu "la décision préférée des français", comme le footeux, le comique-rigolo, la chanson de goldman, ou la crème anti-hémorroïdaire...

    RépondreSupprimer
  12. réponse lapidaire : oui.

    Popeye

    RépondreSupprimer
  13. Excusez moi d'en remettre une couche mais ils ont raison de nous prendre pour des cons.
    Regardez la vidéo suivante, cela se passe dans un Intermarché où il y a une promo sur le Nutella. Quand on voit où les français en sont arrivée on comprend que nos Zélites n’hésitent pas un instant à nous prendre pour des cons....

    pic.twitter.com/cnT9O6MZRb

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      À Gfb

      Un vrai poison parce que outre le fait qu'il contient des sucres transformés et des graisses saturées en proportions élevées,il y a aussi du glutamate de sodium de la vanilline de synthese et sûrement d autres démons et merveilles d'additifs dont l effet est neurotoxique et provoque une excitation très peu de temps après son ingestion et une dépendance qui entraine un désir effréné,stimuli quasi pavlovien de vouloir en consommer davantage,à l image de ces rats de labo accros qui sonnent frénétiquement sur un bouton pour réclamer encore et toujours davantage de ces substances artificielles,vraies drogues qui dopent et entraînent une demande compulsive incontrôlée.Édifiant comme la vidéo montre une telle similitude avec un grouillement de rats excités mais ici ils sont censés être des humains responsables...Toute la manipulation du cartel alimentaire et chimique sur les cerveaux parait sur ces lamentables images.
      Et il n est pas le seul produit trafiqué pour créer des envies compulsives chez ces gens et destructrices sur les organismes et les facultés mentales,mais c est voulu.

      Supprimer
    2. Sans oublier que tous ces spécimens disposent du droit de vote. Il faut une sacrée dose d'optimisme pour espérer une élection raisonnable. CCLM

      Supprimer
  14. La prison, c'est quand même la double peine pour les victimes : tu es victime et tu dois encore payer pour l'enflure qui t'a fait du mal. De plus, il y a plein de gens qui n'ont rien à faire en préventive. La légalisation des drogues arrangeait bien les affaires également.

    Faudrait signaler au fake président qu'il n'a pas besoin d'aller en Chine pour faire la pute devant les musulmans : une visite à Fleury Mérogis coûterait moins cher au con-tribuable.

    RépondreSupprimer
  15. On vit une époque formidable, un détenu porte plainte contre l'administration pénitentiaire. A cause de la gréve il n'y a plus de douches chaude ni courrier etc et il considère que c'est pas humain!!
    Peuchère les pauvres choux... Mais qu'est ce qu'on attend pour les foutre à Cayenne ces connards...
    Nos soldats en Opex ne prennent surement pas de douches chaudes tout les jours...

    Bande d'enfoirés de racailles...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient