mardi 21 mai 2013

Patrick Deguise, maire PS de Noyon ( Oise ) s'attaque à La Manif Pour Tous et à la démocratie !



Hier, dans un tweet, j'annonçais que cette semaine serait celle de tous les discrédits assénés contre La manif Pour Tous. Je ne pensais pas que Monsieur Deguise, maire PS de la ville de Noyon, me donnerait raison aussi vite. Le site internet Le Salon Beige a fait circuler le décret ci-dessus, décret émanant de la mairie de cette petite ville de l'Oise ( 13 600 habitants ).


Dès aujourd'hui, monsieur le maire interdit toute distribution de tracts émanant du collectif La Manif Pour Tous sur la voie publique et sur les marchés de la ville. Ayant un peu de mal à y croire, pensant qu'en Socialie, la liberté d'expression, d'informer ou de manifester étaient vertus cardinales, j'ai donc téléphoné à la dite mairie au numéro suivant: 03.44.93.36.18. Ces interdictions m'ont été confirmées par une secrétaire de mairie, fort sympathique au demeurant: " Oui, monsieur le maire a bien émis ce décret. La distribution de tracts et tous rassemblements se réclamant de La Manif Pour Tous sont interdits sur la voie publiques et les marchés "

A ma question de savoir si cette interdiction ( distribution de tracts et rassemblements ) s'étendrait éventuellement à d'autres associations, groupements ou partis politiques de diverses tendances, la charmante secrétaire m'a dit que non, ce décret ne concernait que La manif Pour Tous !

Dont acte ! Les électeurs auront-ils suffisamment de mémoire pour se souvenir lors des prochaines élections municipales qu'à Noyon, n'est pas libre de penser et de s'exprimer qui veut ?...

N° de téléphone de la Mairie de Noyon: 03.44.93.36.18. / 03.44.93.36.36.

Page Facebook de monsieur Deguise: https://www.facebook.com/patrickdeguise?filter=2


A vous de jouer !

Folie passagère 1722.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

35 commentaires:

  1. C'est très bien! L'art de se tirer une balle dans le pied. Il suffit que le préfet rapelle à l'ordre ce maire. Sinon la France sera condamné par la Cour européenne des Droits de l'Homme. A suivre.
    M.S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @MS: je crains que le préfet du coin qui doit être préfet parce qu il est plutot à gauche ( sinon, c'est un préfet en sursis) ou que la CEDH ,n'ait d'autres chats fouetter.

      Supprimer
  2. J'espère que ce "dictateur en puissance" recevra plein de messages, voici le mien :

    "Imaginez ma stupéfaction en apprenant votre décret visant exclusivement "la manif pour tous" ! Moi qui croyais bêtement que la France était une démocratie où les différentes opinions avaient le droit d'être exprimées, il semblerait qu'il n'en soit rien...et ne venez pas me dire que la loi étant votée et promulguée, tout le monde doit désormais se taire. Je me souviens d'un temps où une loi, même votée par le parlement ( CPE), n'a pas empêché la gauche de descendre dans la rue pour faire entendre son opposition...
    Après l'autisme du pouvoir, la désinformation systématique sur tout ce qui concerne l'opposition à cette loi, les insultes, la violence injustifiée, force est de constater que la liberté d'expression, "au pays des droits de l'homme" est sérieusement écornée...
    Ressaisissez-vous et cessez de vous gargariser de mots que vous semblez tout à fait incapable d'appliquer à ceux qui ne pensent pas comme vous !

    RépondreSupprimer
  3. Progressisme de merde!
    Tout pour faire briller la religion socialiste.
    En attendant Martine Aubry revient dans le jeu.

    RépondreSupprimer
  4. Nigloo,

    Hier en me rendant sur les liens relatifs à cette histoire, j'ai cru trente secondes que l'homme
    était mort.
    On peut raconter n'importe quoi sur internet et c'est assez lamentable : course à la manipulation
    et la désinformation, je crois qu'on a déjà les médias pour ça.
    Mais bon, faut faire feu de tout bois.
    Moebius

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nigloo tu te trompes de sujet, là on parle de faits avérés de déni de la liberté d'expression...

      Supprimer
  6. F Le Calvez Robin21 mai 2013 à 13:31:00

    Excellent !

    je pratique un peu différemment. je vous explique

    Permettez que je raconte ma manière de faire. L'autre jour, une collègue pas maligne, catholique et réactionnaire --- vous pardonnerez le pléonasme --- m'a demandé en salle des profs :

    "Et que fais-tu de l'intérêt des enfants ?"

    après m'avoir vu manifester mon approbation de l'adoption du mariage pour tous. Elle en était, disons, à sa vingtième tentative de discussion et de fraternisation sur ce sujet ou des sujets voisins depuis le début de l'année, tentatives que j'avais jusqu'à présent esquivées, sachant parfaitement à quoi m'en tenir sur son compte.

    Comme je commençais à trouver ses propositions de drague idéologique, empreintes d'une sympathie non feinte, à la fois attendrissantes et lourdingues, je lui ai répondu que je verrais bien une loi visant à déchoir de l'autorité parentale les catholiques qui jettent leurs enfants dans les bras des chefs scouts et autres prêtres pédophiles et encouragent, comme les de Villiers de Prout-ma-Chère, les viols confraternels.

    J'ai ajouté qu'en dépit de la possibilité que m'offrirait alors la loi Taubira d'adopter ses enfants, je préférerais décliner.

    Je crois qu'elle va arrêter de me tutoyer.

    Je crois même qu'elle ne va plus m'adresser la parole.

    Evidemment, je l'ai blessée, elle va désormais trouver que Marine le Pen est bien trop gauchiste, et sa paranoïa va croître vers des sommets inexplorés. D'un autre côté, elle était déjà perdue avant. Il faut reconnaître que, de temps en temps, il est réjouissant de révéler à une de ces pauv'filles qu'elle fait complètement fausse route. Je suis du genre rugbyman (merci papa et maman... ciel ! je me mets à parler de manière régressive comme vous), je m'habille de façon classique, je parle et écris le français bien mieux qu'elle, et elle croyait naïvement que je pouvais faire partie des babouins sympathisants des trois B (Barjot, Bouges et Boutin).

    Etant donné que les quelques collègues à l'écoute de la conversation se retenaient difficilement de rire, elle va vivre ce que vous vivez tous actuellement : la cruelle désillusion de comprendre qu'on n'est qu'une poignée de désaxés vociférants, et que le pays réel (c'est comme ça qu'on dit, chez les ploucs ?) est largement favorable à cette loi.

    Bonne manif quand même, et surtout, un conseil : continuez à mettre les enfants devant pour qu'ils se prennent les lacrymos, et que vous puissiez venir étaler votre pleurnichisme victimaire, mélangé à de savantes références prouvant que la préfecture de police a truqué les chiffres en les faisant passer de quatorze millions à 1400. C'est trop drôle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Expliquez-nous donc, puisque selon vous "le pays réel est largement favorable à cette loi", pourquoi notre cher Président n'a pas organisé le référendum qui aurait pu mettre tout le monde d'accord ?
      Et surtout ne répondez pas que le bon peuple en aurait profité pour répondre NON quelle que soit la question posée, ce qui serait très désobligeant pour le pouvoir en place qui a l'air de vous donner toute satisfaction., ce dont je ne peux que me réjouir pour vous.

      Supprimer
    2. Ah, heureusement qu'ils sont là, les chefs scouts et autres prêtres pédophiles et encouragent, comme les de Villiers de Prout-ma-Chère, les viols confraternels, pour vous donner bonne conscience et le sentiment d'être dans le droit chemin, Machin. Malheureusement pour, votre raisonnement sent plus la projection mentale qu'autre chose, et en dit davantage sur vous que sur ceux que vous stigmatisez -)

      Enfin, Machin, ce n'est pas parce que vous êtes sur un blog nauséabond qu'il faut vous oublier non plus, hein, la bienséance a ses règles, ici. (Ceci dit, je me demande si ce n'est pas Fik qui m'a ouvert les yeux sur cette nouvelle mode, chez les gauchiss', d'étaler ses déjections)

      Supprimer
    3. Je me permets de réagir sur un point: vous semblez considérer les abus sexuels comme l'apanage des chefs scouts et des prêtres. Vous devriez pourtant savoir combien ce raccourci est facile, réducteur, et surtout extrêmement rassurant pour des parents qui se sentent ainsi hors de danger, leurs enfants ne fréquentant pas "ces prédateurs". Vous devriez le savoir d'autant plus, en tant que professeur,car les instituteurs sont aussi victimes de ce genre d'amalgames grotesques. Les abus sexuels, et 'inceste, ne sont pas l'exclusivité d'une religion, d'un milieu social ou professionnel. Malheureusement ce genre d'abus existe partout.
      Vous êtes pour cette loi, c'est votre droit, mais essayez de défendre votre position avec des arguments pertinents. Vous reprochez l'étroitesse de vue de vos opposants, mais vous n'êtes pas beaucoup plus large d'esprit

      Supprimer
    4. @ F Le Calvez Robin

      C' est tellement puant de dogmatisme totalitariste, sectaire et irréfléchi (pour éviter le mot de dictatorial, plus approprié mais qui vous déplaît tant) que ça ne mérite même pas de perdre son temps à rédiger une réponse circonstanciée.
      Beurrrk !

      Supprimer
    5. Encore un qui se prend pour Dieu. Rouloulou, comme tous les gauchos, il a une jolie plume, quoique, et il pense que ça suffit pour donner du sens à son propos. C'est la même sur tous les blogs de gauche. Il n'y a aucune réflexion sur le fond, ce n'est que de l'apparence, que de la représentation. Un cerveau ravagé par la propagande et qui est obligé de prendre les gens de haut pour se sentir exister. Un peu comme ceux qui ne savent pas rigoler sans se trouver une tête de turc.
      Regardez le mépris dans l'expression: "c'est comme ça qu'on dit, chez les ploucs ?".

      C'est une saloperie tout droit issue des menteurs Lumières. Le mensonge est votre apanage et vos jugements nous apparaissent comme de la fiente de pigeon. Il n'y a que des couillons pour vous croire. On n'en est pas.

      Supprimer
    6. @truc F Le Calvez Robin

      Commence donc par relire la "Pétitions françaises contre la majorité sexuelle" et qui en étaient les signataires ....et après tu pourra l’ouvrir.

      allez bye

      Supprimer
  7. @Le Calvez Robin: en voila un commentaire qui commence mal tant il pue l'amalgame: " catholique et réactionnaire --- vous pardonnerez le pléonasme ". N'étant pas pratiquant mais ayant l honneur d en connaitre beaucoup, cette entame mériterait des coups de bâtons tant cela est stupide.

    Il se trouve néanmoins que j ai été scout puis chef scout pdt 10 ans, nul n est parfait n'est-ce pas, et que jamais je n ai été sollicité par quiconque pour jouer à touche pipi. Des pourris, il y en a partout, chez les scouts comme cjez les prêtres où les hommes politiques bien en vue

    Vous traitez de babouins ceux qui sont opposés à cette loi, c'est bien permettez moi donc de saluer la caricature de Taubira en gorille, c'est du même niveau, voisin de zéro.

    Le pays réel est, vous avez raison , favorable... au " mariage des homos ", même moi qui suis homo, mais nullement pour l adoption et tout ce qui s'ensuit.

    Quant aux enfants ds les manifs, c'est encore plus bas de niveau que le reste, pas une manif de gauche, encore moins une de profs sans qu il n y ait des enfants ds le cortège.

    Enfin, vous vous crédibiliseriez un peu plus en tournant moins en dérision des gens dont le seul tort est de penser différemment de vous. je sais, là, il semble que cela soit mission impossible. Et ça , c'est nettement moins drôle. Sectarisme qd il vous tient...



    RépondreSupprimer
  8. Avec ce billet et les commentaires qui ont suivi, tu nous as prouvé encore une fois (s'il était encore besoin) que nos chers gauchistes ont une notion de la démocratie et de la liberté toute relative....

    Toujours cette promptitude à donner des leçons, à stigmatiser celui qui ne pense pas comme eux avec ce léger penchant pour la vulgarité dans les propos...

    Si tu n'approuves pas les idées de gauche c'est que tu es forcément un méchant facho réactionnaire raciste et homophobe...

    Pardon de m'être légèrement éloignée du sujet du billet... (enfin... si peu...)

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: mais non, tu es en plein dans le billet, Deguise ou Robin, même combat, ils ont raison et le reste est pis que lie !
      ( tiens, pis que lie, c'est rigolo, ça, pis que lie )

      Supprimer
    2. Pis que lie, en effet, j'essaierai de la ressortir (avec le ©orto, comme il se doit ;-))

      Supprimer
    3. @al west; parce que c'est toi tu es dispensé du petit "c" machin que je ne sais reproduire :)

      Supprimer
  9. Et pour revenir au sujet du billet, mon cher Corto, je dirais qu'une fois de plus, un socialiste nous prouve, s'il en était besoin, qu'ils sont sont toujours prêts à succomber à "La tentation totalitaire".
    Ils n'ont que le mot "démocratie" à la bouche mais ils ne savent pas ce qu'il implique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marianne: transmission de pensée :-))

      Titi

      Supprimer
    2. Chère Titi,
      Puis-je vous faire une prière ?
      Mettez donc "Titi" sur la ligne NOM/URL au lieu de cliquer sur Anonyme.
      Cela facilitera, il me semble, l'élimination des anonymes à Corto.

      Supprimer
    3. @Marianne: la tentation totalitaire et socialisme, voila un beau pléonasme, non ? :)

      Supprimer
    4. avec plaisir Marianne... :-)

      Supprimer
  10. Problème rencontré pour envoyer un don à La Manif Pour Tous: "La carte que vous avez indiquée ne peut pas être utilisée pour ce paiement. Veuillez saisir un autre numéro de carte."
    1) Pourquoi diable? Première fois qu'on me la refuse.
    2) Je n'en ai pas d'autre.
    3) Je ne peux pas utiliser Paypal pour l'instant.
    Je sais bien que vous n'y êtes strictement pour rien, il n'empêche que c'est rageant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Orage: clair que je n y suis pour rien ! :) ils acceptent les chèques aussi !

      Supprimer
  11. "facho réactionnaire raciste et homophobe" c'est le compliment d'un couple d'amis ( heuuuu ancien couple d'amis) de la gauche caviar , les vrais de vrais, qui reprochent d'avoir des enfants dans nos manifs et lorsque j'ai demandé pourquoi ils avaient emmené les leurs à une manif pour les écoles , là celà à dégénérer , eux ils sont pacifistes , le diner s'est terminé brusquement .
    Ami corto si tu relis tes blogs tu verras que tous dénoncent le totaritalisme de cette gauche bien pensante , de l'état aux communes et c'est maintenant qu'il faut se réveiller pour éviter un printemps arabe , pardon français, toujours démocratiquement avec un bulletin de vote

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: mais je crois que fermement que une grande partie de la population, de droite, hors des partis traditionnels, se réveille justement. Il est peut-etre temps. Est-ce que cela se fera sans casse, c'est la grande question. ( cf billet suivant )

      Supprimer
  12. Vu sur Twitter il y a quelques minutes...

    https://pbs.twimg.com/media/BKzV8hCCQAAUghW.jpg:large

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @titi: j'eu été étonné qu ils ne saisissent pas la justice tant cet arrêté me semble une parfaite atteinte à diverses libertés. Ils ont bien raison de le faire

      Supprimer
  13. On ne peut plus rien écrire sur la page FB du maire. J'aurais pu m'y attendre.... Un peu con des fois ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Umadrab: vers 15h le standard de la mairie avait semble-t-il sauté, ça ne répondait plus

      Supprimer
    2. Moi aussi, j'ai vainement essayé d'envoyer un message.

      Je disais, entre autres "gentillesses", que j'espérais bien voir une plainte à son encontre au Tribunal Administratif.
      Me voici exaucée ! Pas besoin de refaire ma copie ! :o)

      Supprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. Bon ben voilà, en 48h c'est réglé... "l'arrêté a été arrêté" en plein vol si j'ose dire...

    Ils n'ont vraiment rien d'autre à faire que de faire des choses qui ne servent à rien ces socialistes... :-)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen