lundi 27 février 2017

Quasi-guerre civile ? Oui, Monsieur, parfaitement !


Cette vidéo date d'avril 2016 et a été filmée dans les rues de Nantes. Qu'y voit-on ? Comme d'habitude - le simple fait d'employer ce terme " comme d'habitude " est révélateur - de la racaille en train de s'attaquer et de piller des commerces. Ce jour-là, il n'y avait pas de meeting de Marine Le Pen... J'ai choisi cette vidéo comme j'aurai pu en choisir une tournée à Bobigny, à Rennes,  à Paris, à Sarcelles, à Argenteuil, à Drancy ou bien une autre encore prise hier à Nantes, encore Nantes, fief de gauche, nid d'antifas.

La Marine y était hier et on a pu voir ces désormais sempiternelles scènes de bordel urbain. Deux à trois mille personnes qui viennent manifester contre sa venue. Des jeunes et des moins jeunes,  des syndicalistes, la gauche, l’extrême-gauche défilent pour dire non au Front, pour réclamer l'interdiction de son meeting. Ces prétendus amoureux de la démocratie qui voudraient pouvoir décider qui a le droit ou pas de battre l'estrade. Eux, ils peuvent, pour les autres, c'est une autre histoire. Alors ils ont dit non à Marine et certains, antifas et racaille, en ont profité pour se joindre (avec la complicité évidente des organisateurs) au cortège des manifestants et, comme d'habitude, c'est parti en vrille: bus attaqués, vitrines brisées, commerces saccagés et pillés, mobiliers urbains détruits, policiers blessés et quelques trop rares interpellations.

Ce qui s'est passé hier à Nantes, c'est à peu de chose près ce qui se passe sur cette vidéo ci-dessus. Casse, pillage, mise à sac, destructions, voitures de police incendiées, pompiers caillassés, policiers brûlés vif, etc... A causes différentes - Théo, Adama, la police assassine, NDDL, mariage zinzin, bonnets rouges, loi travail, un déplacement de Marine, etc - résultats identiques: des scènes d'émeutes, d'affrontements et de bordel.

Pas une semaine ne passe, vous pouvez vérifier, peut-être même chaque jour, sans qu'on y ait droit. Pas deux jours sans qu'il n'y ait quelque part de la casse. On aurait tort de faire référence aux émeutes de 2005. Ce fut un sacré boxon mais les " incidents " avaient été circonscrits à une période, trois semaines et c'était fini, c'était rentré dans l'ordre. Depuis cinq ans, le phénomène s'amplifie, non pas en importance, comme en 2005, mais parce qu' il devient récurrent: les " incidents " c'est chaque semaine qu'on y a droit. La violence est en passe de devenir endémique. Et pourtant, nous sommes en " état d'urgence " depuis plus d'un an...


Alors quand François Fillon accuse le gouvernement de laisser " se développer dans le pays un climat de quasi-guerre civile ", je dis qu'il a entièrement raison et que son " quasi " est presque de trop. Et quand le Premier Sinistre, Bernard Cazeneuve, lui répond que: " Employer le terme de quasi-guerre civile lorsqu'on est un responsable politique éminent (...), ça n'est tout simplement pas responsable.", je dis qu'il se fout ouvertement de notre gueule. Il n'y a certes pas (encore) de guerre civile telle qu'on l'entend généralement, elle est juste larvée, nous sommes simplement dans une succession de petites guerres civiles. 

Ce quinquennat aura aussi été celui de la violence, pire celui d'une violence qui se banalise et on ne peut s'empêcher de penser que certains y trouvent leur compte...

Folie passagère 3464.
Résultat de recherche d'images pour "violences urbaines"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr


63 commentaires:

  1. Sans oublier le caillassage quotidien de policiers et patrouilles et l'attaque quasi hebdomadaire de commissariats !

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Droopyx: j ai effectivement oublié les commissariats attaqués. :)

      Supprimer
  2. Bonjour Corto,

    "Pas de liberté pour les ennemis de la Liberté", c'est bien connu. Rien n'a changé depuis Saint-Just (il faudra laïciser son nom à celui-là). Je rappelle à toute fin utile que nous sommes officiellement sous le régime de l'état d'urgence. Qu'en serait-il le cas contraire? Compte tenu du contexte économique et politique et de la pétaudière qu'est cette pseudo-campagne présidentielle, j'ai bien peur que nous en soyons qu'au début. Charles Gave a écrit une dystopie qui fait froid dans le dos sur ce sujet. Malheureusement, c'est plausible: "Politique Fiction : Lettre écrite de la prison de la Santé en Septembre 2017" (http://institutdeslibertes.org/politique-fiction-lettre-ecrite-de-la-prison-de-la-sante-en-septembre-2017/)

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H: j ai été lire le billet de Gave. Alors certes comme dit un commentatuer, une dystopie, ça fait pas de mal mais c'est tout de même un peu, comment dire, pousser le bouchon un peu loin.

      Supprimer
    2. Géo

      @ H et Corto

      Je viens de lire le billet de monsieur Gave et suis de l avis de Corto.
      Le tirage au sort des billets a été envisagé,mais très risqué en raison des colères populaires qui exploseraient.Ce serait la pire mesure à prendre.
      Ils sont incompétents,certes,mais là...

      En revanche,le billet concernant le vide incarné par macron est une belle représentation de cet imposteur arriviste et malfaisant.

      À ce propos,pourquoi n'y a t il jamais des "antifas" perturbant les meetings du macron?

      parce qu ils font partie du service d ordre?

      Supprimer
    3. Certes oui et je ne crois pas que le scénario se déroule comme il l'a écrit. Je pense d'ailleurs qu'il en est parfaitement conscient. Cependant, certains éléments sont réellement plausibles et ça, c'est vraiment inquiétant.
      A titre purement personnel, je crois qu'au plan économique, ça va devenir extrêmement rockn'roll dans tous les cas de figure. Quant au plan politique!!!

      Supprimer
    4. Géo

      @H

      À mon sens le blocage soudain des dab et la saisie sur les comptes bien au dessous des 100000€,ainsi que le blocage des assurances-vie annoncés sont très plausibles.En cas de nouvelle faillite des banques comme en 2008,il n y aurait pas 50€ garantis par personne dans les réserves du fonds de garantie tenu par...les banques,en outre.

      Quant aux retraites...


      L autre "solution" serait le retour à une hyperinflation qui détruirait la Dette mais nécessiterait une sacoche de billets pour s offrir une baguette de pain.
      Scénario classique de conséquence de toute planche à billet qui tourne sans apport de richesse correspondante et de toute monnaie plurinationale qui finit par se détruire.

      Et c est ici que l on ne comprend pas=Une telle incompétence de gens censés être "économistes"et banquiers malgré les exemples du passé.
      Je crois que leur cupidité les aveugle et leur fait espérer que ça va bien se passer,comme à Chypre,que les gens vont tous se soumettre.
      Mais ils rêvent!
      Les présentes scènes d émeutes,(qui sont orchestrées par des professionnels de l agitation à mon avis)
      sont de la roupie de sansonnet en comparaison de ce qui pourrait survenir si le scénario de Gave se produisait même partiellement.

      Il y aurait tant à dire mais à défaut de former de futurs citoyens aux bases de l Économie on a la théorie du genre.
      Belle avancée pour l humanité.

      Supprimer
    5. Nôtre gouvernement est hors jeu.les conséquences des affaires Fillon et Le Pen montée pour nuire à leurs candidatures leur ont fait du mal.Pour autant ils ont poussé le peuple à enfin voter pour l’extrême droite ne pouvant plus diriger le pays sans doute fera-t-elle appel à l'armée ;ce sera un bain de sang mais peut-être la solution pour sortie de cet envahissement..Il ne faudra pas céder ile faut obéir au lois démocratiques retrouver les valeurs travaille. pour ceux qui sont intégrables,il faudra examiner leurs situations:capable se s'intégré ou pas ???intégrable Peu rester sous controle non intégrable retour au pays d'origine.

      Supprimer
  3. Quand vous écrivez, "(avec la complicité évidente des organisateurs)", mon cher Corto, que voulez-vous nous dire ? Que ce seraient les organisateurs du meeting de Marine Le Pen qui auraient été complices des bus de militants attaqués, vitrines brisées, commerces pillés, policiers blessés, etc, hier à Nantes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: vous m'avez mal compris ou vous le faites exprès ? Les organisateurs de la manif anti-Le Pen, ont laissé entrer dans le cortège , ceux qui ont mis le bordel. Il me semble que cette manif avait été autorisée, les organisateurs sont donc responsables de ceux qui y participent. Sur lesimages que j ai vu, on voit très bien que les fauteurs de troubles etaient dans le cortège en tenue " de combat " ( cagoules, foulards etc...) bien avant que les incidents ne surviennent

      Supprimer
    2. Non, mon cher Corto, croyez-moi, je ne le fais pas exprès, mais comme il y avait une manif et une contre-manif, il eût été plus clair de parler des organisateurs de la contre-manif.
      Mais le principal n'est-il pas que nous soyons d'accord ?

      Supprimer
  4. Géo

    Cazeneuve n a de premier ministre que le nom.
    C est un rien-du-tout du fait qu'il n a aucun pouvoir.
    A t il le pouvoir de stopper ces émeutes?
    Non?
    Alors il n est rien du tout!

    Est-il un chef de faction qui protège voire encourage les émeutiers et faux"anti-fas" mais vrais anti-France?(j'en suis sûr!)
    Oui?en ce cas c est de la haute trahison.

    Si il y avait un gouvernement en France et non pas ce ramassis de malfrats on ferait donner la troupe et ce genre d émeutes serait réglé par la suppression des éléments les plus violents et la dissolution des prétendus "antifas" et mouvements "ethniques".

    Et puis les associations subventionnées par des criminels internationaux comme Soros seraient interdites de territoire national.

    Ces méthodes sont typiques de celles employées aux USA contre le Président Trump et ce n est pas un hasard.

    L'oligarchie véreuse et ses larbins " socialistes" ne peuvent pas se permettre de perdre la France.
    Ils sont prêts à déclencher une guerre civile pour empêcher des élections ou contrer leurs résultats si ces derniers leur déplaisaient.
    François Fillon reste chrétien,catholique,et il a une éthique concernant les valeurs nationales.
    Si les circonstances le permettaient,il se rangerait,à mon sens,dans les rangs des partisans de la souveraineté nationale,
    Idem Marine Le Pen,qui ne s en cache pas,

    tandis que macron est une pure créature d une caste mondialiste sans âme et qui s appuie sur le socialisme en décomposition pour détruire les Identités nationales et voler les peuples.

    Hollande est un criminel à soutenir un Théo contre la Police,il donne son aval à une guerre civile,l encourage.
    Caseneuve c est la même engeance misérable et indigne de toute fonction de responsabilité.

    Des mouches à m.... ne pondront que des oeufs d où sortiront d'autres mouches à m.... qui se répandront dans les rues pour tout souiller avec leurs déjections polluantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Geo: je crois que la gauche et les " puissances financières " en promouvant Macron ont décidé de s'emparer de l'economie faute de pouvoir agir politiquement, c'est exactement ce à quoi est voué Macron.
      LePen leur fait peur avec ses idées qui entraveraient le commerce et Fillon idem mais pour d'autres raison: quoiqu on en dise, il veut une économie raisonnée.
      Alors ils sont prêts a tout pour y arriver et c'est pour l instant pas joli-joli

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Disons que,déjà,la limitation de la libre circulation des capitaux serait une excellente mesure qui ne plait pas aux multinationales.
      Monsieur Trump a déjà agi pour faire revenir des grandes firmes expatriées.

      Le retour à des monnaies nationales sera inévitable mais ne nous sauvera pas des conséquences de l incurie des dirigeants et de leurs conseillers,
      les mêmes qui sont derrière le macron.
      Pourquoi cette obstination?
      Et bien sûrement parce qu ils sont prêts à tout pour sauver leur système sinon,ils sautent avec alors je ne vois de plausible que la fuite en avant d une clique d incapables cupides qui veulent,en rentabilisant leur business au maximum,essayer de compenser les pertes énormes masquées par la production de monnaie artificielle mais qu' ils soient rassurés si ils nous lisent ils n y arriveront pas.
      Monsieur Fillon aura malheureusement le même problème à résoudre.
      Savoir que le Sapin a fait des emprunts
      (OAT à 6% de taux d intérêts,comme en 1994!)
      Ça lui permet de demander aux préteurs de verser des primes complémentaires qui devront être remboursées.
      Dans la durée,ça ramène le taux d' intérêts à moins de 1℅ du fait de ces primes,
      qui présentent avantage de ne pas être comptabilisées dans le montant des emprunts de la France.
      Quand il se vante d avoir "seulement" emprunté pour 2016 environ(je cite de mémoire)43 milliards d€,
      il "oublie" de mentionner 22milliards d€ supplémentaires grâce à cette astuce,critiquée par la Cour des Comptes,
      à charge aux successeurs de se dépatouiller avec les remboursements futurs.
      (Source:le vaillant petit économiste)
      On ne pense qu à l instant présent sans anticiper.

      Sans compter que le fait que la France soit classée comme "pays périphérique" ne pourrait qu entraîner la hausse des taux d intérêts par les préteurs,sauf à faire des concessions aussi dramatiques pour éviter telle hausse.
      Rendue au niveau de l Espagne,cela ferait 60℅ de hausse d intérêts à rembourser.
      L Italie est cuite,c est autre chose que la Grèce.
      L Allemagne est très mal par le fait que les pays du "club med" ont placé ses liquidités chez elle ce qui plombe son bilan.

      En bref,et bien que celui qui a une bonne idée pour sortir de ce merdier sans trop de dégâts se dépêche de la faire connaitre.

      Les émeutes de France ne ressemblent elles pas quelque peu à un remake des années précédant la grande dépression et la deuxième guerre mondiale?

      Supprimer
    3. Géo

      Lire:" intérêts ramenés à moins de 1℅"...par an,bien sûr!

      Pendant au moins dix ans,voire plus,selon les durées des oat.(obl.à terme).
      Les 22 milliards d € en sus sont les primes à rembourser avec le principal emprunté et non pas des intérêts dûs,qui,eux,viennent s ajouter à l ensemble,pour 2016.


      Supprimer
    4. Géo

      Je me suis trompé.
      Les 43milliards d € de 2016 ne sont pas des sommes empruntées mais...des intérêts remboursés par la France.
      Je n'ose pas aller chercher quel est le montant des sommes empruntées en 2016,
      avec les "primes" en sus,évidemment,non comptabilisées grâce à un artifice comptable relevé par la Cour des Comptes.(22milliards d€ en 2016)

      Pour tout gestionnaire soucieux d équilibrer un budget,tout cela n est il pas scandaleux et carrément ahurissant?

      Supprimer
    5. à Géo

      En 2016, d'après l'article que je vous joins en lien, l'Etat emprunte la "petite" somme de 187 milliards d'euros.

      http://www.lepoint.fr/economie/la-france-va-emprunter-187-milliards-d-euros-en-2016-17-12-2015-2003323_28.php

      (sans compter, comme vous l'écrivez "les primes... non comptabilisées grâce à des artifices comptables.")

      En clair : c'est la faillite...

      Supprimer
    6. Géo

      @Ana Maria

      C est à peu prés la somme qui m est venue à l esprit,que j ai lue je ne savais plus où,mais je l'attribuais à ce qu'il faudrait en 2017(sans compter les rallonges dûes à des dépenses somptuaires), et qui m a fait douter ensuite du chiffre de 43 milliards d € que j avais mis d abord,mais flemme de vérifier,ou plutôt agacement devant tant de gabegie.
      Puisque nous sommes dans les chiffres,je viens de vérifier:185 milliards d € à emprunter pour 2017,pour l instant(references:chronique Agora)
      Nous empruntons déjà pour rembourser des emprunts arrivés à échéance!
      Trés important à savoir:
      L État n a pas la propriété de la totalité de l Économie,(du PIB)mais d environ 57%.

      On ne peut donc pas présenter les chiffres de la Dette en comparaison du PIB intégral.
      Ce qui signifie que quand on nous dit que notre Dette est un peu supérieure au PIB du pays,c est une appréciation parfaitement fausse de la réalité de notre situation,et pas en notre faveur.
      A cela nous ajouterons la Dette des collectivités locales.

      Supprimer
    7. Géo

      Je me demandais aussi pourquoi je m obstinais à voir environ' 43 milliards de dette de la France en 2016 et non pas plus de 180 qu il m avait semblé lire ailleurs?
      Ah ces dettes!

      J ai trouvé,eurêka!

      SNCF annonce fièrement:567millions d € de benef en 2016.
      Elle omet de déclarer 42 milliards(oui,milliards) de dettes fin 2015,
      et 45 en 2016.
      (Voilà d où vient ma confusion je crois.
      ça sert de prendre des notes.référence:TV libertés)

      Peut être qu à une époque où les banques titrisent leurs dettes pour les refourguer aux naïfs le Sapin a réussi à changer les 42-45 milliards de dettes de la SNCF en remboursement d intérêts dus à la finance internationale?

      Cela rejoint la mystique,la magie évoquée par le banquier macron dont les patrons titrisent les dettes pour en faire des bond à rendement.
      Et comment le pigeon récupérera la créance à l échéance des prêts?
      Oui,comment?

      On n a plus de sous mais nous avons,heureusement,de puissants magiciens!!!(MDR)

      Supprimer
  5. Excellent remarque. La banalisation de la violence parce que « c'est mon droit, c'est mon choix ». De ces échauffourées à la guerre civile il n'y a qu'une question de nombre, et d'armement. Il suffit d'attendre un peu. L'ennui est que les armes seront du côté des raclures.
    Les dernières mesures en Israël en matière d'armement sont extrêmement dissuasives, mais je doute que les politiques français aient le courage, voir l'envie, de promulguer de telles solutions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dov Kravi: qelles sont ces mesures, succintement ?

      Supprimer
    2. 1- Israel étant en guerre depuis sa création (1948), elle a développé une résilience à laquelle participe la quasi-totalité de la population : trois ans de service pour les hommes, deux ans pour les femmes. D'où une solidarité massive contre le terrorisme au sein de la population.
      2- permis de port d'armes facilités, voire encouragés dans certains secteurs.
      3- autorisation pour les policiers de conserver leurs armes en dehors de leur service.
      4- autorisation pour tous les réserviste (jusqu'à 40 ans) de conserver leurs armes.
      5- obligation pour tous les appelés filles et garçons de conserver leurs armes y compris en permission. C'est ainsi que l'on peut voir des filles en maillot de bain portant leur arme sur la plage ou dans un bar.
      À quoi il faut ajouter unesurveillance électronique d'excellente qualité, les Israéliens étant d'accord pour accepter une légère limitation de leur liberté en échange d'une sécurité maximum.

      Supprimer
  6. Il ne faudrait pas trop compter sur Macron pour rétablir l'ordre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blaise: sur Macron, sans doute pas mais je suis prêt à parier que si il était élu certaines violences diminueraient comme celles faites par tous les groupuscules gauchistes et autre zadistes ou Blackblock dont on sait qu'ils ne vivent pas d'amour et d eau fraîche mais qu ils sont financés par des puissances "occultes" type Soros

      Supprimer
  7. Corto
    J'avais anticipé et laissé un début de commentaire sur ton dernier billet.
    Tout en t'approuvant 5 sur 5,j'en remets une louche...

    En cette histoire,le drame est que le pouvoir actuel nous a progressivement habitués à une généralisation du "non droit".

    Non droit en matière de justice.Il n'est de jour où l'on apprend qu'un crime à été commis par un type bien sous tous rapports...mais bien connu des services de police,condamné vingt fois,relâché vingt fois...
    Un fait divers de ce type faisait la une des gazettes pendant une semaine il y a vingt ans...A peine trois lignes actuellement.

    Non droit en matière de racaille.Idem: quelques voitures incendiées au nouvel an soulevaient une indignation unanime en 80/90...
    Le fait est tellement courant que plus personne n'en parle,alors qu'il ne s' agit plus de "quelques véhicules" mais de plusieurs centaines? Je ne sais trop quel connard de journaliste avait,cette an née, cru bon de s' expliquer: "tant qu'il n'y a pas de mort...."

    Je passe sur la multiplication des émeutes et pillages qui ,tous,bénéficient du plus grand laxisme d'autorités qui n'hésitent pas à mettre les forces de l'ordre en péril au nom d'un "vivre ensemble" au qu'elle elles ne croient évidemment pas.
    Qui pense ,à l'étranger,que des pompiers ou des ambulances se font agresser quand ils opèrent dans certains quartiers de ce qui fut la cinquième puissance du monde?

    Non droit dans toutes ces zones où l'État lui même reconnaît ne plus faire la loi: des centaines de banlieues;la jungle de Calais;la zad de Notre Dame des Landes...

    Oui,le pouvoir actuel ,avec la complicité de tous les medias ou presque,a tout fait pour que l'indicible d'hier soit aujourd'hui monnaie courante...

    Parce que ce qui s' est passé hier à Nantes atteint des sommets.Une ville a été mise à feu et à sang,dans l'impunité la plus totale, par des éléments dont nul ne voudra croire qu'ils sont inconnus de la police.
    Un préfet n'a pris aucune mesure,ni de prevention,ni de rétorsion.
    Trois cars de militants d'un parti représentant près du tiers de l'électorat,qui ne renie nullement l'ordre républicain, se sont faits agresser en se rendant au meeting programmé et autorisé de sa candidate officielle à la présidence de la république .

    Seul Fillon a mis les pieds dans le plat et dénoncé ce pur scandale de pur déni de démocratie.

    Une telle affaire eut,dans les debuts de la cinquième republique,entraîné la mise à pied immédiate du préfet, la démission du ministre de l'intérieur et du premier ministre.La fureur de tous les medias.La présentation d'excuses,voire un élan de solidarité envers les victimes de ces émeutiers...

    Que nenni aujourd-hui!
    Je ne suis pas un inconditionnel de Fillon,mais il aura été le seul représentant des partis traditionnels à hausser le ton et dénoncer l'inacceptable.
    J'attends désespérément l'avis du couple Macron Bayrou ..
    Et pense,hélas,comme Géo,que tout ceci est le reflet d'un monde où le politique n'a plus aucun pouvoir.

    N-empêche que je rêve plus que jamais du coup d'Harpic ou de Destop qui nous débarrassera de cette clique,dirigeants,journaleux et histrions compris.
    Trop,c'est trop.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gridou: j avais vu ton début de commentaires sur billet précédents. Je ne sais pas ce qui a poussé l'actuel pouvoir à laisser la violence se banaliser: amateurisme, laxisme, clientélisme, proximité idéologique avec certains fauteurs de troubles ou si pis encore, par calcul. le résulta est là: c'est le bronx

      Supprimer
    2. La raison de leurs agissements ?
      Ils veulent le Bronx pour que les élections n'aient pas lieu.
      Désordre de rue, insécurité des meetings et discrédit sur les candidats les plus en vue. C'est la totale et du jamais vu.
      Mais l'anormalité a commencé avec les fameuses "primaires" à l'américaine.

      Supprimer
  8. Quelques sauvageons, j'ai un pressentiment que cela va durer jusqu'aux élections et qu'il soit fort possible que ces dernières soient retardées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grandpas: c'est marrant mais j entends de plus en plus de gens dire la même chose : évoquer un éventuel report de l'élection. Et ça , c'est totalement inédit, je n avais jamais entendu ça aussi loin que je m en souvienne. Faut-il que cela soit le bazar pour qu on vienne à imaginer cela , en France , en 2017

      Supprimer
  9. C'est comme si ne pas nommer les choses les faisait disparaitre...
    Cazeneuve ne va dire du mal de ceux qui foutent le bordel, vu que ce sont ses protégés, antifas et racailles...moins risqué et plus bénéfique de s'attaquer à Fillon.
    Premier ministre de minorités (?)violentes, mais surement pas de l'ensemble des Français, la tranquillité de ces derniers ne pèse pas lourd face aux voix des autres et de tous ceux qui les soutiennent...
    Drôle de pays et drôle d'époque où ceux qui ne respectent pas les "fameuses valeurs de la république" sont intouchables et ceux qui lancent l'alerte sont cloués au pilori, qui plus est par ceux qui se gargarisent matin et soir de "démocratie" et de "valeurs"...
    Et la France s'apprête à donner les clefs au digne héritier de ceux qui acceptent tout ce bordel, va comprendre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: ah mais je comprends parfaitement bien, vois ma réponse à Gridou plus haut. Ils sont prêts à tout pour co,server le pouvoir, Macron va peut etre leur permettre, il n'est pas là par hasard

      Supprimer
  10. Cher Corto, vous délirez. La vraie menace, c'est l'extrême droite, la fachosphère et Zemmour. Hollande et son gouvernement font de leur mieux pour rétablir l'ordre, la preuve, s'ils n'était pas au pouvoir, la situation serait pire.
    Vous parlez de guerre civile, il ne s'agit de rien d'autre que de petits incidents inévitables à la marge d'un grand mouvement citoyen de saine révolte contre le règne de la Haine avec un grand H.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument exact. L’irresponsabilité et ses conséquences s’accommodent à merveille de boucs émissaires.
      Vous résumez en une phrase le phénomène.

      Supprimer
    2. Jef Koone: Hollande, son gouvernement et maintenant en renfort, le Décodex du Monde qui nous dit qui est méchant ou ne l est pas. Dingue !

      Supprimer
  11. résumons la France d'aujourd'hui:
    une campagne électorale pourrie avec de véritables manipulations des masses dignes des pires dictatures
    un président à la dérive mentale apparente et un pays sans cap!
    des cités à feu et à sang
    Une colonisation
    des chomeurs à la pelle
    une industrie à plat
    des petits commerçants et des chefs d'entreprise désespérés
    un assistanat délirant
    des touristes qui ne viennent plus
    Une justice et des médias au service d'un pouvoir qui manipule
    des médicaux découragés
    des attentats et des risques d'attentats
    une sécurité appliquée au gens normaux surveillés et punissables
    une tentative de contrôle du web

    Franchement monsieur Caseneuve vous devriez faire profil bas! un élu de votre importance devrait prendre le recul nécessaire après 5 ans de présence au pouvoir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Philz: c'est assez bien résumé, objectif et comme dirait Marguerite, l'avenir n'est pas serein, pis, peut-être. Quant à Cazeneuve, égal à lui-même, c'est à dire 0

      Supprimer
    2. "bien résumé, objectif "

      Ah...

      Supprimer
    3. Géo

      @PhilZ et Corto

      Ajoutons à ça le traité de libre-échange signé par des vendus de l'UE,avec le Canada,avant le tafta.
      Qui vont permettre à des multinationales de nous refiler des produits de moindre qualité et à coût bas,que les États ou distributeurs ne pourront refuser sous peine d être attaqués devant des juridictions internationales.
      Conséquences pour nos agriculteurs,davantage de ruine et de suicides.

      Solution entre les mains des citoyens:boycott maximal des produits importés des USA et Canada,et pas rien qu alimentaires.(je l applique)

      Là aussi,comme en tout domaine,les vraies armes sont entre les mains des citoyens.

      Supprimer
  12. Bien sûr,exactement comme toi,Corto: Quand je vois de telles images et,surtout,la chienlit Nantaise et épaisse,la permissivité générale avec laquelle la rue est laissée aux émeutiers,où les forces de l'ordre ont pour consignes de ne pas répliquer et de laisser faire,car on ne veut surtout pas courir le risque d'une bavure,là j'ai tellement mal à la France que j'ai envie de sortir mon révolver!
    Ce pire gouvernement de la Vème république avec le pire président à sa tête aura donc,de bout en bout,incarné le visage de la faiblesse,du laxisme,de la perte de la notion même d'autorité républicaine.
    Certains jours,je sens monter comme des bouffées de rage en moi et je vais finir,si ça continue ainsi,par faire le grand saut,alors que je n'ai jamais voté pour le FN jusqu'à maintenant.
    L'oxymore,l'inversion des valeurs et des mots sont permanents: Il fallait voir,à Nantes,sur une photo,un groupe de "blacks blocks",en tenue noire,s'abritant derrière une banderole portant la mention: "Non aux fachos",mais personne n'a relevé que les fascistes se tenaient derrière la banderole.
    Avec leur dégaine noire,leur violence terroriste et leur déni de démocratie,ils ressemblent comme des frères jumeaux aux squadristi fascistes de Mussolini(va-y camarade,lève le poing ou tends le bras,ce sont les deux faces de la même pièce)!
    Alors,qui sont les vrais fachos dans l'histoire?
    Un parti parfaitement légal,le FN,avec ses élus ou les fascistes gauchistes qui veulent renverser l'Etat légitime et interdire le libre jeu de l'expression démocratique?

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemiaire: il faut vraiment avoir de la merde dans les yeux, comme Hollande, Cazeneuve et la clique, pour ne pas voir que nous sommes en pleine "quasi-guerre civile "
      Quant aux antifas, on attribue à Winston Churchill la phrase suivante, de mémoire, " les fasciste d'aujoud'hui s’appelleront demain anti-fascistes ".
      Je ne sais pas si je voterais Le Pen, mais une certitude ce ne sera pas Macron.

      Supprimer
    2. Géo

      Pour moi,si ce n est Fillon ce sera Le Pen.

      Quant à ces tdc qui se prétendent anti fascistes,leur sort serait vite réglé avec un vrai gouvernement et non pas ce ramassis de crapules.

      Supprimer
    3. Tir à vue sur ces connard
      Eh voila problème résolu

      Supprimer
  13. Quand les barbares ravagent la cité impunément, la chute de celle-ci n'est pas loin.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Printemps arabe

      mais le petit salopard quitranquillment verse un liquide dans la vitrine brisée : vers la fin de la vidéo ,mérite de finir à un réverbére .

      Supprimer
    2. Le Nain: à voir la multiplication exponentielle de ces " incivilités " cela pourrait bien confirmer l'adage.

      balerofr: ne rêvons pas, il se prendra, si il est attrapé, quoi, 100 h de TIG, grand maximum

      Supprimer
  14. Guerre civile, partition, révolution, sécession, ou autre ... difficile de savoir ce qui se prépare. Mais il se prépare un truc.
    Et quand on voit l'état de l'Europe, les autres pays qui tombent comme des dominos, la Frique en train d'exploser démographiquement, le climat qui veut plus faire ce qu'on lui dit, et le reste ...
    Ben mon couillon, y a de quoi parler de quasi-guerre-civile oui.

    Alors comme ça Cazenaze et Vallsounette auraient le droit de dire "nous sommes en guerre", mais Fion ne pourrait pas dire qu'on est quasi-guerre-civile ?

    En fait, tant que la gauche aura ce pouvoir de décider qui peut dire quoi, on sera à leur merci. C'est ça que Trump à cassé aux USA. C'est ça qu'il nous manque.
    Une chose est sûre, ce n'est pas Fuillon qui y changera quoi que ce soit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. yoananda:en admettant que la situation soit aussi catastrophique que nous le ressentons, si Fillon n'est peut etre pas a la hauteur, je ne vois pas La marine faire mieux, bien au contraire puisqu elle ne sera pas élue

      Supprimer
  15. Démos vs Oklos.

    Marie-france

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie France: Démos okay, mais Oklos, c'est qui celui-là ?

      Supprimer
    2. La foule hurlante.(d'où ochlocratie).
      Marie-France

      Supprimer
  16. Réponses
    1. balerofr: tu n es pas le seul a avoir mal

      Supprimer
    2. moi je dirai... On fait mal à mon pays et l'on fait tout pour ouvrir des plaies et perturber notre système. Pour qui pour quoi?
      peut être en voulant nous soumettre et le découragement est une méthode efficace pour perturber ceux qui résistent. Allier cela au conditionnement des peuples ( la partie peu éduquée et malléable) vous obtenez un must:
      a lire
      http://hildegardvonhessenamrhein.over-blog.com/2017/01/berge-soros-macron-nous-y-voila-l-etau-se-resserre.html (lire la colonne de droite effrayante.. mais mis sous l'angle de ce qui se passe chez nous.. le parallèle se fait je trouve de façon évidente mais je peux me tromper)
      regardez aussi le Journal "Le Monde" et ses implications...En particulier via Bergé soutien de Macron
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Citoyens_du_Monde_(association)
      https://www.youtube.com/watch?v=4DSV4gjZLuA
      déséquilibrer une société en entretenant la violence va sans doute de paire avec ce qui se passe avec l'élection et le conditionnement anti-Fillon.
      On manipule et conditionne d'un côté
      On met le doute de l'autre côté

      Seul espoir finalement pour nous ... que cela casse mais c'est peu probable car le conditionnement éteint en même temps la notion de révolte.

      A nous aussi de résister et de ne surtout pas rester sur le bord de la route!

      il y a urgence je crois

      Supprimer
  17. Des fils de pute !!! (toutes mes excuses aux péripatéticiennes qui ont droit au plus profond respect) voilà ce que sont ces socialauds qui sont censés gouvernés ce pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GfB: GfB: allons allons, il y a des dames par ici, pas de vulgarité. Des fils de péripatéticiennes !

      Supprimer
  18. Quasi-guerre civile? Il y a longtemps que ça dure. Il a été premier ministre pendant cinq ans, ne s'était-il aperçu de rien?

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Monsieur Corto :
    Que dire ? Je ne voulais plus commenter étant tellement démoralisée par la tournure violente des événements, de l'actualité. Mais je me disais que les casseurs finiraient par être punis, que la loi finirait pas se "réveiller" et "punir" les casseurs.
    Mais, ce matin, j'apprends que les casseurs de Juvisy sur Orge (qui avaient détruits un appartement, une vingtaine de voitures et plusieurs halls d'immeubles) n'ont été condamnés qu'à du sursis et des heures de travaux d'intérêt général. (Autant dire qu'ils n'ont été condamnés à RIEN).
    http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/saccage-a-juvisy-sur-orge-sept-personnes-presentees-au-tribunal_2073377.html

    Alors les saccages comme ceux de Juvisy, ou ceux que vous montrez dans la vidéo continueront de "plus belle", avec de plus en plus d'ampleur, de violence, puisque les casseurs savent qu'ils n'ont rien à craindre de la justice. Ils sont sûrs de leur impunité, de leur absolue impunité.

    Tout ça me laisse démoralisée, complètement démoralisée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anna Maria: merci pour l info, j avais pas vu le résultat du " procès", et hop, un billet !

      Supprimer
  20. Cela me rappelle un ami commissaire dans le 8ème à Paris maintenant à la retraite qui me disait , mes hommes n'ont pas fini leur rapport que les casseurs sont déjà dehors , comment lutter efficacement si les juges ne font pas leur boulot c'est la porte ouverte à l'anarchie .
    Je rajouterais qu'avec les journalistes que nous avons en ce moment les bonnes infos nous les trouvons qu'à l'étranger sinon en France tout va bien c'est Cazevide qui leur a affirmé pourquoi ne pas le croire .

    RépondreSupprimer
  21. Claude Henri: a l étranger ou sur les réseaux sociaux :)
    Perso, j ai un ami qui vient de démissionner de la police après 20 ans de service, trop ras le bol de la racaille, des petits juges, du bordel en banlieue, il est maintenant, par choix, policier municipal dans un petit village de montagne

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa