dimanche 5 février 2017

L'assassinat politique de François Fillon

Un autre regard sur l'affaire Fillon. C'est un peu long mais c'est très bon... Par Régis Desmarais (qui n'est ni LR, ni supporter de François Fillon et qui n'a pas voté à la primaire de la droite et du centre )

Afficher l'image d'origine

" Les masques tombent : l'affaire François Fillon se révèle être un véritable assassinat politique, mené tambour battant et avec une efficacité redoutable. Pourtant, un léger recul permet de voir cette affaire d'une façon différente et instructive. Ce qui se passe n'est rien de moins que la révélation des simulacres dans lesquels nos démocraties ont sombré.

Ce matin, sur France Info, un journaliste s’indignait de la réaction de ceux qui critiquent la charge médiatique sur François Fillon en vociférant (enfin presque) « mais on fait notre travail de journaliste ! ». Cette proclamation « On fait notre travail de journaliste » m’a laissé rêveur quand on songe à ce que nous dit, en creux, cette affaire Fillon sur le mode de fonctionnement de notre démocratie.

Pour décrypter et comprendre ce que cache l’affaire Fillon, il convient évidemment de s’abstraire du tumulte médiatique pour poser à plat les données de cette affaire, en apprécier la portée, voir les mécanismes de pouvoir en jeu et essayer d’identifier qui sera bénéficiaire de tout ce brouhaha médiatique.

Que se passe-t-il dans la maison Fillon ? La révélation, au moment où François Fillon est devenu le candidat de la droite à l’élection présidentielle française, d’une pratique commune dans le microcosme politique : rémunérer ses proches à des postes laissés à discrétion de l’élu.

La rémunération de Pénélope Fillon par François Fillon:

M. Fillon a ainsi rémunéré sa femme sur un poste d’attaché parlementaire. Sur ce sujet, rien de neuf dans le monde politique. La plupart des élus, si ce n’est la totalité, emploient des proches sur des postes directement rattachés à l’exercice de leur mandat électif : la femme, l’époux, les enfants, la maitresse ou l’amant et parfois d’autres parents, sont rémunérés sur des postes d’attaché parlementaire. La pratique est courante, non interdite par la loi et connue de la presse depuis des lustres. C’est légal, mais évidemment moralement douteux dans un pays où tant de gens sont au chômage et où on invoque à tout bout de champ la nécessité de faire ses preuves. Certains, dans notre République, bénéficient de piston, de rente de situation en étant les parents ou ami(e)s intimes d’un élu. C’est triste mais ce n’est affreusement pas nouveau.

Ce que l’on peut reprocher à François Fillon sur ce point, c’est d’avoir été comme les autres élus, ni plus, ni moins vertueux. Or, on attend d’un candidat à la présidence de la République une droiture certaine et une exemplarité de fait. Bon, ça c’est dans un monde idéal. Dans nos démocraties du 21ème siècle, la droiture et la moralité sont en dose limitée dans le sang du politique. En somme, sur la question du principe de la rémunération de Pénélope Fillon par François Fillon, il est difficile de faire les vierges effarouchées qui découvrent comment on fait des enfants sauf à avoir une sacré dose d’hypocrisie.

Un autre argument est abondamment déversé par la presse afin d’effarer le citoyen électeur : le montant des salaires versés.

Des salaires pharamineux perçus par Mme Fillon ?

Les parlementaires rémunèrent leurs collaborateurs en puisant dans une enveloppe mise à leur disposition par les institutions. Le montant mensuel de cette enveloppe est de 9 561 euros (si l’Assemblée Nationale est en charge de la gestion du contrat de travail et paye les charges sociales) ou de 14 341 euros (dans ce cas c’est l’élu qui gère le contrat de travail et qui verse lui-même les charges patronales à prélever dans cette enveloppe).

Mme Fillon a été rémunérée de 1989 à 2013 pour un montant de 830 000 euros…..bruts ! Et oui, la presse brandit ce montant proche du million d’euros en omettant de préciser que la somme est en euros bruts. En net, Mme Fillon a perçu 639 000 euros et l’Etat a récupéré 191 000 euros ! En salaire mensuel net, sur la période considérée, Mme Fillon a donc perçu 2 218,75 euros. C’est une jolie somme, mais le travail d’un attaché parlementaire correspond à un travail d’agent de catégorie A de la fonction publique et le montant du salaire net n’est pas manifestement choquant ni déraisonnable.

Les salaires perçus par Mme Fillon sont-il pharamineux ? La réponse est non et cette réponse résulte des chiffres eux-mêmes et non d’un sentiment ou d’une opinion personnelle sur ce que devrait être le salaire d’un attaché parlementaire.

Autre argument avancé pour déstabiliser la candidature de François Fillon : l’effectivité du travail réalisé par Mme Fillon.

Mme Fillon a-t-elle perçu une rémunération de complaisance ?

Une interview de Mme Fillon circule dans laquelle elle dit qu’elle n’avait pas travaillé pour son mari. Là, c’est désastreux. Ou bien Mme Fillon a perçu 2 218,75 euros nets par mois pour un travail effectif ou bien elle a perçu cet argent sans contrepartie. Comment répondre à cette question à la place du principal et de la principale intéressée ? En essayant de suivre un raisonnement logique. Si Mme Fillon n’a pas travaillé pour son mari pendant 24 ans alors quelqu’un d’autre a exercé ces fonctions d’attaché parlementaire car il est impossible à un élu national d’exercer son mandat électif sans l’aide d’un attaché. Or, que pouvons-nous observer ? Un grand silence de la presse à ce sujet. Personne ne nous dit qui a réellement travaillé et surtout qui a travaillé pendant 24 ans pour les beaux yeux de François Fillon, c'est-à-dire gratuitement puisque l’enveloppe réservée à la rémunération de l’attaché parlementaire de M. Fillon servait à rémunérer une femme qui ne faisait rien.

Vous connaissez beaucoup de gens qui travaillent pendant 24 ans sans percevoir de salaire ? Moi non. La logique veut que Mme Fillon ait bel et bien travaillé pour son mari. Alors cette interview ? Rappelons que cette interview a été sortie de son contexte, est ancienne et est l’interview d’une femme qui ne considérait sans doute pas que travailler pour son mari était un travail classique, voire un travail tout court. Je ne vais pas écrire que le couple Fillon est innocent et que le travail a été effectif en l’absence de preuves matérielles mais le bon sens et la logique doivent nous interpeller et nous conduire à poser les bonnes questions. Qui aurait alors travaillé pendant 24 ans sans rémunération pour François Fillon ? Personne assurément. De fait, Mme Fillon n’est certainement pas restée inerte pendant toute cette période. Avant de hurler à la mort politique du candidat Fillon, les journalistes qui font leur travail devraient creuser cette question.

Tout ceci nous interpelle sur le contexte dans lequel surgit cette affaire…

Le contexte:

François Fillon, à la différence de M. Macron, n’est pas un jeune nouveau dans le paysage politique. Il a détenu différents portefeuilles ministériels et il a été Premier ministre de Nicolas Sarkozy pendant cinq années… Cinq années au cours desquelles son épouse a perçu une rémunération d’attaché parlementaire. Etrange que la presse qui fait son travail ne se soit pas emparée de cette question à l’époque. Curieusement, ce sujet qui est un vrai sujet légitime, n’est évoqué qu’au lendemain de la primaire de la droite et à quelques mois de l’élection présidentielle. Les français et les électeurs ne sont pas des gens dénués de sens critique. Il est clair que tout ce remue ménage à un but : tuer politiquement François Fillon. Pourquoi le tuer ? Assurément pour l’empêcher d’accéder au poste de Président de la République. Pour comprendre les vrais motifs du lynchage médiatique de François Fillon, il convient de voir en quoi François Fillon se distingue des autres candidats et quel(s) autre(s) candidat(s) à l’élection présidentielle est susceptible de tirer les marrons du feu.

Sans se lancer dans une analyse approfondie du programme de François Fillon, ce qu’il conviendrait de faire pour mettre en parallèle ce programme avec celui du (des) candidat(s) avantagé(s) par cette affaire, on peut déjà identifier quelques lignes de force qui distingue François Fillon des autres : sa volonté de réforme, sa vision d’un monde multipolaire, son catholicisme affiché, sa volonté de renouer les liens avec Moscou et la Syrie, sortir le pays d’une situation d’endettement, l’idée de redonner à la France une place forte au sein de l’Union européenne. En clair, François Fillon est une « horreur » pour le système qui depuis des décennies est aux commandes. Quel est ce système : celui du monde financier dont le seul dieu est l’argent et dont le moteur est la consommation des masses sans cesse développée grâce à l’endettement. Système dont le rêve est celui d’un monde globalisé où les populations se distinguent par leur indistinction car toutes soumises au dictat de la dépense avec pour finalité à l’existence : consommer pour vivre et vivre pour s’endetter. Je sais, je force le trait mais il n’est pas nécessaire de trop appuyer le feutre sur le papier pour le forcer.

Dans cette affaire, François Fillon a eu le tort de ne pas être le candidat du système en place. Les électeurs de la primaire ont placé en tête de leur choix un candidat qui ne satisfaisait pas aux critères du système. Or, vous le savez bien, qui a l’argent possède le pouvoir. Dans un monde ou plus de 99% des richesses planétaires sont entre les mains de 1% de la population mondiale, il est hors de question que la démocratie, qui par nature est la loi de la majorité donc des moins fortunée, laisse passer des candidats qui ne sont pas autorisés et souhaités par le système. Ce que les électeurs citoyens doivent comprendre dans cette affaire, c’est que nos démocraties contemporaines sont des simulacres. Oui, on choisit les candidats puis celui qui occupe la fonction suprême mais à la condition que ces candidats soient validés et pré-filtrés par le système lequel est le système financier et le lieu de pouvoir de ces 1% de la population qui possède plus de 99% de la richesse mondiale (8 personnes au monde possèdent même en patrimoine ce que possède la moitié de la population planétaire la plus pauvre cela donne le vertige et permet de comprendre que nos démocraties sont aujourd’hui des simulacres). 

La désignation inattendue de Fillon par les électeurs de la primaire a coupé l’herbe sous le pied de ceux qui attendaient la désignation d’Alain Juppé, un candidat en tout point conforme aux désirs du système. Il était donc nécessaire de virer Fillon et nous assistons aujourd’hui à son assassinat politique pour que ce dernier n’accède pas à la fonction présidentielle.

Cette mise à l’écart de Fillon est d’autant plus nécessaire qu’un autre beau et jeune candidat, sorti de presque nulle part, est en vogue et correspond en tout point au profil du candidat du système : Emmanuel Macron. Méditons sur le beau travail des journalistes qui laissent dans l’ombre cette fameuse histoire des 120 000 euros (80% de l’enveloppe budgétaire de représentation du ministère de l’économie) consommée par Macron avant son départ de Bercy pour financer des prestations sans lien avec le ministère de l’économie mais en très fort lien avec la préparation de sa candidature présidentielle. Sur ce sujet, mutisme de la presse. On objectera que si 120 000 euros c’est une somme, elle est toujours inférieure aux 639 000 euros de Mme Fillon, heu pardon, reprenons la méthode de désinformation des médias… les 830 000 euros de Mme Fillon. C’est moins important mais cela s’est produit sur une échelle de temps bien plus courte. Mais vu l’efficacité de la dépense de M. Macron, je vous laisse calculer ce que cela aurait représenté sur 24 ans d’activités politiques…cela donne des frissons.. M. Macron ne vient pas vraiment de nulle part mais de la banque Rothschild…eh oui M. Macron est un pur produit du système financier et du monde de l’argent. Regardons ses soutiens : Jacques Attali, Pierre Bergé ou le maire de Lyon qui récemment hurlait sa douleur existentielle en déclarant que vivre qu’avec 4 000 euros par mois était insupportable… Jamais un candidat se déclarant anti-système n’aura été un candidat à ce point issu du système et validé par ce système.

Enfin la chronologie des évènements parle de façon assez claire : le 25 janvier 2017, le Canard enchaîné publie son article sur l’affaire « Pénélope Fillon », le 26 janvier 2017, le Parquet national financier ouvre une enquête judiciaire et le lendemain plusieurs témoins sont auditionnés….il faut vite virer Fillon.

En conclusion, vous l’avez compris : la démocratie a « dérapé » en plaçant François Fillon candidat de la droite française. Le système a vite réagi pour sortir ce candidat gênant de la scène politique et tracer un boulevard à un autre candidat construit, façonné et adulé par le système. Si ce dernier candidat ne devait pas percer, alors ce n’est pas un problème car le nouveau candidat de la droite fera l’affaire car, quel qu’il soit, il sera forcement le candidat désigné de force par le système. Sauf erreur d’analyse de ma part, François Fillon va être sommé de renoncer à l’élection présidentielle pour être remplacé par un candidat cautionné par le système. Les millions d’électeurs qui se sont prononcés lors de la primaire sont donc désavoués et rappelés à l’ordre : vous deviez désigner celui qui était le favori des sondages ! Pour la première fois, jamais le simulacre de la démocratie ne se sera dévoilé avec autant de pertinence aux citoyens qui acceptent d’ouvrir les yeux et de raisonner en dehors de tout mouvement d’humeur. Un conseil, pour l’élection présidentielle, comme tout est joué d’avance, autant aller à la pêche et conserver en vous une place pour le souvenir de François Fillon, martyr du simulacre de démocratie. "
Régis Desmarais

Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

99 commentaires:

  1. Petite information complémentaire que nos journaleux sont apparemment incapables de trouver :
    http://sncp-fo.fr/2016/12/06/le-credit-collaborateur-ne-doit-plus-servir-a-financer-les-cotisations-des-deputes-aux-groupes/

    RépondreSupprimer
  2. Ms Fillon n'est pas au courant qu'elle etait assistante parlementaire, et je ne suis pas sur qu'il en avait vraiment besoin d'une vu qu'il n'a rien branle en tant que parlementaire (ses feuilles d'activite du parlement/senat sont quasiment vides, la pluspart de ces mecs sont vraiment inutiles).


    Ca la fout mal de payer son anglaise a ne rien faire et cracher sur les immigres qui coutent ;-)

    il va lui rester le "c'est pas juste".

    Pour les gens se mettent derriere Macron, petit jeune sans programme, ministre peu performant, il faut vraiment qu'ils en aient ras le bol des vieux magouilleurs (surtout si ils ont le programme du RPR 1985).

    Le renouvellement de cette classe politique va se faire dans la douleur, mais elle est necessaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lOWCARBER ah mais que le renouvellement de la classe politique se fasse dans la douleur ne me dérange pas , bien au contraire. Le truc c'est de savoir combien de temps cela prendra-t-il.

      Supprimer
    2. Ca a l'air de s'accelerer (et de tres nombreux vieux deputes vont se faire degager aux legislatives qui viennent)

      Supprimer
  3. petit amusement si Fillon ce fait evincer pour soupçon d'emploi fictif etre remplace par Juppe lui condamne pour emploi fictif ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il n'y a pas d'emploi fictif: cette dame a aidé son mari pour des tas de taches pour lequel un autre aurait été payé voir un peu plus. Monsieur Fillon a exercé des taches prenantes disponible 24H24 .. le quotidien et la gestion de tout un tas de problèmes inhérents aux déplacements, rencontre et participation aux charges incroyables que cet homme qui a été premier ministre avait etc... ne pouvait qu'incomber à sa femme.
      Il faut être profondemment malhonnête pour ne pas voir cela ainsi... Rien de choquant qu'elle touche un salaire sur une enveloppe allouée mensuellement de façon parfaitement légale.
      en Outre monsieur Fillon a commencé sa vie d'élu semble t il en 1981 et l'article évoque la période de 1989 à 2013. Donc pendant 8 ans madame Fillon a travaillé gracieusement en partie pour son mari?
      arretons de mettre des étiquettes sur des élémernts qui n'ont fait l'objet d'aucune condamnation pour le moment
      et puis Pour rappel, le parquet national financier a été créé par Christiane Taubira en 2014, qui y a placé ses amis : le procureur du PNF, Eliane Houlette, était commissaire du gouvernement auprès du Conseil des ventes volontaires. Elle doit son incroyable et fulgurante promotion au Garde des Sceaux de l'époque, laquelle a également constitué une équipe de procureurs adjoints et vice-procureurs parmi ses très proches (Michel Pelegry, Ulrika Delaunay-Weiss, Patrice Amar, Monica d'Onofrio...) un autre panier de crabes non?

      Supprimer
    2. @ PhilZ
      +1.

      En revanche, il me semble que, pour une fois, Lowcarber ne dit pas une sottise.
      C'est en effet avec un humour noir et parfaitement grinçant qu'on voudrait nous obliger à remplacer un homme compétent suspecté par les merdias par un homme délétère qui, lui, a été CONDAMNÉ par la justice...
      Cherchez l'erreur !

      Et dire qu'il va encore y avoir des tonnes de sourds et aveugles qui vont tomber dans le panneau.
      Pauvre, pauvre France.

      Supprimer
  4. Je crois que nous avions déjà compris.
    Mais pour quelques-uns et moi-même, Fillon fait tout autant partie du Système.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lamouette: mais , sauf erreur de ma part, Fillon n a jamais dit qu il était hors système.

      Supprimer
    2. Si si il est hors SS Système Socialiste, mondialiste qui a des pinceaux partout!

      Supprimer
  5. article paru dans "boursorama" promo de l'ENA de Macron derrière l'affaire Fillon :
    http://www.boursorama.com/forum-politique-fillon-l-auteur-du-piege-identifie-445555059-1

    RépondreSupprimer
  6. Gérard Collomb est quand même sénateur et perçoit 7000€ par mois pour un emploi où il est rarement voire jamais présent.
    (7000x12)x8=672000€.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grandpas: oui mais lui cépapareil.

      Supprimer
    2. Ben, oui! Il est socialiste.

      Supprimer
    3. la moralité a bon dos dans ce pays

      Supprimer
  7. Corto!Arrête de te foutre la rate au cours bouillon pour François Farid,tu va même nous citer une étude d'Oxfam!?(on rêve) pour étayer ton billet,débraye,il est CUIT,réfléchis à un plan B.
    Prends bien soin de toi comme on dit dans les feuilletons américains

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zen Aztec: moi, ça va plutot bien. Merci.

      Supprimer
    2. Plan B plan Bidon?
      plan M comme Macron plan Merdique?

      Incroyable que personne ne se révolte contre ces tentatives incroyables de conditionnement du peuple.
      Incroyable situation ou notre voix ne veut plus rien dire puisque l'on nous impose les personnes.
      Plan B ? Plan D .. comme Dictature ?

      Le peuple français le plus bête du monde capable de suivre un Canard enchainé à un système pour condamner un homme à la place de la justice

      Au fait Emmanuel en arabe c'est comment? puisque François c'est Farid ?

      Supprimer
  8. "Dans un monde ou plus de 99% des richesses planétaires sont entre les mains de 1% de la population mondiale"
    Tu aurais pu émettre des réserves sur cette connerie car tu relais une vieille lune marxiste : la concentration du capital dans un nombre toujours plus retreint de mains.
    Qu'il y ait complot contre Fillon, c'est certain mais c'est le jeu politique et si les soi-disant de droite ne sont pas capables de jouer alors on tire le rideau.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Homo Orcus: entre " jeu politique " et manipulation de première ourdie contre un candidat a la présidentielle, y a tout de même un pas.

      Supprimer
    2. Géo

      @Homo Orcus et Corto

      Quel intérêt en outre de virer les autres quand on n a soi-même rien à proposer?

      Sinon garder les prébendes de ses marionnettistes.

      Corto:"il annoncera son programme en mars."(billet précédent).
      C est du grand n importe quoi!Quand on a un programme sérieux,on n attend pas la quasi veille des élections pour le livrer.
      On le prépare des années auparavant,on lui donne une colonne vertébrale,puis on le peaufine, adapte selon les événements,comme une toile de maître.
      En bref,on lui donne une âme,une assise solide et le seul programme des parrains du Macron,qui n est qu'un élément de leur arsenal,tu l as très bien montré:
      C est une photo,celle avec l anguille!!!
      Tout y est résumé il n y a rien d autre à ajouter:le vide,pas de projets réalistes,pas de facultés imaginatives,le dos tourné aux réalités.
      Ce n est même pas la reproduction de ces peintures de couvercles des boites de chocolats vides de fin d année que certains découpent pour fixer à leur mur faute de pouvoir se payer des originaux.
      Si les citoyens de ce pays se payaient ce genre de couvercle,c est dire l indigence dans laquelle ils seraient.

      Et puis un type qui ne croit pas en une identité culturelle de son pays ou de sa civilisation,
      ce n est qu un être inachevé,un impotent et un ignorant.
      Une grosse mouche à merde qui se poserait sur un Fra Angelico par exemple.

      Supprimer
    3. Géo: pas d'accord. il y a un avantage certain à ne dévoiler son programme le plus tard possible: d'une part, créer la surprise et donc prêter le moins de temps possible le flan aux critiquess et d'autre part laissez les autres vendre le leur et ainsi mieux les connaître pour mieux essayer de les dézinguer

      Supprimer
    4. Géo

      @Corto

      Je comprends ce que tu exprimes mais je persiste à croire que l 'on peut se permettre de dévoiler les grandes lignes d'un programme bien charpenté et construit dans une perspective de durée,déjà pour que les citoyens puissent ancrer leurs convictions.
      Mais je reconnais que la politique actuelle qui consiste à servir des programmes préfabriqués dans l urgence et à presenter des ersatz de programmes realisés le plus souvent uniquement en opposition à l adversaire et donc trés fluctuants te donnerait raison.
      Le propre de la démocratie,du régne de l éphémère,de présenter ce genre de produit.

      Sauf que,justement du fait de cet état de choses,Macron n aura aucun programme ancré ni viable ou réaliste en mars!
      À mon sens,si par effet Panurge et hypnose collective il était élu,il serait bloqué dans toutes ses décisions par une réalité avec laquelle nos politiques ne sont pas en phase.

      Supprimer
    5. Géo

      "Vendre le leur..."
      Tu as bien résumé!
      Tant que la politique,la vie de la Cité,sera conçue comme un système conçu pour vendre des produits au seul bénéfice du vendeur et non pas comme un sacerdoce au service de la Cité,nous n aurons que de la dégénérescence pour avenir.

      À la fin de l Empire Romain,le titre d Empereur était à vendre.

      Dans cette optique,tu as raison de ne pas être d accord avec moi je le reconnais.
      Mais combien de temps,en raison du fait que les distances sur Terre se sont rétrécies considérablement,ce système est il viable?

      Supprimer
  9. Cet article contient quelques erreurs factuelles. D'abord, l'emploi occupé par Mme Fillon ne l'a pas été durant 24 ans mais durant 15 ans sur effectivement une période de 24 ans. Du coup, sa rémunération moyenne était non pas de 2219 euros mais plutôt de 3550 euros. D'autre part, son salaire a culminé jusqu'à 10167 euros bruts soit environ 7500 euros nets. A ce niveau, elle gagnait plus que son député-employeur. Vous en connaissez beaucoup des employés qui gagnent plus que leur patron?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc supprimons immédiatement tous les parlementaires et assistants parlementaire y compris ceux de gauche?
      Arrêtons cette lamentable hypocrisie venant de gens qui chaque jour profitent de la république grands donneurs de leçons mais avec des couches pas bien propres !
      Vous en connaissez beaucoup des Hollandes avec son coiffeur et sa Julie entretenue grassement par l'état alors qu'elle est actrice et a sa maison de production? Qu'elle rembourse aussi tous les frais inhérents à sa surveillance et tant qu'à faire aussi la précédente...

      Supprimer
    2. @ François, 10K brut, soit le salaire mensuel du coiffeur de Hollande pendant les 5 ans de son mandat.... Mais là, pas de skandal !

      Supprimer
  10. J'ai vu ce texte ce matin et je l'ai retwitté parce qu'il me semblait intéressant. Mais j'ajouterai que Fillon s'est pris à son propre piège. Sa haine de Sarkosy lui a soufflé de demander les voix de Gauche pour avoir une chance d'être élu. Ce qui n'a pas plu aux sarkosystes. Il est tombé dans le piège de la gauche qui ne veut pas plus de lui que de Sarkosy. Donc, elle le flingue avec l'aide des médias, toujours aux ordres pour que le petit Macron puisse blablater et faire ce pourquoi il a été formaté: relayeur de la pensée unique. Donc, la Droite est dans le pétrin. Pour éviter que la Gauche gagne une nouvelle fois, elle doit soutenir un homme, pas pire que tous les autres (mais qui sont pour l'instant du bon côté de la barrière). Fillon était si sûr de lui avec son côté redresseur de tort qu'il n'a même pas vu qu'il était lui-même manipulé.
    Du grand art à gauche mais décadant.
    Que va faire la Droite ? Surtout que son programme n'est pas facile à admettre. C'est un dilemme mais je continue de croire que s'il n'y avait ce pouvoir de l'argent et des Partis, Guaino aurait ses chances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fillon a demandé des voix à gauche ?? Vous ne confondriez pas avec Juppé qui, sans elles, n'aurait même pas atteint le second tour des primaires (12% de votants socialos, uniquement pour Juppé)...

      Supprimer
    2. IDEL: que la droite soit dans le pétrin, il n y a aucun doute. Alors on fait quoi ? elle baisse la tête, se laisse voler une élection gagnée d avance ? Non, elle resserre les rangs derrière Fillon et c'est tout.
      Guaino ? j appréciais le bonhomme...

      Supprimer
    3. Pourquoi " j'appréciais " ? Qu'il soit imparfait, j'en conviens mais son temps n'est peut-être pas fini.

      Supprimer
    4. Géo

      "Droite dans le pétrin"

      Son seul pétrin,c est son manque de foi.

      Supprimer
    5. Idel: je l appréciais jusqu a ce que son ego devienne aussi boursouflé. Encore un qui a craché dans la soupe sarkozienne.

      Supprimer
    6. @ Idel
      Je rejoins complètement vos propos.
      A l'exception du dernier paragraphe...

      Et j'ajoute que sa haine de Sarkozy, après lui avoir fait glisser des peaux de banane sous les pieds de ce dernier en 2012, l'a encore emmené plus loin. A savoir qu'à force d'accabler son meilleur ennemi de toutes les crasses et en se drapant dans une ostensible vertu, il a lui-même construit le piège dans lequel les jounalopes l'ont enfermé.

      Je tiens à souligner la dignité de Sarkozy qui n'a jamais riposté et qui a été très beau joueur en le soutenant malgré tout, et sans la moindre équivoque.

      Pour ma part, quoi que je pense de ce personnage, ma conviction est qu'on ne peut changer d'attelage si près de l'échéance. Ce serait suicidaire.
      Il faut donc tenir jusqu'au bout. Et,le cœur gros, je lui donnerai mon vote.
      Et qu'on cesse de nous asphyxier avec la puanteur de Ali Juppépé.

      @ Anonyme
      Fillon aussi en a largement profité.
      Et ce n'est pas un hasard si c'est justement lui qui a exigé que cette mortifère primaire soit ouverte.

      Maintenant que nous sommes tous embarqués sur le radeau de la méduse, en plein milieu d'une furieuse tempête sur le Pacifique (le si mal nommé), pensez-vous qu'il soit judicieux de sauter du radeau ???

      Supprimer
    7. Je ne vois pas comment Fillon aurait pu profiter des voix de la gauche avec son positionnement perso et son programme !
      Juppé, vendu au populo par les médias pour s'être montré socialo compatible, les a outrageusement draguées.

      Supprimer
  11. Je crois que je vais suivre le conseil, aller à la pêche, c'est le mieux que j'ai à faire.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  12. Les arguments sur l'absence d'un autre assistant parlementaire ne tiennent pas debout : l'enveloppe permet en effet d'embaucher plusieurs personnes, donc le fait que sa femme ait été payée n'empêche pas du tout qu'il y ait eu un autre assistant (ou plusieurs).

    De plus, on connait au moins deux assistants parlementaires sur une partie de la période concernée : il y a d'une part Marc Joulaud, plus tard suppléant de François Fillon à l'Assemblée ; et d'autre part, à l'époque où les rémunérations de Mme Fillon étaient les plus élevées (de 2002 à 2007, en tant qu'assistante de Marc Joulaud), le reportage d'Envoyé spécial donnait, dans l'annuaire interne de l'Assemblée, le nom d'un autre assistant de Marc Joulaud. Et l'une des personnes citée dans le premier article du Canard, comme dans le reportage d'envoyé spécial, était une autre assistante de Marc Joulaud restée dans la région.

    Donc l'argument ne tient pas debout.

    Le minuscule mousquetaire

    RépondreSupprimer
  13. Fillon martyr ! J'ai failli tomber de ma chaise, tant c'est tordant. Et puis la découverte que la démocratie est depuis quelques décennies une mascarade sinistre, ça c'est du scoop !

    RépondreSupprimer
  14. Le très véloce Parquet National Financier devrait vérifier l'origine de ce scud, ne serait-ce que pour blanchir Macron de tout soupçon...

    RépondreSupprimer
  15. N'en faites pas une maladie, mon cher Corto, et reconnaissez que c'est la Nième présidentielle perdue, bien que réputée imperdable, au cours de la Vème République. Et la plupart du temps à cause "d'affaires" encore plus injustes que celles atteignant aujourd'hui Fillon.
    Ce qu'il faut c'est un renouvellement de la classe politique, comme le dit Lowcarber. Or ce renouvellement ne se produira pas si on garde les institutions de la Vème République qui ont été mises à mal, au cours des années, et à chaque fois pour mieux servir les intérêts des politiciens et de leurs affidés.
    C'est dans ce sens qu'il faut œuvrer et essayer de trouver des idées, au lieu de perdre votre énergie à défendre un candidat qui n'a plus aucune chance de figurer au second tour de cette présidentielle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour œuvrer dans le sens que vous souhaitez et que je souhaite avec vous, croyez-vous qu'abandonner cette élection en assurant la défaite du candidat de droite et la victoire d'un Macron ou pire d'un Hamon ou d'un Mélenchon et alliés, va influer sur les consciences pour aboutir aux changements souhaités empêchés par ceux qui profitent et contribuent au "système"
      En attendant que se concrétisent les idées nouvelles, même s'il ne restait à F. Fillon, qu'une chance sur mille, pour figurer au second tour, je participerai à la lui accorder.

      Supprimer
    2. Marianne: Mira Destra a répondu à ma place. Quant aux institutions de la Ve, moi elle me vont très bien, ce sont les hommes qui la pervertissent, donc oui au renouvellement mais pas pour une 6ème

      Supprimer
    3. le système politique français a un seul défaut.. c'est la toute puissance de la presse d'ou le peuple tire "La Vérité".
      Nos institutions ne sont pas parfaites mais notre système démocratique ultra médiatisé est gangréné par de puissants groupes d'idées et d'argent qui influencent le peuple et il n'y a aucun contre-pouvoir.
      L'affaire Fillon le démontre totalement.

      Supprimer
    4. @ Mira Destra et Corto

      Ayant toujours considéré les primaires comme néfastes et anti-démocratiques - aujourd'hui ne nous promet-on pas un plan B avec Juppé - je ne pourrais pas vous suivre sur cette voie que je juge sans issue, sauf pour ceux qui sauront encore profiter du système de la Vème République, tels Macron et l'élite financière à la manœuvre chez lui, qui comme le dit Natacha Polony : "a décidé de s'affranchir de ces politiques devenus inutiles et de faire le boulot directement."

      Supprimer
    5. @marianne
      Je viens de suivre l'intervention de F. Fillon. Le plan B n'est plus d'actualité, à moins d'une conclusion judiciaire négative ou d'une mise en examen
      Vous savez reconnaître VOTRE droite, la vraie ! La mienne également. Votre position de ne concéder aucun écart à vos convictions en refusant le plan B Juppé vous honore. Pour ma part je ne peux que répéter que si par malheur un plan B devait nous être imposé en la personne de Juppé je me ferai violence pour exprimer mon : TOUT SAUF MACRON, HAMON etc..

      Supprimer
    6. @Marianne, "sans rien concéder à ce qui ne correspond pas à vos convictions profondes"

      Supprimer
  16. Le silence des médias sur le Macrongate est en effet abyssal autant qu'éloquent. Merci de partager ce billet.

    Et tu peux ajouter mon nom à la liste de ton antépénultième billet.

    RépondreSupprimer
  17. le dezinguage de Fillon est l'acte 2 de la candidature de Macron ... Seul moyen de lui laisser le champ libre pour le second tour ! Le candidat auto proclamé des médias n'ayant pas été retenu on conclut que le scrutin de la droite est nul et non avenu ! Je voudrais que le peuple de droite puis qu'on nous dit qu'il y a un peuple de droite se révolte de belle façon ... comment je ne sais pas mais on peut chercher ... Je pense que le corps électoral n'est pas inerte et je souhaite que Fillon tienne bon pour son honneur et pour le nôtre ! Trop c'est trop ! On est gouverné par de belles pourritures ! De ce côté là l'affaire est entendue ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: acte 2 de la candidature Macron ! excellent !
      Trop c'est trop, nos sommes d accord. Je pense, je epux me tromper, que Fillon devrait s en sortir.

      Supprimer
    2. Quand le sage montre la lune l'imbécile regarde le doigt : Je me demande si en ce moment on n'attire pas notre attention sur le doigt pour détourner notre attention du plus important : l'avenir de notre pays ! Marguerite

      Supprimer
    3. @ Marguerite
      +1 sur vos deux commentaires.
      Et plus particulièrement pour cette phrase :
      "Je pense que le corps électoral n'est pas inerte et je souhaite que Fillon tienne bon pour son honneur et pour le nôtre ! Trop c'est trop !"

      Trop, c'est trop. Et il y en a plus que marre.

      Supprimer
    4. Les 15000 personnes présentes au meeting de Fillon pourraient descendre dans la rue. Une manifestation à la manière de gauche Voila ce qu'il nous faudrait.. Montrer les couilles et non les nouilles

      Supprimer
  18. Dans les jeux du cirque de la politique les gladiateurs doivent être forts , cruels et pleins de bravoure , nous avons eu DSK qui a réussi à s'en tirer , Sarko qui malgré les nombreuses batailles s'en est sorti , Fillon me semble un peu faible pour pouvoir réussir à s'en sortir . Ce qui lui a fait le plus de tort c'est sa pleurnicherie permanente qui ne reflète en rien les épaules d'un chef d'état . Désolé pour toi mais à droite il ne reste plus grand monde pour virer cette gauche .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: je reconnais que sa défense pour le moment a été mauvaise mais ccomme je viens de l écrire juste au dessus, je pense qu il va s en sortir et il a interêt parce qu il est le seul éffectivement qui peut faire virer la gauche

      Supprimer
    2. @ Corto
      Paradoxalement, sa si mauvaise façon de se défendre me donne à penser qu'il est de bonne foi.
      A vivre si longtemps dans ce marigot aux lois faites sur mesure pour eux, on perd vite les repères de la vraie vie.
      On ne comprend même plus que certaines pratiques autorisées dans ce vase clos peuvent être choquantes pour le "bas peuple" que nous sommes.

      A contrario, cela démontre aussi qu'il n'a pas la carrure ni la réactivité indispensable à un Chef d'Etat.
      Mais bon. Faute de grives...

      Comme Claude-Henri, je pense que son côté Caliméro le dessert beaucoup.
      On l'a bien vu quand il s'est fait flouer par JR Copé : je me plains, je tonitrue, puis je me couche. Aux pieds. Le nez dans la fange...

      Mais on ne va quand même pas encore laisser la place à tous ces chancres.
      Et comme il n'y a personne d'autre... Eh bien, il faut le suivre.

      Supprimer
    3. La réaction de F Fillon ne manque pas de dignité.. signe de faiblesse alors qu'il ne lache pas et que les sympathisants le suivent toujours, alors que 280 parlementaires le soutiennent ? au contraire il affirme de plus en plus sa légitimité compte tenu du barrage médiatique incroyable. c'est plutôt bon signe
      Plus il tiendra moins la presse et le pouvoir auront de prise. plus il tiendra moins les coups bas venant du pouvoir continueront ( on a eu les épisodes Sarko avant et c'eut été un autre que Fillon l'on aurait eu d'autres affaires .. ASSEZ! )
      et rêvons mais cela ne coûte rien...Et si Fillon n'avait pas lui aussi quelques cartouches à sortir.


      Supprimer
  19. Les déductions de R. Desmarais sont excellentes. Par contre ses calculs approximatifs sur les rémunérations de Pénélope sont à rectifier ... Les commentateurs sur Mediapart n'ont pas manqué de les contester, à juste raison.
    J'ai lu sur Le Figaro, qu'un familier de son QG de campagne confiait que F. Fillon n'écoutait rien ni personne, ou presque... Sa piteuse ligne de défense nous prouve qu'il devrait mettre un mouchoir sur son égo.
    Nous avons bien compris qu' ON voulait l'abattre en confisquant le vote de ses dangereux électeurs...mais lui n'a pas compris que son électorat n'avait rien à faire de sa déclaration d'amour à Pénélope. Bien touchante par ailleurs.
    Je ne comprends pas qu'il tarde à intervenir devant les caméras TV pour une remise à plat face aux téléspectateurs, en s'appuyant sur des arguments similaires à ceux développés par R. Desmarais et d'autres, que les médias se gardent bien de communiquer au bon peuple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mira Destra: il devrait intervenir cette semaine à la téloche et a effectivement à muscler sa défense.

      Supprimer

  20. superbe texte de régis desmarais. entièrement d'accord. Monsieur Fillon tenez bon!
    signé: legenèse
    ajoutez moi à votre liste. amitiés de la bretagne

    RépondreSupprimer
  21. A quoi en est réduit Mr Fillon ! A rechercher le moindre soutien sur internet. Je viens de voir cet article sur le blog de Mr Fillon. Nous devons être bien peu à le soutenir. Oui, je dis nous, car, je viens aussi de mettre l'article de Mr Desmarais sur mon humble blog, quoique j'ai vu plusieurs blogueurs relayer cet article . Hélas, j'ai bien peur que peu de lecteurs changent d'avis, mais, qui ne tente rien n'a rien. Comme qui dirait les carottes sont autant dire cuites. Attendons tout de même de voir ce que va dire Mr Fillon s'il passe demain à la télé. Les derniers mots d'un condamné à mort montant à l'échafaud "encore un instant, mr le bourreau, encore un instant, s'il vous plait".

    RépondreSupprimer
  22. Imaginons toutes les accusations sont fausses, la justice mettra forcément du temps à déclarer le non-lieu et en attendant l'élection ne peut pas attendre. Le candidat Fillon part avec un handicap trop important, il faut séduire une majorité d'électeurs en prenant sur la droite à une Le Pen en forme et avec une embuscade au centre...

    Une solution anti-système est un plébiscite pour Nicolas Sarkozy avec un moratoire sur les primaires ouvertes organisées par les républicains pour le candidat à l'élection présidentielle. Ce bidule a été lancé par le PS en recherche de légitimité et c'était une erreur de les imiter. Et pour réussir le prochain mandat, il faut faire du nettoyage. Nicolas a des affaires mais comment se fait-il que depuis le temps il n'y a pas plus de preuves que ça? Ah!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Judex: Nicolas a des affaires, elles ont quasiment toutes fait pschit ! les unes après les autres.

      Fillon devrait s en sortir, ça dépend a la limite plus de lui que d'autre chose. Il doit faire fi de ces accusations et battre campagne.

      Supprimer
  23. Je ne suis pas un fan de Médiapart mais cet article vaut la peine d'être lu et relu.
    Je persiste, Fillon s'est très mal défendu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: en fait rien a voir avec Médiapart qui ne sert ici, comme bcp de journaux le font, que d'hebergeur de blogs

      Supprimer
  24. Corto
    J'apprécie ce texte,même si je n'en partage pas tous les aspects!
    Virons les sujets qui fâchent:
    je persiste à considérer Fillon comme moralement coupable.
    J'appelle d'ailleurs ton attention que,sur le même journal de "médiapart" dont tu nous livres le billet de Desmarais,figure un article édifiant de Mathilde Mathieu sur les faux chèques du Sénat à M Fillon....

    Soyons clairs:Desmarais démontre
    brillament que le Système a torpillé Fillon,parcequ'il s'ecartait du dogme en prônant une France redevenue forte.

    Ce qui me plait,en revanche, c'est cette analyse selon laquelle le Système préétabli dispose maintenant,par médias interposés,de la force de frappe permettant de tuer dans l'oeuf toute notion même de démocratie...

    Ce qui se passe en France actuellement est cas d'école.
    Dans un système politique bipolarisé(ce qui est déjà fortement anachronique vu l'effondrement du modèle marxiste) les deux principaux partis ont recours à des primaires.
    Excellente occasion pour le Système de se rassurer: le fait que chaque parti mette en lice plusieurs candidats est la preuve que chacun des partis ne regroupe qu'une foultitude de courants plus ou moins convergents...Et qu'il ne dispose pas en son sein de tribun capable d'attirer les foules sur un projet cohérent.

    Et l'on arrive à cette grotesquerie qui veut que des gens "de gauche" aillent voter aux primaires de droite pour faire barrage...au candidat du Système. .. (Juppé )
    Dans le même temps, la gauche élimine le candidat le plus cohérent avec la sociale démocratie néo libérale (Valls).

    Que reste t il au Système pour garder les gouvernes?
    Éliminer Fillon.
    Et introduire un tout nouveau produit, bien sûr tous rapports,trop jeune en politique pour avoir trop de casseroles aux trousses, gentillet,capable de sortir deux heures d'aphorismes tous plus creux les uns que les autres...sans dévoiler une ligne d'un programme qu'il n'a pas...

    Et voilà l'état de la démocratie en France, à trois/cinq mois d'échéances cruciales pour son avenir...
    Quel sera le programme de la droite et qui le portera?
    Quel sera le programme de Macron?

    Et qui,finalement,saura nous faire redresser la tête face au laminage de l'ultra libéralisme?

    Car le Système, que je ne saurais décrire avec précision tant il se cache, ne supporte pas la revendication d'appartenance à une Nation ou à un peuple.Il n'est qu'à entendre Macron:"il n'y a pas de culture francaise"...
    Qu'est le Système? Un amalgame de fonctionnaires supra nationaux,de responsables de la haute finance spéculative, de dirigeants de multinationales à vocation monopolistique mondiale...
    Que veut il?
    Une élite dirigeante richissime exploitant un " lumpen proletariat" d'abrutis sous payés, taillables et corvéables à merci,gavés de téléréalité et de loisirs frelatés.
    Vas chercher un brin de démocratie en tout ça. ..

    Force est de constater qu'il joue actuellement sur un billard..

    Alors continue à le faire grincer en dégottant des textes un peu revigorants comme celui là!
    Et n'ayons plus peur de quelque cataclysme que ce soit,sachant que l'apocalypse n'est survenue ni après le Brexit,ni après l'avènement de Trump.






    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Gridou

      Bon résumé de la situation présente à mon sens.

      "Macron aurait donc déclaré:
      " il n y a pas de Culture française".

      Le problème,c est qu il n y a pas de macron.

      Macron ne s appartient plus,c est une simple affiche de mode comme on peut en voir dans les magazines ordinaires laissés dans les salles d attente des professions libérales et autres.

      Comment une simple gravure de mode choisie par un cartel de banksters et d'idéologues trotskistes véreux aux intérêts convergents peut exprimer une opinion crédible.

      Sauf aux yeux des Français dont le cerveau ne serait pas plus épais que ladite feuille.
      Je ne crois pas à ces salles combles de macron,mais à un déplacement de supporters ou de figurants payés ou endoctrinés depuis belle lurette par des donneurs d ordre qui leur donnent consignes.
      Demain,ils iraient écouter le Pape si on leur en donnait l ordre.
      Puis les gens derrière Macron dans ses muppets shows me paraissent suspects.
      C est toujours la même...photo de mode,censée refléter une image fantasmatique de la société qu il est censée représenter.
      Comme les gens des images prises aux USA pour son clip publicitaire sur la France future.
      C est du bien mauvais théâtre.
      On pourrait remplacer les gens par leurs photos grandeur nature collées sur du carton dans ses shows.

      On nous abuse,et l affaire Fillon contribue à aveugler les gens en détournant leur attention.


      Supprimer
    2. @Gridou
      +1
      et le conditionnement des masses montre à ces puissants que cela fonctionne.
      Terrible défaite pour la liberté !

      Supprimer
  25. Emploi fictif au Sénat ?

    FILLON SENATEUR - Stats de son activité sur le site officiel du Sénat : pour 21 mois de sénateur : Semaine d'activité : 0 - Présence en commissions : 0 - Intervention en commission : 0 - Intervention longue en hémicycle : 0 - Rapport écrit : 0 - Proposition de loi écrite : 0 - Proposition de loi signée : 0 - Question orale : 0 - Question écrite : 1 - Amendements signés : 6 - . La question écrite portait sur les éleveurs de poules.

    Qui est son attaché parlementaire au Sénat et à quel salaire ? Il n'a rien à faire visiblement.

    Supprimez le Sénat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: supprimer le Sénat ? j y étais un temps favorable et finalement, non, c'est un très bon contrepouvoir surtout quand il est de gauche et l'AN de droite ou vice versa

      Supprimer
    2. @Corto,
      Je plussoies.
      D'autant que le Sénat est moins "émotif". Un fait divers, une Loi.
      Ce triple circuit A.N. Sénat Conseil Constitutionnel nous évite pas mal de conneries, hélas pas toutes, mais faut faire avec.

      Droopyx

      Supprimer
  26. Il est tout de même étonnant que Fillon n'ait jamais envisagé d'intenter un procès en diffamation au Canard...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a rien de diffamant, les faits sont avérés et reconnus ! Ce qui est "inacceptable" c'est la façon dont ces faits sont montés en épingle pour déstabiliser non seulement Fillon mais toute la droite française. L'opération pour ces fouilles merde est pour l'instant une totale réussite.

      Supprimer
    2. Roland: " les faits sont avérés et reconnus " attention aux mots, la seule chose qui est avéré c'est qu il a rémunéré sa femme. Pour la qualification d emploi fictif, rien n'est prouvé ou avéré

      Supprimer
    3. @Corto
      Il me semble que le Canard n'a pas parlé d'emploi fictif, mais il ne faisait que s'interroger sur l'existence d'un travail effectif ce que Fillon est en train de prouver (enfin il essaye). Je ne vois pas comment juridiquement Fillon pour attaquer pour diffamation...pour l'instant.

      Supprimer
  27. Bien sûr que François Fillon n'a pas été très heureux dans sa défense,passant son temps à apparaître comme une victime désignée,allant jusqu'à proposer à Macron,pour se faire pardonner,une ouverture politique s'il est élu!
    On se prend à rêver à la réaction de Trump,dans la même situation,pour reprendre l'avantage et rendre coup pour coup-mais François Fillon n'est pas Trump: chacun réagit suivant son tempérament.
    Il faut absolument que Fillon muscle sa défense et se lâche totalement,en portant tous les coups contre les accusations de ses ennemis: il n'y a que de cette façon qu'il peut espérer s'en sortir.

    Vendémiaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemiaire: Rv ce soir à 16h avec sa conf de presse

      Supprimer
  28. Je reçois la lettre d'un parlementaire :
    https://www.jacques-myard.org/

    Voici ma réponse :
    Merci Monsieur,

    Votre message montre que tous les politiques ne sont pas inféodés aux campagnes de presse et à leur répétition sous tous les angles possibles (cf. Le Point dit « de droite »).
    Nous avons voté pour un programme et/ou un homme.
    C’est F. Fillon et son programme « disruptif » pour lequel nous avons manifesté une adhésion massive et pour beaucoup, en particulier les médias, surprenante.

    L’acharnement manifesté et les comparaisons foireuses en mélangeant les notions de brut, de net, de mensuel, d’annuel, de cumulé sur 10 ans ne sont pas à l’honneur de nos médias, ni de nos politiques.
    L’un d’eux osera t’il comparer le salaire moyen de Mme. Fillon à celui d’un fonctionnaire de catégorie A.
    Comme par exemple celui de Mme. Hidalgo, Inspectrice du Travail, dont il est impossible de retrouver les affectations et missions, etc. etc.

    Et l’évocation d’un plan B, de l’impossibilité pour F. Fillon etc… par nos politiques de droite et surtout du Centre, est un déni de démocratie.
    Il a été désigné par les électeurs de droite et du centre (et sans doute beaucoup de gauche, ne l’oublions pas !), donc il est légitime.

    S’il y avait magouille sur l’emploi de son épouse, comment se fait-il que personne ni à droite ni à gauche, tant chez les politiques que dans les médias, n’ait trouvé bon de s’indigner avant la primaire ?
    Pendant plus de 10 ans !

    Avec l’expression de ma haute considération et tous mes meilleurs vœux (tardifs) pour vous, les vôtres, votre municipalité, votre circonscription et surtout notre Pays.

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. totalement d'accord.. En plus 280 parlementaires soutiennent Fillon, des gens qui connaissent le milieu et l'homme. De façon assez objective l'on regarde ce qui se passe avec les parlementaires ( en cherchant on trouve des informations que les journaux ont et il serait incroyable qu'il n'en soient pas informés). Si Fillon est coupable ils sont tous coupables et si ce système gène la morale du peuple que l'on propose un référundum à celui-ci avec de réelles explications sur ce système et à distance des élections !!!

      De plus en plus l'on se rend compte qu'il y a manipulation...Le résultat de l'élection est donc déjà faussé. c'est comme si l'on trafiquait les bulletins de vote et dans ce cas il y a bien annulation non?
      Toutes ces histoires auraient du sortir avant. Et si il y a faute c'est bien que l'état qui gère cette élection présidentielle n'a pas ou ne fait pas son travail.
      Toute information délivrée par un journal est également biaisé.

      Supprimer
    2. Droopyx la manipulation est évidente, le 2P2M aussi, quant au timing de déclenchement de cette affaire: une vrai bijou !
      Fillon a toute la légitimité. pour l instant.

      Supprimer
  29. Hélas!
    L'opinion ne regarde pas plus loin que le bout de son nez: Tous les canards du Canard sont reçus comme paroles d'Evangile et les imbéciles,malgré la grosseur de la corde,continuent de suivre obstinément le doigt que leur montre le Canard...
    Comment,Corto,continuer à appartenir au même corps électoral que tous ces imbéciles?
    Ils ne me méritent pas ;)

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Vendemiaire

      Oui,sauf que les élections pestilentielles n ont pas encore eu lieu,donc,à mon sens,déduire que les gens vont voter pour untel à cause de "l affaire Fillon",
      n est ce pas accorder crédit à ces mêmes médias véreux?

      En outre,par les jeux de réseaux existant sur tout le territoire,il est facile d intoxiquer les gens par l illusion d adhésions massives à des épouvantails qui habillent leurs premiers rangs à l image des photos prises aux USA,par exemple,
      épouvantails dont l agitation finit toujours par enfler les effectifs du fait des simples curieux par la lumière artificielle attirés.

      On n a donc pas de preuves tangibles donc pas de raisons valables d être pessimistes à mon sens.

      Le calme des vieilles troupes ne devrait il pas être de rigueur alors que nous n avons pas vu le nombre réel des effectifs de l adversaire?(bulletins de vote)
      Enfin,ce n est que mon simple avis.





      Supprimer
  30. Exceptionnel.
    Et quelle justesse d'analyse ! Hélas...

    Merci Corto d'avoir partagé cela avec nous.
    Même si c'est bien triste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franzi: triste ? je te trouve bien indulgente, tout cela, cette manipulation, est absolument aussi dégueulasse que parfaitement orchestrée

      Supprimer
  31. Corto
    Navré d'y revenir,mais j'ai l'esprit d'escalier et voulais faire part d'un doute...
    Je sais que tant les grands partis que les organes de presse ont,forcément,des systèmes d'archives performants sur les hommes politiques.
    De là à sortir pile poil au bon moment un interview d'un journal peu répandu en France (dayly telegraph) datant de plus de dix ans ( 30 mai 2007) au sein duquel les propos "interessants" ne tiennent pas une place prépondérante...
    Chapeau bas les archivistes!

    Et où trouve t on de tels spécialistes, dont c'est en fait le seul métier, et la raison d'être?
    A l'Institut National de l'Audiovisuel...
    Étonnant que cette possible origine ne passionne pas plus les merdias...
    Qu'en penses tu?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etonnant la proximité Macron Gantzer tout de même. ENA la même année, au même gouvernement, amis si je ne me trompe.
      Etonnant l'ascention de Macron qui vient du monde la finance...

      Etonnant la réaction générale du peuple qui gobe et qui renforce tous ceux qui initient ces coups tordus de véritables essais grandeur nature pour le conditionnement et pour une future dictature?
      Inquiétant que personne dans la presse ne se pose de questions par rapport à ces possibles manipulations de masse, à ces dérives possibles?

      Supprimer
    2. Gridou: la journaliste anglaise a l origine de la fameuse vidéo se dit outré de la façon dont France 2 l'a exploité !
      Ctte vidéo a été retrouvée par la journaliste qui l'avait filmé , elle dormait dans un coin et toute l'affaire lui a fait ressortir. Mais en soi, cela n avait rien de nouveau puisque le contenu de l'entretien filmé avait déjà été ressorti depuis longtemps sur une version papier d un journal anglais, le Daily Télégraph, je crois. Donc ce que dit Pénélope dans cette vidée était déjà connu.

      Philz: et tu oublie le RV qu a eu Gantzer avec le directeur du Canard le 9 janvier.

      Supprimer
  32. Bonjour Corto,
    Eh bien, tout le monde sait qu'il y en a d'autres sur qui se poser des questions, par exemple:
    Le salaire brut du coiffeur de Mr Hollande est actuellement, par contrat, de 593 500 euros brut pour un CDD de 5 ans. Il n'est probablement pas l'époux de Hollande (encore que….) mais il est probablement un très bon ami.
    Ce coiffeur, s'il avait travaillé 25 ans à ce tarif aurait donc perçu, près de 3 millions d'euros (2 967 000 euros exactement). On est loin des 900 000 euros sur 25 ans du PénélopeGate ….
    La justice a-t-elle examiné le travail effectif de cet individu ? Combien de coups de peigne par an ont-ils été réellement donnés ? La justice envisage-t-elle de poursuivre Mr Hollande sous l'accusation d'emploi fictif ?
    Que fait donc la presse aujourd'hui pour souligner les dérives d'un gouvernement dont Mr Macron était ministre ?
    Comme disait trivialement mon grand-père, quand on se couche avec le cul qui gratte, au réveil on a les doigts qui puent !!!

    RépondreSupprimer
  33. N'empêche qu'il est l'homme qui veut imposer des sacrifices aux autres en profitant de ses avantages. Il est pris la main dans le pot de confiture, on ne va pas le plaindre en plus.
    Une question me taraude : Péné savait-elle qu"elle était salariée ?

    RépondreSupprimer
  34. Excellent: présenter des chiffres bruts cumulés sur près de 25 ans, c'est une vieille astuce.
    C'est comme présenter les traces de molécules et picogrammes, c'est plus impresionnant que un zéro suivi de 12 après la virgule. C'est pourtant fréquent chez les activistes.
    En tout cas, je fais suivre.
    Les médias ne vont pas encore se sortir grandis de cette sordide histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la vraie vie ses salariés les salaires sont négociés en brut. Il n'y a que pour les fonctionnaire que l'on résonne ne net....

      Supprimer
  35. Bonjour,

    Cette semaine, petite fenêtre de tir possible pour François Fillon.
    Après quinze jours de grosse Bertha, un moment de reflux peut permettre un changement de paradigme.

    Quelques articles comme celui-ci

    http://www.causeur.fr/francois-fillon-penelope-lynchage-defense-42530.html

    Quelques interventions comme celle du très aubryiste Maître Dupond-Moretti à ONPC (dont le livre sur les juges devrait être intéressant) sur la tyrannie de la transparence, même Pierre Arditi dénonçait le lynchage c'est dire...

    Par ailleurs, l'ascension d'Emmanuel Macron vers la béatitude a été légèrement stoppée par son aspect apprenti-bricoleur qui veut succéder au bricoleur en chef.

    Tout dépend comment François Fillon va utiliser cette conjoncture un peu moins défavorable.
    S'il peut sortir d'une position victimaire pour contre-attaquer sans perdre de vue la perception populaire négative autour de pratiques répandues chez les élus, il peut sortir la tête de l'eau.

    Je croise les doigts car jusque là, sa défense n'a pas été à la hauteur des attaques et quand le nom de Alain Juppé continue de circuler comme alternative, où quand François Bayrou se tâte pour être candidat, le découragement m'envahit... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. libreechanges: oui, quelque vois sont venus heureusement tempéré la vindicte médiatique. Fillon done une conférence de presse cet am à 16h pour " tout mettre sur la table ", c'est sa denière chance , il n a pas droit à l'erreur.

      Supprimer
  36. Eh oui, le pauvre (enfin, façon de parler) il a succombé à
    l'impératif Macron...mais il s'y est tout de même pris
    comme un manche, je ne vois pas comment on pourrait soutenir
    le contraire: pour faire un président il était un peu court...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  37. Le maintien de la candidature Fillon,envers et contre tout,est une atteinte à l'ordre public,un trouble à l'ordre public.Ce scandale qui porte atteinte aux institutions de la France (reposant sur la loi)et à l'Etat de droit (la République ne saurait être dirigée par un délinquant)déshonore la France en la faisant passer pour une république bananière ce qu'elle n'est pas.Le député Fillon est soupçonné d'avoir détourné de l'argent public durant une longue période et sur une échelle qui n'est pas négligeable (plus d’1 million d’euros).Le député Fillon est soupçonné d'entretenir de façon calculée,préméditée et systématique des relations intéressées avec des groupes d'intérêts (« conflits d'intérêts »).Le député Fillon est soupçonné d’avoir érigé le népotisme en système.Dès lors manifester sa désapprobation devient une nécessité,un devoir,une obligation politique et morale.Il y va de l’honneur de la République française et de sa réputation à l’étranger.En aucun cas la République française ne doit devenir un régime politique corrompu,méprisé et comparable à celui des régimes autoritaires.M.Fillon incarne cette décomposition de la démocratie française :il doit quitter la scène publique dans l’intérêt de la France.C’est aux citoyens d’en décider car les citoyens ne sont pas les sujets du « roi » Fillon.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa