dimanche 30 juillet 2017

Mais ne nous délivrez pas du Mal !

Résultat de recherche d'images pour "satan le diable"

Richard Millet, que l'on trouve dans toutes les bonnes blogrolls " nauséabondes " fait rarement dans la dentelle et ses chroniques sont toujours des constats impitoyables des travers de notre époque... J'aurais aimé écrire celle-ci:

" Mais ne nous délivrez pas du Mal !

Vers 5 heures, ce matin, je regarde sur mon Smartphone les titres des journaux. Seul Le Figaro fait sa une sur l’anniversaire de l’assassinat du père Hamel par deux djihadistes « français ». Si on sait gré à Macron de se rendre pour l’occasion à Saint-Etienne-du-Rouvray, on ne s’étonnera pas de voir les autres journaux parler de tout autre chose, même La Croix, qui évoque la construction du mur frontalier, aux USA, le pèlerinage islamo-chrétien des Sept Saints, et le sort des musulmans chinois du Xinjiang inquiétés par Pékin.

Le silence de La Croix, quotidien catho-traître, est significatif de la déroute des catholiques devant le Mal. Les dernières paroles du père Hamel ont été : « Va-t’en, Satan ! » On ne veut pas les entendre, non seulement parce qu’elles s’adressaient à des musulmans (eux aussi des « victimes », selon les codes de l’islamo-gauchisme) mais aussi parce que Satan, le Démon, le Prince de ce monde n’existent plus, pour les athées comme pour les catholiques non-pratiquants ( dont on se demande d’ailleurs en quoi ils sont catholiques) et aussi pour les cathos de gauche, hérétiques collabos reconvertis dans les Droits de l’homme, et qui se prostituent aux puissances qui (comme les jésuites sur la question du Diable) travaillent à vider la Vraie Religion de sa substance surnaturelle. Dans leur souci d’être modernes, c’est-à-dire invisibles, ces catholiques-là ont réussi à vider les églises en rendant les offices mornes, les prêches tournés vers le « social », les chants insupportablement fades, les curés ayant abandonné la hauteur de la chaire pour un simple pupitre de « communication », le confessionnal caché dans un coin pour mieux signaler la prépondérance du « psy » sur le directeur de conscience. Bref, une religion qui s’achemine doucement vers sa laïcisation, en abandonnant les mystères au profit du « dialogue » et de la « tolérance ». Ainsi la « philosophe et psychanalyste » Anne Dufourmantelle, qui vient de mourir en sauvant deux enfants de la noyade, peut-elle incarner pour les journalistes le rôle de sainte laïque de l’ère postmoderne ; et c’est en bienfaiteurs que Bono et Rihanna (quels noms de clowns !) sont reçus à l’Élysée pour faire fructifier le charity business – activité qui relève évidemment de l’inversion du Bien.

Voilà qui fait en vérité les affaires de Satan, qu’on nie ou pas son existence : 984 voitures ont été brûlées, le 14 juillet, dans les banlieues où le Diable fait bouillir sa marmite sociétale. Des incendies de forêts ravagent le Midi et la Corse. Libération n’a d’yeux que pour la famille du délinquant Traoré, tandis que le meurtre antisémite de Sarah Halimi continue de ne pas émouvoir l’« opinion ». Un transsexuel a accouché d’un garçon pour le plus grand bonheur de son « mari ». En Floride, plutôt que de le secourir, des « ados » (nom satanique pour adolescents) ont filmé en riant un homme qui se noyait puis diffusé le film sur Internet. Une pouffe brésilienne a dépensé 400.000 euros pour ressembler à Kim Kardashian. La tombe de Pétain a été une nouvelle fois vandalisée...

Mais ne nous délivrez pas du Mal ! pourrait-on dire, en reprenant le titre d’un film de Joël Séria sorti en 1971 : ce programme se réalise chaque jour, et les brebis consuméristes se révèlent de parfaits suppôts de Satan."

Richard Millet,  chronique n° 138 du 25 juillet 2017.


Résultat de recherche d'images pour "richard millet"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

20 commentaires:

  1. "Bono et Rihanna (quels noms de clowns !)"Tout est bon dans le Millet sauf sa rareté,c'est un délice de relire ses vieux billets.Quel scandale qu'un type comme ça doive se cantonner dans le nauséabond

    RépondreSupprimer
  2. La Croix, "le quotidien catho-traître" dites-moi, mon cher Corto, il n'y va avec le dos de la cuillère, Richard Millet !
    N'était-ce pas votre maman qui vous avait abonné à La Croix ?
    Quant à moi, vu la fréquence avec laquelle je me rends à l'église, il y a longtemps que je ne me définis plus comme catholique mais comme chrétienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: certes mais ai résilié l'abonnement depuis au moins un an. Devenu trop indigeste, ce qui est bien dommage

      Supprimer
    2. Catholique signifiant, étymologiquement, universel, vous êtes... catholique quand même. Au mieux, ou au moins pouvez-vous vous ranger comme pas très catholique (c'est ainsi que je me classe moi-même) chère Marianne -)

      @ Corto, le billet de Millet est désespérant de lucidité.

      Supprimer
    3. "La Croix, "le quotidien catho-traître"...
      C'est pas tout...
      Il y a aussi "La Vie" qui se définit comme l’héritier de tous les grands courants du christianisme moderne. Dans la première moitié du XXe siècle, Marc Sangnier et le Sillon s’opposent à l’Action française de Maurras. Ils défendent le primat du spirituel sur le politique. mais qui a soigneusement gommé de sa couverture son qualificatif "catholique" et son sous-titre "hebdomadaire chrétien d'actualité"...
      et "Le Pèlerin" qui n'est plus officiellement "le premier magazine chrétien d'actualité" mais qui s'intéresse tout ce qui vous touche
      On est mal, patron, on est mal...

      Supprimer
    4. Cher Al West,
      Ne vous inquiétez pas, si j'en juge par la régularité avec laquelle l'Association diocésaine m'envoie un reçu fiscal, chaque année, je suis sûre qu'ils aimeraient en avoir beaucoup plus, des catholiques dans mon genre.

      Supprimer
    5. Al West: lucidité, okay, mais désespérant ??? la réalité serait-elle desespérante ?

      bedeau: a croire que ces journaux ont honte de s'avouer catho.

      Supprimer
    6. Sur internet, le site Aletheia - des articles tous les jours.
      D'après les informations dans Valeurs actuelles, il serait payant prochainement - ce qui serait dommage.
      Madame Chocolat

      Supprimer
    7. Les articles d'Yves Chiron paraissent sur le SALON BEIGE. Snjór

      Supprimer
  3. Hors sujet ? peut-être pas...
    Après ton billet du 29 juillet "Laïcité: Voilà où nous en sommes !", une petite info. quasi anecdotique mais qui, ajoutée à ses centaines de petites sœurs va faire une grande et belle tribu bien propre sur elle:
    Le terrorisme de la novlangue: l’exemple du Merveilleux !
    La "tête de nègre" s’appelle désormais un "merveilleux". Cette fois c’est sûr. Le pays légal est devenu fou.
    Sous les coups de matraques orwelliennes, les boulangers ont dû se plier à la loi.
    C’est arrivé en quelques années, une petite génération sans doute.
    Les historiens du futur règleront le problème dans de gros bouquins ou sur la Toile.


    Lu sur https://www.delitdimages.org/terrorisme-novlangue-lexemple-du-merveilleux/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bedeau: ah la tête de nègre ... hélas, ça fait bien une bonne quinzaine d'années qu'elle a été debaptisée

      Supprimer
  4. Géo

    L article de monsieur Millet est parfaitement représentatif de l air du temps.
    À mon sens toute cette com n est qu'étalage pour intoxiquer les cerveaux et c'est aussi le fait d'une minorité qui nous les casse et qui a institué un vrai système mafieu(en France comme ailleurs en occident)ces histoires de trans donnant naissance à des bonobos(à Corto:c est bien ça?mdr.Et il y en a un autre que l'on victimise encore par le fondement).
    Mais on s'en fout vraiment, chez la majorité des gens, du traoré et de son cul,des musulmans chinois,du petit x porté sur la plage pour manipuler les gens etc...
    et ma foi(oui,ma foi)ceux qui trouveraient à redire n'ont qu'à aller dans ces pays rétablir "l'ordre et la justice" au lieu de nous les briser avec leur cinéma et leur morale à deux sous en utilisant des drames dont ils n'ont rien à battre eux-mêmes pour culpabiliser et manipuler,non?

    Me demandant qui était ce " bono"(+bo?ah bin c est comme au parle-ment,me disais-je),je suis allé voir sur le Net.
    "Pas le physique", je veux bien mais il faudrait aussi que ces gens fassent des efforts ou alors ils le font exprès?
    Et je l ai vu,bono,avec la Rihanna.
    Autant,les premiers temps,la brailleu...chanteuse avait encore quelque chose de bien en elle qui méritait l attention,autant l'on voit un processus "d enpoufiassement" En Marche(tiens,là-bas aussi?)qui donne impression que lui remettre des sous serait comme les donner au cartel de Medellin.
    D où la dégénerescence assurée de tous ces gens qui,quelle que soit leur fonction,se dégradent eux-mêmes de par leurs actions.
    Quant au bono,parait qu'il chante mais il évoque plutôt l'aspect d'un commissaire politique de Staline,c est très bizarre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: le coté people charity business de Bono est aussi pénible qu’urticant, par contre question chanteur, désolé, c'est un bon, un très bon même.

      Supprimer
    2. Géo

      À Corto

      Pourquoi désolé?Tant mieux si il chante bien,ceci dit je ne l ai jamais entendu,ni même son nom,contrairement à la rihanna,que j ai fait effort d écouter.Sa voix n était pas dénuée de qualités mais à mon sens elle l a dégradée en un registre qui ne lui va pas du tout et au service d'une oligarchie malfaisante.
      Bon,si ça rapporte,n est ce pas?
      Pour le côté urticant de Bono,je ne suis pas étonné.
      (B majuscule...mais juste pour la voix,hein,il ne faut pas que ça devienne une habitude).

      Supprimer
  5. Géo

    À Corto

    Dans mon commentaire,j ai confondu traoré avec le théo ,mais ça n a pas d importance,les paroles tournant à la justification de ces gens changent les bouches de ceux qui les prononcent en culs emplis de flatulences mensongères et nauséabondes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: j avais noté. Théo, j en ai parlé sur ce blog, Traoré aussi. Pour ce dernier, le boxon qu'ils ont mis l'an dernier et qu'ils tentent de remettre, c'est à 3 minutes de chez moi.

      Supprimer
    2. Géo

      C est parce que tu en as parlé que j ai rectifié l erreur,car pour moi,c est fini depuis belle lurette avec les infos officielles,incompatibilité totale,et puis,avec un smartphone connecté,on peut maintenant s'informer correctement et même participer n importe où dés que l on peut,quand les ondes passent,sans être rivé devant un ordi ou une télé chez soi.

      Supprimer
    3. Géo

      À Corto

      Bono(U2)C est bizarre,je ne le trouve pas extraordinaire,sa voix me lasse vite et me parait terne,pas très "ciselée".
      Affaire de goût,sans doute.

      Supprimer
  6. Je pensais bien que j'étais déjà devenu irrécupérable : je ne connaissais bonot et rillana ni d'Ève ni d'Adam ni même de Mahomet et vlat'y pas que j'apprends leur existence via la fachosphère ... J'avais même pas réalisé qu'on ne pouvait plus dire tête de nègre. Alors Théo, adama fofana et tout le tuttim c'est plus des nègres ? Je vais tout de même pas les trouver merveilleux faut pas charrier !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen