dimanche 9 juillet 2017

A Mossoul, la civilisation ne l'emporte pas tout à fait sur la barbarie...

Résultat de recherche d'images pour "les colonnes de daesh"

Dans son dernier billet, Maxime Tandonnet nous raconte la chute à venir de Mossoul qu'il décrit, à juste titre, comme un moment historique dont on ne mesure pas encore les conséquences et les bouleversements que provoquera incessamment la fin inéluctable de Daesh (enfin, je l'espère). Daesh est en train de perdre ses deux lieux capitales, Mossoul en Irak  et Raqqa en Syrie. Son chef dont je ne retiens jamais le nom et que, de toute façon, je serai infoutu d'écrire correctement si d'aventure la mémoire me revenait, serait mort, dit-on, frappé par un drone américain, ou russe.

Maxime émet même l'hypothèse que peut-être qu'un jour les historiens compareront la bataille de Mossoul à celle de Stalingrad... Huit mois d'une bataille sanglante et certainement monstrueuse dans laquelle les populations civiles, comme bien trop souvent, auront servi de bouclier, d'otages et d'esclaves. Connaîtrons-nous un jour le nombre d'enfants, de femmes et d'hommes qui auront été sacrifiés sur l'autel de la barbarie djihadistes ? Sans doute pas, tout juste aujourd'hui pouvons-nous parler de centaines, de milliers de morts, de millions de déplacés et de réfugiés. Réfugiés qui par ailleurs viendront par millions là aussi en Turquie avant de s'échouer en Grèce ou en Italie; de réfugiés, ils deviendront migrants...

La bataille de Mossoul... oui, un moment historique comme celui de, je crois 2012 (j'en avais fait un billet que je ne retrouve pas), où toutes les grandes nations du monde techniquement bien informées (espionnage, satellites, etc...) ont laissé sans bouger le petit doigt les colonnes de Daesh déferler sur l'Irak (et la Syrie) pour y faire régner la terreur: La chute de Raqqa, de Mossoul de Falloujah, Tikrit... Je me souviens parfaitement de ces images avec ces colonnes d'innombrables pick-up flambant neufs ornés du drapeau noir qui avançaient - et on savait déjà de quoi ils étaient capables - sans rencontrer la moindre résistance, ignorés qu'ils étaient de nos grands leaders et de la communauté internationale. En moins de deux ans l'auto-proclamé Etat Islamique faisait main basse sur 70% du territoire irakien avec la complicité-passivité d'une armée irakienne en plein reconstruction-déconfiture. Le califat était rétablit le 29 juin 2014. D'auto-proclamé, il devenait Etat Islamique, changement sémantique validé (par complaisance ou stupidité ?) par les médias et les politiques du monde entier.


Et à ce moment là, personne ou si peu, publiquement, se posera la question de savoir comment on en était arrivé là. Daesh fondé en 2006, gagnant Mossoul en 2014... Huit ans pour se former, se construire, s'armer, recruter, piller et acheter des centaines de véhicules tout beaux, tout neufs, les peindre camouflage sans que finalement personne ne bronche en Occident. On a laissé faire. Qui a vendu ces centaines de pick-up à Daesh ? Nos dirigeants n'ont rien dit, nos dirigeants, tout à leurs affaires, ont laissé faire alors qu'ils avaient à leur disposition tous les éléments nécessaires et toutes les informations leur permettant d'évaluer de quoi il retournait, de ce qu'était Daesh, de ce qu'ils étaient capables de faire. Américains, Français, Anglais, Russes, ils étaient tous sur place, plus ou moins officiellement, ils savaient, ils voyaient, ils s'informaient. Et on a rien dit, on a laissé faire, on n'a pas levé le petit doigt. On a laissé, en Irak et en Syrie, les colonnes déferler sur Mossoul, sur Raqqa, sur Mambij, Ramadi, Kobané ou Palmyre.

Huit ans durant lesquels Daesh a pu tranquillement, ou presque, grandir et devenir le monstre tentaculaire international (Libye, Tunisie, Sahel, Afghanistan, Egypte,..., Molenbeek...) qui fait trembler aujourd'hui l'Occident et le reste du monde en commettant partout des attentats plus meurtriers les uns que les autres. La France ne sera pas épargnée. Hélas.

Il faudra attendre août 2014 pour que la coalition internationale menée par les américains ( qui avaient eux-mêmes mis le bronx en Irak) entame une campagne de frappes aériennes. Il faudra attendre fin janvier 2015 pour que Daesh subisse son premier revers et ses premières pertes territoriales en étant éjecté de Kobané, surnommée à l'époque la Stalingrad du Moyen-Orient) par les forces kurdes du YPG.

Il faudra attendre juillet 2017 (!) pour que Mossoul soit libérée. Alors oui, les historiens compareront peut-être la bataille de Mossoul à celle de Stalingrad. Oui, les djihadistes basés en Syrie ou en Irak seront sans doute peu à peu exterminés mais hélas, ils auront eu le temps de semer les graines d'un terrorisme international à côté duquel celui d' Al Quaida apparaît désormais comme ringardisé.

Mais personne, en Occident et de par le monde, ne sera jugé. Parce que nom de Dieu, Daesh ne s'est pas fait tout seul. Et à ce titre, tous ceux qui l'ont d'une manière ou d'une autre aidé à grandir ont une lourde responsabilité dans toutes les atrocités commises. Ils sont eux aussi coupables autant que complices. Qui les jugera ? Quels historiens pourront se permettre de les citer dans les livres d'histoire ?

Alors non, Maxime, la civilisation humaine ne l'emporte pas tout à fait sur la barbarie. Elle l'emportera véritablement quand elle saura reconnaître ses propres torts, désigner et punir comme il se doit tous les coupables et les complices (autant donc pisser dans un violon). Coupables et complices qui n'attendent pas grand chose pour recommencer ailleurs...

(ci-dessous, Mossoul, avant)

Folie passagère 3381
Résultat de recherche d'images pour "Mossoul"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

39 commentaires:

  1. Ne comparons pas la bataille de Mossoul à celle de Stalingrad.
    A Stalingrad il n'était pas question de retenue humanitaire de la part de l'un ou l'autre camp. A Mossoul les occidentaux ont tout fait pour limiter les pertes adverses chez les civils.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plutôt le siège de Leningrad.
      De plus certains historiens placent le tournant de la Seconde guerre mondiale avec l' entrée en guerre des États-Unis.
      Le Japon ne déclara jamais aux russes à la grande colère Hitler, ce qui aux généraux soviétiques de déplacer les armées du front mandchou au zones de combat avec l'Allemagne.

      Supprimer
    2. @Blaise: " les occidentaux ont tout fait pour limiter les pertes adverses chez les civils " Vraiment ? en es-tu sûr ? pas moi.

      Supprimer
  2. +1 Corto comment imaginer qu'un tel déferlement de matos et la concentration qui l'a forcément précédé soient passés au travers des mailles du filet ?
    On nous prend vraiment pour des buses !
    Et les munitions, on ne sait plus les tracer ? Quand tu les vois tirer en combat de rue il doit s'en bouffer des tonnes.... Mais ni vu ni connu ! On va manger grave un de ces quatre et tout ça pour une guerre de religion entre sunnites chiites !

    Jipe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jipé: des gens des groupes de gens, des états se sont goinfrés avec cette histoire de Daesh, ils nous prennent pour des buses, nous le savons mais ils s en foutent. Business d'abord à n'importe quel prix.
      Et oui bien sur qu on va manger grave: a chaque reculade de Daesh, les attentats redoublent de par le monde.

      Supprimer
  3. Toyota Hilux, les concessionnaires Toyota sont sur tous les fronts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PLC: on fait tout un plat à Lafarge pour quelques tonnes de ciment ou pour son intention d'en fourguer à Trump pour que celui-ci construise son mur ( en partie déjà construit) mais personne ne demande de comptes à Toyoya. Etrange, non.

      Supprimer
  4. Bien dit! les grandes puissances ont laissé Daech s'équiper et s'armer. Qui a payé? Qui a fait son beurre sur les fournitures d'armement?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: en ces temps de transparence réclamée à corps et à cris, certaines questions ne doivent cependant pas être posées

      Supprimer
  5. Géo

    Si Daech disparaissait,ce serait simplement parce que les cartels sis aux USA,qui l'ont créé,s apprêtent à faire surgir un autre monstre plus conforme à leurs objectifs futurs et que leur créature présente(Daech) risquerait de devenir autonome,de leur échapper,en raison des circonstances,à mon sens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: fort possible, n'ont-ils pas aidé Ben Laden et Al Quaida en son temps...

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Depuis le début du 20eme siècle les Anglais et ensuite les USA(USA=pousse-toi de là que je m'y mette!),
      n'ont cessé de subventionner divers mouvements musulmans dont les Wahabites et autres sectes,pour déstabiliser l empire turc(le colonel Lawrence d Arabie),puis d autres monarchies au Moyen-Orient pour instaurer leur impérialisme.
      L Arabie saoudite est une création made in USA,le Koweït pris sur l Irak pour créer un État artificiel...lucratif,
      les anciens nazis récupérés par les services secrets des USA pour structurer ces mouvements fanatiques,
      les soi-disant "printemps arabes", comme le cite Annick plus bas et j'en oublie tu pourrais en faire mille billets.

      Mais quelle est la racine principale du Mal?

      1913:la création de la Réserve fédérale qui vole au peuple des USA le droit de battre monnaie,huit familles dont les ramifications s étendent au domaine militaro-industriel,pétrolier,une pieuvre dont l OTAN,l UE,la bce,sont d'autres tentacules.
      Il fallait à cette hydre phagocyter le gouvernement des USA afin de trouver un État puissant par lequel ses intérêts privés puissent s exprimer dans le concert des nations et par des armées officielles ou secrètes.
      il fallait à ces cartels financiers diriger les hautes sphères de la franc-maçonnerie,présente aussi chez les musulmans pour répandre des idéologies corruptrices et détruire de la sorte les structures des États et les institutions traditionnelles,
      et subventionner le communisme et le nazisme,détruire les classes moyennes pour créer un prolétariat mondial servile et soumis,sans frontières, pour instaurer un nouvel esclavage où quelques seigneurs domineraient des masses d esclaves par l appropriation des biens communs et privés.

      (Ils ont même leur eugénisme:gpa-pma,euthanasie-Eutatnazi)

      Et faire obéir les États par la Dette,faire la guerre à ceux qui sont hors de leur système financier.
      (Pourquoi autoriser des cartels privés à "battre monnaie" et s endetter ainsi auprès d'eux alors que chaque État pourrait produire sa monnaie sans s endetter auprès de ces mêmes cartels internationaux,si ce n est parce les dirigeants de maints Etats,dont la France,sont des traîtres,pourris,depuis Pompidou/Giscard pour nous,et donc eux-aussi coupables de ce que tu dénonces?

      Deux options:la vie s arrête avec la mort du corps physique,
      ou elle continue après,auquel cas il va y avoir de saprés comptes à rendre pour tous ces gens= tout rembourser sous une forme ou une autre mais c est un autre sujet.

      L Histoire retiendra tout cela.Les générations futures,si l Humanité survit,regarderont avec dégoût et mépris les noms des coupables et leurs actes inscrits dans leurs archives,et ceux de leurs exécutants,dont le macron fait partie,golem des Attali,bhl,Soros et toute la merde habituelle.

      Supprimer
  6. Que disait ce con de Fabius ? qu'ils faisaient du bon boulot les assassins .....qui va juger ce type ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: ah Fabius , il s'en est toujours sorti cette ordure. j ose esperer qu il y a toujours une justice, peut etre dans l'au delà :)

      Supprimer
  7. Bonsoir Corto,

    Vous avez raison ; la grande question est : qui a armé, qui a payé, qui avait intérêt à ces soi- disant "printemps arabes" qui ont commencé de fleurir partout, avant de se révéler être des horreurs.

    Nous avons une petite idée, mais les occidentaux se mettront toujours le doigt dans l’œil avec l'orient qui est façonné d'une autre argile.

    Laissons cet orient faire de lui-même sa mue, et dans le sens qui lui convient, qui colle à sa tradition, sa culture, sans plus essayer de lui inculquer les nôtres sous couvert de généreuses idées pour mieux cacher des intérêts bien matériels.

    Nos apprentis-sorciers ont couvé et favorisé une idéologie qui, depuis toujours, est conquérante et ne peut être contenue que par la force et la fermeté, et qui reste totalement fermée à nos modes de réflexion et à notre culture jugée illicite, quand se n'est pas pire.

    Nous ne les ferons pas évoluer par la contrainte et le temps de leur éveil n'est pas encore venu.

    Amicalement,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annick: cessons de nous mêler de ce qui ne nous regarde pas, on a tout à y gagner

      Supprimer
  8. Que se serait-il passé si les Russes n'étaient pas entrés dans la danse ? Force est de reconnaître que, sans Poutine, le califat avait de beaux jours devant lui.
    Souvenirs de 39/45 avec l'entrée en guerre de l'URSS contre Hitler. Sans elle, les Alliés n'auraient pas pu libérer les pays de l'Europe de l'Ouest occupés ni obliger l'Allemagne à la capitulation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Staline ne croyait que son allié Adolf Hitler envahirait l'URSS malgré les avertissements de certains de ses généraux.
      La non déclaration de guerre du Japon à la Russie
      Ce qui permit aux soviétiques de déplacer les troupes sibériennes sur le front européen.
      Ne pas oublier l'aide des occidentaux en matériel militaire.
      L'histoire ne se suffit de raccourcis même si l'histoire est écrite par les vainqueurs.

      Supprimer
  9. Il faut du temps pour prendre conscience du danger. Hitler pouvait facilement être arrêté en 1936 lorsqu'il a militarisé la rive gauche du Rhin, mais personne n'a bougé, et les velléités françaises se sont éteintes devant l'apathie de l'allié britannique.

    La différence entre Mossoul et les grands sièges de la seconde guerre mondiale est que la vie des civils semble avoir compté un peu plus. Les Allemands ont rasé Varsovie et les Russes n'ont pas pris de gants à Berlin, sans compter les bombardements des grandes villes comme Hambourg. Avec de telles méthodes, la prise de la ville eût été plus rapide.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: bien sur qu il faut du temps, mais là, fondé en 2006, pendant 6 ans, l EI s'est fait , s'est armé et personne n a bronché, alors sans ramener ça à Chamberlain, Quel est la cause de cet aveuglement devant EI ?

      Supprimer
  10. Une perle, trouvée ce matin dans le Nouvel Obs.
    "Ces étrangers en séjour irrégulier amènent le crime, la drogue et plusieurs autres fléaux. Ces gens-là sont venus de manière illégale (...) On ne dit pas aux autorités 'jetez ces migrants à la mer ou au-delà des déserts', mais le séjour en Algérie doit obéir à des règles. "Quand on me parle de droits de l'Homme, je dis: 'nous sommes souverains chez nous'".
    "
    Déclaration du ministre d'Etat algérien Ahmed Ouyahia, directeur de cabinet deBouteflika (9/7/17, Ennahar TV)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blaise: il me plaît bien celui-là... pour un algérien

      Supprimer
  11. Comme d'habitude, l'homme joue avec les allumettes, fout le feu partout et d'un coup c'est la panique pour éteindre l'incendie avant que la maison ne brûle complètement.
    Quant aux pertes civiles, je pense que nos "têtes pensantes" n'en ont strictement rien à foutre et que s'il n'y avait pas cette couverture médiatique, il y a belle lurette qu'une bombinette atomique aurait été employée.
    Pour le reste imaginez ce que rapporte un conflit comme celui ci pour les fabricants d'armes et de matériel...alors au lieu de faire chier Lafarge pour trois sacs de ciment, boycottez Toyota.

    J'aime bien la déclaration du ministre algérien. Pas d'assoc à la con chez nous pour le traiter de fasciste et le traîner devant la cour européenne des droits de l'homme? Bizarre.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GfB: Boycotter Toyota... quelle drôle d'idée, ce sont ses salariés de Valenciennes qui vont apprécier.

      Supprimer
    2. "l'homme" joue avec les allumettes ? Au départ, en ce qui concerne l'Irak, ce n'est pas l'homme en général, mais des hommes bien connus qui ont déclaré la guerre et envahi le pays sous un prétexte totalement mensonger (les armes de destructions massives). Georges W. Bush, Donald Rumsfeld, Dick Cheney, Colin Powell entre autres devraient pourrir en prison.

      Supprimer
  12. Bien vu Corto comme d'hab...
    Cette conclusion on peut l'appliquer également à la situation dans l'ex Yougoslavie de 1992 à 2001 et à la prolifération pacifique des islamistes en Bosnie Herzégovine et Kosovo. On savait, on sait encore, on a laissé faire et laisse encore cette gangrène faire sa loi dans ces deux régions. Les complices de cette situation sont connus mais bien évidemment intouchables, in critiquables...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un Dragon: et oui intouchables ! Mais tout de même, dans l'affaire qui nous occupe, il ne devait pas etre bien difficile de demander, par exemple, à Toyota des explications. Qui l' a fait ? Personne.

      Supprimer
  13. La bataille d'Alep : les méchants Russes bombardent des civils et rasent la ville pour maintenir le "boucher de Damas" au pouvoir. Pas bien !

    La bataille de Mossoul : la coalition a libéré la ville et porte un coup fatal à l'Etat Islamique. Bien !

    Pourtant quand on voit les images de ces deux villes, on voit les mêmes champs de ruines. Combien de victimes à Mossoul ? Nous le sauront peut-être jamais, l'Observatoire Syrien des droits de l'homme ne s'occupe pas de l’Irak.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'observatoire syrien des droits de l'homme c'est 1 seule personne à ... Londres. Dont personne ne sait pour qui il roule. C'est comme les casques blancs, ca sert à la manipulation des braves occidentaux qui lisent l'obs ou Libé.
      C. Monge

      Supprimer
  14. Rien à ajouter, dans cette lamentable affaire l'Occident s'est
    montré sous son vrai jour, non seulement incapable d'étouffer la
    bête avant qu'elle ne grossisse mais encore carrément complice par
    omission (au moins).
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nouratin: complice par omission ? seulement ? Qui a fourni les rames, qui a fourni les véhicules etc... Complice tout simplement
      amitiés

      Supprimer
  15. Prenez conscience du fait que, pour ces braves gens de l' EI, la civilisation, c'est eux; et la barbarie,c’est nous.

    Ginette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ginette: ça, hélas, on a compris depuis un moment :)

      Supprimer
  16. Bien d'accord avec toi Corto, sur toutes ces nuances et compléments à mon propre billet mis en lien, surtout sur l'origine de la catastrophe, que j'aurais dû en effet évoquer. Maxime.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen