lundi 3 juillet 2017

Un discours passionnant...

Macron au Congrès, un discours passionnant ? Pas vraiment. La preuve en image:


Suppression de la Cour de Justice de la République, réforme en profondeur du CESE, réduction du nombre de parlementaires, un chouïa de proportionnelle, plus d'Europe mais plus d'Europe intelligente, welcome refugees mais welcome avec intelligence, du numérique, des armées qui en veulent mais qu'on s'attachera à européaniser, liberté, égalité, fraternité, efficacité,  un peu de philo, une touche de Mirabeau, une pincée de Simone Weil et une pensée pour Simone Veil... et trois gorgées d'eau... Bref, rien qu'il ne nous ait déjà dit. Rien de surprenant, rien de nouveau; même pas les envolées lyriques post-discours de Ruth Elkrief ou les orgasmes de Nathalie Saint Cricq. 

Macron se prenant pour Jupiter se rêvant César terrassant la France qui rechigne et qui bougonne s'est fait plaisir moyennant: 600 000 euros d'argent public, une heure et demi d'un discours aussi soporifique qu'inconsistant mais relayé en direct par au moins 4 chaînes de télévisions, près de 900 parlementaires déplacés et un millier de policiers et gendarmes...

Ce type se fout vraiment de nous.

Folie passagère 3374
Résultat de recherche d'images pour "macron congrès"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

43 commentaires:

  1. Beaucoup de bruit pour rien titrait Shakespeare. Pas de doutes, ce gars aime s'écouter parler.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: il aime s'écouter parler, un euphémisme.

      Supprimer
  2. Pas écouté, j'avais mieux à faire...
    Il comprenait ce qu'il racontait cette fois ?
    600 000 euros, c'est pas cher, c'est l'état qui paye...et puis, le roi soleil mérite bien le faste de Versailles, non ? Je le sens de moins en moins ce type, sur que je ne suis pas la seule...
    C'est pas le tout d'aller dans le mur, lui, il y met les formes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nana: idem, sauf que moi, c'est depuis le début que je ne le sens pas ce Macron

      Supprimer
  3. Je ne peux pas dire que j'ai trouvé le discours de Macron passionnant, mon cher Corto. Pourtant je m'attendais à pire ! Et s'il est vrai que c'était sans doute trop long pour la majorité des Français qui d'ailleurs ne l'ont certainement pas regardé, j'ai quand même relevé des idées intéressantes. Et je ne parle pas de la proportionnelle, ni même de la réduction du nombre des députés qui n'entrera en vigueur qu'après la prochaine présidentielle, autant dire aux calendes grecques, non, mais cette description qu'il a faite de la France, de sa culture, de la place qui devrait être la sienne dans le monde, etc...
    Cela faisait tout de même plaisir à entendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: artifice et rodomontades que tout cela, tout juste bon à tenter de s attirer a lui plus de monde. je n accorde aucune sincérité a ses propos. mais peut etre me trompe-je

      Supprimer
  4. Eh bien, moi, je ne suis pas d'accord.

    J'ai écouté le discours tout en préparant la maison pour l'arrivée des enfants, transportant ma radio de pièce en pièce (c'est peut-être pour ça que je n'ai pas frôlé le coma, à l'instar de Hulot), et j'ai trouvé le laïus du Mignon intéressant.

    J'ai noté particulièrement la volonté de combattre le terrorisme ISLAMIQUE (première fois qu'un chef d'Etat ose désigner l'ennemi); le distinguo fait entre réfugiés et migrants économiques, les premiers à protéger, les seconds à "reconsidérer" ; la nécessité de remanier cette Europe qui a perdu la direction donnée par ses fondateurs ; le souci de la France périphérique largement abandonnée sous les mandatures précédentes etc... etc...

    Le discours était intéressant, même si, souvent, récité par un cabot, surtout dans les envolées lyriques (Dame Trogneux n'a pas bien fait son boulot de prof de théâtre).

    Je parle du discours, parce que maintenant il faut transformer les mots en actes, et là...

    RépondreSupprimer
  5. Géo

    Comme prévu(après écoute de quelques extraits de ce discours,sur youtube,extraits que je n ai pas pu écouter jusqu'à la fin tant c était lassant!)
    Comme prévu,un verbiage fastidieux un maximum qui fait penser à un monologue récité par un mauvais acteur avec des faux trémolos dans la voix et en fait rien de neuf!
    Il souhaite de la proportionnelle,(on peut toujours souhaiter ce que l on veut...ou faire mine de vouloir),
    Il faut être intransigeant avec le terrorisme islamique...(on ne l avait donc pas été?=culpabilité des prédécesseurs)
    mais il me semble avoir entendu mille fois tous ses propos,écouter les désirs des citoyens,etc...
    et il y a aussi le passage archi-faux-cul sur la présomption d innocence,dont la carence a nettement contribué à son élection car utilisée contre ses adversaires(ou préparerait il ses arguments contre les futures affaires le concernant?)

    Tout ça pour masquer qu'il n est qu'une sorte de gauleiter de l UE,chargé de faire appliquer les décisions de cette dictature putride et qu'il ne peut rien,rien faire d autre car lié par cette feuille de route programmée (=horloge)au mépris total de la souveraineté populaire,et aussi trop falot,bien tenu en bride et impuissant car pantin d une clique enferrée dans ses dogmes sclérosés.

    Dépenser même mille euros pour nous avouer,entre les mots d un verbiage insipide, que l'on ne laisse pas le choix aux peuples et qu'il n a aucun projet viable pour résoudre les problèmes concrets et quotidiens des gens qu'il prétendait protéger,
    ce serait déjà mille euros de jetés pour des clopinettes,et c est aussi un fantoche de parlement et de président payés par les citoyens et devinez pour quels résultats?
    Échec et mat pour le pays qu'ils ne sauront redresser.
    De même les modifications sur le code du travail ne créeront pas plus d emploi et auront certainement l effet opposé car trop de contradictions avec les règles de l UE même si les directives viennent de celle ci.

    Quant à la crise financière qui peut tourner au désastre nul doute que là non plus rien de concret et d efficace n aura été évoqué.
    Les soi-disant réformes "souhaitées" seraient cataplasmes sur jambe de bois.

    Échec et Mat garanti!(j aimerais vraiment me tromper.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lrem = Le Ramassis Evident Megalomane

      Supprimer
  6. Géo

    @Corto

    Et puis ta photo du bas prouverait-elle que les téléspectateurs ont aussi eu droit à une singerie déambulatoire dans la Galerie des Glaces,comme on pouvait le suspecter après la singerie pseudo-messianique "pyramidalo-louvresque"?
    (faire gaffe,Narcisse s'est noyé en s'admirant dans un miroir d'eau.)

    RépondreSupprimer
  7. ah il a parlé ? j'avais couture

    RépondreSupprimer
  8. Je sais que je vais me faire lyncher, mais sur la forme depuis son élection, je ne le trouve pas si mauvais. Quand on était sous Sarkozy,on disait que c'était un excité. Sous hollande, que c'était un mollusque. Pour une fois, qu'il essaie de re-sacraliser la fonction présidentielle, si malmenée depuis des décennies. Sur le fond, on a cinq ans pour juger. On verra bien.
    Je précise que je n'ai pas voté pour lui aux deux tours. Ça va mieux en le disant.

    RépondreSupprimer
  9. La mégalomanie consiste en la surestimation de ses capacités, elle se traduit par un désir immodéré de puissance et un amour exclusif de soi. Elle peut être le signe d'un manque affectif. En psychologie, la mégalomanie est classée dans la famille des psychoses délirantes chroniques. On la nomme couramment « folie des grandeurs » ou « délire des grandeurs », expression qui correspond à son étymologie (du grec mégalo, grandeur, et mania, folie).Merci Wiki :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mégalomaniaque, c'est tout à fait ça. Le Louvre d'abord et maintenant Versailles. Et puis sa pensée trop complexe pour parler aux journalistes... On croit rêver.
      Je n'ai jamais eu confiance en lui mais j'espérais (pour la France) que je me trompais et que cela s'arrangerait. Hélas !

      Supprimer
    2. Macron est un psychopathe, ça crève les yeux.

      Supprimer
  10. J'ai suivi disons 3 minutes et ai vite dégagé ! De toute façon , ce n'est pas lui qui devait être là ! Il est là par erreur , manipulation et mensonge ! En plus , il est trop jeune pour moi ! Je me demande ce qu'il fout là avec le peu d'expérience qu'il a ! C'est vrai , première élection et c'est la bonne : le voilà en un bond Président de la République Française ( et je mets toutes les majuscules ! ) mais bon sang ! ( qui ne saurait mentir ) je me dis à chaque fois " mais que fout il là cet usurpateur ? " . C'est même scandaleux ! mais bon on va s'y faire puisqu'on n'a pas le choix ! On marche sur la tête ! soir de déprime ... Je regrette Fillon qui avait du souffle quand il prenait la parole mais qu' il fallait le dégager et avec lui la démocratie pour installer notre bellâtre en chef ! Marguerite

    RépondreSupprimer
  11. Et tous les ans, il nous remettra le couvert ! Marre de ses monologues, répétés façon cours de théâtre pour plaire à sa prof parce que ceux qui ne sont pas en pâmoison devant lui ne sont rien au même titre que les terroristes.
    J'ai écouté et fait quelques commentaires sur Twitter dans la droite ligne des tiens. Je crois que cet homme a un problème de maturité peut-être dû à un choc dans sa jeunesse.
    Bref, je veux bien espérer ( car l'espoir fait vivre) mais la réalité va frapper de plein fouet !
    Bon courage !

    RépondreSupprimer
  12. Julien Aubert (LR) : « Jupiter, c'est une planète gazeuse »

    LOL

    RépondreSupprimer
  13. Quand MLP dit que c'est un "évangéliste", c'est le qualificatif le plus approprié, à mon avis. J'ai résisté, j'ai écouté, j'ai décroché (un peu)... Tout ce que tu relates Corto est bien vu ! Où va-t-on aller avec lui ? Je suis curieuse, si Dieu me prête vie...

    RépondreSupprimer
  14. La suppression des comités Théodule ne va pas trop m'attrister.

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir.
    Macron , c est le type qui se prend pour César et qui finira par nous pomper .

    Ortek

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes mais Pompée c'est fait occire par les amis du Grand Jules même si celui-ci a regretté ou faint de regretter cet assassinat.

      Supprimer
  16. Allez on y croit croa croa ! Tout va changer mais Macrotte maîtrise, l'ange du bien veille sur nous. Rendors toi petit français grincheux, ton Guide (en allemand f....) te l'a dit : si tu n'es pas d'accord tu n'es RIEN !

    Jipe

    RépondreSupprimer
  17. Et bien moi, je trouve que s’engager à rendre compte de son action une fois par an, alors que sa marge d’action n’a rien d’évident ( Merkel restera Merkel, Trump restera Trump, Poutine restera Poutine, Xi Jinping restera Xi Jinping, etc…) ne manque pas de courage.

    Mauricette

    RépondreSupprimer
  18. Tout est dit, billet et commentaires, c'est rassurant , la capacité d'analyse est encore réelle pour la majorité désorganisée.
    Hulot se met en scène mais il pourrait bien être le caillou dans la chaussure de Macron.
    Il est fin politique. Pour l'aéroport la presse se gaussait de la patate chaude à lui refilée mais par un geste précis il s'en défait.
    "J'ai nommé des experts pour évaluer le dossier, je ne suis pas concerné, attendons leurs conclusions" - pas mal, non ? (texte approximatif, c'est l'esprit).
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  19. Ce retour annoncé à la proportionnelle est très inquiétant pour l'équilibre de nos institutions. La proportionnelle permet aux petits chefs de partis (je pense ici à Mme Duflot) de se faire élire et réélire sans problème et sans avoir trop besoin de se soucier de l'électeur de base. C'est le régime idéal pour les magouilles partisanes, avec lui il est plus important d'être bien vu par l'appareil du parti que par l'électeur.
    Avec la proportionnelle, en avant toute vers un retour à la IVème République et son "régime des partis", celui là même que De Gaulle rendait responsable de notre déclin d'alors.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @BlaisedeMontluc


      Ce que vous écrivez est exact à mon avis dans la mesure où la Proportionnelle serait intégrale,ce qui favorise les alliances entre petits partis et l instabilité des gouvernements
      (ou avec des petits partis,qui existent déjà quand,par le jeu d alliances avec un gros parti,un petit parti peut avoir bien plus de sièges qu'un concurrent pourtant bien davantage plébiscité par les électeurs)
      mais dans le cadre d'une Proportionnelle partielle,c est à dire éliminant les formations trop petites de par leur représentation nationale,l instabilité que vous évoquez devrait logiquement être bien moindre et cela permettrait aussi à des Partis comme le FN,qui,quoique l on pense,représente un appréciable contingent d électeurs,d être décemment représenté dans un Parlement digne de ce nom.

      Cependant,une question se pose:
      dans la mesure où la souveraineté nationale est très affaiblie par les règles de cette "UE",
      l instauration de la Proportionnelle remplirait-elle ses promesses et quel serait son poids exact si nous avions seulement à faire à des gens qui se contenteraient de voter pour la fondation d un institut dédié à ceci ou cela pour garder les apparences,mais dont les statuts de l UE interdiraient au niveau national toute mesure souveraine?
      Sauf à avoir un Parti qui se poserait vraiment en " souverainiste"et qui constituerait une réelle Opposition,à défaut de prétendus "insoumis" dont les actes posés sont du style "venir habillés de façon non protocolaire"
      ,par exemple,ce qui donne davantage impression de bouderie d écoliers que d Opposition réelle,à mon sens.

      En ce sens je crois que ce macron ne prend pas grand risque à instituer une Proportionnelle.

      Supprimer
    2. @ Géo

      Il est maintenant question d'une "dose" de 10%.
      Juste bon à permettre l'élection des chefs de partis....

      Supprimer
  20. Fabre5 mai 2017 à 08:25
    Anagramme d'Emmanuel Macron : Mammon enculera. Tout un programme.
    je suis tombé sur ce commentaire subtil
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  21. 600000 euros de dépenses?
    mais si c'est pour réduire le nombre de parlementaires d'un tiers, je signe tout de suite, c'est un bon rendement.
    Une dose de proportionnelle également.
    On a gaussé sur l'incompétence supposée de certains nouveaux élus de LREM (sur ce que j'ai lu et entendu, ça fait frémir, j'en conviens), mais en même temps, ce sont justement ce type d'élus qui voteront, bien obligés, la réduction du nombre de parlementaires. Si cela s'avererait exact, je dirais, bien joué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les députés de 1789 étaient aussi de nouveaux élus. Ils n'ont pas fait trop mal, pour des débutants...

      Supprimer
    2. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54434968?rk=21459;2
      de Aulard - Vous allez changer d'idées sur les amateurs en politique.
      Je me aussi suis laissé berner par la forme jusqu'à la découverte de la nullité du fond.
      Différentes analyses de qualité, notamment Mirabeau et... les autres.
      Homo Orcus

      Supprimer
    3. Au fait, ce n’était pas des élus mais des délégués
      Homo Orcus

      Supprimer
  22. Pas écouté et .... en même temps ... pas regardé non plus.
    Macron, l'homme qui se veut roi si ce n'est empereur et même s'il a du sang capétien dans les veines n'a probablement lu aucun des testaments de ceux qui en près de 9 siècles ont bâti la France.
    Et pourtant il a largement de qui et quoi s'inspirer pour faire tourner la boutique.
    Je me demande ce que pensent nos dynastes de ce type sorti de nulle part et qui a trahi tous ceux qui l'ont fait ministre dans le précédent gouvernement.

    RépondreSupprimer
  23. Annie

    d'après les quelques extraits que j'ai vu, il m'a fait penser à un curé faisant une homélie interminable,ennuyeuse et endormissante...

    RépondreSupprimer
  24. Soit Monsieur Hulot prend des vacances, soit il cherche à se faire bien voir avant de demander une augmentation ^^

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour à tous ,
    une intervention hospitalière m ' a presqu ' obligé à regarder not' bon Mait'
    en direct : J ' ai pas tenu , j ' piqué du nez à diverses reprises .
    Mais il est vrai que quelques bonne idées surnageaient , noyées dans le
    télévangélisme mal assumé ...
    Je relève de plus en plus un ego surdimenssionné d ' adolescent pas fini ... et
    ça va mal finir !!!
    La photo de Hulot est géniale , c ' est pas un fake ???

    Bonne journée à tous

    Labolisbiotifool

    RépondreSupprimer
  26. anne : comme annie.. j'étais en train d'écouter en voiture, un passage de ce discours.. avec quelques idées interessantes si elles sont appliquées.. mais j'ai " mouru " d'ennui. J'ai pensé moi aussi à une homélie ( quoique les homélies étaient moins longues).

    RépondreSupprimer
  27. Géo

    "Imminence d un effondrement financier,cinq spécialistes l annoncent".
    ( et pas rien qu'eux!)

    L un d'eux,gérant de Hedge Funds,a préféré rendre l argent à ses clients.

    En outre,les "médias" officiels,BFM-poubelle en tête,disent-ils à leurs téléspectateurs que deux banques italiennes rendent l âme et que l État italien va prendre environ 17 milliards d euros des caisses publiques pour les renflouer,que d autres sont en faillite en Espagne,que certaines sont à vendre pour le prix symbolique de 1€ voire moins?
    Que Draghi-à-tête-de-reptile a déclaré dans les pays baltes que la reprise n était pas au rendez-vous dans la zone euro notamment et que les banques centrales sont farcies de dettes d État rachetées dont on ne veut pas ailleurs?(pour plus de quinze trilliards!)

    Face à cela,le petit raz de marée dans une baignoire de macron et son parlement pourraient fort bien être emportés par une vaste vague qui engloutira tout sur son passage et rendra bien dérisoire un petit congrès dilapidant honteusement l argent public(perso je dirais la même chose même d un candidat élu et pour lequel j aurais voté,concernant le coût de ce congrès).

    Le métier de banquier est un beau métier dans la mesure où les fonds confiés sont gérés dans l intérêt commun et les bénéfices réinvestis dans l économie réelle avec compétence et une honnêteté sans faille,
    mais dés lors que tout cela est entre les griffes d un ramassis de gangsters prêts à tous les montages délirants et actes sordides pour s enrichir et s offrir le monde au détriment des populations,ce métier n est plus qu'un repaire pour proxénètes et autres esclavagistes internationaux.

    Un congrès qui n'aborde pas sérieusement ces sujets n est qu'un congrès pour rien dont on aurait du faire l economie,quand un pays est bien géré il n y a en outre pas besoin de telle dépense pour évoquer les questions cruciales.

    RépondreSupprimer
  28. il y a quand même un paradoxe, dans le projet fiscal de Macron :

    -la Sécu, ce n'est pas que les soins; c'est aussi (entre autres) la retraite de base;
    -on fait payer à tous les Français la CSG, sur tous leurs revenus (aussi bien du travail que du capital),
    -avec cette CSG, on verse aux retraités leur retraite de base;
    -et puis, on leur fait payer, sur cette retraite de base, la CSG...pour financer... leur propre retraite, en somme.

    Un peu bizarre, non ?

    Mauricette

    RépondreSupprimer
  29. Ecoutant tous ces discours j'éprouve un sentiment d'étrangeté, comme dans certains rêves.

    Etrangeté, la réalité que je vis n'est pas ce que renvoie sa représentation.

    Ce que je vois c'est l'emprise de plus en plus insistante de moeurs, de conceptions, de comportements venus du Maghreb ou d'Afrique.

    Et une intense énergie consacrée à l'ignorer.

    Tout est bon à cela.

    RépondreSupprimer
  30. Alors pensez seul!

    RépondreSupprimer
  31. anne

    « Quand une phrase ténébreuse, alambiquée vous donne le vertige,
    souvenez-vous que ce qui donne le vertige, c’est le vide " Guitry :-)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa