mercredi 14 mars 2018

Le retour au Moyen-Age de Bertrand Cantat


L'affaire Bertrand Cantat - car il faut bien la qualifier d'affaire vu l'ampleur que cela a pris - a quelque chose de dérangeant. Je n'en aurais pas parlé sur ce blog si ce matin, lors d' une réunion, on ne m'avait pas demandé mon avis à ce sujet... Alors voilà ce que j'ai répondu...

Voilà un homme qui a assassiné sa compagne, Marie Trintignant, qui, pour ces faits, a été jugé et condamné à 8 ans de prison; ce qui semblera bien léger à nombre d'entre nous  compte-tenu de la gravité de l'acte commis. Comme le permet la loi, il a bénéficié d'une remise de peine et a été remis en liberté au bout de 4 ans. Justice a été rendue et peine exécutée. Aux yeux de la Justice et normalement des nôtres, Bertrand Cantat a donc payé sa dette à la société.

Voilà qui normalement devrait permettre à Cantat de reprendre le cour de sa vie, celle d'un chanteur dont le succès, même à l'époque du meurtre, ne s'est jamais démenti. Un succès relatif puisque cantonné à un auditoire assez restreint, mais succès tout de même; n'est pas Johnny qui veut. En toute logique, il a voulu se remettre à chanter. 

Le problème, c'est que la personne qu'il a tué était connue et rencontrait un certain succès en tant qu'actrice; qui plus est fille d'une tribu célèbre du cinéma français: père, mère, frère, ancien petit ami, etc... On ne lui pardonnera donc pas son crime et Nadine Trintignant n'aura de cesse de monter au créneau pour le condamner. On peut comprendre.

Autre problème, l'homme était violent et le serait resté puisque même si aucune action en justice n'a été entreprise, on l'accuse, sans le prouver formellement me semble-t-il, d'avoir poussé au suicide sa nouvelle compagne.
.
Lorsqu'il se remit à faire de la scène il y a quatre ou cinq ans et ce après le suicide de sa nouvelle campagne quelques voix s'élevèrent pour protester mais la vague de protestation ne fit pas plus de bruit que celui d'une petite vaguelette s'échouant sur la plage.  Il faudra attendre que le journal Les Inrocks le mette à sa Une, il y a quelques mois, pour que l'on reparle du bonhomme et pour que quelques voix rugissent pour regretter cette Une toute à la gloire d'un meurtrier; la polémique cessa presque aussitôt.

Et c'est là qu'intervient le troisième problème, j'ai nommé: Balance ton porc, Me Too, libérons la parole des femmes. Le tout, peu ou prou au moment où l'artiste s'engage pour une assez longue tournée de festivals et concerts à travers le pays. Et voilà la machine à broyer - j'ai nommé Schiappa, Osez le féminisme et toutes les excitées féministes - se mettre en route: Cantat ne doit plus chanter, l'assassin ne doit plus se produire, le "monstre" doit se taire.

Les salles dans lesquelles il doit se produire sont réservées et les billets quasiment tous vendus, les dates de festivals arrêtées. Pour ne pas nuire à l'organisation des dits-festivals et compte tenu de la polémique, Cantat décide de lui-même de ne pas s'y montrer mais assurera les concerts en salle où il sera seul sur scène. Par peur du désordre public, certaines municipalités, comme Istres, décident de leur propre chef d'annuler les concerts. Les excitées manifestent bruyamment, vulgairement et l'attendent partout où il passe aux cris de "Cantat Assassin ! ". Et ce sera peine perdue quand il décidera, comme hier, d'aller au contact de ces folledingues: elles ne l'écouteront pas. L'une de ces excitées, ce matin sur une chaîne de Tv, dira qu'il ne s'agit pas de lui interdire de chanter, il en a le droit, mais que au regard de ce qu'il a fait et à l'heure où les violences faites aux femmes sont à combattre, il ne doit pas chanter. Allez comprendre !

Le président de la Ligue des Droits de l'Homme prend néanmoins sa défense: Peine exécutée, dette payée, en aucun cas on ne peut lui ôter le droit à la création, à la libre expression et donc de chanter là où bon lui semble.

Alors dérangeante cette affaire ? Oui, car d'un côté on a un homme qui a payé sa dette à la société en purgeant sa peine, base même de notre système judiciaire, et qui veut reprendre le cour de sa vie et de l'autre côté on a des féministes et autres vierges effarouchées qui, s'étant tues il y a 3 ou 4 ans quand Cantat a fait sa réapparition, manifestent bruyamment aujourd'hui au nom de la lutte contre les violences faites aux femmes. Auraient-elles fait autant de bruit si #Balancetonporc n'était pas passé entre temps ? Je n'en suis pas sûr.

Le gars a bien le droit de reprendre son chemin, de refaire sa vie et d'enchanter ses fans, non ? Qu'on lui foute la paix, justice a été rendue après tout. Mais d'un autre côté, ne devrait-il pas se la jouer profil bas et disparaître de la vie publique au nom du simple respect que l'on doit à la victime et à sa famille ? Je ne sais pas. Une chose est sûre, je n'aime pas, mais alors pas du tout, le lynchage dont il est la cible et j'aime encore moins les tribunaux populaires et les exécutions en place publique... comme au " Moyen Age "


D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

122 commentaires:

  1. Il y avait un aspect réconciliation dans les exécutions du Moyen-Age qui échappe à l'esprit moderne. D'ailleurs, la foule entonnait le Salve Regina au moment de celles-ci.

    Cantat à payé sa dette, soit, mais je trouve insupportable les leçons de morale politicienne bien orientée qu'il donne dans ses chansons si j'en crois les exemples qui m'ont été donnés. Qu'un assassin chante la ritournelle est une chose, qu'il ne se fasse pas en plus arbitre des élégances politiques en est une autre qui est inadmissible dans son cas.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: ne connaissant pas ses chansons... mais si que tu dis vrai alors d accord avec toi

      Supprimer
    2. Il ne va quand même pas changer de registre et se mettre à chanter des bluettes, genre "à la claire fontaine"...Franchement, les gens disent n'importe quoi.
      Vous dites "Cantat a payé sa dette, soit"..Non, il n'a pas payé sa dette envers la société bien pensante et moralisateur, puisque, vous êtes tous là à lui dénier le droit de rechanter, son métier..

      Supprimer
  2. Géo

    Ces possédées du féminisme m évoquent les possédées de Loudun ou de Louviers par les manifestations d'hystérie collective qui pointent à la moindre occasion.La Schiappa à la tête de son ministère pour névrosées saphistes évoque bien une mère sup en proie aux assauts du démon qu'elle croit voir en les traits de Cantat mais pas chez les islamistes et autres racailles violeurs,égorgeurs,éventreurs,massacreurs et encore moins chez les satanistes, qui subventionnent en catimini des harpies incultes et,en définitive, assez ridicules et inaudibles de par leur stupidité naturelle,si des intérêts hostiles au pays ne les favorisaient pas dans le but de détruire les fondements de notre civilisation.La France n est plus un pays mais un asile de dingues où le directeur et ses adjoints ont été enfermés tandis que des malades les plus atteints ont revêtu leurs blouses et déambulent librement en répandant leurs cris déments dans tout l hôpital.
    De bonnes baffes,des coups de pied au derrière,des seaux d eau glacée sur toute cette mascarade féministe et tout rentrerait dans l ordre.Perso je les ferais jeter dans un camp de "migrants" charge à eux d en faire ce qu'ils voudraient et de les emmener avec eux en quittant le pays.On procédait ainsi dans le passé pour assurer la paix entre clans et il se trouve que les "migrants" ont l esprit de clan avec les croyances afférentes.Nous devons nous réapproprier les pratiques de nos ancêtres en les adaptant à la situation actuelle.
    Au moins les prétendues féministes vierges folles serviraient à quelque chose d utile à défaut de nuire à toute une civilisation avec leurs caprices d enfants gâtés et éternellement immatures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Et je précise que je n aime pas le bonhomme ni sa "musique" mais quand on s engage comme prétendue "féministe" alors il faut le faire avec souci d égalité de traitement.Pourquoi cibler Cantat et non point dénoncer les invasions migratoires de gens hostiles à la féminité?
      Et la Shiappa qui tout en récitant les monologues du vagin,à ce que j ai appris,fait pourtant partie du gouvernement du macron qui encourage les invasions de gens qui regardent les femmes comme du bétail.Les assauts féministes sont dirigés contre le mâle Blanc,le seul qui pourrait défendre les femmes de son pays contre des agressions extérieures et c est voulu,calculé pour détruire notre civilisation et la famille.
      Il faut être logique:si les "féministes" ont une préférence nette pour la domination par l homme tribal alors il leur faut prouver leur sincérité en s accouplant à celui-ci,repartir avec lui et non plus casser les pieds aux gens de leur propre civilisation car il s agit de crime de trahison pure et simple dont elles sont coupables envers leur propre race.

      Supprimer
  3. "Ne devrait-il pas se la jouer profil bas et disparaître de la vie publique au nom du simple respect que l'on doit à la victime et à sa famille ? "
    Oui, il devrait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blaise: c'est aussi mon avis in fine

      Supprimer
    2. Je ne vois pas bien pourquoi on devrait un respect particulier à la famille d'une victime, quelle qu'elle soit. Quant à la victime elle-même, qu'est-ce qu'elle en à à foutre, de notre respect, puisqu'elle est morte ?

      D'autre part, pourquoi un plombier ou un cadre de l'administration pourrait-il retrouver son travail en sortant de taule et pas un chanteur ?

      Enfin, pourquoi le fait d'avoir tué accidentellement sa compagne empêcherait-il de donner des leçons de morale à ses contemporains ?

      Supprimer
  4. Non justice n'a pas été rendu.Une justice aux ordres,une justice idéologique,une justice dévoyée qui ne rend plus la justice au non du peuple français.4 ans pour un assassinat sauvage c'est une honte pour la france;Pour le lynchage je suis d'accord mais qu'il la ferme une bonne fois pour toutes.J-J S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que éclater sa compagne à coup de poings et de pieds c'est le siecle des lumieres
      peut'etre????
      J-J S

      Supprimer
    2. JJS: pour Cantat, sauf erreur de ma part, ce n'est pas en France qu il a été jugé mais en Lituanie, c'est donc la justice de là bas qui lui a collé 8 ans qu il a effectué en France. Par contre, a priori, en Lituanie, il naurait sans doute pas eu autant de réduction de peine

      Supprimer
    3. Rappelons que la justice de là-bas l'a condamné pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner : on est assez loin de votre "assassinat sauvage", ce qui, en outre, est une expression toute faite de bas journalisme à sensation : il y aurait donc des assassinats policés ? Courtois ? Bienséants ?

      Donc, au vu de l'intitulé, il ne semble pas que 8 ans soit une peine excessivement clémente.

      Supprimer
  5. Qu'il en bave et en chie encore plus,personnellement,cela ne me dérange pas.
    Je déteste le genre chanteur engagé-moralisateur-porte étendard-chouchou de la Gauche culturelle...
    Voilà.
    Maintenant,s'il veut refaire sa vie et reprendre son chemin,qu'il aille planter des petits pois dans la Creuse ...Mais qu'il nous foute la paix et qu'on entende plus parler de cet enfoiré!
    Petite précision: sa nouvelle compagne suicidée était en fait sa première femme et la mère de ses enfants.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemiaire: merci pour la précision, je ne savais pas

      Supprimer
    2. Mais, monsieur, Cantat ne demande qu'à se faire oublier...en tant que citoyen. Ce sont les médias et les hystériques qui ne veulent pas lui lâcher la grappe. L'embêtant, c'est qu'il ne sait que chanter..et on ne fait bien que ce que l'on sait faire..

      Supprimer
    3. @ julie
      Il sait aussi taper jusqu'à ce que que mort s'ensuive.
      Et regarder paisiblement le résultat...
      Et ça aussi, il le fait vraiment très bien.

      Un peu de bon sens et de respect pour SES victimes, SVP. Merci.

      Supprimer
    4. La justice a été rendue il me semble et il a payé sa dette. Si le peuple estime qu'il n'a pas payé assez cher, et ben, changeons la justice...Un peu de respect vous dites...Ca me gonfle grave les gens qui se prennent pour des justiciers, qui se permettent de donner leur sentence, sans connaître les tenants et aboutissants d'un procès...

      Supprimer
  6. Mouais,une grosse salope qui lui a balancé 27 coups de poings dans la gueule,la laissée agonir toute la nuit,a tenté le matin de maquiller le crime avec son frangin,cette pourriture la pourrait trouver plein de moyens pour se racheter,ou alors tout simplement se planquer et se faire oublier beurk beurk beurk !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. zen aztec: se faire oublier serait effectivement la meilleure solution même si juridiquement il a payé sa dette et que donc rien ne l empeche de rechanter

      Supprimer
    2. Agoniser svp Zen, c'est l'assassin qui se fait actuellement agonir d'injures.

      Supprimer
  7. Pas facile effectivement.
    1/ Paie-t-on vraiment sa dette quand on a tué quelqu'un? Le mort le reste, il n'est pas ressuscité, et quatre ans de prison pour compenser un féminicide (soyons actuels) cela me paraît peu, mais quelle est la bonne dose: la loi du talion?
    2/ Cantat est un homme du spectacle et son apparition dans les salles devant des milliers de spectateurs doit être ressenti douloureusement par les proches de la victime qui le voient adulé, acclamé, pardonné? alors que leur peine et leur ressentiment sont encore et toujours à fleur de peau.
    Il eût été plombier, il aurait pu se faire oublier et ne pas raviver les plaies, mais ce n'est pas le cas.

    3/ Perso, je n'irai pas le voir. Puis-je juger ceux qui le font? Non. Par contre conchier les malades qui récupèrent l'évènement à des fins propagandistes, ça je le peux.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'on rétablisse dans ce cas la peine de mort....Comme ça, l'assassin sera à égalité avec la victime. Que diable, le peuple se veut-il plus royaliste que le roi, ici, en l'occurrence que la justice, rendue par ce même peuple !

      Supprimer
  8. Bonsoir.
    Je partage votre analyse .On n'en serait pas arrivé là si Cantat avait pris 25 ou 30 ans .Mme Nadine Trintignant et ses amis artistes déplorent le verdict .Très bien . Je crains qu'ils n'appartiennent à cette catégorie de personnes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes .Qu'ils fassent leur examen de conscience en se rappelant pour qui ils ont voté par le passé ...
    Ortek.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ortek: +1 ! et comme tu dis, q'il avait pris 20 ans...

      Supprimer
  9. Sa peine ? 4 ans pour un crime ? Et surtout sa vie familiale qui fut catastrophique pour ceux qui vivaient avec lui ! Ce type qui n'a rien à transmettre à qui que ce soit, devrait partir dans ashram et se faire oublier à jamais !

    RépondreSupprimer
  10. De ne faire que 4 ans pouvoir avoir tué sa petite amie c'est vraiment peu si j'avais su .............
    Vis à vis de la justice il a payé , vis à vis de la moralité il doit payé et à vie , il devrait se faire ermite.
    Soit dit en passant je serais incapable de dire un titre de ses chansons .

    RépondreSupprimer
  11. Un connard moralisateur qui se fait lyncher par des connasses moralisatrices, quoi.
    moralement, je trouve répugnant que ce mec voit son aura augmentée par son meurtre. On dit qu'on ne peut logiquement pas l'empêcher de travailler. Soit, mais il pourrait par exemple être magasinier-cariste, ce ne serait pas déshonorant, des milliers de gens font ça.
    Alfred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alfred: un artiste devenir cariste ??? mais tu n y penses même pas !:)

      Supprimer
    2. Son métier, c'est chanteur. Alors, pourquoi irait-il à l'usine, hein ! Faudrait être con, échanger un salaire de chanteur connu avec un boulot de smicard, vraiment, ce serait ballot.

      Supprimer
  12. Jonathann Daval, qui a tué son épouse (mais... "meurtre" ou "assassinat" ?) risquerait 20 ans de "privation de liberté", comme on doit dire.
    Il n'en fera peut-être que 12, ou 15...
    Pourra-t-il retrouver son emploi de conseiller en informatique ?

    (en fait, je m'en fous un peu...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bedeau: Daval se prendra sans doute le maximum soit au moins 20 ans, Cantat n en a pris que 8 et effectué 4, curieux...

      Supprimer
    2. Géo

      Toute cette affaire Cantat n est qu'occasion pour une faune "féministe" nauséabonde à se faire de la publicité à bon compte.
      Perso si j étais avocat je chercherais a défendre Daval car de ce que j ai vu,photos incluses,voici l exemple type du mâle castré par le féminisme et qui se prenait certainement des baffes de par sa compagne,sportive,qui ne devait pas louper une occasion de le rabaisser.

      Une occasion en or de combattre les féministes sur leur propre terrain avec cette affaire Daval,un avocat habile jouerait sur du velours tout en déclenchant un sapré tollé médiatique de la part de toutes les hystériques,la Schiappa en tête,dont la seule présence comme juge et partie dans ce gouvernement illégitime et même illégal...prouve qu'il n y a en réalité pas de gouvernement mais un consortium d intérêts privés et sectaires.
      L affaire Daval en réponse à l affaire Cantat,ça aurait de la goule dans ce pays de limaçons,des débats idéologiques passionnés en perspective.

      Supprimer
    3. Géo


      ...et le frère de Bertrand,Xavier,est en couple avec Cécile Duflot,ils ont eu une fille qui répond au doux nom de Térébenthine(sans le "h" je crois)
      En outre le procédé de Bertrand pour tuer sa compagne reste écologique,d où un second bonus pour lui?(bon,là je sors!)

      Supprimer
  13. Personne ne peut me soupçonner d'avoir la moindre bribe de sympathie pour les follesdingues, auto-proclamées féministes, qui ne savent que nuire à la cause qu'elles prétendent défendre. Et compliquent encore plus la vie des femmes.

    Ceci posé, jamais je ne laisserai dire, sans protester haut et fort, que ce professionnel de la violence et de la torture, cet assassin capable de tuer une femme par des dizaines de coups de poings, de la regarder agoniser toute une nuit en se pochtronnant à côté de son corps (pour ne pas dire pire) avant de tenter, au petit matin, de maquiller son crime en accident, et ne jamais manifester le moindre remords mais, au contraire, tenter de la faire passer pour coupable, jamais je ne laisserai dire que ce MONSTRE, qui n'a absolument rien d'humain, a "payé sa dette".
    Que sont 4 très petites (et brèves) années de prison, rapatrié en France à sa demande (!!!) pour plus de confort, dans un secteur VIP à 10* et à nos frais ?
    Marie Trintignant, ses enfants et sa famille, EUX, ont pris perpèt'. Et sans remise de peine.
    Qui sème le vent récolte la tempête.
    Il n'est même pas fichu de faire profil bas, après l'extraordinaire clémence dont il a bénéficié.
    Alors, si nous revenions au Moyen-âge, personnellement, je pense que ce serait une bonne nouvelle : au moins y aurait-il un effet dissuasif et expiatoire. Nettement plus approprié que ce qui nous sert (si mal) de justice.
    Et puis, s'il tient à faire quelque chose, il peut nettoyer toutes les merdes laissées par les Zasistes et autres CPF. Ce serait plus adapté à ce qu'il est et représente.

    Pour ce genre d'ordures, comme lui, Patrick Henry, Nordhal Lelandais et tant d'autres, j'ai une mémoire d'éléphant. Et ne pardonne jamais.
    Que l'on pense aussi, et d'abord, aux victimes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franzi: ben il est rhabillé pour l hiver le Cantat avec toi !
      A noter que le coup du Moyen Age vient de Cantat lui même et il disait ça a propos des folledingues dont tu parles en début de commentaire ( voire le lien sur Moyen Age en fin de billet)

      Supprimer
    2. @ Corto
      Et même pour plusieurs années, j'espère. ;o)

      Supprimer
    3. Je crois que vous auriez été un des mangeurs dans le roman de Teulé "mangez le si vous voulez". Vos propos me font presque aussi peur que ceux des foldingues. On ne peut pas comparer Cantat avec Lelandais..Franchement, vous y allez fort.

      Supprimer
    4. @ julie
      Et je crois que vous, vous auriez probablement aimé assister, voire remplacer, le futur ministre de l'injustice quand il menacé les jurés pour sauver la tête du monstrueux Patrick Henry.
      Seriez-vous une de ces stars de la pseudo bien-pensance, et de la bénédiction microbienne envers les terrorislamistes et autres CPF ?

      Supprimer
    5. Il existe des organismes de formation ou de réinsertion,comme l'AFPA,si Cantat le désire.
      Costaud et motivé comme il est,il fera un excellent maçon,j'en suis sûr...
      D'autre part,"Mangez-le si vous voulez" de Teulé ou "Le village des cannibales" de Corbin sur le même fait divers épouvantable,semble être votre livre de chevet.
      Les rognons de Cantat,montés en graisse doivent être succulents,je n'en doute pas...

      Vendémiaire.

      Supprimer
    6. e la bénédiction microbienne envers les terrorislamistes et autres CPF ? Ces propos sont à vomir. Oser comparer un fait divers avec le terrorisme, c'est à vomir effectivement...Je hais l'extrémisme des mots tout simplement...

      Supprimer
  14. Ce type a quelque chose en lui de dégénéré, un parfait brutus, idiot utile à la cause féministe.
    Quant à Marie Trintignant, je suis absolument convaincu que c' était un monstre et qu' elle a appuyé fort là où il faut pour le rendre fou. Un couple d' enfer quoi!
    En résumé, je dirai que tout tend à démontrer que non, finalement le bonhomme n' a pas pris assez cher, autant de son ex folle que de la justice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Stéphane: un couple d enfer, je le crois volontiers

      Supprimer
  15. Je fais partie de ceux qui trouvent que quatre ans de prison effective pour avoir massacré une femme, mon cher Corto, c'est peu payé. Puis reprendre le cours de sa vie comme si de rien n'était, faire les unes de magazines, et remonter sur scène pour se donner en spectacle, c'est assez choquant.
    Et quant aux féministes qui ont odieusement récupéré cette tragédie pour servir leur cause, j'ai trouvé cette phrase de Georges qui leur convient à merveille :
    "Elles sont à la pointe des combats de tous les désastres" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: bien sur que 4 ans c'est pas cher payé, et bravo pour la citation, elle leur va parfaitement

      Supprimer
  16. J'ai vu Noir Désir bien des fois sur scène avant cette sordide affaire de meurtre, mais je n'irai plus jamais voir ce type sur scène. Je n'aime pas les chasses à courre et autres lynchages, mais pour ma part j'ai tiré la chasse sur ce bonhomme.

    A-t-il le droit à l'oubli, a-t-il payé sa dette? Je ne sais pas. 4 ans c'est pas cher payé pour une vie.
    Je crois que si j'étais dans son cas je me retirerais de la vie publique, question de décence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais Juliette, pas facile de se faire oublier quand on a été quelqu'un de public. C'est sûr que c'est plus facile de se faire oublier (quoique) quand on a été maçon, un parfait inconnu.

      Supprimer
  17. J'apprécie beaucoup ton post, qui correspond exactement à mon état d'esprit. Je précise que mon adolescence a baigné dans la musique de Noir Désir, dont j'étais un fan absolu comme on peut l'être à cet âge là...

    RépondreSupprimer
  18. Problème, il est difficile de dire que la justice a été rendue compte tenu du fait que Cantat a été jugé à Vilnius. Tant bien même il aurait été jugé en France, on oublie le fait principal, il n'a pas tué une femme par accident, elle a été tuée à coups de poings, puis il a quitté la chambre, la laissant terminer son agonie sur le tapis.
    Pour autant je ne cautionne pas ces manifestations hystériques. Il serait plus judicieux de lancer un grand mouvement appelant au boycott de ses concerts et de ses disques au nom d'une conception de la morale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La mort de Marie est absolument horrible et c'est pourquoi la réalité des faits est essentielle.
      Ils avaient tous les deux pris alcool et drogue. Le point de départ a été un message reçu par Marie d'un ex...jalousie... provocation. .. Marie a été portée sur son lit, son frère l' a vue et n'a rien remarqué ... Les deux hommes ont cru qu'elle dormait.
      Si je me trompe, veuillez m'excuser et rectifier.
      Madame Chocolat

      Supprimer
    2. Est-ce que vous avez déjà vu une femme qui a été battue à coups de poing ? Ca fait, malheureusement, partie de mon travail. Le visage est tuméfié, souvent au poing que les yeux ne sont plus que deux petites fentes tant les chairs autour sont tuméfiées et gonflées, avec une coloration qui va du bleu foncé au violet, avec çà et là des épanchements de sang. Et pour arriver à ce résultat point n'est besoin d'en arriver aux 27 coups que Marie Trintignant a reçus. Alors la jolie fable de la belle au bois dormant...

      Supprimer
    3. M. Koltchak91120 - vous tenez des propos violents ... je ne voudrais pas m'approcher de vous.
      Moi, c'est mon visage plein de sang que j'ai vu dans la glace quand mon père m'a envoyée dans le radiateur, et le radiateur n'était pas en caoutchouc.

      Le décollement de la rétine, cela ne se voit pas. Et pourtant ...
      Madame Chocolat

      Supprimer
    4. @ Koltchak91120
      +1, et plutôt 2 fois qu'une.

      Supprimer
    5. Je tiens des propos violents parce que mon boulot me met au contact de cette violence, je fais les poubelles de la société. Les beaux discours de zozos qui ne savent pas ce que c'est que de ramasser une femme battue, de cavaler après les ordures qui les battent, honnêtement je m'en tamponne. C'est juste du bla bla, du vent pour jouer à l'humaniste à peu de frais. Voilà 4 mois je suis intervenu pour porter secours à une femme battue à coups de table basse en bois massif. Depuis, je la suis, la soutient, la conseille, au moins trois fois par semaine sur mon temps de travail comme en repos. Je n'ai pas le moindre respect pour les lâches qui frappent les femmes, ils n'ont aucune excuse, ne devraient pas faire l'objet de la moindre commiseration, même après avoir purgé leur peine.
      Alors oui, je suis certainement violent, parce que je vis dans le monde réel, et Qu'on ne répond pas à une agression en envoyant des fleurs. Et pour tout dire, si ça ne vous plaît pas, et bien c'est votre problème, pas le mien.

      Supprimer
  19. Pour ma part , je n'aime pas ces procès en place publique . Cet homme a été jugé ; sa peine a été exécutée . Je pense même si c'est dérangeant qu'il a le droit de continuer sa vie . La peine de mort a été abolie en France me semble t'il . Et le poursuivre ainsi de cette vindicte c'est une autre peine de mort mais symbolique . Je n'aime pas ces femmes qui s'érigent le droit de juger ce qui a déjà été jugé . Ce sont peut être les mêmes qui nous feront de beaux discours sur le droit de réhabilitation des criminels . C'est mon point de vue . Entre être obligés de se prononcer sur l'héritage des enfants de Johnny ou sur le droit de Bertrand Cantat à exercer son métier est ce au citoyen de base qui n'a pas en main les éléments des dossiers de le faire ? Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La sagesse même, Marguerite

      Supprimer
    2. Jugé dans un pays étranger dont la législation n'a rien à voir avec la nôtre. Pour ma part je ne considère pas que mla justice soit passée. 4 ans effectués pour la vie d'une femme, quelle blague ! Et quand on y réfléchit un tant soit peu, les politiciens véreux qui se font pincer écopent parfois de prison, peine assortie d'une peine d'inéligibilité. Dans le cas de ce salaud, on devrait pouvoir les évincer de toute vie publique.

      Supprimer
    3. Marguerite, la peine de mort existe bel et bien. Bertrand Cantat est et restera le bourreau de Marie Trintignant. Au Moyen-Age le bourreau portait cagoule et cet énergumène, se pavane sur scène !
      "Notre société, parce qu’elle refuse de condamner des coupables, condamne des innocents à croiser leur route."
      Laurent Obertone ‘La France orange mécanique’

      Supprimer
    4. Je suis tout à fait de votre avis Marguerite.

      Supprimer
    5. @ Anonyme15 mars 2018 à 09:31:00

      Tout à fait.
      Depuis que Mitterrembrouilles a tyranniquement supprimé la peine de mort, contre la volonté d'une très grosse majorité des Français, et sous la pression de son sinistre de l'INjustice, seuls les criminels ont le droit de condamner à mort. Des familles entières ; et sans le moindre jugement.
      Peut-on encore parler de civilisation ? En tout cas, pas respectueuse.

      Pour mémoire, ce lamentable sinistre s'appelle Robert Badinter et a doublement et très gravement violé la loi pour sauver la tête de l'abominable Patrick Henry. Qui, après avoir tué le fils de ses amis, l'avoir caché sous son lit d'hôtel et déposé son petit doigt dans leur boîte aux lettres, a fait semblant de participer aux recherches en clamant devant toutes les télévisions qui voulaient bien l'écouter que "s'il trouvait le meurtrier qui a fait ça, il le tuerait de ses propres mains". Que ne l'a-t-il fait !

      Les violations de la loi par the badest :
      1. Utilisation d'une cause générale pour défendre un cas privé. Strictement interdit.
      2. Lourdes pressions sur le jurés. Strictement interdit, aussi.
      Chacune est si grave, qu'elle devait provoquer une radiation d'office du Barreau. Ce qui, bien entendu, n'a pas eu lieu. "Sanction" réelle : nomination comme sinistre de l'INjustice.
      Et ça ne s'est pas arrangé depuis...
      Pauvre France, pauvres Français. Ou ce qu'il en reste...

      Supprimer
  20. Pourquoi cette référence au Moyen-Age, comme si la période de la Terreur (sa favorite probablement) n'avait pas été la période bénie des tribunaux populaires et des exécutions en public ?

    Quant aux féministes et surtout à leurs effets, il faut noter la quasi absence d'autorité des élus face aux juges... La justice est de moins en moins prédictible !
    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, le moyen âge n'a pas mérité un tel opprobre
      Ce fut même une période assez calme et riche, au moins culturellement , en dépit de ce qu'on nous en dit
      Et qui nous en dit pis que pendre ?
      Ses successeurs, les laudateurs des lumières !
      Mais comme disait un irakien dans un documenteur, devant les ruines de sa maison, lors de la libération de Kerbala "si c'est ça votre liberté, nous ne voulons pas de cette liberté là !" qu'on pourrait paraphraser en "nous ne voulons pas de ces lumières"

      Supprimer
  21. J'ai apprécié très rapidement Noir Désir et je continue avec Bertrand Cantat.
    Pour Kristina Rady, sa femme rencontrée en Hongrie, mère de ses enfants, c'est très délicat. Elle l'aimait au point d 'être présente à Vilnius.
    Mais le désamour existe ... c'est ainsi.
    Kristina avait traduit des poèmes d'Attila Jozsef, poète hongrois à la vie très douloureuse. On suppose qu'il s'est suicidé car on a trouvé son corps près d'un train. Ces poèmes ont pour titre "Coeur pur " et ont été mis en musique par des musiciens de Noir Désir. Et Kristina était fascinée par Attila Jozsef.

    Une femme s'est réellement suicidée pour Philippe Soupault. .. un coup de desespoir qui n'a pas été une entrave dans la vie du chanteur.

    La violence et moi, une femme, j' en ai évidemment horreur et l'homme de ma vie en était incapable. Le choix heureux!
    Mais mon père un jour a eu une pulsion violente et sans aucune raison, alors que je venais d'entrer dans la maison familiale quand j'étais étudiante, il s'est jeté sur moi pour me lancer sur le radiateur qui était à 10 mètres. Je fus blessée à la tête et le sang coulait. J'étais révoltée mais ma mère ne voulait pas que cela sorte de la famille.
    Un père cultivé, séduisant. ..
    Je n'ai pas oublié mais ce n'est pas pour autant que je vais prendre Bertrand Cantat comme bouc -émissaire ... ces femmes qui hurlent manquent de dignité.
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je rectifie - veuillez m'excuser car Philippe Soupault est poète - surréaliste.
      Madame Chocolat

      Supprimer
    2. Madame Chocolat (quel joli nom, j'adore) vous faites un commentaire plein de subtilité.

      Supprimer
    3. Churchill disait " les anti fascistes d'aujourd'hui sont les fascistes de demain", cette meute me répugne autant que vous. Mais quand les institutions ne font plus leur travail, la populace est tentée de faire le boulot n'est ce pas? 8 ans et 4 ans effectifs pour avoir ôté la vie d'une femme, c'est bien peu, et sous prétexte qu'on les a "faits", qu'on a soit disant "payé sa dette" le sang s'efface-t-il?

      Supprimer
    4. " J'ai apprécié très rapidement Noir Désir et je continue avec Bertrand Cantat. "

      Tout est dit et vous disqualifie pour la suite.

      Supprimer
    5. Franchement se suicider pour le minus de Vilnius...Quelqu'un aurait dû se trouver là pour arrêter le geste de Kristina Rady.
      Personne ne veut raccourcir Cantat,on lui demande juste de faire preuve d'un minimum de "common decency"...

      Vendémiaire.

      Supprimer
    6. je vais prendre Bertrand Cantat comme bouc -émissaire . Sages paroles madame Chocolat...

      Supprimer
    7. Julie - relisez, je vous prie, car non, je ne vais pas prendre Bertrand Cantat comme bouc-émissaire.
      Il n'est pas inutile de s'informer, en lisant le livre de son frère... car Nadine Trintignant a tout de même publié - avant le procès - un livre à charge contre Bertrand Cantat, ce qui étonnamment lui a été autorisé ( 300 000 exemplaires ).
      Une douleur légitime qui se transforme en haine virulente.
      Cette grand-mère devrait penser aux enfants, de l'une et de l'autre, qui doivent trouver la paix.
      Remy de Gourmont qui a vécu l'injustice disait : " L'oubli est affreux comme une injustice, mais comme une injustice aussi, il peut être une libération ".

      Supprimer
  22. Marie Trintignant a été massacrée par un homme qui avait l'habitude d'être violent avec ses compagnes. Un danger pour la société, il ne regrette pas son geste au contraire il revendique et gémit sur sa situation de maintenant , la trouvant injuste. S'il avait un tant soit peu de dignité et respect pour la vie, il se ferait oublier.
    Les féministes...il y en a eu de formidables comme de moins formidables, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain !!!
    Dix ans de social, j'en ai vu des femmes et des enfants amochés . A l'école, pour les filles, des cours de self-défense devraient être obligatoires .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il avait un tant soit peu de dignité et respect pour la vie, il se ferait oublier. L'embêtant, dans cette affaire, c'est qu'on a affaire à des gens connus..Et, comment se faire oublier quand on est connu, hein !
      Sous prétexte que vous en avez vu des femmes et des enfants amochés, vous estimez que Cantat doit payer pour tous, sous prétexte qu'il est connu, hein ! Vous me semblez manquer d'empathie...

      Supprimer
    2. Et bien on peut composer ou écrire des chansons pour les autres, on peut se lancer dans la production, monter un studio d'enregistrement, devenir agent pour d'autres artistes, rien qui ne soit insurmontable lorsque l'on dispose du carnet d'adresse de ce type, sans oublier son compte en banque. Etre connu et reconnu n'est en rien une fatalité, pas plus que ce n'est un drouadlom. Le malheur de notre époque, c'est qu'elle a bazardé la décence dans le tiroir des vieilles idées moisies, avec l'honneur, la probité, et bien d'autres. Cette raclure est bien de son temps, ce qui ne l'empêche pas de se poser en directeur de conscience dans ses chansons et dans les entretiens qu'il accorde aux journalistes.
      Ce que vous ne semblez pas comprendre dans le cas de Cantat, et de toute personne médiatique si cela devait à nouveau arriver, c'est qu'a contrario d'un menuisier qui peut revenir à son établi, Cantat lorsqu'il fait la une des journaux, qu'il se produit sur scène et donc apparaît à l'écran, entendu à la radio, les parents, les enfants, les proches de la victime ne peuvent pas ne pas le voir et l'entendre. Pour eux, c'est la double peine, ils ont perdu un être cher et doivent supporter de le voir et l'entendre.

      Supprimer
    3. Mais non, ce n'était pas une habitude, et cette soirée-là d'ailleurs a commencé par une gifle de Marie.
      Ce qu'il faut rappeler tout de même, c'est que Marie n'était pas l'ange que dit sa mère, et que son permis de conduire lui avait été retiré pour conduite en état d'ivresse.
      Madame Chocolat

      Supprimer
    4. Mais non, il n'était pas habituellement violent - inutile d'en rajouter ! - Vous le détestez ... évidemment il a talent et succès.
      Veuillez réfléchir qu'on ne lui a pas retiré ses enfants.
      Et il a versé de très lourdes indemnisations à la famille ( les 4 papas des 4 enfants n'ont pas tous la décence de se taire ) ainsi qu'à la société de production.
      Nadine Marquand - son véritable nom - elle n'est plus Trintignant ... lui avait proposé un rôle dans son film, ce qu'il a refusé, film où un fils tenait le rôle d'un amant de l'actrice dans le film, tout de même.
      Et le père Trintignant interprétait avec sa fille au théâtre en duo des textes érotiques d'Apollinaire.
      ...
      Madame Chocolat

      Madame Chocolat

      Supprimer
    5. @ Koltchak91120

      Encore +1, et sur toute la ligne...

      Supprimer
    6. Donc si je comprend bien quand une femme comme une baffe à un homme, si ce dernier la tue à coups de poing il a des circonstances atténuantes. Une pose de bracelet électronique devrait être une peine suffisante. En espérant que dans le cas d'un chanteur cela ne crée pas de larsen ce qui pourrait ruiner sa tournée.

      Supprimer
    7. @Julie, Vous avez raison, je n'ai aucune empathie pour ce triste sire. Par contre vous avez tort quand vous dites que je veux qu'il paye pour tous les détraqués , que Cantat accepte les conséquences de son acte, que chaque criminel paye pour ce qu'il a fait. Avez-vous l'idée du nombre de femmes tuées chaque année, par leur conjoint ? C'est inadmissible, il faut des peines de prison beaucoup plus sévères que le meurtrier soit connu où non connu qui lui est quand même connu dans sa ville où village.

      Supprimer
    8. @Madame Chocolat, si c'est à moi que vous vous adressez, sachez que je ne le déteste pas, en fait pour moi il ne mérite aucun sentiment, quand a être jalouse et l'envier , sachez que mes valeurs sont bien plus haut que Cantat. J'aime la Vie, pour avoir risqué de la perdre plusieurs fois, voilà pourquoi je m'insurgerai toujours contre celui où celle, qui la vole. C'est lâche de noircir Marie Trintignant.

      Supprimer
  23. Avez-vous eu accès au dossier de justice pour pouvoir prétendre que 8/4 ans ne sont pas assez ?
    Le faite que cet homme est violent a été suffisamment médiatisé pour que cela soit connu de tous y compris de ses compagnes d'ailleurs. Alors s'il y a malgré tout des gens qui veulent accorder leur intérêt à ce personnage, qu'ils le fassent, et qu'on nous laisse en paix avec cette moraline de comptoire de féministes, qui a pour objectif d'exister et occuper le terrain médiatique et non pas d'améliorer la condition des femmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perdez votre fille à cause d'une ordure dans son genre qui l'aura massacrée à coups de poings, qui l'aura laissée finir seule son agonie dans une chambre, et vous me direz alors si huit ans de prison dont seuls quatre de réellement effectués étaient suffisants. On ne parle pas d'un coup malheureux, comme cela arrive parfois, mais de 27 coups de poings. Avez-vous seulement vu ce qu'une dizaine de coups peuvent donner sur le visage d'un homme ou d'une femme ? Multipliez par trois et dites-moi si ce n'était pas de l'acharnement.
      Je me fiche du charivari hystérique des féministes, cela n'a aucun intérêt, en revanche que l'on vienne me dire que la justice est passée, alors là je m'insurge, parce que pour que l'on puisse affirmer cela il aurait fallu qu'il soit jugé en France. Or, que je sache, Vilnius n'est pas une ville française.

      Supprimer
  24. J'aimerais connaître et converser avec la compagne actuelle de Cantat ou avec celles qui serait prêtes à partager sa vie ou avec les femmes qui vont à ses concerts.
    Pour avoir leur avis sur la question.
    Les hommes gentils qui ne feraient pas de mal à une mouche sont toujours étonnés de voir ces hommes violents, grandes gueules, autoritaires avoir autant de succès auprès de la gente féminine. Et puis on apprend aussi que les grands criminels fascinent et reçoivent un courrier abondant dans leurs prisons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « Les femmes aiment les babouins », résumait Albert Cohen.

      Supprimer
  25. Et voilà encore un article qui me parle. C'est bien que vous en parliez, car, tout comme vous, je déteste ce lynchage médiatique, ce vent de folie qui se propage à travers l'hexagone dès que Cantat parait. Je déteste les excès.
    Ces harpies me donnent envie de vomir, ces bonnes femmes qui brandissent l'étendard de la vengeance contre les hommes et qui crachent leur haine du mâle.
    Il me semble que la justice est passée par là, que Cantat a payé sa dette à la société. On lui reproche de n'avoir fait que 4 ans. Mais, il me semble que tous les condamnés ont droit à ces remises de peine. Si on est pas d'accord, comme parfois, il m'arrive de le penser, et bien, qu'on y mette le holà, qu'on exige que la peine soit effectivement faite.
    Mais, je suppose que si Cantat avait fait ses 8 ans, on aurait trouvé que c'était encore trop peu. Je n'aime pas la haine de Nadine Trintignant qu'elle vomit sur toutes les chaines, les radios. Trop, c'est trop. Elle remet trop d'huile sur le feu, mais, elle, après tout en a le droit, c'est une mère. Mais, les autres, les journalistes qui se gavent de cette haine, c'est affligeant.
    J'ai été horrifiée par le comportement de ces hystéries, qui feraient mieux d'utiliser leur salive à défendre la cause des femmes dans certains pays. N'allons pas si loin, défendre la cause des femmes dans certains quartiers français. Dans certaines banlieues, on se croirait dans un autre monde. C'est affligeant de voir comme on régresse.
    Mais, pas folle les guêpes, c'est plus facile de s'en prendre à un mec seul qu'à une meute de mecs dégénérés, elles ne vont pas aller s'aventurer dans certains quartiers, où le mâle règne en toute puissance sur les femmes.
    Elles ne connaissent pas les tenants et aboutissants de cette affaire, qui se résume en fait à des rapports chauds, chauds entre un couple qui s'aimait, se déchirait. Je crois que les drogues et l'alcool n'y étaient pas pour rien. Quand un mec tabasse une femme, on peut être sûr que, derrière, il y a l'alcool ou la drogue.

    Ceux qui lui dénient le droit de refaire sa vie, de chanter, vous êtes contre la réinsertion de ceux qui ont fait de la prison dans ce cas ? Sa vie, c'est chanter. Merde alors ! C'est con, c'est bête de dire qu'il n'a qu'à aller à l'usine, se cacher dans un trou, se faire tout petit. Alors, à quoi ça sert de sortir les gens de prison dans ce cas ? Condamné tu as été, condamné tu le resteras à vie devant la société bien pensante...
    Chanteur, c'est bien un métier, non ! Il veut faire ce qu'il sait faire après tout..Je ne le connais pas, sauf à travers les médias, mais, j'estime qu'il a le droit de chanter puisqu'il ne sait faire que ça. Heureux sont les vrais fans, qui, envers et contre tous, sont toujours là.

    Sous prétexte qu'on est la fille ou le fils DE, on ne doit pas laisser en paix les ex-condamnés ? Faut bien dire que Cantat revient au mauvais moment sur le devant de la scène. Quoique, jusqu'ici, on l'avait laissé assez tranquille..Y'en a marre de ces ligues féministes..Ca dépasse les bornes. J'aime la phrase de Churchill " les anti fascistes d'aujourd'hui sont les fascistes de demain". Voilà où peuvent mener les excès.
    Mangez le si vous voulez, comme dirait Teulé et qu'on en parle plus. Merde alors !

    Au fait, les concerts de Cantat à Clermont-Ferrand le week-end prochain sont toujours maintenus....jusqu'à nouvel ordre !!!!! ou les foldingues vont faire peur aux organisateurs !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu : on met les projecteurs sur la paille cantatique, (il faut oser les néologismes, vous ne trouvez pas?) ce qui évite de voir la poutre musulmane.
      Alfred

      Supprimer
    2. @ Julie

      Vraiment, que d'idées reçues, toutes faites et parfaitement fausses.
      Et surtout, quel manque d'empathie envers les victimes. Quelles qu'elles soient...
      Vous me semblez parfaitement intégrée dans tous ces décervelés qui n'ont de respect QUE pour les pires criminels en tous genres et de toutes nationalités.
      Vous me paraissez aussi particulièrement active dans l'achèvement de notre civilisation et de notre pays, déjà agonisants.

      Cela ne m'étonne pas que vous preniez Clermont-Ferrand comme exemple : la ville la plus célèbre pour avoir évacué tous les spectacles de qualité au profit de la prétendue "musique" hyper-moderne et "nouvelle scène" et de toute la racaille qui va avec.
      Il faut voir à quel point cette ville est sinistrée du fait de sa nouvelle population.
      Est-il utile de préciser qu'elle gauchiasse depuis la nuit des temps ???

      Supprimer
    3. @Julie : Je ne fais pas partie des féministes ni de près ni de loin. Je ne dirai qu'une chose. Quand on a fait quelque chose de mal, on se doit de réparer si on veut pouvoir se montrer la têtes haute. Un crime de ce genre ne peut pas se réparer, donc désolée, dans ce cas on fait profil bas.

      Supprimer
    4. Arrêtez de faire des comparaisons hasardeuses...
      Est-ce que vous avez lu ou vu que Cantat avait été lynché,crucifié,brûlé vif pour finir dévoré par une foule hystérique?
      Non.

      Vendémiaire.

      Supprimer
    5. Franzi, c'est vous qui me faites peur. Osez dire que j'ai de l'empathie envers les criminels de la pire espèce, pouah, c'est vous qui me donnez à vomir à tenir de tels propos !
      Et voilà que vous crachez sur les auvergnats, sur les provinciaux.
      Il faut voir à quel point cette ville est sinistrée du fait de sa nouvelle population. Sinistrée, sinistrée, pas plus qu'ailleurs.
      Au fait, de quelle nouvelle population parlez-vous ?

      Supprimer
    6. @vendémiaire....si nous étions 2 ou 3 siècles plus tôt, sûr qu'il serait passé à la casserole. Quoique, c'est con ce que je dis là, car, il y a 2 siècles, voir au siècle dernier, la vie ou l'avis des femmes ne pesait pas bien lourd...Les femmes françaises n'avaient pas plus de droit que les millions de femmes actuelles dans encore beaucoup trop de pays. On ferait mieux de défendre la cause de ces femmes-là au lieu de refaire le procès d'un type.

      Supprimer
    7. @ Julie
      Je vis dans cette ville depuis plus de 50 ans.
      Ce qui signifie que, contrairement à vous, je sais de quoi je parle.
      Par ailleurs, je ne crache pas sur les Auvergnats mais sur les vautours qui détruisent la ville comme macreux tue la France.
      Tout comme je vomis sur les assassins les plus horribles, et sur leurs défenseurs acharnés, et donc incitateurs à faire toujours pire.
      Pas de commentaire supplémentaire : une enclume ne saura jamais réfléchir...

      Supprimer
    8. Vous avez raison. Les femmes d'antan n'avaient pas le moindre droit, c'est bien connu. Bon ce salaud de Philippe le Bel leur avait donné le droit de vote, elles pouvaient diriger une entreprise ou une exploitation agricole, elles pouvaient gérer leurs finances lorsqu'elles étaient veuves par exemple. Toutes choses qui leur furent votées en 1791 par cette révolution émancipatrice. Vous avez le choix, vous intéresser à l'histoire ou lire les manuels de la république.

      Supprimer
    9. une enclume ne saura jamais réfléchir..L'enclume, elle-même auvergnate, vous savez ce qu'elle vous dit ?

      Supprimer
    10. Siau auverhat sala bestia.
      Est-ce que j'ai dit que vous étiez une enclume ? Je pointe seulement le fait que la réalité historique et la propagande républicaine ne font pas bon ménage. Après, vous le prenez comme vous voulez, ce n'est pas mon affaire.

      Supprimer
    11. @ julie

      Les femmes sont des hommes comme les autres,vous savez...Dans le village des cannibales,certaines ont recueilli la graisse du supplicié;au pied de la guillotine,s'attroupaient les tricoteuses;dans les foules lyncheuses,elles ne donnaient pas non plus leur part au chat...

      Vendémiaire.

      Supprimer
  26. Les féministes seraient-elles aussi virulentes si Cantat etait musulman ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce qui me concerne, OUI.
      L'inacceptable est toujours inacceptable. D'où qu'il vienne ; et même quand il s'agit de la pire racaille, si aimée de nos gouvernœuds...

      Supprimer
    2. Bien-sûr que non..Elles seraient totalement invisibles..

      Supprimer
  27. Je n'en dirai rien, sinon que tout plein de gens méritent plus ma compassion ...

    RépondreSupprimer
  28. Ca se torchait, ça se droguait, ça se tapait dessus à bras raccourcis...mais ça restait ensemble... Des querelles de pochtrons comme on en voit partout...C'est rarement reluisant jusqu'au jour de la fois de trop où ça finit mal. Ca ne devait pas être le premier coup qui partait. La Marie, contrairement à des femmes sans ressources, bloquées dans des situations infernales avec des gosses, pouvait faire ses bagages et se sortir de ce climat de violence si cela ne lui plaisait pas. Elle ne l'a pas fait. L'alcool et la drogue avaient probablement entamé une bonne partie des quelques neurones qu'elle partageait avec son compagnon de déchéance. Il y a un moment faut arrêter d'être con si on veut survivre !

    J'avoue ne pas avoir beaucoup d'empathie pour l'un ou pour l'autre. Leur histoire n'est absolument pas représentative des "violences faites aux femmes" dans notre société et les protagonistes sont si inintéressants que je n'ai aucune opinion sur le fait que Cantat chante ou pas...peu me chaut.

    Lecanasson.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lecanasson, vous tombez dans le panneau des féministes -enfin celles qui s'en prennent à Bertrand Cantat parce que c'est facile et lâche.
      Bertrand et Marie ont vécu une passion dès qu'ils se sont rencontrés. Lui a tout abandonné, famille, groupe Noir Désir ... pour la suivre alors qu'elle restait dans son clan.
      Elle n'a jamais été une "femme battue " mais choyée et très entourée.
      Je me souviens d'un reportage de Paris Match sur le tournage de Vilnius. Marie était assise sur une pelouse et Bertrand allongé à côté d 'elle, la tête sur ses genoux, souriants et l'air heureux tous les deux... sous l'oeil de Nadine Marquand, assise tout près. Pourquoi y a -t-il eu ce drame ? Les excès d'une soirée où je crois on fêtait la fin du tournage , un message reçu par Marie d'un de ses ex... provocation, jalousie, Marie qui gifle et les coups échangés de sa part aussi, ce qu 'on oublie, mais évidemment Bertrand avait sa force.
      C'est un drame passionnel.
      Pendant le procès, Kristina revient aux côtés de son mari et elle n'a jamais parlé de violences de Bertrand envers elle
      Ni envers des enfants...
      Quant à Kristina, épouse -mère , elle n'a pas supporté le désamour. ..
      Elle était fascinée par le poète hongrois comme elle Attila Jozsef, dont elle a adapté une oeuvre Coeur pur, mis en musique par des musiciens de Noir Désir. Attila Jozsef s'est suicidé. ..
      Le romantisme noir a ses dangers.

      Bertrand Cantat a un immense talent... Et vous pouvez remarquer qu'il a toujours retrouvé un groupe.
      Ce qui lui a été imposé, c'est de ne jamais faire de publicité, de ne jamais évoquer les faits ni Marie.
      Il s'y conforme.
      Voilà maintenant c'est femmes déchaînées qui le prennent comme bouc émissaire.
      Il.ne lui a jamais été interdit de chanter sur scène.
      Nous sommes en démocratie.
      Par ailleurs j'apprécie son travail depuis ... bien avant... Et je suis plongée en ce moment dans le roman de Joël Dicker dont j'ai été des premières lectrices/lecteurs, dans le récit de Rémi de Gaulle, petit -neveu du Général et des oeuvres de Marie Noël, poèmes que je redécouvre et sa correspondance échangée avec l'abbé Mugnier.

      Madame Chocolat

      Supprimer
    2. Oh, bah, si c'est Paris Match qui le dit...nous voilà au parfum. Des gens qui s'aiment d'amour tendre et qui finissent leur soirée à grands coups de lattes. Rien que du très normal.

      Lecanasson.

      Supprimer
  29. Bonjour
    Ne manque-t-il à la médiatisation des suites de toute affaire criminelle deux choses, deux simples choses : la décence et la sagesse ?
    Peine accomplie, certes...
    Souffrance effacée, pas vraiment...
    Les médias sont à l'oeuvre et les plumes se déchaînent.
    Pour ma part j'hésite entre deux versets selon l'heure de la journée :
    "Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi" Matthieu 6.14
    "Malheur au monde à cause des scandales! Car il est nécessaire qu'il arrive des scandales; mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive!" Matthieu 18.7


    RépondreSupprimer
  30. TAIS TOI... (Un billet d'humeur de Patrick Reymond que je partage) :

    "Un homme défraie la chronique. Il était chanteur, il a tué sa compagne à coups de poings, avant de s'endormir du sommeil de l'alcoolo-camé. Peut être pensait il dormir du sommeil du juste.

    Il dit avoir payé sa dette. Face à la "justice", c'est sans doute vrai. Mais face à la moralité, pas du tout. Il restera l'homme qui a fait ça, toute sa vie.

    Alors, notamment les chansons à thème, et les postures, le quidam pourra repasser. Dans les temps anciens, on parlait "des moutons propres et des pasteurs conchiés".
     
    Il est vrai aussi que certaines notions que la honte, et la décence, sont simplement totalement dépassées dans certains milieux. Je parle même pas de l'honneur.

    Et il y a aussi, simplement, le regard des autres. Un simple incident qui a mal tourné ? Faut pas rêver. Le quidam a eu de la chance avec la justice. S'il voulait être oublié, ou pas être empêché de travailler, il n'avait qu'à être carreleur ou électricien. Mais là, il faut bosser."

    http://lachute.over-blog.com/2018/03/tais-toi.html


    Noone

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Noone
      Merci pour ce texte plein de vérité et de bon sens.

      Supprimer
    2. Géo

      "N avait qu'à être carreleur ou électricien"
      Bin...il est devenu batteur avec cette histoire quand même!
      (Bon.Je ressors!)

      Supprimer
  31. J'ai bien lu tous les commentaires et il y'a du vrai dans chacun c'est aussi que nous sommes entre gens bien

    mais vous devriez tous être étreint du même rire ÉNORME que celui qui m'agiter depuis le début de cette bleuztte

    la gauche de l'extrême gauche qui se fout sur le gueule s'invective se crache dessus .

    encore un effort camarade !

    RépondreSupprimer
  32. "A peine apparu, un déchaînement de violence, d'insultes, une pluie de coups, aucune possibilité de discuter, de la violence, seulement de la violence, aucune écoute, aucun échange". Cantat, c'est le roquefort qui dit au bidet "tu pues !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Al West
      +1.
      Surtout quand on voit avec quel sourire et quelle provocation il est allé "au contact".
      Parce que, en plus de tout le reste, il se fout de nous !...

      Supprimer
  33. Hey! I'm at work surfing around your blog from my new apple iphone!

    Just wanted to say I love reading your blog and look forward to all your posts!
    Keep up the great work!

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour,

    Lorsque la justice ne fonctionne pas correctement ( des peines dérisoire quant à la gravité de crime/délit ),
    lorsqu'en plus elle diminue la peine avant la fin de sa réalisation,
    et bien on obtient comme résultat que les victimes, et leurs familles, ne considèrent pas que justice a été rendu et donc que le criminel ai payé sa dette à notre société.

    On obtient également le fait que le peuple, qui suit tout ça, proteste, commence à manifester par lui-même réclamant justice considérant qu'elle n'a pas, ou partiellement, été rendue.

    Donc, pour moi, #1 canta n'a pas purgée sa peine et n'a donc pas payé sa dette à La société et #2 même la famille trintignant me semble perchée dans un milieu, le cinéma, complètement pourri, et je les comprends parfaitement, et je les soutient dans leur volonté que justice soit rendu de nouveau; car nous parlons bel et bien de ça: que justice soit rendue à nouveau.

    Pas de pitié pour les tueurs, à l'exception des cas légitime défense.

    PS: les musiques de canta, j'écoute depuis 15 ans, j'ai toujours adoré cependant le cantat donneur de leçon, qui comprends pas qu'une famille souffre de la perte d'un proche ... bref, faut vraiment être une belle merde, genre fini à la pisse.
    Faut vraiment être teubé pour oublier que les proches vont souffrir de le voir faire du bruit, faut vraiment être un sale connard.

    PS2: lorsque la justice n'est pas rendu, on fini par se rendre justice soit même; ici, sur ce blog, si votre mère, votre soeur, votre épouse ou votre amie, se faisait tuer à coup de poing avec un mec qui laisse agoniser et prend 8 ans mais n'en fait que 4 et qui ensuite va se remettre dans la lumière comme si de rien n'était ... sincèrement, je pense que 70% d'entre vous iriez au minimum lui DEFONCER la gueule.

    Bref. Triste monde que celui de l'injustice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ anonyme
      Bien d'accord avec vous.
      Il n'y a que les marcheurs à reculons ou les décervelés et les bas du front pour ne pas comprendre quelque chose d'aussi évident.
      Et aussi le Cantatueur...

      Supprimer
    2. Ca ne veut rien dire pour un crimninel d'avoir une dette envers la société. Il en a juste une envers celle qu'il a tuée et ses ayant droits.

      Supprimer
  35. 112 commentaires, ça faisait bien longtemps pour un seul billet, preuve q'il en est que le cas Cantat ne laisse pas indifférent... et mon impossibilité de répondre à tous

    RépondreSupprimer
  36. Et un de plus, cher Corto. ..
    Lire les articles du point fr, 2004, Libération, 2003. Pour plus amples informations !
    Bonne fin de semaine -sauf pour les violents lourdingues. .. qui se sont exprimés
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
  37. Il a un gros nez et il est mal rasé , Cantat
    Avec quelque chose de faux dans le fond de l'oeil sur la photo
    Peut être que c'est une autre preuve vivante de la véracite des theses du regretté Lumbroso
    Après Dominique grosse boutique et Arvey pierre à vin

    RépondreSupprimer
  38. Enfin un billet équilibré et nuancé sur l'affaire Cantat.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient