jeudi 22 mars 2018

A propos de Sarkozy, de la Libye et de Kadhafi

A propos de Sarkozy et de l'opération menée en Libye visant à éjecter Kadhafi, j'entends tellement de conneries qu'il me paraît intéressant de rediffuser le billet que j'avais écrit, il y a 3 ans, le 25 avril 2015; Hollande est à ce moment là président de la République depuis 3 ans:

" Sarkozy responsable du chaos libyen ? Stupidité, ignorance et manipulation...


 

Il est communément admis que le bordel actuel en Libye, permettant entre autres choses cette immigration massive, serait du aux inconséquences et à l'absence de suivi de l'intervention militaire française de 2011 ordonnée par Nicolas Sarkozy. A gauche, mais pas que, au FN aussi, on nous repasse le truc en boucle; ils s'amusent avec cela et s'autorisent ainsi à taper sur Sarko. C'est la faute à Sarko !

Et bien comptez sur moi pour dire que ce raisonnement est aussi simpliste que ridicule et que cela m'attriste que tant de gens se fassent ainsi abuser. Et voici pourquoi...

Depuis des semaines, en fait depuis fin 2010, la révolte libyenne fait des milliers de morts parmi les rebelles opposés au régime de Kadhafi. Avec la plus grande barbarie, Kadhafi tente de terrasser cette révolution en massacrant sans discernement aucun rebelles, civils, femmes et enfants. Là dessus, tout le monde est d'accord: Il faut que cela cesse. Dans un premier temps, Nicolas Sarkozy tente de mobiliser l'UE mais sans succès, en particulier à cause de l'opposition d'Angela. Puis dans un deuxième temps, Sarkozy, Obama et Cameron arrivent à mobiliser la communauté internationale: ce sera la résolution 1973 de l'ONU. Sarkozy est le premier à reconnaître et à inviter à l'Elysée le Conseil National de Transition Libyen.

Premier élément, l'intervention n'a pas été que française, plus de quinze nations se sont militairement engagées dans le combat, le tout sous l'égide des Nations Unies: la fameuse résolution 1973 du Conseil de Sécurité. Cette résolution permet aux pays qui le souhaitent de participer à une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye pour protéger la population civile, et de " prendre toutes mesures nécessaires pour protéger les populations et les zones civiles menacées d’attaque par les forces armées de Kadhafi ". Celui-ci proposera bien un cessez-le-feu auquel personne ne croira.

L'intervention de la coalition internationale débute le 19 mars 2011. Les avions Français sont parmi les premiers à frapper. Durant toute l'opération Harmattan (nom donnée à cette opération par la France, chaque pays participant aura son propre nom d'opération) les forces militaires françaises resteront sous le commandement unique de Sarkozy (Actuellement, dans le golfe, le porte-avions Charles de Gaulle est sous commandement US). 

Le 20 mars, François Hollande, alors Président PS du CG de Corrèze déclarera approuver le déclenchement des frappes aériennes, déclenchement qu'il juge " nécessaire et légitime ". Le 22 mars, conformément à nos institutions, le premier ministre, François Fillon, présente les enjeux de cette opération devant l'Assemblée Nationale. Le président du groupe socialiste, Jean-Marc Ayrault, dans son discours de réponse, émettra plusieurs réserves (pas de troupes au sol, par ex. ) mais validera l'opération, il déclarera: " Nous avons suffisamment dénoncé la perte de crédibilité de la France au démarrage des révolutions arabes pour ne pas saluer son engagement aux côtés du peuple libyen et son action décisive pour obtenir un mandat de l’ONU. " Approbation est donc donnée aux autorités françaises de prendre part à cette intervention par la quasi totalité de la classe politique (cocos mis à part).

Toujours conformément à nos lois et l'engagement militaire se prolongeant au delà de quatre mois, le 12 juillet 2011, un vote solennel a lieu à l'Assemblée autorisant le gouvernement et le Président Sarkozy à poursuivre les opérations. A une quasi unanimité, droite et gauche confondues, la prolongation est adoptée par 482 voix pour et 27 contre (dont FDG et une partie de EELV, de mémoire, même Noël Mamère votera pour). On le voit, si c'est Sarkozy qui est aux manettes en tant que chef des Armées et Président de la République, c'est à la quasi unanimité que la classe politique le soutient. En août 2011, Hollande, alors candidat à la primaire socialiste, déclare: " Il fallait cette intervention ". Mi-septembre 2011, Benghazi est libérée, Sarkozy et David Cameron y font un voyage éclair durant lequel ils sont acclamés par les Libyens.

Sans aucune contestation en France, les opérations dureront jusqu'au 20 octobre 2011, date à laquelle Kadhafi est tué. Bien fait pour lui ! Tripoli tombe et le CNT, reconnu par toutes les forces politiques françaises, prend le contrôle du pays. Peu à peu, la coalition internationale se retire et laisse au CNT le soin de réorganiser le pays et de " l'amener vers la démocratie ".

Nous sommes fin octobre, dans six mois auront lieu en France les élections présidentielles... Et toute la classe politique, gauche et droite confondues, d'oublier, certainement pour des raisons électorales la Libye. Les deux finalistes de la présidentielle n'évoqueront quasiment pas le problème libyen. Devait-on à l'époque, fin 2011, s'inquiéter de l'avenir de la Libye ? Après tout, il y avait bien à ce moment le CNT, une organisation validée par la communauté internationale, à la tête du pays. On imagine bien par ailleurs que la classe politique française avait alors d'autres chats à fouetter: mai 2012 en ligne de mire. Sarkozy fera un dernier voyage à Tripoli et dans une Libye " apaisée " le 19 mars 2012: A ce moment là, rien ne laisse présager du chaos à venir. Enfin, dès lors que Sarkozy revêt l'habit de candidat à sa réélection, difficile d'intervenir par la suite, si besoin s'en était fait sentir, entre mars et mai 2012.

Alors au vu de tout cela, continuer de dire que le bordel en Libye, c'est de la faute à Sarkozy; continuer de faire croire aux Français que si la Libye est devenue ce qu'elle est, et en particulier, un des lieux d'embarquement d'une immigration de masse vers l'Europe c'est de la faute de Sarkozy, est au mieux une preuve d'ignorance totale des faits et de la chronologie, au pire de la stupidité et une manipulation grossière de l'opinion; le tout avec la complaisance des médias, ne l'oublions pas.

Enfin, à ceux qui croiraient encore que Sarko a initié cette intervention militaire pour être sûr de dézinguer Kadhafi avant que celui-ci ne révèle comment il finança la campagne électorale de Sarko en 2012, rappelons que cette intervention a démarré en mars 2011, que Kadhafi a été zigouillé en octobre 2011 soit 8 mois durant lesquels ce dernier aurait pu apporter les preuves de ce soi disant financement...

Par contre, on peut en toute objectivité, dire que oui, François Hollande porte lui une part de responsabilité indéniable pour l'état de déliquescence dans lequel se trouve aujourd'hui la Libye. Après tout, n'est-il pas président de la République depuis 3 ans ? Qu'a-t-il fait depuis 3 ans pour éviter ce naufrage ? Rien.

Ceci dit, peut-être ne sait-il toujours pas qu'il est Président; n'a-t-il pas déclaré hier à Bruxelles, cherchant à tacler bêtement son prédécesseur: " La question est de savoir comment se fait-il qu'après une intervention il y a maintenant plus de trois ans et demi, il n'y ait eu aucune réflexion sur ce qui devait se passer après. Alors maintenant, il s'agit de réparer les erreurs du passé ! "

Résultat de recherche d'images pour "sarkozy libye"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

59 commentaires:

  1. Je reste sur mes positions, on avait rien à faire dans ce pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grandpas: rien à y faire ou pas, c'était pas ton problème mais celui de la décision d'un président et d'un parlement élus légitimement

      Supprimer
    2. Ah ben, si c'était pas notre problème, évidemment...

      Supprimer
    3. Marco Polo: ben oui quoi, ni toi ni moi ni Grandpas avons eu droit au chapitre sur cette histoire puisque comme tout bon Français nous avions délégué nos voix à nos élus.

      Supprimer
    4. C 'est la plus grosse bêtise stratégique de Sarko .
      De plus , on l 'accuse maintenant d 'avoir voulu la mort de Kadhafi .
      Plus bas j 'ai mis un lien vers une video EURONEWS , le fils de Kadhafi se présente aux éléctions présidentielles de Libye .....

      Supprimer
    5. Sauf moi
      Je n'avais pas délégué ma voix à ce parlement
      Depuis 2002 et la grande quinzaine anti lepenn , je ne me sent pas represrepr

      C'est d'ailleurs toute la misère de la démocratie représentative
      Elle ne représente que ceux qui se représentent , par définition
      Mais enfin
      Une histoire,debutee sous les auspices d'un quemandage entre bougnoul ( kadafi) et politrouk vronzais , et achevée par une guerre néo coloniale orchestrée par un dingo ( piposophe ) ne pouvait qu'être vouée à l'échec , reconnaissez le

      Supprimer
    6. stupidité ignorance et manipulations !! correspondent parfaitement à l'auteur de ce blog !qui oubli aussi de nous parler de BHL grand manipulateur et décideur de guerre qui déclare je l'ai fais en tant que Juif de l'Irak à la Syrie via la Libye regardez ou ce ce masse les chiens de Desh et autres terroristes à la frontière du Golan aux pieds de leurs maitres !!!! France réveille toi

      Supprimer
  2. Géo

    Kadhafi comme Saddam Hussein dérangeait le cartel financier et militaro-industriel avec leur projet d émancipation monétaire et le projet de création du dînar d or et d émancipation de l Afrique pour ce dernier.
    J ai écouté de ses interventions traduites sur youtube lors des réunions de pays africains et on ne me fera jamais croire qu'il était le barbare décrit en Occident tout en n étant pas un enfant de choeur...et chez nous?
    Cette histoire de massacre de civils femmes et enfants fut mise en doute par la suite à plusieurs reprises.
    Ça sent trop l intox dans le but de trouver prétexte à intervenir dans les affaires intérieures d un pays souverain dont le dirigeant avait su,quoique l on pense de lui,améliorer le sort des habitants de façon évidente eu égard aux avantages sociaux acquis et avait réussi à créer une unité de tribus,ce qui,du fait des moeurs de ces pays dont les "migrants" nous donnent des exemples fréquents en Europe,nécessite un chef à poigne qu'il est facile ensuite de diaboliser quand il dérange.
    Quant à cette spontanéité du fameux conseil de transition je n en crois pas un mot.
    Maintenant si Sarkozy doit aller en prison et bien il faut que tous les autres y aillent aussi,sans oublier bhl bien sûr,puisque si Sarkozy est coupable,(à mes yeux il l est lui aussi mais pas du tout pour ce qui lui est reproché) et bien ils le sont tous avec lui dans cette affaire,y compris le président des USA de l époque.C est une culpabilité collective de tout un système mondialiste malfaisant qui n a cure de l'intérêt des gens.

    Cette affaire laisse le sentiment d une très grave injustice envers des peuples y compris ceux d occident auxquels on ment pour justifier ce qui ne l est pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rajoutez que le père Kadhafi avait eu l'idée saugrenue d'imaginer un baril de pétrole non pas payé en pétrodollar mais en dinar or, horreur ! Ce fameux pétrodollar qui remplit les réserves de la Banque Fédérale Américaine de manière providentielle. Mais les Ricains ne pouvaient pas refaire le coup des armes de destruction massive et les tours à avion. Il fallait changer de scénario.

      Première mesure de Sarkozy : nous faire entrer dans l'OTAN (dès fois qu'on aurait la guerre avec les Ruskoffs) ; payer le privilège d'être protéger par les Ricains en Europe en extradant une partie de l'or de la Banque de France (corbeille de la mariée)vers les States qui en ont un besoin urgent, vu que les Chinois se font payer leurs importations en or (pas fous, les Chinois) ; obtenir de l'ONU l'autorisation de soutenir les prétendus rebelles "démocratiques" par une intervention militaire collaborative. L'humanitaire, ça passe mieux si ce sont les Français qui balancent des bombes sur la population pour lui apporter la démocratie, pendant que les Américains s'occupent de la gestion des puits de pétrole libyens. A Chacun ses loisirs et l'exécution de Kadhafi a arrangé tout le monde.

      La France est devenue l'un des laquais des USA. Hollande a achevé l'infamie en mettant le Charles de Gaulle sous commandement américain.

      En notre nom, on a assassiné des populations entières. Faudra bien le payer un jour !

      Voilà ce que je pense.

      Lecanasson.

      Supprimer
    2. Géo

      À Lecanasson

      Même scénario que pour Saddam Hussein qui voulait faire payer son pétrole en d autres monnaies que le dollar et s intéressait lui aussi aux paiements en or sonnant et trébuchant.
      Il semble bien selon des vidéos faites aux usa et vues par moi,sur la question ,que Hussein soit tombé dans un piège parce que les américains lui auraient promis de ne protester que pour la forme si il occupait le Koweït,qui était auparavant une partie de l Irak avant d en être séparé du fait de sa richesse pétrolière.
      Quant à l or que Sarkozy a échangé contre des bons US,ce fut une mauvaise affaire et en outre le cours de l or est remonté aprés la tractation,six cents tonnes d or sur les trois mille de la France.Il y a d autres sujets bien plus concrets sur lesquels on pourrait ennuyer Sarkozy que cette histoire de financement de campagne et c est là qu'il y a anguille sous roche.

      Supprimer
    3. Géo

      Il y a peut-être pire.Sous Hollande il était question d hypothéquer tout le stock d or de la France en garantie de paiement des intérêts de la Dette ou d une fraction de cette Dette.Qu'en est-il advenu de cette fameuse mauvaise idée?Il faut faire un boulot de journaliste en cherchant les vérités pendant que les prétendus journalistes qui sévissent sur les canaux officiels et grassement payés de surcroît débitent leurs menteries à jet continu.Pour une affaire de financement de campagne non prouvée nombre d autres bien tangibles passent aux oubliettes.On se moque du monde en pratiquant un enfumage permanent.

      Supprimer
  3. Géo

    Mises en doute des massacres attribués à Khadafi:

    "Agoravox.Le dr Slimane Bouchuiguir n avoir jamais eu de preuves des massacres imputés à Khadafi."

    Idem dans "la guerre humanitaire des ONG contre le peuple libyen"

    Et pas rien que ces sources.

    "Le Figaro.fr le CNTransition libyen légitimé"
    Légitimé par Hillary Clinton voix des USA..et accélération des fonds promis à ce Conseil par France,Qatar,Koweït,Turquie".

    Bombardements de civils reconnus par l OTAN,emploi de bombes à l uranium et autres du même genre pour s assurer de détruire d éventuels abris souterrains...soldats quataris dans les rangs des "rebelles"...

    Bref,Sarkozy coupable d avoir reçu des fonds de Lybie pour sa campagne électorale?
    Où sont les preuves?

    En revanche,bouc-émissaire idéal en fonction des aléas politiques dans cette affaire où l on cherche un lampiste qui certes est partie prenante mais serait le bouc-émissaire idéal pour essayer de faire oublier les crimes des autres envers un pays.

    Ces " massacres" par Khadafi ont le même goût que les crimes de l armée syrienne supposée avoir employé des gazs contre des civils.La ficelle est usée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: où sont les preuves ? Ben pour l instant, y en a aucune.

      Supprimer
    2. Géo

      À Corto

      Cette histoire est donc identique à celle du monstre du Loch Ness.
      On croit le voir paraitre au loin et puis plus rien.Certains voudraient tellement croire qu'il existe qu'ils finissent par le voir vraiment à ce qui parait!
      Ça n enlève pas le fait que l on puisse reprocher d autres décisions à Sarkozy,choix que l on se gardera bien de lui reprocher parce que les accusateurs ou leurs agents se condamneraient eux-mêmes de par leur soutien ou incitations à cette époque et de leur politique du pire qui suivit.

      Rectif:projet de création du dinar d or et d émancipation financière d États africains pour le PREMIER.(Kadhafi)

      Supprimer
    3. Géo

      2ème rectif:"accélération DES VERSEMENTS des fonds promis au CNT libyen"(Mince alors c est Alzheimer qui commence ou quoi d autre?).

      On peut aussi trouver une "vidéo dans laquelle le leader du CNT libyen Mustapha Abdu Jalil reconnait lui aussi que Khadafi n a pas ordonné de massacre à Benghazi."
      Il y a une autre conséquence de tous ces conflits qui passe inaperçue.Qu'il s agisse de l intervention US en Irak,de celles en Libye ou en Syrie,à chaque fois le taux de radioactivité augmente durant ces périodes même dans de grandes villes du sud de l Europe,j avais trouvé des tables comparatives fournies par un observatoire indépendant,concernant les périodes données à ce sujet mais je n avais pas relevé cette fois ci la référence dudit site et je ne la retrouve pas encore c est bien dommage.
      Bombes à l uranium et quoi de plus encore?
      Ce qui montre que cette polémique accusatoire sur de prétendus fonds versés pour la campagne de Sarkozy est vraiment décalée en comparaison de tout ce qui demeure occulté au grand public.
      Des médecins ont pu constater,dans des localités comme Falloudja par exemple,un nombre inhabituel d enfants nés avec de graves malformations.
      Un autre scandale dont on ne parle pas est la pollution ignoble par Areva au Mali ou au Niger et à une époque il me semble bien qu'un certain Édouard Philippe était impliqué dans la gestion de Areva.
      Pourquoi sommes nous au Mali exactement?Pour contrôler ce qui se passe sur terre ou sous terre?

      On a une affaire qui ressort à grand renfort de pub médiatique et comme de coutume quand on creuse un peu nous trouvons du sordide encore et toujours du sordide et nous devrions être étonnés que tout aille si mal tant en Occident qu'ailleurs.À mon sens tous ces dirigeants et leurs cartels mondialistes sont complètement tarés.

      Supprimer
    4. Géo

      C était à partir de données trouvées sur le site de l IRSN.

      Supprimer
    5. Géo

      C était à partir de données trouvées sur le site de l IRSN.

      Supprimer
    6. Les preuves, il n'y en a aucune........
      C'est sans doute pour cela que le juge n'a plus d'ongles tant il s'énerve de ne rien trouver après 5 ans d'enquete!

      Les preuves, il n'y en a aucune........
      Pourtant ce matin, chez bourdin, le fouilleur de poubelles prétendument journaliste de médiapart a joué le rôle de juge d'instruction puisqu'il a instruit le dossier en direct.........

      Ce type condamne et démonte un a un les arguments avancés par Sarko etc.......
      Des types aussi affutés devraient être recrutés par l'anti-terrorisme ou par la justice ......Le problème est qu'ils se répandent en vérités sans apporter la moindre preuve de ce qu'ils avancent. Les preuves sont des conversations rapportées, la concordance de faits qui reposent sur du sable!!!
      Cette gauche malfaisante utilise les moyens dont elle est friande, la rumeur, le mensonge, l'instrumentation!
      La gauche et les autres ont Sarko dans le collimateur depuis des années et ils veulent se le payer, c'est tout.
      Il trônait en bonne place que le mur des cons. Ceci explique peut être cela.
      Lisa

      Supprimer
    7. Géo

      Alterinfo.net uranium de guerre la fin d un monde"

      Voilà d autres conséquences de ces conflits depuis la dernière guerre des Balkans et autres jusqu'à nos jours en passant par la Libye bien sûr et qui démontre l irresponsabilité criminelle ou l ignorance inexcusable de gouvernants qui se prétendent défenseurs de la démocratie.Scandale sanitaire planétaire,un de plus,pendant que les escrologistes autoproclamés ferment les yeux.Les bombes à l uranium employées contenaient aussi une fraction de plutonium,les particules radioactives de l taille du micron se répandant de par les vents à des milliers de kilomètres et l oms ayant prédit une aggravation des maladies pulmonaires au niveau planétaire depuis lors.
      Comment s étonner aussi de la présence de maladies pulmonaires contagieuses type tuberculose réfractaires aux traitements connus présentes chez nombre de "migrants" sinon par un affaiblissement de défenses immunitaires?

      Il faudrait reconsidérer l affaire lybienne dans un contexte plus général et de façon honnête(c est trop demander à tous ces politiques)parce que quel que soit son niveau éventuel de culpabilité pour cette histoire de financement de campagne électorale,les accusations contre Sarkosy sont bien un écran de fumée qui détourne l attention publique de scandales autrement plus graves car démontrés dans lesquels il n est qu'un élément parmi d autres responsabilités.
      Cela évoque l affaire Strauss Kahn à New-York où,quoique que l on pense du personnage,il y a là aussi anguille sous roche et certainement coup prémédité,connaissant les obsessions du bonhomme,pour occulter quoi encore?

      Supprimer
    8. Géo

      À Lisa

      J ai cru voir qu'à chaque affaire Sarkozy c est le même juge qui "officie".
      Est-ce normal?Si j étais confronté lors de diverses infractions au même juge je commencerais à me demander si l on ne me cherche pas mauvaise querelle plus qu'à rendre la justice.Cette simulation à vouloir rendre la "justice" pue la m.... et pourtant je ne suis pas un fan de Sarkosy.

      Supprimer
    9. @ Géo
      Inutile de nettoyer vos lunettes : vous avez parfaitement bien vu.
      Et, dans l'hypothèse farfelue où vous vous demanderiez si c'est un hasard, bien entendu, la réponse est NON.

      Supprimer
  4. Les guerres sont faciles à commencer, mais les terminer est une affaire beaucoup moins simple. Il suffit de regarder les convulsions qui ont eu lieu après les guerres mondiales.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  5. La loyauté envers un candidat ne devrait pas entraîner l'aveuglement systématique. Or vous faites la démonstration que c'est bien souvent le cas.
    Mais si l'amour est aveugle, reconnaissez au moins que la résolution n'avait pas pour but de défaire le régime de Kadhafi.

    RépondreSupprimer
  6. C'est tout de même curieux cette manie d'accepter mes commentaires mais de ne point y répondre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fredi M: que répondre à ton commentaire stupide ?

      Supprimer
    2. La résolution de l'ONU prévoyait de renverser Kadhafi ?

      Supprimer
    3. Géo

      À Fredi M

      En essayant d être un maximum objectif,je n apprécie pas spécialement Sarkozy,il a choisi de faire réintégrer la France dans l OTAN mais avec l accord du "parlement" français,motion de confiance,et il est exact que l ONU avait décidé d interdire simplement un espace aérien en Libye(pour empêcher je crois que ce pays reçoive des armes)mais les fonds libyens furent gelés en Angleterre et les occidentaux intervinrent militairement en Libye,on ne fera jamais croire que Sarkozy n'a pas agi avec l accord et le soutien des USA ou plus exactement des cartels militaro-industriel et bancaire aux mains des mêmes familles.
      Recevoir un chef d État et le torpiller ensuite me parait une vraie scélératesse,
      comme le fait de livrer à la vindicte médiatique un ancien chef d État alors que toutes les autres complicités dans l affaire libyenne se dédouanent de leur part de culpabilité et désavouent celui qu'elles soutenaient en 2011.

      En cette circonstance le procès fait à Sarkozy me parait parfaitement hypocrite et enterre des fautes collectives,dont celles d autres politiques français.On ne pourrait pas incriminer (ou condamner),dans un vrai État de droit,l ancien président sans inculper les co-responsables et l ONU si elle accomplissait son vrai rôle à défaut d être entre les mains d intérêts privés,ferait un procès du type Nuremberg,pour ça comme pour d autres destructions de pays entiers.
      À mon sens tout citoyen conscient devrait ressentir un malaise devant l indécence de ces individus malsains mais il parait que "la politique,c est ça".
      À vomir!

      Supprimer
  7. Un coup j'te reçois Kadhafi, le lendemain j'te reçois les rebelles,

    Le Conseil national de transition (CNT), si cher à Sarkozy et BHL, c'est Moustapha Abdeljalil, ancien ministre de la Justice et bourreau des infirmières bulgares, Idris Laga, dirigeant de l'association des parents d'enfants infectés semble-t-il par le Sida, et le général Abdel Fattah Younis, ancien ministre de l'Intérieur est les autres : islamistes et royalistes moyen-âgeux...Mais où sont les démocrates si chers aux Occidentaux ?(lol)

    - "Benghazi est aussi connu comme un foyer d’extrémisme religieux, de fanatiques libyens qui sont passés par l’Afghanistan et se sont concentrés là-bas, et des groupes terroristes qui ont organisé des attentats et assassiné des fonctionnaires dans la ville au cours des vingt dernières années. Un groupe, qui se nomme Le Groupe Islamique Combattant, a déclaré dés 2007 qu’il était affilié à Al Qaeda. Ce sont ces groupes qui ont été les premiers à prendre les armes contre le gouvernement libyen."

    Source : http://www.legrandsoir.info/Bombarder-la-Libye-de-1986-a-2011-Countercurrents.html

    - Abdel-Hakim al-Hasidi, le leader des "rebelles"(sic) libyens que nous sommes en train d'aider, admet que ses combattants ont des liens avec Al-Qaeda (entendez l'extrémisme islamique) ! Rappel : Kadhafi disait : "Je ne comprends pas l'Occident qui m'empêche de lutter contre Al-Qaeda."

    Source : http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/africaandindianocean/libya/8407047/Libyan-rebel-commander-admits-his-fighters-have-al-Qaeda-links.html

    Noone

    RépondreSupprimer
  8. Si à l'époque il pouvait encore s'avérer nécessaire de discuter sur le bien-fondé de l'intervention en Libye, on cher Corto, aujourd'hui nous n'en sommes plus là !
    Aujourd'hui il s'agit simplement d'accuser Sarkozy de la rage pour pouvoir le noyer sous les applaudissements du bon peuple de France, dont une partie, n'en a pas fini de regretter d'avoir élu à la présidence ce "petit Français de sang-mêlé" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: bien sur que nous n en sommes plus là et pourtant cette affaire libyenne ressort pour mieux s'acharner sur Sarko.

      J imagine que vous avez lu le billet de Maxime où il évoque diverses raisons de la haine antisarko, il en oublie une effectivement qui transpire pourtant énormément sur les réseaux sociaux: "ce petit Français de sang mêlé" quand ce n'est pas pour évoquer sa " juiverie "; généralement ces commentaires haineux , racistes ou antisémites que je lis proviennent de frontistes et autres (très) extrémistes de droite...

      Supprimer
    2. Vous devriez vous poser la question de qui manipule qui
      Et puis,j j vous rappelle que l'extrême droite n'existe pas en France
      Lorsque Fillon appele à voter makhroud , donc que la droite se déporte à gauche, pouvez vous encore situer les "pas satisfait de sarko" a l'extrême droite ?

      Supprimer
  9. Annie

    Ce qui s'est passé hier est une honte absolue. Nicolas Sarkozy a vraiment un mental hors du commun pour supporter toutes ces avanies. A lire le très bon billet de Maxime Tandonnet sur le sujet ( le précédent billet était aussi excellent).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'a tout simplement pas envie de finir au gnouf
      On le comprend
      Lorsque le recrutement des juges changera, ce sera le tour de mechancon, ferrand ,la cahuze et tout autres

      Supprimer
  10. BHL en chef de guerre international avec un accent anglais à couper au couteau :

    «It will be very difficult now to make blow jobs to dictators in the Arab world when we are a European government. It will be more and more difficult because the world has changed».

    Autrement dit: « le temps où les chefs d'états européens taillaient des pipes aux dictateurs arabes est révolu.

    En 2018, on se dit que les blowjobs rapportaient un max de flouze ….

    Noone

    RépondreSupprimer
  11. Les enjeux de la guerre contre Kadhafi sont bien connus pour tous ceux qui sont « aware », comme dit le Jean-Claude. Pétrole, gaz, tonnes d’or, milliards sur les comptes de Khadafi dans les banques occidentales. Les Libyens ne sont pas prêts de revoir la couleur de tout ça. Sans oublier le dinar or que Kadhafi voulait instaurer en Afrique pour financer les pays du Sahel et de l’Ouest de l’Afrique.

    L’impérialisme américain et ses petits toutous ont détruit l’Afghanistan, l’Irak, la Libye, la Côte d’Ivoire, la Syrie, le Yémen dont personne ne parle étrangement… chut, on vend des armes dans tous ces pays ! Tournez manège et tant qu’on gagne, on joue.

    Noone

    RépondreSupprimer
  12. Il faut parfois ne pas aborder les sujets que l'on connait mal et surtout faussement. Votre billet date de 3 ans il aurait mieux valu le ré-ecrire entièrement plutôt que d'exhumer ce mélimélo de niaiseries.
    La Libye n'est visiblement pas votre truc et votre pamphlet pour défendre Nicolas Sarkosy, sans doute justifié part votre admiration, n'en est pas moins fausse.
    Sarkosy a imposé l'intervention militaire en Libye aux ministère des affaires étrangères et de la défense. Sans doute pas pour une histoire de financement électoral, mais avec l'uniforme de petit supplétif des Etats-Unis qui lui allait si bien.Depuis plus 20 ans les EU éliminent méthodiquement le panarabisme de la région au profit de pouvoirs fortement religieux mais dociles. Hussein en Irak, Ben Ali en Tunisie, Moubarak en Egypte et Al Assad en Syrie....La Jordanie et le Maroc, deux royautés inféodées aux USA n'ont jamais été inquiétées et la Turquie s'est transformée d'elle-même en état islamiste. Reste l'Algérie qui semble avoir échappée pour le moment au désastre de l'interventionisme" américain.
    BHL et Sarkosy affirmaient par le mensonge que Kadhafi massacrait son peuple alors qu'il tentait de contenir des violences armées de haute intensité en Cyrénaïque organisée par des rebelles islamistes.
    Pour finir, l'intervention militaire certes voulue par la communauté internationale mais orchestrée par la France de Sarkosy a plongé la Libye dans un marasme sans nom et a laissé le champ libre aux islamistes. Le but recherché était atteint: le chaos succédait à un régime inamical et commercialement négligeable (sauf pour la France et l'Europe !).
    Ces conséquences étaient connues par Sarkosy et c'est en connaissance de cause qu'il a pris la décision de trahir Kadhafi et de le faire assassiner et Hollande n'a que peu de choses à voir dans cette lamentable affaire.
    Un espoir cependant pour ce pays, le retour de Saif el-Islam, un des fils de Kadhafi qui est actuellement le seul capable d'unifier les clans libyens pour lutter contre les islamises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais même si tout ce que vous écrivez était vrai - et pour ma part, je ne suis pas loin de penser que vous faites une bonne analyse - cela ne justifie en rien que la justice française s'acharne sur l'ancien président alors qu'il semble que - à part ce que dit Mediapart - il n'y a toujours, cinq ans après le début du procès, pas la moindre preuve que Sarkozy ait bien bénéficié des 5 ou 50 millions d'euros de Kadhafi, pour sa campagne électorale.

      Supprimer
  13. Sarkozy ne s’est pas gêné pour faire des discours prônant l’impératif du métissage, notamment à Polytechnique le 17 décembre 2008 :

    « L’objectif, c’est relever le défi du métissage. (…) Ce n’est pas un choix, c’est une obligation. (…) On ne peut pas faire autrement. Au risque de nous trouver confrontés à des problèmes considérables. Nous devons changer (…) partout en même temps, dans l’entreprise, dans les administrations, à l’éducation, dans les partis politiques. Et on va se mettre des obligations de résultat. Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra [sic] alors que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore. »

    Pourquoi Sarkozy n’a-t-il jamais tenu ce genre de discours en Arabie saoudite ou au Qatar ?

    Le discours de Sarkozy en Arabie saoudite :


    https://www.youtube.com/watch?v=UCs4ZcsDo4E

    Noone

    RépondreSupprimer
  14. Je me contente de citer la déclaration de Nicolas Sarkozy parue ce matin dans le Figaro :

    « C'est moi qui ai obtenu le mandat de l'ONU pour frapper l'État libyen de Kadhafi. Sans mon engagement politique, ce régime serait sans doute encore en place. »

    Autrement dit, s'il n'avait pas était comme il s'en vante " le chef de la coalition qui a détruit le système Kadhafi ", il reconnait implicitement que nous n'aurions pas connu l'ampleur de l'invasion migratoire que nous avons subie en provenance de la Libye !

    http://www.lefigaro.fr/politique/2018/03/22/01002-20180322ARTFIG00014-ce-que-nicolas-sarkozy-a-dit-aux-juges.php

    RépondreSupprimer
  15. Je suis d'accord : les reproches sur le seul Sarkozy sont hypocrites.
    2 parties :
    - Ceux qui ont eu tort avec Sarkozy, ont cherché à l'utiliser comme bouc émissaire. Hollande a délaissé totalement la Libye se dégrader : Une évolution à l'égyptienne aurait été possible avec un minimum de suivi.
    - Ceux qui ont eu raison, mais ils se gardent bien d'expliquer qu'il est impossible d'avoir une situation de paix en Méditerranée sans y mettre "nos" tyrans... ou leur faire la guerre. Zemmour n'avait pas peur de Khadafi, et n'hésiterait pas à guerroyer avec Erdogan. Donc, pas vraiment mieux finalement pour les Yakafau si sages.

    Mais on ne peut nier que Sarkozy aurait dû suivre le conseil de Poutine: préserver l'état existant.
    Amike
    NB: Par contre, vu sa réponse aux juges, Sarkozy semble encore dire qu'il croit en la justice de son pays ! Hé,ho réveil !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: il ne peut pas dire qu il ne croit pas en la justice, ce serait aggravé son cas auprès de Tournaire :)

      Supprimer
  16. Il y avait la politique spectacle , maintenant nous découvrons la justice spectacle ! Le tout précédé par les hurlements des sirènes du Monde et de Médiapart ! Et pendant ce temps là l'attention se détourne de la politique de Macron . Il me semble avoir saisi une information affirmant que les petites confidences d'Urvoas à Solère ne donneraient pas matière à poursuites ; Est-ce vrai ? La justice aurait elle des sollicitudes particulières ? Il faut démolir la Droite , tout en faisant monter l'extrème droite pour se présenter ensuite comme Zorro sur son cheval défenseur valeureux de la Démocratie et ainsi nous faire croire qu'on l'a échappé belle !!!! Macron est arrivé é é , sans s'presser é é , le beau Macron le grand Macron avec son cheval et ses p'tites combines ... Pauvre France ! Soutien à nos responsables de Droite qui s'en prennent systématiquement plein la gueule ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma bonne Marguerite , cessez un peu avec ce refrain eculé de l'extrem droite
      D'ailleurs pourquoi n'aurait elle pas sa chance ?
      Convenez avec moi que c'est pas l'extrême droite qui a mis le pays dans cet état

      Supprimer
  17. Sarko est pris en grippe par des Tribus Libyennes , en plus des juges rouge Français et Mediapart .
    On a vu ce soir à 20 H sur TF1 , un avocat qui se défendait ... Mais mal !
    Cette affaire est énorme et si le financement par la Libye est prouvé ce sera la Prison .
    On est plus en 2011 et je n 'ai jamais compris cet esprit guerrier de Sarko vis à vis d' un dictateur , certes , Mais en voie d ' apaisement et dont les rapports avec la France se normalisaient .
    Il a été pris par le tourbillon du Printemps Arabe et bien mal conseillé par BHL ;
    Dans les jours qui viennent , les preuves vont arrivés . Mais ce n 'est pas sur les chaines Françaises que l 'on parle du Fils de Kadhafi , mais sur EuroNews .
    -----------------------------------------
    ""joint par Zineb ben Zita, journaliste d'Africanews-Euronews, Saïf al-Islam Kadhafi estime aujourd'hui que "si la justice s'est enfin saisie de l'affaire, c'est parce que nous avons donné des preuves. Et je précise que j'ai encore des preuves solides contre Sarkozy".

    "J'ai moi-même été témoin de la livraison de la première tranche d'argent à Claude Guéant à Tripoli", déclare le fils du "Guide".

    Dans cette conversation, Saïf al-Islam Kadhafi regrette de ne pas avoir été entendu comme témoin par la justice française, tout comme Abdallah Snoussi, l'ex-directeur du renseignement libyen, qui "détient encore un enregistrement de la première réunion entre Sarkozy et Kadhafi à Tripoli avant la campagne présidentielle", promet-il.

    Il affirme également que Béchir Salah, haut diplomate libyen qui servait d'interlocuteur direct entre la Libye et la France, "est lui aussi prêt à témoigner malgré les menaces de mort". Réfugié en Afrique du Sud, Béchir Salah a été gravement blessé par balle à Johannesburg le 26 février dernier.

    Saïf al-Islam Kadhafi conclut l'entretien en estimant que "l'ex-président Sarkozy est responsable du chaos, de la propagation du terrorisme et de l'immigration clandestine en Libye et dans la région".
    Il appelle le président Macron à "prendre des mesures et soutenir des élections en Libye qui pourraient corriger ce qu'a fait son prédécesseur".
    VOIR LA VIDEO :
    https://youtu.be/-_7dzhEAUuo
    ( de la à dire que Macron est à la manœuvre .... )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le fils du guide a regardé le guide donner de la thune au jockey magyar sans moufter ?
      Sans en prendre une pincée au passage ?
      Quel looser !

      Supprimer
    2. Géo

      Il y a un problème avec ce Béchir Salah,c est le fait qu'il serait parti en Afrique du sud avec une partie des avoirs financiers de Khadafi,(ce que j ai trouvé incidemment en cherchant à savoir ce qu'est devenu l or libyen en fait:taper:"où est passé l or de Khadafi?" environ cent quarante tonnes d'or je crois)il est donc possiblement victime d intrigues,(dont tentative d assassinat) qui ne sont pas forcément liées à l affaire Sarkozy.Comment faire confiance à telles allégations venant d un personnage sujet à caution?

      Supprimer
  18. je pense que cette affaire vous gène vraiment mon cher Corto .
    Alors vous nous ressortez un billet de 2015 ;
    On aurait plutôt aimé que vous nous parliez de cette G.A.V et du rôle de Penel .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soit il y a des preuves de ces versements;soit c'est du vent et c'est la parole des Takkiedine,Kadhafi et Salah contre celle de Nicolas Sarkozy.
      Voilà,c'est aussi simple que cela.
      En attendant, Nicolas Sarkozy est en de bonnes mains,les mains d'un juge rouge au sein d'un parquet financier qui est un instrument politique,inventé spécialement par le pouvoir socialiste pour faire oublier l'affaire Cahuzac et éliminer les opposants politiques,et plus si affinités.
      Cette juridiction financière,véritable juridiction d'exception,créée de toutes pièces par le pouvoir politique,hors de tout contrôle démocratique,est un véritable scandale.

      Vendémiaire.

      Supprimer
    2. Oeil: cette affaire ne me gène pas, je la trouve au contraire passionnante en particulier pour le traitement médiatique qui lui est donné
      Quant à la GAV, j en ferai sans doute un billet aujourd'hui ou demain après avoir vu l'ITW de Sarko d hier soir que je n ai pu suivre

      Supprimer
  19. Le boulot de Sarkozy c'était de défendre les intérêts des français et non pas des Libyens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, il y a mille peuples souffrants sur terre
      Ça va des karens de Birmanie aux allakalufs fugeens ( si si, il en reste)

      Pourquoi les Libyens plus que les autres ?
      Réponse , il y a eu un financement, dont il fallait effacer la trace
      Et la populace était bien remontée par ce dingo de béchamel
      Putasse de néo colonialistes, va !
      Ils ont voulu leur guerre, ils l'ont eue
      Qu'ils couinent pas à cause des consequences

      Supprimer
  20. Bref, après avoir lu le billet et les commentaires,
    j'en sais plus qu'avant, mais la confusion m'a envahi
    et je ne sais plus quoi penser.
    Gachno

    RépondreSupprimer
  21. Penel est le pire des Trotskistes . Médiapart est l 'agence de communication des juges rouge .

    RépondreSupprimer
  22. Géo

    C est à fréquence régulière que des gens affirment avoir des preuves imparables de versements libyens à Sarkozy.
    Et pour l instant rien de concret à ce sujet.Pourtant il me semble que tout chef d État avisé comme l était par exemple Khadafi aurait pris précaution à enregistrer et conserver en lieu sûr des preuves incontestables de telles transactions,cela de façon à pouvoir faire pression sur un chef d État étranger qui trahirait sa (relative)confiance.C est ainsi par exemple que la CIA parmi d autres procède pour placer sous sa coupe des politiques importants en Europe ou ailleurs,pour pouvoir dévoiler des scandales si leurs collabos cessaient de leur être fidèles.
    On parle aussi de gens qui seraient des témoins importants empêchés de parler car assassinés ou mal en point suite à tentatives d assassinat.
    Mais du fait du contexte malsain de toute l affaire libyenne,il faudrait déjà que les journalopes qui en parlent se soient assurés que les supposés témoins en question n aient pas été impliqués dans des affaires véreuses ou simplement violentes sans rapport avec Sarkozy(et la Libye et bien c est un monde méchant,pour parodier une formule d un ancien président),avant de vouloir établir un rapport direct de cause à effet avec notre affaire présente.
    On cherche un lampiste et aussi à faire oublier les culpabilités diverses dans l affaire libyenne,y compris celle des médias manipulateurs,pour focaliser l attention du public sur un sujet annexe pas démontré actuellement,contrairement au désastre libyen qui,lui,est bien tangible pour tous.La collusion des politiques avec Qatar,Koweït,Arabie Saoudite,les fonds US versés pour soutenir l État islamique,les conseillers militaires de l OTAN trouvés par les Russes parmi les terroristes,le détournement incessant d argent des autochtones français au profit de masses de gens sans affinités avec notre civilisation...etc...etc...

    À quand les procès pour tout ça?
    On voit la paille dans l oeil de quelqu'un qui certes n est pas exempts de responsabilités mais pas les poutres dans les yeux de ceux qui alimentent cet hallali.
    Puisqu'ils prétendent vouloir la justice alors qu'elle soit appliquée pour tout le monde.

    RépondreSupprimer
  23. Hypothèse: un gus se fait passer pour représentant de Sarkozy et empoche 5 millions?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      C est plus que douteux,comment déjà concevoir un vieux renard comme Khadafi remettre des fonds à Sarkozy sans solides preuves pour s assurer de sa "fidélité" et plus encore se faire gruger par un imposteur sans s assurer de sa personne en cas de tromperie?
      Un attentat tombé à pic vendredi dernier va permettre au médias d occulter la grogne sociale qui monte et aussi cette affaire de financement,montagne accouchant d une souris rachitique,
      affaire qui sera ressortie ultérieurement en cas de nécessité politique.
      Attendons(longtemps) les preuves,ce genre de dossier qui traine est très utile par les manipulations médiatiques qu'il autorise.

      Supprimer
  24. Vieux renard, mais megalo sur le retour. Et en plus, dans un régime pareil, si quelqu'un fait une bourde, il va vraiment faire profil bas. Dans les dictatures qui se coupent un peu du monde, il y a des coups à faire, mais c'est risqué. Voyez la Corée du Nord. Je ne suis pas sûr que le Kim ait une information non déformée par son entourage.

    RépondreSupprimer
  25. De Gaulle, au moment du referendum de 1962, parle de l'extrême arbitraire auquel peut conduire l'esprit de parti.

    Vous voyez l'extrême arbitraire des gens de gauche, mais moi je vois le vôtre : vous devriez pouvoir reconnaître que l'intervention en Libye, dans laquelle Sarkozy a joué un rôle moteur, était une erreur, ou en tout cas qu'aucune raison convaincante d'intervenir n'a été donnée (je ne veux pas dire par là qu'il aurait souhaité intervenir pour des raisons de financement machin, je n'y crois pas du tout).

    Chirac avait eu la bonne position sur l'affaire d'Irak. Non seulement Sarkozy est allé s'en excuser aux US, mais en plus il nous a fait commettre l'erreur que Chirac avait su éviter. C'est lamentable, point à la ligne.

    Henry

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Fiers d'être Européens