mercredi 21 mars 2018

La victoire du néfaste Syndicat de la Magistrature et de sa pernicieuse idéologie



De l'ami Alexandre Koltchack:

" L'évolution du traitement médiatique et judiciaire de certaines affaires, notamment celles impliquant François Fillon, Nordahl Lelandais, Jonathann Daval, Tariq Ramadan, Nicolas Sarkozy, pour ne citer que les plus récentes et célèbres, illustrent la victoire du néfaste Syndicat de la Magistrature et de sa pernicieuse idéologie, reposant en majeure partie sur la doctrine Ancel, qui entend instaurer une justice fondée sur le principe de la "défense sociale", traduction judiciaire de la lutte des classes.

Pour ceux qui ne seraient pas versés dans la connaissance de la doctrine de ce syndicat, une de ses revendications les plus fortes reposait sur la transparence de la justice, c'est à dire sur la fin du secret de l'instruction. C'est aujourd'hui chose achevée, puisque avocats, policiers, magistrats instructeurs, procureurs, ont table ouverte dans les médias, que des pièces du dossier sont publiées en toute impunité par les journaux de la presse écrite et idiotvisuelle.

Bien entendu, personne ou presque ne s'émeut de ce que la justice soit en train de ressembler à un grand bazar où tout le monde peut exposer, en toute liberté, sa vision de telle ou telle affaire, que la justice soit rendue en fonction de celui qui aura fait le plus de bruit, rameuté à lui le plus de péquins lambda qui ne connaissent rien du dossier sinon ce qui en aura fuité au gré des intérêts du moment. Le prétoire est descendu dans le caniveau, la solennité des débats a été remplacée par le tumulte de l'opinion publique, dont le vrai visage avait pourtant été tracé par me Moro-Giafferi : " Chassez-la, cette intruse, cette prostituée qui tire le juge par la manche ! C'est elle qui, au pied du Golgotha, tendait les clous aux bourreaux, c'est elle qui applaudissait aux massacres de septembre et, un siècle plus tard, crevait du bout de son ombrelle les yeux des communards blessés. " Bon, pour ce qui est des communards il aurait pu s'abstenir, mais pour le reste il avait mille fois raison. "

Koltchack

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

19 commentaires:

  1. Comment reconnaît-on un imbécile ? C'est quelqu'un qui dit qu'il fait confiance en la Justice de son pays.

    Ça marche aussi avec les pourris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jef Koone: Faire confiance à la justice... vaste débat, moi globalement, je lui fait confiance sauf quand il s'agit d'affaires politiques

      Supprimer
  2. Et ne parlons pas des nouvelles mesures,bien vicieuses,en préparation,pour "traquer" sur la toile les dérapages censément rwacistes et antisémites...
    Des enquêteurs sous pseudos qui seraient autorisés à se mêler aux blogs pour dénoncer les commentateurs.
    Qu'est-ce que vous dites de ça?

    Je suis très pessimiste sur l'avenir proche de la liberté d'expression,à force d'être cernés par les cons,ou les salauds,il ne restera aux résistants que les derniers livres,avant leur expurgation,qui arrivera tôt ou tard,afin de réprimer aussi les pensées.

    L'empire du bien annoncé par Philippe Muray se lève....

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemiaire: et tu oublies la dernière lubie du GVT qui pense recruter des délinquants condamnés à des travaux d intérêt généraux pour scruter les réseaux sociaux et y relever les propos racistes ou haineux... Bref, faire de petits délinquants des auxiliaires de justice !

      Supprimer
    2. Géo

      Tous les régimes tyranniques emploient des délinquants pour leurs basses oeuvres.
      Entre crapules on se reconnait.
      Rien de nouveau sous le soleil.
      Et ça ne dure jamais.
      Le "gouvernement" s'enfonce encore plus dans l illégalité avec de nouvelles méthodes de voyous à l étude.
      On reconnait les canailles et les dégénérés à ce qu'à défaut d élever le niveau de conscience des citoyens ils font tout le contraire.
      Tout ça ne sent-il pas un peu trop fortement le Attali?Il avait dit il y a quelques années "qu'on allait s occuper du Net".
      Attali et ses copains,leur messianisme et leur transhumanisme implanté afin d ouvrir notre frigo à distance et autres balivernes bonnes pour attardés mentaux,Attali que le messie auquel il est fait référence lit ou écoute sûrement d un derrière distrait voire lassé.

      Supprimer
  3. Hé oui, faut être assez con pour faire confiance à la justice de son pays
    Déjà, avoir confiance en soi, bon , c'est pas toujours facile, regardez les publicités pour les couches culottes....
    Avoir confiance dans son conjoint, son banquier, son notaire, son médecin..... pas facile non plus

    Mais la justice de son pays ?
    Et d'abord qu'est ce que c'est que ça, la justice ?
    Et le pays, ça existe encore ?
    La justice de son pays , c'est une construction fumeuse , en théorie géniale, en pratique nulle a chier, une fabrication, une forgerie
    Ça repose sur des hommes et comme ils sont choisis avec soin pour faire pencher la balance du cote où leur idéologie le demande.....
    La justice ou plutôt l'a-justice de la pared de las chounas , hein, merci bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kobus: les inénarrables commentaires de Kobus, ils me manquaient ! vraiment.

      Supprimer
  4. la grande prostituée n'est-elle pas la République elle-même, les coteries rivales qui la composent et induisent les falsifications afférentes à leurs intérêts ?

    Prisonnière de groupes de pression visibles ou invisibles la République divise toujours un peu plus la société, déchiquète, salope tout ce qu'elle touche. La masse moutonne comme toujours, rien de plus logique. C'est à se demander qui diable commande en France ?

    Il n'y a pas de justice, il ne peut y en avoir, le croire et le laisser croire c'est se leurrer.

    Dans l'affaire Nicolas Sarkozy, nous avons été semble-t-il subjugués et confrontés à un règlement de comptes entre États qui a permis de mettre un terme à la dictature libyenne avec les conséquences que l'on sait.

    la République a du plomb dans l'aile, il n'y a aucune raison de se lamenter. Laissons les pleureuses médiatiques habituelles verser leur petite larme hypocrite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Danny: et à la place de ce régime, la République, on met quoi ?

      Supprimer
  5. Nicolas Sarkozy selon bfmwc !! il va prendre 10 ans !!! ils prennent leurs pieds les véroles !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. samva: ça, pour prendre leur pied, ils le prennent sur BFM mais pas que.

      Supprimer
  6. Je n'ai jamais cru en la justice, donc je ne suis pas déçu.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: comme dit plus haut, globalement j'y crois sauf quand il s agit de traiter des affaires " politiques "

      Supprimer
  7. La justice est le reflet de ce qu'est devenu l'état français:une mafia

    RépondreSupprimer
  8. "Le prétoire est descendu dans le caniveau" ! Tout est dit. Mais pourquoi Me Moro-Gaffieri aurait-il dû s'abstenir sur les Communards ? Y aurait-il quelque gloire à crever les yeux des Communards blessés ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes non, mais au vu du nombre de saloperies dont ils se sont rendus coupables, on ne me fera pas pleurer sur leur sort.

      Supprimer
  9. Double humiliation, mis en examen et placé sous contrôle judiciaire! Faut oser!

    Le but est véritablement de casser du Sarko, du Fillon etc......

    Les dénonciations et témoignages des crapules seraient aujourd'hui des preuves?

    Pourquoi pas aussi passer Sarko à la question?

    Sarkozy a grand tort de ne pas appartenir au camp du bien!
    Le grand rêve du SM ne serait il pas de voir un ex président en taule?
    Mais bon, imaginons encore pour cette affaire ou Sarko est mis en cause que le juge a des preuves solides.......
    Même si un nouveau non lieu est prononcé, sa réputation est entachée à jamais. C'est aussi un but à atteindre si le dossier est vide.
    Lisa

    RépondreSupprimer
  10. Avant la justice, c'était que vous soyez puissant ou misérable maintenant, être de gauche c'est encore mieux.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Fiers d'être Européens