lundi 16 avril 2018

Macron, une illusion puérile de toute puissance...


 

Notre président que le monde entier nous envie a donc causé dans la lucarne. Pour la deuxième fois de la semaine, 1 heure avec Pernaut jeudi, et près de 3 heures hier ; dans le genre, je squatte chez les gens quand je veux, c'est plutôt bien vu. Parce que bien évidemment, ces deux entretiens ont été voulus, décidés et organisés par l'Elysée. Même les deux journalistes avaient été choisis par Macron et ses équipes.

Et quel choix ! L'odieux Plenel et le non moins pénible Bourdin ! Un choix malin et judicieux: face à deux pitbulls mal léchés, peu appréciés du "peuple de droite", le président ne pouvait qu'apparaître sympathique et courageux. Courageux, ne déconnons pas, mais sympathique, oui, il n'avait pas beaucoup d'effort à faire pour le paraître face à deux gars sans cravate, infoutus de donner du "Monsieur le Président" préférant  un familier " Emmanuel Macron" pour couper sans cesse la parole à celui qu'ils étaient supposés questionner. Bourdin et Plenel se voulaient "punchy" comme on dit maintenant mais n'ont à aucun moment réussi à désarçonner Jupiter qui lui, par contre, s'est fait un malin plaisir de rembarrer Plenel dès que c'était possible (le petit rappel sur ses ennuis avec le fisc, par ex.). Si Bourdin fut égal à lui -même, j'ai trouvé le trotskiste moustachu bien moins mordant que d'habitude, presqu'éteint par moment, presque étouffé par Bourdin et Macron.

J'entends ci et là que l'exercice était inédit, que cette interview ferait date et blablabla... C'est oublier un peu vite Yves Mourousi... Mais passons.

Sur la forme donc, un décor majestueux avec visu sur la Tour Eiffel, idéal pour rehausser plus encore l'image d'un président jupitérien, rien n'est trop beau pour le Maître des Horloges. Une arrivée du couple présidentiel se tenant main dans la main avec descente majestueuse et posée des marches du Palais de Chaillot. Une grande salle astucieusement éclairée et une immense table moderne réalisée pour l'occasion. Voilà, c'est tout. Du Beau, du bon, de la théâtralité, du majestueux, de la politique spectacle: La France d'en haut, quoi... et un Macron donnant l'impression d'être habité d'une illusion puérile de toute puissance.

Sur le fond... ben à vrai dire, et même si le Macron a abordé quasiment tous les sujets du moment, je suis resté sur ma faim. On n'a rien appris que l'on sache déjà et il n'a rien annoncé qui ne le fut pas avant l'émission, y compris à propos des frappes contre le régime de Damas. Il était acquis qu’Emmanuel Macron n’avait d’autre choix que de s’exprimer au moment où, sur le front intérieur comme extérieur, sa politique est contestée. Il était également acquis qu’il n’avait nullement l’intention d’infléchir sa ligne. En somme, le président avait plus à montrer : sa volonté, sa détermination, son autorité, qu’à dire. D’où l’intérêt d’un débat façon combat de boxe. La forme pugilistique a cet avantage que le bruit des coups permet de couvrir le vide des mots.

Sur tous les sujets ou presque, Emmanuel Macron est resté dans l’esquive : sur les frappes en Syrie, où sont les preuves (que l’on ne demande qu’à croire) ? sur la SNCF, qui paye la dette et à quelle hauteur ? sur la fiscalité, à quand la fin du matraquage des classes moyennes ? sur l’islam politique, pourquoi un tel laxisme coupable ? Après 3 heures d’un débat parfois confus, on n’en savait toujours pas davantage. Quant à nous, téléspectateurs, nous aurions du nous souvenir qu'une mise en scène habile n'a jamais sauvé un mauvais scénario. Et c'est exactement ce qui s'est produit hier soir.

Alors pourquoi cette émission si ce n'est pour faire de la com' à nos frais et pour se mettre en valeur ?

Quitte à donner dans cette insupportable politique spectacle, on aurait aimé qu'il y en eut du spectacle, abusés nous fûmes; remboursez ! J'en ai vu des débats politiques et des politiciens se faire interroger mais je crois bien que c'est la première fois que je me suis emmerdé à ce point.

Et pendant que Macron jouait avec ses interlocuteurs, d'autres, ailleurs, à Toulouse, mettaient le souk, brûlaient des voitures et caillassaient les flics... qui avaient eu le malheur de demander à une totale bâchée de se dévoiler et de présenter ses papiers.

Et pendant que Macron se jouait de Bourdin et de Plenel, à NDDL, 2 500 gendarmes se font blesser et humilier par 200 pouilleux qui par un prompt renfort se virent 700 à 800 à faire aujourd'hui la nique aux autorités.

Ce pays se barre en sucette, nous le savons, nous le voyons tous les jours un peu plus; Macron serait-il aveugle ?


D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

46 commentaires:

  1. Pareil que toi : je les ai trouvés ennuyeux -sauf que je n'ai tenu qu'une demi-heure, et encore : les yeux mi-clos, ce qui divise encore par deux. Ce qui ne fait plus qu'1/4 d'heure !(Faut-il ajouter que je n'ai écouté que d'UNE oreille... distraite ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Al: En clair, tu ne l'a pas écouté ni regardé :)

      Supprimer
  2. " Ils sont arrivés se tenant par la main / Comme deux chérubins "... chanté par Edith Piaf

    J'ai tout manqué, exprès et ai suivi la soirée consacrée à " Vol au dessus d'un nid de coucous " sur Arte, le film puissant et courageux, le documentaire.

    Voir des petits bouts est suffisant.
    La Toue Eiffel en symbole phallique, viril, me fait marrer.

    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Chocolat: tu n'as rien loupé

      Supprimer
    2. Un jour, peut-être,madame loupera une marche - je sais, c'est méchant de le penser ... mais imagine-t-on le Général de Gaulle et Madame Yvonne de Gaulle se tenant par la main, alors que leur amour conjugal était réel ?
      Madame Chocolat

      Supprimer
  3. "Une arrivée du couple présidentiel se tenant main dans la main avec descente majestueuse et posée des marches du Palais de Chaillot".
    Comment! il sont vraiment arrivés dans cet équipage?
    J'aperçois,sur les marches, deux courtisans qui ont toutes les qualités qu'il faut pour commenter les faits et gestes du couple présidentiel,façon "Point de vue,Images du monde".
    L'immonde Alain Duhamel ou le gluant Stephane Bern?

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemiaire: oui, oui, ils sont bien arrivés comme cela.

      Supprimer
  4. "sur l’islam politique, pourquoi un tel laxisme coupable ?"
    LAXISME ! c'est tout le contraire, volonté d'imposer l'islam voire la charia à la France.
    Je reviens avec des billes "l'Islam n'a aucune racine en France"
    L'Abbé Thyse

    RépondreSupprimer
  5. A bien y réfléchir, ces journalistes se sont révélés tels qu'ils sont : des vendeurs de soupe. Non des petits restaurateurs honnêtes artisans, mais bel et bien des grands faiseurs de lyophilisés, comme Knorr.
    Marque qui la propriété du conglomérat Unilever, renommé comme un des meilleurs praticiens du marketing qui permet de vendre du sable cher à un bédouin riche, du sable moyenne gamme à un bédouin petit bourgeois et du sable premier prix à un bédouin prolétaire.
    Sachant que le prix de revient des trois catégories est quasiment identique, je vous laisse envisager la marge réalisée sur le segment "premium"
    Mandatés par les annonceurs qui financent la chaîne de télévision, ils ont bien placé le produit "Macron".
    Les deux "journalistes" pousseraient des hauts cris s'ils savaient ce que je pense d'eux. "Ah non, nous sommes indépendants, nous posons les questions que nous voulons"
    Les vils tartuffes ont totalement intériorisé le processus de mise en valeur sous des dehors de fausse prise à partie, à moins qu'ils ne soient des tartuffes à prendre en pitié parce qu'il n'ont aucune conscience d'avoir intériorisé au plus haut point leur condition de vendeur de soupe.

    Quant à Macron, ce roi des démagogues prince des sophistes à moins que ce ne soit l'inverse, il montre là à quel point il est dangereux et délétère pour la Nation qu'il est censé diriger.

    Popeye

    RépondreSupprimer
  6. Excellent, mon cher Corto ! C'est tout à fait ça ! Le beau et jeune Macron s'est payé tête de deux vieux journaleux patibulaires mais presque. A vrai dire, si hier soir je me suis ennuyée, aujourd'hui, j'en ris encore ! Et on veut nous faire croire que Macron a trouvé la bonne méthode pour gouverner la France : l'autorité !
    Mais il n'y a qu'à ouvrir les yeux, et regarder le pays : partout c'est la chienlit qui gagne !
    Le président Macron, lui a déjà rendez-vous pour une prochaine séance de foutage de gueule, exercice où, reconnaissons-le, personne ne lui arrive à la cheville !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: bien d'accord, la cchienlit partout et de plus en plus voyante: NDDL, facs et lycées infiltrés par LFI, les quartiers, Nantes, Toulouse, etc... ça devient assez dingue.
      C'est vrai qu il est fort le Macron, prochaine seance de foutage de gueule au parlement européen

      Supprimer
  7. Les cultes autorisés et…contrôlés par le premier consul
    Source : Site UQAC – Hippolyte TAINE - LES ORIGINES DE LA FRANCE CONTEMPORAINE V
    LE RÉGIME MODERNE
    Napoléon, le ministre de Dieu sur terre qui régente tout aurait oublié l'islam alors que l'on nous serine que cette secte aurait des origines au même titre que le catholicisme. Fake news pour justifier le laxisme envers les attentats.

    Aucune assemblée ecclésiastique, protestante, catholique ou juive, ne pourra prendre et publier une décision doctrinale ou disciplinaire sans l’approbation du gouvernement . Aucune assemblée ecclésiastique, protestante, catholique ou juive, ne pourra se tenir sans l’approbation du gouvernement. Toutes les autorités sacerdotales, évêques et curés, pasteurs et ministres des deux confessions protestantes, inspecteurs et présidents consistoriaux de la confession d’Augsbourg, notables de chaque circonscription israélite, membres de chaque consistoire israélite, membres du consistoire israélite central, rabbins et grands rabbins, seront nommés ou agréés par le gouvernement et payés par lui, directement de sa bourse, ou indirectement, grâce à lui, par un arrêté « exécutoire » de ses préfets. Tous les professeurs des séminaires protestants ou catholiques seront nommés et payés par le gouvernement. Quel que soit le séminaire, protestant ou catholique, son établissement, ses règlements, sa police intérieure, l’objet et l’esprit de ses études seront soumis à l’approbation du gouvernement. Dans chaque culte, une doctrine distincte, formulée, officielle, dirigera l’enseignement, la prédication, toute instruction publique ou particulière : pour le culte israélite, c’est « la doctrine enfermée dans les décisions du grand sanhédrin » ; pour les deux cultes protestants, c’est la doctrine de la confession d’Augsbourg, professée dans les deux séminaires de l’Est, et la doctrine de l’Église réformée, professée dans le séminaire de Genève ; pour le culte catholique, ce sont les maximes de l’Église gallicane, c’est la déclaration faite par l’assemblée du clergé en 1682 , ce sont les quatre célèbres propositions qui dénient au pape toute autorité sur les souverains dans les choses temporelles, qui subordonnent le pape aux conciles œcuméniques dans les choses ecclésiastiques et spirituelles, qui, dans le gouvernement de l’Église française, donnent pour limites à l’autorité du pape les anciens usages ou canons reçus par cette Église et adoptés par l’État.
    L'Abbé Khan

    RépondreSupprimer
  8. Là encore rien sur l'islam...

    Plus brièvement, et en manière de résumé, le Premier Consul a dit dans une conversation privée : « Il faut une religion au peuple, et il faut que cette religion soit dans la main du gouvernement ».
    Sur ce thème, ses légistes, anciens parlementaires ou conventionnels, ses ministres et conseillers, gallicans ou jacobins, ses orateurs auprès du Corps législatif et du Tribunal, tous imbus du droit romain ou du Contrat social, sont des porte-voix excellents pour proclamer en phrases arrondies l’omnipotence de l’État. « L’unité de la puissance publique et son universalité , dit Portalis, sont une conséquence nécessaire de son indépendance. La puissance publique doit se suffire à elle-même ; elle n’est rien, si elle n’est tout... » Elle ne tolère pas de rivales ; elle ne souffre pas que d’autres puissances viennent, sans son consentement, s’établir à côté d’elle, peut-être pour la saper et l’ébranler. « Un État n’a qu’une autorité précaire quand il a dans son territoire des hommes qui exercent une grande influence sur les esprits et les consciences, sans que ces hommes lui appartiennent, au moins sous quelques rapports. » Il commet une imprudence grave, « s’il demeure étranger ou indifférent à la forme et à la constitution du gouvernement qui se propose de régir les âmes », s’il admet que les cadres qui enserrent la croyance et l’obéissance des fidèles « puissent être faits ou changés sans son concours, s’il n’a pas, dans des supérieurs légalement reconnus et avoués, des garants de la fidélité des inférieurs ». Telle était la règle en France pour le culte catholique avant 1789, et telle sera la règle, à partir de 1801, pour tous les cultes autorisés. Si l’État les autorise, c’est pour « diriger des institutions si importantes vers la plus grande utilité publique ». Par cela seul qu’il agrée « leur doctrine et leur discipline », il entend, les maintenir intactes et empêcher « que leurs ministres ne puissent corrompre la doctrine confiée à leur enseignement ou secouer arbitrairement le joug de la discipline, au grand préjudice des particuliers et de l’État ». C’est pourquoi, dans le statut légal par lequel il s’incorpore une Église et prend acte de ce qu’elle est, il écrit en termes précis ce qu’il exige ou permet qu’elle soit : désormais elle sera telle, à demeure ; ses dogmes et ses canons, sa hiérarchie et son régime interne, ses subdivisions et circonscriptions territoriales, ses sources de revenu régulières ou casuelles, son enseignement et sa liturgie sont des choses définies et des cadres fixes.

    C'est un peu long mais cela vaut le détour
    L'Abbé Cédaire

    RépondreSupprimer
  9. Honnêtement, je me fiche complètement de ce qu'il peut raconter, c'est du pipeau. Il annonce encore une fois qu'il n'y aura pas de hausse d'impôt, mais il n'a pas parlé de la dégelée de taxes en préparation, y compris le deuxième jour de "solidarité" qui n'est qu'une taxe déguisée.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: c'est tout son problème à Macron: faire en sorte qu'on l'écoute, le pb c'est que grosso merdo, seuls 18% des Français ont voté pour lui et que sa cote de popularité a dégringolé encore plus vite que celle d'Hollande, ce dernier y mettait pourtant tout son coeur

      Supprimer
  10. j'ai lu qque part que l'attaque sur le Syrie nous a couté rien qu'en matériel 16.3 millions d'euros : 6800 mois soit 566 ans de salaire pour une ash dans une ehpad .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dieter: quand on aime jouer au petit chef de guerre, on est pas à 16.3 millions d'euros

      Supprimer
  11. Je veux te remercier, cher Corto, d'avoir eu le courage d'écouter le Grand Timonier jusqu'au bout et je t'ai d'ailleurs encouragé en cours d'émission... Moi, comme je savais que tu t'y coltinerais et que tu nous ferais un très bon compte-rendu, je ne me suis pas imposée ce spectacle ou chacun était à sa place, dans l'attaque et la défense. Et le Président est sorti du ring sous les hourras de journalistes et autres naïfs qui, par effet de miroir, l'ont forcément trouvé bon. Malinx le lynx !
    J'avoue que j'ai zappé une fois pendant quelques minutes à peine supportables pour admirer le beau décor du Palais de Chaillot que je ne connais pas.
    Je ne me fais plus guère d'illusions mais je m'accroche encore à ton blog...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IDEL: magnifique palais de Chaillot, à visiter. Et je comprends que tu n ai pas suivi, c'était assez indigeste, soporifique et prévisible.
      Tiens pour l'anecdote, après le show, ils sont tous aller boire un coup ensemble dans un coin du Palais : Macron, Brizitte, Bourdin,les journaleux, les équipes BFM et les quelques pique assiettes habituels (ministres, etc;;;) , ils ont bu à notre santé et à la réusssite de l émission

      Supprimer
  12. Grève totale contre Manu , je ne l'écoute plus , ne veux plus le voir , le range dans les oubliettes de ma mémoire , dès l'instant qu'il apparaît sur l'écran je zappe .
    Brizitte a du lui couper les coucougnettes pour arrivé à ce stade de veulerie , Hollande revientttttttttt !! Non je déconne .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. claude Henri: moi je continue encore mais je ne lui accorde pas la moindre once de sincérité.

      Supprimer
  13. La photo de fin de post résume bien le personnage.

    Comme disait le grand George Carlin, "à la différence des politiciens, quand j'ai fini de me masturber, j'ai quelque chose à montrer à mes amis".

    Corto, quel courage de se coltiner ce baltringue. Ca fait plus de dix ans qu'il n'y a plus de télé chez moi et je ne m'en porte que mieux : voir/écouter ces grands malades n'est pas bon pour mon palpitant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Théo: ça va, malgre l'hypertension, j'ai un palpitant en béton !

      Supprimer
  14. Géo

    J ai vu un extrait de l entretien sur Youtube,l imposteur déclarait que l ONU lui avait donné mandat pour agresser la Syrie,qu'il avait convaincu d autres dirigeants d attaquer la Syrie et diverses rodomontades du capitaine macron et je ne sais plus quels autres mensonges encore,j ai arrêté avant qu'il dise qu'il avait aussi créé le Ciel et la Terre et qu'il s était reposé le septième jour,je suppose aussi qu'il a sorti la Brigitte d une de ses côtes mais pas de quoi se glorifier là non plus vu le résultat du boulot!
    Rien que la mine et les yeux sentaient la menterie,en outre il a un début de calvitie et je lui rappelle que Dieu a une longue barbe et des cheveux blancs c est pas un calbo.En fait trois têtes de mort emplies de tromperies discutant devant un parterre de téléspectateurs.
    Rien d emballant,mes condoléances pour ceux qui ont bu la version complète télévisée sur grand écran! Il y a aussi une scène sur Youtube où Le Drian dit que les preuves de cette imaginaire attaque chimique auraient été trouvées sur les réseaux sociaux...sur les réseaux sociaux!
    Mais il ne dit pas le montant de commission perçu pour les ventes d armes aux Saoud.
    Essayons de décrypter:
    Le macron s est dit,pour imager,que tous ces mystères le dépassant il lui fallait feindre d en être l'organisateur...en quelque sorte!

    Ses maîtres,les mêmes que ceux des deux autres larbins,lui ordonnent de faire telle chose sans discuter,un genre de rituel sacrificiel et rémunérateur sur fond de braderie des meubles de la maison France qu'il va continuer à leur vendre en encaissant leur monnaie de singe,il est donc obligé d obéir sinon on va lui ressortir publiquement des dissimulations de fonds au fisc et autres histoires de campagne électorale,puis aussi quelques turpitudes privées parce la Brigitte elle ploie sous le poids des cornes ou c est mon imagination?Bon!C'est mon imagination mais n est pas homme celui que l on croirait.
    Donc le macron obéit car ça lui rapporte et sa paye de nervi est grasse,mais il lui faut justifier diverses mesures au con peuple,il va raconter des chars,il lui faut être à la fois le capitaine Fracasse et le baron de Crac ou de Munchhaüsen-il a sa grosse fierté quand même!-alors il fonce et tant pis si les ficelles sont trop grosses.Jupiter mal aspecté rétrograde c est tout ça,ne jamais attendre autre chose de lui que mensonges,absence totale de scrupules et d honnêteté et en définitive insignifiance et échec il ne saurait faire autre chose il est comme ça et choisi pour ça.Attali n a que des mauvais choix,chargé au niveau France de prendre non pas les plus capables mais ceux qui sont les mieux placés au moment électoral et il ne peut cumuler les deux avantages en outre un type doué ce serait risqué la marionnette peut avoir goût de liberté.(Voir Angélique Delorme par exemple,un parfait pantin possible,le double masculin du macron).

    RépondreSupprimer
  15. Retour d'ascenseur à BFMTV et aux petits camarades qui l'ont aisé lors de sa sinistre campagne électorale ? Quelle idée d'arriver main dans la main avec sa chérie ! De la mise en scène pour faire pleurer d'émotion dans les chaumières ? Croyez vous que cet homme là a un quelconque lien avec le peuple français ? j'en doute ! Je n'ai pas suivi une émission qui ne m'intéresse pas . J'ai préféré les décors surannés d'Oxford et l'inspecteur Morse .... De toute façon on prend le citoyen français pour un con ... Combien a couté cette émission quand on fait les poches aux vieux ??? Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Il faut ajouter bien sûr le coût des missiles détruits en vol par les Syriens,ce que d autres ici ont déjà signalé,mais aussi celui de leur remplacement,et puis la Russie ne va pas en rester là,nous devrions ajouter bientôt le coût des sanctions économiques qui se profilent à l horizon comme autant nuisibles que des navires de guerre,l imposteur de l Élysée n a manifestement aucune idée réelle de l engrenage dans lequel il embarque le pays,normal quand on trahit ce pays comme il le fait lui aussi.Maintenant c est au tour du président Poutine de jouer sur l échiquier qu'il occupe et les mauvaises surprises sont à venir.

      Supprimer
    2. Marguerite: le cout de l'émission ? m'enfin, c'est pas cher c'est l'Etat qui paiera. Pour la Syrie, il n'avait aucun mandat de l'ONU et il a joué sur les mots en parlant de légitimité des frappes plutot que de légalité. Ila donc bien violer le droit international mais Jupiter n'est pas à ça près.

      Supprimer
  16. Géo

    Pendant ce temps:

    "Youtube.Notre Dame des Landes les zadistes se renforcent les heurts persistent"
    Selon le journaliste de RT il y aurait des bus affrétés qui convergeraient vers la zad et trente mille personnes seraient attendues en renfort contre les CRS.

    En bandeau de la vidéo il y a déclarations du macron du style qu'avoir lancé des missiles sur la Syrie,(État souverain)cela n est pas une déclaration de guerre!
    La langue de Orwell,"la guerre c est la paix",risque de ne pas être comprise par tous ceux qui n ont pas lu le livre...ni par les autres pour peu qu'il leur reste un cerveau.

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Corto ,
    Vous parlez des heurts à Toulouse , mais à Nantes , la manif a dégénéré Samedi .
    64 Blessés parmi les CRS ....
    Bilan de la [#Manifestation] à #Nantes en soutien aux expulsés de la #ZAD :

    6700 manifestants au plus fort,
    12 interpellations effectuées par nos services,
    64 blessés parmi les forces de l’ordre (dont 2 conduits au @CHUnantes).

    — Police Nationale 44 (@PoliceNat44) 14 avril 2018
    ------------------------------------------------------
    Quand à Notre Dame des Landes , pas de trêve Dimanche avec de nombreux renforts .
    ""le seul objectif qu’il semble avoir tenu c’est d’attirer tous les militants violents d’ultra-gauche prêts à en découdre en France voire dans les pays voisins (Hollande, Allemagne, Pays Basque, Espagne, Italie) sur la ZAD. ""
    La ZAD devient un site "touristique" . Le comble se serait que les CARS MACRON favorise l 'arrivée des alter-mondialistes de tout poil .
    OEIL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OEIL: c'est vrai que j ai oublié la manif de Nantes, nid d'antifas et de gauchistes s'il en est

      Supprimer
  18. Mon Dieu, quel spectacle pitoyable!!!
    D'une part, On attaque un état souverain, et on est pas foutu de virer 200 crasseux, qui vivent sur le dos de la société comme les tiques sur le dos d'un chien. Plus grave on laisse la situation dégénérer sur site ainsi que dans les grandes villes? mais on rêve? Mais quand va t'on éradiquer définitivement cette vérole ultra gaucho qui ne veut que foutre la merde et ne sont en fait que des nuisibles dont il faut se débarrasser?
    D’autre part, je ne vois personne dans la rue (excepté les racailles) pour exiger un changement dans la politique que mènent cette bande d'incapables de macronistes...La France crève mais c'est bientôt les vacances, alors on s'en branle...on ressort les shorts les tongs et les chemisettes...bientôt le temps de la sieste de la pétanque et du Ricard....pendant ce temps la les métèques s'installent un peu plus... Pauvre pays!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont déjà les vacances. La France ou une large partie de la France est en vacances, " pense vacances ".
      Madame Chocolat

      Supprimer
    2. GfB: pitoyable est bien le mot. Quandd éradiquer ? Les autorités ont une telle trouille qu il y ait des blessés graves voire un mort ou deux chez les pouilleux ( les gendarmes, par contre, en s'en fout) qu elles minimisent au maximum la répression, répression qui serait pourtant tout a fait légitime. Alors avant d'éradiquer, faudra du temps et un énorme courage politique qu'auun de ceux qui nous gouverne ne possède.

      Supprimer
    3. Géo

      Les vacances.
      Une interrogation:
      Quand on voit la répartition en divers pays des attentats dans le temps et les procédés employés pour chacun de ces attentats,on peut s inquiéter sur le risque réel de connaitre un attentat sur notre sol qui impliquerait non pas un individu mais plusieurs,avec armes à feu voire bombes en sus.Et qu'à la fréquence où ils ressortent en divers pays nous devrions faire attention pour les mois à venir en ce qui nous concerne,un attentat de ce genre ne se prépare pas en un claquement de doigts mais peut-être sur une durée de trois mois en moyenne,ce qui voudrait dire en tel cas qu'à l heure actuelle une bande de criminels terroristes organisés commencerait à en planifier un en France,tout cela étant,sauf rares cas,assez bien réparti dans le temps si nous regardons diverses dates.
      Quand Collomb prétend que trente deux attentats (trente deux tiens donc) furent dernièrement déjoués,cela est certainement davantage du domaine de la propagande médiatique que de la réalité de vraies conspirations planifiées.
      Si nous considérons que la nullité d un "gouvernement" est proportionnelle aux nombre de victimes d attentats(plus les dirigeants sont nuls et plus il y a de victimes)
      il est à craindre qu'en raison d une nullité encore plus marquée que précédemment des actuels "dirigeants",le nombre de victimes de futurs attentats soit encore plus élevé.
      Les millions depensés en missiles partis en cendres en Syrie auraient gagnés à être investis en moyens supplémentaires de surveillance et de répression contre les fichés S "islamistes".
      Mais cela aurait demandé que les gens au pouvoir en France soient devenus consciencieux,soucieux du bien commun et avisés,ce qui aurait eu pour conséquence de réduire considérablement le nombre de futures victimes.
      Ne rêvons pas.
      Comme quoi tout nouvel attentat commis sera encore à mettre au passif des "dirigeants" et après avoir joué le rôle du grand dirigeant qu' il ne sera jamais,le présumé président nous la jouera encore sur le registre larmoyant du pleureur aux larmes de crocodiles tenant en ses bras les proches de futures victimes.
      Alors qu'au fond il n éprouve aucune compassion pour ces gens(Jupiter rétrograde et pas rien que Jupiter,soit l esprit borné de caste privilégiée qui considère les autres comme des moins-que rien sauf du bétail destiné à être asservi et les victimes passées en pertes et profits.Cet individu et sa horde de profiteurs n ont aucune empathie).
      À ce niveau de négligence voulue...

      Supprimer
  19. J'ai lu quelque part que dans cette émission notre président
    faisait "folle de Chaillot", joli, non ?

    RépondreSupprimer
  20. Je ne sais pas comment on peut supporter d'écouter et de regarder cette enflure. Masochisme ? Abnégation paroxystique ? Pari stupide ? Quelque chose à se prouver à soi-même ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ne fait rien, Gérard, il s'écoute parler, c'est son bonheur

      Madame Chocolat

      Supprimer
  21. Je ne sais pas qui a payé la mise en scène ? BFM ?

    RépondreSupprimer
  22. Et pendant ce temps-là, le reliquaire d'Anne de Bretagne a disparu - mais pas pour tout le monde, selon la formule.

    Plus rien n'est protégé, dirait-on.

    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le coeur d 'une Reine de France a été volé ; l' un des responsables des collections du Musée Dobrée est pointé du doigt ; Un élu Socialo de Nantes mais aussi, " spécialiste" de .... l ' Afrique .
      ""Conseiller municipal socialiste de Nantes, Gildas Salaün est délégué aux coopérations internationales et relations nord-sud d’où son intérêt pour la Maison de l’Afrique. Mais il est aussi l’un des responsables du musée Dobrée, où le vol du reliquaire a été commis dans la nuit du 13 au 14 avril. Plus précisément, il y est chargé des collections de numismatique et de sigillographie. Plusieurs monnaies dont il avait la charge ont été dérobées en même temps que le reliquaire. Il est donc en cause à titre personnel dans la chaîne de déficiences qui a permis le vol.""
      Article sur Breizh-info.com :
      https://www.breizh-info.com/2018/04/16/93952/vol-du-reliquaire-anne-de-bretagne-priorites-mal-hierarchisees-nantes

      Supprimer
  23. Ah, bon ! Faudrait que j'arrête Facebook.

    RépondreSupprimer
  24. Géo

    Youtube.l ambassadeur russe révèle à j.l.Mélenchon ce qui s est passé entre macron..."

    ...et les Russes qui attendaient réponse du commis Rothschild à leur offre d analyse commune de la véracité de l emploi d armes chimiques par le président Assad.Le macron n a pas donné suite et a bombardé.Eux l avait prévenu que si un seul Russe périssait,les navires lanceurs de missiles seraient détruits!D où l empressement du macron à les prévenir des lieux des frappes.Les fameux missiles français furent détruits par des armes datant de l époque soviétique et les Russes n ont pas dévoilé leurs capacités militaires actuelles.
    Connaissant le fond du macron,on ne peut qu'être en alerte sur son manque total de maitrise de soi,sa vanité démesurée,son immaturité et ses crises de violence cachées au public,qui le rendent capable de commettre tôt ou tard un impair encore plus grave.Les soldats français sont-ils prêts à mourir pour des intérêts de financiers mondialistes, comme leurs prédécesseurs des deux précédentes guerres mondiales?et leurs familles à les laisser partir à l heure où,pour peu qu'on s en donne la peine,toutes les infos essentielles peuvent être collectées,au grand dam de la crapule Attali,agent infiltré en France d'une secte mondialiste criminelle.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient