mercredi 12 décembre 2018

Il y a quelque chose de pourri dans notre système judiciaire...



Cherif Chekkat,

29 ans,

67 mentions au casier judiciaire,

1ère condamnation à l'âge de 10 ans,

27 condamnations: tentatives de vols, vols, agressions, braquages, tentatives de meurtres, etc...,

fiché "S" pour radicalisation,

8 ans de prison cumulés en France, Suisse et Allemagne,

expulsé d'Allemagne en 2017 après avoir purgé une peine de prison,

et en liberté le matin du 11 décembre 2018...

Bilan de ce parcours exceptionnel le 11 décembre 2018 au soir:  2 morts, 1 personne en mort cérébrale, 12 blessés dont 6 en urgence absolue...

Il y a quelque chose de pourri dans notre système judiciaire. Laxisme.


Résultat de recherche d'images pour "strasbourg"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

55 commentaires:

  1. oh ! Vous croyez ? Notre système judiciaire n'est pas pourri, il est juste conçu pour protéger les présumés coupables, surtout s'ils sont "issus de la diversité", sans égard pour les victimes avérées ou potentielles. Et ça marche. Celui-ci avait juste trop regardé des films avec les méchants gangsters et le gentil Chérif qui a et aura évidemment toutes les excuses possibles et imaginables.
    40 ans de socialisme plus une mondialisation imbécile plus une immigration massive de gens "n'ayant pas nos codes culturels" ... voilà le résultat. Prévoir le futur est devenu une science exacte dans ce domaine.

    RépondreSupprimer
  2. Il bénéficie tout simplement d'une sorte de discrimination positive à laquelle vous-même, Corto, n'auriez certainement pas droit.
    La racine du mal se trouve à Bordeaux, à l'Ecole Nationale de la Magistrature.

    RépondreSupprimer
  3. Si Macron compte sur ce nouvel attentat djihadiste pour se refaire un bain de popularité et se présenter comme le père de la Nation,comme le faisait Hollande,foutez lui mon pied au cul,si vous le croisez...
    (Castaner,j'essayerai de m'en charger,moi même...)

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  4. Et personne qui ne nous dit, mon cher Corto, s'il a une double nationalité, ou pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas puisqu'il est né en France, à Strasbourg, c'est un plus produit Français

      Supprimer
    2. Absolument : français comme vous et moi. Enfin, pratiquement ... - aussi vrai que macron a été élu à la régulière !

      Supprimer
  5. Corto je ne voudrais pas trop en rajouter dans ces moments ou notre gpouvernement fait etalage de tte sa saloperie ambiante mais je peut vos dire et vs le savez que le fond n est pas encore atteint.Cela me fait bien rire lorsque les baveux de tf1 c news bfmtv et compagnie ns disent qu en F rance les fiches S ne sont nque quelque milliers.La verite se chiffre en millions a mon avis.Et oui si un jour tout cela pete le sang coulera a flots.Et ces salauds qui ont voter le pacte de MARRAKECH .AMICALEMENT

    RépondreSupprimer
  6. 720 policiers et militaires pour traquer cet assassin de merde!

    Mais c'est tout bénef'pour le djihad,ça !
    Il faut juste un terroriste avec un minimum de logistique pour tuer ou blesser grièvement des dizaines de gens!
    C'est le djihadisme low cost,le djihadisme à la portée des petites bourses,mais qui coûtera un pognon de dingue pour essayer d'appréhender un seul terroriste.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai écouté ce matin tous les "politiques" nous expliquer qu'il n'y rien à faire avec les fichés S .
    Ce qui veut dire , fermez-là , mourrez et restez tolérant .
    Espérons que le prochain gvt reverra avec beaucoup , très beaucoup , la justice en France .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce discours du renoncement est insupportable;insupportable!
      C'est le système qui est pourri,vérolé et qu'il faudrait faire exploser(je suis loin,pourtant,d'être dingue des révolutions).

      Les gilets jaunes y étaient presque parvenus,sans le vouloir,à observer la panique qui s'est emparée de l'exécutif,se préparant à faire ses valises pour Bordeaux,après la journée du 1er décembre.

      Vendémiaire.

      Supprimer
  8. 67 mentions au casier judiciaire,
    27 condamnations: tentatives de vols, vols, agressions, braquages, tentatives de meurtres, etc...,

    Bon on va dire que c'est 67 mention au TAJ : Traitement d'Antécédents Judiciaires.

    Donc 67 fois mis en cause, condamnés 27 ça veut dire que dans 60% des mises en causes, il était innocent ...

    Tube du WE ... https://www.youtube.com/watch?v=qsYzKtnvHfs

    --
    Pwet

    RépondreSupprimer
  9. Un type comme ça ne devrait pas être en liberté. Ou alors, ailleurs que chez nous. Mais attention! Pas d'amalgame.

    RépondreSupprimer
  10. Mon cher Corto,
    Pour avoir encadré des "délinquants de 18 à 25 ..26..ans" dans les années 90 en tant que militaire (JET :Jeunes en Équipe de Travail)pendant 3 mois, sortis tout droit des prisons de LOOS, FLEURY...., le nombre de condamnations était d'environ d'une dizaine par individu.
    Les années passent, le nombre augmente. Que faut-il faire? Le système judiciaire français est en décrépitude totale. Nos juges, en grande majorité de gauche (mur des cons), ne prennent aucune décision. Cet individu devrait être enfermé à vie ou......
    Colonialement
    Coloalbert

    RépondreSupprimer
  11. Shakespeare, dans son Henry VI, fait dire à Dick the Butcher, homme simple aimant les solutions de bon sens : "The first thing we do, let's kill all the lawyers.", une réflexion qui n'est pas, contrairement à ce que prétendent les faux savants, du deuxième degré et encore moins un éloge des "lawyers", "hommes de loi" au sens large : juges et avocats, tous fervents soutiens de la fiction juridique (la loi, c'est la volonté de quelques-uns soutenus par des hommes de main ; privée de l'appui des armes et de la force, elle redevient une opinion, et même une simple lubie). Sans aller jusqu'à les éliminer, les envoyer travailler dans les champs ne serait pas une mauvaise idée pour leur apprendre ce qu'est la réalité en dehors du gauchisme de salonnards (on peut substituer un p aux deux n).
    Je me demande toujours comment ces gens peuvent se voir dans un miroir ou dormir tranquillement. Il faut croire que le pouvoir de nuire (les boches ont un nom pour cela : schadenfreude) et les prébendes, chez les gens dépourvus de honte, sont autant de satisfactions. En plus, ils sont à l'abri : les victimes n'ont aucun vrai recours (je parie que les promoteurs du "mur des cons" ont eu des promotions dans le genre saal). :-(
    Pas étonnant que ces gens refusent d'être tenus comptables, responsables et coupables de leurs mauvaises actions, et d'être jugés à leur tour par les victimes de leur idéologie folle, de leur complaisance envers les coupables et de leur mépris envers les victimes.
    Si la justice immanente existait, elle les frapperait à leur tour. Elle n'existe pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus tard, peut-être, plus tard car le diable paie comptant -notamment en avancement et puis un jour c'est " lui qui les juge ".
      "Socrate juge la cité, Jeanne signe le jugement
      Et à la Cour siègent ce soir la Reine et Charlotte Corday. "
      Madame Chocolat

      Supprimer
    2. Je pense qu'ils s'estiment appartenir au camp du Bien. Tous ceux qui les critiquent sont donc des ennemis du Bien, et tous les moyens sont bons pour les combattre.
      Au-delà du manichéisme, il y a une dimension religieuse très forte dans la façon de penser et l'organisation du pouvoir. Le président est le pape, ses ministres des cardinaux, les députés des évêques... Il y a aussi des curés, des missionnaires, des aumôniers, des inquisiteurs, des exorcistes...

      Supprimer
    3. Merci pour les boches...vous voudrez bien mettre un S à Schadenfreude en passant par la Lorraine...

      Supprimer
  12. Et que dire, mon cher Corto, de nos chers journalistes, en l'occurrence Nicolas Beytout qui, ce soir sur LCI, s'adressant aux Gilets Jaunes, osait dire : "Est-ce que vous continuez au risque de provoquer des attentats terroristes ?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils osent tout !
      Serge July en appelle à l'union nationale !
      Le lendemain de la signature du pacte de marrakech, en catimini et sans débat...

      Supprimer
    2. Faut être une grosse merde (le type subventionné qui parle dans la lucarne hein, pas vous Marianne) pour tenir des propos aussi obscènes.

      Supprimer
    3. C'est normal, son vrai nom c'est Beytoutou.
      Homo Orcus

      Supprimer
  13. Le pire du pire
    Le malheureux en état de mort cérébrale sera débranché pour que ses organes soient greffes
    Assassine par un gnoul, acheve par la medecine vronzaise
    Qui dit mieux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben là je n'y avais pas songé mais c'est pourtant très vraisemblable. Pour autant que la famille mise au courant de ses droits veuille s'y opposer.

      Supprimer
    2. Horreur si c'est vrai.

      Madame Chocolat

      Supprimer
    3. Et greffé sur un autre du même acabit, si ca se trouve...

      Supprimer
    4. S'il n'est pas inscrit au fichier des refus de don d'organes, la famille ne peut rien dire et hop les hôpitaux font leur marché

      Supprimer
  14. Géo

    "C est le gouvernement français qui prépare les attentats.Youtube."

    L' organisation de la terreur...
    Quand le peuple manifeste trop son mécontentement il convient de détourner son attention...
    Les ministères de l intérieur des affaires étrangères et de la défense sont concernés...
    Etc...
    À écouter religieusement.

    Il y avait photo du Castaner après l attentat.
    Et lorsque l on voit son expression faussement affairée...l attitude du comédien secrètement content de ce qui était arrivé,non pas forcément par sadisme quoique mais il n a pas d empathie et il y a le soulagement intérieur réel que cet événement génère en lui,lui qui risquait de sauter avec la façon inique dont il avait très mal géré l opposition des Français qui manifestaient.

    Si l'on s intéresse à l Histoire des services secrets et à la diplomatie secrète,tout cela coule de source.
    On recrute toujours un certain lot de mercenaires parmi la racaille,souvent des êtres frustres et sans scrupules,souvent dupés et sacrifiables après travail fait.
    Des Mémoires de Vidocq aux méthodes communistes ou nazies reprises contre les peuples c est toujours le même scénario adapté au temps.
    Les Italiens connaissent le groupe Gladio la loge p2,la FM impliquée de l aveu d un juge chargé des enquêtes.
    On peut même fabriquer une fausse identité à charge ou à décharge pour les taupes en réserve selon l usage qui leur sera attribué.

    Un Benallah est par exemple un profil idéal de recruteur du fait de ses origines et de sa mentalité,adaptées au contexte actuel.

    Qui peut encore croire que le "gouvernement" a souci de la vie des citoyens avec ce qui se passe actuellement toutes les mesures félones prises contre l intérêt commun et ses actes de haute trahison.

    Mise en scène macabre par un gouvernement acculé que cet "attentat".

    RépondreSupprimer
  15. Géo

    Ajoutons que l onde de choc résultant de la révolte populaire en France étant assez forte il est à prévoir et à redouter que cet "attentat" soit suivi par d autres aux approches de la fin de l année afin de juguler plus efficacement cette révolte en pratiquant le "management de la terreur".
    Mais un peuple conscient de l identité des gouvernants commanditaires de l acte,peut les faire reculer si ils voient que faire commettre des attentats ne sert plus à rien.
    Les gilets jaunes ont mis la bête aux abois.Elle montre maintenant son vrai visage à tous.

    RépondreSupprimer
  16. Faudra faire gaffe quand les flics vont nous ficher "J"
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  17. Syndicat de la magistrature, signature du pacte de Marrakech,volonté de modifier la loi de 1905 au profit des islamistes , on voit clairement dans quelle direction va notre "gouvernement": intelligence avec l'ennemi....

    RépondreSupprimer
  18. Laxisme et complaisance avec l'islam en général, même causes même effets.
    Plus qu'à attendre le prochain et se reposer toujours les mêmes questions?
    Nunez qui dit que l'on ne peut pas à ce stade dire que c'est vraiment un attentat terroriste, il a pas reçu de faire part? Avec Castaner ça fait une sacré paire de "terreurs" à la tête de l'intérieur.
    bonne journée
    DD

    RépondreSupprimer
  19. L'attentat de Strasbourg ? De la routine pour les experts en coups tordus... Ou l'art d'instrumentaliser l'islamo-terrorisme quand l'urgence l'impose, quand tout vacille autour de soi et que la fin de partie approche. Fucking Gilets jaunes !

    Super Chérif, contrôlé à son domicile quelques heures avant l'attentat par la fine fleur de la gendarmerie nationale et deux agents de la sécurité intérieure, pénètre (tombé du ciel ?) dans l'une des zones les plus sécurisées de France, et disparaît presque comme par miracle après le massacre.

    Les affranchis et les dégourdis écouteront Xavier Raufer s'interroger et balancer sur cette affaire pas si ténébreuse que ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il y a des morts et des blessés tout de même !
      Madame Chocolat

      Supprimer
  20. le 11/12/2018, l'identité de la bête humaine a été communiquée dans les minutes qui ont suivies l'annonce de cet attentat! il a donc été identifié alors qu'il faisait nuit noire dés les premiers tirs……...
    le 12/12/2018, le lendemain, soit presque 24 heures plus tard, la photo n'est publiée qu'en fin d'après midi......…

    J'ai sans doute l'esprit tordu mais l'enchainement de toute cette affaire est bizarre!

    Quant aux annonces des uns et des autres, le chef comptable castagnette 700 hommes 2 hélicoptères, nunez pour qui l'attentat terroriste n'est pas avéré, boucles d'or qui demande au gj de cesser......….
    Ces politiques devraient cesser de dire tout et son contraire!
    Chacun y va de son commentaires dés qu'un micro se tend ou qu'un plateau de tv les invite!

    Ils ne font que de la com mais dans le concret que font ils?
    Lisa

    RépondreSupprimer
  21. Bien sûr, l'Etat Français n'a pas organisé cet attentat. Mais la conjugaison d'une politique d'impunité des racailles professionnelles avec une politique de laisser faire total envers l'Islam rend l'Etat coupable de fait. On est très au-delà du laxisme ou de la négligence. Errare humanum est, perseverare diabolicum.

    Les Gilets Jaunes "complotistes" n'ont donc pas complètement tort. D'autant plus que le gouvernement n'a pas hésité à instrumentaliser cet attentat et ces thèses complotistes pour décrédibiliser le mouvements des Gilets Jaunes.
    Le discours à l'Assemblé de ce député marcheur du Bas-Rhin en a été la parfaite illustration. Quand je l'ai entendu à la radio, j'ai eu la nette impression qu'il a plus été choqué par les attaques contre le gouvernement que par l'attentat lui-même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1) Vous surestimez nos dirigeants. On parle de gens qui ont été mis à genoux par un garde du corps zélé.

      2) Vous sous-estimez les ravages de l'Islam. Ces 30 derniers jours ont été répertoriés 114 attaques islamiques dans 23 pays, dans lesquels 814 personnes ont été tuées et 769 blessées. https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=Last30
      Le Coran justifie ces crimes contre les Non-Musulmans (la soumission ou la mort). Il me semble que le Coran n'a pas été dicté par les Sionistes.

      Supprimer
  22. Les doutes, les questionnements légitimes sont assimilées par la bien-pensance à un complot. Le fait est que je trouve le hasard bien à propos. Macron, Castaner étaient en PLS la semaine dernière. À priori, ils sont requinqués et ne manquent pas de désigner les coupables :le laxisme des juges ? Non, la mauvaise appréciation du danger ? Non, le climat délétère au sein d'une communauté ? Musulmane salafiste ? Surtout non, pas d'amalgame,ce garçon fiché S, bien connu des services de la Police (et très très vite identifié mais sans placarder son identité et s photo alors qu'il était recherché ?!), était un bon gars d'après ses voisins.
    Donc, j'en reviens à la cause de ce mal qui sont les responsables ? Les Gilets Jaunes qui, après avoir été arrêtés, eux arbitrairement,sont priés de rentrer sagement chez eux. Et d'arrêter d'empecher les policiers de faire leur travail. Parce que tout est de leur faute. Tout ce bordel, c'est de leur faute. C'est vrai, depuis quand les gueux viennent l'ouvrir alors qu'on a une mission quasi divine à accomplir :le règne de Jupiter sur terre ! (bon un peu secoué quand mème !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le même genre de coïncidence troublante, l'explosion de l'usine AZF (un truc qui n'est presque jamais arrivé dans le monde depuis les débuts de l'ère industrielle)à Toulouse, dix jours après les attentats de New York (un truc qui n'était jamais arrivé tout court). L'hypothèse terroriste a été évacuée de manière tellement rapide, malgré quelques éléments intéressants, que c'en est suspect.

      Alfred

      Supprimer
    2. Et pour apporter de l'eau au moulin d'Alfred, mon cher Corto, je peux certifier ici, que le jour de l'explosion, alors que je questionnais au téléphone, mon petit-fils adolescent, sur ce qu'il avait entendu de Cugnaux où il habitait, il m'a dit avoir entendu deux explosions à très peu d'intervalle, la seconde beaucoup plus forte que la première.
      A noter que quelques années plus tard, alors que l'affaire était à nouveau sur le tapis, il me dit ne plus se souvenir de m'avoir parlé de cette deuxième explosion!

      Supprimer
    3. Si je peux me permettre : "Jupiter et Allah, même combat" ? OK, je sors ...

      Supprimer
    4. Gérard, les islamistes sont les alliés des dirigeants. Ca leur permet de justifier tout plein de trucs dégueulasses contre la population.

      Supprimer
  23. Attentat, terroriste …. Ras le bol de ces termes tombés dans la banalité que l'on ne sera pas plus surpris lorsqu'une prochaine ordure dégainera au nom de l'islam.
    Massacre, tuerie, …. jusqu'à la prochaine banalisation.

    RépondreSupprimer
  24. Tout pareil. A pleurer. A hurler ?

    RépondreSupprimer
  25. Badinter a fait abolir la peine de mort; un ou plusieurs policiers à Strasbourg viennent de la remettre au goût du jour, hier soir à 21 heures, et sans aucun procès.
    Coloalbert

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Affaire ténébreuse : ils n'ont pas essayé de l'arrêter vivant, ils avaient des ordres de tirer, ?
      comme ça le terroriste n'a pas parlé,
      et l'attentat n'a toujours pas été revendiqué

      Supprimer
    2. Là dessus, et bien que je sois farouchement opposé à la peine de mort, je ne leur jetterai pas la pierre, ça évitera -au moins dans le cas présent- à la magistrature d'étaler sa mansuétude coupable, pour ne pas dire complice. Il ne reste plus qu'à espérer d'elle ne donne pas la voix à la famille du présumé innocent -même si la presse n'a pas tardé à le désigner comme présumé coupable. Au fait, y a-t-il encore présomption, à ce stade ?

      Supprimer
    3. au dire de son propre frère ce terroriste aurait donc touché 80 000 euros, il n'agissait donc pas par conviction mais en tant que tueur à gages, mais pour le compte de qui ?

      Supprimer
    4. Surtout ne creusez pas la question...vous allez tomber sur un nid de malfrats perchés au-dessus de ceux qui ne sont rien...

      Supprimer
  26. Annie

    Hélas, maintenant 4 morts - 1 musicien... Assassinés par, comme disait un député de l'est "un Français né en France, un Alsacien né en Alsace, un Strasbourgeois né à Strasbourg" avec des trémolos dans la voix, pret à fondre en larmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et huit morts à cause des gentils gilets jaunes. Mais ceux là les populistes ordonnent de ne pas en parler. Olivier

      Supprimer
  27. Vivez tranquille et la justice veille.
    De plus il n'était pas dangereux, pas de gilet jaune chez lui.

    RépondreSupprimer
  28. entendrons nous scander dans les cortèges?
    "macron fanfaron!
    junker gauleiter!
    contre la dette éternelle!
    contre la tyranie de bruxelles!"

    j'en doute, mais l'essentiel est là, les gauloiches ont demandé la permission a personne pour déhambuler dans les rues

    RépondreSupprimer
  29. Je n'oublie surtout pas que les attentats ne datent pas de Macron, que la plupart des pseudo-combattants islamistes étaient avant tout des délinquants de droit commun, bien préservés de toute réelle application de justice, pas très malins ou sûrs de s'en sortir à bon compte comme les frères Coulibaly qui ont tourné en rond dans le nord de Paris pendant deux jours, à attendre quoi ou qui surtout ou le Cheikh Machin qui s'est fait flingué à trois cents mètres de son crime deux jours plus tard. Bref, sont plutôt casaniers ces gens-là...ou alors ils attendent le paiement de leur crime.

    Je n'oublie pas non plus que, dès un attentat, aucun doute ne doit plus être soulevé pour la Concorde Nationale menée par ceux-là même qui entretiennent de sulfureuses relations avec des vrais voyous prêts à tous les "coups de main", comme Benalla qui tient notre Manu par les c...au travers de photos pas très propres sur ses fréquentations intimes et des cryptes qu'il fréquente avec d'aures adeptes du tablier et de l'équerre.

    D'où l'impunité du Benalla qui fut récemment invité au conclave du Medef pour son carnet d'adresse "impressionnant".

    Quant aux personnes tuées par les djihadistes, il y a autant de musulmans là-dedans que de non musulmans.

    Le Coran a été dicté par l'Ange Gabriel...

    RépondreSupprimer
  30. Curieux qu'il n'y ait même pas un commentaire pour relever que ce gars a eu son premier problème avec la police à l'âge de 10 ans. On ne naît pas avec un chromosome du crime, et il est bien évident que ce gamin était très tôt en rejet de l'autorité des adultes (confirmé d'ailleurs par l'interview sur une chaîne tv d'un de ses anciens camarades d'école primaire). Laxisme total des parents ? Ou au contraire hyper-autoritarisme, qui produit le même effet ? Absence du père ? Ce cheminement de 19 années dans le crime, et pour finir dans le terrorisme, est surtout le résultat d'un gâchis éducatif dans l'enfance. Responsabilité des parents, mais aussi sans doute des enseignants et des services sociaux qui n'ont pas su stopper cet engrenage infernal. Sarkozy s'était fait rouler dans la boue, lorsqu'il avait déclaré qu'il fallait détecter les futurs délinquants dès l'école primaire... mais pourtant c'est lui qui avait raison, et d'ailleurs la plupart des éducateurs du primaire le savent aussi...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient