vendredi 22 avril 2011

Votons Le Pen, soyons fous



Puisque tous les sondages nous y incitent,
puisque de toute façon, à en croire le camp tout entier des progressistes, Sarko perdra,
puisque la gauche, fidèle à sa bêtise, montant au combat en ordre dispersée, perdra,
puisque la droite classique, à gober les news, se lézarderait,
puisque ce 21 avril 2012 semble être le mur dans lequel nous fonçons tête baissée...

En tant que citoyen modèle pour qui l'acte de voter est un quasi-devoir sacré, je ne vois qu'une seule solution: Votons Le Pen, soyons fous !

Puisque gauche et droite réunies sont incapables de se remettre en cause, de parler vrai et d'aborder tous les sujets, y compris ceux qui fâchent,
Puisque toutes nos z'élites ont fini par considérer que la politique était un métier, une carrière et une retraite dorée avant d'être ce qu'elle n'aurait jamais dû cesser d'être à savoir la préservation et la défense du bien commun,

Je dis: foutons le bordel, votons pour La Marine !

Pourquoi?

D'abord, parce que légalement, démocratiquement et républicainement, elle a parfaitement le droit d'être élue Président(e).
D'abord parce que je sais, nous le savons tous, quand bien même serait-elle élue, qu'elle n'a ni l'envergure, ni les réseaux, ni le personnel compétent pour former une équipe gouvernementale solide et fiable. Parce que nous le savons tous, économiquement, le FN ne sait ni lire, ni comprendre, ni même interpréter ce qui se passe, incompétence économique flagrante. Parce que nous savons bien qu'elle et son camp se prendrait une déculottée immédiate aux législatives suivantes. Bref et pour faire court, élue, elle ne tiendrait pas 15 jours La Marine. Nous le savons aussi !

Mais crévindiou, La Marine au Château, comment rêver d'un plus beau coup de pied mis au cul de toute la classe politique ! Pas de meilleure manière de leur faire comprendre qu'à nous prendre pour des cons, on ne mérite que déculottée et baffes en quantité. Quel séisme cela serait !  Quel pied ! Nous y serions enfin: mettre le nez dans le caca à toute cette classe politique qui nous mène en bateau depuis des lustres ! J'imagine sans problème la mine déconfite des Sarko, Aubry, DSk, Pin-pin, Hollande, Royal et consorts. Je les vois pâles, verts de rage et de honte, surtout de honte, puis-je espérer. Ils nous prennent pour des cons, nous aurions, à notre tour, joué aux cons! Gauche et droite dans le même sac, coupables désignés du peu de cas qu'ils auront fait de nous.

La Marine au Château, je vois, sans peine, les tronches ahuries, de tous ceux qui comme d'hab, plutôt que d'aller voter, auront préféré aller jouer aux billes à la campagne ou bien rester sous la couette. La politique vous emmerde, elle vous l'aura bien rendue, non ? Faudra pas venir se plaindre.

Quel traumatisme ! Nous pourrions peut-être espérer qu'après ces quelques jours noirs sous présidence Le Pen une nouvelle classe politique, pétrie d'abnégation et du désir de bien faire, émergerait. Une nouvelle ère politique?

Ce 21 avril revisité vous fait peur. Pensez un instant qu'il nous est, peut-être, ce jour redouté, un tantinet monté en épingle par les media et le camp des progressites.

En vérité, je vous le dis, N'ayez pas peur !, en 2012, votez Le Pen !

Folie passagère 633.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

33 commentaires:

  1. Si seulement le résultat escompté était celui-ci. Mais je n'aurais pas cette folie, passagère ou non, quand même. Parce que je n'en suis pas sûr.

    RépondreSupprimer
  2. "D'abord parce que je sais, nous le savons tous, quand bien même serait-elle élue, qu'elle n'a ni l'envergure, ni les réseaux, ni le personnel compétent pour former une équipe gouvernementale solide et fiable."

    ben alors pourquoi seulement ENVISAGER de voter pour elle ? Voter n'est pas un jeu ...

    RépondreSupprimer
  3. @olivier autissier: je crois tout de meme qu'une Le pen élue serait un tel traumatisme qu'on pourrait espérer un réel changement de la classe politique. Espérer, ais-je dit :)

    @Romain: Bien sur que voter n'est pas un jeu, en principe. mais puisque la classe politique joue avec nous depuis des années pourquoi, le temps d'une folie passagère, ne pas lui rendre la monnaie de sa pièce ? Mais comme tu le souligne, de plus en plus de gens "envisagent" de voter pour elle, pourquoi à ton avis ?

    RépondreSupprimer
  4. ben voilà une chose qui me feraait bien rigoler et ça me donne une idée moi, plutôt que de m'abstenir!!!!
    je dis ça, mais je te dit pas, ce que dans nos quartiers, on entends de fois les gens le dire....

    RépondreSupprimer
  5. Non, définitivement non, mon cher Corto, je ne voterai pas Le Pen.
    En tous les cas pas au premier tour.
    Au premier tour je voterai pour le candidat de mon camp qui s'engagera à faire une loi anti-cumul des mandats, cause de toute le prévarication, les magouilles etc, de notre belle République.
    Conférer ce qui se passe au PS de Marseille !
    Sinon, je voterai blanc.
    Croyez vous qu'un président par ces temps de crises à répétition, pourra se permettre d'être élu, alors que moins de 40% des électeurs se seraient exprimés ?
    Et là vous l'aurez votre traumatisme !

    RépondreSupprimer
  6. Peu importe la manière, la seule chose qui m interesse c'est que ces politicards s'en prennent tous une bonne , qu'ils comprennent une bonne fois pour toutes qu'il faut arreter de nous prendre pour des cons.

    RépondreSupprimer
  7. Tu les vois,pâles,verts de rage,sûrement,et de honte,là j'en doute.
    Nos chers politiques sont sans vergogne,et persuadés d'être admirables,dans leurs actions.
    Si cela arrivait,ce serait de la faute aux électeurs,car ils sont incapables de se remettre en question.
    Si Martine Le Pen est élue,la déculottée, qu'elle et son camp,prendraient aux législative,provoquerait une crise constitutionnelle,dont je vois mal l'issue.
    Alors malgré l'envie de flanquer une volée de bois verts à nos chers politiques,je ne voterai pas pour Marine Le Pen.

    RépondreSupprimer
  8. Pour moi la question ne se pose pas puisque je ne vote jamais à droite. :)

    Mais bon, si on y regarde bien, il n'y a pas une grande différence entre Nicolas Sarkosy et Marine Le Pen, sinon que l'un est actuellement Président de la République Française et pas l'autre. Donc si vous, électeurs de droite, voulez la même chose en pire, vous pouvez largement faire confiance à l'une comme à l'autre.

    Y'a pas à dire mais à certains moments, je suis drôlement content d'être un électeur de gauche, quoi qu'en disent les persifleurs... :D

    RépondreSupprimer
  9. @ Didier
    Je me demande si le 21 avril 2002, les socialistes étaient dans le même état d'euphorie que vous semblez l'être aujourd'hui ?

    RépondreSupprimer
  10. @nachu: rassures toi, je doute aussi qu'ils puissnt avoir la moindre honte de ce qui se passe ou passerait si Le pen venait a etre élue.

    Une crise constitutionnelle, certes et alors ? Un nouveau scrutin presidentiel ? ne serait-il pas temps que certaine choses évoluent ?
    Et rassures toi a nouveau, je ne voterai jamais Le pen. Mais que j'aimerai tout de meme qu'il se passe un putain de séisme politique pour que cela fasse reflechir un peu nos politocards ?

    @didier: Dire qu'il n'y a que peu de difference entre Sarko et La marine, c'est soit faire de l'humour moyen, soit ne rien n'y connaitre. J'opterai, en ce qui te concerne, pour la 1ere solution, non ?

    @marianne: bien dit ! na !

    RépondreSupprimer
  11. Me viens tout de meme à l idée que nous bourrer le mou avec cette histoire de 21 avril semble un peu intentionnel:

    1) diaboliser La marine qui qu on le veuille ou non represente entre 15 et 20% des electeurs
    2) la voir au second tour
    3) Finalement "l'associer" à Sarko = diaboliser Sarko ?

    non ?

    RépondreSupprimer
  12. C'est à peine croyable, mon cher Corto, le sieur Ferrand vient d'en rajouter une couche dans un autre très long article que Slate nous a infligé.
    Je commence vraiment à me demander ce que tout ceci peut signifier ?
    http://www.slate.fr/tribune/37241/moderniser-election-presidentielle

    RépondreSupprimer
  13. L'élection d'Hitler n'avait été pour beaucoup qu'un bon coup de pied dans la fourmilière, en 33, et ça avait bien marché : toute la politicaillerie en avait été bien ébranlée. Rien qu'elle, d'ailleurs, tout le reste n'était que détail. Alors t'as raison, on rejoue ?
    Tu ferais des phrases plus longues, ça te laisserait peut-être un peu le temps de réfléchir avant d'écrire des conneries... A moins que la boucle ne soit bouclée ?

    RépondreSupprimer
  14. Va savoir pourquoi ton billet évoque pour moi l'histoire juive dont parle Lacan, et que je viens de recevoir de Charlotte :
    "Pourquoi me mens-tu en me disant que tu vas à Cracovie pour que je croie que tu vas à Lemberg, alors qu'en réalité c'est à Cracovie que tu vas ?"
    Ce que dit Oh!91 me parle.

    RépondreSupprimer
  15. @oh 91! Touché en plein coeur, point Godwin atteint, je meurs ! mais nous ne sommes pas en 33, ni même en 36 ou en 40 !

    @lika: ah ben je suis bien content de te revoir par ici.
    Ce que dit Oh 91! te parle, moi, absolument pas ! J'ai fait un petit billet politique-fiction pour m'interroger sur quelle serait la plus belle manière de mettre une dérouillée a notre classe politique, histoire qu'elle arrête de jouer, faut pas aller chercher plus loin. J'aurai pu faire le même en écrivant "Votons Meluche" ou "Votons Hulot". Avec La marine, au moins suis-je sûr d'attraper dans mes filets un troll genre Oh 91 !, le seul blogueur qui ne sait pas ce qu'est le second degré! :)
    Bisous Lika !

    RépondreSupprimer
  16. Il tangue un peu, ton second degré, caro Corto...

    RépondreSupprimer
  17. Marianne,
    c'est vrai que les socialos ont reçu une douche froide en 2002. Mais comme je me situe un peu plus à gauche qu'un socialiste, cette engeance ne m'a pas affolé outre-mesure. En fait, quand on est comme moi un peu moins mi-figue mi-raisin que l'électorat socialiste qui croit encore au Père Noël, on se sent un peu plus armé pour affronter une quelconque forme d'extrême.

    Corto,
    C'est de l'humour "écarlate" qui signale quelques points communs remarquables entre deux politiciens de droite. Il est plaisant et au demeurant pratique de qualifier l'une de nationaliste anti-européenne et l'autre de mondialiste convaincu voulant faire de l'Europe une force internationale redoutée mais je ne pense pas que ce qui pourra rester d'une présidence d'état soit là. Ils veulent tous les deux détruire les acquis français des cinquante dernières années et surtout forger un peuple monocéphale, ce qui me semble aller à l'opposé de l'évolution du monde. Mais bon, ce n'est qu'une vision très personnelle qui reste toujours discutable.

    RépondreSupprimer
  18. Je vois que tu pointes encore l'incompétence économique du FN, comme si, pour le reste, ce parti de m... était acceptable. C'est pour tout le reste (la liste est longue) que j'ai envie de vomir en voyant cette grosse truie. Comptes-tu faire le jeu du FN (tous pourris) jusqu'à l'élection ?

    RépondreSupprimer
  19. @ Jérémie
    Et vous, comptez-vous utiliser la méthode nazie qui consiste à ravaler l'opposant politique au rang de l'animal, jusqu'à l'élection ?

    RépondreSupprimer
  20. Sans compter que ceux qui "seront dans le caca" comme tu dis, n'en doute pas, c'est toi et moi.
    Ah ! elle est chouette la droite française ! Merci et encore bravo.
    Sur ce, je tire ici une révérence définitive.

    RépondreSupprimer
  21. @ marianne : Et hop ! Une sale petite cochonnerie à la Philippe Val ! Vous nous aviez habitué à bien meilleur.

    RépondreSupprimer
  22. @ Rachel
    Je sais qu'on ne prête qu'aux riches : mais c'est qui Philippe Val ?
    Hélas, ou tant mieux - c'est au choix - mais la "sale petite cochonnerie" est bien de moi !
    Et je maintiens.

    RépondreSupprimer
  23. @jeérméie: le tous pourris c'est pas méluche ?

    @rachel: allons bon tu boudes ?

    @marianne: Val c'est un ex de Charlie hebdo, passé à droite et nommé il y a quelques temps boss de France inter

    RépondreSupprimer
  24. @ marianne
    C'est ce qu'on appelle la Loi de Godwin.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin

    RépondreSupprimer
  25. @corto
    Mélenchon ? Son programme économique est aussi inefficace mais il a des valeurs humanistes contrairement aux Le Pen. C'est à lui que NOUS devons le PACS (il a déposé en 1989 une proposition de loi pour un pacte civil).

    RépondreSupprimer
  26. @ Jérémie
    Désolée, loi de Godwin ou pas, je trouve inadmissible de traiter la candidate à une élection présidentielle, qui vient de réunir sur son nom 20% des suffrages des Français, de "grosse truie".

    RépondreSupprimer
  27. @marianne
    Qui sème le vent... La haine a ses raisons que la raison ignore. La fille d'un porc qui est elle-même une truie (politiquement) mérite d'être traîné dans la boue jusqu'à son dernier souffle.

    RépondreSupprimer
  28. Jérémie,

    Ben dis-donc! :D
    Soit mais le problème n'est pas là. Il se trouve que Mlle Marion Anne Perrine Le Pen engrange actuellement pas loin de 40% d'intentions de vote chez les classes qualifiées de moyennes jusqu'aux plus faibles revenus, soit plus de 70% de l'électorat français(environs trente millions de têtes). Cette damoiselle a réussi un pari politique audacieux et même si l'on est aux antipodes de ses idées, il en reste que ce n'est pas en la rabaissant de la sorte que tu arriveras à faire bouger d'un iota le sentiment des masses populaires. Le bulldozer du dénigrement ne fonctionne que quand une mouvance est minoritaire, quand elle commence à peser, c'est l'intelligence qu'il faut privilégier. Plus tu vas lui taper dessus, plus tu vas donner de bonnes raisons à tous les pseudo-désespérés de voter pour elle. :)

    RépondreSupprimer
  29. @ Corto : Plus.... C'est dur de te bouder longtemps, toi.
    Mais ton billet m'a fait mal.
    Merci à Loc dans son commentaire de ce soir qui ma consolée, soulagée, un peu.
    "D'ailleurs, c'est étrange, mais là, tout de suite, je dirais que je ne trouve plus mes maux..."
    Et en plus, c'est très beau.

    RépondreSupprimer
  30. Nous nous sommes pas en 33 ni en 36 mais l'homme est toujours aussi bête et lâche en 2010 qu'en 40, qu'en 33, qu'en 1200, qu'en l'an 0... L'Histoire a quelque chose de l'éternel recommançement, non dans ses structures mais dans son vécu.

    Personnellement il ne me viendrait pas à l'idée de voter Le Pen. Moi j'ai un seul et unique argument. Tout les maires qui ont été élus sous l'étiquette du FN ont interdit un certains nombre d'oeuvres d'art et de livres dans leurs bibliothèques municipales (cf: http://www.voltairenet.org/article7514.html - bon certes ils sont de gauche mais l'information mérite d'être connue). Alors rien que pour ça je ne peux pas voter pour le FN.

    Ceci dit je ne me fait pas trop d'illusions... Si Marine a 40% au second tour contre un socialiste elle ne sera pas élue. Et si elle est, elle devra gouverner avec une assemblée de gauche... puisque les législatives seront en juin...

    Eusèbe

    RépondreSupprimer
  31. @jérémie: puis-je te conseiller de lire le commentaire de Didier ?


    @rachel: mon billet n était pas la pour faire mal, juste un essai de fiction politique :)
    Les commentaires de Loc sont toujours bien troussés !
    bises

    @eusebe: il ne s'agit pas de voter pour La marine qui somme toute ne vaut pas grand chose, mais force est de constater que 2002 n a pas suffi, les taux records d'abstentions non plus, que faut-il à nos politiques pour qu'ils regardent un peu autour et en dessous d'eux ?

    RépondreSupprimer
  32. Toutes êtres humain évoluent sur terre,et pourquoi pas la France, Pourquoi avoir peur de voter Marine? oui!! je pense que c'est parcequ'elle s'appelle malheureusement "LEPEN"
    Son pére a laissé derrière lui une trés mauvaise image du FN, !!!, la gauche comme la droite ne nous inspirent pas confiance actuellement ,je n'ai jamais voté FN mais je n'ai pas envie non plus de voter ni pour la gauche ni pour la droite.
    Voter blanc n'ai pas non plus une solution ...
    Comme dit le proverbe chien qui abois ne mord pas je dis ça pour LEPEN mais méfiez vous de l'eau qui dort...

    RépondreSupprimer
  33. @anonyme:Ce qu'elle propose sur le plan economique a de quoi filer la chair de poule, alosr oui, il y a de quoi avoir peur.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps.

TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIME

France, 2019.