mercredi 13 décembre 2017

Jean-Jacques Urvoas / Thierry Solère: C'est quoi le deal ?

Résultat de recherche d'images pour "urvoas solere"

Souvenez-vous, entre les deux tours de la présidentielle, avec fracas, Thierry Solère lâche François Fillon... Depuis, Solère n'a eu de cesse de foutre le bordel chez Les Républicains. Il y eut d'abord " Les constructifs " puis rejoignant la Macronie, Solère se met En Marche...

Jusque là, on pourrait se dire, rien de nouveau, encore une histoire de girouette qui prend le vent qui passe. On est juste étonné que l’enquête pour fraude fiscale dont il est objet depuis des mois ne fasse pas plus de bruit que cela; Solère était tout de même l'homme clé des Primaires de la droite et du centre et une personnalité importante des Républicains...

Oui, sauf qu'on apprend ces jours-ci que Solère, toujours sous le coup de la dite enquête, a reçu, entre les deux tours, du ministre de la Justice de l'époque, Jean-Jacques Urvoas, des informations sur le déroulé et le contenu de l'instruction dont il est l'objet; des informations suffisamment confidentielles pour que Urvoas les envoient via une messagerie cryptée, celle-là même qu'ont souvent utilisée les terroristes musulmans... 

Solère sera assez couillon pour ne pas l'effacer et cet échange sera donc saisi par la police lors d'une perquisition en juin dernier, perquisition qui, curieusement, ne fera pas plus de vagues que cela dans les médias. 

N'avons-nous pas là un cas flagrant de violation du secret de l'instruction ? N'avons-nous pas là la preuve, toute aussi flagrante, si tant est que cela soit nécessaire, que la Justice de notre pays n'est pas indépendante, contrairement à ce qu'on nous rabâche sans cesse ?

L'information est sortie hier, elle devrait faire scandale... Normalement !

Souvenez-vous, quand on a découvert, via des écoutes téléphoniques jugées illégales, que Sarkozy et son avocat Thierry Herzog avaient tenté d'obtenir d'un haut magistrat des informations sur l'une des affaires qui le visait, moyennant une éventuelle mutation prestigieuse à Monaco qui n'aura jamais lieu, ce fût le déchaînement médiatique et judiciaire: Sarko et son avocat furent perquisitionnés brutalement et l'Ex fut mis en examen pour corruption active !

Alors les questions qui se posent aujourd'hui sont les suivantes: Comment expliquer les lenteurs de la Justice, elle qui sait être si rapide quand elle le veut, dans l'enquête visant Thierry Solère ? En échange de quoi Urvoas a-t-il fourgué ces informations à Solère, rien ne se fait jamais gratuitement à ce niveau-là ? Quelles suites seront données à ces révélations ?

Je vous laisse imaginer

Pour mémoire, on en rigolerait presque, Urvoas, en son temps, proposa de réformer le Conseil Supérieur de la Magistrature en appelant à une plus grande autonomie du parquet par rapport au pouvoir exécutif et plaide pour une réforme constitutionnelle permettant d'ériger le CSM en garant de l'indépendance de l'autorité judiciaire. Il sera aussi le rapporteur du projet de loi sur la transparence de la vie politique...


Résultat de recherche d'images pour "solère"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

36 commentaires:

  1. Une des questions que l'on est en droit de se poser, c'est comment peux-tu à la lumière de tout ce que tu mets en lumière à juste titre, faire encore confiance à un professionnel de la politique, même s'il s'appelle Laurent...
    Ils remettent le couvert, et ça marche...
    Gros mystère.

    RépondreSupprimer
  2. Quelle belle discrétion des médias...
    Surtout pas de "scandale", à peine des interrogations.
    Les deux protagonistes seraient de plus frères en maçonnie
    Vous avez dit "deux poids deux mesures"...?? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. libresechanges: franc-macs tous les deux ? je ne sais pas mais fort possible et si c'est le cas, y a des liens fraternels qui autorisent tout

      Supprimer
    2. franc-macs tous les deux j en suit convaincu comme beaucoup d autres !!!

      Supprimer
  3. Ces deux-là ne risquent pas grand chose...sauf si le Canard s'obstine,
    ce qui n'est pas impossible...espérons...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nouratin: ne risquent rien... au moins pour une fois tous les journaleux s accordent pour dire que pénalement, y a matière contre Urvoas

      Supprimer
  4. Cette affaire sera classée sans suite comme toutes les autres grâce à la participation silencieuse des médias. Solère c’est l’archétype du politicard qui me dégoûte. Ganelon à côté était un enfant de cœur, mais j’espere qu’il finira écartelé !
    Une saloperie sans nom.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roland: pas sur qu elle soit classée sans suite on verra. Pour Solère, ns sommes d accord

      Supprimer
  5. Où qu'on se tourne, mon cher Corto, il n'est question que de corruption : corruption d'états, corruption de politiques, corruption d'entreprises, corruption de grandes banques.
    Alors Solère ? Il n'est pas le premier, et ne sera pas le dernier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: en l'occurence, c'est plutot le cas d'Urvoas qui craint en tant que ministre de la Justice au moment des faits. Quant à Solère,... c'est un blog de bonne tenue ici :)

      Supprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Véronique: commentaire qui n avait pas lieu d'être ici

      Supprimer
  7. Les loups ne se mangent pas entre eux; encore moins les Frères de la Mutuelle Admiration.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Corto,

    Un scandale de plus!!! Les chinois ont raison de dire que le poisson pourrit toujours par la tête. Il ne faut pas trop s'emballer cependant sur le déroulement de l'enquête conduite depuis septembre 2016 à l'encontre de M. Solère. La perquisition a eu lieu le 26 juin (http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/12/13/jean-jacques-urvoas-a-informe-thierry-solere-d-une-enquete-le-concernant_5228730_1653578.html) et les délais n'ont rien d'anormaux (c'est parfois la célérité qui l'est). En France, le Parquet reste inféodé au pouvoir politique et cela a encore été confirmé récemment pas la Conseil constitutionnel ("Le Conseil constitutionnel a jugé, le 8 décembre 2017, que les magistrats du parquet peuvent, en dépit de leur indépendance, être soumis à l’autorité de l’exécutif." https://blogs.mediapart.fr/paul-cassia/blog/121217/magistrats-du-parquet-une-independance-tout-en-nuance). On peut discuter à l'infini de cette position, mais rien d'anormal donc que ce genre d'information remonte parmi tant d'autres place Vendôme que ce soit sur demande ou pas.
    L'article du Monde rappelle bien la chronologie des faits (http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/12/13/la-responsabilite-penale-d-urvoas-est-susceptible-d-etre-engagee-dans-une-enquete-visant-solere_5228940_1653578.html). Le vrai et unique scandale réside dans le fait qu'un ministre semble avoir profité de son poste pour communiquer des informations confidentielles (je ne suis pas juriste mais je ne sais pas si, à ce stade, on peut véritablement parler de violation du secret de l'instruction puisque aucun juge de ce nom n'a été saisi). Je ne crois hélas pas que ce soit la première ou dernière fois mais, là, il semble que celui qui a mis la main de le pot de confiture ait été pris quasiment sur le fait. Attendons les suites.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H: "Le vrai et unique scandale réside dans le fait qu'un ministre semble avoir profité de son poste pour communiquer des informations confidentielles " Voilà qui me suffit ! Attendons la suite...
      Oui, comme pour Taubira secouant des feuilles sur lesquelles était inscrit le contraire de ce qu elle disait
      Comme Hollande qui disait ne pas être au courant pour Cahuzac ou Thévenoud, on sait depuis que si, il savait
      Dingue le nombre d'histoire qui s'envolent dès qu on est puissant...

      Supprimer
    2. Bonjour Corto,

      Petit complément: Affaire Urvoas : Filochard et Ribouldingue font du droit (http://www.vududroit.com/2017/12/affaire-urvoas-filochard-ribouldingue-droit/)
      Avis perso, ça va être très dur pour Filochard et Ribouldingue.

      Bonne journée

      Supprimer
  9. Je n'ai jamais eu confiance en la justice, et encore moins lorsqu'elle touche les politiques.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  10. comment imaginer que tous ces politicards pourris jusqu'à la moelle peuvent et surtout veulent faire quoi que ce soit pour notre pays

    RépondreSupprimer
  11. URVOAS qui s'évanouit à la vue de la moindre des croix celtiques et probablement des Croix tout court.
    J'aimerai bien le voir répondre devant un tribunal de ce genre de forfait.

    RépondreSupprimer
  12. Bon....
    Promis. Je ne lirai plus jamais les articles des journaleuses des décodeurs du Monde !"Les aigreurs d'estomac de Anne-Sophie Faivre Le Cadre, "Journaliste aux Décodeurs du Monde", mais je ne lirai plus non plus le Canard tant qu'il ne titrera pas sa Une sur "UN HOMME POLITIQUE INTÈGRE ET AU-DESSUS DE TOUS SOUPÇONS"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bedeau: bon ben t'es pas près de relire le Canard !

      Supprimer
  13. Bien fait pour Solère, qui se pavanera peut-être moins. A suivre ... chacun son tour.

    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Chocolat: ça sent mauvais pourlui et c'est tant mieux. A peine entré à LREM que Castaner annonce qu il sera viré si tout cela s'avère vrai...

      Supprimer
    2. Il sera recase avec un joli maroquin à l'abri des regards.

      Supprimer
  14. Le lynchage médiatique, c'est pas pour tous le monde ! Il est réservé aux "ennemis". Quant aux condamnations judiciaires, c'est bon pour le petit peuple !....pour les autres, la noblesse des temps modernes, c'est des non-lieux !

    RépondreSupprimer
  15. Sépulcres blanchis !

    on peut le dire c'est dans les Évangiles

    RépondreSupprimer
  16. Et si le chateau de sable venait enfin à s'écrouler ...et qu'enfin se découvrent les coulisses de la sinistre affaire Fillon avec tous ces joyeux protagonistes soucieux de se rendre service . Ajoutez à cela cette belle autorité de la transparence tout sauf transparente et tout ce joli monde qui se tient par la barbichette . Il est beau le Solère qui fricote avec les copains de la Hollandie qui ont pris soin de verrouiller le sommet de l'Etat pour y placer leurs billes avec la complicité des médias ... derrière la grosse escroquerie d'une prétendue moralisation ! Et si tout cela commençait à se craqueler pour montrer la vérité des choses ... Je le souhaite vraiment ... que tous ces menteurs montrent leur vrai visage après cette élection volée ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite:et moi donc ! mais je n ai guère d'illusion

      Supprimer
  17. solère le constructif : pffff ! Je l'imagine bien avec une truelle et une taloche....
    Pas très franc le maçon.
    Le mur de la honte, qu'il construit....
    Doit pas avoir les mains câleuses le gars...
    On dit qu'il ne faut pas se fier aux apparences, lui c'est l'exception qui confirme la règle : son physique, son aspect, sa manière de parler, son aura, son attitude ainsi que les faits qu'il accomplit, tout chez ce type carricature parfaitement le fourbe et le faux :
    solère, qu'il s'éclipse...

    RépondreSupprimer
  18. Thierry Solère est né le 17 août 1971 à Nantes .
    À l'issue de ses études il est titulaire d'un (DESS) de marketing1. C'est un ancien collaborateur d'Yves Marchand, de Claude Goasguen, de Philippe Douste-Blazy3 et de Jean-Pierre Raffarin..
    Il est initié en franc-maçonnerie le 10 décembre 1998 dans la loge « La Tierce Sacrée no 777 », appartenant à la Grande Loge nationale française et en 2009 il s'affilie à une seconde loge : « L'Éternelle Lumière 1769 ». Il démissionne de la franc-maçonnerie le 10 novembre 2015.
    Thierry Solère est exclu des Républicains le 31 octobre 201733. Le 25 novembre 2017, il adhère à La République en marche ! Source : WIKIPEDIA.
    Son appartenance ou ex appartenance à la franc-maçonnerie explique la modération des merdias !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand est ce qu 'un magazine va nous sortir un inventaire avec photos de tous les hommes politiques faisant partie de ces sectes ,? ?
      Les Francs Mac sont parmi nous !
      ça me fait penser à un livre que j 'ai relu récemment et dont la fin nous parle d'une secte ultra secrète . Chuttt ! :
      "Les Templiers sont parmi nous" de Gérard de Sède

      Supprimer
  19. La justice ne sera indépendante du politique que le jour où elle sera defonctionarisee.

    RépondreSupprimer
  20. Ancien ministre de la justice déféré devant la justice....le problème n'est pas mince !La probité des responsables gouvernementaux est un peu juste.Pourtant la France n'est plus une monarchie ???Ces guignols ploutocrates qui jouent aux grands aristocrates sont pathétiques.Le peuple ne leur fait plus confiance c'est pourquoi le pouvoir doit revenir à de sincères représentants du peuple.Ceux-là sont disqualifiés,définitivement.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Fiers d'être Européens