lundi 11 décembre 2017

Tout est possible pour Laurent Wauquiez... à six conditions

Résultat de recherche d'images pour "laurent wauquiez"

Ils avaient dit que cette élection serait un bide. Ils avaient dit qu'il ne fallait pas s'attendre à une grande mobilisation des adhérents. Ils avaient dit que ce parti était mort. Ils ont dit pis que pendre du favori (jusqu'à répandre l'idée qu'il s'était grisonné les cheveux pour paraître plus vieux). Ses deux compétiteurs n'ont pas hésité à l'insulter et à dire que seul lui avait les fichiers des adhérents; mensonge. Les vieux ténors ont émis toutes les menaces possibles et ont été intarissables lorsqu'il s'agissait de descendre celui qui logiquement devait l'emporter. Coups de couteaux dans le dos et peaux de bananes, tout aura été fait pour l'empêcher de gagner et le présenter comme un " fasciste " (sic! entendu ce matin sur RMC) capable du pire comme de s'allier avec le Front National, l'homme d'une droite extrême (re-sic), identitaire et adepte du repli sur soi. 

Avec la complicité des médias (mention spéciale à BFM / RMC), rien n'aura facilité son élection.

Et pourtant, avec un score supérieur de 10 points à celui de Nicolas Sarkozy en 2014, Laurent Wauquiez emporte la présidence des Républicains avec près de 75% des suffrages exprimés. 100 000 adhérents auront voté, contre les 50 000 espérés par Ruth Elkrief et quelques autres. Alors certes, la participation aura été plus faible qu'en 2014 où il y eut 155 000 votants mais compte tenu des circonstances (absence d'un vrai charisme à la Sarko, hommage à Johnny retransmis par pas moins de 6 chaînes, dégâts de l'élection présidentielle perdue, défection des traîtres "constructifs", création de AGIR et siphonnage macronien,...) mais nul observateur honnête ne pourra contester la brillante et éclatante victoire de Laurent Wauquiez.

Le juppéiste Maël de Calan, parfait représentant de cette droite qui n'en fut jamais une faute d'avoir su écouter ses adhérents ou sympathisants, obtient 9,25% des suffrages. Florence Portelli, pas si éloignée que cela politiquement de Laurent Wauquiez mais sans doute pas assez connue, s'en sort honorablement avec 16% des suffrages.

Alors depuis ce matin, j'en entends qui disent que Wauquiez n'a pas les éléments pour faire re-gagner la droite, qu'il n' a pas de majorité et pas de projet si ce n'est celui de ramener à lui les électeurs partis au FN.

Il n'aurait pas de majorité suffisante ? La belle affaire ! Qui peut se targuer deux ans avant la prochaine élection d'avoir suffisamment de voix pour l'emporter ? Personne. Pas de projet ? Seuls les sourds pendant cette campagne interne peuvent affirmer cela. Et quand bien même, il est le nouveau chef d'un parti qui devra mettre sur pied un programme pour préparer l'avenir politique et la reconquête du pouvoir. Il a un an et demi pour cela avant les européennes, deux ans avant les municipales et quatre ans avant la prochaine présidentielle: 75% des électeurs du scrutin d'hier lui ont fait confiance pour cela.

Laurent Wauquiez l'a emporté car, avec bien plus d'acuité que ses concurrents, il a su capter les attentes des militants avec un discours plutôt clair sur l'Europe (non, Mrs Bourdin et Truchot, jamais Wauquiez n'a dit qu'il ne voulait plus d'Europe), sur l'identité nationale, sur la menace islamiste, etc...  préoccupations de cette partie de la droite plutôt souverainiste, identitaire (au sens non galvaudé du terme), attachée par dessus tout à certaines valeurs: la famille, l'autorité, la patrie, la laïcité...

J'ai entendu qu'il n'avait pas abordé les questions économiques. C'est vrai, bien peu, mais était-ce l'enjeu de cette élection ? Non. Il a tout le temps pour cela et surtout celui qui lui permettra de voir ou Macron réussit ou se plante.

J'ai entendu qu'il ne pourrait pas faire gagner Les Républicains lors des prochains scrutins sans les voix du centre, du centre droit et de ceux qui ont voté Macron pour ne pas avoir à voter Le Pen. A-t-on besoin de ces voix là ? Encore une fois, il n'y a rien qui relie  les " juppéistes " à ceux qui approuvent Wauquiez.  Les centristes et la droite molle sont heureux avec Macron, grand bien leur fasse. A Wauquiez et au nouveau " Les Républicains " de convaincre ceux qui ont rejoint Jupiter, à eux de convaincre ceux qui sont partis au FN qu'une autre voie que le repli sur soi est possible.

Tout est possible pour Wauquiez à six conditions:

- l'élaboration d'un programme " de droite" couillu,
- ne pas compter sur les centristes,
- virer de l'organigramme tous les vieux dinosaures,
- qu'il se bâtisse une véritable stature d'homme d'Etat,
- qu'il mise sur la jeunesse, rajeunir la base militante,
- qu'il donne envie d'avoir envie d'aller avec lui.

C'est pas gagné mais c'est possible. Il a le temps.

Quant à ceux qui disent que le clivage gauche/centre/droite n'est plus, faudra de sacrés biscuits pour me convaincre.

Ce week-end, la République en Marche du Macron a subi 5 défaites: 3 municipales, 1 législative et... l'élection de Laurent Wauquiez.

Résultat de recherche d'images pour "siège des republicains"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

43 commentaires:

  1. Donc on sait quel est le nouvel homme à abattre...les journaleux militants ne tarderont à constituer les dossiers et à les sortir au bon moment...la méthode a trop bien fonctionné contre Fillon pour qu'il ne la réutilisent pas et les gens sont assez benêts pour se faire avoir 2 fois...
    Ce pays a vraiment besoin d'une vraie opposition et alternative à Macron et sa clique ! L'avenir dira si Laurent Wauquier est l'homme de la situation...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nana: j ose espérer que Wauquiez s'est assuré d'avoir les fesses bien propres avant de postuler...

      Supprimer
  2. N'étant pas inscrite chez Les Républicains et donc n'étant pas concernée par ce scrutin interne, mon cher Corto, je dois dire que je n'ai suivi cette campagne que de loin. Mais cependant de suffisamment près pour me rendre compte de la véritable diabolisation que Wauquiez a dû subir de nos chers media, sans doute parce qu'il est apparu très tôt que cette présidence du parti ne pouvait pas lui échapper, à partir du moment où les poids lourds, tels Pécresse ou Bertrand, n'étaient pas intéressés par le poste.
    Qu'il ait été élu au premier tour avec un très bon score, et une participation très correcte a été la bonne surprise de ce scrutin. Mais parler déjà de "résurrection" comme le font certains, est un peu prématuré, car il y a loin de la coupe aux lèvres.
    Je ferai donc comme vous et je le jugerai sur pièces. Saura-t-il être ce nouveau Président que le peuple de France attend ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. maerianne: saura-t-il être le nouveau... Il a du boulot et du pain sur la planche le Wauquiez. Perso, je lui voit le même défaut que Macron, je ne le sens pas sincère. et c'est bien ce qui manque à nos politiciens. Qu'il travaille là dessus !

      Supprimer
    2. @ Corto

      La réponse à la question de Marianne (dans la dualité d'identités, personnelle ou nationale que recouvre ce prénom !) est dans ta réponse, même si tu ne l'as pas formulée totalement volontairement... « Qu'il travaille là dessus ! », écris-tu ? On ne travaille pas sa sincérité, Corto : on est sincère ou on ne l’est pas, point barre. Wauquiez l'est moins encore que Sarko, c'est dire le degré de calcul de ses postures droitardes, dire aussi, par conséquent, inévitablement, le degré de déception qui sera le votre, dociles électeurs de « droite » au fur et à mesure que le cynisme de l'individu s'étalera au grand jour, le jour où – à Dieu ne plaise ! – il sera à l'Elysée.

      Ce type est un pur imposteur opportuniste, qui a – certes - vu plus lucidement et plus rapidement que nombre de cuistres de la droite molle l'état du pays et l'évolution (salutaire) d'une bonne partie de l'opinion, qui se radicalise en matière d'identité et de demande de souveraineté… mais il n'est pas le moins du monde, tout son parcours politique le prouve, un sincère défenseur, un possible porte-parole de cette évolution du peuple français (de souche, CQFD). Sarko s’est dégonflé ou était bien plus encore un imposteur, Wauquiez est lui un total escroc du souverainisme de droite, j’en suis totalement convaincu, pour avoir beaucoup (trop) suivi et écouté le bonhomme. Young Leader (comme… Juppé, Macron, Hollande, Philippe, Belkacem, Pécresse, Kosciusko-Morizet), européiste béat durant l’essentiel de sa carrière comme son mentor (centriste) Jacques Barrot… cela t’en touche une sans faire bouger l’autre » ? Et ne me dis surtout pas qu’« on peut changer » ! Cite moi UN SEUL homme politique, européiste et mondialiste, qui ait jamais vraiment changé avec une telle radicalité durant sa carrière ! Mélenchon, pendant qu’on y est ? Il n’a pas changé, il joue le rôle qui lui semble à même de l’amener à l’Elysée, c’est tout ! Et pourtant, c’est reparti pour un tour… quelle triste farce ! Le fait que ses critiques médiatiques ou politiques le diabolisent de façon débilissime, qu’il soit détesté par un bataillon de connards patentés ne le rend pas meilleur pour autant : les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcément mes amis, très loin s’en faut...

      Je suis assez incrédule, pour ne pas dire anéanti, quand je vois à quel point le désir, le besoin d'espoir politique, incitent, encore et encore, erreur de casting après erreur de casting (Chirac, Sarko, Fillon, demain Wauquiez) nombre de mes compatriotes à regarder, subitement totalement amnésiques, en faisant d’un seul coup table rase du passé, refusant de voir des évidences qui sautent pourtant aux yeux, et avec ceux de Chimène, la première citrouille politicarde venue, repeinturlurée à la hâte de bleu-blanc-rouge pour de sordides intérêts électoralistes, comme s'il s'agissait d’une virginale Cendrillon patriotique... On n’apprend donc jamais, à droite ? Est-elle, cette droite française, si définitivement, dans ses « élites » politichiennes, mais aussi, apparemment dans sa fibre militante, la plus bête du monde ? Alors, si tel est le cas, au point de vouloir croire en un Wauquiez… on n'est vraiment pas sorti de l'auberge !
      Besos

      Supprimer
    3. Marc: salut ma poule, c'est pas ici que tu aurais du laisser ce commentaire mais sur ton blog, voilà qui l'aurait ré-animé. :) et Toc !
      Perso, Wauquiez ne m en touche pas plus une qui m'en fait bouger l'autre, je regarde, constate, vois ce qui se passe, c'est tout. Ceci dit, la " droite " comme les autres partis ont besoin d'un boss, patron, leader, appelles comme tu veux. Wauquiez s'est présenté, il a été élu et je préfère encore cette démarche à celle d'un Bertrand ou d'une Pécresse qui n'ont pas eu les couilles / l'envie d'y aller, par contre , celle de critiquer...

      Tiens, je te donne une idée de billet qui fera travailler tes méninges: tu la vois comment ta droite ? Fais nous rêver, dis nous tout: un chef, pas de chef, de l'Europe, pas d'Europe, etc... Tu as deux heures !

      Supprimer
    4. @Marc: allez, je te donne 4 heures
      besos !

      Supprimer
  3. Pour prendre le pouvoir, tout est bon.
    C'est N. Sarkozy n° 2 - tout en paroles, paroles, paroles et une fois aux affaires, rien, nada, nichts.
    On a déjà donné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dame Ginette: faut voir... mon com à Marianne ci dessus

      Supprimer
  4. Les aigreurs d'estomac de Anne-Sophie Faivre Le Cadre, "Journaliste aux Décodeurs du Monde"
    Laurent Wauquiez, entre intox, mémoire sélective et approximations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peux t on prendre au sérieux les journalistes du monde,journal de Mr Berge un grand donneur de leçons et dont les turpitudes apparaissent aujourd'hui en plein jour,comme un jour celles de l'autre donneur de leçons ci devant ministre de la culture,tout le monde médiatique savait mais l'idéologie prime tout dans le camp du bien autoproclamé.

      Supprimer
    2. bedeau: M'enfin, une journaleuse du Monde ça ne se lit pas :) Aux décodeurs qui plus est !

      Artiste: ass-tu noté tout de même comment les hommages au Bergé ont été timides, pour un homme que toute la gauche encensait... presque une preuve s'il en est que tout le monde savait

      Supprimer
  5. bravo Wauquiez et bon courage ! Il ne fait pas bon d'être en première ligne chez les Républicains . les tours nourris s'orientent systématiquement sur le leader et la machine à caricaturer est repartie ! C'est la neutralité bienveillante des médias Français ! Il suffit de le savoir ... et d'être prudent parce que les chausses trappes seront nombreux ! Monsieur Bertrand a décidé de quitter les Républicains ... ils ont vite fait d'oublier que des électeurs les ont élus aussi pour une étiquette politique ... L'électeur étant le con de service ... No comment supplémentaire ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: c'est le nouvele homme à abattre de la gauche et de la Macronie. Il fallait entendre Laurent Neuman ce matin sur BFM... Wauquiez a le cuir solide, on verra ce que ça donne. Pour Bertrand, les médias (donc la gauche ) le pose déjà en candidat à la présidentielle, ils vont le promouvoir comme ils avaient fait avec Juppé

      Supprimer
  6. Annie

    Plusieurs réactions de politiques de droite ont été extraordinaires de malveillance :
    Frédéric lefebvre : des irrégularités et meme des morts ont pu voter.
    Florence portelli : elle représente 16 % + les 64 % qui n'ont pas voté.
    Raffarin : observation bienveillante pour macron et vigilante pour Wauquiez.
    et bertrand quitte les Républicains. Le bouffon !Vous souvenez d'une photo, prise lors d'une fete à Saint Quentin, bertrand bedonnant, vétu d'un costume renaissance, collants et culotte bouffante - chapeau ridicule sur la tete et paradant en tete de défilé. Aussi croquignolesque que la ségolène en costume poitevin, distribuant des chabichous lors d'une garden-party à l'élysée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annie: Il y a bien deux personnes que Bertrand ne doit pas sous estimer c'est Bertrand et Pécresse, les autres, du vent.

      Supprimer
  7. Rien à redire à votre billet.
    Si ce n'est quelques fautes d'orthographe oubliées ça et là. Et que vos 6 conditions ne sont que 5 à l'arrivée. Comme pour les Mousquetaires. ;)

    Je ne sais pas s'il est vraiment l'homme de la situation. Ce que je sais, c'est qu'il est celui qui, pour l'instant, s'en approche le plus. Et de loin...
    Je peux aussi régulièrement constater le remarquable travail qu'il effectue dans sa Région (qui est aussi la mienne). "Il dit ce qu'il fait, et fait ce qu'il dit", envers et contre tous. Sauf que, lui, il ne fait pas ce qu'il veut, mais ce qui est bon pour la collectivité qu'il représente.
    S'il continue comme ça, encore plus intensément et en l'élargissant au plan national, pourquoi ne réussirait-il pas ?

    Les deux risques les plus importants à mes yeux :
    * la résignation morbide et mortifère de nos com-patriotes.
    * la généralisation des assassinats merdiatiques dès qu'une compétence émerge.
    S'y ajoute, bien sûr, et comme vous le dites si bien, l'impérieuse nécessité de se débarrasser des félons et des traîtres gauchisants ou macro-compatibles ; ainsi que des mauvais esprits. Tels que, pour quelques exemples : Portelli (la présidence ou RIEN, donc c'est rien : OUST !) ; de Maël (j'aurais dû gagner ; il a fumé la moquette ? OUST !) ; Bertand et tous les autres prétentieux : bon vent et bon débarras.
    NE GARDER QUE DES GENS FIABLES et MOTIVÉS.
    Mieux vaut la QUALITÉ que la quantité (surtout quand cette dernière est constituée par des arrivistes capables d'être les fossoyeurs de leur propre parti pour servir leur ambition personnelle).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franzi: y avait bien 6 conditions qu un bug d'alignement a réduit à 5. C'est réparé :) et bien d accord sur tes deux risques majeurs !

      Supprimer
  8. Je suis de ceux qui ont quitté progressivement le RPR, jamais cotisé à l'UMP et fini par rejoindre le FN. Pourtant j'avais voté, aux primaires "de la droite et du centre" (sic), pour Fillon et à nouveau voté pour lui au premier tour de l'élection présidentielle (certain que MLP serait au second tour). Avec le résultat qu'on connaît, et sa déclaration, quelques minutes après son élimination, en faveur de macron. J'ai alors pris la décision de ne plus jamais voter pour cette formation politique, et ça va être sacrément dur de me faire changer d'avis parce que "chat échaudé craint l'eau froide" et j'en ai vraiment marre d'être pris pour un c.. : Il faudrait pour cela qu'ils arrêtent leurs délires anti-FN, leur soi-disant "front républicain" ou "cordon sanitaire", et parviennent - enfin - à fédérer toutes les droites. Autant dire que ce n'est pas gagné ... ils ont quelques mois pour changer de stratégie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gérard: quelques mois mais je pense que ça peut marcher, persuadé que bon nombre de frontistes n'ont rien à voir avec le FN

      Supprimer
    2. Il n'est pas question de "front" Corto il est simplement question de savoir si demain nos filles seront voilées et si la France sera un pays dirigé par le FLN avec toutes les bienveillances et merveilleuses conséquence pour le citoyen lambda comme vous et moi.
      @Madiran

      Supprimer
  9. L Wauquiez a un beau CV, il a sans doute beaucoup de qualités, il est sans aucun doute un gros travailleur des sujets qui préoccupent le pays, mais honnêtement et je ne sais pas pourquoi, il ne me donne pas, aujourd’hui, l’envie de le suivre.

    De toute façon les médias vont s’acharner contre lui. Ils auront sa peau comme celle de Sarkozy, de Fillon, ...et de toutes les personnes qui ne représentent pas la bien-pensance. Mais peu importe, une fois pour toute il devra opérer une purge au sein des LR et foutre dehors les Raffarin, Juppé, Estrosi, Lefèvre, Keller, .... on verra enfin clair et les nauséabonds qui se sont tournés vers le FN reviendront naturellement au sein d’une vraie droite et non d’un ersatz de droite.

    RépondreSupprimer
  10. C'est très juste Corto,
    une septième; Si nous voulons enfin gagner et redresser notre pays,
    retrouver notre identité, notre fierté nationale comme le fait un certain président Américain sur lequel les bien pensants n'ont pas fini de vomir leur fiel.
    La droite doit rassembler de ce que vous appelez "couillus" au plus large du FN, Droite "buisson" comme droite patriote.
    A l'évidence le PS n'est pas mort il est entre les mains de Macron et rassemble tous les opportunismes du "vieux monde" celui qui n'a jamais cessé de vivre.
    Les Centristes, Juppéistes et divers Bertrand, seront demain nos adversaires les plus farouches, les meilleurs amis de Macron.
    Cette prochaine grande élection sera probablement la dernière et se jouera exclusivement sur le thème de l'identité.

    @Madiran

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui cher ami, simplement la prochaine étape ne sera pas la partition mais la guerre civile, nous verrons Ségo dans son traineau vendre son fromage aux plus offrants et tous ceux qui sous prétexte de bien vivre ensemble on fait ce qui va advenir hurler au loup.
      @Madiran

      Supprimer
  11. M. Wauquiez me parait etre le moins pire.

    Malheureusement, il ne nous sauvera pas.
    Je ne l'ai pas vu combattre pour son camp comme un chien enragé comme il aurait du le faire lorsque la cabale médiatique a achevé F. Fillon ...
    Je l'ai vu immédiatement plier devant les injonctions de la gauche de ne surtout pas s'allier au FN.

    Or, il faut une alliance des vraies droites pour esperer avoir une infime chance de sauvetage de la france...

    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut relire Revel, avec amusement ou tristesse pour comprendre, ce que nous nous infligeons.
      @Madiran

      Supprimer
  12. Nettoyer les écuries d'Augias... voilà à quoi doit s'atteler en premier lieu Mr Wauquiez
    Virer toutes ces sangsues de la république qui contribuent à la dégénérescence de notre pays.Je suppose qu'il ne manque pas de gens compétents qui ont à cœur de servir leur pays, au sens premier du terme, et non de faire carrière pour se mette à l'abri du besoin. il doit bien y avoir des hommes et des femmes qui veulent que notre France redevienne un pays où il fait bon vivre et non pas le N ième pays musulman de la planète.
    Souhaitons que Mr Wauquiez ai le cuir très très solide. Que ces journaleux de merde aillent se faire foutre
    MDCC...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne le fera pas.
      Cette droite parlementaire qu'il représente est inféodée au pire du chiraquien au juppéiste en passant par le centriste.
      Corrompus au dernier degré, compromis,
      pourris à la moelle.
      Wauquiez n'a aucune marge il fera de la politique politicienne,
      et ceux LR, comme ceux d'ailleurs qui ont votés FN s'en trouverons comme de bons couillons.
      En passant remercions ces présidents de région,ceux la,
      ces Maires, ces députés, ces sénateurs qui ont violés purement et simplement le mandat qui leur a été confié.
      Élus par ceux qui veulent une politique de droite et les voient voter compromissions, reniement, et aimables accordements,
      non chers amis,
      que cela soit au parlement, au sénat ou EU.
      Non notre seule unique et dernière chance avant la rue c'est le rassemblement des droites, d'un Ménard à une Marion,
      que Wauquiez et l'appareil apparatchik suive ou non,
      hélas je n'y crois pas, plus.
      @Madiran.

      Supprimer
  13. Pauvre Wauquiez, je le plains de se jeter comme ça dans l'arène...Ce sera l'homme à abattre dans les prochaines années. Ne nous faisons pas d'illusions, ils trouveront bien en cherchant dans ses poubelles. Il arrive trop tôt. Certains auront le temps de ourdir leurs armes.
    Après ce que vient de subir Fillon, je le plains vraiment. Fillon qui devait être élu les doigts dans le nez..et qui s'est fait souffler la 1ere place au dernier moment par un quasi inconnu.
    Après Fillon, on va chercher à abattre à tout prix Mon président de région, mon auvergnat. On commence en le faisant passer pour un facho. Quand on ne trouve rien, c'est l'opprobre suprême, l'insulte immonde balancée à tout va.
    Pauvre Wauquiez, je vais prier pour toi.

    RépondreSupprimer
  14. Je n'y crois pas mais j'espère me tromper.
    Un gars qui ne veut pas être vu en compagnie de "Sens commun",sinon qu'est-ce que vont encore en penser les voisins,ce n'est pas bon signe...
    En tout cas,il lui faudra s'armer de courage car on peut compter sur les conseils,admonestations et exhortations morales de ses potes centristes,s'il en a,pour lui défendre de "franchir la ligne rouge".
    Je peux t'assurer que cela à déjà commencé,dès son élection,dans mon quotidien de révérence macrochiasse-européodysenterique-immigratiodiarrhétique-Gaucho-entérite.
    Enfin..Laissons lui sa chance et jugeons-le sur pièces plutôt que sur sa bonne mine...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,

    Je ne comprends pas vraiment qu'on puisse voir en Wauquiez un sauveur potentiel. Selon moi, il n'est qu'un énième membre de l'oligarchie qui se contrefout bien du peuple français. Il fait partie de ses parasites qui ont détruit la France. Rien à tirer d'un type pareil. Le salut ne viendra pas des hommes politiques actuels, ce sont eux qui nous ont mis dans le trou avec la connivence des groupes de média (traduction : des banquiers).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CedB: "Le salut ne viendra pas des hommes politiques actuels" je veux bien, mais alors desquels viendra-t-il ? Ceux de demain . okay, mais en attendant ?

      Supprimer
    2. Géo

      Il n y aura pas de salut dans cette direction,le pays s effondre et il est inévitable d en passer par là pour qu'il renaisse de ses cendres.Alors,wauquier,le macron ou autres,aucun de tous ces individus ne fait l affaire parce qu'ils représentent un système moribond et ils continuent tous et toutes,comme si de rien n était,à vouloir la meilleure part pour eux.Les Français ont besoin d'en baver bien davantage pour retrouver le trésor que leur légèreté leur a fait perdre.Quand on possède un trésor on le magnifie et on ne le sacrifie pas au nom d une laïcité propre à des ignares,l ignorance,vrai sens du mot "laïcité" par ailleurs.La renaissance de la France passe aussi par le retour à son indépendance monétaire,la dislocation de l UE,la réappropriation de leur patrimoine spirituel sur des bases autres que celles,actuelles,qui leur font déserter la foi de leurs ancêtres.
      Les Français ne le voudraient pas dans leur majorité parait-il?
      Aucune importance les circonstances l imposeront,avec le reste.Le macron et sa clique?Qu'ils profitent bien du temps qui leur reste avant de dégager.Ce ne sont pas les individus qui génèrent la violence mais celle ci qui les saisit aux moments les plus inattendus de l Histoire et,là,plus rien ne les arrête.Les moutons rendus furieux deviennent des carnassiers,les instincts se réveillent et on trouve les nouveaux chefs qui émergent de la masse,et quelques anciens qui ont su saisir l opportunité en devançant les désirs collectifs parviennent à se maintenir en faisant table rase de leur ancienne politique et en exécutant celle que les peuples réclament avec force.
      Nous sommes soumis à une régence qui n est pas de notre monde d apparence,c est elle qui décide du devenir des peuples en fonction de leur valeur et le moins qu'on puisse dire est que les Français n ont pas particulièrement brillé en ce domaine ces dernières décennies et encore moins les politiques et leurs patrons des grands cartels.Ce qui n aura pas été nettoyé par la sagesse commune le sera par les voies bien moins consensuelles et pacifiques que l Histoire connait bien.Ce n est pas que les gens le désirent consciemment,ils ne désirent que la préservation de leur petit confort illusoire,
      c est simplement qu'ils n auront pas le choix.

      Supprimer
  16. Tout est possible ! oui mais.... A mettre de quel côté de la balance l'info du jour :

    "Les sénateurs ont voté une augmentation de 40% de la rémunération des maires des grandes villes et des présidents de région et de département, durant l’examen du budget 2018"
    A lire sur diverses presse (si déjà pas fait) ☺

    Les événements, décisions etc.... extérieurs ou liés aux LR vont se multiplier et le vote par défaut à peut-être fait son temps. A suivre.....
    Xere


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Xere: j ai vu pour cette augmentation et ne comprends pas comment ils ont pu voter cela, ce qui sera sans doute retoqué par l'AN

      Supprimer
    2. Xere: ceci dit à la reflexion, cette augmentation ne me choque pas compte tenu des responsabilités et charges qu ils ont à assumer

      Supprimer
    3. C'est cela la moralisation de la vie politique.......et comme les loups ne se mangent pas entre eux! chacun fait sa petite cuisine pour s'assurer un avenir politique! les maires après les députés????????
      Les frais des députés sur justificatifs? combien de costumes par an, les frais de représentation coiffeurs, maquillage parfum, chaussures, achat d'une voiture personnelle oui non possible ou pas....voilà ce qui préoccupe les députés!.....
      Donc au bout du compte rien ne change........sauf peut être qu'avant c'était direct in the pocket!!!
      Moi comme d'autres, quand je bossais, mon patron ne me payait pas mes chaussures, mes vêtements, les frais de garde de mes gosses, mon coiffeur etc...........

      Mais bon, qu'ils se servent tous sans se retenir, qui leur dit stop???????...........quelle indécence, quel toupet, ils n'ont honte de rien! Ensuite ils nous font la morale avec leur justice sociale à la noix!

      Macron aujourd'hui le sauveur de la planète cherche surtout des sous et comment en trouver en s'occupant de nos économies.........

      micron ne s'intéresse ni à la France, ni aux français. Il n'est pas président, il est patron d'une entreprise! Il fallait le voir encore aujourd'hui faire son binz!

      Quelle foutaise, quelle arnaque ............angela est restée au chaud chez elle tout comme les chinois!c'est dire!

      Stopper ou ralentir la pollution????????Commencer par cesser de créer des embouteillages pour emmerder les automobilistes .......cesser de réduire les voies de circulation pour faire des trottoirs gigantesques ou il n'y pas de piétons ou si peu, arrêter de faire des pistes cyclables double-sens pour 2 ou 3 par jour.....etc
      Les éoliennes....l'avenir disent ils.......donnons du travail aux chinois comme pour les panneaux solaires.......

      Je ne sais si l'économie française est relancée, mais les frais de voirie et tout l'argent jeté par les fenêtres, ça continue de plus belle!

      Pour en venir à Wauquier puisque c'est le sujet, il faut qu'il dégage toutes les branches pourries qui ne vont cesser de lui mettre des bâtons dans les roues en allant le critiquer dans les merdias! Il doit se montrer ferme dés le départ, sinon, il est cuit!
      Lisa

      Supprimer
  17. Annie

    Macron, sauveur de la planète, reçoit les représentants de chaque pays sur le perron de l'Elysée, une photo à chaque poignée de mains (longue et appuyée). A la fin, il aura un bel album à montrer a ses petits enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Annie
      Sauf qu'il n'a pas d'enfants. ;)
      Il a déjà raté la première marche ; au moins...

      Supprimer
    2. Annie

      Il appelle "ses petits enfants' les petits enfants de brizitte.

      Supprimer
  18. Cher Corto - je voudrais signaler quelque part qu'on peut lire un très bel article sur le roi Michel de Roumanie dans " Point de Vue " du mercredi 13 décembre ... merci

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Fiers d'être Européens