jeudi 23 juin 2016

Manifestations: Qui paye ? Qui dédommage ? Quels coûts ?


Combien de manifs depuis le début de ce quinquennat ? Combien de manifs contre la loi travail ? 15, 20, 40, peut-être plus, à Paris et sur tout le territoire ? La comptabilité doit pourtant être tenue par quelqu'un je suppose. Et pourtant, à ma connaissance, aucune information ne circule sur les coûts engendrés par cette fronde contre un projet de loi vidé aujourd'hui de toute sa substance initiale...

Qui paye ? Qui prend à sa charge les frais occasionnés ? Peut-on croire que cela ne coûte rien au contribuable ? Parce que tout de même:

- les forces de l'ordre mobilisées comme jamais, les heures supplémentaires induites, les récupérations, les arrêts maladies. Rien que pour la manif d'aujourd'hui à Paris: 2 100 policiers et gendarmes mobilisés.

- les moyens engagées par les forces de l'ordre ( fumigènes, lacrymo, grenades,...)

- les installations et désinstallations de barrières,

- le nettoyage des rues après les manifs,

- les réparations du mobilier urbain détruits ou sa remise en état après démontage fait par précaution comme aujourd'hui à Paris,

- les réparations des devantures de magasins, de banques,

- les pertes de chiffre d'affaire pour les commerces vandalisés ou fermés par précaution, commerçants qui verront sans doute leur prime d'assurance augmenter,

- les frais de santé pour les centaines de blessés ou pour les usagers des transports en commun éreintés par ces succession de jours de grève,

- la perte d'attractivité touristique, en particulier pour Paris,

- la perte d'attractivité économique: Quel investisseur étranger irait s'installer dans un pays aussi bordélique que le notre en ce moment ?

- le nombre de jours de travail perdus,

- les frais d'interpellations et de justice: plus de 1 200 interpellations en trois mois !

200 000 euros de dégâts à l’hôpital Necker. La SNCF qui annonce que les grèves de ces deux derniers mois lui ont coûté 300 millions d'euros !

Oui tout cela, sans compter ce que j'ai pu oublier, a un coût. 

Qui s'en soucie ? Qui paye ? Qui dédommage ? Pas les syndicats apparemment... le contribuable donc et tous  ceux qui subissent. Et que Président ne vienne pas nous dire que c'est pas cher, c'est l'Etat qui paie, il pourrait bien me venir l'envie de lui mettre une soufflée, tout cela nous coûte, vous coûte, me coûte une fortune, une véritable fortune, une inestimable fortune sacrifiée sur l'autel du sacro-saint droit à manifester.

La démocratie a un coût, a-t-on coutume de dire, certes, mais il serait peut-être bien temps, là aussi, de faire des économies.

Folie passagère 3212.
Photo published for Les Français ont préféré un président à un pays apaisé! - Causeur
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

17 commentaires:

  1. les CONS les CONS les CONSSSStribuables OU PLUTÔT les moutons !!!!! les personnes qui jubilaient en 2012 en votent pour eux que je connait! je me fait plaisir en ce moment vous n avez pas idée .... je suit dégouter de mon paye de ce qu ils en ont fait a+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @samva: faut dire qu en lespace de 4 ans, ils ont fait de sacrés dégats, les gusses.

      Supprimer
  2. A Paris, les dégâts sont minimes puisque Hidalgo n' engagé pas de poursuites alors que pour la manif pour tous, la Mairie de Paris avait exigé des indemnités.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: combien réclamaient-isl alors pour la pelouse du champ de mars ? 100 000 euros de mémoire, mémoire que je n ai pas courte alors que là, elle n exige rien la mairesse, le 2p2m comme d hab!

      Supprimer
  3. Le coût Corto mais tout le monde s'en fout chez les foutraques qui (j'allais dire nous gouvernent)pavanent devant les médias ! Chez ces gens là , Monsieur, dans le meilleur des cas on bouffe dans l'année tout le budget alloué pour en avoir au moins autant l'année d'après. Si on est socialiste c'est encore mieux, on claque à tout va le pognon qu'on n'a pas, on s'en branle c'est les successeurs qui payeront l'ardoise! J'ai la gerbe quand je vois comment agit cette bande de malfaisant. Je suis persuadé que même en Albanie le ministre de l'Intérieur aurait sauté après un tel étalage d'incapacité, mais nous non. J'en arrive à souhaiter que ça pète, ce n'est pas beau, je sais, mais j'en arrive à rêver du Grand Soir où on "sortira de la paille les fusils, la mitraille" et je suis écœuré que ces connards m'amènent à dire cela !
    Jipé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jipé: Je remarque que ces malfaisants auront tout fait pour que la population se radicalise dans le geste, ou comme toi, dans la parole. Pour un mec qui nous promettait une France apaisée...

      Supprimer
  4. Et l'on nous bassine avec les exilés fiscaux une goutte d'eau risible et d'une incroyable prétention ( D'ailleurs Exilés ou évadés?)) dans un océan de dépenses incroyables….dont on parle beaucoup moins
    je crois avoir lu que madame Lagarde en 2007 était de 300 à 350 millions d'euros par journée:
    http://www.contribuables.org/2010/03/le-cout-des-greves/
    http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140620trib000836159/la-greve-coute-beaucoup-plus-a-l-economie-francaise-qu-a-la-sncf.html

    A transposer aujourd'hui... on voit tout de même que depuis 30 ans l'économie française est à la peine car les mentalités associées à ces mouvements imprègnent le pays d'un défaitisme latent, d’un esprit peu enclin à se casser les c.. Et je pense et cela doit nous couter des milliard et des milliard par an.. mais je peux me tromper.
    De toute façon du haut de leurs bureaux nos ministres calculent cyniquement tout cela en points de croissance en moins sans se soucier réellement de celui qui n'a plus de travail, de cette entreprise qui voit ses clients moins importants (c'est ressenti chez moi en campagne, je peux vous le dire) et de cette image lamentable donnée à l'étranger.

    Quand on pense au pauvre automobiliste qui est puni sévèrement lorsqu'il franchit de 10 kms /h la vitesse sans être forcement très dangereux par rapport à tous ces syndicats et politiques qui ne sont jamais vraiment punis alors qu'ils mettent en péril le devenir de nos enfants. Il serait peut être temps de demander à ce que certains soient tenus de payer une amende en cas de dégradation des services et des biens publics ou privés. Un minimum syndical quoi!

    Sinon je trouve que l’on ne devrait plus payer nos amendes …Etonnant qu’il n’y ait pas encore une pétition à circuler dans ce sens ( c’est très tendance en ce moment pour occuper le bon peuple en colère et le soulager du cancer galopant atteignant notre société avec un cachet d’aspirine … effervescent !)

    RépondreSupprimer
  5. Géo

    Bonjour Corto

    A mon sens,la comptabilité est déjà tenue par Bruxelles qui surveille,et par les créanciers de la France qui emprunte sur les marchés.
    France sans le sou dés début novembre, l année dernière.
    Et qui a déjà été contrainte à augmenter le montant de son emprunt,augmentation rendue nécessaire dés le début d année,faute de pouvoir équilibrer son budget 2016.
    Sauf erreur nous empruntons à douze semaines ou proche.
    Pour un particulier,cela équivaudrait à aller chez son banquier tous les deux à trois jours pour emprunter.(selon une image donnée par des économistes eux mêmes).
    Les gros préteurs peuvent être contents et inquiets.
    Contents car le fait d être si mal géré fait de notre pays une entité prise à la gorge et donc sans aucune liberté dans ses choix mais dépendante d intérêts étrangers.
    Inquiets car il ne faudrait pas qu au delà d un certain niveau de laxisme chez nous,la confiance s évapore et que ces créanciers deviennent bien plus exigeants ou réticents envers nous,et puisque nous sommes infoutus de gérer nos comptes nous mêmes,d autres s en occupent forcément à notre place.

    Donc,le Français est bien le payeur de ce gâchis,mais à un niveau bien plus subtil et profond que ce qu il pense d ordinaire.

    C est bien beau l'égalitarisme et autres théories bancales,
    on peut toujours vilipender l aspect financier des problèmes,mais cela n empêche pas la réalité de s imposer et comme tous ces gens:en bisbille ne pensent qu aux avantages immédiats à tirer,ils n ont pas la vue d ensemble et à long terme qui permettrait d émerger de ce marigot de contradictions et d'aberrations dans lequel ils nous ont englués.
    Ce n est pas même une question d être anti-Gauche,mais le simple bon sens.




    RépondreSupprimer
  6. les annonces de la SNCF sont folkloriques et font chier avec le Tin TIN Tin.
    Enfin une bonne nouvelle avec le choc de simplitude
    Les journalistes se verront attribuer une carte deux en un : recto, l'adoubement de journaliste bien sous toutes les coutures et au verso la carte PS avec en fond le château de Solferino - ça c'est une avancée et peut-être même une économie pas encore chiffrée.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Homo Orcus : comment ça, les journalistes ne l ont ils pas déjà leur carte du PS, du moins pour 85% d entre eux ?

      Supprimer
  7. C'est pas cher c'est l'état qui paye.
    Et puis on ne va pas finasser.
    Les divers cadeaux clientelistes de Hollande (aux profs par exemple, aux pays maghrebins, etc...) ainsi que les tripatouillages comptables coûtent déjà plus de 40 milliards qu'on pourrait imputer en frais de campagne électorale.

    Je crois qu'on n'est plus à ça près.

    Il suffira de mettre plus de radar sur le routes et de les étalonner plus serré, ou bien de légaliser une ou 2 substances addictive pour que l'état rentre dans ses frais.

    Pas de panique. Et je ne parle même pas de vendre les derniers bijoux de famille du pays (l'état à déjà vendu la plupart). La tour Effeil doit valoir un bon petit pactole à mon avis.

    Au pire du pire, la Gayet fera des passes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @yoananda: Gayet faire des passes ? après s'être envoyé pépère pendant 5 ans! mais personne n en voudra !

      Supprimer
  8. C'est pas cher, c'est l'état qui paye.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  9. Vous avez remboursé le quick vandalisé par Nicolas B de la manif pour tous ?
    Etrangement à l'époque, y a des questions existentielles que vous n'aviez pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Toy dolls: mais c'est bien sur... allez, zou, du vent !

      Supprimer
  10. Voilà, c'est malin, mon cher Corto, avoir renvoyé votre élite juste au moment où elle aurait pu vous donner une explication pleine de bonne foi, alors que là, on n'aura que des vitupérations de personnes de mauvaise foi qui fréquentent habituellement ce blog, et qui n'ont pas de plus grand plaisir que de chercher des poux dans la tête de nos chers dirigeants.

    RépondreSupprimer
  11. Juin est toujours calme plat pour le boulot sauf que les touristes ont boudé Paris et sont venu par chez nous , aussi je remercie la cgt et toutes ses grèves , les casseurs , les trou-duc en tous genres en un mot, vu que ma retraite ne sera pas encore augmentée cette année cela compensera avec les bénef que fera ma femme et contribuera au redressement de la France .

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa