lundi 23 mars 2015

Elections départementales: Echec sur toute la ligne pour Manuel Valls !


Bon, que dire à chaud de ce premier tour des élections départementales ? Que je suis content ! Très content et que tout cela confirme ce que je pense depuis longtemps: Valls ne vaut guère plus que Président: ils sont aussi nuls l'un que l'autre.

La réforme du scrutin ( nombre de cantons divisé par deux et binômes ) voulue par Manuel Valls n'a pas servi la gauche, encore moins le parti socialiste qui perd dès le premier tour 524 cantons sur un peu plus de  2 000. 

A défaut de pouvoir mettre en avant les résultats de la gauche au pouvoir, Valls a choisi de nationaliser le débat en faisant de la lutte contre le FN le seul objet de cette campagne; on voit le résultat, avec 26% des suffrages, le FN sera présent au second tour dans plus de 1 100 cantons. Rien que dans le Nord, il sera présent dans 47 départements sur 51 et obtient dès le premier tour 8 élus. L’hystérique de Matignon s'est donc offert un bide magistral. Satisfait du " faible " score du FN, il se dit que Valls se serait offert un cigare... C'est dire si l'homme est à la ramasse

En nationalisant le débat et faute d'avoir pu dégager un bilan positif pour la gauche au pouvoir depuis bientôt 3 ans, Valls a permis à la droite classique et au FN de reprendre du terrain partout.

En donnant à leur action un visage libéral, Valls et Président ont semé la zizanie à gauche qui jamais n'alla aux urnes en étant aussi divisée qu'hier.

Lorsqu'ils comprirent qu'un abruti fini comme Harlem Désir ne faisait pas l'affaire à la tête du PS, Président et Valls y placèrent un sectaire de première bourre: Cambadélis. Pour sa deuxième élection en tant que secrétaire général du parti socialiste, après les européennes, le voici se prendre une nouvelle déculottée: 20% des suffrages exprimés soit à peine 10% du corps électoral ! 5 points de moins qu'en 2011 ! Capacité du Premier Secrétaire à rassembler: proche de zéro !

L’exécutif prévoyait une abstention record sur laquelle sans doute il misait un peu; loupé, là aussi, les prévisions se sont révélées fausses, et encore une fois en stigmatisant le FN, sans doute ont-ils motivé encore plus ses électeurs à aller voter.

Lorsqu'il ne tapait pas sur le FN, Valls aura lors de la quinzaine de déplacements électoraux effectués ( à nos frais )  tapé à bras raccourci sur Nicolas Sarkozy. On voit le résultat, ce dernier a réussi à faire en 4 mois une synthèse UMP-UDI qui obtient 30% des suffrages et remporte dès le premier tout plus de 220 cantons. Cerise sur le gâteau, la Corrèze devrait basculer à droite et avec un tout petit peu de chance, l'Essonne, le fief de "Pépé" Valls prendra le même chemin ! Retour raté de Sarkozy en politique ? Il faut croire que non !

Enfin, intervenant dès 20h, Valls, au lieu de prendre acte de la défaite avec l'humilité nécessaire, s'est ridiculisé en parlant de victoire de la résistance ! Fallait oser, il l'a fait et voilà qui nous donne l'occasion de rire aux éclats.

Le deuxième tour devrait confirmer cette déculottée.

Quant à Président, il se dit aussi qu'il aurait été soulagé que le FN ne fasse " pas mieux ", moi, à sa place, je serais surtout catastrophé par la dérouillée que s'est pris le parti socialiste... 

Vraiment, un très beau dimanche... On attend le prochain avec impatience !

Folie passagère 2707.
Résultat de recherche d'images pour "Hollande satisfait"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

70 commentaires:

  1. Président a bien de quoi être soulagé, mon cher Corto, lorsqu'il constate que le PS est en-dessous du plus mauvais de ses scores depuis cinquante ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: il parait même que président aurait vu dans les résultats d hier, la configuration idéale pour son renouvellement en 2017. ce monsieur est vraiment curieux.

      Supprimer
    2. @marianne ARNAUD

      Excellent billet de René Le Honzec sur ce sujet

      "La comédie socialiste
      ..............................................................
      Mais la vérité des chiffres, c’est que le premier parti en France est bien le FN, les autres, seuls dans leur nudité sans les hardes des garde-robes genre UDI, Union de la Droite maquillée, et autres : le FN, seul, 25% des voix................................."


      http://www.contrepoints.org/2015/03/24/202084-elections-la-comedie-socialiste

      Baulo

      Supprimer
    3. @Baulo

      Merci pour votre lien. Corto devrait étudier cet article.

      Supprimer
    4. @marianne: voir plus bas ma réponse à vous, Marc et Mirra

      Supprimer
  2. Contente mais sans plus ! Beaucoup trop de triangulaires qui vont limiter les dégâts à gauche non ? Je m'attends à une frénésie de campagne à nos frais.
    En Ardèche, le Front national (23,97%) est en tête et devance l'Union de la Gauche (16,52%) et le Parti socialiste (15,43%).
    Dans le canton dont je dépends les 54% de participation ont permis :
    - union de gauche (32,01%)
    - union hélas et heureusement !!! ) de la droite avec beaucoup de rose dans le bleu....( 25,33 %)
    - FN (23,44 %)
    Même si peu de chance qu'elle l'emporte, je n'aurai pas le courage de manquer à cette droite, mal rafistolée....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille: il y a donc une toute petite chance que la droite passe par chez toi. faut pas la louper et battre le rappel des troupes :) Je note que là aussi le PS a été nulle, faire moins fort que l union de la gauche ...

      Supprimer
    2. Cher Corto, je manque d'enthousiasme !
      A boire et à manger dans l'union de la droite locale, dont les candidats sont de couleur douteuse, pratiquant hors élections, un vivre ensemble appliqué avec leurs copains PS (comme cochons) PS :-( notamment aux nombreux gueuletons qu'ils partagent ensemble...
      Comme le FN n'a aucune chance de l'emporter, le petit plaisir de leur administrer la claque que j'avais projetée.

      Supprimer
  3. Quelle pitié de voir Valls prendre la parole très tôt hier soir, en fait avant que les résultats ne soient officiels et que la déculottée du PS ne soit trop criante !
    Son engagement, sectaire, et indigne d'un premier ministre aura, il me semble, été contre-productif...ça lui va bien, la diabolisation ne marche plus...
    En ce qui concerne mon canton, ce sera UMP contre FN. Si le PS avait été au deuxième tour contre le FN, en aucun cas je n'aurais voter PS et pour la première fois j'aurais sans doute voté FN...voter blanc, c'est voter PS....leur "front républicain" a du plomb dans l'aile, l'UMP semble enfin commencer à comprendre...
    C'était donc un bon dimanche ! Reste à l'UMP à se saisir des sujets qui préoccupent les Français et à cesser de se mettre à la remorque de la gauche, à se laisser dire le bien et le mal par des gens qui ont prouvé depuis longtemps que leur "morale" n'avait rien d'une référence...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Mézavi que Valls s est planté dans les grandes largeurs en partant en campagne contre le Fn, il n a fait que renforcer la mobilisation des frontistes. Quant à la gauche, sa désunion patente est bien le fruit des reniements d hollande dont Valls est le meilleur exemple ( le candidat arriver bon dernier de la primaire socialiste )

      Pour l UMP, a mon vis, il ne faut pas attendre grand chose avant le congrès de " reconquête " prévu pour le 30 mai

      Supprimer
    2. "Pour l UMP, a mon vis, il ne faut pas"
      Rrroooh Corto !
      Quand à la "politique" du PS, faire du communisme fascisant, en disant que c'est du libéralisme ne peut que mécontenter tout le monde....Comme Sarko en son temps qui faisait du socialisme à forte dose alors qu'il avait été élu sur un programme de droite.
      Quand à l'UDI, mes parents qui avaient toujours votés à gauche sont tombés dans le "camp du mal" en votant pour eux...(z'ont pas vraiment appréciés le matraquage fiscal), ce qui fait qu'une stratégie centriste est peut être la bonne - (pour gagner les élections, pas pour la france, hein, faut pas déconner !)
      Gilles

      Supprimer
    3. @nana:

      Voter FN, c'est pas bien, a dit Jupépé. Mieux vaut donc le PS ?

      http://www.al1jup.com/departementales/

      Supprimer
    4. @Gilles: Une stratégie centriste est bonne pour gagner les élections: absolument ! C'est par exemple ce qui a valu a Hollande d etre choisi lors de la primaire socialiste: de tous les candidats, il était le seul à pouvoir siphonner au centre, Bayrou s'est d'ailleurs fait avoir. La même startégie qui permet aujourd'hui a l UMP de se poser en vainqueur des élections et à Sarko d aller faire un bisou a Jean Christophe Lagarde cet après midi. Après, pour la France... j en doute.

      Supprimer
  4. Le vrai vainqueur de ce scrutin, quoi que puissent en dire les "spécialistes" de la politique, c'est le FN. Il a progressé de neuf points par rapports aux cantonales de 2011, il présentait un seul sortant et il gagne six cantons au premier tour et se trouve qualifié dans la moitié des cantons restants. Il se retrouve dans pas mal de circonscriptions en duel avec la "droite" après avoir éjecté le PS. Le PS et l'UMP pour arriver à faire leurs résultats se sont alliés, alors que le FN est seul contre tous. Après, c'est clair que le FN va arriver très vite au maximum de sa capacité à rassembler sur son étiquette. Il ne pourra jamais tenir que le rôle de second couteau, sa seule utilité consistant à éjecter les socialistes du second tour. Néanmoins, les régionales risquent d'être rock and roll, car il dispose maintenant d'un véritable ancrage territorial.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: le vrai vainqueur de ce premier tour, oui, attendons le second tour et nous verrons que le FN ne fera pas grand chose de plus. Alors certes il confirme un ancrage local et il est d une aide appréciable pour éjecter les socialos mais comme tu dis, il est sur le point si ce n'est déjà fait d'atteindre sa capacité maximale: autour de 25%.
      Pour les régionales, ce sera a mon avis le même scénario que pour ces départementales.

      Supprimer
    2. Pour les raisons que vous venez d’évoquer, il est incontestable que le FN en déficit de représentation qualitative (sauf quelques cadres ) et sans aucun allié, a beaucoup plus de mérites dans ses victoires.
      Si l’on considère l’ampleur des ancrages dont disposaient le PS et ses alliés, Hollande, Valls et alliés auraient dû s’abstenir de relativiser la défaite de leur camp.
      Je suis prête à parier que pas un seul des politologues habituels, ne soulignera cette évidence.

      Supprimer
    3. Je pense qu'ils sont en mesure d'emporter 2 ou 3 présidences de conseils. S'ils y arrivent, ce sera une vraie victoire pour le FN, ça en sera une même s'ils n'ont finalement qu'un seul siège de président. Quant à sa capacité maximale, je la vois autour de 30%. Là, ils ont fait moins bien, et c'est normal au vu du déchaînement médiatique incessant, de la furia catalane et de la campagne sarkozienne. Ça a pris cette fois-ci, mais je ne suis pas sûr que cela puisse durer. Surtout quand les électeurs auront vu qu'il n'y a guère de vraie différence entre une gouvernance départementale PS et UMP/UDI. La seule vraie différence entre les deux se trouve au niveau du langage et de la posture, sinon tous les deux sont immigrationnistes pour se limiter à ce seul aspect. Les petits blancs continueront à voir passer la diversité avant eux pour l'attribution de logements sociaux, les sdf hexagonaux continueront de dormir dans des cartons.

      Supprimer
    4. Dans beaucoup de cantons, en tous cas dans mon département, le FN arrive en 2ème position en ayant viré les socialistes.
      Mais c'est Marine qui a fait tout le travail ! La plupart d'entre eux sont d'illustres inconnus qui n'ont pas fait de campagne et parfois même pas mis de photos sur leurs affiches.
      Il est clair que les voix qu'ils ont récupérées sur leurs noms, sont celles d'un vote sanction.
      Pour la suite je ne sais pas.

      Supprimer
    5. @marientte: c'est aussi pour ça que je tempère énormément les résultats du Fn: le succès du FN, c'est avant tout celui de Marine et d'une douzaine de personnalités. les candidats FN bénéficient de cette "aura " mais ne valent finalement pas grand chose, aucune expérience de la vie politique, de la gestion d une collectivité, rien ou pas grand chose.

      Supprimer
  5. Eh ! bien chez moi, il y aura une triangulaire avec le Conseiller sortant en 3 ieme position et qui avait oublié, soit dit en passant, d'afficher le logo EELV et PS pour garder son indépendance... Sa réponse à son échec, c'est que ce sont les électeurs qui se sont trompés. (!)
    Tout ça pour dire que si la France se droitiste, Nicolas Sarkosy doit impérativement imposer une vue droitière de son parti. Et ça va pas être simple avec un Juppé qui s'attribue la victoire au nom d'une ouverture au Centre et qui fera tout pour le marginaliser. Mais n'est pas Sarko qui veut. S'il n'y avait l'avenir de la France, cela serait passionnant !
    A dimanche prochain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @IDEL

      Jupépé commence à "sucrer les fraises" !
      On est mal barré à l'UMP avec cet olibrius.

      Jacques

      Supprimer
    2. @idel: Juppé est un peu gonflé sur ce coup là. Dès sa reprise en main du parti Sarko a affiché la couleur: le rassemblement de la droite et du centre et n en a pas démordu depuis. Le seul caillou n'étant pas le modem, ou ce qu il en reste, mais Bayrou. Qu en faire ?

      Supprimer
  6. L'hystérique caudillo hispano catalan m'a tout compte fait donné l'ordre de dire haut et fort à mes amis et aux amis des amis de leurs amis concernés par des duels et triangulaires : "Tout sauf le PS" et je suis certain qu'ils n'ont pas besoin de mon conseil pour celà.
    Sinon ....
    " il se dit que Valls se serait offert un cigare"
    Ah bon !!! et lequel ???
    De quoi rendre jaloux frédo de Calcutta.
    Ok je sors fissa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: " tout sauf le PS " absolument. Considérant que le FN est de toute façon limité pour le moment a cause de son déficit de personnalités sérieuses, c'est tout benef pour la droite classique

      C'est qui fredo de calcutta ?

      Supprimer
    2. Le neveu du François qui a écrit "la mauvaise vie" sur ses frasques en Thaïlande.

      Supprimer
    3. @Un dragon: j ai lu " la mauvaise vie " et j ai trouvé ce bouquin remarquablement bien écrit.

      Supprimer
  7. Ce qui me gène c'est l'UDI , je n'aime pas les centristes ,trop faux culs à mon goût , aussi ma question est simple , combien a fait l' UMP sans l' UDI par rapport au FN ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Calude Henri: absolument impossible a dire à cause des binomes. par ex, dans mon canton la liste en tête est composée d un binôme UMP -Udi, elle gagnera sans doute dimanche prochain mais qui sera vainqueur ? l'UMP ou l UDI ? Les deux.
      Et je pense que c'est pour le PS et pour Valls une erreur énorme d avoir voulu ces binômes car cela effectivement ne permet pas de faire un état précis, parti par parti, des gagnants. Si l UMP, seule avait fait admettons 20% ou même 24%, on ne pourrait pas accorder a Sarko les excellents résultats d hier, le FN serait même possiblement devant.

      Supprimer
    2. @ claude-henri

      Pour vous donner une petite idée : l'UMP seule a 19 élus au 1er tour, 309 candidats en ballottage et 95 éliminés
      Le FN a 4 élus au 1er tour, 1108 en ballottage et 797 éliminés.

      Supprimer
    3. @claude-henri17

      J'ai déjà eu l'occasion de l'écrire sur ce blog (merci Corto) :

      "Élections, piège à cons" ou comme dit Bouvard : " La majorité, c'est la moitié des cons +1"

      Charlie

      Supprimer
  8. Je me pose des questions sur la présentation des résultats . Sur ces tableaux qui agglomèrent on ne sait trop quoi , sur la lenteur du Ministère de l'intérieur à communiquer les résultats ( des commentateurs s'en sont plaint ...) , sur ces tableaux de résultats où on ne sait plus qui est qui ( moi au moins ) . Qu'est ce que c'est que cette Union de la Droite ou Union de la gauche auxquels on rajoute des partis connus ! C'est le choc de simplification à la française ? Le Nord historiquement à gauche basculerait à droite ... Il faut honnêtement reconnaître une compétence particulière au PS et ses alliés ( on dit comme ça maintenant ) c'est de faire monter le vote FN à l'insu de leur plein grés ! De toute façon Valls est content de sa stratégie ! Il estime qu'il a fait le bon choix ! On ne voudrait pas lui enlever ses illusions ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marguerite: c'est toute la bêtise de cette élection de binômes ( cf mon com ci dessus a claude Henri ) voulue par président et Valls qui complexifie au maximum la lecture des résultats qu on est obligé de lire " par blocs " et non par parti politique

      Supprimer
  9. Les socialistes, El Cretinador en tête, sont fidèles à leut stratégie: pisser en l'air et faire croire qu'il pleut.
    Valls se précipitant à 20h01 pour clamer qu'il avait gagné aurait été risible si on ne se disait pas qu'on était gouverné par ça. J'entendais ce matin une journaliste raconter qu'il y avait hier soir une ambiance de fête à l'Elysée, avec un Mou président acceuillant avec le sourire les résulatst cette dégelée historique pour le péesse. Surréaliste.
    D'accord avec toi, c'est un grand succés pour Sarko. Maintenant, il faut terminer le travail et faire en sorte que la "victoire" socialiste soit totale au second tour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @le nonce: a priori, la raclée va être sévère et ce sera grandement mérité: quand on se fout de la gueule du monde comme l on fait les socialos depuis 3 ans, forcément, y a un moment où faut passer à la caisse !

      Supprimer
  10. Dimanche prochain ce sera l'apothéose, nous prendrons notre pied comme rarement
    ça a pu nous arriver. Une seule chose me navre, l'alliance UMP-Centre : ce coup-ci
    ça y est, j'en suis certain, je ne voterai plus jamais pour l'UMP. Mais bon, chacun fait
    comme il veut, n'est ce pas...
    Amitiés et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. + 1

      Dès dimanche prochain.

      Baulo

      Supprimer
    2. @Nouratin: je n ai guère de sympathie pour les centristes, des couilles molles prêts a ramasser un peu a gauche, un peu a droite, mais si ils nous permettent de bouter le gauchiste hors du pouvoir, je veux bien cette petite alliance de circonstance ! :)

      Supprimer
  11. Dans mon canton, un binôme avec un député UMP classé... Union de la Droite. Quand on dit que la gauche ne sait rien faire sans tout compliquer pour, en plus, un résultat contraire à ce qu'ils attendaient.

    A mon avis, il y en a un qui va s'en prendre plein les gencives, dimanche soir : le copain de Valls qui a redessiné les cantons pour privilégier la gauche et choisi le binôme pour augmenter le nombre d'élus (je ne crois pas un seul instant à la c...... de la parité). Que dire des 12,5% d'inscrits pour se maintenir au second tour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: une réforme du scrutin totalement contre productive pour ses concepteurs. Quand je te dis qu ils sont nuls !

      Supprimer
  12. merci pour tout corto je me délect de tous vos commentaires ! je suit très triste cher moi s est les les cocos contre le FN proche du fief du contaminateur de samgs fubius (merci a mon père qui ma fait vous découvrir )

    RépondreSupprimer
  13. merçi pour tous corto j adors ! Rantanplan du palais fait tes valoche le patron revient

    RépondreSupprimer
  14. ps l anomyne du dessus s est moi j apprend comment faire lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Samva: apprendre, c'est bien, progresser ce serait super ! :) lol ! Bienvenu

      Supprimer
  15. Juste étudier les tableaux... Et voir où est la vérité des Français :

    http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Resultats-du-premier-tour-des-elections-departementales

    Ce qui ne veut pas dire que le FN, avec les meilleurs scores, aura un département.
    Nous ne sommes pas en démocratie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lamouette: la vérité vraie ? c'est que l UMP est gagnante, le Fn deuxième et le ps troisième. A part ça ? Il faut être socialiste pour avoir imaginer un truc aussi tordu que ces binomes

      Supprimer
    2. Corto, non, ce sont les alliances qui sont gagnantes.

      Les résultats des partis :
      FN 1er avec 25,72%
      PS 2ème avec 13,15%
      UMP 3ème avec 6,50 %

      Chiffres du ministère.

      Supprimer
    3. @la mouette: tu ne px pas raisonner comme cela sauf à jouer le jeu des concepteurs du système de ce scrutin, càd, Valls:. l'UMP, c'est 6,50 ( binôme 100% UMP ) + 21,20 des binômes UD (alliance UMP-UDI ).

      Supprimer
    4. Excuse-moi Corto, mais sur ce coup là, tu prends vraiment tes désirs et les mensonges médiatiques (proprement hallucinants hier soir) pour des réalités ! Les résultats du trio UMP-UDI Modem sont ceux-ci (source finales, Ministère de l'Intérieur) :

      binômes UMP : 6,51 %

      binômes UMP-UDI (ou Modem) : 20,94 %

      soit UMP-UDI-Modem : 27,45 %

      binômes FN : 25, 19 %

      différenciel entre les deux : 27,45 - 25,19 = 2,26 %

      Il faudrait être sacrément gonflé, et même menteur comme un Valls pour oser prétendre que le centre, UDI-Modem, qui pèse régulièrement 10 % à toutes les élections, n'aurait pesé que pour 2,26 % ce coup-ci !

      La vérité est donc que le FN EST bien INCONTESTABLEMENT et largement le premier parti de France aujourd'hui. L'UMP suit vraisemblablement à environ 20 %, presque à égalité d'ailleurs avec le PS (PS seul 13,34 %, union de la gauche 8,20 %).

      Le supposé principal parti d'opposition, à savoir l’UMP, totalement incapable de capitaliser sur son nom (et dans l’habituel mouvement de balancier auquel nous sommes habitués depuis la Vème république et l’instauration du scrutin majoritaire) l'incroyable impopularité du gouvernement, c'est tout simplement du jamais vu (l'UMP + le centre ont même en vérité perdu 2 % depuis les européennes, dans un scrutin régional qui apporte pourtant une prime non négligeable aux sortants ! Moins 2 % sur un parti dirigé à l'époque, rappelons-le, par le catastrophique J.F. Copé !) Et tu oses parler de victoire de Sarko sur ce coup-là ? Le pari de Sarkozy de refaire de l'UMP le premier parti de France est complètement raté, et son retour est un bien bide, c'est confirmé.

      On parle souvent d’un FN (25,19 %) qui n’aurait pas de réserves de voix… mais où sous donc les réserves de voix d’une union droite + centre (UMP-UDI-Modem) à 27,45 % ?

      Seul le camouflage de l'union avec ce centre que tu méprises (et qui appelle déjà partout à voter PS au second tour pour "faire barrage au FN) permet de faire illusion. Comme seul un système électoral biaisé qui fait fi de la proportionnalité et donc de la véritable démocratie permettra la vague UMP-UDI-Modem de dimanche prochain.

      Militant... pourquoi pas mon cher Corto ? Mais lucide et honnête, c'est tellement plus "toi", d'ordinaire...

      Bises quand même, bien entendu ! :-), et à samedi j’espère !

      Supprimer
    5. @Corto et l'UDI , ils ont fait 1,29 + 21,20 ?? , On peut pas raisonner comme cela .

      Supprimer
    6. Non, mon cher Corto, lamouette a raison ! Parti par parti c'est bel et bien le FN qui est premier en nombre de voix ! Si l'UMP devait être comptabilisé avec l'UDI ou Dieu sait quoi, à quoi bon faire deux ou plusieurs partis : qu'ils fusionnent en un seul parti, et qu'on en finisse avec toutes ces magouilles dignes de la quatrième République.

      Supprimer
    7. Les binômes FN étant "pur FN", il est impossible de nuancer ses résultats.
      En attendant la saint glinglin, rêvons un peu à des binômes "pur UMP" (ou je ne sais quoi) sur une seule ligne, parlant d'une seule voix . Idem pour le PS

      Supprimer
    8. @Marianne, Marc et Mirra 19: Dites donc les cocos, ne me faites pas dire ce que je n ai pas dit. A aucun moment je n écris que le FN a moins de voix que l'UMP, à aucun moment je ne dis que le FN n est pas le premier parti de France ou d autre choses dans ce genre.

      Je dis juste que La Mouette ne peut pas écrire que l'UMP c'est UNIQUEMENT 6,50% des suffrages exprimes. Ces 6,50 représentent les binômes composés uniquement de UMP. Il faut aussi prendre en compte les binômes UD qui sont composés d'UMP et d'UDI et d'un chouia de Modem. Je ne dis rien de plus.

      Les résultats, j en ai fait la même analyse que vous et je remarque qu'il s'est produit exactement ce que des gens de l UMP mais aussi du Front de Gauche prévoyaient, à savoir qu'en nous pondant la parité et cette histoire de binômes, les socialistes, avec Valls en maître d'oeuvre, ont complètement noyé le poisson. Valls, comme je le dis quelque part plus haut, a fait avec cette reforme exactement comme la SNCF avec ses tarifs: en pondre autant pour un même trajet qu'à la fin personne ne s'y retrouve sauf elle. C'est ce qu on appelle le saucissonnage marketing ou la stratégie des niches multiples.

      Avez-vous remarqué que dans :mon billet, je ne parle qu'à peine de l UMP ? Pour un militant, que je ne suis pas vraiment, c'est étonnant. Pour une raison toute simple, c'est que comme Sarkozy, dimanche soir, j ai sans doute lu les chiffres, comme vous et comme lui; et donc, pas de quoi pavoiser en effet.. Le seul vrai succès de Sarkozy dans cette élection, c'est d avoir réussi a faire cette " synthèse " electorale de l UMP et de l UDI, ni plus, ni moins.

      Supprimer
    9. @Marc: samedi, en principe, oui, je serai là.

      Supprimer
    10. Reçu bien avant les élection de la section UMP Cotes d'armor.. un mail (27/02/15) certains membres UMP sont classés divers droites par le ministère de l'intérieur ( secrétaire départemental de l'UMP Calvados par exemple)
      afin de diminuer les chiffres UMP
      je ne suis pas encarté UMP mais reçois les mails. Les petits trafics de la gauche en haut de l'état existent certainement . Les chiffres officiels sont à mettre entre parenthèse car un premier ministre qui fait le travail du premier secrétaire du PS montre qu'il faut être très méfiant !
      (je peux donner la source à Corto mais pas en lien direct)

      Supprimer
    11. @Corto74

      "Le seul vrai succès de Sarkozy dans cette élection, c'est d avoir réussi a faire cette " synthèse " électorale de l UMP et de l UDI, ni plus, ni moins."

      Drôle de synthèse, L'UDI appelle partout en France à voter PS.
      Sarko, c'est ni-ni.
      Qui va être finalement cocufié ?

      Supprimer
    12. @lamouettejoviale

      D'accord avec vous, nous sommes en "démocrassie" !

      Baulo

      Supprimer
  16. le pauvre journaleu de Laurent Neumann il pleure a gros larmes sur BFMWC !!!! la propagande va bon train pour minimiser la décolleté vive la démocratie! enfin les voirs dans cet état me fait plaisir au plus haut point

    RépondreSupprimer
  17. J'ai bien rigolé hier soir en apprenant que Juppé et Fillon étaient allés soutenir un candidat en Gironde à Pessac !

    Voilà un type soutenu (encarté ?) par l'UMP qui revendique la ligne Juppé (la droite de l'UMP au Modem) pendant sa campagne en claironnant que, s'il perd, il appellera à voter PS, et se retrouve tout étonné d'être mis en ballottage défavorable "sur ses terres".
    Et qui en redemande en faisant venir Juppé pour le soutenir qui arrive tambour battant accompagné de Fillon...
    Sûr, les électeurs vont se mobiliser en masse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Gironde : Forte poussée du Front national aux élections départementales

      Le leader de l’UMP, Yves d’Amécourt (très critiqué dans son propre camp) a peu de chances de l’emporter au second tour."

      http://www.infos-bordeaux.fr/2015/actualites/gironde-forte-poussee-du-front-national-aux-elections-departementales-6953

      Supprimer
  18. Sondeurs, 1er sinistre et journaleux ont joué depuis des semaines au "coucou fait moi peur" en hissant volontairement le FN a des taux que mathématiquement il ne pouvait atteindre. Ils espéraient en cela attirer le vote réflexe "républicain qu'ils disent" et démontrer dès le 23 mars que les nationaux n'étaient pas la force principale du pays. Ils ont en partie réussi donc également en partie échoué.
    Le 29 se sera tout sauf la gauche et ses extrêmes.
    Étant dans un canton en duel FN UMP, le travail étant pratiquement fait je n'aurai pas de soucis à confirmer mon choix du 1er tour.
    France d'abord.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu en a de la chance moi coco et fn je pleure

      Supprimer
  19. "Gironde : un candidat UMP appelle à voter pour le PS

    ... et refuse le "nini" de Sarkozy :

    "C'est dans ce territoire du Nord-Médoc que le FN a réalisé son meilleur score en Gironde, avec 38%. Loin devant les 22% du PS. De quoi laisser envisager au parti de Marine Le Pen d'enlever ce canton au second tour, et ainsi d'entrer au sein de l'assemblée départementale.

    Pour le candidat UMP éliminé, Jean-Bernard Dufourd, il faut donc faire barrage au FN. [I]l a expliqué qu'il ne voit pas «comment voter pour des gens qui n'ont aucune expérience» et appelle donc à voter «pour le candidat républicain.» Donc pour le binôme socialiste. Et tant pis pour le «ni, ni» (ni FN, ni PS) prôné par Nicolas Sarkozy et l'UMP."[...]

    C'est l'argument dit du "serpent qui se mord la queue" : comme le FN n'a aucune expérience, on va appeler à voter contre lui, ce qui fait que le FN ne risque pas d'acquérir jamais quelque expérience que ce soit, donc on ne peut pas voter pour lui car il n'a pas d'expérience, donc... CQFD. "Candidat républicain" oblige, n'est-ce pas..."

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/03/gironde-un-candidat-ump-appelle-%C3%A0-voter-pour-le-ps.html
    Qu'en pensez-vous, Corto ?
    On m'a toujours dit qu'une entreprise se sclérose quand elle n'embauche pas des débutants !
    Et, autrefois recruteur d'une grande entreprise, j'ai fait confiance à beaucoup de débutants qui, dans leur grande majorité, ne m'ont pas déçu.
    A la porte tous les Jupépé, Bayrou etc.... de France et de Navarre !
    Chez moi, j'ai le choix entre un binôme socialo et un binôme UMP-UDI qui préfère le PS au FN . Ce binôme de "couilles molles" n'aura donc pas ma voix.

    Et la France, dans tout ça ?

    Baulo

    RépondreSupprimer
  20. A Saint-Nazaire, l'UDI appelle à voter PS pour contrer le FN !
    UDI = Union Des Illusionnistes
    Sarko devrait se méfier de tels "alliés"

    RépondreSupprimer
  21. Je crois qu'aujourd'hui Laurent OBERTONE a un nouveau thème à creuser pour un prochain succès littéraire :
    "PS UMP ...Main basse sur la République."
    C'est dingue comment les responsables de ces partis invoquent la "gueuse" pour dénigrer leurs adversaires, pardon leurs ennemis nationaux.
    En quoi les électeurs frontistes seraient-ils moins républicains qu'eux ?
    J'attends que les racailles du PS associées aujourd’hui à JUPPE et FILLON nous l'expliquent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un dragon: toujours le même problème avec cette histoire de fn pas républicain ou répulicain. Les socialistes, qui se sont fait une spécialité de cette question, peuvent dire tout ce qu ils veulent, ils sont au pouvoir, et bien qu ils aient les coucougnettes de leur argument a deux balles: Le FN pas républicain ? et bien qu ils l'interdisent, qu ils lui coupent les vivres, qu ils l'empêchent de se présenter aux élections, qu ils osent un peu, pour voir, qu on rigole !

      Supprimer
    2. @Un Dragon

      Vous auriez pu faire plus court en écrivant " UMPS...Main basse sur la République." !!!

      Supprimer
  22. ce n'est pas sérieux,c'est une galéjade !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen