jeudi 27 octobre 2016

La grosse bourde de Nicolas Sarkozy !



Jamais déçu avec cette fichue primaire de la droite et du centre ! Chaque candidat devra, c'est écrit croirait-on, commettre au moins une bévue destinée à décevoir leurs supporters et à donner le bâton pour se faire battre. On a eu Fillon, mesquin, qui  proclama: " Imagine-t-on le Général de Gaulle, mis en examen, se présenter aux élections ". On a eu Poisson avec ses appels du pied au FN et ses " lobbies sionistes ". Juppé qui nous la joue jeune premier. Le Maire inaudible lors du premier débat et passant son temps à critiquer le gouvernement qu'il servit pendant 5 ans sans barguigner. NKM qui fait plouf. Copé avec ses pains au chocolat à quinze centimes. Et nous voilà aujourd'hui avec Nicolas Sarkozy...

Quand j'ai su hier qu'il passerait ce matin chez l'odieux Bourdin, je dis à l'Ancien: attention danger ! Bourdin est odieux mais il n'a pas son pareil pour piéger ses interlocuteurs. Et Sarkozy n'a pas échappé à la règle.

A la question de savoir pour qui Sarkozy voterait au deuxième tour de la présidentielle, dans l'hypothèse Hollande / Le Pen, celui-ci, sans le citer, répondit qu'il voterait pour Hollande ! Ben merde !

Ou comment, de la plus belle des manières, donner les verges pour se faire flageller. Ce faisant, il renonce clairement à ce fameux ni-ni dont il s'était fait le chantre depuis des années et qui me plaisait tant, pis encore, il accrédite la thèse (stupide ) défendue par le FN: le fameux UMPS. Pis-pis encore, il ruine en quelque sorte ce qu'il avait enclenché depuis des semaines: piétiner avec succès les plates-bandes du Front. Gilbert Collard a réagi au quart de tour: J'avais prévu de voter Sarkozy si celui-ci était opposé à Hollande mais là, non, c'est plus possible, comment voter pour Hollande sans valider de facto ce quinquennat dramatique. A n'en pas douter: Message reçu cinq sur cinq chez les militants et sympathisants FN. Pis-pis-pis encore, en annonçant ce " soutien" éventuel à Hollande, il émet indirectement la possibilité qu'il ne soit pas au second tour de la présidentielle. Pour un battant qu'a la niaque, avouez que cela fait désordre.

Mais qu'est-ce qui a pu lui passer par la tête en déclarant cela ? Piégé par Bourdin ? Pris de court ? Il aurait très bien pu se contenter d'un: Monsieur Bourdin, vous connaissez ma position depuis toujours, celle du ni-ni. Ou bien encore éluder la question en faisant comme certains: Monsieur Bourdin, l'heure n'est pas à ce genre d'extrapolation. Mieux encore, il aurait pu répondre, du tac au tac avec un air malicieux, un truc du genre: Mais comment, Monsieur Bourdin, cette hypothèse ne m'a même pas effleuré puisqu'en aucun cas je ne peux imaginer être absent du second tour.

Au lieu de quoi, et les journalopes depuis ce matin s'en donnent à cœur joie, le voilà " se ranger derrière François Hollande " ! Sarkozy se ranger derrière Hollande, fucking deal my dear ! De quoi donner à tous ses adversaires du grain à moudre ! On ne peut pas depuis 3 ans critiquer sans discontinuer et à juste titre l'action de celui qui nous sert de Président et déclarer se ranger derrière lui si d'aventure... On ne peut pas depuis des années défendre le ni gauche, ni FN et imaginer se ranger derrière la gauche.

A force de courir les plateaux télés, soumis à des agendas de campagne éreintant, les candidats à cette fichue primaire se mettent en danger en permanence car ils ont en face d'eux des gens, chroniqueurs, journalopes ou adversaires qui sont là moins pour les écouter que pour les piéger, les prendre à défaut. Tout aussi animal politique qu'il soit Nicolas Sarkozy n'a pas échappé à la règle: il a commis ce matin une bourde de première bourre dont il aura du mal à se remettre.

En ce qui me concerne les choses sont claires, au deuxième tour de la présidentielle:

- Hypothèse 1)  Juppé / Le Pen: Je ne voterais pas pour Juppé.
- Hypothèse 2)  L'improbable duel  Hollande / Le Pen: Je ne voterais pas pour Hollande.
- Hypothèse 3)  Un autre candidat de gauche / Le Pen: Je ne voterais pas pour un candidat de gauche.
- Hypothèse 4) Sarkozy / Le Pen: Sarkozy, bien sûr.

Ceci dit, tout cela est encore bien loin; bourdes, boules puantes et dérapages pouvant s'accumuler chaque jour, rien n'est joué, passons d'abord cette fichue primaire...

Folie passagère 3335.
Résultat de recherche d'images pour "Nicolas Sarkozy bourdin"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

101 commentaires:

  1. Ou comment dynamiter soi-même ce que l'on a essayé de construire...Je suis dégoutée...
    Cet espèce de jeu merdique avec la France pour enjeu donne raison à ceux qui pensent "tous pourris" et qui ne se donneront pas la peine d'aller voter.
    Seulement envisager de se ranger derrière l'incompétent que l'on subit depuis 4 ans est pour moi équivalent à une trahison de ses convictions et de la France...
    Serait-on encore plus mal barré qu'on ne le craignait ? En tout cas la lumière au fond du tunnel est de plus en plus vacillante...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: je pense que Sarko a dit qu il se rangerait derrière Hollande, face au FN, en n'en pensant pas un mot tant il est persuadé que Hollande n ira pas au second tour. Sauf que en politique, on est jamais à l'abri d un come back et je me mefie d Hollande comme de la peste. mais peu importe, sa sortie était totalement contre productive et ne pouvait que se retourner contre lui.

      Supprimer
    2. C'est la preuve que ses convictions ne sont pas française mais européenes, il l'a toujours dit d'ailleurs.
      L'europe avant la France.
      C'est ce que révèle cette histoire, parce que la seule différence entre Marine et Sarkozy et le seul point commun entre Hollande et Sarkozy c'est ça :
      Hollande/Sarko sont européistes forcenés, Marine est souverainiste.

      Pour moi, tout est dit à partir de la, car tout le reste en découle, la politique contre l'immigration, l'islam, les racailles, les pétro-monarchies, la vassalisation aux USA, tout découle de ce choix primordial : Europe ou France.

      Supprimer
    3. @Yoananda: pour quoi " européistes " et pas pro-europe ? Européiste, on dirait du JMLP dans le texte. le terme étant d'ailleurs maintenant obsolète puisqu en lieu et place il faudrait dire mondialiste, mais à condition de ne pas l employer de manière péjorative.

      Supprimer
  2. Que Jupé ou NKM dise ça on s'y attend,mais la putain de merde quel con!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: comme moi, sidéré et pourtant suis supporter du bonhomme.

      Supprimer
    2. il a eu raison; c est une présidentielle pas une élection locale; de plus, pro marine le pen ici ne semblent pas la connaitre; très incompétente et son père a eu bien raison de soulever le lièvre philippot qui fait le boulot; ce parti n a aucune crédibilité et de toute manière elle ne pourrait rien faire car elle n a aucune chance de gagner les législatives ; ce serait bien pire.


      Supprimer
    3. APPROBATION DE QUI

      Supprimer
  3. "...il accrédite la thèse (stupide) défendue par le FN: le fameux UMPS"

    Pas stupide du tout, cette thèse, au contraire:
    - Sarkozy qui veut voter Hollande (où est l'alternance promise ?),
    - Juppé qui veut ouvrir à gauche( où sont ses valeurs de droite ?)
    - le désistement au nom du "front républicain" dans le Nord et le Sud pour empêcher le FN de gagner les régionales en 2015
    etc.

    Alors, désolée. Moi, dans tes 4 hypothèses, je vote Le Pen.
    (Et pourtant, je ne voterai pas pour elle au 1er tour !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument d"accord avec vous ; Sarkosy est tout ce qu'il y a de plus cohérent avec les valeurs mondialisantes et la nécessité d'abattre les frontières donc logiquement il soutient ce qui va dans ce sens. Il a bien prévenu que ses discours sécuritaires sont destinés à faire la pêche aux votes FN...

      Supprimer
    2. ]Claribelle: je suis un bon supporter de Sarko, tu le sais mais je crois que là, il s'est vautré . Il a dit qu il voterait Hollande tout en ne croyant pas un instant que Hollande puisse etre au second tour. Il n empêche, il n avait qu un truc à dire: Pkoli voulez vous que je vote Hollande puisque je serais au second tour face à Le Pen !

      Supprimer
  4. Ce matin mon café est passé de travers en entendant la réponse de Sarko , il est vrai que Bourdin est un as dans sa spécialité des questions pièges .
    Dans l’expectative (futur proche ) qu'un Imam puisse accéder à l'élection présidentielle et qui se retrouve face au FN , il voterais pour qui .
    Ma communauté familial votera à droite , sauf si le petit vieux Juju se retrouve face à Mélenchon :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: Moi, c'est pas le café mais j ai failli tomber du vélo ! ( vélo d'appartement ). incompréhensible !

      Supprimer
  5. 1) Blanc
    2) Blanc
    3) Blanc
    4) Peut être Sarko, mais pas MLP

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: blanc ? ma colère devant ce qui se passe ne me permet pas de me prononcer pour l instant.
      4) Sarko assurément et certainement pas Le Pen

      Supprimer
  6. Bof ! Au moins, il a l'honnêteté de dire qu'il prendrait position et qu'il ne voterait pas blanc.
    Dans l'état actuel des choses, Hollande serait battu par MLP. Pas la peine de faire comme si Le Nul avait une chance d'être rattrapé au grattage.

    Voter Hollande contre Le Pen à un second tour d'une Présidentielle ne veut pas dire qu'on revient sur le NINI des élections intermédiaires.
    Il s'agit avant tout d'éviter que le FN, qui se donne des airs de parti propre sur lui, et son programme économique catastrophique pour le pays parviennent au pouvoir. Une image à l'International qui relèguerait la voix de la France très loin dans le fameux "concert des Nations".
    MLP a beau dire et faire, elle a reçu le parti des mains de son père, elle était à ses côtés quand il dérapait et ne s'est jamais éloignée. Elle s'en est débarrassée seulement pour se refaire une virginité et rien d'autre.

    Si Sarkozy pense - dans l'hypothèse où malgré un boulevard, la droite n'a pas su se porter au 2ème tour devant HOLLANDE à 4% ! - qu'il vaut encore mieux le Nul sans majorité à l'Assemblée plutôt qu'une MLP qui n'en aurait pas plus, je ne lui jetterai pas la pierre.
    Les Français en donnant encore leur vote au Bouffon de L'Elysée qui les a humiliés et rackettés ne mériteraient pas mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: tu as peut etre raison mais je me méfies des Français. Quant à Hollande, je n oublies pas que 6 mois avant mai 2012, personne ne misait un kopek sur lui et que juste avant la primaire socialiste, on l appelait Mr 3%

      Supprimer
  7. Une bourde, oui et non,les électeurs qui voteront à gauche peuvent éventuellement voter pour lui en cas de présence au deuxième tour.
    Quant à Bourdin, vivement que ce cancrelat dégage.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai regardé aussi Sarkozy chez Bourdin. Cependant je n'ai pas perçu la réponse de Sarkozy comme vous! Il a dit qu'il ne voterait pas Le Pen mais n ' a pas dit qu'il voterait Hollande me semble t il ... C'est juste ce con de Bourdin qui rêvait de le lui faire dire! J ' en ai déduit qu il pourrait très bien voter blanc. .. cela n ' engage que moi peut être!
    En attendant j'ai trouvé ce face à face minable! Franchement parler pendant 10 mn des migrants et le reste du temps du passé de Sarkozy moi ça me gonfle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Angèle: il n a pas cité le nom d Hollande mais a bien invcliné la tête en signe d approbation ajoutant même: " et ce ne sera pas de gaieté de cœur "

      Supprimer
  9. La seule réponse eût été de dire à Bourdin, comme vous l'évoquez vous-même, mon cher Corto : je n'envisage même pas de ne pas gagner cette primaire !
    Le fait qu'il se soit fait avoir comme une bleusaille, en dit long sur le désarroi de Sarko, qui visiblement n'y croit plus !
    Personnellement j'ai toujours su que cette élection primaire n'était qu'une manoeuvre supplémentaire pour obliger les électeurs à se prononcer pour cette UMPS dont vous persistez à nier la réalité, alors qu'elle fonctionne à plein, élection après élection depuis des décennies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce que je pense et que vous écrivez mieux que je l'aurai fait Marianne, cette élection est un piège à gogos et tous y marchent en chantant, quelle désolation pour le pays !

      Supprimer
    2. @marianne: " désarroi de Sarko qui n y croit plus " comme vous y aller !

      Supprimer
  10. Ben oui quoi, il voterait pour Hollandouille, c'est tout!
    Il faut bien qu'il commence à draguer les voix de gauche
    en vue du second tour contre MLP, non?
    Moi, cela me semble évident, d'ailleurs ce serait faire
    injure à ce vieux politicard que de le croire capable
    d'erreurs de ce calibre.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: l idée m est aussi venue. Il aurait en disant ça fait un appel du pied au déçu du hollandisme, se " gauchiser " un tout petit peu ... possible.

      Supprimer
  11. Corto:j'ai écouté et ré écouté,il a bien dit qu'il voterait Hollande...
    Je ne me réjouis pas de voir ton poulain faire cette bourde.
    Au contraire,je plains sincèrement la droite traditionnelle se mettre à ce point à côté de ce que bon nombre de français souhaitent...

    Je persiste et signe.
    L'ensemble des représentants de la droite traditionnelle a fait de l'immigration et de l'insécurité une base essentielle de son discours.
    A juste titre.

    Parmi les remèdes,fermeture de NOS frontières, et expédition manu militari des clandestins à leurs pays d'origine...

    Toutes choses,peu ou prou,prônées par les candidats aux primaires... (à l'exception du gérontissime Juppé,qui lèche la première babouche venue dans un rayon de deux cent metres...)

    OR ces mesures se heurtent immédiatement aux vétos de Bruxelles,de l'ONU et de je ne sais quel autre adversaire du mot"Nation."

    Première déduction de ce qui précède : tout vrai remède contre l'immigration sauvage actuelle impose d'affronter Bruxelles.

    Et deux corollaires:
    - la France a encore suffisamment de poids au sein de l'Europe pour obtenir un changement de politique. J'en doute (vu l'état de déliquescence de notre Pays après cinq ans de socialie)
    - faute d'obtenir ce virage,la France decide un Frenchxit et de mener sa propre politique migratoire.

    En d'autres termes,ceux qui pantalonnent actuellement en garantissant qu'ils amèneront de l'ordre en ce pays,et mettront un terme à l'immigration économique que nous connaissons, doivent aller jusqu'au bout,et admettre que la position du FN de retrait de l'UE est loin d'être irrationnelle.
    Et que,s' ils veulent nous mettre à l'abri de l'immigration forcée, ils faudra bien aller au bras de fer avec l'UE ...

    Ce pas là, Sarko ne l'a pas franchi.
    Les vieux réflexes ont à nouveau joué;:"tout;mais pas le FN."

    Réflexe autant primaire que les élections grotesques aux quelles un ancien chef de l'Etat accepte de se soumettre,sans en sortir grandi,tant s' en faut...Imagines Gaulle face à des primaires!

    Je ne suis pas aussi affûté que toi en politique,tant s' en faut...Et mesure autant que toi les problèmes que rencontrera un parti non implanté dans les sphères actuelles du pouvoir.. (qui hélas finissent par toutes se ressembler,quand elles ne fusionnent pas...)
    Mais je n'aurai aucun scrupule à voter FN face à cette bande de pantins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "...un parti non implanté dans les sphères actuelles du pouvoir...", peut-être mieux implanté que vous ne le croyez :

      https://www.youtube.com/watch?v=1_tkwBTNfS8

      Supprimer
  12. Bourde je ne sais pas, car le 16 octobre il avait déjà déclaré sur LCI qu'en cas de duel avec F Hollande : "je ne voterai pas pour Marine Le Pen". Il avait eu la sagesse de ne pas dire qu'il voterait dans ce cas pour Hollande. Avec son commentaire de ce matin je crois qu'il a définitivement perdu quelques % de voix de la droite dite "dure" et que lui même ne doit plus vraiment croire pouvoir se présenter en avril prochain. Il est très décevant car avec les propos qu'il tient sur Hollande je ne comprends pas comment il pourrait voter pour un menteur, ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Roland: j ose espérer qu il a parlé plus vite que sa pensée. Il a certainement perdu quelques %, à voir par la suite.

      Supprimer
  13. Il aurait dû dire Blanc, pour insister sur cette situation exceptionnelle où un président à 4% se retrouve au second tour, qui ne peut qu'aboutir qu'à une présidentielle blanche (par défaut) et un nouveau départ avec les législatives.

    Sarkozy voudrait donner raison à ceux qui lui reproche sa précipitation qu'il n'aurait pas fait autrement.

    Amike
    PS: Bourdin est très fort pour coincer ses "invités". Un vrai renard...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: il aurait surtout dire que la question ne se posait pas puisqu il serait au second tour.

      Bourdin, c'est vrai est très fort, Sarkozy ne s est peut etre pas assez méfié de lui.

      Supprimer
  14. Il aurait pu dire que la question ne se posait même pas,vu qu'hollande ne sera pas au deuxième tour.
    Marie-France

    RépondreSupprimer
  15. Bourdin ne m'est pas sympathique, mais parfois il fais son boulot, c'est à dire de ne pas servir la soupe à ses invités. Sinon, le reste n'est que le jeu "démocratique", on occupe l'antenne, on est au top un jour, on fait une boulette un autre, ces gamineries intéressent le bon peuple, parait-il, il voterait même suite aux prouesses verbales des pitres médiatiques. Et puis après les élections, plus rien, on oublie toutes ses promesses et la France s'enlise un peu plus chaque jour. La politique politicienne m'amuserait presque si elle ne coûtait pas une fortune alors que des gens vivent dans la précarité sinon la misère et que mon pays disparaît chaque jour un peu plus pendant le spectacle de guignol quotidien.
    Pour les élections j'hésite encore : m’abstenir ou Marine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pharamond: m abstenir certainement pas, y a le bulletin blanc maintenant séparé des nuls même si pas pris en compte ds les suffrages exprimés. Marine ? pkoi pas si j avais l assurance que cela foutrait un tel bordel que le système et la classe politique seraient obligé de faire un sacré nettoyage

      Supprimer
    2. Voter blanc c'est encore accepter le jeu qu'ils nous imposent. Marine ne mettra peut-être pas le bazar, j'en doute d'ailleurs, mais qui le mettra de toute façon ? Seul une abstention massive serait capable de montrer tout le mépris que l'on éprouve pour le Système et de mettre le bordel tant désiré. Après, il demeure en moi une part de naïveté, alors Marine, peut-être...

      Supprimer
    3. @pharamond: attention, je n ai pas dit que c'est MLP qui mettrait le bordel, je pensais plutot au bordel qu entrainerait son élection: une administration qui ne suivra sans doute pas, pas de majorité à la chambre, etc...

      Supprimer
    4. Je m'étais mépris. Oui dans ce cas c'est possible. Mais le résultat serait pire en définitive. La chapelle de plomb sécuritaire se ferait plus lourde et la chasse au fachos implacable. Je ne crois qu'à l'abstention massive.

      Supprimer
    5. "Chape de plomb" grrr !

      Supprimer
  16. Géo

    Ne regrettons pas ce qui va arriver.
    De toute évidence,les politiques éligibles ne sont pas à la hauteur de l enjeu et notre "démocratie" telle qu elle est n est pas la réponse à la situation présente.

    En route vers le Juppoland.
    Nous aurons de toute évidence le prolongement de la soumission à un système mondialiste hostile aux droits des peuples qui ont collaboré,par leur passivité,à la situation présente.

    La Réalité,par la faillite et le chaos,les obligera à retrouver les réflexes de survie adéquats et à se choisir enfin les chefs qu il faut ou à disparaitre en tant que nations et civilisation.

    RépondreSupprimer
  17. Il serait tout de même temps de vous rendre compte que :

    1) Sarkozy est mort ;

    2) vous êtes lepéniste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je plussoie. Avec une précision : je vois notre hôte plus proche de MMLP que de MLP

      Supprimer
    2. 3) à gauche et au centre le vide . On a déjà assez donné en 40 avec la pensée socialiste et aujourd'hui la facture est terrible pour le pays !

      4) La France n'a personne à nous proposer tout simplement!

      C'est le vide complet! et c'est bien plus grave ....bien plus angoissant finalement et pas de quoi se réjouir franchement

      Rien à voir avec les programmes et propositions qui tournent en rond. Circulez ..

      Oui moi comme beaucoup prêt à voter Le PENN bien que non Le Peniste avant que
      l'islam Arrive .... juste par contestation... mais absolument pas par conviction !

      Voila ou on en arrive aujourd'hui.....

      Pas fier d'être français !




      Supprimer
    3. @Didier Goux, umadrab: ah mais je ne cache pas mes sympathies pour MMLP parce que la Marine et toute la bande de bras cassés qu'elle a autour d'elle, ça ne vaut pas un clou. MMLP d ici quelques années faudra voir si d'ici là elle ne se fait pas manger par le système.
      Frontiste moi ? non pas vraiment, ils sont trop mous.

      Supprimer
    4. Corto:
      Pas de réponse à mon argumentaire selon lequel tous les politiques qui se vantent
      de juguler l'immigration sans évoquer un bras de fer avec l'UE sont d'aimables plaisantins...

      A moi det'interroger:qu'entends tu par:
      "Le Front:ils sont trop mous"?
      Parce que tu crois que Sarko nous a donné une leçon de courage en répondant ce qu'il a répondu chez Bourdin?
      Désolé, mais toutes les excuses ou explications fournies ça et là relèvent du petit calcul politicien à trois bandes,et pas d'un homme d'État à la mesure des défaits actuels!
      Amitiés.

      Supprimer
    5. @Gridou: trop mou n'était sans doute pas la bonne expression, j aurais du dire " n'a pas , au moins pour le moment, les moyens de son ambitions "

      Supprimer
  18. Annie

    De toutes façons, hollande est bien parti pour tomber dans les poubelles de l'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Annie: bien parti mais faut se méfier du bonhomme, du système et... des Français. Combien d exemples nous montrent qu en politique, on est jamais mort...

      Supprimer
  19. Et l'hypothèse n°5: Je ne vote pas du tout?
    Ok,je sors...mais c'est pour mieux revenir par la cheminée.
    Imagine un peu que Sarkozy lui réponde sans sourciller: Marine le Pen,le tremblement de terre dans la minute que cela aurait provoqué dans le Landerneau germanopratin!
    Et qu'il ajoute,un brin sarcastique:"je vous ai eu,Bourdin,c'était pour rire!
    Non,la vraie punition pour Nicolas Sarkozy,une manière de lui faire boire le calice jusqu'à la lie,serait de l'amener à dire: Je vous demande de vous arrêter, je voterai Alain au second tour.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  20. Sarkozy aurait sans doute dû commencer par nous expliquer une bonne fois pourquoi le FN "n'est pas un parti politique comme les autres".
    Mais il aurait eu du mal.
    Parce que le FN est bel et bien un parti politique comme les autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Balise: c'est un de mes points de désaccord avec lui :)

      Supprimer
  21. On s'en fout des petites phrases de tous ces politocards, revenons aux fondamentaux qui concernent le peuple en direct live :

    - Communautarisme exacerbé par l'UMPS depuis quarante ans ;
    - Soumission à Bruxelles, Washington, l'Otan ;
    - Immigration invasive due aux guerres de Libye, Afghanistan, Syrie ;
    - Non-anticipation des attentats ;
    - "Nous sommes en guerre" (Valls) : une guerre asymétrique qui fait la peau aux Français français ;
    - Chute du niveau scolaire ;
    - Suicides des agriculteurs et des milliards pour les banlieues ;
    - chômage massif ;
    - Sous Sarkozy à partir de 2007, près de 11.000 postes de policiers ont été supprimés et ceux qui sont en poste sont confrontés à "une véritable clochardisation des forces de sécurité" due aux manques de moyens flagrants. Voir le nombre de suicides chez les policiers ;
    - Utilisation abusive de ces forces de police pour les déplacements des présidents, des ministres, etc … leur haute sécurité étant payée par les contribuables qui, eux, sont en première ligne face aux voyous et criminels laissés dans la nature.

    Etc … etc … etc …

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le pays qui se suicide à petit feu oui et quand un journaliste est seulement intéressé par la question de savoir pour qui votera untel ou untel en cas de..moi je m'en fous .. questions inutiles, politique spectacle pour un pays qui a besoin d'autre chose mais ne fait rien pour! la merde donnée aux cochons!
      Sarko sait qu'il est plus ou moins cuit et qu'il ne pourra rien faire. Trop de gens en France veulent lui nuire. Trop de gens sont prêts à le détruire quoiqu'il dise et fasse. Alors oui je vois un renoncement de sa part. Il est probable que nous aurons un Juppé (l'homme des médias, donc le petit protégé par ceux qui décident) VS Le Pen... L'erreur de Sarko est d'avoir voulu se représenter .. le reste ...

      le petit cirque tranquille de la politique que l'on subit depuis tant d'années et dont on voit les résultats aujourd'hui, continue !
      Moi je sais pour qui je voterai et cela sera un vote contestataire car les conséquences ne seront pas pire que de voter pour un beni-oui-oui supplémentaire.

      Vous écoutez Bourdin et bien pas moi... cela ne m'intéresse plus. Politique spectacle creuse et sans intérêt. Sirènes diffusant un chant qui sonne faux en permanence.
      La vraie révolution viendra quand ceux qui délivrent l'information (les arbitres du système en quelque sorte) redeviendront seulement témoins sans plus jamais être acteurs du jeu.
      Mais cela ne sera pas ainsi.. il faudra en passer par le chaos je le crains et cela est de plus en plus évident.
      La France manque singulièrement d'hommes et de femmes ayant une réelle dimension d'état, capables de se mettre au dessus de la mêlée. Nous n'avons que des acteurs de seconde zône, prêts à jouer une pièce sans saveur ou tout est écrit à l'avance
      Voila le vrai problème.
      les chaos permettent aux vrais talents politiques de sortir car ils profitent d'une table rase pour redistribuer le jeu.
      Il faudra tôt ou tard y arriver.. Monsieur Bourdin devrait se poser cette question// Voulons nous cela?

      Supprimer
  22. Ce n'est QUE ça, son "TOUT pour la France" ?
    Même pas commencer par virer le fossoyeur dans tous les cas de figure ?

    Mais, même s'il me déçoit de plus en plus, je continue de penser qu'il reste le moins pire.
    A part ça, je plussoie vos 4 hypothèses.
    En précisant toutefois que, sauf empêchement majeur, j'irai voter ; et que, en aucun cas, ce ne sera un vote blanc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: le moins pire, cela me parait évident. Remarque que je ne me suis pas prononcé sur un vote blanc...

      Supprimer
    2. @ Corto
      J'avais remarqué. ;)
      C'est pourquoi j'ai précisé ma position ; afin que nul doute ne subsiste sur mes pensées...
      Mais pas au 1er tour : ce serait trop faire le jeu du fossoyeur en chef.

      Supprimer
  23. Campagne au ras des pâquerettes dans tous les sens du terme sauf pour l'odeur putride qu'elle dégage.
    La droite la plus c.. de la galaxie au première loge.
    Cette primaire de la "droite ???" est une connerie qui arrange bien la gauche.
    Celle de la gauche, si elle a lieu, écartera hollande et nous livrera Valls plus dangereux que Hollande.
    Je rêve d'un coup d'Etat...
    J'ai du mal à voir mené par qui ou par lesquels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je rêve d'un coup d'état, car notre système est vérolé et ne secrète plus que des apparatchiks. Il reste une proportion intéressante d'hommes de principes dans l'armée, à condition de ne pas trop dépasser le grade de colonel. L'armée bénéficie en outre d'une certaine sympathie auprès de la population, comme la police nous devient subitement bien plus sympathique depuis que notre sécurité est en jeu.
      Si on m'avait dit quand j'avais vingt ans que je rêverais un jour d'un coup d'état militaire, je ne l'aurais pas cru!
      Alfred

      Supprimer
    2. @Un Dragon et Alfred: A défaut de coup d état, il pourrait y avoir une autre solution: que MLP soit élue, cela mettrait un tel bordel qu il n y aurait pas d'autre solution que de nettoyer en profondeur les écuries d'Augias

      Supprimer
    3. Ben voilà, tu y viens, donc il faut voter FN pour avoir une chance du grand nettoyage par le vide et que des gens valables ressortent de ce gros boxon

      Supprimer
    4. @ Boutfil et Gridou
      Et moi aussi...

      Supprimer
    5. @Boutfil: achtung, je n ai pas dit que je voterai pour MLP. Enfin pour l instant, tout dépendra de qui sortira du chapeau au soir du premier tour

      Supprimer
  24. Sarko s'est-il rendu compte qu'il poussait les électeurs de droite anti-Hollande et anti-socialo à voter directement FN pour éviter la case accointances avec les gaucho.
    Ce qui serait loin d'être une catastrophe, pour le dire franchement.
    Enfin, il s'est grillé et, personnellement, cela ne me surprend pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @isabelle C: grillé sans doute pas mais sacrée bourde quand même que ses équipes essayent depuis de minimiser voire de transformer en bonne idée...

      Supprimer
  25. J'ai cru mal entendre. J'ai revisionné et je me pose plein de questions. Si on l'écoute bien, on a l'impression qu'il regrette aussitôt de s'être laissé piéger et insiste donc immédiatement sur le non-vote à Le Pen.
    Mais le mal était fait. Quelle imprudence ! Il s'est comporté comme un débutant...qu'il n'est pas. Alors pourquoi donner les fers pour se faire battre ? Veut-il vraiment gagner ? Ou fait-il seulement peur en alertant les 96% de Français insatisfaits de F.Hollande qui le verraient débouler à la finale des Présidentielles ?
    Bref, est ce que c'est une gaffe, un lapsus ou une manoeuvre ?
    Ps Je viens d'entendre Fillon sur la 2 qui s'en est très bien sorti à la même question posée par Léa Salamé: il ne voit pas Hollande en finale des Présidentielles, il se voit gagner et si ce cas de figure arrivait quand même, ce serait ni-ni.
    Tu parles d'une Primaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @IDEL: gaffe, labsus, manoeuvre? je pencherais plutot pour la gaffe.

      Vu Fillon aussi, très bon .

      Supprimer
  26. Tiens, voilà du Bourdin : Jean-Jacques Gourdin, il cogne tellement sur son invité qu'il finit souvent par faire une bourde!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rlwdb: puant, odieux le bourdin mais redoutable.

      Supprimer
  27. Personnellement, je suis assez content qu'il ait enfin exprimé le fond de sa pensée, ça évitera à quelques (dizaines de ?) milliers d'électeurs tendance FN, prêts à croire au changement du bonhomme, d'aller voter à la primaire pour se (re)faire cocufier ensuite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Umadrab: quelle bourde tout de même ! du pain béni pour le FN

      Supprimer
  28. Sarkozy n'a, selon moi, qu'une obsession, se venger (à juste titre, peut-être) de Hollande, qui l'a traité de façon outrageusement cavalière lors de la passation de pouvoir, et des français, qui l'ont viré en 2012.
    Ce type ne mérite pas le talent des gens qui le défendent. Il n'a, j'en suis persuadé, aucune conviction et mérite pleinement le qualificatif d'animal politique, amoral et prédateur.
    Flairant qu'il pourrait ne pas être au second tour et ne sachant plus à quel saint se vouer, il accepte de s'agenouiller devant l'un des plus exemplaires abrutis de la médiasphère.
    Bourdin règne.
    Sarkozy s'incline. Aucune conviction. Aucune. Rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Augustin: esprit de revanche, je ne crois pas. Pr le reste, tu t en doute pas d'accord avec toi.
      Sauf sur Bourdin, une raclure mais une raclure efficace

      Supprimer
  29. de toute façon entre ceux qui disent UMP = PS et les autres qui nous bassinent avec le contraire ,Sarko= FN ,il y aura toujours des mécontents.
    une chose est sûr , si c'est Juppé qui gagne , dans 5 ans c'est un boulevard pour une des 2 Le Pen.

    RépondreSupprimer
  30. Aux commentateurs patentés de ce blog, au demeurant tés intéressant, ne pensez vous pas que Sarkozy est un roublard et qu'il attend la réaction des socialos, sachant que
    Hollande sera éliminé au 1er tour dans le cas ou il se présenterais.
    Mon point de vue de cette merdasse d'élections : au deuxième tour, Sarkozy / Le Pen - et Sarkozy gagnant ( les socialos ne voteront pas Le pen ) - . /

    RépondreSupprimer
  31. Quand je l'ai entendu en live, j'ai cru halluciner, je n'en croyais pas mes oreilles!!! Mais qu'il est nul!!!! tu penses tout ses opposants s'en sont donné à coeur joie hier sur la toile, et que dire? Le Bourdin devait bander grave quand il a eu réussi son coup...déjà il n'aurait jamais dû y aller...je ne sais pas qui sera au premier tour des primaires, j'aimerais penser que c'est une stratégie, sauf que non...c'est à pleurer!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Julie: Nul non, je crois qu il s'est fait déborder par Bourdin qui effectivement a du prendre son pied

      Supprimer
  32. Les choses sont claires? Pas tant que ça.
    Ne pas voter, ça signifie quoi? Voter blanc? S'abstenir?
    Alors?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: s abstenir ? certainement pasen ce qui me concerne. J irai donc voter.

      Supprimer
  33. Pourquoi voyez-vous un scoop dans cette affaire ?
    Sarko a toujours trahi, il a amené des socialos et les plus pourris au gouvernement.
    Du coup il a même pondu des bâtards : Estrosi et Bertrand - socialos on vous aime, votez pour nous, on ne vous oubliera pas !
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  34. Si ça continue, il va faire comme Bayrou il y a 5 ans et appeler à voter pour Hollande contre lui-même. Peut-être ne vise-t-il que la présidence du Modem !

    RépondreSupprimer
  35. Du coup ça m'a fait penser au commissaire culturel de Sarko
    Une anecdote - Céline qui sollicitant Roger Nimier :
    Je vois bien, sur la carte de visite de Corto "Possesseur de la carte vitale"
    Le 4 juin 59
    Mon cher maître et Ami,
    Encore moi ! Vous le savez, Alphonse Allais était très fier d’être « abonné au gaz », il le faisait graver partout ; moi c’est la « Pléïade » ! j’en suis ! depuis hier, pour le « Voyage » et « Mort à crédit », mais à condition qu’un parrain illustre et bienveillant m’écrive une préface, impérieux usage et tradition ! Bien sûr j’ai pensé à vous et viens encore une fois vous demander de me présenter à ce public qui vous vénère mais me regarde avec une grande méfiance.
    Vous voyez que je me permets tout !
    Et j’espère tout !
    Votre sincère ami
    LF Céline
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  36. Si Sarkozy admettait enfin, comme Jospin l'avait déjà fait, que la menace fasciste en France (incarnée par le FN) n'est qu'un fantasme, il se foutrait tout l'appareil politico-journaleux sur le dos. Mais il ferait un bon de popularité énorme, car il prouverait qu'il est véritablement un candidat de droite et pas un autre UMPS interchangeable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je f Koone: un bon de popularité... je demande à voir

      Supprimer
  37. Bien fait pour sa g...
    Les politiques devraient être un peu plus sélectifs sur les journalistes chez qui ils se confient. Tout le monde connaît les spécialistes du guet-apens.

    RépondreSupprimer
  38. Curieux que les médias ne font pas le parallèle avec Chirac - LePen.
    80% des français on voté Chirac ... certains en se bouchant le nez.
    Sarkozy a dit hier qu'il voterait Hollande mais pas de gaïté de coeur : il est donc dans la droite ligne d'une bonne partie de ces 80%.
    Mais c'est vrai que les médias sont tellement friants pour alimenter les journaux et l'Internet de raccourcis qu'ils justiefiront quelques jours après, après avoir fait des excuses.
    Mais bon, l'époque n'est plus à la réflexion, elle est dans la réaction immédiate.
    En tout cas, comme vous l'avez dit, il aurait dû dire STOP à Bourdin en expliquant qu'on n'est pas dans le même cas d'une élection locale OU BIEN, que ce scénario n'est pas envisageable.

    RépondreSupprimer
  39. Corto,
    pour moi ce n'est pas une bourde mais une confirmation.
    Je comprends ton point de vue pro-Sarko. J'estime pour ma part que nous n'avons plus le luxe de nous permettre d'être déçu par lui.
    Il y a le feu.
    C'est à nous d'agir et non plus d'attendre un homme providentiel.

    Mais je comprends que tu le préfères à Marine, objectivement, il est meilleur qu'elle, c'est vrai, au niveau discours, plus l'expérience.

    Mais au moins, tu admet qu'il a merdé, et ça prouve ta sincérité.
    Merci donc :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a le feu.. mais qui l'a mis.. pas Sarko .. Toute la bande de minables qui tourne autour du pot de confitures des pouvoirs divers et variés
      Sarko n'a pas tout fait bien loin de la mais il n'est certainement pas le plus malhonnête et depuis bien des années ...

      Supprimer
    2. La Libye, ce n'est pas Sarkozy, peut-être ? Une des plus épouvantables catastrophes civilisationnelles et la preuve d'un insondable abime de crétinerie inculte. Sarkozy et Hollande, qui sont des analphabètes, ont ravalé le prestige de la fonction présidentielle au niveau des latrines.

      Supprimer
    3. @Caron: Chronologiquement, Sarkozy n'était plus au pouvoir quand la situation en Libye s'est effondrée (contrairement à une certaine Clinton). Resté, il serait certainement intervenu, comme il l'avait fait pour l'Ossétie ou la crise financière en Europe, on ne peut pas le nier.
      Du reste, la Libye vivait au-dessus de ses moyens et compte tenu de la chute du cours du pétrole, comme le Qatar ou l'Arabie, la situation se serait de toute façon dégradée : un an plus tard, on aurait peut-être un encore un Khadafi au pouvoir (son fils) mais sur une partie du territoire. D'autant que les méchants mercenaires combattus au Mali étaient les gentils soutien du vieux Khadafi, autant dire que son pouvoir tenait plus par le cours du pétrole que par la force d'un état qui n'a jamais existé.
      Amike

      Supprimer
    4. Depuis le début de son élection Sarkozy veut une guerre, comme Bush son grand héros ricain.

      Benghazi, ça vous rappelle quelque chose ? C’est là que Sarko, BHL & Co se sont pavanés aux côtés de leurs alliés du CNT, une confédération de groupes salafistes avec à sa tête deux ou trois pantins pour donner le change auprès des médias occidentaux. Ils étaient drôlement bien équipés et entraînés les insurgés libyens. Ils avaient des avions de chasse, des pilotes de chasse et même de quoi abattre un mirage. Qui les a armés selon vous ?

      L’axe du Bien anti-Kadhafi est passé par Sarkozy, BHL, Cameron, la Clinton, Obama, Londres, Paris, les salafistes de Benghazi et les champs pétrolifères.

      Sarkozy n'a pas été réélu, pas de bol quand même !

      Supprimer
  40. Géo

    Du fait que les principaux politiques français sont inféodés aux USA,ne serait il pas légitime que nous exigions le droit de voter aux élections américaines en tant que sujets de leurs colonies?

    RépondreSupprimer
  41. je réponds à Corto. Il a eu mille fois raison; nous ne sommes plus entre nous mais le monde entier nous regarde au travers de tous ces blogs sociaux et en qualité d'ancien Président, il prend ses responsabilités car Marine Le Pen ridiculiserait la France, pas nous, petits veaux, qui lui crachons dessus; de plus ce n'est aussi qu'une réponse à F. Hollande, qui dans ses confession aux journalistes du Monde dit qu'il voterait pour lui en cas de confrontation avec le FN. Par contre, Juppé et Fillion ne sont pas très courageux eux. Marine le Pen ne sera jamais élue, pas même député, donc respectons nous.

    RépondreSupprimer
  42. Annie

    Il a bien précisé hier soir que de toute façon ça ne risquait pas d'arriver

    RépondreSupprimer
  43. On ne peut quand même pas imaginer qu'un requin comme Sarkozy ne soit pas préparé à affronter un gland comme Bourdin. Je pense vraiment qu'il s'agit d'une bourde calculée, et je réitère mon opinion :Sarkozy désire se venger, n'a aucune conviction si ce n'est celle de son intérêt, fricotte de manière obscène avec le Quatar à un niveau superstructurel, et en tant que soutien de Clinton, constitue un danger mortel pour la nation française et la sécurité européenne.

    RépondreSupprimer
  44. En même temps, depuis près de 5 ans, je n'ai pas vu tant de différence entre Hollande et Sarko. Je sais que je suis choquant pour les lecteur de l'un ou l'autre parti... mais les 2 sont ouvertement libéraux et sécuritaires.
    Et pour ma part, au second tour, parmi tous les candidats dont j'ai connaissance, si le mien n'est pas au second tour, je ne vote pas. Je refuse de choisir entre la peste et le choléra. Je n'ai plus confiance. Si je vote au premier tour, ce sera déjà bien.

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.