lundi 2 mai 2011

A propos de Ben Laden

Il fait moins le malin maintenant !

C'est un grand jour pour l'Amérique, Ben Laden a été zigouillé par les Navy Seals. Justice a été faite ! ( quoiqu'en pensent les donneurs de leçons ). Cet espèce d'illuminé a eu ce qu'il méritait. Point barre. Grrrr, que m'énervent certaines réactions que je peux lire à droite ou à gauche. Peut-être eut-il fallu prendre des gants, l'exfiltrer en douceur, lui offrir une villégiature aux frais du contribuable américain, lui offrir un procès long et coûteux ( une magnifique tribune ) pour en finir par une condamnation à mort acquise d'avance et effectuée des années plus tard. Il y a parfois des cas exceptionnels où la justice traditionnelle peut laisser le champ à une justice plus expéditive.

Grrr, que m'énerve l'amateurisme des télés françaises qui dès 7 heures du matin montraient une photo bidonnée de Ben Laden exécuté alors qu'aucune télé US ne s'autorisait cette diffusion avant vérification. Non, M'dame Lucet, vos excuses ne cacheront pas votre amateurisme. Non Elise, Ben n'a pas été immergé(sic),son corps a été balancé à la mer, les poissons sont, eux aussi, à la fête !

Ben Laden est mort, c'est cool, c'était dans la logique des choses. Je comprends parfaitement la liesse des américains, je comprends le bonheur que peut apporter cette nouvelle à tous ceux qui ont pu souffrir des délires criminels du bonhomme. On aurait tort néanmoins de se rejouir pleinement: ce 2 mai ne signe pas la fin du terrorisme islamiste made in Al Qaida. On peut en être sûr, la relève est assurée depuis longtemps et il y a fort à parier que sous peu, ces allumés nous le fassent savoir brutalement.

Un curieux évènement en fin de compte: de quoi se réjouir, de quoi être inquiet !

Folie passagère 645.

 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

23 commentaires:

  1. marianne ARNAUD2 mai 2011 à 20:25:00

    Vous avez raison, mon cher Corto, un procès aurait sûrement tourné en procès contre les Etats-Unis et ce n'était ni acceptable ni tenable politiquement parlant.
    Mais ces scènes de liesse barbares pour un homme exécuté après dix ans de traque m'a quand même fait un drôle d'effet.
    Et puis ne dit-on pas que la vengeance appelle la vengeance ?

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: scène de liesses barbares, comme vous y allez ! Elle est bien comprehensible cette liesse, non ?
    Par contre, c'est évident, le "meurtre" de Ben Laden ne restera pas impuni. De quelle façon et ou?...

    RépondreSupprimer
  3. surtout que son père à eu 57 enfants...on est pas sortis de la merde s'ils nous font une vendetta....enfin, ce qui est rassurant c'est qu'ils ont compté que les garçons dans les 57.....

    RépondreSupprimer
  4. @boutfil: est-ce à dire que Benny aurait 56 frères et demi-frères ? Quelques soeurs en plus ?

    RépondreSupprimer
  5. Oui, je n'ai pas trouvé très prudent cette liesse populaire aux Etats-Unis - même si on peut comprendre... En Chine, autrefois, quand un nouveau-né ravissait naissait, il fallait pleurer de le trouver si laid pour ne pas rendre les Dieux jaloux...

    RépondreSupprimer
  6. C'est mâââlin! Qui c'est le plus heureux maintenant avec sa kyrielle de vierges et la bénédiction des dieux?.. :D

    Désolé mais je ne peux soutenir la thèse selon laquelle on a le droit de tuer un de nos semblables par pure vengeance sans autre forme de procès.
    Cela démontre une fois de plus la dangerosité des pouvoirs.

    RépondreSupprimer
  7. Et puis je suis d'accord avec ce que dit Didier. Bonne journée à tous.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour au Maître des Clés,
    Bonjour à toutes et à tous,

    C’est étrange comme, une fois de plus, la peine de mort ne résout rien. Je ne peux me résoudre à fêter la mort d’un être humain, même si, honteusement, je ne parviens pas non plus à pleurer celle de cet homme là.

    Il n’était plus un chef, plutôt un label qui vient de perdre une de ses qualités principales de mettre en échec les puissants Etats-Unis.

    Depuis quelques années, les labels tombent les uns après les autres.

    Label de réussite absolue, le trader manipulant des fortunes n’est plus. Même si le sentiment d’un éternel recommencement demeure vif.

    Mao avait labellisé la révolution comme un acte de violence d’une classe envers une autre et quelques milliers de jeunes Arabes parviennent à se défaire de ce repère. Même si le doute sur la suite reste en vigueur.

    Certains pays avaient la Dictature pour seul label, mais la laideur du tatouage semble vouloir s’effacer. Un proche d'Aung San Suu Kyi, vient d'être nommé conseiller auprès du nouveau gouvernement civil de Birmanie, même si rien n’est certain.

    Les labels figés du vieux monde deviendraient-ils enfin de simples repères pour mieux aller de l’avant ?

    Les théories, explications, analyses et prédictions vont être nombreuses et contradictoires. Si cela prouve que quelque chose change, ce ne peut être qu’un bien.

    Pour le moment, je le confesse, je pense à Montaigne :
    « Que sais-je ? »

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  9. Qu'est ce qu'il se passe en Lybie ?

    RépondreSupprimer
  10. @lika: comme tu l'écris, liesse curieuse mais bien compréhensible.

    @didier: Compte tenu de ce que ns savons, rien ne permet de dire qu'il a été exécuté. Sans doute l'assaut a-t-il donné lieu à des echanges de coups de feu fatals. maintenant, un procès, qui se serait éternisé, qui aurait fait de Ben Laden une vedette médiatique encore plus qu'avant, un procès où la cause aurait été entendue d'avance ? Pkoi faire ?

    @Loc: Ben laden un label ? Un peu comme une marque de fabrique, une identification au terrorisme. C'est assez bien vu. Certains disparaissent, d'autres renaissent. La Motown fut moribonde, c'est une machine a cash aujourd'hui. Les traders, label de l'argent roi sont toujours là, plus discrets.
    Le terrorisme etl'absurdité survivront bien après la mort de ben laden. Lui n'était plus effectivement qu'un label, un symbole. Et que l'on ne compte pas sur moi pour regretter son exécution.

    RépondreSupprimer
  11. @dominique: Une actu chasse l'autre. Pour la Libye, enlisement, fin de Kadhafi, affaire à suivre, gageons qu'on saura nous tenir au courant.
    On ferait bien aussi de regarder coté Syrie, une révolte qui risque de faire des dégats bien plus considérables que ce qui se passe en Libye.

    RépondreSupprimer
  12. Un procès aurait eu bien des avantages, à commencer par celui de définir la responsabilité exacte du bonhomme, les autres membres de l'organisation impliqué dans la planification de l'attentat, la confrontation avec la justice, la défense de son avocat...

    RépondreSupprimer
  13. J'ai entendu hier Maleck Shebel, que décidément j'aime beaucoup.
    IL disait en substance ce que dit LOC ici. Le terrorisme islamiste est invalidé par les populations elle-mêmes. Ben Laden tombe la même année que les printemps arabes... C'est une belle promesse. Espérons que nul fou, d'où qu'il soit, ne l'empêche.
    Et finalement, ça me rappelle cette phrase de Ghandi qui disait que lorsqu'il désespérait, il se souvenait que depuis la nuit des temps, le bien avait toujours triomphé sur le mal.... Hummm. Oui, il y a bien de l'espoir, en ce moment, de ce côté du monde.

    RépondreSupprimer
  14. @tzatza: bien des avantages ? A commencer par faire de Ben Laden, une vedette surmédiatisée et qui dit vedette ou star, dit fans idolâtres. Non désolé.

    @rachel: Le bien avait toujours triomphé du mal... C'est beau mais cela me fait surtout penser à " après la pluie , le beau temps ", c'est le cours presque naturel des choses.non?

    RépondreSupprimer
  15. @ Corto : Je sais pas si c'est naturel. C'est vrai que la formule est super tarte. Je te l'accorde. Mais c'est parfois rassurant de se dire ce genre de niaiserie. Comme les berceuses de nos mamans.
    Si non, je suis d'accord avec Tzatza. Ben Laden mort, il lui manque un peu la parole, quand même. Or, les attentats du 11, il restait pas mal de choses à en dire, ce me semble. Cela dit, c'est compliqué après.
    Qui juge ? Quel tribunal, quelle compétence ? Un gros bordel à la Milosevitch. Les américains ont dû préféré l'exécution. Plus rapide, moins coûteux. Et pis c'est ricain, quoi.

    RépondreSupprimer
  16. J'ai apprécié l'attitude retenue de Barak Obama, ainsi que le commentaire de LoC, autant que j'apprécie ta patience, Corto,en toutes circonstances.

    RépondreSupprimer
  17. @rachel: les ricains sont pragmatiques: faire simple et expéditif, on ne s'embarasse pas des détails :)

    @lika: ma patience ? le secret de ma longevité, je te jure !

    RépondreSupprimer
  18. Corto,

    un procès aurait été à coup sûr très instructif pour le tout-un-chacun ; et extrêmement gênant pour certains...

    RépondreSupprimer
  19. @didier: genants pour certains ! certainement, une raison de plus à celles évoquées plus haut pour ne pas en faire

    RépondreSupprimer
  20. A Madame Rachel Arnaud,

    Je dois avouer que je ne connaissais pas Maleck Shebel, mais grace à vous, ce que je peux en lire me semble dépeindre un personnage intéressant.
    Je vais donc tenter de combler ce manque de culture de ma part.
    Je vous en remercie,
    Cordialement,

    RépondreSupprimer
  21. L'opération Géronimo a réduit à néant toute possibilité aux victimes du 11 septembre qu'il leur soit un jour fait réellement justice.

    Désormais, on nous apprend que les règles de la loi du Talion sont les règles de la démocratie.

    Il est aisé à Obama de vous faire avaler ce qui n'est qu'une exécution barbare en vous brandissant l'horreur du 11 septembre qui, sans un procès, ne peut plus valider ou invalider la responsabilité de Ben Laden.

    Moi, je n'ai pas de preuves de la mort de Ben Laden au cour de cette opération, comme je n'ai pas de preuve de la vie de Ben Laden depuis 2001, tout autant que de sa responsabilité dans l'attentat. Je ne sais pas. Je ne crois rien.

    Pourtant, je ne peux pas comprendre que l'on trouve cool l'exécution d'un homme abattu de la sorte par une armée qui avait d'autres choix.

    Je ne peux pas accepter de voir des démocrates applaudir ces faits. Je ne peux accepter de voir Obama se poser en héros, sauveur de la planète quand il a agi exactement comme il le reproche à ceux qu'il appelle "les terroristes"

    De plus, serait-il aussi stupide pour ne pas savoir que les effets d'une telle affaire sont qu'on laisse la voie libre à la succession de Ben Laden, qu'on attise la colère et le désir de vengeance de ceux qui fonctionnent aussi selon les règles de la loi du Talion, que les citoyens du monde sont désormais terrorisés par l'éventualité de représailles ?

    Finalement, de quel côté sont donc les terroristes ?
    Assassiner en col blanc est une opération de sauvetage.... Je vomis le terrorisme. Je vomis la manipulation, je vomis l'opération Géronimo

    RépondreSupprimer
  22. @françoise blanche: bienvenue ici ! vomissez, vomissez, pourquoi pas, chacun peut penser ce qu'il veut de cette affaire. Il n'empeche:
    - a quoi aurait servi un procès à l'issu previsible ?
    - Les familles des victimes du 9/11 n'ont exprimé aucun remord vis a vis de cette opération geronimo. Les seuls a s'en être officiellement plaint aux USA sont les sioux.
    - On estime que les attentats perpetrés par Al Qaida dans le monde ces 10 dernières années à plus de 15000 morts sans compter l'Irak et le Pakistan où il y a tant d'attentats que les journalistes n y retrouvent plus leurs petits.
    - Al Qaida a reconnu que Ben laden avait été abattu. Alors la théorie du complot qui voudrait nous faire croire qu'il n'est pas mort ou que sais-je, je vous la laisse. C'est bien connu, le WTC, c'est une opé montée par Busch et la CIA, n'est ce pas ...:)
    Et franchement que les ricains aient abattu Ben, je trouve cela assez juste et plutot...cool pour employer un terme anglo saxon

    RépondreSupprimer
  23. Je n'essaie pas de vous faire croire qu'il n'est pas mort. Je ne sais pas. Et mon propos n'est pas basé sur la croyance de sa vie ou de sa mort.

    Vous n'avancez que des croyances pour justifier vos propos. Pour justifier que c'est cool d'avoir tué Ben Laden.

    Croyance en l'inutilité d'un procès dont vous croyez connaître l'issue.

    Croyance des familles des victimes que la justice est faite puisqu'on croit qu'il est responsable... Puisqu'on croit que la justice c'est œil pour œil. Puisqu'on croit les déclarations des autorités..

    Croyance que tous ces attentats sont de la responsabilité d'un réseau organisé Al Quaëida dont le leader était Ben Laden même si vous reconnaissez vous même que personne ne retrouve ses petits au milieu de ces attentats qu'on croit devoir imputer à ce fameux réseau organisé.

    Et soudain, vous croyez cette fois en une déclaration d'Al Quaeïda parce qu'elle valide votre propre croyance en la mort de Ben Laden !

    Croyance donc que l'objectif d'Obama dans cette histoire était de lutter contre le terrorisme ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps.

TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIME

France, 2019.