mardi 3 mai 2011

L'hommage de Sarkozy aux victimes de Marrakech


Mouarf ! Nicolas, pourquoi te casses-tu la tête à rendre hommage aux victimes de cet horrible  attentat de Marrakech ?

Hein, franchement, à Orly, cet après-midi, il fait chaud. En plus, tu as emmené Carla avec toi; dans son état, est-ce bien  raisonnable? Au fait, permets moi cette parenthèse, mais un chiard, on ne DOIT pas en faire quand on est président, sinon, on appelle cela un bébé à vocation électoraliste (sic), pas un bébé d'amour. Rentrez vite, vous seriez  mieux dans les salons climatisés du Château.

Que crois-tu que cette cérémonie te rapportera ? Rien.

Ou plutôt si, railleries, sarcasmes, et autres galimatias des bien-pensants du camp d'en face. Non, Nicolas, tu perds ton temps à Orly. Je t'écoute dans la lucarne, ton discours est chouette, une attention pour chaque disparu. Tu les cites et tu penses à eux; peut-être te fais-tu aussi, un peu, notre interprète?
J'ai bien aimé ton message fort vis à vis de cette armée de l'ombre; cette nébuleuse terroriste que la douleur de familles endeuillées n'émeut pas plus qu'une mouche que l'on écrase négligemment. Sans doute ne suis-je pas le seul à penser ainsi même si l'outrance sondagière voudrait nous faire croire que tu gonfles la France entière. Mais c'est ainsi, tu auras beau te décarcasser, quoi que tu fasses, ça ne sert à rien, ils t'attendent aux coins des rotatives, derrière les micros, en moins de 2, une fois encore, ils vont te démonter la tronche: Electoralisme ! Campagne électorale ! Démagogie !
Ben oui, l'hommage de la république aux victimes, ça ne se fait plus, c'est has been, intéressé, calculs, pire, OPPORTUNISME !
Un président qui s'incline devant les dépouilles de compatriotes lâchement assassinés, une petite Marseillaise, une sinistre Sonnerie aux Morts, un peu de solennité, un peu de recueillement, t'as vu jouer ça où ?

Tu ne crois pas ce que je te dis là ? Parole, reviens demain, j'aurai mis les liens qui vont bien !

nb: si possibilité t'était offerte de faire libérer quelques otages, te casse pas la tête, fais-le tout de suite ou après les élections. Des otages libérés peu de temps avant une élection, tu sais comment cela s'appelle ? Non ? C'est comme pour les bébés...

Folie passagère 647

Afficher l'image en taille réelle 




D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

8 commentaires:

  1. Perso, moi je me suis mis à la place des familles, et je ne crois pas que j'apprécierai (ca me gonflerai grandement même) que lui ou quiconque me fasse un discours, alors que la seule chose qui m'importe c'est de récupérer le corps pour organiser les funérailles.

    RépondreSupprimer
  2. Beaucoup de gens ont été interviewés dans les pays musulmans après l'assassinat de BenLaden et une femme, à la tête enveloppée d'un foulard multicolore, a lancé : on sait bien qu'Obama a fait ça pour gagner ses élections.
    Donc, Sarko n'est pas seul à en prendre plein la gueule. C'est le métier qui veut ça, n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vu un bout de ce discours. Que le président se déplace me semble plutôt normal en de telles circonstances puisqu'après-tout, ces gens sont des victimes de la politique et des pouvoirs.
    Le laïus ressassé et remâché sur le lutte contre le terrorisme et le sort vengeur à l'encontre des terroristes, je suis sûr que bien des gens s'en seraient passés.

    RépondreSupprimer
  4. marianne ARNAUD4 mai 2011 à 06:07:00

    L'hommage personnalisé que Sarkozy a rendu aux victimes des attentats de Marrakech, était extrêmement touchant, mon cher Corto.
    C'était celui du père de la Nation à ses enfants injustement tués par des fanatiques à qui il a promis leur punition.
    Je pense que cette considération du Président de la République à leur égard, aura fait beaucoup de bien aux familles de ces malheureuses victimes.

    RépondreSupprimer
  5. @maxivirus: Dans ce genre de situation, les familles ont la possibilité de refuser l'hommage de la nation. Et je peux dire que généralement, elles acceptent et apprécient énormément.

    @lika: bien sur que c'est le métier qui veut ça, nous le savons. Et certainement qu'il y a des p'tites arrières pensees electorales, c'est pas pour autant qu'il faudrait ne rien faire

    @didier: possible mais vois-tu la possibilité d'un autre discours ?

    @marianne: "père de la nation " vous y allez un peu fort, je trouve. Ceci dit oui, j ai été assez surpris de la sincérité de son discours, de l'attention qu il a eu pour chaque victime et pour chaque famille

    RépondreSupprimer
  6. Si avec ça il ne gagne pas les élections c'est qu'il n'est vraiment pas bon...

    Eusèbe

    RépondreSupprimer
  7. @eusebe: ne le répètes pas mais il se dit dans certains milieux qu'il pourrait effectivement l'emporter en 2012

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps.

TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIME

France, 2019.