lundi 7 mai 2018

Anniversaire(S)...

Il semble bien plus facile de célébrer le premier anniversaire de l'arrivée au pouvoir - et on sait dans quelles circonstances - du jeune Macron que de commémorer la chute de Dien Bien Phu le 7 mai 1954.

Le 7 mai 2017, un jeune trou duc devenait président de la République Française. Le soir même, on savait à qui on aurait à faire:

Résultat de recherche d'images pour "macron louvres"

Un an plus tard:

Le 7 mai 1954, la cuvette de Dien Bien Phu tombait:

Résultat de recherche d'images pour "chute de dien bien phu"  Résultat de recherche d'images pour "chute de dien bien phu"

Résultat de recherche d'images pour "chute de dien bien phu"  Résultat de recherche d'images pour "chute de dien bien phu"

Lors de la bataille de Dien Bien Phu, 14 000 militaires français firent face à l'assaut de 80 000 Viêts. Les pertes françaises s'élevaient à 2 293 morts et 5 195 blessés. 11 721 militaires français et auxiliaires furent faits prisonniers, 7 801 trouvèrent la mort en captivité ou furent portés disparus, seuls 3 290 survécurent à l'enfer Viêt Minh et à la longue marche, dont mon père.

Image associée
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

34 commentaires:

  1. Réponses
    1. Juliette: Merci pour lui. Celui avec une casquette blanche sur la photo du bas.

      Supprimer
  2. le résumé de l'année macron est dévastateur pour ceux qui l'idolatrent mais conforme à ce que nous présentions : on allait se faire baiser et cela s'est réaliser au delà de nos pires craintes.....Vous verrez que la propagande en fera une toute autre analyse.....
    Respect à votre père.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dieter: a propos de propagande, as-tu vu le doc sur et avec macron hier soir sur France 3 ?

      Supprimer
  3. Respect à « l’Ancien »... j’ai connu un capitaine qui avait également dû participer à la « longue marche », il m’avait raconté son calvaire.

    Quant à l’autre et sa clique je ne veux même plus commenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roland: l'essentiel de la marche fut fait avec les bras attachés dans le dos et maintenus avec un baton quant à son déroulement età la vie dans le camp n°1... faut l'entendre de vive voix pour avoir une vague idée de ce qu ils ont subi

      Supprimer
  4. Respect aux survivants, aux morts et aux "portés disparus" (dont un de mes cousins).
    La fin d'une guerre mal comprise et mal menée. Et ne citons que pour mémoire les militants cégétistes qui manifestaient contre nos soldats qui débarquaient du Pasteur à Marseille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: et les cégétistes de l'époque qui sabotaient au départ de marseille armes et munitions...

      Supprimer
  5. marianne ARNAUD7 mai 2018 à 19:37:00

    Je laisse tomber le sujet Macron, mon cher Corto, car il commence à me déprimer sérieusement.
    En revanche, l'Indochine ça me parle. Ma tante avait épousé un médecin de la fonction territoriale et mes quatre cousins sont nés en Cochinchine. Leur père était médecin-chef de l'hôpital de Saigon. Bref, cette guerre d'Indochine a été vécue comme un drame par toute la famille. Et maintenant, hasard de la vie, ma propre petite-fille est partie pour un stage de trois mois à l'Université de Saigon qui, pour moi, sera toujours Saigon, aussi longtemps que je vivrai.
    Transmettez mes très respectueuses et affectueuses pensées à votre père.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: mon père, même s il a morflé n'a jamais dit un mot plus haut que l'autre contre les Viet, il y est même retourné une trentaine d'années plus tard. Je transmets.

      Supprimer
  6. Un an de pouvoir et j'attends le satisfecit de Jupiter . Dans sa tour d'ivoire il ne voit rien , n’entends rien mais qu'est-ce qu'il parle !
    Respect à ton père , ayant eu un oncle rescapé je savais par ses silences ce qu'ils ont enduré .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: l'as tu entendu hier soir le Macron ? question propagande sur France 3 , un modèle du genre

      Supprimer
  7. Bonsoir cher Corto- donc le voilà " l'Ancien", ton père que tu évoques avec tant de respect et d'affection.
    Des hommes, des vrais
    Que pense-t-il de Geneviève de Galard ? " l'ange de Dien Bien Phu " ?
    Avec mes pensées reconnaissantes
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Chocolat: De Galard ( que j'ai rencontré il y a 2 ou 3 ans), sans nier le moins du monde ses exploits et courage, il trouve qu'elle a manqué un brin d'humilité après la guerre en ne négligeant jamais d'apparaître là où il le fallait à la recherche de reconnaissance. Chacun son truc

      Supprimer
    2. Comme tu dis, cher Corto.
      Merci
      Pensées respectueuses et reconnaissantes à l ' Ancien.
      Madame Chocolat

      Supprimer
  8. Macron, franchement, je m'en tape, par contre les héros de l'indo, dont un de mes cousins tombé dans la cuvette , blessé et revenu des camps viets après 4 ans avec une jambe de bois, me semble beaucoup plus important
    Honneur à L' Ancien et à tout ces combattants, si mal récompensés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: si mal récompensés et si vite oubliés.

      Supprimer
  9. Ah! Dien Bien Phu...

    L'héroïsme de nos meilleures troupes disparues dans la fournaise,les points d'appui du camp retranché aux doux prénoms féminins tombant les uns après les autres,les derniers parachutages dans le chaudron,enfin le calvaire des camps de la mort viets où nos soldats,entre deux séances de rééducation,pourrirent et y crevèrent de faim...La trouvaille stratégique* du haut commandement français qui ne trouva rien de plus intelligent que d'enterrer nos troupes dans une cuvette pour y attirer l'ennemi...

    * Mais depuis 1940,on sait que nos stratèges sont en retard d'une guerre.

    A côté,Toufriquet avec son spectacle son et lumière et sa retraite aux flambeaux...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendémiaire, le choix de cette cuvette reste encore pour moi une aberration.

      Supprimer
    2. Vendemiaire: tiens, ce vieux billet:

      http://corto74.blogspot.fr/2013/12/le-vieux-caporal-chef.html

      Supprimer
  10. Respects à votre père, notre ancien.
    Pour le reste ....

    RépondreSupprimer
  11. Les crimes communistes contre l'humanité ont été et demeurent acceptables. Preuve, s'il en était besoin, de la corruption de nos sociétés occidentales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jacques Etienne: si acceptables que Fabius, alors Sinistre des Affaires étrangères se fendit d'un vibrant hommage à la mémoire de Giap quand celui-ci passa de vie à trépas

      Supprimer
  12. Respect à ton père.
    Un cousin de ma mère est mort durant la guerre d’ Indochine,plus exactement il n’est jamais revenu.
    Par contre les collabos des Viêt-minh comme Boudarelle , eux sont morts dans leur lit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grandpas: dans leur lit comme toux ceux qui en France n ont eu de cesse de torpiller l'armée française

      Supprimer
  13. C’est dégueulasse, les monuments aux morts sont réservés aux poilus et rien pour les autres comme l’Indo, l’Algérie. Pour la deuxième on trouve des plaques commémoratives du style « Dugland, communiste, fusillé par les Allemands ICI » du coup on fait gaffe où on met ses pompes.
    Le monument aux morts est pourtant important pour « se souvenir », on y invite aux premiers rangs les estropiés qui restent. On y met de la salade avec des fleurs, on y entend des salades accompagnées d’un tralala boum boum. L’orateur qui cause arbore une écharpe de couleurs dégueulasses, de mémoire, rouge, blanc, bleu. Les couleurs de la Terreur, nom de la 1ère république.
    Il faudrait réveiller Chichi pour qu’il répare cet oubli et qu’il nous ponde une loi mémorielle et quelques ajouts au code pénal.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Homo Orcus: il a fallu attendre, date à verifier, plus de 50 ans pour qu'enfin un monument, officiel et payé par la République, aux morts d'Indochine soit érigé, je crois dans le sud de la France.
      Pour l'Algérie, à ma connaissance, y a toujours rien

      Supprimer
    2. https://www.google.com/maps/uv?hl=fr&pb=!1s0x47e671fd2384ea61%3A0xca68e1aed4d638d5!2m22!2m2!1i80!2i80!3m1!2i20!16m16!1b1!2m2!1m1!1e1!2m2!1m1!1e3!2m2!1m1!1e5!2m2!1m1!1e4!2m2!1m1!1e6!3m1!7e115!4s%2F%2Fgeo1.ggpht.com%2Fcbk%3Fpanoid%3DXG0-7q_-ORfyj_WlMdtIlQ%26output%3Dthumbnail%26cb_client%3Dsearch.LOCAL_UNIVERSAL.gps%26thumb%3D2%26w%3D390%26h%3D262%26yaw%3D52.588833%26pitch%3D0%26thumbfov%3D100!5smonument%20aux%20morts%20d%27indochine%20-%20Recherche%20Google&imagekey=!1e10!2sAF1QipOCs5lnN-2GmNBkygBJJMZSHymn2FU_jNIb4tpW
      Un tout petit à Paris...pour une petite mémoire

      Supprimer
    3. et hop, tout le monde ds le même petit, tout petit panier

      Supprimer
  14. bonjour Corto, respect à " l'ancien". Moi,je n'oublie pas ( peut etre parce que mon pére avait fait le début de la guerre d'indochine et que nous avions tous les livres de Lartéguy à la maison )....mais que sont ils allé faire dans cette cuvette...pareil qu'en 1870...
    il y a eu l'affaire de ce " prof" envoyé en indo qui est devenu tortionnaire des soldats francais,puis qui est revenu en france, CNRS, a été reconnu un jour à l'assemblée nationale par un de ses prisonniers qui est devenu blanc et s'est lévé en disant " c'est lui, c'est lui"... ca fait rien, il touchera sa retraite normalement, dont les quelques années pendant lesquelles il torturait ( j'oublie toujours le nom de ce salopard )... est ce que l'état francais est fou ?

    RépondreSupprimer
  15. @corto
    Honneur loyauté patrie
    Ces mots sont la poutre maîtresse ce que devrait être la mentalité française.
    Malheureusement ces mots finissent en gags dans la bouche de ces gauchistes de merd..

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient