vendredi 17 mars 2017

Travail de démolition

Le 11 mars, Francois Hollande grave ses initiales sur une pierre à Saint-Denis (93). Autour de lui, le maire de la ville, Laurent Russier (à gauche), Valérié Pécresse (2e à gauche), Patrick Braouezec (à droite) et Audrey Azoulay (2e à droite) 

Sacré Hollande ! Il est grand temps qu'il aille consulter :

" La scène se passe à la basilique Saint-Denis. Samedi dernier, le président Hollande est d'humeur joyeuse. Les caméras de Quotidien de Yann Barthès captent une scène au moment où le président est appelé à graver ses initiales sur une pierre, dans le cadre des travaux de réparation de la flèche endommagée. On lui tend les outils. Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, est présente, ainsi qu'Audrey Azoulay, la ministre de la Culture.
François Hollande tourne le dos aux photographes. Valérie Pécresse se risque à un conseil : « Monsieur le Président, retournez-vous dans l'autre sens. » La réponse du chef de l'État a scotché Valérie Pécresse, qui n'en revient toujours pas. La voici : « Madame la Présidente, je suis dans un travail de démolition que je mène depuis cinq ans avec obstination... Donc, euh... Laissez-moi faire ! » Valérie Pécresse persifle : « Je vous fais confiance. »
Dans la série des blagues de François Hollande, celle-ci sonne comme la plus étrange. Elle arrive en fin de mandat quand, effectivement, François Hollande a à peu près tout détruit de sa propre personne. Il aurait dû être candidat, il y a renoncé. Il était le champion naturel de la famille socialiste, il n'a même pas pu se présenter à la primaire de la gauche. Il devait mettre fin au chômage de masse, c'est à peine s'il a pu freiner sa croissance. Et le candidat de la gauche, Benoît Hamon, traverse le champ de ruines laissé par son prédécesseur en quatrième position des sondages de la présidentielle.
François Hollande : « Je suis dans un travail de démolition que je mène depuis cinq ans avec obstination... » Blague, oui, et aveu en même temps. Autodérision lucide qui n'est pas sans rappeler le livre Un président ne devrait pas dire ça... qui fut l'œuvre ultime de son autodestruction et a pesé lourd dans son empêchement. Décidément, cet homme est un mystère qui, même au fond de son humour, sème les indices de sa complexité. Je ris, donc je me détruis. Avec obstination. " ( Source Le Point )

Folie passagère 3480
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

43 commentaires:

  1. La démolition de Saint-Denis a commencé en 1793, alors, c'est pas nouveau !
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Homo Orcus: certes 1793 et toussa mais là le Hollande est encore plus nul que d habitude, il posait la premieère pierre de la rénovation de la flèche

      Supprimer
    2. Homo Orcus,

      Il s'agit de remonter la flèche de la basilique, démontée en 1846 pour des raisons qui n'ont rien à voir avec 1793 :

      http://www.tourisme93.com/basilique/remontage-de-la-fleche-de-saint-denis.html

      Supprimer
  2. Superbe ! Déjà ça devait le faire rire de donner à voir ce dont il sait que les autres l'accusent : démolir. Il devait être conscient aussi d'avoir une Valérie (une Valérie Présidente !) dans son dos. Si elle n'avait rien dit, ou si quelqu'un d'autre avait parlé, peut-être aurait-il répondu autre chose, ou différemment, mais là c'est pulsionnel : Valérie se prend un revers .. habillé des mots qu'il lui suppose ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Geneviève Boyer: Pulsionnel c'est bien le mot mais c'est justement pas ce que l on attend d'un président

      Supprimer
  3. Corto
    Enfin une chose à son actif: s' il avait entrepris un travail de démolition. ..il l'a pleinement accompli.
    Ce lapsus intéressera certainement les psys...
    Mais ce pitre aura quand même eu entre les mains ,durant cinq longues années, les codes et les manettes susceptibles de déclencher une guerre nucléaire...
    Moi,ça me fait froid dans le dos!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gridou: ce type se fout de tout et de tous, autrement dit l absolu contraire de ce que l on est en droit d attendre d un président

      Supprimer
  4. Il essaie d'imiter Laurent Gerra qui l'imite. L'un est humoriste et a du talent, l'autre se croit dans son Truman Show.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jef Koone: et oui, au moins Laurent Gerra sait-il être drôle sans être vulgaire alors que lui...

      Supprimer
  5. J'ai cliqué sur "Les caméras de Quotidien..." mon cher Corto, et ça s'est mis à me parler de nausées et vomissements ! J'ai vite tout arrêté !

    RépondreSupprimer
  6. Humour, cynisme ou machiavélisme ? Cet homme est dangereux et il continue son travail de sape derrière Macron...Personnalité " étrange " je dirais plutôt perverse et sans scrupules, après moi le déluge !
    Quand on voit Erdogan à deux doigts de déclarer une guerre de religion en Europe, avoir de nouveau cette clique à la tête de l'Etat ça fait très très peur.....
    Sinon hier soir j'étais au meeting de Fillon à CAEN, zénith archi-comble, ambiance de folie, ferveur patriote, discours clair et ferme sur la sécurité.
    Ce matin en écoutant la radio j'entends : " Selon un dernier sondage ODOXA 3/4 des Français trouvent Fillon malhonnête et veulent qu'il jette l'éponge.."
    Ah bon, vraiment ????
    Bon réveil dans le Pays du mensonge et de la propagande....Plus que 51 jours à attendre en croisant les doigts....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chris, le nombre de manifestants ou de gens présents à un meeting n'apporte aucune indication sur les intentions de vote; ce n'est qu'une question d'organisation dans la mobilisation des militants (et du choix de la salle, pour qu'elle soit pleine, en fonction du nombre de manifestants attendus.)

      En 2007, la candidate communiste Marie-George Buffet avait rempli le palais omnisports de Bercy ( entre 20 et 30 000 places); quelques jours plus tard, elle faisait 1,9 % de voix au premier tour de la présidentielle.


      Supprimer
    2. @ Gisele
      Fillon est capable de mobiliser bien plus qu’on veut bien nous le dire. Vu les dizaines de milliers de personnes au Trocadéro mobilisés en 3 jours c’est certain.
      Odoxa est un institut fondé par des socialistes, d’après mes souvenirs ( mais pas sur à 100 %). Corto avait fait un billet me semble-t-il.
      De toute façon ce ne sont pas nos médias à la botte de Macron pour la plupart ( conflits d’intérêts??) qui iront dire que Fillon rassemble. En sociale-dictature médiatique faut pas y compter !

      Et si Macron passe ( ce qui n’est pas fait), il sera comme Hollande élu par défaut. Car sans ces affaires Fillon ( largement téléguidées avec de grosses ficelles) et son programme le plus courageux passait sans problèmes. Et Sarko a bien été éliminé par ce même type d’acharnement médiatique en 2012 avec des affaires qui n’ont rien données comme par hasard.
      Les français si ils ne voient pas les grosses carottes qu’ont leur met devant le nez seraient si idiots que cela?)

      Vu ce qu’a donné Hollande ( démolition man!) en 5 ans … une catastrophe ! Les français devraient en effet, commencer à se poser la question de savoir si ils doivent faire la même erreur avec Macron dont le programme fait pour ne déplaire à personne manquera de souffle et d’ambitions avec 5 ans de petits arrangements entre amis ( il est entouré de gens bien trop influents pour ne pas dire intéressés semble t il?) et du sur place à peu près certainement .

      Mais attendons. Macron n’est pas à l’abri d’un enquête si toutefois la justice est indépendante et a les mêmes doutes que pour Fillon sur ce candidat sérieux à l’élection présidentielle ! ( incroyable sortie des juges expliquant qu’il le mettait en examen à cause de cela semble t il seulement) :
      https://www.challenges.fr/election-presidentielle-2017/ou-sont-passes-les-millions-d-emmanuel-macron-une-nouvelle-affaire-cahuzac_460421

      Supprimer
  7. Géo

    Ce type doit sûrement avoir des troubles mentaux,il s approprie les pensées des autres et puis les "euh" que j avais relevés les rares fois où je dus entendre de ses paroles,avec des erreurs sur une date à propos de je ne sais plus quelle célébration,erreur qui faisait rire la personne qui me faisait écouter-subir son discours,me font penser qu'il est "ailleurs",
    une forme d autisme?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: je pense aussi qu il est " ailleurs ", au bot de 5 ans, il n a toujours pas compris qu'elle était la fonction qu il occupait

      Supprimer
  8. Annie

    Il doit avoir une maladie des boyaux de la tete, comme disait Coluche.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Monsieur Corto :

    La réponse de Grollande est sidérante. Il n'y a pas d'autre mot.

    Le pouvoir rend fou. Je ne vois pas d'autre explication.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ana Maria: sidérante comme l aura été son comportement tout au long de ce quinquennat

      Supprimer
  10. Même dans les petites blagues, il est mauvais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zen Aztec: Mézavi que l on n'est pas près d en être débarrassé. La rumeur dit qu il postulerait pour un poste a Bruxelles genre remplacer Juncker qui a décidé de ne pas se représenter

      Grandpas: blagounettes a deux balles

      Supprimer
  11. Malheureusement, je ne crois pas que ce soit un lapsus.
    Je suis persuadé que ce type est un nuisible pleinement conscient de ses actes et de ses paroles.
    il fait partit de ceux qui font le mal en sachant parfaitement ce qu'ils font en en y prenant un grand plaisir, ce n'est ni plus ni moins que du sadisme étant donné qu'il est plus facile de détruire que de construire.
    En résumé c'est un feignant (je ne construis rien) sadique (mais je détruis pour le plaisir)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GfB: je ne suis pas dans ssa tête pour interpréter tout cela, une chose est sûr cela aura été un nuisible de première bourre

      Supprimer
  12. @Corto
    Pour ceux qui disposent de temps et de moyens, et ne possèdent ni jardin, ni résidence secondaire, ou coin tranquille pour s'isoler de cet environnement sauvage l'espace de quelques jours, seuls ou entre amis :)
    http://envie-d-envies.lefigaro.fr/concretiser-un-projet/prendre-temps-de-se-ressourcer-monastere/?utm_source=lefigaro&utm_campaign=sofinco-figaro&utm_medium=native

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon commentaire idiot (14:25) était destiné à figurer suite au billet précédent.

      Supprimer
  13. Je n'ai pas souvenir que Louis VI ait gravé ses initiales lorsque Suger a reconstruit Saint Denis.

    Que vient faire cet histrion en ce lieu sacré, lui qui ne connaît pas l'histoire son pays. C'est l'état qui paye ? Il valait mieux faire une collecte, j'aurais donné volontiers.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: que venait-il y faire ? Ben sa propre promotion , pardi !

      Supprimer
  14. Hollande reste un personnage beaucoup plus complexe que celui auquel des flots d'injures sommaires veulent le réduire.
    Ce n'est certainement pas un abruti, c'est un type très au courant de ses dossiers et un gros bosseur ( voir le livre " Un président ne devrait pas dire ça "), et dont la ligne politique n'a jamais varié : européiste, " bébé Delors", socio-libéral (le libéralisme économique, en tâchant de sauvegarder ce qui peut l'être de l' Etat-providence.)

    Mais il lui manque quelque chose d'essentiel - je ne sais pas quoi - d'où l'échec de son quinquennat; quelque chose qui ne se limite pas à son manque de charisme et au fait qu'il soit très mauvais orateur; une forme d'erreurs dans les décisions, une incapacité à s'expliquer, un décalage permanent vis-à-vis de la réalité; la façon dont il a mal géré son quinquennat politique n'est pas sans rappeler la façon dont il a si mal géré sa vie sentimentale (" Imagine-t-on le général de Gaulle se rendant chez sa maîtresse en scooter ?")Peut-être une vision trop exclusivement politicienne de la politique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "une vision trop exclusivement politicienne de la politique"

      donc un chef de parti et non un chef d'état !

      Les sans-dents finalement n'ont que peu d'importance. Juste utiles pour mettre leur bulletin d'ou le conditionnement nécessaire ...

      Des erreurs? juste apparentes pour nous endormir et nous faire croire que ...

      Pendant ce temps la il met au point, en douce avec Jouyet l'homme à tout faire ( et proche de Macron depuis l'ENA) des coups de voyou qui le font vibrer oui.

      Hollande est un cynique.. ce que la politique peut sortir de pire!

      Un homme tout juste bon à affaiblir un pays pour mieux le soumettre ensuite ?

      Supprimer
    2. @Gisèle: Je vous accorde le fait qu'Hollande soit plus complexe qu'il n'y parait mais qu'il soit un gros bosseur alors là je serait plus circonspect. Tous ses proches ont toujours dit haut et fort que c'était un glandeur de première.
      Quoiqu'il en soit c'est un rustre sans aucun savoir vivre...

      Supprimer
    3. PhilZ : on ne peut pas faire de la politique, à ce niveau, sans être cynique: ce qualificatif s'applique à tous les présidents de la V ème République.

      GfB : Trump aussi est un rustre sans aucun savoir-vivre, mais il est beaucoup trop tôt pour juger de la réussite ou de l'échec de sa politique - la seule chose qui compte.

      Supprimer
    4. Gisèle: personne en réalité ne doute que Hollande soit pas si abruti que cela. C'est son attitude globale qui est lamentable sans ccompter le peu de résultats à mettre a son actif.
      Sa ligne politique n'a jamais variée ? Ben crotte, n'as tu jamais entendu le discours du bourget ? Jamais variée sauf quand il s agit de cocufier son électorat

      Supprimer
    5. Gisèle... Dites moi le cynisme de ce bobo bien peigné et entouré de bonnes femmes couteuses pour la république avec une braguette de travers et son air de de beauf lorsque l'on sait qu'il y a 9 millions de précaires en France excuses moi mais cela passe de moins en moins et excuser ces attitudes c'est mépriser le peuple.
      Et quand on voit arriver la cavalerie du tout beau Macron avec sa presse et ses riches financiers pour un programme sans ambitions c'est sur que l'on sait ou se situe le cynisme à venir dans des intérêts purement personnels bien plus sournois sans doute que les quelques costumes de Fillon

      Supprimer
  15. Hors sujet, je vais me faire éjecter.
    Aux Pays Bas, un premier ministre qui gagne les élections en perdant 9 ou 10 sièges c'est un triomphe.
    Le candidat nationaliste (xénophobe, raciste, anti islam, coran = mein Kampf, ...) qui finit second en gagnant 4 ou 5 sièges c'est une défaite. Certes il croyait renverser table et couverts....
    Le parti pro turc proche d'Erdogan qui fait son entrée au parlement !!! vous en avez entendu parler ???
    Voilà en quelques lignes les analyses entendues sur toutes chaines de radio et tv et bien sur presse écrite depuis hier. Si cela n'est pas de la désinformation...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un Dragon: figure toit que je voulais faire un billet là dessus mais pas réussi a trouver un graphique clair sur les résultats.

      Supprimer
    2. Exact mais je pense que ça fait aussi partie de la désinformation. Il est curieux que 48 heures après que 13 millions de votants d'une démocratie occidentale soient passés aux urnes on ne soit pas foutu d'apporter les résultats précis. Geert Wilders a été battu c'est le principal, circulez il n'y a plus rien à voir.

      Supprimer
  16. Hollande le gros à Saint Denis !!! C'est une insulte, c'est du vandalisme.

    RépondreSupprimer
  17. Non ce type n'est pas fou, c'est un éternel médiocre, de ceux qui ratent tout ce qu'ils entreprennent.
    Il a raté son quinquennat, donc il tente de garder la face en montrant qu'il sait qu'il l'a raté. Mais même dans cette affirmation tordue, qui n'a ni la distanciation ni l'élégance de l'ironie, il se loupe, car le personnage n'amuse que lui-même et demeure méprisable jusque dans ses derniers moments d'usurpateur.
    Il ne mérite qu'une chose et une seule: le dédain.

    RépondreSupprimer
  18. Il aurait gravé son nom sur la pierre d'une mosquée je comprendrais mais sur la basilique Saint-Denis , ça me dépasse d'où son lapsus bien pensé .

    RépondreSupprimer
  19. De toute façon, cette "reconstruction" est une aberration.
    cf. plusieurs articles sur
    http://www.latribunedelart.com/

    Un vrai symbole de ce quinquennat (fric par les fenêtres, mépris et détournement d'avis des commissions consultatives, dictat "démocratique"...).

    La seule explication possible : MoiJe Ier voulait voir une érection à sa gloire. Ce sera donc une flèche, pas comme lui, mais sur la basilique.

    Un viagra architectural ?

    Droopyx

    N.B. mais pourquoi le prince Williams ne s'est pas porté candidat !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa