mardi 6 décembre 2011

La gauche en appelle à la division...à droite

 
Les angles d'attaques de la gauchosphère choisis pour s'en prendre à Sarko ne cessent de m'étonner. Tout est bon et quand il n'y en a plus, on cherche encore jusqu'à l'absurde.
Alors qu'une agence de notation annonce mettre sur surveillance négative la France et d'autres pays, ce qui en soi ne serait pas forcément dramatique si ce n'est un coup au moral, il faut un seul et unique responsable et je vous le donne en mille: c'est Sarko !

Alors comment faire pour enfoncer le clou ? C'est facile. Après avoir raillé il y a quelques temps les divisions à droite et au sein de l'Ump (sénatoriales, mairie de Paris, ...), et alors même que ces tensions semblent s'être apaisé, voilà qu'aujourd'hui, la gauchosphère en appelle au soulèvement des élus UMP ! Vous suivez ? Ce qui, hier, était source de railleries devient soudainement LA solution: Que les élus UMP qui ne sont pas d'accord avec le Président se lèvent... et tant qu'à faire, qu'ils exigent son départ...sa démission ! Ben voyons !

" N'est-il pas temps pour les parlementaires UMP de se désolidariser du pouvoir en place ? ". " Le courage politique l'exige ici et maintenant ! ". " Je me demande enfin - malgré tout le respect que j'accorde à notre démocratie et à son calendrier électoral (sic) - si le temps n'est pas venu de demander à Nicolas Sarkozy de laisser, dès maintenant son pouvoir.

Etonnant, non ? Ou peut-être bien inconscience ? 

Alors sans prêcher pour l'union nationale, il me semble que la situation exige autre chose qu'un appel idiot (ou désespéré ?) à une crise politique intérieure de premier plan. Mais bon...

Folie passagère 948.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

13 commentaires:

  1. Mais où prenez-vous vos informations, mon cher Corto, alors que ce matin, à grand renfort de trompettes justement, on nous annonçait sur Europe1, que le journal Libération rendait un hommage appuyé à Sarkozy ?

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: où? en l occurrence dans les blogs de gauche . Ce sont un média comme les autres non ?
    Libé rendant un hommage à Sarko, on ne doit pas avoir le même qu'Europe

    RépondreSupprimer
  3. @marianne: mais il est frai que ds mon titre j aurai du écrire 'Gauchosphère" plutot que la "gauche"

    RépondreSupprimer
  4. Marianne,

    Corto prend ses informations dans les blogs de gauche mais il n'ose pas faire de liens. On appelle ça "un petit joueur".

    Corto,

    Mais c'est une crise intérieure de premier plan ! On est dirigés par des incompétents, il faut les foutre dehors.

    Tiens ! Qui a présenté un budget à l'Assemblée Nationale avec des thèses de croissance ridicule ? Qui a représenté un nouveau budget ensuite ? Qui a présenté hier un accord avec Angela Merkel pour se voir immédiatement désavoué par des agences de notation ?

    La première chose à faire est de virer ces lascars et, après, on pourra s'occuper des problèmes.

    RépondreSupprimer
  5. @nicolas: je n ai pas mis de liens parce que j'avais la flemme et , sauf oubli de ta part du :) de rigueur, je te trouve gonflé de me traiter de petit joueur, pas le genre de la maison.

    Au moins a-t-il eu le courage de representer un budget.

    EPar ailleurs, quel est le parti politique qui a présenté un Projet mort-né avec 2,5% de croissance ? Alors, camembert ! et toc ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Ca vole haut en ce moment la blogosphère politique...
    (vous pensez que vous tiendrez le coup, comme ça, jusqu'aux élections ?)

    RépondreSupprimer
  7. Ne nous fâchons pas et buvons une bière au prochain KDB mon cher Corto. Ce serait un réel et plaisir de te rencontrer.

    RépondreSupprimer
  8. @falconhill: la suite dans mon prochain billet :)

    @yann: a l'occasion pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
  9. Tout ça va encore se terminer par de la viande saoule…

    RépondreSupprimer
  10. @didier goux: tiens, vous voilà rentré ! viande saoule,moi ? jamais je ne bois plus que de raison, moi.
    D'ailleurs, je vous boude, vous.

    RépondreSupprimer
  11. Ave,

    Pas besoins d'appeler pour diviser la Gauche car si pour l'instant, ils font tous patte de velours, c'est pour une simple raison: dans le cas ou l' Élu arrive à la magistrature suprême,ils attendent un beau maroquin mais si l’Élu prend une déculotté phénoménale,la nuit des longs couteaux sera du pipi de chat à côté des règlements de compte au PS.

    Il y aura du sang et des larmes, rien qu' à Paris pour les législatives ça va être "Massacre à la tronçonneuse".

    RépondreSupprimer
  12. Et pas à droite ? Vraiment n'importe quoi...

    RépondreSupprimer
  13. Je n' ai jamais qu' à droite tout est bisous et ronds de jambe, voir Daty et Fillon mais les politiciens de droite n' appellent pas à une fronde dans le parti adverse.

    Juste un exemple sur le parachutage de Duflot, Delanoë est contre pourtant il cautionna celui le parachutage d'Yves Cochet, la camarade Hidalgo y allait même de son petit discours:

    http://www.dailymotion.com/video/x26mwk_anne-hidalgo-apporte-son-soutien-a_news.

    Si, notre bon maire venait à soutenir officiellement un candidat face à la Duflot, il risque l'exclusion, j'avoue que je ris beaucoup de cette situation, avec de pareils amis(les verts)pas besoin d'ennemis.

    Je reconnais que se fut plus les batailles rangées à droite qui firent plus passer la Capitale au PS que le programme de ce dernier, j'évoque ici la première mandature.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen