lundi 16 janvier 2017

Emmanuel Macron ou le délire anglomaniaque des élites françaises



Tribune de Mathieu Bock-Côté, intellectuel québécois, sociologue et chargé de cours à HEC, contributeur régulier du site FigaroVox: 

" La fascination pour Emmanuel Macron d’une bonne partie du système médiatique français a quelque chose d’indécent. Ceux qui normalement se défient de la tentation bonapartiste ou d’une personnalisation à outrance de la vie politique le présentent soudainement comme un homme providentiel admirable, car il représenterait une gauche désormais capable de vaincre la droite et le Front national lors de la prochaine présidentielle.


Plus encore, Macron incarnerait la gauche moderne, européenne, mondialisée, affranchie des traditions politiques françaises : ceux qui rêvent du postnational l’adulent. D’un coup, n’importe quelle occasion semble bonne pour lui tresser des lauriers. La dernière en date, c’est ce discours en anglais, prononcé en Allemagne, qui selon l’expression employée par certains journalistes, aurait « ringardisé » la majorité de la classe politique française, incapable de faire de même.

La chose avait pourtant quelque chose de loufoque. Qu’un homme politique français s’adresse en anglais aux Britanniques ou aux Américains peut avoir du sens, bien que la chose ne soit pas nécessaire. Mais pour quelle étrange raison devrait-il, lors d’une conférence à l’université Humboldt de Berlin, s’adresser en anglais aux Allemands ? À notre connaissance, l’anglais n’est pas encore la langue nationale en Allemagne.

Derrière ce choix, il y a peut-être une mode, mais surtout une malheureuse démission culturelle : Emmanuel Macron ne concède-t-il pas ainsi que l’anglais est désormais la langue commune des Européens? Cet européiste croit manifestement que c’est en anglais que se construira l’Europe. L’anglais transcenderait les nations et rendrait un jour possible une citoyenneté globale. Faut-il aussi comprendre que la maîtrise de l’anglais est désormais un signe indiscutable de modernité, et qu’il s’agit d’une compétence indispensable pour accéder à l’Élysée, peut-être même la plus importante ?

Le génie de la civilisation européenne vient pourtant justement de la diversité des nations qui s’y expriment. On se rappellera la fameuse déclaration du général de Gaulle : « Dante, Goethe, Chateaubriand appartiennent à toute l’Europe dans la mesure même où ils étaient respectivement et éminemment italien, allemand et français. Ils n’auraient pas beaucoup servi l’Europe s’ils avaient été des apatrides et s’ils avaient pensé et écrit en quelque espéranto ou volapük intégré. »

L’Européen n’est pas immédiatement européen : il l’est par la médiation d’une nation dans laquelle il s’enracine et à laquelle il appartient politiquement. Sans cela, le concept d’Europe est vide de toute réalité, de toute substance, et ne désigne plus qu’une étape dans l’histoire de la mondialisation. Si l’Europe en vient à effacer ses nations, elle se condamnera aussi à l’effacement historique.

Le mal est peut-être d’ailleurs encore plus profond : il y a dans les élites françaises une agaçante fascination pour l’anglais, et même une délirante anglomanie. À la télévision comme au quotidien, on parlera des news, de son smartphone, de la battle de France, de la society, du Coca light, des mails, des guests, comme si ces termes ne trouvaient aucune correspondance en français. (...). Mais la France est moins soumise à l’impérialisme américain qu’elle ne semble hypnotisée par lui. Comment ne pas voir dans l’anglomanie des élites françaises une forme de dévalorisation de soi, comme si le français était la langue d’un monde déclassé ?

On s’inquiète aujourd’hui avec raison pour la diversité du monde, compromise par une culture globale imposant ses codes dans toutes les capitales. N’est-ce pas justement la vocation singulière de la France d’incarner une résistance à cet impérialisme qui ne dit pas son nom ? Non pas en proposant un impérialisme contraire, mais en prenant la tête, à sa manière, d’une internationale de la diversité des peuples, la France ayant seule vraiment les moyens de tenir tête à ce qu’on appelle communément le rouleau compresseur de la mondialisation.

Ne serait-ce pas une manière aussi de reprendre le flambeau du gaullisme ? On aurait pu parler d’une internationale des petites nations, si le terme n’était pas impropre pour décrire la condition de la France. Ce serait une perte atroce pour l’humanité si, d’une petite capitulation à l’autre, de la langue aux mœurs en allant jusqu’à la politique étrangère, la France renonçait peu à peu à ce qui la distingue comme civilisation. 

Qu’Emmanuel Macron parle en allemand aux Allemands, ou qu’il leur parle en français, il serait dans son rôle. Qu’il leur parle en anglais et l’ancien ministre témoigne implicitement de son adhésion à une vision de la mondialisation où la France ne peut qu’être soumise et condamnée au rapetissement. Ce n’est pas en reniant sa culture ou en s’oubliant qu’un peuple se grandit mais en l’universalisant, en la projetant dans le monde, en en faisant une référence pour le genre humain dans son ensemble.

La France demeure, à travers le monde, un pôle de civilisation irremplaçable, et les hommes de partout ont à son endroit des attentes immenses. Hélas, en renonçant à incarner la France à l’étranger, en réservant finalement la langue française aux nationaux, désormais traités comme des provinciaux inadaptés aux exigences de la mondialisation, Emmanuel Macron révèle l’idée assez pauvre qu’il se fait du pays dont il veut être président."


Résultat de recherche d'images pour "mathieu bock coté"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

69 commentaires:

  1. C'est fort bien vu. Il est porté par toute la presse, ou presque, et par tous les medias pour qui le périphérique marque la frontière entre ce qui leur semble la civilisation et la barbarie.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @le Nain: porté par toute la presse... pas moins de 8 Une depuis 1 an pour l'Obs.

      Supprimer
    2. En tout cas il fait éclater les salles, 1,000 personnes ne peuvent pas rentrer à son meeting à Quimper ce soir

      Entre lui et Melanchon (160,000 abonnés à son YouTube channel) :-)

      Supprimer
    3. Lowcarber: il les remplit, aucun doute, reste à savoir ce qui fait venir les gens: adhésion au bonhomme ou curiosité ? réponse lors du premier tour de la présidetielle

      Supprimer
    4. MACRON
      Un arriviste aux dents longues
      Un vendu au Rothschild
      Un faux gauchos mais un vrai mondialiste....
      Bref que les français le kiffe
      Cela prouve bien le peu de réflexion et de cerveaux de nos con-patriotes....

      Supprimer
  2. J'ai un peu de mal a voir le probleme de Macron s'addressant en anglais aux teutons, son allemand n'est probablement pas tres frais, et les teutons maitrisent bien mieux l'anglais que le Francais.

    Si les politiques Francais ne s'addressent jamais en anglais c'est surtout que la tres grande majorite n'en parle pas un mot (et ne comprend donc pas ce qui se passe en dehors du microcosme mediatique franchouillard).Fillon au moins parle anglais (sa femme est brit)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amusante votre remarque. Address a deux D en anglais mais s'écrit adresse (et adresser) en (bon)français.

      Dithyrambe

      Supprimer
    2. Mon francais est un peu rouille

      Supprimer
    3. @Lowcarber: là, cher ami, vous jouez à plus bête que vous ne l'êtes.

      Supprimer
    4. On peut également s'adresser aux Ukrainiens en russe, ils vous comprendront, mais je ne sais pas s'ils apprécieront.Ou encore en chinois dans certains pays d'Asie. De toute façon, M. Macron doit sans doute considérer que le métier de traducteur est appelé à disparaître, ou devenir un revenu complémentaire (de quel métier restant?)

      Supprimer
    5. Géo

      @Dithyrambe

      "Address"

      C est le genre de faute que l on peut commettre quand à cheval sur plusieurs langues.
      Avec obscur,langage etc...etc...
      parfois on bloque l espace d un instant sur l écriture d un mot qui devient,même en français:obscur(au masculin-singulier),language...on ne sait plus les écrire correctement dans la langue maternelle,et idem entre allemand et anglais pour certains termes,ou entre certaines autres langues proches.

      Supprimer
  3. J'ai eu la même réaction en apprenant qu'il s'était mis à parler anglais à Berlin.
    C'est reléguer le français au niveau d'un patois vulgaire dont on a honte, c'est baisser les bras devant les efforts de la coopération culturelle franco-allemande, c'est tomber au niveau de Giscard, qui "tutoyait" Helmut Schmidt en anglais....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blaise: il paraitrait que Macron se serait excusé de s être exprimé en anglais car, je cite de mémoire, son accent allemand est hésitant. My ass !

      Supprimer
  4. On ne peut que saluer la clairvoyance de cet intellectuel, personne chez nous pour mettre sur la sellette le fils spirituel du grand Toulouse.

    Jipe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jipé: du grand Toulouse ? oups, là je crois que j ai une lacune

      Supprimer
    2. Géo

      Jean-Jaurés,maitre de conférences à Toulouse,disait du patronat que ce n était pas une condition enviable,qu il avait ses misères inconnues du salarié.
      Macron,fils spirituel de Jaurès?(en apparence du moins,une imposture de plus!).
      C est ce que je comprends,du moins.

      Supprimer
    3. Geo merci d'interpréter avec finesse mais en fait je ne suis pas aussi subtil, ce n'était qu'une faute de frappe !
      Jipe

      Supprimer
  5. C'est, hélas, très bien vu, mon cher Corto ! Nous avons déjà renoncé à tout ce que nous étions, à notre histoire, à notre culture et maintenant même à notre langue qui est en passe de devenir un patois régional de l'UE, et c'est un Canadien qui nous le dit ! Honte à nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: un patois régional, on y court. A votre avis, à quoi sert le découpage de la France en une dizaine de grosses régions... si ce n'est a réduire l influence de l'Etat-Nation. Macron une créature médiatique, pas seulement un pur produit des défenseurs de la mondialisation à outrance. je ne serais pas surpris que Soros, par ex, lui apporte son soutien, ou Bildelberg.

      Supprimer
  6. Géo

    J avais écrit que les Français allaient en bouffer,du Macron,du fait que c est encore un candidat artificiel,sans profondeur,une imposture dont les quelques milliardaires de mentalité apatride qui les dirigent,ces médias,avaient besoin pour la promotion de leur idéologie mondialiste.
    Et comme leur vision de l Humain est rétrograde,
    (celle d'un troupeau planétaire informe livré aux marchés,le mélange des langues,la nouvelle Babel),et bien leur principal porte-drapeau ne peut qu'être un homme hostile à l identité des peuples et donc aussi aux libertés individuelles.

    L anglais est une belle langue,mais le français aussi,et c est pour cela que le franglais doit être proscrit.Les termes dérivés nés des influences réciproques des idiomes doivent venir de processus naturels et non point d une pensée artificielle née du snobisme d une petite caste et de l illettrisme ambiant.

    Il n y a pas un "peuple européen" mais une civilisation européenne avec des peuples très divers.
    Macron,ça pue le banquier actuel apatride et faisant de l or factice avec du sable,ça pue l idéologie mondialiste dégénérée avec ses forces occultes.

    Il ne fera rien de bien,il nuira à l intérêt général avec sadisme et délectation.
    Il n a aucune capacité à diriger un pays,à servir un idéal de qualité,tout est factice en lui,c est encore un produit discount de la politique.

    C est garanti sur facture.

    D ailleurs,il a le ricanement d un kobold il lui manque un bonnet.

    Il n y a pas d élite ici à mon sens,juste du pillage de peuples en bande organisée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: là nous sommes parfaitement en phase, plus que le chouchou des médias, Macron est bien le candidat de la mondialisation.

      Supprimer
  7. Dire que la langue française était parlée dans toutes les cours d'Europe.
    Ce n'est plus de la décadence mais assassinat programmé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'en on voi caument elle est aicrie sur lé cites de l'E.N. et surtout de Alizé !

      (elle est le sujet, tout le reste est un prédicat, si, si...)

      Droopyx

      Supprimer
    2. Grandpas: une dissolution de la France dans la mondialisation

      Supprimer
    3. Géo

      @Droopyx

      Onte àvous de crire si maleu franssais!

      Supprimer
  8. De Gaulle lors de son premier voyage en Allemagne fit seulement 7 discours
    en langue allemande
    qui est ridicule ?

    et puis quel anglais utilise t'il ??

    RépondreSupprimer
  9. Parler un bon anglais est utile pour collecter des fonds à Londres et New - York ...Voilà encore une bonne garantie du respect de notre indépendance nationale ... Qui devra t'il remercier et de qui sera t'il l'obligé ? On se pose des questions sur les financements de certains hommes ou femmes politiques ... mais pour monsieur Macron c'est semble t'il une question qu'on évite de poser ... Et qui est derrière cet homme qui n'a que peu d'expérience politique ? qui tire les ficelles du phénomène Macron ? C'est même inquiétant cet OVNI politique qui ne s'inscrit dans aucun parti et s'ingénie à brouiller les cartes ... Avec qui gouvernera t'il ? Corinne Lepage et Kouchner se rallient à lui ? Ces girouettes habiles à se diriger où le vent nouveau les porte ... ! Veux t'on lui donner la place et le rôle joués par Bayrou en 2012 ? Pour en revenir à ses compétences linguistiques , on peut lui suggérer d'apprendre aussi un peu de ch'ti pour retourner à Liévin ou Hénin-Beaumont ... Il parait évident que ce n'est pas dans la bonne société du Touquet qu'il doit beaucoup côtoyer les populations sinistrées du bassin minier ...! Et des gens se laissent séduire par ce produit du marketing politique ... C'est ce qui est inquiétant ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: j espère que l on sera un jour qui pilote ce bonhomme sorti de nulle part et qui n a absolument aucun réel succès à mettre a son actif depuis 4 ans et demi, bien au contraire. Plus qu une construction médiatique je pense que ce Macron est un pur produit des puissances capitalistes et mondialisatrices: ENA, Blidelberg, Soros, etc...

      Supprimer
  10. Macrondoudou : c'est le Pokémon de Davos dont la chanson hypnotique n'a pas fini d'endormir les masses laborieuses.

    RépondreSupprimer
  11. Annie

    J'espère que son accent est meilleur que celui de delors ou de hollande

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  12. Corto
    Si je n'étais assis,j'applaudirais des quatre membres!
    Mais qu'elle tristesse de constater qu'il faut faire appel à un "cousin " québécois pour défendre le poids symbolique de la langue française, notre langue...
    J'adresse au passage un grand coup de chapeau aux amis canadiens,qui ne cèdent pas un pouce de terrain face au rouleau compresseur de l'angloaméricain auquel ils sont plus que nous confrontés!

    Quelle tristesse qu'aucun homme de plume, aucun pamphlétaire,aucun pantin télévisuel n'ait relevé l' incongruité de ce discours en anglais du candidat Macron dur le sol allemand...

    Tu le relèves toi même dans l'une de tes réponses: Macron,c'est à l'évidence Bilderberg ou Soros,ou les deux.
    Une pauvre coquille vide,admirablement bien formatée par nos grandes écoles pour travailler au Nouvel Ordre Mondial.
    Lequel n'a que faire de ces idiotes nationalistes périmés.

    Un de ces jeunes loups,bien porpret, le gendre idéal pour une génération de téléspectatrices gavées de télérealités,le coach indispensable pour paraître à la pointe du progrès dans les séminaires de cadres dynamiques...

    A priori,quoiqu'il ait dit, le seul fait de l'avoir exprimé dans une autre langue que celle de Voltaire et de Racine aurait du déchaîner la bronca des médias...

    Mais le fond même du discours est à l'aune du délit linguistique: Macron félicitait Merkel de sa politique migratoire!

    Je m'étonne du peu de retentissement de tels propos dans les médias.
    Ceci étant,la face cachée du personnage montre enfin le bout de son vilain nez...

    Alors j'espère que nombre de français prendront prochainement conscience du danger de cette baudruche.Et qu'elle retourne rapidement dans quelque bureau de la banque d'où elle n'aurait jamais dû sortir...

    Et vive le Québec!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups! Autant lire "idiomes" au lieu d"'idiotes" , et "quelles" au lieu de "qu'elles."
      Inutile de défendre le français si on l'estropie...Mea Culpa.

      Supprimer
  13. Je lis toujours avec intérêt les écrits de Bock-Côté. Son acuité sur notre monde est si rare parmi les commentateurs qu'elle en devient précieuse. Ce passage par exemple, mais j'aurais pu en choisir un autre, est si vrai :

    L’Européen n’est pas immédiatement européen : il l’est par la médiation d’une nation dans laquelle il s’enracine et à laquelle il appartient politiquement. Sans cela, le concept d’Europe est vide de toute réalité, de toute substance, et ne désigne plus qu’une étape dans l’histoire de la mondialisation. Si l’Europe en vient à effacer ses nations, elle se condamnera aussi à l’effacement historique.

    RépondreSupprimer
  14. Qui est derrière tout ça ? Attali tire les ficelles. Hollande à été l'"idiot utile" et obligé de lâcher pour son conseiller qui dirigeait tout dans l'ombre. Et voilà Macron dans la "lumière", prêt à terminer le travail !
    Mais la partie n'est pas terminée... Dans l'ombre du web...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Crisfi: tout n est pas terminé... j aimerais en etre sûr, nous verrons au soir du premier tour mais en attendant le mouvement déclenché par ce Macron prend de l ampleur et m etonne quand même

      Supprimer
  15. "La France demeure, à travers le monde, un pôle de civilisation irremplaçable"
    c'est fini ça, la France actuelle faire rire, pitié ou peur ... mais n'inspire plus rien.
    On a toujours le potentiel, mais faut dire ce qui est.
    Si la France est une terre d'immigration comme le disent les gauchistes, c'est aussi un terre d"émigration des talents.
    Brain drain pour rester dans le ton de l'article.

    On n'a que ce qu'on mérite. Après tout, le surnom de Sarkozy était l'américain !

    RépondreSupprimer
  16. j'ai toujours plaisir a lire Mathieu Bock-Coté, impolitiquement correct assumé et lucide, qui regarde aussi tristement ce qui est en train de se passer dans la belle province, ou le multicul et le politiquement correct sont encore probablement pire que ce qui se passe chez nous, société anglo-saxonne, donc forcément " moderne " pour tout le bobo-istan ... il n'y a d'ailleurs qu'a lire les commentaires dithyrambiques et les gloussements d'extases énamourés concernant leur jeune et "beau gosse " premier sinistre trudeau, lui et son "ouverture" communautaire agrémentée de cajolements appuyés envers tout ce qui se réclame etre d'une minorité, les québecois se préparent des lendemains enchanteurs...

    cependant je crois tout simplement qu'il n'y a pas a chercher d'explications aussi compliquées pour la " fascination " médiatique que suscite macron, le sosie trudeauesque, non, je penses tout simplement que la caste, ayant perdue coup sur coup ses 2 champions, hollande, puis le plan B, juppé, cherche maintenant a nous fourguer la meme camelote sous un emballage refait a neuf, macron? centre mou gouache ou drauche, que du sur pour nos zélites, rien a craindre pour elles, buznisess as usual et roule ma poule ! islam, immigration, europe, insécurité, avec lui, aucun risques de " dérapages stigmatisants " tout sera sous controle... c'est a dire que rien ne changera. macron, un juppé avec 30 piges de moins et des cheveux en plus... que du bonheur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement ce "sosie trudeauesque" n'est pas là de façon innocente et spontanée.Je pense que son allure jeune et dynamique (tout comme celle de Trudeau) est la première chose constatée par les spectateurs. Nul doute que l'effet charme a été pris en compte pour influencer tous ceux qui voient la politique superficiellement et probablement une grande partie de ces dames.

      Le Page.





      Supprimer
    2. @Tonton et Le Page: construction médiatique, oui, plan C suite à l'échec des autres que tu cites, oui aussi, mais je crois qu il y a plusque cela, la ressemblance avec Trudeau ne s’arrête pas au physique, il ya aussi une formation, un bagage, un esprit " progressiste ", mondialiste, multiculturel dans le bonhomme et ça ça colle assez bien avec l esprit du temps. Macron est l'archétype de ce dont rêve nos grands capitalistes, ceux qui tirent les ficelles bien à l abri des projecteurs. C'est ça, comme l'évoque Le Page que Macron n'est pas un phénomène aussi spontanée qu il y parait

      Supprimer
    3. Géo

      @Tonton flingueur et divers

      "Macron...gloussements d extase enamourés" (+d autres commentaires d internautes)

      En fait,il alimenterait les phantasmes de certaines minettes en recherche du prince charmant avec un gros...portefeuille(ceux qui attendaient un autre terme seront déçus)
      ou les phantasmes de celles désireuses d en faire leur gigolo à elles?

      L image médiatique est emplie effectivement de manipulations subliminales,une société de propagande politique ayant servi Obama en 2008 étant à la manoeuvre des "marcheurs" de Macron.

      En étant réaliste,qu est ce qui nous prouve que les sondages donnant Mac ron à tel pourcentage sont vrais?
      Rien,car ils traduisent trop les espoirs de ceux qui payent pour les faire faire.

      Qu est ce qui nous prouve que les salles où il fait sa prestation d illusionniste sont pleines?
      Qui compte les entrées?
      Pas moi.
      Et quand même je les compterais qu est ce qui me prouve que certains ne sont pas payés pour faire la claque,selon le principe des marcheurs qui semblent bien avoir été recrutés pour cela,comme aux USA!

      Donc,au delà des manipulations massives de médias avec patrons aux ressources financières considérables et désireux de fabriquer de toutes pièces un électorat potentiel fictif,
      force est de constater que nous n avons aucun élément objectif nous permettant actuellement de savoir ce qu il en est.
      Des escrocs habiles ont monté des entourloupes plus fines que ça.
      Nous sommes dans l illusion,le lapin Macron sort du chapeau et y retournera si il se trouve être myxomatosé,mais ce n est que ma façon de voir,bien sûr.

      Supprimer
    4. Géo

      Liegey Müller Pons,première start-up de stratégie électorale en Europe,a été embauchée pour Macron.
      Monsieur Asselineau avait évoqué le sujet
      Quand on sait que le débris Soros a créé un électorat pour contrer monsieur Trump en donnant droit de vote à des étrangers,voire illégaux,et qu une société a réussi à créer un électorat fictif de dizaines de milliers de votants pour un candidat lui aussi fictif ou non crédible(dommage,je n ai pas relevé le lien),
      je crois que nous devons redoubler de prudence face à une manipulation vicieuse visant à créer un effet moutons de Panurge destiné à convaincre les indécis à voter pour un fantoche.

      À mon humble avis,nous sommes face à une intox médiatique de première avec complicité de la classe politique(de Gauche,mais pas que...)

      Supprimer
    5. @Corto,
      nous sommes d'accord Corto, quand je parles de ressemblance avec trudeau, je ne parles bien sur pas que du l'allure jeune et avenante( surtout auprès de la gent féminine comme le dit le Page )mais bien sur de tout le package intellectuel qui va avec, multicul, communautarisme assumé, discrimination positive, "progressisme humaniste" a vocation surtout financière, comme la GPA " éthique" et autres fadaises pour bobos pété de thunes, qui ne voient aucun inconvénients a louer le ventre d'une pauvre, mais qui vont pousser des couinements d'indignations a l'évocation de la prostitution... tout en se payant un tapin de temps en temps, mais de luxe, attention, cépapareil, rien a voir avec la pute de rue pour beauf, question de standing... je propose meme que l'on nomme maintenant la prostitution de luxe, "prostitution éthique " , puisqu'il semble que pour boboland après tout, l'éthique ne soit que le fait de donner plus de biftons...

      Supprimer
    6. Tonton: Prostitution éthique, j adopte ! excellent

      Supprimer
  17. Un internationaliste de la droite et de la gauche confortable. Pour lui, parler "étranger", c'est parler anglais. Je me souviens d'interviews de militaires français répondant en anglais aux questions des journalistes, nos chercheurs publient en anglais et on m'a rapporté que chez Renault, les réunions commerciales au sommet se tiennent en Anglais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Pangloss
      Les réunions techniques aussi...
      Prétexte : c'est plus simple que le Japonais... No comment !

      Supprimer
  18. Marie-France
    Quand la France était aimée.
    Mots français,mots au clair parler de douce France,
    Mots que je n'appris tard que pour vous aimer mieux,
    Tels des amis choisis au sortir de l'enfance...
    Mots qui m'avez du monde enseignés les merveilles,
    Mots sur qui j'ai pâli,mots par qui j'ai pleuré...
    Mots français,tous les mots,les doux,les forts,les rudes,
    Les mièvres,je vous aime,ô mots!
    Avec ferveur...
    Hector Klat(poëte libanais)

    RépondreSupprimer
  19. Ce gars est un hologramme, je me demande à quel moment il va exploser en plein vol, quand je vois les foules qui vont à ses réunions, je me demande si les Français ne récupéreront pas encore une sacré nullité ! la seule différence avec le gros c'est que ses costards sont sur mesure mais à part ça, ce sera aussi creux mais si ça convient aux moutons bêlants, on n'y pourra rien ! qu'il parle en anglais où en patachok ça change rien, c'est tout aussi vide et ça permets aux journaleux de faire semblant de tout comprendre et ça fait chic, c'est lamentable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et de plus, il y'a une rumeur qui court... Il y en a qui vont déchanter...

      Supprimer
    2. Boutfil: au moins Macron sait-il porter ses attributs comme il se doit: ni a droite , ni à gauche, droit devant.

      @crisfi: cette rumeur qui n en est pas tout a fait une, mais chut !

      Supprimer
  20. Marrant que Macron s'exprime en anglais en Allemagne (pour faire européen, j'imagine) alors que le Royaume Uni s'apprête à quitter l'UE (et l'union douanière et la cour de justice européenne, les veinards...). A moins qu'il n'exprime son asservissement aux USA et à la mondialisation (mal)heureuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claribelle: son asservissement aux USA et au Nouvel Ordre Mondial, pour la faire simple

      Supprimer
  21. Je ne sais pas ce que Macron fera comme résultat aux élections mais il est quasiment assuré d'être sur la liste des « lauréats » du jury de l'Académie de la Carpette anglaise!

    Si vous ne connaissez pas, cherchez sur Google, académie de la carpette anglaise, c'est édifiant...

    RépondreSupprimer
  22. On ne se lasse pas du discours du Volapük, merci Corto.

    Macron vu par Delanopolis :

    "Macron n’est que le nouvel homme-sandwich de la caste qui plombe la France depuis quarante ans. Il n’entend s’attaquer à aucun des trois maux qui nous minent : le corporatisme - notamment celui des grands corps de l’Etat -, l’islam réactionnaire et la captation de notre souveraineté par une technostructure européenne qui nous tient par la dette. Rejeton de l’Inspection des finances, il en a les réflexes nobiliaires. Capitulard face aux islamistes, il ne veut surtout pas s’en prendre à la prolifération des accoutrements bigots, symbole de leur avancée dans l’espace public. Pro-européen bêlant, il n’envisage que de renforcer les pouvoirs de ces institutions hors-sol"
    http://www.delanopolis.fr/Macron-n-ayez-pas-peur-_a2993.html

    Pour moi, c'est un excellent communicant qui se la joue rock-star, sachant mettre en valeur ce qui le singularise, un tout petit peu : le porte-à-porte pour recueillir la parole du sans-dents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SD: +1! tu le dis mieux que j'aurais su le faire

      Supprimer
  23. A propos de l'illustration de Macron avec son doigt dirigé :
    http://histoirevisuelle.fr/cv/icones/2555
    "Ne pas désigner un inconnu du doigt fait partie des apprentissages élémentaires du comportement en société. Même dans le contexte d’un usage communicant, il convient de recourir avec mesure aux formes interpellatives, qui peuvent facilement être jugées hostiles. .... Si “I want you” conserve sa place d’icône, c’est comme échantillon d’une communication intrusive, inappropriée et comique....".
    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amike: petit, si j osais pointer quelque chose du doigt, qui plus est un individu, c'était de suite remontrance: cela ne se fait pas. Macron est un rebelle :)

      Supprimer
  24. Tout a été dit ,merci à toi et à tes commentateurs-trices , je serais encore à la maternelle je dirais " Macron tête de C-n !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Heni: une plongée en enfance, de temps en temps, ça ne fait pas de mal

      Supprimer
    2. Géo

      "Plongée dans l enfance...pas de mal"

      Oh,alors...

      "YouTube Jacques Bodoin la leçon d anglais"
      (à l usage du macron)

      Supprimer
  25. C'est drôle, hier je cherchais chez vous et chez vos hôtes des commentaires sur l'image que projette notre Trudeau junior en France. En vain. Et aujourd'hui, que vois-je? Exactement ce que je cherchais. Synchronicité? Cela étant dit, je suis d'accord avec vous : il y a une indéniable suite Obama-Trudeau-Macron "mediatico-friendly". Qui sera le prochain?
    Myrto303

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Myrto: qui sera le prochain ? je n en sais rien mais quoiqu'il en soit: Bonne année Myrto

      Supprimer
    2. Bonne année à vous Corto, et à tous vos amis! Parlant de Justin, voici le sujet de l'heure au Canada : ses vacances chez l'Aga-Khan!http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201701/17/01-5060291-vacances-chez-laga-khan-justin-trudeau-ne-repondra-qua-la-commissaire-a-lethique.php

      Myrto303

      Supprimer
  26. Quand Macron vous met la pression....
    Il exhorte des ouvriers à travailler pour s'acheter des costards sur mesure;il voulait renvoyer des ouvrières illettrées à l'école...
    C'est beau comme l'antique...on croirait entendre du Séguela vanter la réussite sociale avant 50 ans,Rolex au poignet :)

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendémiaire: mon unique Rolex, je l ai eu à 42 ans et l'ai perdu dans un hotel borgne à 47 ! :)

      Supprimer
  27. Les Médias sont TOUS VENDUS aux Affairistes et Bras armé de la Mondialisation qui Tue Les Peuples .. Le public, les gens ont toujours été des MOUTONS, et surtout lorsqu'ils s'imaginent êtres Libre, c'est alors qu'ils sont le mieux Tenu ! Nous Sommes Tous Surveillé depuis Bien Avant Internet !!! Les Peuples se Résignent à VOTER Pour Les Moins Pires, mais ce sont ceux-là même qui les rendent et les tiennent en esclavagisme Moderne ! .. Macron est ce que l'Humanité connaîtra de pire depuis 39-45 sur le plan Politique et social : Une Guerre Secrète des Dirigeants Contre Son Peuple! forme de Dictature par Consentement électoral.
    J'ai Dit !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP