lundi 5 décembre 2011

NON, Sarkozy n'insulte pas l'Allemagne !

Les blogs de gauche* ( mais pas que, les medias de gauche aussi ) s'amusent et désinforment un brin; ils diffusent cette vidéo ou  relaient les propos tenus par Nicolas Sarkozy inside . Notez le titre, le truc qui percute. rendez-vous compte, il, l'abject personnage, insultait l'Allemagne. Bigre !

Regardez, écoutez et dites-moi.



A quel moment, en dehors de ne rien dire de faux et en remettant par honnêteté intellectuelle les choses dans leur contexte (2007), Sarkozy insulte-t-il l'Allemagne ?

Allons, allons, messieurs les degauches, soyez plus malins, vous le pouvez!

(* je n'en mets que 4 en liens par flemme, j'en ai relevé plus d'une vingtaine)

Folie passagère 946
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

29 commentaires:

  1. Évidemment que non... Mais bon, il va falloir s'habituer à ce que certains fasse campagne en déformant un peu les réalités et les mots, pour que cela colle avec leur argumentaire...

    Nauséabonde disaient certains en parlant de la campagne. Ils ont raison...

    (ça sera long...)

    RépondreSupprimer
  2. Ave

    Calomniez,calomniez, il en restera quelque chose.On peut faire confiance aux "Degauche" pour s'engouffrer dans la brèche.

    On n' a pas d'idées mais on des insultes à revendre.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, il faut remettre les choses à leur place : donc on remet les propos de Guéant à leur place...

    Z'êtes mignon...

    RépondreSupprimer
  4. @falconhill: tu as raison ça va etre long ! Mais quand on "déforme un peu les réalités et les mots, pour que cela colle avec leur argumentaire...", j'appelle cela de la désinformation. C'est même jouer petit.

    @grandpas: c'est surtout interpréter à sa sauce!

    @nicolas: le pb n est pas guéant ici! le pb c'est la façon dont vous interprétez les propos de Sarko. Dis moi ou ds ces extraits il insulte l'allemagne. ?
    Sommes mignons ? ben sur ce coup, vous n'êtes pas brillant, si je peux permettre :)

    RépondreSupprimer
  5. Ben si tu ne vois pas où est l'insulte quand on rappelle à des "frères" que leurs ancêtres ont commis des atrocités...

    Et je ne voulais pas parler de Guéant mais de Fillon, désolé !

    RépondreSupprimer
  6. Vous êtes tous mignons à vous amuser avec ce chiffon rouge qu'on agite devant votre nez...Franchement, on s'en fout de tout ça, on est toujours dans la même merde !

    RépondreSupprimer
  7. Il faut espérer, mon cher Corto, qu'ils ne tarderont pas à se faire remettre à leur place par le peuple français.

    RépondreSupprimer
  8. @kalondour: effectivement il y a bien plus grave ,est-ce pour autant que l'on doit laisser passer ttes les bêtises que professent les degauches ?

    @marianne: rien n'est joué, rien n'est gagné mais, faute de mieux, Sarko a ttes ses chances face à Hollande et cie et le flou dans lequel ils avancent pour l'instant. Notez ce "flou" très politiquement correct :)

    RépondreSupprimer
  9. "La France n'a pas à avoir honte de son Histoire. Elle n'a pas inventé la solution finale." L'Allemagne si !

    Sous-entendu n° 1. Si la France avait inventé la solution finale, elle pourrait avoir honte de son Histoire. Heureusement, ce n'est pas le cas, elle peut être fière le France. [d'avoir aidé l'Alemagne dans sa grande œuvre...]

    Sous-entendu n°2 : l'Allemagne qui a inventé la solution finale (et commis un génocide - le génocide le plus épouvantable de l'Histoire [auquel la France a participé]] peut avoir honte de son Histoire. Le maitre-étalon de la honte nationale, c'est l'Allemagne. CQFD.

    Non seulement, c'est insultant mais c'est un type de germanophobie particulièrement datée, idiote, ignorante, mensongère, qui rappelle un peu ce que les français (du troquet) pensaient de l'équipe de foot d'Allemagne en 1982. Un équipe de nazis en shorts...

    Rappelons que faire référence à Bismarck n'est pas faire référence à Hitler et aux crimes nazis. Bismarck était autoritaire mais il n'était pas un criminel. Il avait des vues expansionnistes mais n'avait pas le secret désir d'éradiquer une population. Il était un conquérant mais pas un psychopathe sanguinaire. Comparer le gouvernement de Merkel à cela n'a rien de germanophobe, en réalité. Si l'on comparait les français à Napoléon, vous trouveriez cela francophobe ? Non. Et à Pétain ? Vous trouveriez cela francophobe ? Oui.

    Donc, dire d'un peuple qu'il peut avoir honte de son Histoire, entachée pour l'éternité, même très sournoisement, même par écart de langage pour vanter le mérite national, c'est sans aucun doute germanophobe, tout du moins insultant et grossier. J'aurais donc tendance à penser que les propos de Montebourg sont bien moins graves que ceux proférés par Sarkozy.

    Bref... Comme l'écrit Nicolas, z'êtes mignons.

    RépondreSupprimer
  10. @dorham: j ai pris café avec mon ex-voisin, allemand , agé de 43 ans, directeur général de sa boîte. Nous avons évoqué cette vidéo et il n'a rien trouvé d'insultant là-dedans. par contre, et il en parle sans aucune gène, ce qui a été fait par ses "pères" reste une tache indélébile dont il a honte ( dixit).

    Ceci dit, tu peux dire ce que tu veux, Sarkozy ds ce discours datés de 2007 ne ment pas. Par contre exemple, il dit juste que la France peut etre fière dans l'ensemble de son histoire. Je n y vois rien d insultant comme mon pote allemand, mais toi, t'auras fait au moins un heureux: Nicolas Jegoun. Et ça c'est pas rien :)

    RépondreSupprimer
  11. @nicolas et dorham: en admettant que dans cette vidéo, Sarko insulte L'Allemagne... Que fait Le Guen quant il compare Sarkozy à Daladier ?

    Tenez au fait, qui donc est allé voir Daladier à Berlin ? Hitler, il me semble. De la à supposer qu'un éminent socialiste comme Le Guen compare Merkel à Hitler...

    RépondreSupprimer
  12. Corto,

    Tu peux toujours faire des erreurs en écrivant mon nom et faire l'avocat du diable.

    Nicolas Sarkozy a dit que les Français peuvent être fier de leur histoire (ce qui pourrait se discuter avec Napoléon, la colonisation et tout ça), donc contrairement aux Allemands qui doivent avoir honte.

    C'est autrement plus grave que le coup de la comparaison avec Dadalier, ce qui est presque un compliment : c'est lui qui a déclaré la guerre à l'Allemagne qui avait envahi la Pologne (mais ne refaisons pas l'histoire).

    C'est bien d'être avocat du diable mais sa nécessite de s'asseoir sur toute objectivité.

    RépondreSupprimer
  13. @nicolas: oups pour l'erreur de nom pas fait exprès sans doute l assimilation avec tweeter mais comme t'as ecorché Daladier, ça compte pas :)

    S'asseoir sur toute objectivité...

    @RPH: je rappelle que tu es non grata ici, okay ?

    RépondreSupprimer
  14. oh fasses que j'amais ne reviennent
    le temps des larmes et de la haine
    car il y a des gens que j'aime
    A Gôttingen a Gôttingen........

    RépondreSupprimer
  15. @boutfil: oups, j ai calé sur ce coup là. Une chanson ?

    RépondreSupprimer
  16. Que ton ami ne se sente pas insulté est une chose. Que la phrase constitue bien une insulte est autre chose. Par ailleurs, je ne pense pas que nous puissions être fiers "dans son ensemble" de l'Histoire de France. Cela ne veut absolument rien dire. C'est un propos grotesque, hors de sens. Enfin, c'est là tout le problème de Sarkozy à mon sens. Il ne voit jamais plus loin que le bout de son nez.

    RépondreSupprimer
  17. Oups. C'etait la réponse à Corto pas à Dorham.

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  19. @dorham: non seulement il ne se sent pas insulté mais ne voit pas en quoi la phrase de Sarko est insultante pour l'Allemagne. Bon, c'est lui qui le dit pas moi.

    @nicolas: Barbara ! je suis impardonnable

    RépondreSupprimer
  20. ben oui, Barbara pfuffffffffff !

    aujourd'hui, échange téléphonique avec mes amis Allemands de Heidelberg ce matin et de Göttingen ce soir
    Ils rigolent tous de la polémique française, ils sont pas étonnés, ils ne se sentent pas insultés du tout, " arh, les franzais, vous zetes pleins de droleries nous on a d'autres zoucis "
    et oui, eux,ils font tourner leur pays au lieu de discuter, c'est la différence....

    RépondreSupprimer
  21. Corto,

    Je vais encore me faire des amis mais c'est plus fort que moi.

    Les "degauches" ont toujours comme habitude de nous refaire le coup du passé quand ils n'ont aucun argument à opposer à leurs contradicteurs sauf l'insulte ou sur les fautes d'orthographe sur un nom propre.

    Ils aiment à cietr certains personnages ou certains évènements, comme la colonisation mais quand on vient à leur rappeler la responsabilité de leurs prédécesseurs dans certains évènement de l'histoire de France

    La colonisation se situe après la guerre de 1870, après ce conflit désastreux, les gouvernements sociaux démocrates se retournèrent vers la colonisation alors que les gens de droite, disons nationalistes regardaient vers l' Alsace -Lorraine.

    Napoléon Bonaparte rétablit l'esclavage et aussi le code noir, plus par raison personnelle que par intérêt politique.

    La République se rendit coupable, elle de génocide envers les populations de l' ouest de la France, mais ce n'était que des blancs donc non porteur actuellement.

    Sans parler de Mitterrand décoré de la francisque et de son épouse Danielle qui ferait la méchante Tatie Danielle du film éponyme pour une sainte.

    Les socialistes comme les 'Degauche" oublient leur propre histoire et ce qui les rend méprisables.

    Le conseillerais aux "Degauche" de lire un peu plus et pas seulement le "Petit Socialiste illustré" , BD sympathique mais complètement fausse.

    A propos, dans le terme NAZI, on oublie le terme socialisme et on ne retient que le national.

    L'histoire est écrite par les vainqueurs.

    Juste pour le plaisir, l' Humanité fut le seul journal autorisé jusqu' à l' opération Barbarossa enfin on oublie que les cardes de la Wermarth furent formés en URSS.

    Alors messieurs, les "degauches' un peu d'humilité.

    Le Gamay me réussit pas, sa couleur rouge certainement.

    RépondreSupprimer
  22. @boutfil: mais bien sur qu ils rigolent eux. ils s'en foutent, ils avancent. Mais tu sais comment sont nos degauches: taper sur Sarko ça les amuse. Ben qu ils continuent, ça les occupe a pas grand chose.

    RépondreSupprimer
  23. Pépère,

    T'énerve pas ! On parlait des propos de Sarko pas du passé de la France.

    À ma connaissance aucun dirigeant Allemand n'a dit qu'on devait avoir honte de notre passé. Seul Sarko a dit (ou presque) que les Allemands devaient avoir honte.

    RépondreSupprimer
  24. @grandpas: entièrement d 'accord avec tout ce que tu écris sauf "Les "degauches" ont toujours comme habitude de nous refaire le coup du passé". ça nous arrive aussi ! :) mais avec plus d'objectivité, il me semble :)

    RépondreSupprimer
  25. Monsieur Nicolas,

    A aucun moment Sarkozy ne parle du peuple allemand, il évoque un passé qui peut être imputé au Nazisme, Adolf Hitler fut élu par la voie démocratique comme le sont actuellement les partis islamiques et selon la vision des "degauches" les islamistes même modérés ne sont pas les représentants des peuples arabes donc ce qui serait valable pour les uns ne le serait pour les autres.

    Quant un musulman se fait exploser dans une foule, il ne représente par les musulmans seulement un mouvement extrémiste religieux mais quand un occidental massacre d' autres occidentaux il est le représentant de tous les nationalistes d' Europe, raccourci un peu simpliste, n'est il pas!

    Vous n'aimez pas Sarkozy, ce n'est pas ma tasse de thé mais entre deux maux , il faut choisir le moindre et pour l'instant Hollande me paraît un peu timoré , lui qui pisse dans sa couche au moindre changement de ton de la verte Duflot.

    Pépère qui vous salut bien et qui malgré son grand âge sera toujours capable de vous remonter la moustache 1m50.

    Corto,

    Une question d'habitude mais depuis qu'ils le font, on a le droit d'en rire.

    RépondreSupprimer
  26. "@grandpas: entièrement d 'accord avec tout ce que tu écris sauf "Les "degauches" ont toujours comme habitude de nous refaire le coup du passé". ça nous arrive aussi ! :) mais avec plus d'objectivité, il me semble :)"

    Ben tiens !!! Grandpas nous a fait un résumé d'histoire de France et un résumé d'histoire de la gauche plein de trous et en effet, c'est flagrant d'objectivité... Rien que l'argument : "y a socialisme dans NAZI", c'est typique de bonne foi... D'ailleurs, la gauche allemande n'a pas du tout été réprimée dans les années 30 par le nazisme. On leur disait : nous sommes frères après tout, travaillons ensemble...

    RépondreSupprimer
  27. Utiliser l'histoire à des fins partisanes, c'est rarement objectif...

    Je me souviens d'une leçon d'histoire donnée à l'Assemblée nationale en 1998 par Jospin. C'était d'un ridicule. Il avait prétendu que la gauche, contrairement à la droite, avait toujours été exemplaire: pour l'abolition de l'esclavage et dreyfusarde... Il nous avait épargné l'éternel couplet sur la seconde guerre mondiale, sans doute par égard pour son papa, Robert, qui, comme tant de gars de la SFIO, avait accueilli les Allemands à bras ouverts, au nom du pacifisme. Et oui, à l'époque, les socialistes n'étaient pas germanophobes!

    Franchement, quand Jean-Marie Le Guen compare Sarko à Daladier, qui peut raisonnablement croire qu'il fait référence au Daladier qui a déclaré la guerre à l'Allemagne en 1939? L'allusion au Daladier de Munich est plus que claire. Et insultante. Les socialistes ont l'habitude de monter sur leurs grands chevaux pour moins que cela.

    Là encore, souvenons-nous du tollé en 1984 quand Madelin, Toubon et d'Aubert firent une simple allusion au passé de Mitterrand pendant la guerre... La majorité socialiste d'alors s'indigna et les trois méchants députés de droite furent sanctionnés pour "injure au président de la république"!

    Enfin, comparer Sarko à Daladier, cela revient à dire que Merkel, c'est Hitler. Venant de gens qui se préparent à gouverner dans quelques mois, on ne peut pas dire que cette comparaison soit très intelligente...

    RépondreSupprimer
  28. @frédéric: "comparer Sarko à Daladier, cela revient à dire que Merkel, c'est Hitler" c'(est exactement ce que j ai dit et écrit sur certains blogs de gauche: qu'est-ce que j'ai pris !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP