vendredi 28 août 2015

L'église, le FN et les brebis égarées


Voilà qui fait débat: Marion Maréchal Le Pen est invitée à une table ronde organisée par le diocèse de Fréjus. La vache ! Toutes nos chaînes de télévision en ont parlé et des articles fleurissent d'un peu partout, surtout à gauche, pour condamner cette initiative. Même Bruno Roger-le-Petit s'es fendu de deux articles pour dénoncer et le silence des autorités religieuses concernant cette table ronde et " la longue tradition vichyste " de l'église de France, en gros, le retour des HLPSDNH. Bref, les bouffe-curés de tous poils sont de sortie: Il faut condamner cette rencontre que même, se plaît à nous le rappeler le Petit, le Général de Gaulle, s'il était encore de ce monde, aurait sans doute lui aussi condamné.

Et voila des gauchistes à petite plume en appeler à de Gaulle ! On croit rêver.

Doit-on rappeler à ce genre de Robespierre germanopratin, plus apte à commenter un match de foot ou à faire le clown chez Hanouna, que le FN d'aujourd'hui n'a d'une part strictement rien à voir avec les cagoulards de l'époque et que l'église d'aujourd'hui, même si elle compte quelques chapelles traditionnelles, un peu de la même manière que la gauche a ses frondeurs ou son extrême, n'a elle non plus plus rien à voir avec celle d'il y a 70 ans ? Ne nous donnons pas cette peine: Couillons et bouffe-curés un jour, idiots, toujours.

En Paca, le FN c'est grosso-merdo 40% des électeurs. Une terre d'élection pour le Front National, une terre d'implantation. Une région dynamique pour l'église catholique. Un ensemble des choses qui font que presque " naturellement " ni le FN, ni l'église, n'auraient pu continuer à se côtoyer longtemps sans se rencontrer un jour. Et c'est donc ce qui se produira ce week-end. La méchante Marion, "digne héritière de son grand-père" va rencontrer ce qu'il reste de " vichystes " en France. Faut-il être con à un point dépassant l'entendement pour laisser transpirer ce genre de chose. Un peu du même niveau que ces andouilles de la LDJ lorsque pour critiquer les employés de la SNCF qui auraient fui devant l'islamo-terroriste du Thalys n'hésitaient pas à évoquer " une longue tradition de collaboration ". L'église, qu'elle soit de France ou d'ailleurs, et plus particulièrement depuis Jean-Paul II, se veut une institution prônant le dialogue: Elle cause avec les muzz, elle cause avec les juifs, elle cause avec les orthodoxes... elle dialogue. Comment, en France, pourrait-elle ignorer et snober 25% de l'électorat, et donc sans doute un peu plus de 30% de la population. 

Depuis 40 ans, les politocards de tous bords, le landernau médiatique et les Robespierre à la petite semaine ont diabolisé le FN, souvent à dessein d'ailleurs, et ont refusé tout échange, tout débat. La gauche, après s'être outrageusement servi du FN pour emmerder la droite dite républicaine, sous l'impulsion de Terra Nova, a abandonné les classes populaires et les ouvriers qui n'eurent plus qu'à embrasser le FN qui, lui, leur parlait. On a vu le résultat, ce résultat qui fait frémir " d'horreur "  Le Petit et consorts: le FN est aujourd'hui une composante incontournable du paysage politique qu'on ne peut plus ignorer; tout juste peut-on, si tant est que l'on ne soit pas en accord avec ses idées, le repousser ou convaincre ses électeurs, par le dialogue et l'ouverture d'esprit, de changer de bord. En supposant que le FN soit le mal, comme se plaisent à le dire ses contempteurs, l'ignorer ou le combattre autrement que par l'argumentation et le dialogue serait le laisser progresser et " gangrener " plus encore le pays. Alors que l'église du Var invite Marion à une table ronde, rien de plus normal, rien de plus " #JesuisCharlie ", rien de plus chrétien, finalement. Qui plus est si l'on prend en compte les " penchants " catholiques que la jeune Marion ne cache pas.


Les gens comme Bruno Roger-le-Petit n'ont toujours pas compris, ne veulent pas comprendre, que les premiers responsables de la poussée du FN, ce sont justement eux et tous ceux qui n'ont pas su ou pas voulu voir, ni pris en compte, la détresse et la déshérence politique dans lesquelles se sont trouvés des millions de Français abandonnés par les forces politiques traditionnelles.

L'église est parfaitement dans son rôle quand elle invite le FN a une table ronde, c'est, à la limite, presque dans sa vocation: rassembler les brebis égarées. Reste à s'assurer que sous le blanc pelage ne se cache pas un loup... Je fais confiance à Monseigneur Rey pour ne pas se faire dévorer.

Quant aux gauchistes de toutes tendances, en ce moment, pas besoin de leur envoyer une bête immonde, ils se bouffent entre eux. C'est peut-être bien finalement ce qui dérange le-Petit et ses amis...

Folie passagère 2884.
Résultat de recherche d'images pour "monseigneur rey"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. Thème de la rencontre : "la Vérité vous rendra libres" (Jn, VIII, 32). Je comprends que ça les défrise, tes gauchisses ! C'est tout ce que j'ai à ajouter. Tes infos, rappels et coups de gueule me suffisent. Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Al West: crois-tu que ces bouffe-curés aient pris le temps de se renseigner sur le thème du débat ? J en doute. Ou alors, s'ils l ont fait, comme tu dis, ça a du les défriser, la vérité et la liberté, pas trop leur truc quand cela concerne quelqu un du camp d en face.

      Supprimer
  2. Corto: +1.! C'est l'agnostique de service qui parle.; ) Et cette tempête dans un verre d'eau me laisse pantois, quand les mêmes ferment leur gueule sur des sujets autrement plus importants... ou attendent que ceux qu'ils vilipendent fassent le nettoyage à leur place, sans se salir les mains et en gardant bonne conscience...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      N oubliez pas,Gridou,qu ils n ont qu un seul neurone,ce qui explique leur discours obsessionnel polarisé sur le meme sujet.

      Ils doivent le ménager.
      L évolution n a pas favorisé tout le monde.
      Que pouvez vous y faire?

      Supprimer
    2. @gridou: d autant plus pantois que ces gusses, non seulement se voilent la face par rapport a la responsabilité qu ils portent sur la montée du FN mais en plus, ils n y entendent que dalle sur l église mais se permettent de la juger et de la critiquer.

      @Géo: l évolution n a pas favorisé les gauchistes à la sauce Le Pétit, c'est certain. Et tout le problème est là: que faire ? les affronter mais comment affronter des nœuds-nœuds qui n ont aucune ouverture d esprit ou les ignorer et les laisser raconter, avec le porte-voix médiatique dont ils bénéficient, n importe quoi ?

      Supprimer
    3. Géo

      Bonsoir Corto
      Perso,ils font l effet de ces vieux 78 tours usés avec l aiguille du phono bloquée sur le meme sillon.
      Parler avec ces dogmatiques,c est comme essayer de discuter avec des schizophrenes,ils sont hypnotisés par leur propre discours.

      Persuadé que la population finira par jeter le disque rayé,du fait que la réalité finit toujours par s imposer au préjudice de ces mentalités effectivement archaiques.

      Donc,je vois mal l utilité de discuter avec ce type de personnage dont l esprit sectaire finit toujours par déboucher sur des goulags!

      Peut etre laisser la réalité venir démontrer à la population que leur discours est infantile et inadapté?

      Mais les affronter en discourant avec eux,je suis sceptique.




      Supprimer
  3. Les chiens aboient, la caravane passe, mon cher Corto !
    Combien de fois leur a-t-on expliqué, à ces journaleux, petits ou grands, qu'il était complètement contre productif de s'attaquer au FN dans leurs feuilles de choux, que plus ils le faisaient et plus ils le faisaient monter. Mais rien n'y fait, c'est plus fort qu'eux, et voilà qu'ils viennent de trouver dans leurs petits cerveaux malades, cette ridicule "tentation catho-vichyste, dont on n'a sans doute pas fini d'entendre parler.
    On nous promet déjà Marine le Pen en première position à la présidentielle de 2017. Ils essaieraient de la faire élire dès le premier tour, qu'ils ne s'y prendraient pas autrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: qu ils ne s'y prendraient pas autrement ? N'est-ce pas ce qu ils veulent: Une MLP au second tour face à un Hollande avec l espoir d un 21 avril a l envers. les cons ! Oh, sans doute que dans cette configuration le candidat de gauche passerait mais avec combien ? 55 / 45% à tout casser, bien loin des 83% de Chirac, pour le coup, il y aurait séisme .

      Supprimer
    2. "au second tour face à un Hollande " c'est ce dont ils ont besoin mais ils sont trop cons pour le vouloir.Ces imbeciles des medias doivent enrager de leur perte d'influence, avec tant de voteur qui votent contre ce que l'on leur dit de voter a longueur de temps.

      "55 / 45% à tout casser", Ajoute les inevitables attaques terroristes de 2016/2017 (2015 l'a echappe belle pour l'instant a part Charlie, thales/usine chimique non-explosable/l'assassin qui se tire dans la jambe, cette chance ne cela ne va pas durer) et 200/300k migrant africains.

      2017 va etre marrante, heureusement pour l'existance de PS que les muzz (de plus en plus nombreux) votent a 90% socialos.

      Supprimer
  4. Il faut dire que non seulement elle est FN mais en plus elle s'était prononcé contre le mariage zinzin.
    C'est un cumul de mal-pensance.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @droopyx: et en plus, à 25 ans, elle est brillante ! De quoi affoler la " bien pensance "

      Supprimer
  5. S'ils pouvaient s'entre déchirer entre eux, plutôt que de s'occuper des autres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GKC: S entredéchirer entre eux ? N'est-ce pas ce qu ils font en ce moment ? Pour mon plus grand bonheur.

      Supprimer
  6. Tous ces BRP vont être très surpris de se retrouver tout seuls un de ces jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: ben ils vont etre nombreux a se retrouver tout seuls, non ?

      Supprimer
  7. Joséphine K. Cohle28 août 2015 à 21:28:00

    Indignation complètement stérile qui ne sert qu'à se renvoyer le miroir dans le sens du bon profil entre médias aux ordres.
    A part sentir le contrat d'entente à plein nez, ça ne trompe absolument personne. D'autant que je suis quasi-persuadée que la plupart des gens se fout totalement de savoir que Marion Maréchal Le Pen est invitée à l'université d'été de l'église catholique, tout comme la majorité des gens a accordé depuis un moment une place au FN en tant que parti officiel parmi les autres partis pour les représenter, tout comme l'église catholique a invité dans les mêmes circonstances le PS et l'ex-UMP, tout comme la gôche paye son dîner du Crif, ou célèbre encore la fin du Ramadan.

    Bref, il n'y a guère que la sphère médiatique et le parisianisme de bon ton pour hystériser un fait divers politique, tandis que les faits divers s'accumulent dans l'indifférence politico-médiatique.
    Ces gars n'ont toujours pas pigé que leurs articles ne sont qu'une correspondance qu'ils feraient bien mieux de s'échanger entre eux par email, parce qu'en ce qui nous concerne, on est passé à autre chose.

    Allez, c'est le weekend. Une image que j'aime beaucoup, à propos de la façon dont les médias nous relatent l'actualité :
    http://aitia.fr/erd/wp-content/uploads/2015/08/serpent-noyade.jpg

    Et santé à tous, dont une qui compte : notre santé mentale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @joséphine: Tu as raison sur toute la ligne ou peut s en faut; tout le problème étant de savoir si la majorité des gens se rend compte à quel point la sphère médiatique, essentiellement parisienne, se joue d'eux.
      Les médias sont puissants et combien sont les Français qui vont chercher ailleurs, par eux-mêmes, d'autres sources d information.?
      Y a du très vrai dans ton image :))

      Supprimer
    2. Joséphine K. Cohle29 août 2015 à 01:37:00

      @ Corto : pendant que tu profites de ton excellent calva, mon coude se lève de son côté (pour un cru passable, mais… passable), ce qui veut dire que, l'un dans l'autre, nous ne faisons pas ce soir la nuit blanche du data-mining pour scotcher des graphiques à l'aube sur le mur, mais au moins, ouais, au moins, certaines choses semblent bien être établies parmi nous tous.

      Beaucoup de Français (et s'il ne s'agissait que nous…) n'ont plus aucune envie de servir une dissonance cognitive. Encore moins lorsqu'on les oblige à la financer pour contenter un étrange darwinisme, où il serait tant question de notre mise à mort que de notre suicide avec sourire imposé, pour faire émerger, non pas notre mutation, non pas nos successeurs, mais une extinction.

      Ce que je veux dire est que l'on nous demande, ni plus ni moins, que de participer à une rupture d'évolution en faisant de nous-mêmes l'improbabilité du futur.
      A un moment, l'évidence l'emporte sur l'idéologie, et tous les médias officiels voient leur taux de consultation siphonnés par les médias alternatifs (je retrouverai les chiffres).

      La sphère d'opinion parisienne est sans intérêt : elle ne représente qu'elle-même.
      Sur l'ensemble d'un pays, il n'est pas très compliqué de démontrer que le Français, au quotidien, n'est ni : journaliste, écrivain, éditeur, animateur TV/radio, publicitaire, artiste, community manager, manager de start-up, député, président d'association.

      Ce n'est qu'un réseau qui s'aveugle à un idéalisme tant que sa carte bleue lui évite de penser.



      Supprimer
  8. Que les diablotins blogueurs se tiennent à carreaux !
    "La gauche a tous les droits puisqu'elle gouverne"a dit à peu près Cambadelis.
    Hollande a le droit de récupérer les brebis au FN mais Sarkosy faillotte.
    Les gens d'Eglise sont traités de fachos ringards par les faux laïcards qui nous gouvernent.
    As-tu remarqué comment certains attribuent aux autres leurs propres défauts ?
    L'Eglise à fait depuis longtemps son aggionomento (ce que devraient faire les Musulmans). Son approche est bien moins dogmatique et la sorcière Marion ne sera pas brûlée en place de Grèves mais sera, à défaut d'être écoutée, entendue
    On entend bien Mélanchon !

    RépondreSupprimer
  9. Ils ont bornés, bêtes, mauvais, hargneux, que veux tu discuter avec des gens pareils ! ils ne défendent pas le pays, ni le peuple, mais leur gamelle, ils n'ont aucun honneur et font retomber cette sinécure sur ceux qui ont compris leurs bassesses, laissons des tout " petits- petits "se fourvoyer dans la fange , les collabos ont toujours payé la note un jour où l'autre

    RépondreSupprimer
  10. Dire que l'Eglise fut vichyste est non seulement un mensonge, mais c'est aussi particulièrement odieux !

    RépondreSupprimer
  11. he ben dis donc Corto tu mets les bouchées doubles depuis ton retour de vacances, tu pètes le feu ;-)) sinon quoi d'étonnant de la part de toute la petite mafiacratie journalistique, ils nous ont seriné avec le feuilleton du vieux le pen pendant un mois, espérant avec la bave au lèvre faire descendre le poucentage d'électeurs fn, on a assisté médusé au show continu du vieux, invité complaisamment sur toutes les chaines par les journaleux qui d'habitude se bouchent le nez rien qu'a l'énoncé de son nom, pathétique la façon dont ces lopettes journalistiques essaient par tous les moyens de continuer envers et contre tout de nazifier le fn... panique a bord ! effectivement tant que le fn ratissait sur les terres de droite, pas de problèmes, mais la ça chauffe, ça prends sur la gauche ! horreur! malheur! cépadujeu ! marine, elle est pas belle, elle est méchante! meme que camba il a dit qu'elle renverrait 4 miyons de muzzs chez eux, et si c'est camba qui le dit...! plaisanterie mise a part, cette énième " polémique " initié par la mafia de gauche toute confondue ne fait que mettre en avant leur conception de la démocratie , pour eux la démocratie n'est valable que dans le cas ou tu votes pour eux, etpicétout ! je comprends que le fait que marion le pen soit jeune, belle, brillante et comble de l'horreur, soit catholique et invité par l'église, mette super résistant beurp roger petit dans tous ses états ! comment, il reste encore des chiens de chrétiens dans ce pays ? et ils osent le revendiquer en plus, salauds ! après tout le mal que se donne la gauche pour nous faire bénéficier des richesses culturelles indéniables qu'a apporté la RATP partout ou elle c'est implantée ( voile, désert scientifique, éradication des vestiges du passé non islamique ect, ect ) quelle ingratitude ... bref, encore 2 ans a se taper leurs indignations de pacotilles, leur "humanisme " a géométrie variable, leurs "combats " contre un péril qui n'existe plus depuis longtemps et leurs silences genés et complices face a un ennemi lui bien réel, qui pousse ses pions inlassablement et qui sort la kalach a la moindre " offense " ... putain, ca va etre long, mais long...

    RépondreSupprimer
  12. Marion Le Pen invitée par les musulmans de Fréjus ! Que va en penser la bien pensante gauchiste ? Cela aurait de la gueule .

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique