lundi 17 août 2015

Corto est de retour...



Une dernière journée à confectionner de délicieuses rillettes de maquereaux péchés la veille lors d'une dernière sortie en mer... Un dernier barbecue...

Retour en France, retour au port sur mon promène-couillons, retour à la maison...

Me voici donc de retour. Les vacances sont finies... elles furent très, très bonnes mais absolument pas reposantes. La mer, moi j'vous dis, y a que ça de vrai pour s'aérer la tête et les neurones. Une grande nouveauté cette année tout de même: J'ai réussi pendant neuf jours consécutifs à ne pas regarder les infos. C'était bien même si quelques socialisteries me sont parvenues par bribes... J'étais ainsi rassuré: rien ne change en socialie. Tel Aviv sur Seine, par exemple, du grand n'importe nawak, la croissance zéro qui ravit tant Sapin, les vacances soit disant secrètes de ce qui nous sert de Président ou bien encore la pantalonnade des Mistral... Dans leurs incompétences, reconnaissons-le, ils sont magnifiques !

Avant de se remettre dans le bain et de se relancer dans la rédaction de billets, je tenais à remercier tous ceux qui ont laissé des commentaires sur mes cartes postales; cartes postales brèves, vite expédiées, des cartes postales, quoi... Commentaires auxquels faute de temps, et d'envie, avouons-le, je n'ai pas pris soin de répondre. Shame on me !

De bonnes vacances donc, avec une bonne bande de copains sympathiques, Et un retour un brin difficile: il y en a toujours quelques uns qui savent profiter de votre absence pour tenter de vous torpiller dans le dos... Comprenne qui pourra...

Allez, c'est tout pour le moment. Bonjour chez vous, et à bientôt, dès demain, pour un nouveau billet !




Folie passagère 2868.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

36 commentaires:

  1. Bonjour Corto,

    Heureux de te retrouver après cette parenthèse estivale. Je suis comme toi, la mer me repose/et me détends. Et puis je n'oublie pas les paroles de Beaurepaire (à moins que ce ne soit Victor Hugo. J'ai la flemme de chercher) a dit: "Homme libre, toujours tu chériras la mer!".

    Bonne reprise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H.: moi, je dirais Hugo, mais je peux aussi me tromper .

      Supprimer
    2. Tu peux! C'est de Baudelaire.
      A part ça, bon retour.

      Supprimer
    3. @Pangloss: oui, bon, okay, mais cela aurait pu etre de Hugo qui aimait tant la mer.

      Supprimer
  2. Salut le marin pêcheur (dans tous les sens du terme, vilain réactionnaire !), et bienvenue pour ton retour sur le plancher des vaches (à lait socialiste) où tu le sais déjà, les conneries ont continué à aller bon train : comme disais Bébel avec les mots d'Audiard dans un charmant nanar dont la France des années 70-80 avait le secret (Le Guignolo, je crois) : "vous savez la différence entre un con et un voleur ? C'est que le voleur, de temps en temps, il se repose !" (de mémoire).

    Vacances sportives donc ? Ouais, enfin, surtout culinaires apparemment... m'est avis que tu n'es pas revenu tout seul : tu n'aurais pas ramené avec toi quelques "migrants" clandestins, genre kilos supplémentaires ? :-)

    Bises et à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marc Leroy: vacances festives avant tout, ç'est bon tellement ça fait du bien :) Et même pas de kg supplémentaires dans la brioche.

      Supprimer
  3. moi j'en veux des rillettes... bon retour et on attends ton prochain billet avec impatience , bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: allez, la prochaine fois qu on se voit, je t emmène un pot de rillettes. Bisous

      Supprimer
  4. Torpillé dans le dos....c'est mal?
    Bon retour,facile les sujets tu vas t'éclater...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: c'est mal ? non, ça fait mal, nuance mais on en a vu d autres ! :)

      Oui je crois qu il va y avoir de quoi s éclater.

      Supprimer
    2. Géo
      @Corto

      Bonsoir Corto:torpillage?
      "Ça fait mal"
      C est trés utile ,au contraire,tu peux compter ainsi tes vrais amis!

      Bon retour,pour les nouvelles tu trouveras la poursuite des conneries(ils les pondent comme les poules pondent des oeufs),tu reviens avec des poissons,et d autres avec leur..euh..hem!(censuré)

      Supprimer
  5. Bienvenue à terre! Ne t'inquiète pas, "ils" ont tout fait pour que tu aies du blé à moudre à ton retour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou; suis entrain de me remettre dans le bain de l actu, ça a l air gratiné

      Supprimer
  6. en bas des rillettes
    sur la première photo , du foie de lotte , on dirait
    je me trompe?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: ah non, là il n y a que du maquereau sur les photos. pas vu la queue d une lotte. par contre, un homard qu on a du relacher , trop petit. Quelques roussettes délicieuses, quelques colins et même pas un bar.

      Supprimer
    2. pas de bar?
      pourtant la côte nord , hein....
      jamais bouffé de roussette , même jamais vu à vendre ....quel goût ça a ?

      Supprimer
    3. @Kobus: la roussette; c'est comme cela qu ils appellent dans le coin les gros crabes de mer

      Supprimer
    4. j'aurais cru le tout petit requin....
      le crabe , on connaît ici ( cornouailles vronzaises ) , au choix ; crabe mousse , dormeur ou araignée

      Supprimer
    5. @kobus/corto:Désolé Corto, à Granville roussette, c'est plutôt un mini requin! Mais c'est bon... Kobus:n'oublie pas l ' étrille!
      Aucun intérêt ces remarques, il y a des sujets plus serieux, c'était juste pour prolonger tes vacances!

      Supprimer
    6. ha non , c'est très sérieux
      la bouffe c'est sacré , la politrouk passe après ! ( adage numéro un des van cleef )
      y a même rien de plus sacré au monde

      Supprimer
  7. Des rillettes de maquereaux, je ne sais pas pourquoi mais je serais plus pour celles de morue.
    Putain, t as du boulot qui t'attends.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      A propos,en parlant de morues,yen a une qui a ouvert un centre pour clandestins,mais quand s occupe t on des Français à la rue?
      Et les étudiants,va falloir qu ils se demerdent,vue la nouvelle ascension des loyers dans les grandes villes notamment...
      Trouver un travail en sus des études pour ceux que leur famille ne peut aider,rater son année à cause de cette obligation...
      (J en connais dans ce cas et des personnes sérieuses,en outre!)

      Supprimer
    2. @Géo: oui ben je reviensde Paris ce matin et la Hidalgo ferait bien de s occuper de sa ville plutot ques des migrants: un vrai bordel !

      Supprimer
  8. On aimerait bien la recette des rillettes en pot Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @blaerofr: c'est long a faire, selon la qté de maquereaux à traiter mais c'est hyper simple.

      Les pecher, puis les vider, leur couper tête et queue puis lever soigneusement les filets pour qu il n y est plus ni peau ni arêtes? Enlever le marron qui traîne au milieu.
      Ensuite les faire cuire15 minutes a peine ds de l eau bouillante avec oignons et épices( thym, persil, sel, poivre) et un peu de citron.
      Une fois cuits, les émietter à la main dans une bassine. Puis les malaxer, à la main avec crème fraîche et par exemple moutarde à l ancienne type Maille. En gros en faire de la charpie
      Préparer les bocaux et la saumure.
      La saumure: eau , sel, épices à nouveau, un peu de vinaigre

      Mettre la " charpie " dans les bocaux, y ajouter un peu de saumure.
      Refermer les bocaux et les stériliser pendant deux heures. C'est prêt à etre déguster !

      Supprimer
  9. Bon courage, Corto, pour le retour y'a du paon sur la planche.

    Et pas de honte à n'avoir pas répondu aux commentaires : des vacances, c'est des vacances... Et c'est sacré. :-)
    En revanche, honte sur moi qui, voulant cliquer sur "bien", ai maladroitement dérapé sur la case de gauche ; mauvaise par définition... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: du peu que j ai rattrapé de l actu, effectivement y a de quoi dire ! ils nous auront tout fait !

      Supprimer
  10. Rillettes de maquereaux avec du fromage fouetté de madame Loik sur petit toast, ça déchire.


    "La mer, moi j'vous dis, y a que ça de vrai pour s'aérer la tête et les neurones"

    Marrant, je me suis dit la même chose à propos de la montagne durant mes vacances dans le 74 :D C'est peu être car j'habite en front de mer...

    Bonne reprise Corto !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Laurent: je suis d accord, la montagne produit le même effet, mais la mer, c'est mieux. Je ne me lasse pas de la regarder.

      Supprimer
  11. Réponses
    1. @Vlad: salut toi, et merci à tous les deux pour votre gentille carte

      Supprimer
  12. ...Avec le vent du large et de l'air iodé, j'espère que tu as eu le temps d'affuter ta plume ............

    nous allons nous régaler à nouveau...




    RépondreSupprimer
  13. Allez ! au boulot , les claviers sont en train de chauffer , fini la grasse matinée ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: c'est parti, en douceur, mais c'est parti, le nouveau billet vient de paraître

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique