lundi 12 mars 2012

Hollande, amateurisme ou incompétence ?

La mauvaise foi des degauches ne cessera jamais de m'étonner.


Hier, à Villepinte, Sarkozy a annoncé, entre autres choses, qu'il prévoyait de demander à l'UE qu'une réforme des accords de Schengen soit entreprise dans les 12 mois; faute de quoi, la France se réserverait le droit de se retirer - provisoirement - de l'espace Schengen.

Et aussitôt la gauche, Hollande en tête, s'est élevée pour crier au scandale, à la tartufferie, j'en passe et des meilleures. Pourquoi ce courroux ? Parce que la droite avait houspillé il y a peu la fraise des bois qui a promis, dès élue, de renégocier le traité européen de discipline financière et budgétaire. 

Hollande, petits poings serrés, déclara donc hier: "Il m'a accusé pendant des mois de vouloir renégocier le traité européen sur les disciplines budgétaires et les austérités qui seront appliquées dans chaque pays (...) Et voilà que, ne pouvant pas présenter d'autres propositions aux Français, (il) se met à traiter l'Europe comme un bouc émissaire et demande à ce que soient rénogociés pas un traité, trois traités: Schengen (et) deux autres traités. "

Et toute la socialie d'emboiter le pas de son menteur mentor.

Sauf que tous ces ravis oublient de préciser que les premiers accords de Schengen datent de 1985, autres temps, et que le traité de discipline budgétaire date lui de 2011/2012. Et qu'il n'y a rien de scandaleux à vouloir réformer un vieux traité qui, les printemps arabes et Lampedusa le confirment, n'est plus en phase avec les réalités économiques, politiques et géographiques du moment. Tandis que remettre en cause un traité à peine ratifié serait pour le coup une aberration.

Prendre le pouvoir est une chose, rester crédible à titre personnel ou en tant que président de son pays ( si élu ), en est une autre. Hollande fait preuve dans cette affaire d'un amateurisme qui frise l'incompétence. 

Quelqu'un, à gauche, s'en est-il rendu compte ? Apparemment, non.

Folie passagère 1076.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

6 commentaires:

  1. Rhô, Corto, mon Corto...

    Ils le savent déjà tous, à gauche (j'ai mal au bras qui me sert à écrire et à plein d'autres choses pour le dire), qu'il est nul, l'ami Molette, mais les primaires socialistes les obligent à faire comme si que.

    J'ai honte d'être le premier à faire ce commentaire -mais ouais ouais, j'envisage de passer à Paname ;)

    Amicalement.
    Al.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: Que l on puisse croire (ou faire semblant de croire ) que Hollande soit capable de diriger le pays est un truc qui me sidère. Aubry, à la limite, j'aurai compris. DSK, avant, aussi. Mais Hollande, non, franchement. Des fois, si la chose n etait pas si serieuse, je souhaite sa victoire pour que l on puisse constater de fait sa nullité.

      Supprimer
  2. Ah mais non, mon cher Corto, Fraise des Bois au contraire affirme, qu'il est normal de renégocier un traité dont "l'encre n'est pas encore sèche" alors qu'il est inconcevable de revenir sur un vieux traité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: mais Hollande affirme, affirme, et puis plouf ! ce gars est d une inconsistance totale. Qu on puisse croire le contraire me laisse pantois

      Supprimer
  3. Personne ne croit le contraire, mon cher Corto !
    En tous les cas aucun de ceux de son entourage qui se sont déjà distribué maroquins et autres fonctions, puisque Fraise des Bois, qu'ils le veuillent ou non, est leur dernière chance de prendre ce pouvoir qui leur revient de droit aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
  4. Et pour en rajouter une couche, regardez, mon cher Corto, comment sont élaborés, je devrais dire chimistrés, les sondages dits en continu :

    http://lysigee.wordpress.com/2012/02/29/les-sondages-en-continu-et-la-campagne/

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen