vendredi 17 avril 2015

C'est l'histoire d'un peintre... et celle de Claude Bartolone...

Détente...

Ça, c'est pour le plaisir et le joli coup de pinceau



C'est l'histoire d'un peintre qui a peint un peintre en train de peindre un peintre qui lui, peint le peintre qui est en train de le peindre...

************

Et ça, c'est pour se payer la fiole du troisième ou quatrième personnage de l'Etat, je ne sais plus. Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale, a été se recueillir à Oradour-sur Glane. Il a laissé un petit mot sur le Livre d'or:

" Malgré les années la douleur est toujours presente dans nos cœurs et nos esprits. Puisse aucun Auradour se reproduire jamais " (Claude Bartolone, président de l'AN et "parrain" du 9-3 )


Sur ce les p'tits loups, joli samedi à toutes et tous, même en Socialie !

Folie passagère 2741.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

28 commentaires:

  1. a par ça il il travail le bougre ? la peinture elle est pas terrible (en meme temps j y connait pas grand chose) et quel mot pour Oradour-sur Glane l on sent là recherche ; la profondeur d esprit s' est beau ;;;; ( tres belle la photo de étretat largement plus que la croute du dessus ) a+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Samva: quoi , elle est très bien cette croute, vas faire pareil !

      Supprimer
  2. Prière de lire " Livre d'Aur".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: c'est y pas pitoyable dêtre représenté par ce genre de gugusses ?

      Supprimer
  3. ho , putain , l'analphabète !
    et dire que ça veut diriger le pays .....
    d'un autre coté , il est un peu à l'image du pays....comme dit l'autre "si je suis président , ce n'est pas par hasard"....
    certes
    ou alors un hasard malheureux ( pour nous )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: et il se dit que de temps en temps, en se rasant peut-être, le sieur Bartolone aurait des désirs de Présidence... de la République

      Supprimer
  4. Pourtant, de son temps, on instruisait encore les élèves. Non ?
    Tant en orthographe qu'en histoire.
    Aurait-il fait l'école buissonière ? Voilà qui expliquerait aussi son sinistre dogmatisme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: d aucuns te diront qu il est la preuve que l ascenseur social et toussa, ça (a ) marché, mais tt de même Président de l AN et aussi mauvais, c'est lamentable

      Supprimer
  5. Encore un, mon cher Corto, qui ne doit avoir aucun diplôme, ou alors, s'il en a, ils sont aussi faux que ceux de Cambadélis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ou inventé comme celui de MST...

      Supprimer
  6. Le pire c'est d’être devant un immense panneau "Souviens-toi Oradour" et d'écrire Auradour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mirra: Preuve s il en est de la médiocrité du bonhomme !

      Supprimer
  7. Entre ça et le hashtag du billet précédent, ils deviennent de plus en plus inquiétants !

    RépondreSupprimer
  8. C'est inadmissible, une telle faute ! Quel manque de respect ! Cela démontre qu'il est allé là-bas pour se montrer mais qu'il ne s'est pas intéressé réellement à ce qui s'est passé. Tout est dans la posture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michelle: Bien sur que tout est dans la posture et là, ça explose aux yeux de tous.

      Supprimer
  9. Avec ce triste sire zélateur du devoir de mémoire à répétition comme Bartolone on est pas gâtè.
    Ah oui il pour le "devoir de veaute" obligatoire.
    Pour être bien d'accord je précise que mes grands parents habitaient à 9 kms de ce lieu de l'abomination NATIONALE SOCIALISTE qu'est Oradour et que sur la liste des victimes il y a un petit enfant de 4 ans fils d'une amie de ma mère laquelle a vu le village bruler depuis Limoges.... Enfin que mon paternel s'est rendu sur les lieux trois jours après cet odieux crime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @un Dragon: et bien disons que ce lieu d abomination national-socialiste merite, question hommage et mémoire, nettement mieux qu un pareil charlot

      Supprimer
  10. Le peintre, c’est du Frédéric Dard, c’est l’histoire de l’homme qui avait vu l’homme qui avait vu l’homme qui avait vu l’os.
    San-Antonièsque ce peintre !

    L’autre trou du cul est inculte et analphabète.
    Il est dans la lignée de ses maîtres, le sous-chef licencié en Histoire et le chef petit notaire de province, à qui il ne doit surtout pas faire d’ombre.
    Les deux phrases, bavées sur le Livre d‘or d‘Oradour-sur-Glane en attestent, le bon choix a été fait.
    Il est un peu moins bon qu’eux, mais n’est-ce pas la normalité en socialie, ce pays d’aveugles où les borgnes sont rois ?

    Bonne fin de semaine en socialie.
    Beau temps sur l’étang de Thau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lou Sétori: et bien comme quoi, grâce à la politique, et sans avoir jamais bossé dans la vraie vie, on peut réussir, se payer une bicoque à plus de 2 millions d euros, devenir parrain du 9-3 puis président de l AN. Bienvenue en Socialie !

      Supprimer
  11. Qu'elle écriture d'analphabète ! il est allé dans quel école celui-là ? je connais des gens qui n'ont qu'un modeste certificat d'études et qui écrivent sans fautes et en formant parfaitement leurs lettres, mais ça, c'était avant.....
    avec un panneau sous les yeux, il arrive encore à une telle connerie ! il est bien dans le 9-3, il dépare pas....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: ah ben moque toit, le monsieur a tout de même une licence de mathématique, bon question culture générale et orthographe, c'est pas ça, d accord , c'est même plutôt minable quand on prétend aux plus hautes fonctions.

      Supprimer
  12. Incroyable... meme moi, depuis toute petite, je sais écrire Oradour... inquiétant, inquiétant....

    anne

    RépondreSupprimer
  13. auradour pour aurateur de seconde zône?

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Corto,

    D'après l'article en ligne sur Slate, ce monsieur serait atteint "d'amnésie lexicale". On aura droit à tout.

    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  15. Vous êtes sûr que c'est un vrai message du sieur Bartolone ? Parce que je sais bien que nos représentant sont des j’en-foutres mais quand même il n'avait qu'à lire le panneau à l'entrée. je trouve ça un peu gros même en Socialie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pharamond: Sûr et certain ! Sauf à considérer que le journal Le Populaire du Centre qui a photographié cette coquille de Bartolone m'ait enfumé... Ce que je ne crois pas.

      Supprimer
  16. Dans ce cas, ça prouve bien que ces pitres n'ont strictement rien à faire de leurs actions mémorielles, c'est pour la galerie, sans plus.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen