vendredi 17 avril 2015

L'inflation de l'antiracisme produisant le racisme ?

( Infographie ci-dessus conçue par votre gouvernement )
" Et une loi sur la répression des propos racistes de plus. Qui peut être contre? Après l'émotion suscitée par les crimes de janvier, dont l'un des objets manifestes est de terroriser ceux qui résistent à l'islamisation de la France, beaucoup peuvent pourtant s'interroger: est-ce la bonne réponse? 

Les Français constatent chaque jour que les flux migratoires sont une réalité d'importance dont il devrait être licite de débattre. Or ils se souviennent qu'on ne leur a jamais demandé leur avis et que le changement d'origine de la population française, l'une des transformations majeures de la France au cours des trente dernières années, a été subi, tenu en lisière du débat démocratique, que ses effets n'ont jamais été évalués, et qu'il n'a jamais fait l'objet d'un vote ou d'une loi; c'est un décret qui a autorisé le regroupement familial! Ils posent de plus en plus ouvertement la question. Voilà pourquoi la loi s'efforce d'entretenir cette mystification qui est au cœur d'un discours bien rôdé depuis la récupération de la «Marche des Beurs» par SOS Racisme et la culpabilisation des Français, poursuivie par le rapport Tuot (Conseil d'État, 2014): tout se passe bien, d'ailleurs il ne se passe rien, il est interdit de dire qu'il y a des problèmes. Tout se passe bien, et si ça se passe mal, c'est de votre faute! 

Le déni du réel dans lequel s'enfonce la France commence par la censure des mots. Sera-t-il possible de dire d'un Noir qu'il est noir, d'un Blanc qu'il est blanc, et qu'une soucoupe est une soucoupe? L'idéologie de l'individu absolu répond que non. L'individu hors sol, que ne détermine rien, ni son origine, ni son âge, ni son sexe, ni sa foi, voilà l'idéal. Substituer l'individu abstrait, fiction juridique, aux hommes d'ici, des leurs et d'une histoire, voilà l'objet. Désintégrer ces liens, ces appartenances, ces communautés qui font de l'individu une personne, qui lui donnent une identité, voilà l'urgence! 

Nous sommes au cœur de la Grande Séparation moderne. La séparation de naguère passait dans l'espace, dans la langue et dans les mœurs, entre des sociétés humaines auxquelles elle assurait la liberté de se conduire, de choisir leur destin et d'approfondir cette diversité splendide des mœurs, des cultures et des croyances qui constitue la civilisation humaine, qui n'est pas si elle n'est pas plurielle; «il n'y a pas de civilisation s'il n'y a pas des civilisations» (Claude Lévi-Strauss). La séparation moderne met fin à cette diversité des sociétés humaines et coupe l'individu de toutes les déterminations par lesquelles l'histoire, la nation, la culture ou la religion faisaient de lui le membre d'une communauté, l'acteur d'une société et un citoyen responsable. Comme l'analyse depuis longtemps Marcel Gauchet, il n'y a que des individus qui ont des droits, et rien d'autre ne peut les singulariser; voilà l'idéologie moderne, voilà ce qui réalise la grande séparation d'avec l'histoire comme avec la nature, voilà comment le droit entreprend d'en finir avec les nations, de dissoudre les peuples, et d'étouffer la démocratie au nom de l'Homme nouveau. 

Le paradoxe est double. D'abord, l'antiracisme, au nom de l'égalité et du droit à la différence, est porteur d'une indifférenciation destructrices des cultures et des identités, à la fin de la diversité des sociétés humaines. Il promeut ce qu'il veut combattre: l'avènement d'un modèle occidentaliste qui entend faire du monde une grande Amérique au nom de l'universel. Est-ce le destin de tout Malien, de tout Malgache, de tout Algérien de devenir un Français comme les autres ? C'est que l'antiracisme confond inégalité et différence. Il affirme que la nature fait des hommes tous les mêmes, sans percevoir que ce naturalisme est la négation du travail patient, millénaire, des cultures pour se distinguer, se singulariser et se transmettre. A cet égard, les formes dévoyées de l'antiracisme constituent un anti-humanisme ou, si l'on veut,  une expression de la haine contre la culture qui trouve actuellement des expressions inédites dans le monde d'Internet, du management et du transhumanisme. Voilà qui conduit à la négation des cultures, qui ne peuvent vivre que dans un certain degré de séparation avec d'autres cultures, dans une certaine unité interne assurée par des frontières, l'éloignement, les identités singulières. (...) 

Dévoyer un grand et juste combat à des fins politiciennes est plus que méprisable, c'est dangereux. la négation de la condition humaine, qui est toujours enracinée dans un milieu, dans un contexte, dans une mémoire, fait l'impasse sur la question du moment: Comment faire société entre nous ? La Nation répondait: quelques soient leur origine, leur foi, et leurs idées, la France unit tous ceux qui la préfèrent. Le couvercle de la nation tenait ensemble ce que tout le reste séparait. La réponse disparaît, avec cette grande séparation qui nous dépouille de ce qui fait de nous des Français, les hommes de cette terre et des nôtres, pour en finir avec toute résistance au nouvel ordre mondial, du droit, du contrat et du marché. 

Et nous en sommes là, à la montée d'une police des idées, des mots et de la pensée, qui pourrait bien réussir ce prodige paradoxal: faire de la race ce qu'était le sexe au XIXème siècle, ce à quoi il est tellement interdit de penser et de dire qu'on y pense toujours et qu'on ne voit plus qu'elle. L'inflation de l'antiracisme produisant le racisme ? Prodige assez banal des politiques médiocres qui pensent changer le réel par décret et se garder des choses en supprimant les mots."

Tribune d'Hervé Juvin parue dans le Figaro daté du 17 avril sous le titre " Répression des propos racistes: Une juste cause dévoyée à des fins politiciennes. "



D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

44 commentaires:

  1. 5 dénoncer toute personne coupable d'acte ou de propos racistes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen aztec: effectivement, et après avoir écouté l hystérique de Matignon ce soir, je me dis que ce 5) eut été fort approprié dans cette infographie. Internet est dans le collimateur de nos socialos, va falloir faire gaffe :)

      Supprimer
  2. Ah que cette dictature est douce !!! que du bonheur;
    Valls a oublié la lutte contre l'anti maçonnisme "qui prospère de façon inquiétante".
    En grattant bien on devrait trouver d'autres luttes méritant la mise sous surveillance et séquestre de ceux qui refusent de la boucler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: a propos de franc-maçonnerie, j entendais le Grand maitre du Grand Orient, Keller je crois, déclarer benoîtement " Nous à la Franc-maçonnerie, notre travail se fait en amont de la République, agir en amont de la république " Tranquilou, le gazier !

      Supprimer
  3. Ce qui est décrit dans cet article, cette "grande séparation d'avec l'histoire et d'avec la nature "Edmund Burke l'avait déjà bien pressenti, en1790, dans ses "Réflexions sur la Révolution française".
    Dès les débuts de notre révolution il avait vu le ver dans le fruit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: a propos de révolution et da la gauche actuelle, cet article vaut le détour:

      http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/10/la-gauche-actuelle-est-thermidorienne-et-cynique_4613863_3232.html

      que soit remercié la personne qui me l a envoyé

      Supprimer
  4. Louison est cette dessinatrice fort moyenne (pour ne pas être méchant), qui s'est engoufrée dans le vide laissé par l'élimination de ses petits camarades et qui dessine maintenant en direct sur France culture, et dont je découvre qu'elle graille aussi au gouvernement.
    A la gamelle, Louison, à la gamelle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lenonce: oui, je sais pour la Louison, bah, que veux-tu y ena qui sont prêts a tout pour l oseille mais chez Charlie :)

      Supprimer
    2. @ Lenonce
      Ce n'est pas être méchant qu'être réaliste et franc (même si ce sera bientôt un délit, voire un crime) : ce qu'elle fait est nul et très laid. Et j'assume... ;-)

      Supprimer
  5. Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, refuse de s'adresser à un journaliste parce qu'il est blanc.
    Au Maroc, scène de racisme ordinaire contre les noirs.
    Les Béké aux Antilles françaises par les desouches .
    Le racisme primaire vient d'afrique , il n'y a qu'à suivre les guerres inter-tribu , en europe je n'avais jamais entendu parler de racisme avant que le bouffon et el matador arrivent au pouvoir , bien sur il y a SOS Racisme qui met de l'huile sur le feu , aider en cela par quelques "humoristes" en mal de publicité qui font des spectacles où il est de bon ton d'insulter son voisin de palier .
    Pour moi un Con restera un Con quelque soit son origine , sa couleur , sa religion et sa couleur politique et ceci malgré toutes les lois qu'un con pourra sortir .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: le racisme, y en a toujours eu depuis des lustres et il y en aura toujours. ce n'est pas en interdisant les mots qu on otera de l esprit des gens ce qu ils pensent, pis, plus on les bride, plus leur ressentiment grandira.

      Plus tard est venu SOS racisme, une pure création mitterrandienne qui permettait sous couvert d anti racisme de désigner la droite comme raciste et la gauche comme protectrice des victimes des racistes. L opération a parfaitement fonctionner, jusqu a aujourd'hui. Et pendant 30 ans, les cons ont marché dans la combine.

      Supprimer
  6. Il suffit de voir les photos de classe de nombreuses écoles primaires pour accorder du crédit à la notion de grand remplacement. Et pour se demander si cette campagne n'a pas pour objet de le faciliter.
    Autre observation: le visuel est affligeant. Pauvre République!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: Méfi l ami, y en a qui pour oser affirmer que le Grand Remplacement était une réalité ont pris 4 000 euros d'amende ...

      Affligeant, possible oui, certainement même, mais il est pondu par une Charlie, à tes frais, donc, il est superbe.

      Supprimer
    2. 4000 euros!
      Et Moyen remplacement? Non? Petit remplacement? Non plus?
      Je n'ai pas les moyens de penser. Je retire. :-(

      Supprimer
    3. @pangloss: renaud Camus vient de s en prendre une à 4 000 !

      Supprimer
  7. Merci Corto de mettre en ligne cet article.
    Le signataire, Hervé Juvin, je ne le connaissais ni d’Êve ni d’Adam.
    Dés la deuxième phrase, il parle " d’une émotion suscitée par les crimes de janvier ", et là je me sens en phase avec lui.
    Car il s’agit bien de crimes et non pas d‘attentats, comme le pouvoir et les merdias ont tentés de le faire avaler aux imbéciles pathogènes.
    En effet, ces meurtres ne portaient aucune atteinte aux intérêts de la nation et ne mettaient pas en péril notre République.
    Cet article, c’est du petit lait !
    D’accord à sang pour sang.
    Bises.

    L’avenir n’est pas serein…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mauricette: Hervé Juvin ? de plus en plus connu, catégorisé dernièrement par Le Point comme intellectuel de la nouvelle droite, à côté de Zemmour et de Finkie. Passionnant car tous ses écrits sont avant tout basés sur l expérience des multiples voyages qu il fait et des confrontations de civilisations ou de cultures qu il a pu observer.

      Supprimer
    2. "Car il s’agit bien de crimes et non pas d‘attentats" Tout à fait d'accord avec vous.
      C'est la raison pour laquelle je n'emploie pas ce terme mais celui de "tueries islamistes" ou "tueries au nom de l'islam et de son prophète" et ça en surprend plus d'un lesquels très souvent acquiescent.
      Le poids des mots, le poids des mots .....

      Supprimer
  8. Jacques Castelli17 avr. 2015 à 20:57:00

    Bonjour à tous, j'écris ce message pour dire que je connais personnellement Frère Elyôn et contrairement à ce
    qu'écrivent sur internet beaucoup de gens pleins de préjugés et ignorants de sa personne, Frère Elyôn n'est pas un
    gourou, ni un voleur, ni un manipulateur, ni un escroc, ni un fou, ni un homme en mal de reconnaissance, et les dons
    que son association reçoit il ne s'en sert pas pour lui-même mais pour les oeuvres que Dieu lui demande de réaliser !
    Mais c'est un vrai religieux et prophète !
    De même Dieu lui à demandé de réaliser un site internet pour éclairer les âmes et les sauver, alors profitez-en et
    lisez-le (c'est gratuit) avant que vous ne puissiez plus.
    Voilà le site site internet que Dieu lui à demandé de réaliser : http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/

    RépondreSupprimer
  9. Voilà un article frappé au sceau du bon sens, mon cher Corto. Mais le bon sens est devenu la chose la plus mal partagée chez nos politiciens. Cette loi aidera les bien-pensants à trainer les mal-pensants devant les tribunaux qui diront la loi et les condamneront. Si cela pouvait les aider à éliminer des adversaires politiques, ils n'auraient pas oeuvré pour rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: On est mal barré avec pareils loustics. Ecouter Valls fait de plus en plus peur.

      Supprimer
  10. Bonsoir Corto,

    Lorsque j'étais plus jeune, je n'ai jamais, je dis bien jamais, entendu de propos stigmatisant envers telle ou telle population. Peu m'importait, et peu m'importe toujours, la couleur de la peau, le choix d'une religion, une origine sociale ou encore une préférence sexuelle. Seul m'intéresse l'Homme. C'est à partir de 1981 que ces notions ont pris corps. Mitterrand, assoiffé de pouvoir qu'il était, restera à la postérité comme celui qui aura été à la base de cette malignité. Je hais les Tartuffes au pouvoir qui prétendent combattre ce qu'ils ont contribué eux-même à promouvoir. On ne connaissait pas l'homophobie avant que ces malades n'arrivent au pouvoir, elle se limitait heureusement à d'autres malades. Camus disait:"Mal nommé les choses, c'est contribuer au malheur du monde". En refusant d'appeler un chat un chat, les socialistes creusent leur propre tombe. Personne ne les en sortira.. Le socialisme est une lèpre. Qui sera le Raoul Follereau qui nous en débarrassera?
    Hier, une charmante petite église de Touraine (je la connais) a été la proie d'un incendie criminel. Un église comme celle que Tonton ou Pétain avait mis sur leurs affiches de propagande (pour Pétain, celle intitulé Patrie: http://www.le70e.fr/nl/node/138. Pour Tonton, c'est la Force tranquille: https://communicationpolitiqueaudrey12sdp.wordpress.com/2012/10/21/une-affiche-electorale-emblematique-la-force-tranquille-de-francois-mitterrand/). J'ai mieux compris l'épisode de la Francisque ensuite. Bossuet avait bien raison lorsqu'il écrivait: "Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes." mais il est de moins en moins sûr que Dieu rit. Moi, avec tout le respect que je lui dois, je ne ris plus du tout.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: et je crois que l on va rire de moins en moins: loi Renseignement + loi antiracisme, Valls et la Socialie sont entrain de se doter des pouvoirs nécessaires pour museler quiconque ne se conformera pas à la ligne du parti. A treme , ne nous restera que la liberté de penser et le droit de se taire. j exagère un peu certes mais c'est en gros, j'imagine ce que les gauchistes auraient dit si Sarko avait osé le 1/4 de ce qu ils sont entrain de nous pondre.

      Supprimer
  11. Heureusement que vous nous avez dit que cette affiche était éditée par le gouvernement, parce que j'aurais cru qu' 'elle émanait d'une salle de shoot.
    Plus sérieusement, merci d'avoir divulgué cet article d'Hervé Juvin. Il pose admirablement les fondements de toute réflexion rationelle sur les différences entre individus ou entre civilisations. Les campagnes actuelles sur le racisme reposent sur l'idée que les hommes sont tous identiques, alors qu'ils sont egaux en droits, ce qui n'est pas du tout la même chose! Et par ailleurs notre propre modèle de développement (d'ailleurs bien imparfait) n'a pas vocation à s' appliquer uniformément à toute la planète, heureusement pour elle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou: cet article était réservé aux seuls abonnés du Figaro, c'est pour cela que je l ai recopié, il eut été dommage qu on en profite pas. je te conseille la ecture de son bouquin La Grande Séparation, sorti en 2013. Un peu ardu mais passionnant.

      Supprimer
    2. @ Gridou
      En phase avec vous. Particulièrement pour la profonde différence entre égalité et égalitarisme (ou similitude complète).
      Différence bien trop souvent ignorée.
      Parfois pour motif idéologique et d'endoctrinement ; le plus souvent, hélas, par l'inculture généralisée par la démission complète de système d'instruction. Nuisible Vipère Bavarde, notre Bécassine de l'Ed' Nat', préfère de beaucoup détruire le peu de repères restant à nos enfants...
      Tro nuisible celle- là !

      Supprimer
  12. Valls a un pouvoir de nuisance effrayant à travers des réseaux puissants dont on ne nous parle jamais à la télé et pour cause. Si on s'en tient à le considérer comme un cheffaillon hystérique, on commet une grave erreur.
    Ce type qui ne représente que 5% des socialistes nous peaufine jour après jour un goulag à ciel ouvert. Et à mon avis il prépare un coup pour 2017.
    Nina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nina: Valls est un hystérique assoiffé de pouvoir. Il n est pas sans me rappeler, dans la manière et la gestuelle un certain moustachu. Il a des réseaux puissants qu il cultive depuis des années, en fait depuis qu il est étudiant. l un de ces réseaux , et pas des moindres, n'est autre que le Franc maçonnerie, loge Grand Orient. Son plus vieil ami, Alain Bauer en est un ex-grand maître.
      Il ne prépare pas un coup, il se prépare à etre candidat en 2017, candidature qu il repoussera à 2022 si d aventure le chômage baissant subitement Hollande revenait en grâce.

      Supprimer
  13. Entre la République guidant le peuple de Delacroix et celle dépenaillée de Louison , de l'eau a coulé sous les ponts et pas forcément dans le bon sens ... En plus cette République là dépoitraillée risque d'être victime de harcèlement sexiste dans les transports en commun avec obligation de signalement immédiat du fait incriminé .... C'est la République de la victimisation incessante ... ça en devient ridicule et lassant ... et à mon avis ça dessert plus son objectif que ça ne le sert ! La République a de plus en plus de mal à guider le peuple ... même avec la multiplicité des bras de Vishnou ...Pauvre Gavroche ... il se demande où on le mène .... ! Est-ce la faute à Voltaire ? Est ce la faute à Rousseau ? Le nez dans le ruisseau ... Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: Dès lors que des crayonneurs ont le droit, pardon, la liberté de dessiner un pape se faisant sodomiser ou un prophète entrain de faire youplaboum, je ne vois pas pourquoi, tant qu on y est, ils n auraient pas la liberté de dnaturer Delacroix. Ces gens salissent tout.

      Supprimer
  14. tonton flingueur18 avr. 2015 à 00:24:00

    cet article est surement très bon et je partages ces points de vues, ceci dit il ne fait qu'énumérer ce que toute personne dotée d'un minimum de bon sens sait déja et constate depuis 30 ans , alors que faire...? continuer a pleurnicher? le sexe des anges ça ne vous rappelle rien? Constantinople toussa toussa, les querelles Byzantines pendant que les turcs assiègent la ville, je crains que malheureusement nous n'en soyons a ce point... un plan contre le racisme... pas plutot les racismes? ah non c'est vrai j'oubliais, il ne peut y avoir qu'un racisme et un raciste universel et tout le monde sait qui est visé quand la gauche en parle, c'est le beauf, "de souche, comme on dit " , alors oui ce plan ne visera quune catégorie de racisme, si vous etes blanc et mécréant je paries que vous pourrez toujours essayer de contacter sos machin si vous etes victime de " facedecraieisme "et autre "babtouisme " , l'expérience risque d'etre interessante... non, ce plan n'est fait que pour une chose , interdire la moindre critique de l'islam et établir de façons officieuse un délit de blasphème qui ne dit pas son nom... élections, élections, 2 ans , bon vote, grosse clientèle, a soigner, stop, prioritaire... quand a internet... les sites a contre courant ont du mourron a se faire, paroles de haines ? mais qui décide a quel moment une parole devient de haine? nimporte quelle critique peut etre considérée comme parole de haine par celui qui est critiqué, alors ? ce gouvernement et la gauche joue un jeu très dangeureux avec les libertées , a croire qu'ils esperent une réaction violente... les pompiers pyromanes, c'est eux, ils le savent mais continuent a nous emmener droit dans le mur...

    RépondreSupprimer
  15. Mais quelle horreur cette Marianne, il y a de quoi porter plainte pour atteinte à la féminité.
    On a pas fini de sombrer dans la bêtise , on finira vpar tout interdire sauf de se moquer du mâle leucoderme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gradpas: Pas de tout mâle leucoderme, uniquement celui qui ne pense pas comme il faut, celui qui pense a droite, celui qui en a marre de l immigration etc... les autres males blancs, ou femelles, pas de pb !

      Supprimer
  16. Et quand va-t-on se préoccuper du racisme anti-blanc ? Et de l'anti-bon sens ? Et de l'anti- réflexion ? Etc., etc., etc...
    Non ! Je plaisante, bien sûr.
    Nous, on a juste le doit de payer, de subir, et de se taire.
    Même nos votes ne servent à rien : ils trafiquent tout. Et même ce qu'on persiste à appeler " l'opposition" couche dans le lit de l'ennemi national. Cf les dernières lois votées par nos représentants : score fabuleux d'une vingtaine de voix d'or près de 600 députés. Qui nous coûtent la peau des fesses. Et pour faire quoi ?
    Comment espérer encore dans ces conditions ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi le racisme anti blanc ? ça existe ? Une vue de l esprit sans doute, un " ressenti " comme les températures ressenties ! quelle pitié !

      Supprimer
  17. cette affiche est bien à l’image de nos gouvernants .. des gens aux idées simplistes (en apparence) jouant du dessin de niveau CP.. une insulte à la république (la marianne est laide) et au peuple que l’on prend pour idiot !
    L’article plein de bon sens montre en tout point combien l’on manipule l’opinion et combien on évite de traiter le fond du problème par lâcheté depuis des années, combien l’on continue à ne pas voir la réalité et les risques réels car les français de souche ( mot sans doute raciste!) ne supporteront pas très longtemps maintenant cette lâcheté politique.. .
    pour qui voyage ( 1 français sur 10 prend l’avion .. c’est dire le niveau d’ouverture sur le monde qu’il peut avoir) non seulement les différences culturelles sont essentielles et utiles mais rarement la France ne fait un pas vers ces pays. Car à vrai dire depuis 40 ans au moins, on entretient et attire chez nous la misère du Monde alors que nous devrions aider ces peuples chez eux à se libérer de leur quotidien difficile et de la main mise potentielle de religions qui promettent à ces peuples malheureux une éternité de jouissance !
    non seulement nos politiques (essentiellement de gauche) sont lâches chez nous mais aussi vis à vis de centaines de peuples dans le monde !

    seule la lutte contre la misère rendra les peuples libres. Ils resteront chez eux la ou sont leurs racines et leurs valeurs

    Le racisme dont parle Valls démontre combien cet homme est malhonnête et combien l'on ignore de façon cynique les réalités du monde et celle de notre pays qui n'en peut plus!



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: Valls a l ambition et l idéologie qui le rongent de l interieur, Ment-il, je ne sais pas , voit-il ce qui se passe ? je ne sais pas, j en doute. On nage avec ces gens là dans le déni apparent du réel. Ils vont se le prednre un de ces jours dans la gueule. Et nous, on paiera les réparations.

      Supprimer
  18. Je partage entièrement votre approche, et pense que l'essentiel est donner libre accès à l 'enseignement partout où c'est possible. J''
    entends par enseignement celui des trois fondamentaux, lire, compter, écrire... Celui qui est actuellement en passe d'être perdu chez nous! Et qui seul donne accès à la liberté de choix ultérieur de pensée, sous toutes les latitudes... Et ce quelles que soient les races, les civilisations ou les religions. Il serait infiniment plus efficace de collaborer en ce domaine avec bien des pays que de se ruiner en "plans banlieues " inefficaces... Cette remarque ne valant pas, hélas, pour les pays actuellement en guerre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la liberté passe par l'apprentissage et l'éducation.. En Inde cela m'a frappé.. dans les campagnes reculées il y avait des lycées avec des filles et des garçons apprenant simplement et avec cette volonté d'avoir une vie bien meilleure que celle de leurs parents, paysans à la vie rude au quotidien ...( en 2007)

      Chez nous on fait l'inverse .. on supprime tous les repères pour rendre l'individu malléable ...pour mieux le maitriser... le socialisme rêve je crois d'un homme sans véritable origine et culture, sans sexe, sans famille voire sans religion...un esclave des temps modernes, facile à contrôler.. Bel idéal !!!!
      le racisme que l'on agite est de la poudre aux yeux qui n'a que pour but de mieux régner ensuite sur une société divisée..( même méthode que pour le mariage zinzin)..


      Supprimer
  19. Le style de communication du gouvernement me laisse perplexe. Cette caricature du tableau de Delacroix (la "Liberté guidant le peuple"" se transformant en "pieuvre imitant la Liberté pour rééduquer le peuple) exprime le contraire du message indiqué. En bafouant le symbole (cette peinture exaltant le combat du peuple sur l'oppresseur), elle montre l'imposture du message...

    Ex: dans les mesures qui avaient entraîné la révolution de juillet (cf. tableau), il y avait la suspension de la liberté de la presse. C'est bizarre de voir ce tableau détourné pour promouvoir la censure d'internet.

    RépondreSupprimer
  20. C'est marrant ce raisonnement qui consiste à dire que l'antiracisme produit du racisme. C'est un peu comme si on disait que les minijupes provoquent des viols.

    RépondreSupprimer
  21. Howdy! I could have sworn I've been to this website before but after going through a few of the articles I realized it's new to me.
    Regardless, I'm definitely delighted I came across it and
    I'll be book-marking it and checking back regularly!

    Here is my web page ... vita youth

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen