vendredi 8 janvier 2016

Mitterrand, Hollande, coquins qui s'accoquinent !

Afficher l'image d'origine

Président a été rendre, encore, un hommage à Tonton dans la bonne ville de Jarnac à l'occasion des 20 ans de la mort du grand homme.  Ça , c'est un truc qui m'épate ! Comment peut-on rendre hommage à pareil personnage ? Bon okay, il avait certes de la prestance et toute la culture que Hollande ne possédera jamais, mais tout de même,  sauf à être d'une hypocrisie sans borne et doté  d'une mémoire de lilliputien, ce n'est pas une raison.

Parce que franchement, le Mitterrand, il était quand même vérolé jusqu'au trognon, non ?

Comment un gars comme notre actuel Président, un homme que l'on sait attaché aux principes de transparence, de vérité, de justice, d'humanisme et de progrès peut-il aller se montrer recueillir sur la tombe du gars qui a juré fidélité à Pétain en acceptant la Francisque, l'ami de Bousquet, l'homme qui organisa pour se faire mousser un faux attentat, le ministre de l’intérieur et de la torture institutionnalisée pendant la guerre d'Algérie, le gars qui mena grand train, double vie et régalades au Fort de Brégançon aux frais de la République, l'homme des suicides curieux et des affaires plus que troubles, l'homme de la table 83 au Fouquet's et de la gauche caviar, l'homme qui autorisa plus de 50 essais nucléaires dans le Pacifique quand la gauche critiquera ceux de son successeur, l'homme qui sans véritablement croire à l'idée européenne nous fourgua Maastricht, celui qui fit la courte échelle au Front National pour emmerder la droite tout en finançant, sur fonds secrets, la création de SOS Racisme-Touche-pas-à-mon-pote, celui qui autorisa qu'on aille faire sauter le Rainbow Warrior, l'homme qui permit la privatisation de TF1, la liquidation de la Cinq pour le plus grand profit de ses amis André Rousselet et Silvio Berlusconi, ...

J'en passe et des pires. Bon vous me direz, en 1981, le bon peuple de gauche, il ne savait pas tout ça, ou tout du moins pas grand chose, aussi peut-on l'excuser d'avoir porté au pouvoir un tel cancer. Mais le socialiste et les Français d'aujourd'hui, ils savent tout cela.

" Mitterrand était un converti au socialisme, les convertis sont les pires. Avec le plus parfait cynisme, il était capable de faire abstractions de ses propres convictions pour vaincre et convaincre ". (Philippe Alexandre)

L'homme était tout ce que Hollande devrait détester, ce que tout socialiste d'aujourd'hui devrait haïr mais non, bonhomme, il va lui rendre hommage et ce faisant donner, je suppose, un gage à la gauche que lui Hollande, nouveau père de la Nation, est encore socialiste. On se marre !

Vous me direz, l'homme nous a laissé de belles choses: la pyramide du Louvre, Jack Lang et la grande bibliothèque... L'homme a fait de belles choses, enfin, il paraît: l'abolition de la peine de mort et serrer la main d'Helmut... Oui, mais à part cela ? 14 ans de pouvoir, de magouilles, d'affaires, de politique politicienne et une génération Mitterrand semble-t-il bien désabusée aujourd'hui.

Qu'a-t-il laissé de bon à LA politique pour qu'après ses 14 ans de règne nous en soyons là où nous en sommes aujourd'hui ? Un homme d'Etat, d'aucuns disent qu'il l'était, c'est gérer le quotidien, promouvoir les compétences de demain, penser, préparer et dessiner l'avenir, enfin, je crois. Alors, non définitivement non, Mitterrand était peut-être un grand politicien, un Florentin hors-pair, un manipulateur de génie mais certainement pas un homme d'Etat quand on voit ce que sont devenus aujourd'hui ceux qui se prétendent ses héritiers.

Alors qu'allait faire à nouveau Hollande à Jarnac ? Peut-être se comparer au Maître, voir si il avait atteint le même niveau de machiavélisme ? Rendre hommage à un tel personnage, c'est revendiquer en quelque sorte une filiation, un héritage; c'est s'approprier une part du personnage et de son histoire. Personnellement, je choisirais un autre  père, pas Hollande; coquins qui s'accoquinent... C'est peut-être bien la seule chose que ces deux hommes ont en commun.

Folie passagère 3033.
Afficher l'image d'origine

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

37 commentaires:

  1. Faire des coups...légaux, mais limites, ce fut tout l'art de gouverner de ce François là.
    Qu'il soit enterré à Jarnac est tout un symbole.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: le propre du Florentin, toujours limite avec la légalité.

      Supprimer
  2. Jarnac, phonétiquement c'était sa devise à Tonton!
    Le pire des arnaqueurs et le fossoyeur de la France;
    il n'avait même pas l'excuse d'être niais comme un
    Jospin ou ballot comme un Hollandouille. Non, lui il
    savait ce qu'il faisait, il était parfaitement
    conscient de sacrifier les intérêts du Pays à son
    ambition personnelle...et il s'en foutait complètement!
    Un vrai condensé des Valeurs de la République, en somme.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Pour moi, le pire président de la 5eme. il a eu tout le temps de façonner un avenir politique à la France, il a laissé la place à Chi-chi, c'est dire ! Pas possible autrement: Il se foutait de ce que pourrait devenir le pays après son passage.

      Supprimer
  3. "Bon vous me direz, en 1981, le bon peuple de gauche, il ne savait pas tout ça"

    En 2016, le bon peuple de gauche a oublié tout ça.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: la mémoire courte des Français est légendaire !

      Supprimer
  4. Merde il a pas pu faire Delpech alors...?
    Je croisqu'ilen a rien à cirer de Mimitte,mais il voulait être sur la photo à côté de Mazarine...Ben ouais 65% de français con sidèrent qu 'il était un bon président

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: sont curieux nos Français et nos sondages. Les Français considèrent que Mimitte était un bon président, voilà qui n est pas flatteur pour Hollande

      Supprimer
  5. Comme disait Jean D'Ormesson ce matin chez Bourdin ( écouter par hasard): " mon per a compris, ce qu'était le régime de Vichy en une journée, il a fallu trois ans à Mitterrand".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Vichy, ce fut un tremplin pour Mitterrand et franchement, il y a des opportunités plus honorable que celle-ci, Mitterrand s en contentât. Pouah !

      Supprimer
  6. Tss tss, mon cher Corto, qu'allait-il faire à Jarnac ? Il est allé poser, et si possible baver dans les quelques micros mous (©Hashtable) qui se présenteraient ; ni plus, ni moins !

    "Bon vous me direz, en 1981, le bon peuple de gauche, il ne savait pas tout ça, ou tout du moins pas grand chose, aussi peut-on l'excuser d'avoir porté au pouvoir un tel cancer." Hu hu, fallait l'oser, celle-là (et à la décharge du concerné, je crois que lui aussi l'ignorait, son cancer, même s'il l'a appris peu de temps après et employé tout son restant à le cacher -péché véniel en regard du reste, bien entendu.)

    Quant à Jack Lang, es-tu tombé sur la tête pour écrire qu'il fait partie des belles choses qu'il nous a laissées ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: Sympa hein, ma petite allusion a l'autre grand secret des quinquennats Mitterrand, à savoir son cancer. peut-on gouverner pleinement et sereinement quand on est a ce point malade ? Quiconque a connu quelqu un atteint du crabe est en droit de se poser la question.

      Pour Lang, c'etait une boutade, au même titre que la pyramide qui en soit, en ce lieu, est une saloperie, tout comme cette grande bibliothèque réservée a tout le monde sauf au grand public

      Supprimer
    2. @Al West Mitterand a eu connaissance de son cancer de la prostate pendant sa campagne présidentielle en 1981 avant d'être élu , bien que bénin et freiné par des soins en 1988 il n'aurait jamais du se représenter celui-ci étant devenu agressif quelques années avant , le traitement chimique et surtout le moral ne fait travaillé que très peu l'esprit de discernement .

      Supprimer
    3. Géo

      @Claude Henri

      " ne fait que très peu travailler l esprit de discernement "

      Mais entraine de fréquentes chutes d énergie,même quand la personne peut encore aller à ses affaires.Quand on l accompagne,il faut avoir l oeil,le malade peut se sentir mal d un coup,il faut suivre ses mouvements,anticiper des risques de malaise,etc...et ce n est certes pas la condition idéale pour diriger un pays loin s en faut.
      En outre le caractère peut être altéré.(sautes d humeur)

      Supprimer
  7. Ah les années Mitterrand !

    La retraite à 60 ans, l'embauche de milliers de fonctionnaires....

    Mais aussi :

    L'affaire URBA, de la MNEF (coucou Camba !), du sang contaminé (coucou Fafa !), du Crédit Lyonnais (coucou Sapin !)

    Le scandale Péchiney et Roger-Patrice Pelat
    Les Irlandais de Vincennes
    Le Tout-Paris sur écoutes

    Et tant d'autres magouilles bien cachées du grand public.... Pourri jusqu'à l'os, le bonhomme ! Bien vu, Le Nonce !

    Il paraît que Pépère remettra ça à la fin de l'année pour le 100ème anniversaire de la naissance du bonhomme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Ce n est pas il parait c'est une certitude, on va remmettre le couvert pour les ans de la naissance du grand homme.
      deux mandatures vérolées jusqu a la moelle et l'Actuel revendiquer l héritage, c'est dire où nous en sommes

      Supprimer
  8. et on n'a pas fini de commémorer : 2016 , c'est le centenaire de la naissance de Mitterrand . Toute la Hollandie et la Mitterandie vont fôlatrer dans la Mitterrandomania ... que celui-ci ait eu des zones d'ombre , c'est le propre de tout humain mais on peut lui reprocher ses jeux en eaux troubles pour faire monter le F-N et pièger la Droite ... on n'en finit pas d'en payer les conséquences ; de même ce saut dans la retraite à 60 ans comme traitement du chômage puis l'obligation de ramer à contre-courant pour sauver la retraite des générations futures ... et ainsi de suite ... Il y a pour moi une différence entre Hollande et Mitterrand c'est que celui-ci était un homme de culture et qu'il avait encore un enracinement dans une éducation chrétienne qui acceptait non pas les certitudes mais cette part de mystère qui habite tout homme ... Ce matin , parlant avec quelqu'un cette personne me dit " avec Charly , ils en font trop ! " Je crains qu'avec Tonton nous en soyons aussi à devoir supporter l'overdose et l'hyperbole des discours ... mais bon il nous reste à éteindre le poste ... ce que je fais de plus en plus !!! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: se revendiquer Mitterrand c'est se revendiquer socialiste même si cela n a plus aucun sens. Alors pour se rabibocher avec sa majorité, Hollande va utiliser le truc autant qu il le pourra

      Supprimer
  9. Comme j'ai dit dans un tweet aujourd'hui , Commémoratore pense sérieusement à sa reconversion dans les pompes funèbres après les présidentielles . Pour Mitterrand , il pense avoir sa stature , ce qu'il a été lui annoncer alors que celui-ci ne pouvait pas le voir en photo . J'habite à quelques encablures de Jarnac et je ne pense pas avoir l'ombre d'un doute pour ne pas aller m’incliner sur sa tombe , il parait que c'était un grand homme c'est surtout celui qui a détruit la moyenne classe et les indépendants , celles qui faisaient vivre la France . Vade retro François & François 3% .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: je plussoies: Mitterrand était non seulement une ordure mais il a en plus perverti la société française en faisant croire aux français que l on pouvait jouir plusde la vie en travaillant moins. On voit le résultat aujourd hui.

      Un reportage sur le musée Mitterrand de Jarnac: au maximum visiteurs par an !

      Supprimer
  10. Tout ça est vrai. Comme tout socialiste, même converti, qui se respecte, Mitterrand était une belle saloperie...
    De plus si Hollande l'avait envoyé par interflora, sa gerbe, elle nous aurait couté moins cher...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: interflora, certes, mais un déplacement avec tout l 'aréopage mitterrandien, c'est mieux et c'est pas cher, c'est l Etat qui paie

      Supprimer
  11. Jack Lang nous déclare depuis le restaurant de l'IMA :
    Ce billet est purement à charge, haineux et caricatural, c'est une succession de contre-vérités et il ne traite à aucun moment du contenu des actions menées par François Mitterrand.
    Je suis doublement surpris, d'abord parce que Corto a réalisé quelques bons billets et aussi parce que Corto74 est réputé pour sa rigueur intellectuelle, en particulier sous la présidence de Boutfil.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
  12. D'accord! Rendre hommage à ce type, donne une image fidèle du pouvoir actuel.

    RépondreSupprimer
  13. Et vous oubliez qu'il s'est offert le ministre Bernard Tapie et a nommé sa maîtresse Edith Cresson premier ministre.
    Ce mec est une crapule.

    RépondreSupprimer
  14. Dans quel bled ?
    Jarnac ?
    L'arnaque ?
    L'arnaque ?
    C'est de circonstances, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'époque on disait qu'il s'était fait enterrer à Jarnac parce qu'on avait pas trouvé de patelin qui s'appelle j'encule

      Supprimer
    2. Géo

      Pas vraiment de circonstance en fait,lors du célèbre duel qui opposa De Jarnac à La Châtaigneraie,le fameux coup qui trancha le jarret du second fut reconnu loyal,on ne se permettait pas de bafouer les règles d honneur en telles circonstances.Il y a une dérive sur le sens originel de l expression.

      Supprimer
  15. Géo

    Hollande?
    Perso,je ne vois à chaque fois qu un type avec une tronche à prendre des cachetons pour soutenir son moral et qui erre parmi des articles funéraires.
    Très réjouissant pour la jeunesse en particulier.
    Quand il n'avait pas son rictus de loup arnaqueur,Mitterrand avait lui aussi un aspect lugubre je trouve.Il était ce que les circonstances de l instant lui commandaient d être pour son ambition personnelle.
    Ayant lu une biographie pourtant pas hostile de lui,je retiens l aspect "caméléon"_opportuniste,cynique,du personnage.Quelque chose d un doge de Venise en lui dans les années les plus glauques de cette république.
    Lang,ce n est pas terrible non plus et évoque davantage,actuellement,un brontosaure figé dans un bac de formol qu une réussite de la mitterrandie.
    Mitterrand homme d État,sûrement pas,d accord avec toi.Je n ai pas remarqué de vision majestueuse pour la France mais plutôt l ego proéminent d un type incapable d aller s acheter une baguette de pain sous peine de se sentir déroger à sa condition née d un fantasme de vie princiere.
    Socialiste?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "un type incapable d aller s acheter une baguette de pain"
      Comme quoi le socialisme évolue. Il me semble que l'on avait dit que lors de ses escapades scooteresques, F.II pédalonaute se faisait acheter des croissants par le garde du corps.
      Ce passage de la boulange à la viennoiserie explique peut-être l'augmentation de la dette...
      Droopyx

      Supprimer
    2. Géo

      @Droopyx

      Eh bien voilà un autre point commun avec Mitterrand:des témoignages le montraient lui aussi hostile à l idée d aller en personne s acheter quoique ce soit et non pas par souci de sécurité.(actuellement,ce serait peut être par souci d éviter de se faire houspiller et huer!)
      Hollande est il un clone quelque peu raté de Mitterrand?Que s est il passé dans l éprouvette ce jour là?bien avant Dollie,le processus était moins contrôlé.
      A mon avis,quelque chose a merdé au niveau neuronal,ou quelque cafard supplémentaire s est il introduit dans l appareil?(à l image de "la mouche" ?)
      Ne cherche plus,Corto,je crois que j'ai trouvé la clé de l énigme!Le clone revient chercher les neurones oubliés en une quête désespérée et vaine.

      Supprimer
  16. On dit que le jardinier chargé du cimetière de Jarnac n'a jamais réussi à faire pousser des roses sur la tombe de Mitterrand car le fumier est enterré trop profond

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Certes,Jipe,certes mais l odeur semble encore attirer les nécrophages.

      Supprimer
  17. J'ai trouvé un nouveau mot à la langue française et qui résume le mieux les qualités (!) de l'élève qui veut dépasser le maître: commémomatamore !
    Cette surdose d'honneurs dans le déshonneur me gonfle littéralement.
    Ces espèces en voies d'extinction que sont les rescapés de la mitterandie et qui voudraient nous faire croire à la nouvelle religion du cynisme pour les meilleurs et de l'obscurantisme pour les autres qui n'y comprennent rien me font décidément eteindre la télé et m'aerer les neurones le plus souvent possible.
    Mais quel gâchis pour ce pays que j'aime encore au bout du bout de mon coeur !

    RépondreSupprimer
  18. Que dire de plus ? Rien. Si ce n'est "parfait" et si juste !...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa