lundi 18 janvier 2016

Emploi: Le nouveau plan bidon de François Hollande


Purée, le gonze, il nous a sorti son plan d'urgence pour l'emploi. On nous avait dit que ce serait du lourd, du vraiment lourd compte tenu de " l'état d'urgence économique ", on verrait ce qu'on allait voir. Et bien on a vu ! Il se fout encore de nous, de vous, des Français.

Primo, si son plan est si super que cela, pourquoi avoir attendu autant pour nous le proposer ? Rien ne lui interdisait de nous annoncer cela en 2012, en 2013, en 2014 puis en 2015. Et non, bonhomme, il a attendu 2016, année pré-électorale. Bon vous me direz, tout ce qu'il a proposé avant a foiré. Alors, on reprend les vieilles recettes, entre autre la dépense publique et on promet n'importe quoi !

Deuxio: 500 000 chômeurs en formation cette année, soit doubler le nombre de chômeurs en... formation. Bon l'avantage, bien qu'il s'en défende, c'est que les bougres, ils passent de la catégorie A, la seule qui focalise l'opinion, à la D: en formation. Donc plus tout à fait chômeurs. Et tout ça pour un milliard d'euros ! Alors qu'il y a en France, en gros, chaque année, 33 milliards d'euros déjà consacrés, dans la plus grande gabegie, à la formation. 500 000 chômeurs de plus en formation en 2016... Mais qui peut croire à ça sérieusement? Personne, sauf lui et ses équipes de bras cassés. Croyez-vous qu'un journaleux irait interroger les gars de Pôle Emploi pour savoir ce qu'ils pensent du truc ? Non, et c'est bien dommage parce qu'on se marrerait bien !

Tertio: Passer de 8 000 à 50 000 le nombre de contrats de professionnalisation ! Il n'a même pas été foutu de réaliser les 500 000 contrats de génération promis lors de sa campagne et là, il nous fait une nouvelle promesse qu'il sait ne pas pouvoir tenir. T'en connais beaucoup de jeunes  de moins de 25 ans qui vont accepter de bosser à quasi plein temps pour 50% du smic ? Moi pas ! Autant prendre le RSA ou la nouvelle prime machin, t 'as juste besoin de faire semblant de chercher du boulot pour la toucher.

Quatro: Étendre les compétences des régions en matière de formation et d'apprentissage. Le nigaud, les régions ne l'ont pas attendu, elles ont déjà toute latitude sur ces sujets. Il suffisait pour s'en convaincre d'écouter les candidats aux régionales pour s'en convaincre. Le tout est de savoir si la réduction des dotations de l'Etat ne viendront pas mettre à mal ces projets... 

Cinquo: "Une prime d’embauche immédiate de 2.000 euros par an pour les PME jusqu’à 1,3 SMIC ". De tout temps, nos dirigeants ont accordé des primes à l'embauche et depuis 20 ans le chômage continue d'augmenter. On peut donc douter de l’efficacité de ce genre de mesure, je suis même certain que ce n'est pas de ça dont elles ont besoin. 

Sexto: Il a osé nous faire le coup du CICE qui passera définitivement en baisse de charges sociales. Au lieu de donner du pognon aux entreprises, on leur déduira l'équivalent. Passe-passe et bonneteau, ni plus, ni moins.

Septo: Une réforme du code du travail... à venir, réforme qui accordera aux entreprises de nouveaux assouplissements sur le temps de travail. Oui, et bien le temps que la réforme soit mise en route et validée par les " partenaires " sociaux, nous serons déjà rendu, au mieux, en 2017, élection présidentielle passée.

Bon et tout ça va coûter 2 milliards d'euros qui seront financés par des économies. Des économies sur quoi, sur qui, où, quand ? Mystère. Mystère qui plus est dans la mesure où le budget 2016 est bouclé... reste donc le déficit public... On verra ! De ce que j'ai entendu, les réactions sont quasi unanimes: C'est pas terrible comme plan d'urgence et nul n'est dupe de l'entourloupe statistique sur les 500 000 chômeurs en formation.

Selon le socialiste Olivier Véran, éphémère député suppléant, blackboulé lors des élections départementales, recasé conseiller régional,  " La réaction de la droite à l'annonce du plan emploi est de bon augure ! Ben oui, si elle fulmine c'est qu'elle sait qu'il sera efficace ! ". Que nenni, niquedouille, la droite, et pas que, fulmine parce qu'elle est sidéré devant tant d'incompétence, de temps perdu et de foutage de gueule ! Point barre !

Comme dirait mon éminent mais néanmoins fainéant confrère blogueur Le Nonce, ras-le-bol des plans, des pactes, des chocs qui ne donnent rien mais toujours le même gland qui essaie de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Folie passagère 3044.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

49 commentaires:

  1. Corto:brillante analyse d'un plan qui n'est qu'un nuage de plus dans les systèmes d'enfumage de pépère. ..Tu es un excellent météorologue! Le drame est que nous allons le financer d'une façon ou d'une autre, et que personne,même à gauche, ne peut y croire tellement c'est inepte.
    Et,comme tu le soulignes,avoir le culot de baptiser ça "plan d'urgence"alors que tous les voyants rouges sont allumés depuis son arrivée au pouvoir relève du foutage de gueule intégral.
    Oser sortir un truc aussi nul à un an d'une élection ferait presque croire qu'il cherche par tous les moyens à se faire virer:c'est ce que certains pourraient penser à l'issue d'une observation impartiale.
    Mais ce n'est même pas le cas! Il y croit vraiment!! De la folie intégrale,dans quel état laissera t il ce pays?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou: Bien sur qu il y croit, pourquoi ne pourrait-il pas y croire ? On nous dit la gauche explosée , elle se rassemblera dès lors qu il s agira de tout faire pour faire échec à l alternance. ça aussi il le sait, tu vois un Melenchon ou une duflot voter pour Juppé?
      Ce plan est de l enfumage, de la démagogie a la petite semaine que même cette nouvelle pseudo révélation sur de pseudos nouvelles fausses factures de l UMP en 2012 n ont pas réussi a occulter

      Supprimer
  2. les formations ? ça fait rigoler tous chômeurs qui en demande une il n'obtiendra rien parce que pôle emploi est INCAPABLE de fournir une quelconque formation si le chômeur sait lire et écrire, les seules formations qu'ils donnent sont pour les illettrés à condition de venir d'un pays lointain, nous avons eu l’exemple de ma fille et actuellement de plusieurs personnes autour de nous, si la personne veut une formation, c'est une vraie galère, elle doit la trouver elle même et en trouver le financement toute seule....alors 500 000 laisse moi rire ! il n'y a même pas la capacité dans les organismes de formations pour les recevoir, c'est du bidon , il nous refait le coup de l'inversion de la courbe , c'est vraiment prendre les gens pour des cons , qui va le croire?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: je suis a peu près rassurer, pour le croire, je n ai entendu depuis ce matin quasiment personne ! c'est dire.
      Du temps où j étais client chez Pôle, ils m ont proposé deux formations, les cons:un bilan de compétence, j en avais fait un deux mois avant, et un stage pour apprendre à rediger un CV !
      La où tu te trompes presque c'est que des organismes de formation , il va en pousser de partout, quand bien même il en existe des milliers: y a , en principe, 1 milliard a prendre, de quoi susciter des vocations :)

      Supprimer
    2. @Boutfil et Corto
      je ne peus qu'approuver ce que vous dites Boutfil, a mon dernier licenciement économique, comme j'avais travaillé dans la manutention j'ai demandé a faire une formation de cariste,3/4 jours environ 300 euros...très utile dans la zone industrielle ou je bossais, la réponse de popaul emploi a été :" désolé,il faut que vous vous trouviez une formation tout seul et nous n'avons pas de budget pour vous..." je ne touchais pas encore les assedics a cause du délai de carence, donc pas un rond d'avance... ma belle sœur licenciée a 50 piges c'est mangé la meme réponse et pour mon neveu pas de budget non plus... par contre j'ai bossé avec des mecs qui arrivés du bled, bossait un an en intérim et qui une fois le temps légal engrangé avaient droit comme par magie a des formations longues 6 mois/ 1 an de couts 5/6000 euros! et j'en ai connus plusieurs dans ce cas... alors les 500 000 formations ... le budget il vient d'où ? ok avec toi Corto, je ne comptes meme plus les rendez vous " bilan de compétences et cv " que je me suis tapé... j'ai meme été radié une fois 15 jours a cause d'une conn...se, qui me parlait comme a un attardé et a qui j'ai finit par dire que son "expertise" elle pouvait se la carrer ou elle voulait... quand tu t'entends dire d'un ton méprisant avec le regard qui suit, que si tu ne trouves pas de travail c'est parce que ton cv n'est pas au "top " il faut vraiment se retenir... ou je ne te suis pas, c'est qu'il y aura beau avoir des organismes de formation qui se créeront, si il n'y a pas d'argent derrière pour les payer ils vont vite rejoindre ceux qu'ils seront censés formés ...

      Supprimer
  3. Il va inverser la courbe du chômage, le mec, ça sera
    éclatant...sauf que la ficelle est trop grosse et
    qu'en plus elle risque de casser. La France peut être
    fière de son Président, il est à l'image de la République:
    complètement à côté de la plaque.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: La république je ne sais pas, Hollande, déconneté, a coté de la plaque, ça, par contre c'est une certitude. Si tu n as pas lu Fig Mag de ce week end, je te conseille, c'est édifiant

      Supprimer
  4. Je crois que notre conquistador d'opérette n'a strictement rien compris au niveau du chômage . A-t-il déjà monté une entreprise avec 2-3 salarié ? A la limite ce ne serait pas trop compliqué , jusqu'à 9 ça peut aller , tu n'a besoin que d'une bonne secrétaire sachant la compta et ça roule , tu peux presque te faire une bonne paye , où cela se complique c'est arrivé à 10 et + et là le bat blesse , au minimum 2 secrétaires , des charges en plus , un représentant du personnel qui avec un peu de chance sera aussi syndiqué , la grosse mouise que beaucoup de patrons ne veulent plus assumer .
    La grosse promesse de simplifier les papiers administratifs a été jetée aux oubliettes , un rêve qui part à l'eau , le code du travail est trop compliqué pour beaucoup de moyennes entreprises , celles qui embauchent .
    Il y a un phénomène qu'il n'a pas pris en compte pour quelques entreprises ( j'en connais 3 et il y en a certainement d'autres) c'est d'attendre après les élections pour embaucher .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: mais Hollande, et ceux qui l entourent, n a absolument aucune idée de ce qu est l entreprise, comment veux tu dès lors qu il puisse proposer des trucs qui fonctionnent. La révison des deuils sociaux ? Etrange , je n ai entendu personne aujourd'hui pour en parler !

      Supprimer
  5. c'est sûr qu'après avoir passé trois ans et demie à glander dans les ors élyséens, fait du scoutaire , marié des invertis et bombardé des dromadaires , y a urgence
    et comment !
    comme diait Guénolé , professeur de science politrouk hier soir sur vronze kul , "j'invite les journalistes à regarder la somme des différentes catégories désormais et à s'intéresser à la catégorie D......"
    peine perdue l'ami!
    un journaliste , ça regarde où on lui dit de regarder ( c'est à dire sarko et marine ) et ça fait où on lui dit de faire !
    ni plus ni moins !
    tiens, dans quel merdia a-t-on vu que Guérini , sénateur des BdR et Ciot , parlementaire PS des mêmes BdR , étaient relaxés et blanchis par la cour d'appel de ces mêmes bouches du Rhône pour détournement d'argent public ?
    hein, dans quels merdias ?
    aucun
    faites nous un petit topo là dessus , ça éclairera la lanterne des rares zosialistes qui passent par ici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: Guénolé, ce type ne vaut pas un clou, il va dans le sens du vent et pas besoin de lui pour savoir qu il faudra regarder la cétégorie D.
      Pour les lascards des BdR, j ai vu passer l info, ils ne sont pas tirés d affaire pour autant

      Supprimer
  6. Dans L'Est Républicain, un journaleux dénonce "la grosse ficelle qui ressemble au câble d'amarrage d'un cargo".
    Personne n'est dupe, même pas ses soutiens !

    Je ne l'ai écouté que d'une oreille et c'était déjà bien suffisant. Dieu que c'est pénible de supporter un discours prononcé par ce président ! Surtout que l'on connaissait déjà les mesures annoncées et largement commentées depuis plusieurs jours dans les médias.

    Enfin, il y en a qui se frottent les mains et comptent déjà les bénéfices à engranger : les centres de formation.
    Ils vont fleurir bien avant le printemps et les contrôleurs seront peu regardant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly; Pour sur, comme si il n y en avait pas déjà assez , que les centres de formation vont pousser comme pâquerettes au printemps: y a un milliard à prendre. Tout ce qui a été annoncé était déjà connu et la moitie ont déjà fait leurs preuves: elles n ont pas fait diminuer le chomage. Un vrai boulet qui ne pense maintenant qu a sa réélection

      Supprimer
    2. pour une fois qu'il propose quelque chose d'intéressant et de crédible

      Supprimer
    3. De crédible ? vous avez déjà été au chômage et demandé une formation ? parce que dans ce cas vous verrez comme c'est crédible....

      Supprimer
  7. Là, c'est clair. Le but n'est pas de créer les conditions qui permettront d'embaucher, juste de trafiquer les chiffres et donner l'illusion que les choses vont mieux. On reprend les mêmes vieilles recettes qui ne marchent pas , à coup de milliards bien sur...
    Que voulez-vous, ce qui pourrait être fait, fâcherait trop la gauche de sa gauche et par conséquent le grillerait définitivement. Qu'en a-t-il à faire que la situation de l'emploi soit toujours aussi mauvaise tant qu'il peut donner l'illusion que ça va mieux ? ET là il peut compter sur la servilité des médias pour entretenir l'illusion et faire la promo de ses "formidables résultats".
    On ne règlera jamais le problème du chômage aussi longtemps que ceux qui l'ont créé seront en charge de le résoudre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: les illusions, il peut essayer de nous bananer avec , ça marchera peut-etre sur pas mal de choses mais pas sur le chomage . Même les médias, pour ceux que j ai écouté, ne le suivent pas sur son plan " emploi "

      Supprimer
  8. 500 000 chômeurs en formation, ça fait combien de formateurs?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: sans doute beaucoup mais pas assez pour inverser la courbe

      Supprimer
  9. C'est tout de même fascinant cette persévérance dans la nullité. Entre deux poilades les historiens du futur auront du pain pour chercher une logique à tout ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pharamond: la logique a part eventuellement celle d essayer d enfumer les gens, je ne vois pas. La persévérance dans la nullité, par contre, je vois très bien

      Supprimer
    2. "La persévérance dans la nullité, par contre, je vois très bien"
      bis

      Supprimer
  10. Plan bidon, ça c'est vous et le Figaro Magazine qui le dites, mon cher Corto, mais déjà tous les socialistes - Cayrol en tête - applaudissent le plan de la dernière chance, celui qui fera gagner les présidentielles à ce cher Hollande!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Cayrol, le pseudo expert qui a son tond de serviette sur BFM et C dans l'air ? Non, disqualifié. Mais globalement, je n ai pas entendu tant que cela les gauchistes pour saluer ce nouveau plan

      Supprimer
    2. Ceux qui ne sont pas contents, mon cher Corto, sont ceux de la gauche de la gauche. Les autres se taisent et font profil bas, mais je vous fiche mon billet qu'ils sont extrêmement satisfaits que Hollande ait trouvé une nouvelle échappatoire.

      Supprimer
  11. Je crois qu'il sait parfaitement que ce ne sera pas suffisant pour faire disparaître les 700000 chômeurs qui ont fait grimper la fameuse courbe depuis 2012. En revanche, les Français ayant déjà démontré leur crédulité, l'enfumage pourrait bien fonctionner une fois de plus.
    Ce qui l'intéresse, c'est son CDD à lui, qu'il espère bien renouveler. Pour lui et aussi ses potos. Que deviendraient sans cela les éclairées Saal et consorts dans le privé? Vu la gabegie permanente, il n'est pas à 2 milliards près. CCLM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @CCLM: Bien sur que ce qui l intéresse c'est la poursuite de son CDD et il pourrait très bien y arriver tant les Français sont manipulables
      Pour les 2 milliards , c'est sur qu il n est pas a ça près , faudra juste qu il nous dise où il va les trouver

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Ce n'est pas à vous que l'on va apprendre où il va trouver ces 2 milliards. Vous savez bien que les emprunts, c'est une chose qui marche fort en France. Peu lui chaut que la dette de la France atteigne ou dépasse les 100% du PIB, il s'en fout et contrefout. Que les générations futures soient obligées de réglet la note, il s'en fout également. Il peut même encore nous réserver des surprises à la fin de l'année, il a encore de la réserve : celle de la création d'emplois publics. Que ces emplois ne créent pas de richesse et pèsent ensuite sur les comptes publics, il s'en contrefout encore. L'essentiel, pour lui et son équipe c'est de rester au pouvoir. Gibus

      Supprimer
    3. Je poursuis, pour avoir oublié un point qui me paraît essentiel. La dette augmente, augmente, et pourtant les impôts (pour ceux qui en paient) n'ont jamais été aussi élevés en France. Mais qu'est-ce que cette équipe peut bien en faire. Normal 1er avait pourtant promis qu'il la réduirait. Enfumage et illusion. Comme tout le reste. Gibus

      Supprimer
    4. Géo

      @Gibus

      J ai supposé que les impôts collectés étant de moins en moins consistants et,en outre insuffisants pour absorber les déficits des différents chapitres budgétaires,il ne reste plus,à chaque exercice annuel,qu à recourir à l emprunt pour combler les manques,en pensant qu il convient de surcroît de rembourser les intérêts de ces emprunts et la dette ne peut donc que croitre car nous n avons pas les moyens de la rembourser et on ne peut tondre un oeuf,alors,compter sur l impôt pour cela...
      Quand Colbert pensait à la Marine en plantant des chênes pour les siècles futurs,ici,on fait dans l imprévoyance et les jongleries de bateleurs de foires

      Supprimer
    5. Géo

      Et l habitude de recourir à l emprunt est la pire qui soit en telle circonstance car elle donne à ces baltringues et bonimenteurs l illusion de l argent facile,jetable à volonté,l or de la beauté du diable,gaspillable à loisir et qui révèle la médiocrité,la banalité,l irresponsabilité et le manque d envergure des décideurs quand ils agissent de telle façon.
      Loin des vertus de la Rome antique des premiers temps.

      Supprimer
  12. Il semble qu'en plus d'incompétence, il y aurait pompage parfait sur Balladur, ce dernier pourrait-il demander des droits d'auteur ou attaquer pour plagiat? CCLM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @CCLM: Y a encore des gens pour se souvenir de Balladur et de son " oeuvre " ?

      Supprimer
  13. Et si un des avantages de l'Allemagne était que l'Etat a une interdiction formelle d'intervenir dans les relations avec les partenaires sociaux ? Point de grand messe, pas de Grenelle, pas de photos à la porte des ministères, pas d'esbrouffe, mais de l'efficacité. Pas d'éducation nationale non plus, celle-ci relevant de la compétence des Länder, pas de honte à être travailleur manuel, pas de honte du cambouis. Pas de syndicats ne rêvant que du grand soir non plus, des syndicats avec des syndiqués, pas avec des subventions.

    Il faut faire comprendre à nos pseudos élites déconnectées que pour avoir des emplois, il faut des employeurs, et tant qu'il n'y aura pas de stabilité juridique, de stabilité ficale, cela n'arrivera pas. Combien de personnes entreprenantes de ma connaissance ont bridé leurs activités pour ne pas subir d'impôts confiscatoire. Je ne hais pas les riches, car quand ils disparaissent, les pauvres sont morts.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: les allemands ont surtout la culture du consensus, une rigueur toute teutonne qui nous font bien défaut et effectivement un Etat qui reste à sa place

      Supprimer
  14. Pour sûr il est nul ,menteur ETC.....Mais finalement ce ne serait pas si mal que ce soit lui le candidat de gauche aux présidentielles vu sa cote de popularité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amedé: tout dépend le candidat qu il aurait face à lui.

      Supprimer
  15. On sent que ce jean-foutre prépare sa réélection.
    Pauvre de nous.

    RépondreSupprimer
  16. J'ai oublié de rajouter, c'est pas cher,c'est l'état qui paye.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandopas: ce " jean foutre " comme tu y vas, c'est tout de même ton Président, un peu de respect tout de même. Non ? Non.

      Supprimer
    2. Géo

      Et NON!

      Il n y a qu un arracheur de dents qui vend ses sirops frelatés ici mais pas de chef d État.

      Supprimer
  17. Je suis intimement persuadé, et ce depuis fort longtemps, qu'un grand nombre de dirigeants de gauche, comme de droite, sont totalement incompétents et ne savent pas ce qu'est la réalité que vivent leurs concitoyens. C'est pour cela que l'ENA devrait être fermée.
    Mais ce qui m'étonne le plus c'est qu’après avoir subit ces crétins et avalé toutes ces couleuvres, le peuple de France ne soit pas dans la rue et qu'il n'y ait pas de têtes au bout des piques????
    Jusqu'à quand va t'on tolérer d'être, ouvertement, pris pour des cons????
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: Jusqu a quand ? Jusqu a ce que les Français aient peur, véritablement peur, de ne plus pouvoir faire manger leurs enfants.

      Supprimer
    2. et de ne plus pouvoir faire le plein à la pompe

      Supprimer
    3. De toute façon, la grande majorité des hommes politiques ne sort pas de l'ENA. Et ceux qui sortent de l'ENA sont plutôt moins cons (et moins incompétents) que ceux qui n'en sortent pas.

      Supprimer
    4. vu l'équipe de bras cassés qui sévit actuellement et qui en sors en majorité, ça reste à prouver qu'ils sont moins cons

      Supprimer
  18. Géo

    Il faudrait voir comment une équipe de baltringues infoutus de gérer correctement un budget ou de le redresser d un iota et enclins à jeter l oseille par les fenêtres à longueur de temps peut bâtir un plan efficace pour l emploi où quoique ce soit d autre.
    Et pour relancer une économie il faut déjà instaurer la confiance et tenir une politique fiscale et sociale droite et ne pas revenir sans arrêt sur les règles fixées,ni se laisser envaser par des corporatismes surannés.
    Faudrait voir aussi comment un gouvernement anti-national,hostile en permanence aux citoyens de souche pourrait avoir réelle volonté de faire quelque bien à ces citoyens.
    Faudrait aussi voir comment ledit gouvernement va trouver du travail aux dits citoyens alors qu il n y en aura pas pour les clandestins qu il accueille à bras ouverts,à moins de payer les gens au lance-pierres.

    Faudra aussi voir comment on peut arriver à augmenter le niveau de vie d une population en l accroissant avec des éléments issus pour beaucoup des bas-fonds d autres pays et comment il faudra convaincre les gens à bosser et entreprendre pour des clopinettes, car il faudra payer tout ce monde et pour cela augmenter encore les taxes ou en créer d autres car c est tout ce qu ils savent faire ici,et davantage de règlements,alors que c est le contraire de tout ça qu il faudrait faire.

    RépondreSupprimer
  19. Évidemment qu'on ne peut pas détruire systèmatiquement toutes les entreprises industrielles et commerciales ( au pif: hayange, les usines renau ..les labos pharmaceutiques) , empêcher les pme de vivre ( ;) ) et soudainement s'étonner de ne plus avoir de postes à pourvoir ... Annette Lanonymette

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen