mercredi 25 janvier 2017

Fillon et les boules puantes du Canard


Alors comme cela, le Canard nous sort fort opportunément LE scandale du... jour: Pénélope Fillon aurait bénéficié de deux emplois fictifs: L'un pendant 8 mois à la Revue des deux mondes, l'autre pendant 8 ans comme attachée parlementaire de son mari. Pour ce dernier, elle aurait touché 500 000 euros bruts. Ça pète ça 500 000 euros bruts et c'est d'ailleurs ce qui est mis en avant, la gamelle bien juteuse ! Bien maintenant ramenons ça à sa juste valeur, ça ne fait en réalité que, à la louche, 3 600 euros net par mois pendant 8 ans. Alors certes la somme est coquette mais pas de quoi fouetter un chat.

Vient ensuite la question de "morale". Est-il "moral" que Fillon embauche sa propre épouse ? A partir du moment où c'est légal, et ça l'est, chacun se positionnera comme il le veut; perso, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre. Mon boulanger rémunère bien sa bourgeoise, on travaille en confiance comme cela. Et puis, hein, Fillon n'est pas le seul, ils sont plus de 200 parlementaires à rémunérer un membre de leur famille.

Fictif ou pas l'emploi, ça doit être facile à vérifier mais en tout cas, pour l'instant, rien ne permet de dire que la Pénélope, au demeurant personnage pas très sympathique, a été payée pour ne rien foutre. Et rien, absolument rien, dans l'article du Canard ne prouve le contraire.

Ah oui, mais comme le soulignait le journaleux de BFM ce matin, il faudrait vérifier parce que Fillon, c'est quand même un candidat à la présidentielle. Ben non ma couille, ou plutôt si, on peut vérifier mais dans ce cas là, on vérifie pour tout le monde. Et compte tenu des contrôles qui sont effectués par le bureau de l'Assemblée et de la rigueur qui y sévit depuis une bonne dizaine d'année, ça m'étonnerait qu'on puisse prendre beaucoup de parlementaires en défaut.

Alors de deux choses l'une, ou Pénélope en a croqué et dans ce cas là Fillon est dans la mouise ou elle a réellement bossé et cette polémique servira plutôt François Fillon. Mais en attendant, tant que rien n'est prouvé et démontré, on leur lâche la grappe ! Et on met deux baffes au Canard !

Ras la frange de ces plumitifs à la petite semaine qui impunément passent leur temps à chercher des poux dans la tête de tout le monde et surtout dans celle des personnages en vue, qui plus est si ils sont de " droite", en usant et abusant du conditionnel.

Voilà, il fallait que cela soit dit.

Folie passagère 3432.
Résultat de recherche d'images pour "canard plumé"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

93 commentaires:

  1. Les Francais sont habitues, ils s'en foutent.Si Fillon n'est pas au second tour ce ne sera pas a cause de sa femme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lowcarber: Les Français s'en foutent ... j aimerais en être sûr

      Supprimer
  2. Hollande a donne du boulot à deux des dames qui ont partagé son lit.
    Une est ministre et l'autre Maire de Paris et certainement pas pour leurs compétences.
    Ce n'est pas le perroquet du perchoir de l'assemblée nationale qui a épousé sa secrétaire.
    On peut continuer ainsi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grandpas: sans compter Valérie et Julie dont nul ne sait combien elles ont couté à la République

      Supprimer
  3. Petite question: avez-vous lu l'article tel qu'il a été publié?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. françois: ben non voyons, je tiens l info d'un copain qui me dit l'avoir entendu sur le coin d un zinc

      Supprimer
  4. Bien le bonjour de la Bourgogne Corto,j'ai une petite information voyez vous en octobre dernier lors d'une réunion publique a l'espace St Apollinaire a Dijon Mme Penelope Fillon avait déclaré:<>Vous pouvez retrouver l'article dans les colonnes du Bien Puplic.PS:ce week-end c'est la St Vincent Tournante a Mercurey a coté de Chalon sur Saone l'occasion de déguster un très bon vin,si vous êtes amateur de bon vin c'est un rendez vous a pas manquer..le village est décoré pour l'occasion,je boirai un coup a votre santé.Bien amicalement Bouseux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bouseux: bien le bonjour, j'adore le Mercurey alors merci pour le coup qui sera bu à ma santé

      Supprimer
  5. Par contre, je suis surprise qu'aucun média ne communique sur l'article de Guillaume Roquette (le figaro) d'il y a à peine 1 semaine sur macron qui se serait servi de Bercy pour mener sa campagne. Article édifiant. Et là motus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Canelle: ah si, l histoire Macron elle est aussi sortie en bonne place pour se disputer le buzz avec Pénélope

      Supprimer
  6. Je n'aime pas du tout ce 2 poids 2 mesures partisan.
    On n'est pas (pas encore tout à fait) une république bananière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yoananda: ce quinquennat aura été aussi celui du 2P2M

      Supprimer
  7. J'ai même entendu la Madone du Poitou parler de "cumul des mandats", elle ne semble pas savoir cette bonne dame que les députés paient leurs collaborateurs sur leurs deniers. Enfin venant de quelqu'un affilié à un parti qui nous a démontré ses aptitudes comptables....
    Et le Canard, bien connu pour ses articles de fond, la pensée profonde de ses journalistes qui ont la grandeur d'âme de partager avec nous, poussières incultes, leurs idées empreintes de sagesse.
    Allez, bonne journée à tous, encore pour quelques temps en socialie !
    Jipé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jipé: condamnée par les prudhommes suites aux plaintes de deux de ses attachés parlementaires, la Royale ferait bien d adopter profil bas.
      Pour le Canard: Pouah !

      Supprimer
  8. Et ces trois ministres soupçonnés d'irrégularité budgétaire:
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/01/25/20002-20170125ARTFIG00103-royal-le-drian-et-cazeneuve-soupconnes-d-irregularites-budgetaires.php
    Dans ce cas silence radio des merdias !!!
    Pourtant, tous ces bruits de casserole devraient s'entendre dans les rues!
    Concernant le débat de ce soir, c'est curieux, un candidat qui a mis des travailleurs au chômage, et l'autre qui ne veut pas les faire travailler !!
    Cordialement,
    JDx38

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JDX j ai vu pour ces 3 ministres qui sont bien plus que soupçonnés puisqu ils sont convoqués par la Cour des Comptes de ces détournements de fonds publics

      Supprimer
  9. Il faut être raisonnable, mon cher Corto, vous ne pourrez pas empêcher le Canard de s'occuper de ce qui constitue son fond de commerce depuis plus de cent ans ! D'autant plus que Fillon, qui n'a jamais fait autre chose que de la politique, vit tout de même dans un "château" ou "manoir" de 14 chambres sur six hectares de terrain !
    Cependant, plutôt que de s'en prendre à Pénélope, il me semble que le Canard avait été bien mieux inspiré en publiant pour ses lecteurs, le programme sécu de Fillon que son équipe avait fait disparaître du site de la présidentielle :

    http://www.lecanardenchaine.fr/wp-content/uploads/2016/12/Programme-Fillon.pdf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne: et pourquoi n aurait-il pas un joli manoir doté de 14 chambres, manoir qu il n a jamais caché puisqu il y fit même venir Paris Match

      Supprimer
    2. @corto,

      son chateau est probablement bien moins cher qu'un bon appart a Paris mais ca la fout moyen surtout quand il rachete les fermes voisines et se fait payer en grains et en viande (il garde 80% si je me souviens).Cela fait un poil feodal ;-)

      Supprimer
  10. "la calomnie c'est comme le charbon quand elle ne brûle pas elle noircit"...et ce n'est pas fini.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roland: calomniez, calomniez, il en reste toujours quelque chose

      Supprimer
    2. Un mur blanc, jetez y de la boue, le soleil vient il sèche la boue qui tombe mais sur le mur il y a une tache.

      Supprimer
  11. Il ne s'agit pas de rumeurs anonymes véhiculées par les réseaux sociaux. Si le Canard se trompe, ce sera facile à démontrer et amusant d'imaginer celle que l'on nous a présenté comme une femme au foyer modèle se cacher pour travailler. Si c'est vrai, c'est tout simplement consternant et imbécile. Olivier

    RépondreSupprimer
  12. Sur ce coup là, Corto, je ne peux absolument pas te suivre !

    Sur la forme, d’abord, commençons par évacuer deux points où nous pourrons tout de même nous rejoindre : 1) Evidemment, ce genre de pratique ploutocratique ou népotique est très loin d’être une exception dans le microcosme politicien français. 2) Il y aurait certainement des cas semblables, et malheureusement sans doute à la pelle, à relever à gauche (comme à droite ou au « centre »), et le Canard a choisi de viser « à droite » (quelle surprise). Mais sur ce point, tu aurais sans doute dit, si la casserole avait été accrochée par un média de droite aux basques d’un socialo, que « c’est de bonne guerre ». Désolé, mais dans ce cas, ça marche dans les deux sens. Si on ne veut pas se faire poisser, il faut ne pas être poisseux !

    Sur le fond maintenant… d’abord question chiffres : par étourderie ou négligence (j’espère), tu fournis des chiffres totalement erronés : madame Fillon n’a pas touché de façon très suspecte 500 000 euros comme attachée parlementaire sur huit ans pleins, pour un montant de « 3 600 euros net par mois » mais 500 000 euros pendant des périodes séparées s’étalant sur huit ans, interrompues par sa « pige » princière et tout aussi scandaleusement entre le 2 mai 2012 et décembre 2013, à la Revue des deux mondes, dirigée par le pote de son mari, Marc Ladreit de Lacharrière, pour… deux notes de lecture d’une demi-page en un an et demi, au salaire de… 5 000 euros par mois ! « Normal », comme aurait dit Hollande !

    En vérité donc, ces 500 000 euros ont parfois cumulé en des salaires de 6900 à 7900 euros mensuels, notamment lorsque, non contente d’avoir été « employée » par son homme (aux frais de l’Etat, c'est-à-dire de nous), elle le fut ensuite par son suppléant Marc Joulaud, lorsque Fillon posa ses fesses à Matignon en 2007. C'est-à-dire un revenu double de celui que tu lisses un peu facilement (et même légèrement je trouve) sur toute la période incriminée. 6900 à 7900 euros d’argent public pour « une femme au foyer » (c’est elle qui s’est toujours définie ainsi) qui est totalement incapable de présenter la moindre preuve de son « travail », et dont les principaux collaborateurs de son mari ignoraient totalement sa fictive existence dans l’équipe de Fillon ! Si tu trouves cela anecdotique voire dérisoire, moi pas : 7 900 euros en un mois pour ne rien faire, c’est… près de vingt fois ce que touche un allocataire du RSA, dont on dit qu’il se complait dans l’« assistanat » (que condamne pour partie à raison la droite) ! Un assistanat de riches à balayer d’un revers de main, contrairement à un assistanat de pauvres qu’il faut réformer ? Ce favoritisme oligarchique, pour ne pas dire ploutocratique, ce deux poids deux mesures me donne personnellement envie de gerber !

    (suite...)

    RépondreSupprimer
  13. 2ème partie :

    Tu écris : « Mon boulanger rémunère bien sa bourgeoise, on travaille en confiance comme cela »… sauf que ton boulanger, comme tu le dis, paie sa bourgeoise avec ses sous, pas avec ceux de l’Etat ! La différence est donc absolument considérable !

    « Rien ne permet de dire que la Pénélope… a été payée pour ne rien foutre ». Tu es sérieux ? Tu penses sincèrement que ce salaire a été donné pour rémunérer un véritable travail ? Pas toi !

    « il faudrait vérifier parce que Fillon, c'est quand même un candidat à la présidentielle. Ben non ma couille, ou plutôt si, on peut vérifier mais dans ce cas là, on vérifie pour tout le monde ». D’accord sur le fait qu’il faudrait vérifier pour tout le monde, mais absolument pas d’accord sur le fait qu’une candidature à la magistrature suprême n’entraînerait pas un supplément d’exigence d’exemplarité ! Comme dit la citation : « quand on monte au cocotier (présidentiel), il faut avoir les fesses propres ». Quelle époque ! Quelles mœurs politiciennes ! Quelle décadence citoyenne ! Imagine-t-on le général De Gaulle (dont ose se réclamer Fillon), salarier tante Yvonne aux frais de la République française, lui qui payait de sa poche ses factures d’électricité et de gaz ou ses frais de table personnels à l’Elysée ?

    « On leur lâche la grappe ! Et on met deux baffes au Canard ! » : là encore, pas d’accord ! On demande des preuves (qui n’existent pas, tu le sais en vérité) du travail fourni, et on demande au Canard de tirer dans tous les sens, et pas seulement à droite ! Les baffes, moi, j’ai envie de les donner à Fillon (et à beaucoup d’autres) sur ce coup là !

    Il fallait peut-être que cela soit répondu…

    Bises ma caille, et désolé d'avoir été aussi long !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marc: Salut toi, pour compléter mon billet, il faudrait que tu lises celui de Jacques Etienne. Perso ce qui m énerve dans ce genre d histoire, histoire qui sortent toujours opportunément, ce sont ces journalistes qui se vautrent dans le conditionnel, qui accusent sans donner de preuves, bref qui jettent en pâture et au lynchage médiatique des personnages publics . Pour la somme, cela reste dérisoire à l'échelle d'autre scandale. Pour ma boulangère, je faisais allusion à la confiance, sur ce genre de responsabilité ( député et attaché parlementaire ) on est quand même plus en confiance avec son épouse ou son fils qu'avec un jeune glandu sorti de science Po, c'est tout. Je ne vois où est le problème.
      Pour la revue des deux mondes, un " nom " ça s'achète et ça fait vendre, si ils sont jugé bon de la payer - si travail il y a eu, ne serait-ce que deux notes de lecture - je ne vois pas où est le problème

      Je n en sais rien si preuve il y a ou pas d un travail effectué, mais il faudra me fournir du plus solide que deux témoignages légers.

      Enfin, j aimerais avoir l'assurance que tous ceux, petits ou grands, qui s offusquent de cet éventuel détournement de fonds publics ont les fesses aussi propres que celles qui prétendent avoir.

      Et pour finir, on ne nous parle que de cela depuis ce matin, avec le Macron qui aurait un peu trop dépenser à Bercy et pas un mot sur les détournements de fonds publics avérés commis par Royal, Cazeneuve et Le Drian, détournements qui leur vaut convocation devant la Cour des Comptes... Etrange , même le Canard, à ma connaissance n en a pas parlé.

      Bisous ma poule.

      Supprimer
    2. Je ne sais pas encore quel genre de boulot elle aurait pu faire,je l'ai entendu parler ce matin,elle a encore un vocabulaire aléatoire,et un putain d'accent anglais.Je crains donc comme vous Marc Leroy qu'il y a grosse magouille.
      Mal barré le Farid après l'épisode NKM il dégringole dans le purin

      Supprimer
    3. Marc: Oups !J oubliais: tu sembles dire qu il n'y aurait pas de preuves que ce travail ait été effectué, je veux bien mais alors, c'est un peut fort de demander à Fillon de se justifier. Comment pourrait-il prouver ce qui n'est pas prouvable ? On l'accuse sans preuve et lui se trouverait dans la position d'un accusé qui ne pourrait pas se défendre... Joli !

      Supprimer
    4. Corto
      Je fais suite,si tu le permets, au débat engagé avec zen aztec et Marc LEROY.

      J'ai côtoyé pendant quarante ans ce microcosme des élus et attachés parlementaires.
      Ce que raconte le Canard est entièrement plausible, depuis les embauches,les "prêts" entre députés sortant et remplaçant,et les salaires.

      Une remarque: j'ai relu attentivement l'article, et n'y ai relevé aucun conditionnel.Uniquement des affirmations.
      Parmi lesquelles celle de l'absence de témoignages d'une quelconque activité de MMe Fillon.Il est évidemment difficile de prouver mordicus qu'une personne fait,ou ne fait pas,son job:par essence,un attaché parlementaire ne signe pas son travail...
      Toutefois tout ce petit monde se connaît, voire s'épie parfois...
      Et si MMe Fillon avait été, aux côtés de son mari un foudre de guerre ,cela se serait vite su...
      Or il n'en n'est rien!

      Ou alors ,elle se bornait à un simple travail de tenue d'agenda, pour un salaire exorbitant...

      Quant à l'"achat de la notoriété d'une "inconnue" par
      la "Revue des deux Mondes" ,tout aussi peu connue...Laisse moi rire...Qu' apportait cette recrue à cette revue?

      Tout ceci pour dédouaner le "Canard ",qui ne fait en cette affaire que son job habituel.
      On l' aime ou on ne l'aime pas.Reconnais lui toutefois le mérite d'avoir tout autant révélé des "bizarreries" de gauche que de droite.

      Ne nous méprennons pas,et le Canard le souligne: rien d'illégal dans ce qui est révélé.

      Mais un éclairage nouveau de la personnalité d'un candidat à la magistrature suprême: bien que semblant aisé et sans souci d'argent,Monsieur Fillon
      ne rechigne pas à arrondir ses fins de mois...

      Ceci pourrait passer en période de vaches grasses, de plein emploi,de croissance à tout va...Et encore...
      Pour moi,ça coince.

      Ça coince sérieusement de voir qu'un futur donneur de leçons en matière de restrictions ait mis à ce point la les doigts dans le pot de confiture.

      J'ai parfaitement conscience que l'état ce pays nécessite la mise en place de réformes dont certaines seront amères.

      J'aimerais assez que ceux qui me les vantent soient eux mêmes vertueux.
      L'article du Canard me laisse entendre que M Fillon n'en fait pas partie.
      Sauf à considérer que des éléments de philosophie et de morale n'aient plus leur place dans les choix que nous laisse encore une démocratie moderne...




      Supprimer
    5. @Gridou: Pour l instant et telles que nous sont présentés les choses ( déjà là je me mefie) je ne vois qu une chose c'est que Fillon et sa femme ne sont coupables de rien du tout; en France ça s appelle la présomption d'innocence. alors quand le Canard balance ce genre de choses sans apporter la moindre preuve, ça m énerve.
      La chose semble il est vrai mal engagée pour Fillon mais il est présumé innocent, pas coupable.
      Ensuite, qu il ait employé sa femme, l info n est pas nouvelle, je le savais depuis un moment comme sans doute le Conard. Alors pkoi avoir attendu maintenant ?

      Supprimer
    6. La presumption d'innocence est une notion legal pas politique, rien a voir.Il se fait griller a tout vitesse, encore 4 mois ;-)

      Supprimer
  14. La chasse au Fillon est ouverte, mais je parie que le Macron est une espèce protégée.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: et non, même Macron a droit aussi à sa boule puante aujourd'hui mais pas du Canard

      Supprimer
  15. "il fallait que cela soiT dit"
    Et voilà qui est dit, et bien dit. :)
    Toutefois, si je peux me permettre, la formule consacrée est : "il fallait que cela fut dit". ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franzi: faute de frappe corrigée, tu n'imagines pas quand même que l'eus pu commettre entorse à notre belle langue, si ?

      Supprimer
  16. Surprenant que le canard ne connaisse pas le terme " conjoint collaborateur " , pratiquement tous les couples travaillant ensemble ont ce statut , j'en ai usé pendant une trentaine d'année .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: le canard connait sans doute le mot mais ne l aura pas employé... a dessein :)

      Supprimer
    2. En fait conjoint-collaborateur cela fonctionne pour les artisans, les commerçants, les professions libérales.. tous les travailleurs non salariés. Mais je doute qu'un député rentre dans ce cadre. C'est peut-être le revenu universel cher à Benoît Hamon?

      Supprimer
  17. Je serais d'accord avec Marc Leroy.
    Qu'un hebdo de gauche sorte une info sur un politique de droite est de bonne guerre. C'est même sa raison d'être. Et ça ne veut pas dire qu'il ment. Le Canard a rarement perdu un procès dans lequel il était accusé de diffamation.
    La femme de César ne doit pas être soupçonnée, reste un précepte sain.
    La turpitude de gauche n'excuse pas celle de droite. Evoquer un argument de ce genre, les dessert toutes les deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: a aucun moment je n ai écrit que le Canard ne visait que des gens de droite ni laisser entendre que turpitude de gauche excuserait turpitude de droite.

      Supprimer
  18. Ah l'emploi du conditionnel! il en aura fait avaler des couleuvres celui là.
    Le problème est qu'avec les generations de crétins fabriqués par l'éducation nationale, il n'y a plus grand monde pour savoir que le conditionnel est un mode pour exprimer une hypothèse ou pour rapporter des faits tout en exprimant un doute à leur sujet.
    Et le pékin moyen prend, trop souvent, ce conditionnel pour un fait avéré.
    Et puis franchement, la tentation de mettre la main dans le pot de confiture doit être tellement forte et c'est si facile de se croire au dessus des lois et des règles quand on est dans ce marigot putride qu'est le monde politique. Comme il n'y a pas de "guerres propres" je suis persuadé qu'il n'y a pas (plus?) de politiciens probes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GfB : l emploi du conditionnel rend le fait avéré pour le pekin moyen et permet aux journalistes de ne pas trop se mouiller. Facile.
      Après que Fillon en ait croqué, on verra mais d ici là présomption d'innocence et si celle-ci était respectée, peut être le pekin moyen croirait-il un peu moins que tous les politiciens sont pourris.

      Supprimer
  19. Ils se gavent tous d'argent public et s'en mettent tous plein les fouilles en famille. Et encore, on ne connaît que la partie émergée de l'iceberg. Plus ils vont à la gamelle, plus ils réclament la suppression de centaines de milliers de fonctionnaires et plus ils évoquent le libéralisme ! Pour les autres, hein, parce que pour eux-mêmes, c'est le royaume de la connivence, des conflits d'intérêts, des cumuls des mandats, de la collusion, du népotisme … La droite, la gauche, ils en croquent tous à s'en faire péter la sous-ventrière.

    RépondreSupprimer
  20. Ça tombe un peu trop à pic, cette affaire. Le Canard roule pour qui ? Il a le cœur à gauche, l’ancêtre des lanceurs d’alerte ( = délateurs). Le Canard a été condamné contre Squarcini, J-M Goudard (enregistrements Buisson). Certains vont jusqu’à le soupçonner d’être un torchon de chantage.

    Mais s’il s’agit vraiment d’un emploi fictif, il faut que Fillon renonce à la présidentielle, ils vont le harceler et l’empêcher de mettre en œuvre son projet pour redresser la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @SD, je ne le vois pas au second tour de toute facon

      Supprimer
    2. Lowcarber et SD: vois mon com plus haut à Gridou

      Supprimer
  21. Non, non, moi ça ne m'en touche pas une sans ... etc!
    J'ai trimé à l'hôpital comme urgentiste, praticien contractuel, avec un salaire à peu prés équivalent à ce que cette greluche a engrangé, je suis scandalisé.
    Quant à savoir si elle a vraiment travaillé ou non, il suffit de regarder sa biographie d'avant "l'affaire". Elle s'est toujours revendiquée comme femme au foyer, et a même dit qu'elle s'intéressait peu aux affaires politiques de son mari. Si elle avait été attachée parlementaire, elle s'y serait un peu intéressée, non?
    Alors oui, les journalistes sont des affreux, mais notre classe politique est ignoble. Regardez la "carrière" de Fillon: il n'a jamais travaillé de sa vie, comme les Hamon, Valls, Sarko et compagnie. Ce sont tous des crevures!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le Nonce: que le salaire soit scandaleux, c'est possible pour certains, normal pour d autres, en tout cas c'est ce qui se pratique dans ce milieu là.

      Notre classe politique... le pb c'est qu elle se prend en pleine poire les conneries de certains, je ne donna pas dans le tous pourris. Comme dans absolument toutes les professions, il y a des salauds, ce qui ne veut pas dire que tous les politiciens sont ignobles, ceux que je connais, ne le sont pas.

      Supprimer
  22. Cher Corto, nous sommes mal si la seule défense de Fillon est la "misogynie" qui serait le seul moteur des accusations envers Pénélope, dont les fiches de salaire NON FICTIVES ont été communiquées au Canard. Peu importe par qui, le mal est fait.
    Je croyais que la dame n'avait jamais eu de près ou de loin participé à la vie politique de son époux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est "plié, foutu" pour Fillon, la gauche et ses primaires a encore gagné ! ce sera macron (fils de hollande et très soutenu par les gauchiards de tous poils) vs marine.......sauf...... s'ils ont encore un traquenard dans la poche contre marine !

      Supprimer
    2. Mira destra:: soit Fillon a des biscuits pour se défendre, soit il n en a pas, on verra bien mais qu il soit blanchi au bout du bout, il en restera quelque chose, n 'est ce pas la aussi le but de ces polémiques ?

      Supprimer
  23. La sortie des boules puantes annonce simplement le vrai début de la campagne électorale.
    N'ayant pas d'arguments politiques les socialistes ont remporté l'élection de 2012 en salissant Sarkozy autant qu'ils l'ont pu. Ils essaient maintenant de faire la même chose avec Fillon.
    Il n'y a là rien de surprenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blaise: Surpris, je ne le suis pas. Je trouve le procédé odieux qu il vise quelqu un de droite comme de gauche

      Supprimer
    2. Ce ne sont pas les "salissures" des socialos qui ont causé la perte de Sarkozy. Il l'a causée tout seul, avec "l'aide" de pas mal de rats quittant le navire.
      Quant à Fillon, je ne crois pas que l'attaque vienne des socialos, qui ne détestent pas l'avoir pour adversaire.
      Sinon le timing n'a rien de surprenant, c'est vrai, et ces pantins qui ont cru malin de mimer les états-unis avec ces grotesques et anti-constitutionnelles primaires devenues une sorte de premier tour avant l'heure voient leur arriver dans la tronche les attaques qu'ils se seraient d'habitudes prises entre les deux tours. Et ils vont se les prendre alors que leurs ridicules primaires ont érodé une borne partie de leur capital sympathie-surprise-image. Ils sont usés avant la reine de leurs batailles moisies.
      Ca va saigner!
      A.Caron

      Supprimer
  24. Fillon est le seul candidat qui, actuellement, ait un programme que l'on puisse qualifier "de droite". Ça emmerde pas mal de monde; tous les coups seront permis car il bien placé pour remporter le gros lot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a surtout un programme très con, pour plaire à Merkel pas pour le biens de ceux qui travaillent ou des jeunes.putain d euro.
      Vice chancelor II

      Supprimer
    2. @Lowcarber
      Le programme économique du Front National est fait pour vous, alors. Bon courage mais ce sera sans moi.

      Supprimer
  25. Franchement Corto, non ! Il est avéré qu'il a employé sa femme Pénélope, puisqu'il l'a reconnu. Il l'a payé, ou fait payer, à des salaires indécents pour le travail effectué. Il ne faut pas se moquer du monde, dans toutes ses interviews Pénélope se présente comme une femme au foyer. Alors oui, c'est peut-être pas illégal mais c'est a minima le comportement d'un petit profiteur du système. Quand on veut être irréprochable, faire la morale ou surtout imposer des sacrifices (hélas nécessaires au demeurant), il faut être propre sur soi. Pour moi, il a déjà perdu, ça lui sera tout le temps renvoyé dans les dents "Imagine-t-on le général de Gaulle faire verser un salaire à Yvonne ?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Umadrab: que Fillon ait embauché sa femme, nul ne le conteste, pas même lui, jusque là, ok. Pour le reste tu as vu les fiches de paye ? Tu as vu les preuves d'un quelconque emploi fictif ? NON. Comme moi, tu as vu ou lu ce qu il y avait dans le Canard; Canard qui balance un truc sans apporter le moindre élément de preuve. Alors stop.
      Et comme d hab, même s'il est innocenté, on lui renverra ça sans arrêt dans les chicots. Et bien désolé, moi tant que y a pas preuve, y a pas faute. Par contre si y a faute, pas de quartier.

      Supprimer
    2. De Gaulle a fait bien pire, il a fait cadeau de son pays aux communistes pour prendre le pouvoir.
      Je préfèrerai toujours un type qui tape dans la caisse et sert loyalement son pays, qu'un ascétique salopard prêt à sacrifier celui-ci pour édifier sa légende personnelle.
      Ce qu'on a pu reprocher à Sarko, par exemple, ce ne furent pas ses frasques, ses dépenses. Seuls des naïfs ou des démagos purent ou firent semblant de s'en offusquer, ce fut que ces avantages du pouvoir étaient devenus le coeur de son activité, au lieu d'une sorte de "repos du guerrier", ce que son peuple aurait bien admis.
      Tous ces mecs en campagne lorgnent vers le pouvoir, entretiennent leur image, la polissent pendant des mois, et oublient l'essentiel, tout persuadés qu'ils sont de mériter sans conteste les avantages qu'ils se sont eux-mêmes octroyés.
      Pour le coup, De Gaulle, génie de la manip politique, ne serait jamais tombé dans ce panneau, vous avez raison.
      Cordialement,
      A.Caron

      Supprimer
  26. Il faut compter au moins 10ans avant le premier procès, et Fillon fera avaler bien d'autres couleuvres à l'électeur en attendant.
    Donc, même si je ne suis (serais) pas étonné du personnage, je lui dit "bravo" pour avoir parfaitement su battre ses concurrents avec "ses" armes (la tartufferie...)
    Comme dit la formule : "Fillon est un ..., mais c'est notre ...".
    Amike

    RépondreSupprimer
  27. Annie

    Actuellement, sur le Figaro, il y a + de 5 500 commentaires - du jamais vu - sur un article concernant l'affaire Fillon.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annie: et plus de 60 chez moi, c'est pas tous les jours :)

      Supprimer
  28. Corto excusez-moi mais avec toutes ces élections nous sommes au théâtre où se jouent des navets !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nadezada: On est loin du navet avec cette affaire, de son dénouement dépend l élection du prochain Président

      Supprimer
  29. Géo

    "Youtube B.Debré met en garde F.Fillon:ça sent mauvais ça sort du caniveau 25/1"

    Debré raconte au journaleux que F.Fillon lui a dit,à l occasion de travaux parlementaires, qu il lui envoyait sa collaboratrice,qui se trouvait être sa femme,ce qu il ne lui avait pas précisé immédiatement.
    Il parait sincère dans ses explications.
    Si effectivement elle a bien travaillé comme collaboratrice,on ne peut reprocher(selon ce qu il explique),à P.Fillon d avoir été trop bien rémunérée si l on n adresse pas ce même reproche à toute la classe politique française,du fait que telles pratiques sont habituelles.
    Fillon m a semblé affecté par cette affaire,c est un émotif à mon sens,et certains ont repéré le défaut de la cuirasse en lui,indépendamment de savoir si le battage médiatique est justifié ou non.
    Pour l instant,tout est sujet à caution,reprocher au couple Fillon d avoir perçu telles rémunérations,si l'emploi réel est avéré,serait,selon le Code du Travail appliqué en France à un niveau plus commun,de la ségrégation.

    En tel cas,il faudrait interdire à tous cette forme de "népotisme",ou plafonner le montant des revenus perçus en telle situation.

    RépondreSupprimer
  30. C'est quand même marrant que ça sorte maintenant ... ils ont quand même eu 8 ans pour s'intéresser à l'affaire Pénélope si affaire il y a ... ça prouve au moins qu'il a une épouse à la différence de notre grand chef encore à subir ...Quelle triste République dont le fameux "vivre ensemble " consiste à verser du fumier sur l'adversaire politique ... Le FN doit se frotter les deux mains ... Pour la gauche aussi les profits doivent être là parce que tout est bon pour ne pas abandonner la place ... Sarko parti le même jeu d'accusation reprend avec simplement une autre cible ... Les tricheurs de la primaire socialistes retrouvent leur rôle préféré de donneurs de leçons ! On devra encore les supporter 5 ans !!!!!!!!!! Au secours !!!!! C'est lamentable cette politique de coups bas ! Marguerite

    RépondreSupprimer
  31. Je suis assez dubitative : A moins que je fasse erreur, l'argent versé par un député à ses attachés parlementaires vient bien des fonds qui lui sont attribués à cet effet par l'état. Qu'il le verse à l'un ou l'autre, cela ne coûte pas plus à l'état. Où est le problème puisqu'il n'est pas illégal d'employer un membre de sa famille? Sans doute ne suis-je pas bien au courant....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas illégal si moins de 50% de l enveloppe et que le travail est réel

      Ici c est plus que douteux

      Supprimer
    2. Le problème, c'est que Mme Fillon s'est toujours présenté comme mère au foyer et que maintenant, on découvre qu'elle aurait été assistante parlementaire de son mari sans que personne ne semble se souvenir de cette activité à l'AN ou dans la Sarthe...

      Supprimer
    3. "Les fonds attribués par l'Etat", c'est l'argent du contribuable qui n'a pas à être dilapidé. Si Pénélope Fillon n'a fourni aucune contrepartie, il s'agit de détournement. Il est temps de réformer cette tradition du népotisme à la française en instaurant de sérieux contrôles. Ne serait-ce que pour lever toute suspicion. Car, comment Fillon, chantre de la probité, va-t-il maintenant se dépétrer ?

      Supprimer
  32. «Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?» L'arroseur arrosé !?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jean Pierre Fraiche: l arroseur arrosé ? Moi, j attendrais que l enquête soit bouclé pour me prononcer

      Supprimer
  33. Dans cette affaire personne ne se pose la bonne question à mon sens. Un député a droit à une enveloppe pour rémunérer un ou plusieurs assistants, on part donc du principe qu'il a besoin de ces assistants. Si c'est un travail qui peut être présumé fictif, c'est qu'aucun parlementaire n'a besoin de cette somme, alors supprimons la à tous les parlementaires. Et je suis sur que si c'était mis en projet suite à cette affaire, d'un seul coup de nombreux témoignages de parlementaires viendraient confirmer qu'en fait ils ont bien vu Pénélope dans les couloirs de l'assemblée.
    Je suis d'ailleurs étonné de ces micro trottoirs fait à l'assemblée pour leur demander s'ils y ont vu Pénélope sans leur demander d'abords s'ils étaient eux même à l'assemblée au moment des faits.
    Lerebil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lerebil: désolé mais ces attachés parlementaires bossent et même souvent bossent beaucoup. Quant aux micros trottoirs, vaste fumisterie, les chaînes ne nous passent que les interviews qui les arrangent et ce quelque soit le sujet

      Supprimer
  34. A mon humble avis une belle quenelle de Rachida, dans son conflit ethnique qui l'oppose à Morizette pour qui Farid a pris faits et causes. Tous les charmes du moyen orient à Paris sur l'oued Seine.
    L'ancien du bled

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et Marine Le Pen qui se garde bien de critiquer...

      Supprimer
    2. Tiens oui pourquoi pas,cette salope de NKM est vraiment la porte poisse carractérisée

      Supprimer
  35. Et pour une fois qu'une femme est bien rémunérée nos socialistes attachés à défendre la cause féministe devraient s'en réjouir ! A bon entendeur salut ! Marguerite

    RépondreSupprimer
  36. Vos arguments seraient crédibles si Fillon n'était pas le type qui nous explique que l'argent public est gaspillé et qu'il est anormal que ceux qui travaillent beaucoup soient peu payés, alors que des gens qui ne font rien touchent plein d'argent public.

    Quand bien même sa bourgeoise aurait pondu deux ou trois notes, il est quasi certain qu'elle a rien foutu, et que ce poste était tout simplement le moyen d'avoir une rente et un revenu supplémentaire pour le couple Fillon.

    Imagine-t-on le Général de Gaulle faire rémunérer Yvonne 3500 euros net par mois pour faire semblant de travailler ?

    Après perso je m'en fou ça ne changera rien à mes intentions de vote initiales et puis faut être bien crétin pour imaginer qu'un grenouilleur flucutant comme Fillon soit quelqu'un d'intègre et d'honnête. Ce sera donc Marine au premier et deuxième tour. Si jamais elle n'y est pas, ce sera Fillon second tour (tous les polticiens piquent dans la caisse et confondent argent public et argent privé alors on va pas en faire un fromage).

    Buck Danny

    RépondreSupprimer
  37. A la vue des éléments actuels, cette affaire semble exploser bien tôt pour nuire à la candidature Fillon. Ou alors on essaie d’occulter la primaire socialiste, mais je n'y crois guère.
    Attendons les prochains numéros du Canard, nous aurons probablement droit à un feuilleton journalistique... et judiciaire. Dans ce cas, ce calendrier devient crédible.
    J'aimerai bien savoir qui a filé ce tuyau au Canard... Un Sarkozyste ? Juppéiste ? Hollandiste ? Lepeniste ?

    RépondreSupprimer
  38. Désolé Corto, mais là...
    Ce qui est légal n'est pas forcément moral.
    Cette République d'un autre âge est une putain chez qui nos élus bénéficient d'un forfait illimité, et dont le montant exorbitant est prélevé sur le compte du contribuable.
    Vous pouvez tortiller ça dans le sens que vous voulez, 7500 balles d'argent public par mois pour raquer un assistant parlementaire que personne n'a jamais vu, ni dans la Sarthes, ni au parlement, ni ailleurs, aura du mal à trouver une quelconque explication logique.
    On ne peut pas passer des km2 de blogs à dénoncer ces passes-droit monarchiques qui nous ruinent, et pleurnicher sur le sort de ceux qui se font gauler à trop en abuser.
    Fillon a construit sa campagne autour de l'exemplarité, d'une dépense maîtrisée du denier public. Il se prend cette torpille dans le cul aujourd'hui ? Tant pis!.. Il a eu tout le temps de la voir arriver.
    Quand on explique au pékin/électeur que demain il faudra dérembourser certains médicaments pour enrayer les déficits chroniques, et que dans le même temps on lui présente la facture du salaire pharaonique de sa greluche, faut pas s'étonner que certains prennent à pleine main la couille qui flotte dans le potage.
    Quand on théorise sur les minimas sociaux, la pauvreté et le chômage de masse, et qu'on a sur la chemise les traces de son dernier gueuleton, comment voulez-vous que ça passe?...
    Nos parlementaires ont eu 1000 occasions de mettre un peu de raisonnable dans leur statut de roitelets gavés comme des oies. De gauche comme de droite, ils s'en sont bien gardé.
    Qu'ils ne viennent pas se plaindre que de temps en temps, le manche du râteau leur atterrisse dans la gueule.
    Salutations Corto.

    RépondreSupprimer
  39. Comme Eric, vraiment, là
    Présomption d'innocence oui, n'empêche que la situation en cause a cessé en 2013, dès que la loi sur la transparence est passée, quel hasard. Merci Cahuzac. D'ailleurs ce soir, il y avait quelques similitudes dans l'attitude, j'attendais le "les yeux dans les yeux".
    Très maladroit de préciser sans qu'il en soit besoin, que seule une mise en examen l'empêcherait. Mais allo, quoi, allo, non content du retour du boomerang, il tend la corde pour se pendre. Il est puni de ses coups bas. Avoir placé une mise en examen au même niveau qu'une condamnation, ce n'était pas élégant mais ça a suffit pour faire chuter Sarko. Il est fort probable que de nombreux juges seront tentés par une mise en examen, quand bien même il y aurait gros risque de non-lieu.
    En revanche, hors le Canard, les journalistes ont été comme d'habitude bien tendancieux dans le choix des termes employés, même en rappelant la sacro-sainte présomption, plutôt que de dire "il affirme que le travail est réel", on a eu "il prétend que le travail est réel"
    Ce soir, il a affirmé que son épouse a travaillé gratis depuis 1981, il ne lui manque plus que l'inspection du travail pour "travail dissimulé"
    Je n'ai jamais été convaincue de ses chances d'être élu avec un programme aussi net de régime sec dans un pays qui croit encore au père Noël. Maintenant, je ne miserai pas un kopeck sur lui. La mayonnaise a trop bien pris, il en restera bien suffisamment pour faire glisser le chou-chou des médias jusqu'à l'élection. CCLM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @CCLM: La date de 2013 est intéressante. On peut ajouter son élection comme conseillère municipale en mars 2014... Un rattrapage après coup ?
      Amike

      Supprimer
  40. attendre un peu
    cela va faire comme d'hab, tout le monde s'excite, et on découvrira qu'il n'y a RIEN...ou pas grand chose..par contre quand il y a quelque chose de grave, c'est motus et bouche cousue.
    anne

    RépondreSupprimer
  41. @tous...

    Faut quand même pas deconner...
    Je ne connais personne qui ne se servirai pas si il y était autorisé...
    Tous et toutes nous ferions la même chose..
    La route est limitée à 90 on roule à 100...
    Personnes n'est à l'abri...
    Je ne défend pas fillon car je nous met tous dans le même sac.
    Tous... L'être humain.... Bien sûr...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben, moi-aussi, j'en ferai autant si j'avais 7000 euros sous la main. Ca mettrait bien du beurre dans mes épinards, moi qui n'ai qu'une petite retraite, because, j'avais un mari qui m'avait embauché et qui n'a rien compris comment le système français marche. Devait pas être aussi intelligent que les hommes politiques, devait pas avoir des neurones bien vifs le mari, à moins qu'il ne fut trop honnête ce cher homme, because, moi, c'est 10 fois moins que je gagnais. Moi, même si j'étais moins connue que mon mari, je pense que j'aurais bien trouvé quelques témoins pour dire que j'étais bien sur mon lieu de travail...Quand même, ça devrait se trouver des témoins dignes de foi. Mr Fillon a quand même une autre carrure que la mienne ! Je n'ai pas eu la chance de plaire à un canard qui m'eût payé, un canard qui a bien de la chance de ne pas vivre dans le sud ouest..Bon, Mr Fillon se passerait bien, là, de plaire à ce genre de canard.
      J'aime pas quand on tape sur une femme. Madame Fillon en vaut bien une autre, d'autant plus, comme dit quelqu'un, pour une fois qu'on a une femme qui avait un bon salaire, ça mérite d'être su. Ma foi, le discours, hier, de Mr Fillon m'a plu. Je l'ai trouvé digne. Bon, d'accord, il en a peut-être fait un peu trop, mais, après tout, il était peut être sincère, va savoir ! Ce serait bien le 1er homme politique à ne pas tromper sa femme. Rien que ça mériterait qu'on l'élise.Ca nous changerait de tous ces "baiseurs, pardon, jolis cœurs de présidents qui confonde souvent pouvoir et séduction.

      Supprimer
    2. Ce que je trouve pathétique sur ce coup-là, c'est qu'on voit celui qui s'est dépensé sans compter pour faire oublier son passé falot et presque parvenu à son but, redégringoler à son niveau antérieur.
      On aurait pu voir Fillon en foudre de guerre (avec pas mal d'imagination et de la drogue, pas mal de drogue), il se révèle en bon bourgeois droitard, soucieux de ses petites économies, optimisant fiscal et tout le tralala du confort bedonnant.
      Et ça prétend "compétitiver" le pékin franchouille gavé aux aides sociales!
      Ce n'est même pas que ce soit légal, pas légal, correct ou pas, qui pose problème , c'est que le marketing a essayé de nous fourguer une fois de plus une vieille rosse déguisée en pur-sang.
      Qu'il aille se faire mettre, avec tout le respect dû aux losers.
      A.Caron

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen