samedi 28 janvier 2017

Les chiens sont lâchés...

Je crois avoir déjà raconté sur ce blog cette histoire: Il y a quelques années, le mari de notre dentiste de famille, médecin de son état, avait été accusé d'agression sexuelle par une patiente. La police vint le chercher au petit matin et lui mit les pinces devant femme et enfants avant de l'embarquer. Aussitôt la machine à déblatérer se mit en branle et la populace s'en donna à cœur joie. L'homme, en garde à vue, se suicida. l'enquête suivi son cours, la plaignante se rétracta et avoua qu'elle avait menti pour se venger d'un toubib qui ne voulait pas céder à ses avances. Depuis, je ne supporte pas les lynchages médiatiques. Même si il n'y a pas toujours mort d'homme, et c'est heureux, ceux qui en sont victimes n'en sortent jamais indemnes, des vies sont brisées, plus ou moins, souvent plus que moins...

Résultat de recherche d'images pour "françois Fillon"


Sans transition et sans rapport aucun, quoique...

Ainsi la France se gargarise autant qu'elle se ridiculise avec un nouveau scandale: le "PénélopeGate". A trois mois de l'élection présidentielle, celui qui avait vraisemblablement le plus de chance de l'emporter se fait épingler, non par la justice, mais par les tribunaux populaire et médiatique pour une histoire d'emploi fictif. Fillon, sur deniers publics, et un de ses amis fortuné, sur fonds privés, auraient grassement payé madame sans réelles contreparties. Le même Fillon qui aurait, tant qu'à faire, arrosé deux de ses fils pour leur compétence d'avocats alors qu'ils ne l'étaient pas encore... Mal barré le bougre...

Vous noterez que n'étant pas journalope, je me permets d'employer le conditionnel puisque jusqu'à preuve du contraire et même si personne ne semble contester les sommes évoquées l'accusation d'emploi fictif n'est pas encore démontrée.

Dès l'affaire dévoilée par le Canard qui tâche, la Chancellerie (donc le pouvoir politique) a aussitôt saisi le parquet financier afin qu'enquête soit diligentée avec une rapidité peu commune à l'institution. Personnellement, je m'attendais à ce que soient ouvertes plus de deux cent enquêtes puisque c'est à peu près le nombre de parlementaires qui emploient qui femme, fils, fille... Mais non, juste une contre Fillon. Il est vrai que tous les autres n'ont pas eu l'honneur d'une première page du Palmipède et que pas un n'a la prétention de devenir Président.

Je ne me permettrais pas de juger cette affaire sur le fond, je n'en ai ni l'envie, ni les compétences, ni les moyens mais rien ne m'empêche de vouloir tirer à boulets rouges et dire ce que je pense de la manière avec laquelle elle est traitée.

On notera que, globalement, rares sont les parlementaires à monter au créneau pour enfoncer ce pauvre Fillon, normal me direz-vous et comme on les comprend, tous profitent plus ou moins des largesses de la République. Par contre, on ne compte plus ceux qui tombent à bras raccourcis sur Fillon, ils sont foultitude, de gauche, de droite, du centre d'extrême-droite, des médias. On trouve de tout: des politiciens, des journalistes, des commentateurs, des twittos, des facebookers, des sarkozystes déçus (gratinés ceux-là), des pochetrons coincés sur un zinc, des sachants qui savent tout sur tout, des anciens conseillers municipaux, des blogueurs, des Français de base comme vous et moi... On ne compte plus ceux qui prennent plaisir à taper sur François et Pénélope.

C'est toujours les mêmes trucs qui reviennent: Il nous a bien eu le père la rigueur, le salaud (sic) qui se la jouait probité, tous pourris, corrompu, enfoiré (sic), enculé (re-sic), qu'il aille en taule, Pénélope devrait être tondue et envoyé dans un couvent (!), s'il a fauté il doit payer tout rembourser, etc, etc, etc... Ce que je lis et entends à propos du couple Fillon  est absolument hallucinant, effarant. Les chiens sont lâchés, ils adorent montrer les dents, ils aimeraient en croquer. On se croirait revenu aux HLPSDNH; vous savez, ce temps où juger était perte de temps, la vindicte populaire, bien entretenue, énonçait l'acte d'accusation, émettait le jugement et prononçait, dans le même temps, la condamnation avec exécution immédiate de la peine, si possible en place publique. Tout cela est à vomir. Tous ces aboyeurs ont-ils les fesses propres ? Ont-ils été toujours parfaitement réglo avec le fisc ? Aucun pour avoir un tantinet fraudé avec la sécu ? Aucun pour avoir un peu abusé des largesses du système ? Aucun qui n'ait un jour ou l'autre arnaqué son patron ? Ses clients ? Son voisin ? Aucun pour n'avoir ne serait-ce qu'une fois transgressé les règles ?  Ben voyons, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et il n'y a que les politiciens pour être vérolés jusqu'au trognon !

Alors, je comprends que lorsque l'on galère, on ait un peu, voire beaucoup, les nerfs quand on constate qu'encore un de là-haut s'est fait poisser, mais tout de même, merde quand même ! On se calme, les gens, on se calme. Ne rentrons pas dans ce jeu dont les règles ont été écrites par ceusses qui ont tout intérêt à ce qu'il y ait boxon chez Fillon. Ne soyons pas plus " populistes " que ceux qui jouent avec le populisme pour agiter les chiffons rouges de la guerre civile ou de je ne sais quelle déliquescence totale de la classe politique. Ce n'est pas en tirant sur l'ambulance que votre petite vie s'illuminera.

Dézinguer Fillon comme vous le faites, c'est plébisciter Hamon, Mélenchon ou Le Pen. C'est "voter" Macron. Pour déverser votre bile ou vos ressentiments, ayez au moins la décence d'attendre que justice soit rendue puisque désormais elle est saisie.

Je ne supporte pas ces lynchages médiatiques, je ne les supporte plus. Je les supporte d'autant moins qu'ils sont parfaitement orchestrés et que comme un seul homme, vous plongez. La dépouille de Bérégovoy n'aura pas suffi qu'il vous faudrait celle de Fillon ? Qui après ?


Je n'ai jamais aimé Mitterrand mais je me souviens parfaitement de ses mots: " Toutes les explications du monde ne justifieront pas que l’on ait pu livrer aux chiens l’honneur d’un homme et finalement sa vie au prix d’un double manquement de ses accusateurs aux lois fondamentales de notre République, celles qui protègent la dignité et la liberté de chacun d’entre nous." Ces lois fondamentales de la République... faut-il que je vous les énumère ou voyez-vous à quoi je fais allusion ?



Je n'imagine pas Fillon aller à de telles extrémités mais sait-on jamais... Et puis, il y a parfois des morts, la mort politique, qui sont toutes aussi douloureuses quand on a voué sa vie à cette même politique.

Alors, on se calme, les gens, et on attend.

Folie passagère 3435.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr


85 commentaires:

  1. Tu as sans doute raison,mais je tombe de haut,depuis bien longtemps au vu de son programme j'avais mis beaucoup d'espoirs sur ce type,sauté en l'air de joie lorsqu'il avait gagné la primaire,et m'étais dit qu'enfin on allait avoir un MEC un vrai.
    Cet abruti a voulu monter au cocotier avec le cul pas très net,pan dans la gueule, et on va avoir une autre merde molle à la place du Flamby,ou est mon fusil de chasse?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le mien est pret^...

      Supprimer
    2. Zen Aztec: "avec le cul pas très net"; tu en sais des choses, t'as des infos ? Perso, je n en sais pas plus que ce qu on nous en dit, autrement dit " qu'il se pourrait " que...

      Supprimer
  2. Beau billet, auquel je souscris bien volontiers.
    Moi aussi les lynchages m’écœurent, même si là il y a de fortes présomptions.
    J'en conclus aussi que les politiques sont bien tous déconnectés des citoyens et que ça commence à devenir dangereux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. estalle 92: que les politiques soient déconnectés, rien de nouveau. Hélas. Des présomptions ? et bien oui, c'est exactement, des présomptions d'innocence, ni plus, ni moins, nous ne sommes pas, en principe, dans un pays où la présomption de culpabilité prime. En principe, ais-je dit !

      Supprimer
  3. La vie politique est de plus en plus présentée comme de la télé-réalité.
    On rit, on pleure ou on hurle, surtout on ne réfléchit pas, le film « Idiocracy » rejoindra bientôt la vie d'aujourd'hui.
    La formation réflexion zéro/émotion 100% semble commencer dès l'école, c'est mal barré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PLC: toujours pas réussi à voir ce film. On est mal barré parce que à l'école, on n'apprendrait plus aux enfants à avoir l'esprit critique ? Pourquoi ne suis-je pas étonné...

      Supprimer
  4. Excellent billet, mon cher Corto ! Je suis d'accord avec tout ce que vous écrivez, mais je ne suis absolument pas étonnée de la tournure que prend cette présidentielle tant la déliquescence de nos institutions est avancée. Je ne suis même pas sûre que les choses en resteront là, tant les journalistes ont perdu toute mesure dans la manière dont ils nous présentent l'actualité. Je voudrais me tromper mais je n'y crois guère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: moi non plus je n y crois plus guère tant je les vois se vautrer dans le sensationnalisme et le " sur le chaud " , totale absence de recul le tout matiné d'une partialité dépassant souvent l'entendement.

      Supprimer
  5. On le savait depuis le jour de sa victoire aux primaires, tous les gauchiasses allaient tout faire pour salir le bonhomme...et là, ils le tiennent leur nonosse à ronger, jusqu'à s'en péter les dents...
    Ils ont essayé aux USA, allant jusqu'à créer de toutes pièces des "affaires Trump", ils ont échoué là-bas, réussiront-ils ici ?
    Je suis au-delà de l'écoeurement devant ce lynchage...

    RépondreSupprimer
  6. anne : bonsoir Corto.... exact, on attends... on ne sait rien... et c'est trop énorme... les maldisants, mal- pensants qui blablatent sans rien avoir à dire et sans savoir, me fatiguent. Les lynchages médiatiques ont atteint une ampleur qui donne envie de vomir...en plus, cela est ridicule, tellement c'est téléguidé, évident.. il n'y a que les cons qui peuvent " l'ouvrir" sur un tel cas... perso : j'ai fermé la TV. la campagne electorale américaine était d'un sale niveau ( le peu que j'ai compris en essayant de suivre sur zerohedge ), nous sommes en train de les recopier.... un peu d'honneteté, d'honneur, de politesse etc.. nous ferait du bien.. j'en ai franchement marre...
    un nouveau mot est né, au fait : la post vérité... :-))) seulement ceux qui accusent les autres de désinformation, sont eux meme dans la désinformation et la bétise la plus totale... bref, va falloir des années pour remettre les cerveaux et les pensées à " l'endroit", avec des capacités de raisonnement à peu prés en état de marche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anne: remettre les cerveaux à l'endroit ? est-ce encore possible ?
      Comment ne pas voir que c'est téléguidé ? je ne sais pas mais en tout cas ça marche fabuleusement bien.

      Supprimer
  7. Je n'aime pas le lynchage non plus, mais il y a une immense différence entre votre dentiste qui n'aspirait qu'à vivre sa vie tranquille quand il a été accusé par l'autre folle et un Fillon qui a choisi d'être un homme politique de premier plan, et par là s'expose volontairement. Sans compter que pour en arriver où il en est dans ce système pourri il n'a pas du faire que du joli. Son sort m'indiffère... en fait, non, je me réjouie de ses déboires qui ne seront jamais à l'échelle du sort que lui et ses pairs nous préparent. C'est mesquin, je sais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pharamond: le mari de ma dentiste a été lynché parce que " on pensait que " et le bruit a couru " que ", la suite, dramatique.
      Pour Fillon, c'est un peu pareil, la populace, entrainée par les médias et le ras le bol qu elle a de cette classe politique est prêt à avaler n'importe quoi du moment qu on lynche du politicien. Coupable, pas coupable, Fillon ? je n en sais fichtre rien et tant qu il n est pas déclaré coupable, il est pour moi innocent et donc je considère que le sort qui lui est réservé , à lui et à sa femme, depuis quelques jours, est absolument dégueulasse. Je ne m en réjouis pas et nem en réjouirais pas plus s'il s'agissait d un mec de gauche

      Supprimer
    2. Vous avez vu ces gens s'offusquer quand on raconte n'importe quoi sur le FN ou la soit disant extrême droite ? Non. Vous croyez que ces gens se soucient de votre sort ? Non plus. Ce ne sont que des technocrates sans âme, alors leurs petits soucis me font rigoler même si ce n'est pas charitable. Vous êtes trop bon, ça vous perdra.

      Supprimer
    3. Pharamond: je n ai aucune bonté surjouée, je n ai aucune illusion sur les hommes politiques, je ne compte sur personne pour m’amener au bout du chemin mais je ne moque jamais du malheur des uns qu ils soient puissants ou misérables pour la simple et bonne raison que je sais ce que c'est d être dans la merde. Trop bon, je l ai sans douté été. Plus mai,tenant.

      Supprimer
    4. D'avoir été dans la merde comme tu dis n'est pas une explication. Je l'ai été aussi, mais ma compassion n'étant pas extensible je la garde pour les plus faibles et mes semblables. Cela fait un bout de temps que notre classe politique ne travaille plus pour nous, elle est même devenue notre ennemi. Le malheur de mes ennemis a tendance à me réjouir, désolé.
      Quant à la culpabilité réelle de Fillon je l'ignore et quelque part je m'en contrefiche c'est la déconfiture de cette caste qui se croit intouchable qui me plaît. Petit plaisir des humbles...

      Supprimer
    5. Raisonnement que je partage.
      Les arrangements en famille ou entre copains sont humains, mais insupportables chez les politiciens.
      Ils se sont mis volontairement à un niveau de showbiz, où il vaut mieux avoir papa ou maman ayant réussi médiatiquement pour oser prétendre se lancer dans une carrière.
      Les postes d'élus sont quasiment transmissibles aux descendants.
      Il devient aussi visible que l'on profite de sa position pour caser sa descendance, son conjoint ou sa fratrie.
      Cela commence à bien faire.
      Après, il est clair que cela ne concerne pas que Fillon. Ils sont tous dans ce cas.
      On s'en doutait que les choses allaient mal se passer. Heureusement pour lui qu'il n'est pas tombé dans un piège à la Strauss-Kahn.
      Sa probité de mec qui n'a jamais fait grève (évidemment, pour ce qu'il a travaillé...), sauf une fois, contre une prof, tombe en miettes si les accusations sont prouvées. Et encore...pas certain, car ce n'est pas illégal. C'est donc la loi qu'il faut changer.

      Supprimer
  8. Je ne suis pas Fillon mais j'espère pour lui qu'il a les épaules solides pour ne pas faire de connerie , je trouve lamentable ces journalistes de tous bords qui prennent plaisir à démolir un homme public . Nous revenons au cirque romain où on lâche les lions sur un type devant une foule déchainée qui hurle " a mort" et ceux qui lèvent ou baissent le pouce sont les journalopes .
    Bravo pour ton article .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les journalopes ont le pouvoir, et je me délecte de voir comment D. Trump les secoue et les drive...Passionnant (et jouissif)cf la conf de presse ou il a fermé le bec de ces vendus de CNN (bannis je crois des conf de presse). Chapeau l'artiste!

      Supprimer
    2. @ Claude-Henri
      Tout comme vous.
      Venant des gauchiards, plus rien ne m'étonne. Surtout quand c'est aussi vil que ça.
      Mais que les gens ayant conservé quelques neurones jusqu'à présent se mêlent à cette curée, voilà qui me surprend et me désespère.
      Que font-ils de la présomption d'innocence ? Comme pour Sarkozy ; même stupidité.
      N'ont-ils pas conscience que, en outre, ils vont eux-mêmes jeter irrémédiablement la France encore plus profond dans son gouffre abyssal ?
      Ma parole, ils sont tous devenus FOUS !!!

      Supprimer
    3. @Claude Henri , Franzi: oui, ils sont devenus fous. Bien des éléments semblent enfoncer Fillon mais des histoires de ce genre on en a déjà connu beaucoup et quand bien même le " montré du doigt " s en sort avec les honneurs, trop tard, le mal est fait. Des gauchistes, rien ne m étonne, de gens de droite, aigris de la défaite de Sarkozy, ou du FN qui n a de leçons à donner à personne... Pouah !

      Supprimer
  9. Prenons Macron qui gagnait plusieurs centaines milliers d'euros (plus d'1 million me semble-t-il)par an chez Rotschild et n'a jamais payé d'ISF jusqu'à l'année dernière. Il donnait tout ? Fausses déclarations bien sur. Quand les fillonnistes (et le Canard ou Médiapart) s'attaqueront-ils à ce scandale ? C'est le prochain scandale ?

    RépondreSupprimer
  10. Notre déception est à la hauteur des espoirs soulevés par son discours sur le redressement d'une France au bord de la faillite. Par le sang et les larmes, churchillien. Mes 4 €, impression d'avoir gagné au loto.

    Il ne reste plus qu'à espérer que son discours demain remette tout à plat et en perspective. Comment faire passer le message : j'ai profité des failles d'un système à réformer de fond en comble ?

    Il semblerait que se profile un Macrongate.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SD: " notre déception " quelle déception ? Perso, je ne serais déçu que le jour où la justice le déclarera coupable de ce dont on l'accuse.

      Le Macron gate ? j en doute tant le Pénelopegate a été bien et opportunément monté

      Supprimer
    2. Que la justice le déclare coupable ou non peu importe. Comment va t'il être audible lorsqu'il proposera ses réformes?.(Nombre de fonctionnaires, sécu,etc...)
      Et ces attaques contre Sarkozy ?
      Et l'éthique même si il n'est pas jugé coupable

      Supprimer
    3. Amédé: comment va-t-il être audible ? je ne sais pas, j imagine que tout dépendra des conclusion de l enquête. Si celle-ci qui n'est qu une enquête préliminaire pour l'instant, classe l affaire sans suite , ça devrait aller

      Supprimer
  11. Calomniiez, calomniez, il en restera quelque chose.

    RépondreSupprimer
  12. Les chiens sont aux abois M.Corto,ils mordent méchamment.
    Marie-France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie France: je n aime pas ces chiens là. ceux là, je les jette violemment contre un mur :)

      Supprimer
  13. Ce qui est désolant , c'est de constater le niveau où en est arrivé le" débat" appelons ça débat ! " politique . L'électeur regarde médusé et compte les points en s'efforçant de démêler le vrai du faux avec les éléments dont il dispose c'est à dire les gros titres , des arguments repris en boucle et un lynchage médiatique qui en dit long sur les rapports entre le pouvoir et la presse ! " . L'affaire , si affaire il y a , à peine dévoilée est déjà jugée . L'avantage c'est l' économie de temps pour une justice surchargée .Je ne peux m'empêcher de penser que certains dans les coulisses se frottent les mains ayant passé beaucoup de temps à préparer les chausse-trappes pour leurs adversaires ... N'auraient ils pas mieux à faire en résolvant par exemple les difficultés de leurs concitoyens . Souvenez vous de ce qui fut appelé " l'affaire Baudis " vite étalée et jugée dans les médias ... Bref tout cela me semble excellemment orchestré et préparé pour sortir au lendemain d'une lamentable primaire de la " belle alliance populaire " et avant le premier grand meeting du candidat Fillon . On aurait voulu le faire exprès qu'on n'aurait pas fait mieux . La tête de turc Sarkozy étant dégagée les efforts de ces hommes de l'ombre ont trouvé une autre cible . De surcroit le " coupable " a fait part de sa catholicité ce qui est criminel dans notre République ,il est marié avec la même épouse depuis un certain nombre d'années et affiche 5 enfants légitimes : tout cela ne peut être que très suspect ...Quelles officines de l'ombre opèrent ? A défaut de présenter un bilan à défendre on dégomme les prétendants au trône de toutes les manières possibles ! Elle est triste notre République Française et il ne font guère rêver nos chantres du " Vivre ensemble " ! Un peu aussi de compassion pour les épouses ou les compagnes de nos hommes politiques ...Et que Pénélope au joli prénom jeté en pâture trouve courage dans cette tempête ! J'ai entendu aujourd'hui que les tempêtes finissaient toujours pas se calmer ! On voudrait y croire ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: tout pue dans cette affaire: tant la piètre défense de Fillon que dans ces accusations qui tombent pile poil. Le résulta, par contre, est uniforme: le sentiment du tous pourris et d une république pourrie jusqu a la moelle, ce à quoi je n ai jamais cru.
      Des véreux, il y en a comme dans toutes les professions, c'est certain mais comme tu dis, courage à ceux qui l'embrasse tant on descend aussi vite que l on a été porté au pinacle. Quand en plus, on se doute bien qu'il y a quelques beaux de bananes intentionnellement posée... oui, il faut du courage tant aux politiques qu a ceux qui leur sont chers

      Supprimer
  14. En plus,Fillon a commis une belle erreur,en conditionnant un éventuel retrait de sa candidature à la présidentielle à une mise en examen,ce qui est une façon de se mettre dans la main de ceux qui ont tout intérêt à le faire tomber ou comment sauter à pieds joints dans le piège tendu....
    On va maintenant savoir si Fillon est capable de se dépêtrer de ce pas de clerc et de mettre en pratique l'adage Nietzschéen appliqué à la course à l'échalote présidentielle: "Tout ce qui ne me dézingue pas dans ma quête du graal élyséen,me rendra plus fort."

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendémiaire: Nous sommes d 'accord, ou presque, si Fillon arrive à se dépêtrer de ce piège, c'est qu il a véritablement l 'étoffe d un héros :)

      Supprimer
  15. Ce qui m'étonne (pour dire le moins) c'est le décollage sur les seules bases d'un article du Canard, la célérité du Parquet et le fait que personne ne souligne (ce que j'ai trouvé sur le blog de M. Tandonnet) le fait qu'à l'époque F. Fillon n'avait aucun intérêt à rémunérer sa femme pour empocher les 9000+€ : s'il ne salariait personne la somme restait de toutes façons dans sa poche. Cui prodest... si pas de bénéfice à tricher pourquoi tricher ? Quelqu'un peut-il confirmer ou infirmer ce fait ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " restait de toutes façons dans sa poche" dans sa poche mais pour de futur frais de representation, pas comme indemnite.

      Supprimer
  16. Géo

    "L affaire"Fillon...

    Pour l instant,rien de concret à lui reprocher spécialement à lui ou sa femme,
    sauf à vouloir reprocher à tout le marigot politico-mediatico-bankstero-associatif et coetera de bénéficier des règles aménagées d un commun accord par leur entente complice.

    Conclusion:elle est simple à mon avis:
    Tous ceux qui condamnent le couple Fillon,politiques,journasalopes et coetera,se condamnent eux-mêmes sans même être conscients,ces abrutis corrompus,qu ils se décrédibilisent et se compromettent au maximum.

    Rappel de gens comme Philippe-Egalité et assimilés qui dénigraient Louis 16.

    Quand ce dernier fut renversé,les révolutionnaires se tournèrent vers Philippe -Egalité(qui avait caressé l espoir de devenir un genre de Roi constitutionnel)
    et lui dirent:" mais Toi,tu en étais aussi!"=hop à la charrette.

    Puis les gens des bas-quartiers ameutés par les pamphlets orduriers sur les souverains commencèrent à éventrer,découper,zigouiller tout ce qui sentait la noblesse.

    On a dit des émigrés revenus après 1815 qu ils n avaient rien oublié et rien appris.

    Ici,les politiques et leurs médias aux ordres n apprennent rien et oublient tout.
    Ils ne voient même pas qu ils se vautrent dans leur propre fange avec telle conduite tant cela leur est naturel.

    RépondreSupprimer
  17. Bravo Corto pour ce magnifique coup de gueule !

    Passons pour les égoutiers sots-salauds et pour les journalopes puants. On a l'habitude : ils ne savent faire QUE ça.
    Mais que le commun des mortels leur emboîte ainsi bêtement le pas, avec autant de virulence que d'irréflexion (je ne sais pas si ce mot existe, mais je peux toujours l'inventer...), voilà qui me sidère et me consterne.

    J'ai déjà largement, et souvent, dit ce que je pensais de Fillon. Pas fan, c'est le moins qu'on puisse dire.
    Pour autant, je suis scandalisée par la façon dont il est traité.
    Même si, au vu de tous les charognards que le pays abrite, on aurait dû s'en douter. Hélas !
    Il est hallucinant et désespérant de voir tous ces abrutis (nos cons-patriotes !!!) envenimer et aggraver la curée, sans même se rendre compte qu'il tirent contre leur propre camp et sabordent délibérément, et probablement mortellement, une France déjà agonisante et moribonde.

    A croire que le Joueur de flûte de Hamelin est passé par ici. A moins que tous ces gueulards aient tous fait un passage dans les salles de shoot prévues pur les décérébrer un peu plus...

    Adieu France, MORITURI TE SALUTANT...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: comme tu dis pour les politiciens et les journalopes , on a l habitude, ce qui est sidérant c'est les commentaires laissés sur les reseaux sociaux par le commun des mortels, comme tu dis, les pires étant peut etre ceux qui vénéraient, au delà du raisonnable Sarkozy ! Agissant de fait contre leur propre camp.

      Supprimer
  18. De Kirato S.

    Toute votre argumentation semble reposer sur "on a tous à un moment donné ou un autre tordu le système à notre avantage" alors ne faisons pas à autrui ce que nous ne voudrions pas que l'on nous fasse.

    Désolé mais l'un n'excuse pas l'autre ! Surtout qu'entre un chômeur qui tire un ou deux mois de plus et un responsable politique de premier plan sensé donner l'exemple et nous représenter dans la France et le monde, il y a un gouffre !

    La corruption de ces gens est impardonnable, du FN au NPA sans exception !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "un responsable politique de premier plan sensé donner l'exemple" Où êtes-vous allé pêcher que les politiques étaient des modèles de moralité ? Dans Tartine Mariol ?

      Supprimer
    2. De Kirito S: toute mon argumentation ne tient qu a une chose: la présomption d'innocence et la sainte horreur du lynchage médiatique. Ni plus, ni moins.

      Supprimer
    3. La présomption d innocence n existe pas en politique sinon il faudrait attendre des années pour se faire une opinion

      Supprimer
    4. Lowcarber: et bien si elle n existe pas, c'est un tort, un véritable poison même.

      Supprimer
  19. Bonsoir Corto,

    L'estime que je portais au Canard vient d'en prendre un coup. Non pas que j'estime qu'il faut taire les turpitudes des uns et des autres mais dans cette affaire, compte tenu des échéances prochaines et de l'état catastrophique du pays, le palmipède s'est rendu complice d'une bien mauvaise et méchante action (je reste poli). D'ailleurs, le cadavre est à peine froid que les mouches à m... de ce milieu délétère sont déjà dessus (https://www.mediapart.fr/journal/france/280117/francois-fillon-beneficie-de-fonds-publics-detournes-au-senat?onglet=full). Qu'on l'apprécie ou pas, Fillon était un des rares prétendants crédibles pour cette élection présidentielle. Je pense qu'il est politiquement mort avec cette attaque d'une rare violence. Sa probable disparition du jeu ouvre peut être un boulevard à Macron mais également un boulevard à tous les extrémistes imbéciles en lice. Maintenant, l'élection d'une Marine le Pen ou d'un Mélenchon n'est hélas plus à exclure et, quelque soit ses choix politiques, c'est vraiment la dernière choses dont ce pays a besoin. A qui profite et qui est réellement derrière cette affaire est la vraie et unique question. D'aucuns ont parlé de sarkozystes déçus mais je n'y crois guère. J'y vois plutôt la patte d'une gauche, je dis bien d'une gauche, qui, refusant l'échec qui se profile, a manigancé cette sordide opération.
    Je n'ai, personnellement, aucune estime pour la gente politique (encore moins pour les journalopes) totalement coupée de mes valeurs mais je suis cependant conscient qu'il me faut faire avec ce que j'ai sous la main. Le monde n'est pas tel que je le rêve mais tel qu'il est, classe politique comprise. Maxime Tandonnet titre son dernier billet "L'hiver de la politique". Nous sommes désormais entrés dans une période de glaciation dont rien de bien ne peut sortir. Avant "Winter is comming". Maintenant, "Winter is here". L'échéance de mai avait entrouvert une petite fenêtre, le Canard et ceux qui ont monté cette manipulation viennent de la refermer pour notre plus grand malheur (pas de choix de ma part mais le constat qu'il n'y aura désormais plus débat si tant est qu'il y en est ou aurait eu un). Il est désormais plus que probable que je ne voterai pas, refusant d'être le complice d'une telle mascarade. Mon pays, la France, aura donc le sort qu'il mérite.
    Sur l'aspect strictement juridique de l'affaire, voici deux liens dont les propos me paraissent éclairants, en tout cas, plus que l'hystérie cacophonique médiatique et politique. Le premier t'emmènera sur le blog de Gilles Devers, avocat, ouvertement de gauche mais qui sait analyser juridiquement la situation (http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2017/01/28/le-temps-judiciaire-joue-pour-fillon-ah-bon-934329.html). Le second, Régis de Castelnau, se classe plutôt à droite bien que son parcours professionnel soit quelque peu atypique. Son billet est à lire (http://www.vududroit.com/2017/01/penelopegate-on-est-mal-on-est-mal/).

    Bonne soirée malgré la Socialie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ H
      Je ne peux que plussoyer vos propos qui reflètent fort bien mes propres pensées.
      D'avoir si clairement exprimé tout ça.
      Et merci pour les liens. J'y file...

      Supprimer
    2. @H: Porter une estime au Canard??? J ai souvenir d une ITW du patron du Canard qui disait qu il n avait pas grand chose à faire si ce n'est attendre les estafettes du pouvoir en place qui lui amenaient de quoi abreuver sa feuille de chou !
      Pour le reste , nous sommes d accord

      Supprimer
  20. Merci rappelle les procès intentés à Sarkozy, qui jusqu'ici se sont soldés par des choux blancs. Mais on garde les accusations en mémoire. Tous pourris, dit-on. Mais que quelqu'un qui ne s'estime pas pourri se lance donc en politique! Ces gens veulent-ils élire des ascètes fanatiques? Être gouvernés par des Mormons? (Pour lesquels j'ai cependant une certaine sympathie)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GKC: se lancer en politique, j en connais quelques uns, leurs vies est d'une tristesse confondante tant ils ont peur que le moindre écart de conduite ne leur porte préjudice

      Supprimer
  21. Intéressante analyse d'un libéral revendiqué :
    http://h16free.com/2017/01/26/57111-fillon-macron-et-largent-des-autres

    RépondreSupprimer
  22. Nous allons tout droit vers un second tour Macron-Marine.Après toutes les attaques qu'ils ont déjà subies,ils sont à l'abri de nouvelles révélations.

    RépondreSupprimer
  23. Les Français sont des veaux. Le prochain président : Benoît Hamon ? Au secours !

    RépondreSupprimer
  24. Je suis surpris que personne ne se pose la question de savoir d'où est parti le Scud. Le Canard n'est que le diffuseur de boules puantes du petit monde de la politique, ils semblent très bien informés, qui leur a donné les infos ?

    Vu d'ici ça ressemble furieusement à un tir fratricide, émanant -j'évoque une possibilité, pas une certitude- par exemple d'une personne qui n'aurait pas obtenu une investiture et qui en tiendrait rigueur à FF.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vu a la precision du tir, cela pourrait venir de Bercy, et qui etait a Bercy il y a peu ?

      Cette affaire va rendre la victoire de Macron tres probable

      Supprimer
    2. Comme disais un sarkosiste, si ils avaient ete au courrant de la fraude de Fillon, ils l'auraient utilise avant les primaires.

      Supprimer
    3. Géo

      D où vient le tir?

      Et bien,à mon sens,d abord de milieux de Gauche mais derrière tout cela,nous avons une lutte acharnée de clans oligarchiques mondialistes dégénérés.
      Il ne faut surtout pas que l identité chrétienne du pays puisse survivre au plan de destruction entamé,et la marionnette putride Macron,simple pantin choisi par l aile mondialiste la plus dure,les banquiers apatrides criminels de guerre internationaux,qui veulent la mort des nations et l esclavage des peuples,la destruction de toute éthique,de la famille et de la religion chrétienne après avoir détruit le Moyen-Orient,
      ces gens là ne peuvent accepter que la France,pièce centrale de l échiquier européen,puisse avoir à sa tête le moindre symbole de ses racines spirituelles.

      Face à cela,nous avons une ligne plus "modérée" (relativement)où certains membres de bilderberg seraient prêts à plus de mesure en soutenant Fillon,et derrière ces façades,une lutte féroce de réseaux de forces obscures,
      là où Trotski s allie avec Rothschild and co.

      Supprimer
    4. Géo

      Par résonance,on peut prévoir que le même ramassis de crapules va tout tenter pour essayer de faire regretter à monsieur Trump d être entré dans l arène politique.
      Leurs défaites les ont rendus dingos.(bon,ils l étaient déjà auparavant.)

      Supprimer
    5. Géo, épargnez-nous les théories du complot. Bilderberg et autres Illuminati. C'est chez nous et uniquement chez nous que ces dérapages sont rendus possibles. Un assistant parlementaire doit être rétribué par le Parlement, et engagé en CDD par l'élu qui doit rendre un compte précis de ses activités, pièces à l'appui. Membres de la famille strictement interdits.
      Et en finir avec ces réserves parlementaires où ils puisent pour entretenir clientélisme et parasitisme des associations. 90 millions pour l'Assemblée Nationale, et 58 millions pour le Sénat. Pris dans notre poche.

      La fête est finie !

      Supprimer
    6. SD: a propos de la réserve parlementaire, je me suis amusé il y a quelques temps à éplucher les dépenses d une bonne douzaine de députés et à ma grande surprise, non seulement tout est parfaitement détaillé et transparent et les dépenses engagées sont plutôt bien employées

      Supprimer
    7. Géo

      @SD

      Parce que vous croyez toujours que nos politiques sont indépendants?Ils sont sous la coupe de cartels financiers et prennent leurs ordres chez eux.
      Ils ne font rien d important sans leur aval.
      Et quand ils dérangent...

      Supprimer
  25. A mon avis vu le positionement du bonhomme pour sa candidature au poste de vice chancelor, le lynchage est justifie

    RépondreSupprimer
  26. Nous sommes arrivés à un degré tel de déconfiture de la vie publique que, hélas, rien ne m'étonne. Fillon en est un protagoniste puisqu'il mettait en avant sa probité. On rajoute les déçus, les aigris, les charognards de la Droite dans son ensemble, les jaloux avec une perte terrible du sens moral et l'on a cette déferlante publique si malsaine. La politique devient une horreur où, bientôt, il n'y aura plus que des roublards manipulateurs et des cons (excuse -moi du terme) manipulés.
    Une grande partie de la classe politique est pourrie et les Extrêmes se frottent les mains,les roublards macroniens aussi et surtout tous ceux qui veulent la fin de notre Nation au nom de je ne sais quelles sectes, je dirai sataniques.
    Voilà la déconfiture de la France où les élites sont toutes coupables et le Peuple dépossédé de tout. "La démocratie est morte" disait E.Todd. Il n'a pas tout à fait tort.
    On va vers des années difficiles mais, malgré tout, je veux croire au bon sens légendaire et au courage des Français. Il n'y a pas que des veaux, ni des moutons. Il y a le coq qui relève la tête pour ne pas sentir le fumier sur lequel il est juché.
    Bonsoir Corto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idel: une grande partie de la classe politique est pourrie, dis-tu; je ne sais pas, je n aime pas trop cette facilité du tous pourris, j en connais qui sont très bien, le pb c'est que dès que l un deux est pris ds les filets de la justice, à tort ou à raison, la loupe médiatique donne une taille démesurée à l'affaire.
      Ce qui lui manque, hélas, à cette classe politique c'est qu elle manque désespéremment de grandes figures.
      On va vers des années difficiles, par contre, là dessus je n ai aucun doute

      Supprimer
    2. Et à votre avis, puisque nous sommes dans l'année du coq, quel serait le meilleur coq ? Je me demande si nous ne devrions pas regarder leur année de naissance et voter en conséquence..

      Supprimer
  27. Il n'y a pas si longtemps il y en a une qui a promis de "pourrir" la campagne de Fillon.
    Alors je ne sais pas si c'en est la concrétisation, en tout cas pour pourrir la situation c'est de première...

    RépondreSupprimer
  28. Les carottes me paraissent un peu carbonisées, nous aurons le choix entre Macron et MLP, autant dire que j'irai à la pêche à la ligne, et nous perdrons encore cinq ans.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas sur, les Francais ont une memoire de poisson rouges, les elections ne sont que dans 4 mois et n'attendent pas beaucoup d'honnetete de la par de leur politiciens.

      Si Bayrou se lance et pique des voix a Macron, il a encore une chance.

      Supprimer
    2. Le Naain & Lowcarber: oui, ce n'est pas sur, rien n est joué et il reste 3 mois pendnt lesquels il peut se passer tellement de choses. Qui il y a 8 jours aurait pu douter de Fillon ?
      Macron vs MLP... là je serais bien embété: la pêche, le vote blanc ou MLP histoire de voir ?

      Supprimer
    3. Géo

      A mon sens Fillon a toujours sa chance et peut être président.
      C est une belle occasion pour lui de montrer et se prouver ce qu il vaut,
      maintenant si à la moindre opposition sérieuse il bat en retraite,doute,s amollit,hésite...
      alors qu il devrait voir ce qui se passe comme une magnifique occasion d imposer du charisme.
      D ailleurs,les membres de l actuel gouvernement sont payés à rien foutre ou à nuire.
      Il aurait de belles choses à sortir sur les uns et les autres.

      Supprimer
  29. Que l'emploi ait été fictif ou pas (à cet égard, les multiples interviews dans lesquelles Pénélope F se présente comme femme au foyer n'aident pas...), Fillon est mort politiquement. Quand bien même serait-il élu qu'il n'aurait plus la légitimité pour appliquer son programme basé sur la rigueur, les salaires de sa femme lui seront toujours renvoyés dans les dents. Il faut que les LR se trouvent vite un autre candidat. On est dans un beau merdier : si le prochain président n'est pas LR, il n'aura aucune majorité à l'Assemblée nationale, et ce sera encore 5 ans de perdus. Ou alors MLP gouvernant par référendums ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Umadrab: Fillon mort politiquement ? tout dépendra des résultats de l enquête et même s il était condamné... on en a vu d autres, condamnés ou pas, revenir de loin alors que tout le monde les avait enterré

      Supprimer
    2. Juppé le retour, Sarko le retour ? Juppé, trop vieux pour moi. Sarko, les français se déchaineront encore plus que sur Fillon. La gauche, aux abois, attaque de toutes parts. Oui, ce sera encore 5 ans avec un président non désiré. Par exemple Hamon dont tout le monde se moquait bien. Moi, je ne veux pas de Macron..

      Supprimer
  30. Fichtre ! Beaucoup de choses dans ton billet. Les HLPSDNH, nous y sommes pleinement. D'ailleurs, il vaut mieux parler maintenant des heures les plus sombres de notre présent. Le rappel des tondues est éloquent à cet égard -bizarrement, regarder d'où vient le tir !

    La présomption d'innocence, la pratique généralisée, nihil novi sub sole. Cela pourrait bien être un bon argument pour mettre un grand coup de balai sur ces méthodes et, tant qu'à faire, quelques-uns de ces postes pléthoriques.

    Mais mit'rand. Ah non, pas lui ! Le citer sur son Béré suicidé de deux balles, c'est vraiment déplacé. En revanche, c'est accablant pour les banderilleros.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Al West: le rappel des tondues vient d un... sarkozyste revanchard !
      le grand coup de balai, tout le bon peuple en rêve, semblerait-il mais je ne vous toujours rien venir sauf à voir MLP l'emporter en mai, ce serait un tel bordel... pas pour me déplaire mais bon, est-ce dont nous avons besoin ?

      La phrase de Mitterrand, faut bien que je cite mes sources, est particulièrement bien appropriée à l'affaire qui nous interesse. C'est mon avis ! :)

      Supprimer
  31. tout a déjà été dit par tes commentateurs, je suis en train d'écouter Larcher sur Europe, les journalopes ont du mal à le maitriser, c'est un vieux routier, ils n'arrivent pas à le déstabiliser , ça fait plaisir à les voir bégayer !

    RépondreSupprimer
  32. AVIS ! Panique à l'Assemblée ces derniers jours, une bonne vingtaine de députés, PS comme LR, ont brusquement changé de " collaborateurs " !

    https://pbs.twimg.com/media/C3VApn4WMAgr5nS.jpg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage pour le programme de Fillon, il semblait le plus prometteur.
      Mais bon, Fillon avait déjà commencé à reculer sous la pression des medias.
      Ca laisse presager qu'il est plus un Sarkozy (grande gueule, petits bras) qu'un Trump (droit dans ses bottes).

      Concernant l'affaire, connaissant NOS politiciens, je suis désolé pour Corto, mais je pense bien que c'etait un emploi fictif, ou au mieux un emploi du genre Bachelot, cad beaucoup de tune pour un travail minime ...

      Cordialement
      A. Meladius

      Supprimer
  33. Corto:splendide billet, le rôle des médias dans la politique moderne est littéralement obscène.
    Sans vouloir participer à ce lynchage,je crois qu'il est neanmoins vain de camper sur un strict problème de légalité.
    Je pense qu'en dépit des affirmations de son épouse (qui tombent plutôt mal...) Fillon l'a bien engagée comme attachée parlementaire,et qu'il trouvera bien quelques notes,documents,prises de rendez vous etc...permettant à un juge de constater qu'il ne s' agit pas d'un emploi fictif.

    Le hic est que,connaissant un peu ce milieu,j'ai croisé maints attaché(e)s qui faisaient le job "à temps super plein" pour un salaire très largement moindre.

    Et que de ce fait, à supposer que la loi ait été scrupuleusement respectée, l'homme qui avait eu le courage de dire tout haut qu'il héritait d'un État en ruine n'en a pas moins profité pour servir sa famille sur les derniers sous de la tirelire.
    Ce n'est donc pas sur un délit,mais sur une image que Fillon se retrouve actuellement vilipendé.
    Je partage ton indignation devant la curée actuellement organisée par ces minables.
    Je comprends néanmoins l'indignation du titulaire d'emploi précaire ou de tout petit boulot qui découvre que ceux qui devraient donner l'exemple ne sont pas aussi vertueux qu'il le faudrait.

    Fillon est coupable.Coupable de naïveté. Je te rejoins:s' il se sort de cette ornière, il a la pointure d'un chef d'État.
    Ceci étant,le schmilblick ne fait que reculer...

    RépondreSupprimer
  34. Géo

    "Hallal,Casher,quand Fillon provoque une nouvelle polémique.la dépêche"(2012)

    "Le Point.Quand Dati demandait à Fillon de s,expliquer sur ses collaborateurs" (après avoir été reprise sur ses dépenses téléphoniques)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      "Les chroniquesdu Net,Rachida Dati ou l ascension de la bien guidée"

      Supprimer
  35. Je suis sûr que si le lynchage ne concernait pas le candidat de ton camp, ça t'en toucherait une sans faire bouger l'autre.
    D'ailleurs, tu ne t'es pas gêné pour participer à celui de Hollande et/ou Valls.
    Mais en fait, tu te trompes, parce que c'est un lynchage du système bien plus que de l'homme. Du système dans son ensemble, de même que toi tu t'en prenais plus à la gauche qu'aux personnes de Hollande ou Valls ou d'autres.

    C'est bien de ça qu'il s'agit.

    Il y a en France un faction qui estime que peu importe qui est élu, c'est le système entier qui est pourri, et qu'il ne sert à rien de voter.
    Je dirais même que l'abstention est le premier parti de France. Encore plus si on sait que beaucoup finissent par voter uniquement par la pression sociale.
    Mais ce qu'on voit ce sont les manifestations de ce premier parti de France (le FN étant le second) qui vient en appui des guéguères internes aux partis (puisque le pénélopegate provient de la gauche).

    RépondreSupprimer
  36. Bravo pour cet article. J'aurais aimé l'écrire moi-même.

    Je hais aussi ce lynchage, je hais ce que la populace fait. Je hais ce que font les journaleux, les Ruquier and CO qui se pourlèchent les babines de bonheur, avec ce morceau de choix sous la main, sans s'occuper de savoir s'ils blessent ou non. Vrai, si on était au XVIII siècle, on dirait à la populace "mangez le si vous voulez". Et, la populace le ferait, trop contente d'avoir quelqu'un sous la main pour se venger de leur vie étriquée. Bon, là, on le mange virtuellement.
    ----------------------------

    Toutes les explications du monde ne justifieront pas que l’on ait pu livrer aux chiens l’honneur d’un homme et finalement sa vie au prix d’un double manquement de ses accusateurs aux lois fondamentales de notre République, celles qui protègent la dignité et la liberté de chacun d’entre nous.
    -------------
    Je n'ai jamais digéré ce qu'on a fait à Bérégovoy, pour moi un des hommes politiques les plus intègres. Etant moi-même d'origine morvandelle, ça m'avait d'autant plus touchée. Probablement pas eu une carapace assez dure, pour se protéger.
    J'espère que Fillon fera cet après-midi un beau discours et qu'il fera mentir ceux qui pensent déjà l'avoir abattu. J'espère qu'il a la couenne assez dure pour supporter ça...J'espère aussi qu'il n'y aura pas un lynchage public, que les "chiens" ne se déchaineront pas sur eux cet après-midi.
    Oui, qui n'a pas fraudé ! hein ! Ah, mais monsieur, on nous dira.."mais, là, c'est l'argent de la république". Comme si frauder en tant que particulier était plus excusable. Bien la première fois que les français s'achètent une vertu.
    J'ai vu qu'une pétition circulait sur "change.org". Il m'est arrivé de signer des pétitions, comme celle pour Jacqueline Sauvage par exemple. Là, franchement, c'est du n'importe quoi. On demande à madame Fillon de rembourser les sommes. Je croyais qu'il y avait prescription ? Dans ce cas, qu'on demande aux autres parlementaires de justifier le "travail " de leurs attachés. C'est vrai que la justice a été très prompt à réagir, plus vite que Zorro. Pourquoi, quand il s'agit de défendre un particulier, la justice est-elle aussi lente ?

    Sûr que si mr Fillon est évincé, ça ouvre une voie (ou des voix) royale pour marine, pour Macron, le gaucher-droitier... pour la gauche tout court, aux abois. Pour Merluche que j'aimais bien, mais qui m'énerve sur ce coup-là. Merluche aboie, parle bien, se dit honnête, mais, bizarrement, dans les urnes, il n'a jamais aucune chance. Les français préféreront un Macron qui mange à tous les râteliers (sans dents), une marine ou voir réclameront le retour du président actuel pour revoter pour lui. Les français, finalement ne sont que des girouettes. Moi-même ! Y'en a marre d'être influencé par les instituts de sondages ou manipulé par les médias...coin, coin...
    ps : qu'on nous donne le nom du "traître, du félon, du délateur", qu'on le cloue sur la place publique, qu'on le lâche (ou la) aux chiens...J'espère qu'un jour, son nom sortira du chapeau d'un canard déchainé..
    Après avoir évincé DSK, qui, en son temps, était aussi dangereux que Fillon, on veut évincer celui qui est aujourd'hui en pole position. On arrête pas de dire "c'est un coup d'un de ses "amis". Pourquoi ne pas y voir un coup de la gauche ? Bizarre, bizarre ! D'ailleurs, pourquoi le président se fait-il aussi discret ? Discret, mais qui dit qu'il n'agit pas dans l'ombre pour ses propres intérêts ! Qui dit qu'il a abandonné tout espoir !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen