mercredi 19 avril 2017

Après ses propos sur Sens Commun, aucun doute, Juppé aurait fait un parfait macronien

Résultat de recherche d'images pour "Juppé ,Macron"

Bon, ça, c'est fait: Par deux fois Nicolas Sarkozy a montré qu'il soutenait " sans état d'âme " Fillon et que toute la famille devait se mobiliser et voter pour lui dimanche; par deux fois Juppé, service minimum, a lui aussi confirmé qu'il soutenait Fillon. Pour le premier, je pense son soutien sincère même si nous ne sommes pas dupes: Ne pas soutenir Fillon, c'était prendre le risque, s'il n'était pas élu, qu'on lui fasse porter une partie de la responsabilité de l'échec; le soutenir, en cas de victoire, il aura été là et pourra toujours se prévaloir d'avoir sa part dans cette victoire.

Pour le second Juppé, je suis plus sceptique. A vrai dire, je n'ai jamais pu le piffer mais bon, on ne choisit pas sa famille, on fait avec. Son soutien n'est que de façade, il n'aime pas Fillon et Fillon ne l'aime pas. Entre deux marques de soutien, voilà le Juppé faire une sortie sur Sens Commun: " Je ne soutiendrais pas un gouvernement dont la ligne serait dictée par Sens commun. C'est simple, je serai dans l'opposition! " et son acolyte Bussereau de renchérir juste après: " L'arrivée de Sens Commun au sein du parti Les Républicains a été une erreur,sa présence dans un Gouvernement serait une faute. " Non mais de quoi je me mêle ?

Mais de quels mauvais germes serait donc porteur Sens Commun pour qu'ils soient tant à vilipender ce mouvement. Pour les gauchistes (média y compris), je peux comprendre, issus de la Manif Pour Tous, les gens de Sens Commun sont de vilains homophobes, réactionnaires, conservateurs, cathos pour une bonne partie et contre l'égalité pour tous. Mais pour les gens de droite et du centre (laïcards et Franc-Maçons non inclus) ? 

Sens Commun ne porte-t-il pas une bonne partie des valeurs de la droite et ne sont-ils pas attachés aux mêmes choses que l'essentiel des gens qui soutiennent Fillon ou qui soutinrent Sarkozy ? Il sont pour la préservation de la famille traditionnelle, ils sont contre la GPA et la PMA et souhaitent, non pas abroger la loi Taubira comme on le prétend, mais pour la réécrire en supprimant le volet adoption. Contrairement, là aussi, à ce que colportent les média, ce n'est pas un mouvement catholique tel que le PCD de Boutin-Poisson mais un mouvement laïc même si en son sein nombreux s'affirment catholiques.  Ils défendent la préservation de notre civilisation, traditions et racines chrétiennes inclues, et l'enseignement hors contrat. Et si on en croit leur charte, ils souhaitent voir l'école " transmettre aux plus jeunes l'amour de la France (enseignement des éléments fédérateurs de l'histoire de France, chant de la Marseillaise, service civique hebdomadaire en seconde, visite régulière de notre patrimoine) ". Cerise sur le gâteau, ils sont pour un durcissement des conditions d'accès à la nationalité française, pour la suppression du droit du sol, pour cesser de considérer Poutine comme un gros méchant loup et pour considérer les Ricains non pas comme des partenaires obligés mais de simple alliés. Quoi de plus proche de nos valeurs ? Ils ont en plus le chic d'être de tendance libérale; libérale soft, s'entend.

Mieux encore, le bureau national Les Républicains, à l'unanimité, les a accepté en son sein en tant que courant politique au même titre que la (défunte) Droite Forte en son temps et la porte-parole de Sens Commun est même entrée au bureau politique du parti.

Bref, selon moi, Sens Commun a toute sa place au sein de LR, ils sont même, de par leur programme, parfaitement en phase avec celui de Fillon (hormis la suppression du droit du sol), un côté séduisant pour tous les gens de droite qui se respectent. Alors Juppé, de quoi se mêle-t-il ? C'est quoi qui le dérange chez Sens Commun ? Simple, Juppé n'est pas de droite - l'a-t-il été un jour ? - et Sens commun, comme Fillon, représente tout ce qu'il déteste: l'Eglise, son histoire, la défense de nos racines chrétiennes, le refus de la diversité à tous crins, la résistance au communautarisme, etc... On ne peut être islamo-compatible et accepter Sens Commun ou... le Fillon de 2017. Hors, de nombreux gestes de Juppé et actions entreprises à Bordeaux vis à vis de la communauté muzz nous démontrent que Juppé est bien islamo-compatible.

Alors, si j'espérais bien, pour cette campagne présidentielle, que Juppé soutienne Fillon - Juppé a ses supporteurs dont Fillon a besoin - il est souhaitable, indispensable même, que dès celle-ci terminée, Fillon, devenu Président, se sépare totalement de Juppé. Faute de quoi, ce dernier n'hésitera pas à le torpiller dès que Fillon entreprendra la moindre réforme qui n'ira pas dans le sens de ce que souhaite le maire de Bordeaux.

Juppé n'a rien de droite, rien de commun avec Fillon et Sens Commun; à l'analyse, finalement, je me dis qu'il aurait fait un parfait macronien. Vous verrez d'ailleurs que si le Macron est élu, ces deux-là ne tarderont pas à se faire des mamours. On parie ?

NB: Ci-dessous, affiche d'un meeting commun Sens Commun / Fillon en septembre dernier pour les primaires

Folie passagère 3516.
Résultat de recherche d'images pour "Fillon Sens Commun"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

77 commentaires:

  1. Juppé ressemble par bien des points à Bayrou, ils n'ont pas de colonne vertébrale, peu de convictions, flottent au gré des marées. Il font partie de ce qu'on appelait sous la Révolution le Marais.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: je ne sais pas trop a quoi correspond le Marias que tu évoques mais j ai une certitude, Juppé dans le camp de Fillon est à terme un poison. Quant à Bayrou qui a rejoint Macron, n'est-ce pas Juppé qui lui a donné un coup de main pour prendre Pau ?

      Supprimer
  2. Ne pas oublier la rancune comme moteur de l'attitude de Juppé à l'égard de Sens Commun.
    Si Juppé s'est fait laminer à la primaire, et non simplement battre, c'est aussi en grande partie grâce à la mobilisation de Sens Commun.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens j'avais oublié de signé.

      HS et pour ce que ça vaut comme observation instantanée : quatre ou cinq personnes "tractaient" pour Méchancon à l'entrée de la station RER / Métro Bibliothèqe F Miterrand : moins d'une personne sur 10 (voire 20) prenait le tract, et en bas de l'escalator, alors que les "tracteurs" étaient en haut, était jonchés de tracts froissés.

      Popeye

      Supprimer
    2. Popeye: Juppé a non seulement raté superbement la primaire mais il est en plus revanchard, Sens Commun qui finalement est très proche de Fillon a voté pour ce dernier. Juppé, soutien de Fillon, on fait difficilement pire

      Supprimer
    3. @ Popeye et Corto
      +1 encore.

      Supprimer
  3. Si Fillon se met à écarter les juppéistes, il va être aussi paralysé que Hollande avec ses "frondeurs".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ane Homyne: que nenni, les frondeurs sont à 7 % dans les sondages. Fillon peut très bien se passer des juppéistes qui finalement ne pèsent plus grand chose.

      Supprimer
    2. Fillon a des couilles.. tous les autres sont de maigres profiteurs d'un système voulant imposer à la France une vision ou la médiocrité restera à la manière de celle que l'on vit depuis 30 ans en France car un peuple conditionné est malléable à merci. Sens commun représente un danger pour cette oligarchie car il résiste à cette bienpensance. un peu de valeurs morales dans le système politique français ne peut faire que du bien après ce que l'on vient de subir avec le Canard et la justice aux ordres!
      Si Juppé ne comprend pas cela c'est qu'il a grandement besoin de se retirer.

      Ane Honyme... ceux qui paralysent le pays en ce moment sont d'une autre nature.
      Ce n'est pas Fillon qui écarte les Juppéistes c'est plutôt l'inverse. Marrant comme on peut arranger la sauce et comme l'impact n'est pas le même. Attention de rester honnête dans l'analyse. Les manipulations se font ainsi..c'est facile mais pas très courageux!

      Supprimer
  4. Ces attaques contre Fillon à travers Sens commun sont ridicules quand elles viennent de la droite et, pour la plupart, mensongères quand elles viennent de la gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: de la gauche, rien de surprenant, de la droite quand celle-ci s appelle Juppé, cela revient au même.

      Supprimer
    2. Et Bayrou qui, hier, attaquait la droite et son "ami de toujours", Alain Juppé ! Mais quels guignols !

      Supprimer
  5. Tout est bon pour dézinguer Fillon. C'est un type horriblement dangereux voyons Corto... il est pire que Hollande, Valls et Caseneuve pourtant jamais inquiétés (alors qu'ils ont du sang sur les mains) : Il est catholique et donc représente les valeurs fondamentales de notre France, celles qui ont fait, en partie, notre histoire. Bien loin des intérêts mondialistes de nos financiers.Voyons la France forte et libre que propose Fillon c'est pas bon pour eux! et tous ceux qui se refèrent à notre histoire en particulier sur le plan religieux sont sataniques!
    Par contre Macron qui parle de Mohamed Saou.. cela ne gêne personne.. Ses propos sur le colonialisme par contre: http://www.valeursactuelles.com/politique/colonisation-la-plainte-contre-emmanuel-macron-avance-81178

    RépondreSupprimer
  6. Que faisons nous avec des ventre-mous de ce calibre?
    Il y aurait tout ce qu'il faut entre la vraie droite de droite
    et les gens qui votent FN afin d'éviter les Juppé-Bussereau and co.
    pour constituer une force politique majoritaire!
    Au lieu de ça on tombe dans le piège tendu par la Gauche et en plus
    on persiste!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. +1
      En Fwanss, on adore se tromper et foncer dans le mur.
      Fonçons donc une fois de plus, sans doute la dernière.

      Supprimer
    2. C'est Sens Commun qui a assuré le succès de fillon à la primaire
      C'est Sens commun qui, en trois jours, a organisé avec brio le triomphe du Trocadéro et sauvé fillon de la noyade
      Et, comme d'habitude avec les LR, ils ont été lachés, trahis au profit de l'UDI
      laché Xavier Lemoine
      lachée Anne LORNE au profit d'un traitre de l'UDI
      lachés pour les législatives un grand nombre de candidats de droite
      triomphent les apparu, NKM la socialo, jego, lagarde, le francmac baroin
      élu fillon s'empressera de bombarder la SYRIE comme il l'a fait avec sarko et BHL en LIBYE
      les LR TRAHISSENT TOUJOURS DEPUIS 20 ANS : c'est inscrit dans leurs gènes, et vous voulez ENCORE voter pour eux ? en ce qui concerne l'UNION DES DROITES que nous attendons tant, vous repasserez encore cette fois-ci !

      Supprimer
    3. Nouratin: c'est bien ce que je sous entend: virons tous ces ventres mous, Juppé en premier !
      Préconiserais-tu une alliance avec le FN ?
      Amitiés.

      La Mouette: ton avis ne compte pas ici, tu n es pas objective :)

      Supprimer
    4. Merci CORTO, de publier ma réponse précédente : j'y ajoute ceci : les traitres de l'UDI, en outre, ne sont pas désintéressés, car ""Pour chaque député élu, son parti recevra de l’État 42 228,35 euros par an pendant les 5 ans de la mandature." bien joué l'UDI !

      Supprimer
    5. Ah bon ! C'est nouveau ça.
      Et toi , tu l'es, objectif ?
      Tu es comme tous les politiciens. Seuls les gens d'accord avec toi sont objectifs.
      Finalement, tu es marrant,Corto.
      Cela dit en toute amitié subjective ^^

      Supprimer
    6. "La Mouette: ton avis ne compte pas ici, tu n es pas objective :)"

      ... alors celle-là, c'est la meilleure de l'année ! COLLECTOR ! Comme elle le dit elle-même, la mouette... en matière d'objectivité, le taulier de ce blog sait vraiment de quoi il parle !

      Euh... La paille et la poutre, l'hôpital qui se fout de la charité qui, de son côté et bien ordonnée, est censée commencer par soi-même, la montée au cocotier qu'il faut pratiquer les fesses propres, les conseilleurs qui sont très loin d'être les payeurs, etc... ça te dit quelque chose, mon grand ? Parce qu'en matière politique, Corto et "objectivité", ça s'appelle un oxymore, et version XXL !

      Le Corto devrait vraiment tourner sa plume virtuelle dans l'encrier avant d'écrire de telles énormités !

      Besos hilares

      Supprimer
    7. @Marc et La Mouette: il va falloir que je trouve une manière autre que les :) pour souligner une touche d'humour

      Supprimer
    8. J'avoue que j'avais zappé ton :).
      Tu ne l'as pas ajouté après coup, par zazard ?
      :-)

      Supprimer
  7. Mais qui est responsable de la déchristianisation ( relative, mais importante) de la France et même d'une grande partie de l' Europe, sinon les chrétiens ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gisèle, possible mais c'est un peu court

      Supprimer
    2. La pression de plus en plus importante de l'islam et les coups permanent d'un pouvoir socialiste haineux toujours apte à casser du curé n'ont pas joué de rôle bien sur !

      De toute façon un peu de Sens commun manque au pays si je puis dire. Je ne suis pas croyant mais en terre française que le christianisme reprenne un peu plus de place ne fera pas de mal à la nation! car une nation c'est un équilibre entre des sensibilités différentes et depuis quelques années l'équilibre spirituel français se résume à une pensée socialisante intolérante et à un islam qui se radicalise pour prendre le pouvoir justement peut être parce que l'on ne croit plus assez !

      Supprimer
    3. @ PhilZ
      Si je peux me permettre, je dirais tout simplement que notre pays manque cruellement de simple bon sens.
      Que ce soit au niveau de ce qui nous sert de gouvernants, ou au niveau de certains de nos compatriotes, moutons dociles et toujours prêts à avaler sans méfiance la bouillie pré-digérée et empoisonnée, savamment concoctée par nos remarquables journalopes au service de Voldemor & Fils...

      Supprimer
  8. Pourtant Juppé en 95 avait, me semble-t-il, un peu plus de convictions. N'oublions pas qu'il fut assez courageux pour lancer une réforme des retraites qui projetait de supprimer tous les régimes spéciaux. Après plusieurs semaines de désordre, face à la gauche égalitariste qui ne tenait pas à voir ses privilèges disparaître (hé oui, c'est ça la gauche, le paradoxe permanent!), il a jeté l'éponge. Probable que depuis cette date et ses démêlés judiciaires, il ait préféré jouer la facilité et le confort avec la démagogie pour alliée.
    Il est désormais homme du passé, ce qu'il dit aujourd'hui...

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Page: un homme du passé , en effet, c'est ce qu il dit mais le croit-il vraiment ? Jen doute.

      Supprimer
  9. Ce faux-cul ne représente que lui-même, rien de plus qu’un mauvais perdant.

    5 ans de Macronhollanditude nous pendent au nez par la faute des acabits dans son genre.
    Sachons dire 5 ans ça suffit, 5 de plus, non merci !
    Fillon, même s’il n’est pas le candidat rêvé, mérite d’être soutenu à fond car il est notre seul et unique recours.

    Tirons la chasse dés le 1er tour, en votant massivement pour François Fillon.

    Amitiés du Sud.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lou Sétori: je crois en effet quil ne représente plus que lui même et qu il ne doit pas lui rester beaucoup de compagnons si ce n'est dans sa bonne ville de BDX. C'est à cause de gens comme lui, sans colonne vertébrale, islamocompatible et finalement au ventre bien mou que des gens comme Macron ont pu émerger puisque qu ils ont permis par leur mollesse d une part au Fn de monter et d'autre part de ne plus être " de droite ".
      Tirons la chasse effectivement, dès le 1er tour sur la Macrohollandie mais sur tous ceux qui ces derniers temps ont fait le choix de ne plus etre de droite.
      Amitiés du nord !

      Supprimer
  10. Annie
    Sens commun : pour moi des gens qui ont décidé d'affirmer leurs convictions.
    Hors sujet : dans Valeurs Actuelles, un article assez croquignolet sur hollande et royal députés et attachés parlementaires.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annie: j ai vu cet article mais tu peux en être sûre, ce sera totalement ignoré !

      Supprimer
  11. Ces confirmations de soutien et de rassemblement dérangent les adversaires et les journaleux dépités. Ce soir, sur les quatre invités d'O.Truchot (BFM) seul le journaliste du Figaro estimait que les démarches de N.Sarkozy et d'A.Juppé auraient un impact positif sur l'électorat de droite et du centre-droit, tenté par le vote Macron. Les autres ne tarissaient pas de critiques, mettant en évidence, les aspects négatifs, à savoir : une union de façade, trop tardive (trop tardive il est vrai !) le peu d'enthousiasme de Juppé, la poignée de mains très tiède échangée avec F. Fillon, les arrières pensées de N. Sarkozy...Des sous-entendus fielleux, sur les valeurs que tu évoques, partagées avec les cathos de Sens Commun.
    J'en déduis que les journaleux, redoutent l'appel à la raison et à la loyauté envers la famille politique de droite et le retour au bercail des électeurs "égarés".
    Croisons les doigts!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. va falloir que je me relise : "les arrière-pensées"

      Supprimer
    2. Mira Destra: j ai vu cela aussi même si j ai bcp de mal à supporter BFM. cette campagne est pleine de surprises, et à mon avis, c'est pas fini, vivement dimanche soir: doigts croisés bien sûr !

      Supprimer
  12. Je suis complètement d'accord avec ce billet.
    J'ajouterais que c'est le grand malheur de la droite française et de ses électeurs, depuis Chirac au moins, de ne plus pouvoir se reconnaître dans un candidat authentique : tous semblent avoir été envoûtés par la gauche.
    Denis Tillinac dans VA (mais je ne retrouve pas son billet) a parfaitement décrit ça il y a quelques semaines.

    RépondreSupprimer
  13. Il faut y croire jusqu'au bout. J'ai écouté un peu Fillon ce soir (pas tout car j'étais pris). Non mais franchement il a ce qu'il faut pour être un bon président!

    Au moment de voter il ne faut pas réagir de façon primaire comme on veut nous inciter à le faire mais de façon raisonnée.
    Le meilleur programme et le gars qui a le plus d'expérience, la dimension d'homme d'état par son calme et cette volonté évidente à travailler pour une France et pour tous les français et non pour quelques puissants, c'est bien Fillon!

    Tout le reste n'a pas d'importance. L'histoire ne retiendra rien de ces messes mais elle jugera de nos choix bons ou mauvais. Après 5 ans calamiteux qui resteront comme une faiblesse française, nous pouvons avoir le meilleur et ni Macron, ni MLP, ni les autres ne présentent cette ambition. Ils sont trop dans le moment et pas assez dans l'avenir et se projeter loin pour un politique fait sa force!

    Fillon est le meilleur choix avec ou sans sens commun car il est au plus proche des idées qui ont fait notre grandeur!
    Sans ces affaires (tellement énormes qu'elles ne peuvent qu'avoir été téléguidées) Fillon par son programme aurait eu une bien plus forte adhésion. Que voulons nous.. chipoter pour quelques cravates ( comme font tant d'élus ne soyons pas hypocrites) ou avoir envie d'une France forte, dynamique, maitre de son destin, rayonnant dans le monde et restant tout aussi humaine.
    franchement...


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Philz: c'est clair que Fillona tout ce qu il faut pour assurer le job. je crois quand même que les électeurs, dans les urnes seront bien plus raisonnables que ce que prédisent les sondages diffusées sur les grandes chaînes .
      A fond avec Fillon donc toujours en tête du Filteris ce matin mais par contre une grosse surprise: Melenchon passse en deuxième derrière Fillon et devant, dans l'ordre, MLP puis Macron

      Supprimer
    2. Ce 'est pas une surprise: Mélenchon est, depuis six semaines, dans une dynamique d'ascension assez étonnante; cela prouverait simplement qu'elle se poursuit.

      Mais je suis sceptique sur Filteris; les sondages montrent, au contraire, depuis deux jours, que plus rien ne bouge (Macron reste en tête avec 23%, Marine Le Pen est toujours à 22% des intentions de vote, François Fillon à 20% et Jean-Luc Mélenchon à 19%, de même que Benoît Hamon à 8%), et, au contraire, que la sûreté de vote des électeurs de chaque candidat se renforce.

      Mais les écarts sont si faibles que tout reste possible.

      Supprimer
  14. Le sens commun est l'ensemble des connaissances et des croyances partagées par une communauté et jugées prudentes, logiques ou valides. Il s'agit de la capacité naturelle de juger les évènements de façon raisonnable.
    S'il y en avait un peu plus dans ce pays ce serait un petit peu moins le bordel...

    Marre de ces cons...

    RépondreSupprimer
  15. le programme de Fillon ce n'est pas sens commun c'est le bon sens permanent.
    Réponse de F. Fillon pour Sens commun hier dans l'interview:
    https://www.youtube.com/watch?v=Ij0NTakdFH0

    RépondreSupprimer
  16. J'ai entendu à Europe 1 ce matin, mon cher Corto, que jamais les Etats-Unis et l'Angleterre se sont autant intéressés à la présidentielle française. Il paraît que leurs journaux en font des tonnes là-dessus, et qu'ils vont envoyer des escouades de journalistes pour suivre l'événement ! Et pourquoi ce nouvel intérêt pour ce qui se passe chez nous ? Tout simplement, à ce que disait le journaliste britannique ce matin, parce qu'après le Brexit et l'élection de Trump, la France est le dernier rempart contre l'explosion de l'UE et de l'euro, donc du monde tel que nous le connaissons, c'est-à-dire une EU sous domination américaine. Leur candidat est évidemment Macron ! Leur bêtes noires : Le Pen et Mélenchon !
    Dans un second tour qui opposerait Le Pen à Macron, et où Macron serait élu, nous ne serions plus en régime démocratique puisqu'on nous imposerait une UE renforcée toujours plus dépendante des traités internationaux imposés par les Etats-Unis alors que le peuple français n'a jamais autant prouvé qu'il abominait ce que cette UE est devenue.
    Dans un second tour qui opposerait Marine Le Pen à Fillon, Fillon serait élu, et ce sera cinq ans supplémentaires, à ajouter aux dix ans que nous venons de vivre, sans maîtrise ni de notre identité, ni de notre économie, ni de nos frontières, puisque nous resterions inféodés à l'UE.

    A mois que...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne: ah mais qu ils regardent cela de près et pour les raisons que vous invoquez. A priori, la majorité des Français ne veulent pas sortir de l'UE et de l euro et comme je ne crois pas un instant à la victoire de la Méluche ou de MLP... J ai bon espoir que Fillon passe :)

      Supprimer
    2. Les journaux étrangers lesquels ceux qui comme chez nous sont à la botte de la finance. MLP et Melenchon ne pourraient rien faire.. il bloqueraient plus le pays que l'Europe.
      Le choix le plus responsable et de loin c'est Fillon car lui ne veut pas quitter l'Europe et est bien moins attaché aux puissances médiatiques et financières que Macron

      Supprimer
  17. Sans doute hors sujet en plagiant Brigitte Bardot mais qui me correspond :
    J’ai été élevée dans l’honneur, le patriotisme, l’amour et le respect de mon pays. Quand je vois ce qu’il est devenu, je suis assez désespérée.
    Quand je constate ce qu’ils ont fait d’un pays dont la richesse intellectuelle, la qualité du langage, de l’écriture, la primauté en matière d’architecture, de mode, d’élégance, de patrimoine rayonnaient dans le monde entier, ça me déprime.
    Je ne peux plus les voir, les islamistes. Que pratiquement partout en France on voie des burqas, c’est inadmissible. Qu’ils se conduisent comme ils veulent dans leur pays d’origine, mais qu’ils ne nous imposent pas des coutumes, des pratiques, des discriminations d’un autre âge : la France, ce n’est pas ça.
    Marine Le Pen, je l’aime beaucoup et depuis longtemps ; mais aussi François Fillon. Je trouve que c’est un type bien ; j’ai été horrifiée par ce lynchage judiciaire et médiatique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: moi aussi ce qu est devenu ce pays m'afflige mais je garde la tête froide. MLP j aime bien aussi et si elle n'avait pas ce discours démago sur l'immigration (on peut traiter de l immigration de manière raisonnée ) et cette lubie de vouloir sortir de l'euro, je me laisserai bien tenter. je fais confiance à Fillon !

      Supprimer
    2. MLP se trompe sur un point .
      Au lieu de demander une régulation de l'immigration légale, elle devrait demander son interdiction pure et simple.
      De cette façon, puisqu'il paraît qu'il est devenu impossible de garder nos frontières, il ne nous resterait que les millions d'illégaux...
      Ceux dont le MEDEF a besoin, dit-il.
      Elle est pas bonne mon idée ?
      Car pour le moment, on a les deux qui s'additionnent...
      Tu devrais souffler ça à Fillon ^^

      Supprimer
    3. @ lamouettejoviale: Interdiction de l'immigration.. C'est une folie... Nous avons besoin de gens investissant leur savoir et leur énergie.
      Il y a différents types d'immigrations et au lieu de réagir de façon primaire ce que beaucoup de français font, il faut réfléchir :Supprimez l'immigration purement sociale pour profiter du système oui. 100% d'accord avec toi. dans ce cas l'immigration est un boulet! et le socialisme a su en mettre des boulets de ce type en 30 ans
      Pour le reste l'immigration choisie est bien plus intelligente et responsable!
      Mon fils travaille en Allemagne. Il est bien mieux payé dans un environnement de performance plus important. Si il avait trouvé le même poste en France il serait resté. L'immigration est une chance pour l'Allemagne et pas pour nous dans ce cas car son savoir et ses compétences techniques reconnues aident l'industrie allemande (on est venu le chercher!).Tu peux peut être imaginer cela pour un ingénieur étranger par exemple.
      Dans ce cas l'immigration est une chance

      Supprimer
  18. Juppé continue de soutenir Fillon, certes il a quelques distances avec Sens Commun, mais cela n'a pas altéré son soutien, n'en déplaise aux médias.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GuyB: certes, le soutien est là c'est pour après que je crains que Juppé n'emmerde Fillon à la moindre occasion dès que des sujets sociétaux, par ex, seront abordés parce que là, entre eux deux, c'est grand écart

      Supprimer
  19. Farid Fillon a déjà prouvé son pouvoir de nuisance pendant cinq ans, mais ils en redemandent.
    Il fait partie depuis toujours de cette oligarchie corrompue et avide qui ment, vole, gave sa tribu et pille tranquillement la France depuis trente ans, mais ils en redemandent.
    Aux affaires, il a travaillé exclusivement pour les intérêts américains, israéliens et allemands, contre ceux des français, a pratiqué quotidiennement la haute trahison (heureusement supprimée du code pénal sous son ministère, prudence oblige), mais ils en redemandent.
    Il a fait tuer des milliers de civils en Lybie, armé Daech aux frais des contribuables, il a du sang sur les deux mains, mais ils en redemandent.
    Il y en a même qui croient à ses mensonges, qui croient qu'il veut sincèrement redresser le pays, je l'ai lu ici même.
    Il a déjà touché de dodues enveloppes de billets verts comme paiement de ses trahisons passées : un risque pareil, ça se monnaye, mais c'est le grand chef qui accapare le plus gros du magot, il ne laisse que des miettes aux sous-fifres.
    Et ses électeurs vont maintenant lui donner accès à la grosse valise et aux rétro-commissions sur les ventes d'armement aux monarchies du golfe, pour ajouter trois zéros à ses petits cadeaux.
    Et ses électeurs lui pardonneront tout, deviendront subitement amnésiques, car il fait partie du camp du bien, et que l'alternative serait le haineux FN ou les affreux patriotes.
    C'est normal, tout le monde ne peut pas résister à quarante ans de lavage de cerveau médiatique continu.
    Le suicide des français en tant que peuple est en cours, les lobbies mondialistes ont pratiquement gagné.
    Personne ne peut plus sauver les français contre leur volonté et j'augure qu'ils vont simplement disparaître plus ou moins rapidement.

    Jean Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jean Claude: Tout ce qui est excessif (et non réfléchi ) est insignifiant.

      Supprimer
    2. Tout à fait conforme, Jean-Luc

      Supprimer
    3. Fillon a eu à gérer une crise en 2008 bien plus sévère que tout ce que l'on avait eu jusque la... Les banques étaient au bord du gouffre
      Il a géré avec courage le problème des retraites ,loi importante pour que nos enfants aient un jour une retraite.
      Dans tout ce que tu dis tu ne parles pas de son projet d'avenir.. et ce projet comporte bien des idées utilisées ailleurs eyt qui marchent... pour quoi ne pas tenter justement de faire cela.. car moi ce que je vois c'est qu'en 30 ans de pensée socialistes folles ( Lois sociales couteuses et irresponsables; 35h) c'est bien la gauche qui a fout le bordel en France
      Quant aux lobbies mondialistes excises moi mais Macron est un candidat à la vraie solde de ces lobbies. Tout son parcours d'ailleurs est autour de la finance:
      2coute ceci: https://www.youtube.com/watch?v=MgQpwsLAveY

      c'est édifiant!!

      Au lieu de montrer la lune regardes le caniveau!

      Supprimer
    4. Le trait est certes caricatural, à dessein, mais réaliste.
      Grand merci pour ta publication.
      Jean Claude

      Supprimer
    5. Et alors… !
      Jean-Claude, doux rêveur, que proposes-tu ?
      Une réponse aussi détaillée que ta diatribe contre François Fillon serait intéressante et permettrait peut-être de faire avancer la discussion.

      Quant à moi, je déteste le blablabla et je te dis tout simplement que si tu veux éviter 5 ans de macrohollanditude de plus, il faut dés dimanche voter pour François Fillon.
      Certes, il n’est pas le candidat rêvé, j’en conviens, mais il mérite d’être soutenu à fond car il est notre seul et unique recours pour nous éviter 5 ans de plus de socialisme.
      Votons massivement, dés le 1er tour, pour François Fillon, notre seul et unique recours, épargnons notre pays de l’ignoble étron.

      Supprimer
    6. Ton refus d'envisager un autre choix que voter LR ou PS est assez amusant.
      Mais quand tu dis "Votons massivement, dés le 1er tour, pour François Fillon, notre seul et unique recours", tu en fais trop, ça pourrait passer pour un slogan rabâché.
      Pour ma part, je n'hésite plus, depuis longtemps déjà, à faire le saut : je vote Marine et je soutiens le FN patriote, après mûre et longue réflexion.
      Je n'ai pas la télévision et je lis beaucoup, c'est peut-être pour ça ?
      Bon courage quand même, il va vous en falloir...
      Jean Claude

      Supprimer
    7. Jean-Claude, voilà qui est plus clair, tu votes pour Marine. C’est ton choix et je le respecte.
      Il est vrai que ma phrase peut passer pour un slogan rabâché, mais tu n’y vas pas avec le dos de la cuillère toi non plus !
      L’élection va se jouer dimanche, dés le 1er tour, c’est certain. C’est surtout sur ce point que je voulais insister.
      Si à force de faire des sauts il advenait que le poulain successeur de hollande soit élu le 07 mai, nous subirions ensemble la macrohollandie pendant 5 longues années.

      Dans cette triste option, du courage, il faudra que nous en ayons tous car nous serons hélas sur le même bateau.

      Cordialement

      Supprimer
  20. On peut reprocher à Juppé tout ce qui est développé dans le présent billet, auquel j'adhère 100% mais on peut, au moins, lui reconnaître un minimum d'honnêteté, de loyauté, que beaucoup d'autres n'ont pas. Je parle de ceux du PS ou de droite qui ont lâché leur famille politique en rejoignant Macron, usant (abusant) du minable prétexte : barrer la route du second tour au FN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mira Destra: c'est effectivement une des rares choses qu on ne peut pas lui reprocher

      Supprimer
  21. Les convictions de Juppé étant aussi fermes que la Vache qui Rit son message/avertissement doit s interpréter en :
    Garde des places pour mes copains au lieu de les filer a ceux qui soutiennent ton programme.

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Droopyx: Pour ce qui est de la Lutte des Places, Juppé est sans doute aussi bon que Besancenot, Melenchon ou Bayrou :)

      Supprimer
  22. "Juppé n'a rien de droite, rien de commun avec Fillon et Sens Commun ; à l'analyse, finalement, je me dis qu'il aurait fait un parfait macronien. Vous verrez d'ailleurs que si le Macron est élu, ces deux-là ne tarderont pas à se faire des mamours. On parie ?"

    Désolée Corto, je ne peux pas parier avec vous : nous ferions le même pronostic ! :)

    Grand bravo pour l'ensemble de ce nouveau et excellent billet. Je plussoie tout.
    Et, cerise sur le gâteau, moi aussi, je suis plus que favorable à la suppression pure et simple du droit du sol.
    Dans le contexte que nous subissons, ce n'est vraiment plus tolérable.

    RépondreSupprimer
  23. Corto: vous devriez lire sur le Figaro l'article de Macé-Scaron, qui sème la panique dans l'hebdo Marianne :

    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/04/20/31001-20170420ARTFIG00099-joseph-mace-scaron-j-ai-participe-a-l-ecriture-des-discours-de-fillon-et-j-en-suis-fier.php

    Macé-Scaron reste tout à fait hostile à Sens Commun (et pour cause : il a contracté un mariage homosexuel !) : mais vous ignorez qu'un candidat à la présidentielle doit rassembler des gens qui ne sont pas d'accord sur tout ? (d'ailleurs, Macé-Scaron n'a jamais dit qu'il voterait Fillon !) Et que, même dans un parti politique (et, à ma connaissance, Macé-Scaron n'est pas membre de l' UMP) peuvent coexister, par exemple, des gens qui soutiennent la politique de Hollande et des gens qui, comme Hamon, présentent des motions de censure pour tenter de renverser le gouvernement qui mène la politique de Hollande ?

    Des gens comme Renaud Dély, Aude Lancelin, Jacques Julliard, n'ont-ils as fait des "allers-retours" entre Marianne et l' Obs, entre un hebdo plutôt hostile à l' UE et un hebdo plutôt favorable à l' UE ?

    Ce communiqué des rédacteurs de Marianne témoigne, à mon avis, d'une "pensée unique " inquiétante:

    https://www.marianne.net/debattons/editos/la-societe-des-redacteurs-de-marianne-reagit-l-affaire-mace-scaron

    Et lisez aussi -toujours dans le même Figaro- l'article de Chevènement qui, à quatre jours du premier tour, avoue ignorer encore pour qui voter; il passe en revue les quatre principaux candidats, et écrit, à propos de Fillon :

    "Quant à François Fillon, il admet que c'est celui qui «est le mieux construit en politique étrangère». «C'est lui qui a vu le plus justement les marges dont la France peut disposer», assure l'ancien ministre de la Défense. Mais la politique économique qu'il propose... «Il veut faire comme Hollande mais en deux fois plus fort, c'est à dire opérer un transfert vers les entreprises». «Avec Hollande, ça n'a pas si bien marché que ça. Qu'est-ce que garantit qu'avec Fillon ça marcherait mieux?», s'interroge-t-il. Enfin, «sa définition de l'ennemi n'est pas bonne. Car l'ennemi, ce n'est pas l'islam, c'est le terrorisme islamiste et le salafisme qui est son terreau culturel». Quand il apprend que son nom est cité par l'ancien premier ministre, il s'en étonne. «Ah bon? C'est une méprise!» François Fillon cite autant qu'il le peut une interview récente du souverainiste à L'Express dans laquelle il a dénoncé «l'étroit concubinage de la justice et des médias». «Je me suis placé sur un plan strictement déontologique. On ne peut pas disqualifier le candidat d'une grande famille politique à seulement deux jours de la clôture des candidatures», plaide Chevènement."

    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/19/35003-20170419ARTFIG00018-presidentielle-les-hesitations-de-jean-pierre-chevenement.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le blabla et le tralala habituel ... pour déstabiliser Fillon comme toujours.. le disque est sérieusement rayé.

      La pensée unique inquiétante est celle qui nous attend si Macron est élu. Voila le vrai danger. Quand on voit comment le PNF s'est attaqué à Fillon alors qu'il n'a même pas levé le petit doigt pour Macron, quand on voit comment la presse a trainé Fillon dans la boue osant passer au dessus de la HAPTVP, l'on devine les jeux d'influence et de conditionnement qui nous attendent.
      Macron et ses puissants soutiens médiatico- politico financiers inqiète bien peu de monde et pourtant le personnage a bien des zônes d'ombre..

      je le répète .. on vous montre la lune mais regardez le caniveau ou vit la pensée déviante et perfide de rats prêts à vous asservir

      Supprimer
  24. entre 2004 et 2009 sarko/fillon ont vendu 589 tonnes d'or des réserves françaises à bas prix, l'or a remonté ensuite !!! Bonne gestion !!!
    Ils ont endetté la FRANCE de plusieurs milliards d'euros. Bonne affaire pour nos enfants !!!
    Juppé a montré un acharnement à bombarder la LIBYE, puis la Syrie, je lui ai personnellement écrit à ce sujet en lui disant qu'il se conduisait "comme un socialiste", il n'a pas daigné répondre. Il a été condamné et jugé inéligible : pour l'honnêteté et la loyauté vous ne connaissez pas mieux que ces 3 là sarko/fillon/juppé ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sarko et Fillon ont eu à vivre une crise financière exceptionnelle en 2008 d'ou cet endettement. Nous étions au bord du gouffre. Ne rien faire à cette époque eut été catastrophique.
      Imagines Hollande à la même place ou n'importe quel autre politique français.. pas sur qu'ils s'en seraient sortis si bien. J'ai rencontré un belge en voyage connaissant bien par son poste cette période et qui m'a dit que Sarko à l'époque avait fait un très bon travail
      Par contre moi je n'oublies pas les 5 années Hollandaises ou tout ce petit monde avait tous les atouts en main et qui n'ont rien fait pour le pays!

      Supprimer
  25. Quand on voit les 100(!!!)sièges de députés que Fillon à accordés à l'UDI(des traîtres pour moi) on ne peut qu'être (très)inquiet, sans compter les NKM et autres Apparu;voilà bien des faits objectifs qui n'augurent rien de bon!
    Jean-luc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et pour ces 96 sièges l'UDI va encaisser environ 20 millions d'euros en 5 ans,
      et fillon fait écrire ses discours par joseph macé-scaron qui tweete que les gens de sens commun sont homophobes : la comédie a assez duré !

      Supprimer
  26. En fait, pour pouvoir bien décider pour qui voter, il faudrait connaître le résultat des élections (et pas simplement les sondages.)
    Pourquoi pas un premier tour pour rien, et le dimanche d'après on vote pour de vrai ?

    RépondreSupprimer
  27. Pour améliorer la qualité et le niveau des campagnes , il faudrait changer la loi électorale pour les présidentielles :

    -un seul tour,
    -mais le vainqueur serait celui qui arriverait second, et non premier (ni troisième ou pire).

    Ainsi, chaque candidat :

    -devrait faire une bonne campagne, pour ne pas risquer de finir troisième ou pire,
    -mais éviter les excès destinés à draguer n'importe qui, qui sont souvent des idioties ( Fillon et son discours pour plaire à Sens Commun , Mélenchon et son alliance bolivarienne, etc.), pour ne pas risquer d'arriver premier.

    RépondreSupprimer
  28. Il y a encore plus intelligent et efficace, mais c'est plus compliqué à comprendre et à réaliser :

    https://sciencetonnante.wordpress.com/2016/10/21/reformons-lelection-presidentielle/#more-8141

    Jean Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une bonne élection il faudrait changer la presse au service d'une seule idéologie...et de la finance

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa