jeudi 13 avril 2017

Que faire contre le Grand Remplacement ?

Résultat de recherche d'images pour "Le grand remplacement"

On s'en souvient, en 1974, Houari Boumediene, un bon pote de François Hollande, avait dit: " Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire." L'année précédente était publié le livre prophétique de Jean Raspail Le Camp des Saints. Quelques années plus tard, il y a peu, c'est au tour d'Erdogan d'encourager la communauté musulmane turque d'Europe à faire plus d'enfants: " 3 enfants c'est insuffisant, faîtes en cinq ! ". Et entre temps, Mohamed est devenu le premier prénom donné à la naissance dans le 9-3 et Houellebecq a écrit Soumission.

Certains parlent du Grand Remplacement, d'autres d'invasion ou de musulmanisation, d'autres encore de colonisation inversée, etc... Qui de sérieux pour en douter ? Il suffit de se promener ailleurs que dans les quartiers protégés et de prendre les transports en commun pour s'en rendre compte, ça crève les yeux de ceux qui n'ont pas d’œillères. Qui de sérieux pour en douter ? En tout cas, pas moi, ayant maintes et maintes fois dénoncé ce phénomène. Combien sont-ils ? On ne le sait pas vraiment: 5 millions, 6, 10 millions de muzz ? En tout cas bien trop ou suffisamment pour que la France d'avant, de mon enfance, de mon adolescence et de mon début de vie d'adulte ne soit plus qu'un lointain souvenir.

Bien une fois que l'on a dit ça, on fait quoi ? On se contente de déblatérer sur le net, entre nous, en famille sur ce grand remplacement ? On se contente de crier " on est chez nous "? On fait quoi ? On vote Le Pen ?

Il serait totalement illusoire de croire que l'élection de MLP pourrait, comme par magie ou parce qu'elle prendrait quelques mesures biens senties anti-immigrationnistes, enrayer le phénomène. La musulmanisation est en marche qu'on le veuille ou non. Réduire l'immigration - ce que je souhaite - ne serait hélas que cautère sur jambe de bois. Pourquoi ? Ne serait-ce parce que le taux de fécondité des populations immigrées, d'origine immigrées et musulmanes est bien supérieur à celui des desouches. Il suffit pour le prouver de se référer aux ouvrages de Michèle Tribalat ou de se renseigner sur la drépanocytose. Les plus pessimistes annoncent qu'en 2025 la moitié des naissances en France ne seront pas d'origine européennes mais africaines !

Entre 5 et 10 millions de personnes de confessions musulmanes aujourd'hui, combien demain ? Dans 5 ans, dans 10 ans, dans 20 ans ? Nul ne le sait mais sans se tromper de beaucoup, miser sur un bon 20 millions d'ici 15 ans ne semble pas débile. 5 à 10 millions de muzz; est-ce pour autant que l'on peut écrire, comme l'a fait une fidèle lectrice de ce blog, que " Si MLP ne passe pas en 2017, c'en est fini pour la France car en 2022 elle sera sous la CHARIA ! ". Même si dans certains quartiers, ça y ressemble déjà sans l'être, la France en 2022 ne sera pas sous le régime de la Charia. N'exagérons pas non plus. On ne coupera pas la main des voleurs, on ne lapidera pas la femme adultère et on ne coupera pas la tête des chrétiens.

Alors que faire contre ce grand remplacement qui nous révolte autant qu'il nous préoccupe ?

On peut bien sûr, si tant est que les islamocollabos le permettent, réduire drastiquement l'immigration illégale, voire légale. On peut bien sûr restreindre voire supprimer le regroupement familial, on peut décider se supprimer le droit du sol, on peut inscrire dans le marbre l'interdiction de la régularisation des étrangers en situation illégale, on peut supprimer l'AME, on peut fermer les frontières, etc... certains le proposent. Cela sera sans doute suffisant pour enrayer un tant soit peu la musulmanisation du pays mais cela sera-t-il suffisant pour stopper le Grand Remplacement ?  J'en doute. J'en doute parce la rémigration à grande échelle que prônent certains comme Renaud Camus est un leurre: On ne virera jamais les 5 à 10 millions de muzz déjà présents de manière tout à fait légale aujourd'hui. On n'expulsera jamais des musulmans de nationalité française. Nous n'avons ni le nombre de catapultes nécessaire, ni la volonté, ni le droit pour cela. Les muzz (du moins ceux qui sont en France en toute légalité) sont ici chez eux, ne m'en déplaise, ne vous en déplaise. Et comme je l'écrivais plus haut, ils baisent comme des lapins, pas les desouches.

Alors, je repose la question, on fait comment pour contenir et si possible stopper ce grand remplacement ?

En dehors de la responsabilité qui incombe aux politiques, aux législateurs et aux électeurs, n'avons-nous pas, nous les desouches, aussi une part de responsabilité mais de quoi lutter contre ce qui semble aujourd'hui inexorable ? 

Je vois trois pistes, peut-être farfelues, et si vous en avez d'autres n'hésitez pas à le dire en commentaire...

Mettons-nous à procréer (je sais, je suis mal placé pour en parler, lol !), baisons aussi comme des lapins. La femme française (et la gauche) a voulu s’émanciper par le travail, on peut le comprendre mais on voit aussi les conséquences induites de cette émancipation. Pourquoi ne pas renverser la tendance et organiser le retour de la femme desouche au foyer: Qu'y aurait-il d'humiliant, d'ingrat ou d’avilissant à élever des enfants ? On a tout fait pour faciliter l'avortement de la femme occidentale, combien de femmes musulmanes avortent chaque année ?

Nos églises se vident quand les mosquées poussent comme des champignons. La religion musulmane est devenue l'année passée la religion la plus pratiquée de France ! Je pose la question, la déchristianisation de la France n'est-elle pas la porte ouverte à la musulmanisation ? Deux religions qui prônent la procréation, l'une tend à disparaître peu à peu (même si on sent un renouveau encore timide, la France opposée au mariage zinzin qui s'est réveillée, la France de Fillon en quelque sorte) quand l'autre est vigoureuse !

Apprenons à nos enfants à respecter la femme, à aimer ce qui a fait notre pays, à aimer nos traditions, à s'engager activement de tas de manière possible plutôt que d'être complice de leur abrutissement.

Le grand remplacement est-il une fatalité ? Je ne le crois pas. Certes pour l'enrayer, le stopper, le vaincre et inverser la tendance, il s'agit d'être Français et non islamo-collabo mais est-ce suffisant ? On peut aussi se proclamer patriote, ressortir les cocardes et crier " on est chez nous " mais est-ce suffisant ?

Folie passagère 3510.
Résultat de recherche d'images pour "Le grand remplacement"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

67 commentaires:

  1. Il n'y a pas de bonnes solutions à part l'assimilation, mais il faudrait que l'école joue son rôle , ce qu'elle ne fait pas, étant plus sensible à la culture de l'autre qu'à lui enseigner la nôtre. A mon avis, c'est la seule solution, mais avec les guignols de l'EN, ça me paraît foutu.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: clair qu avec des bras cassées comme Belkacem et les jeanfoutre du conseil superieur des programmes, les mômes sont loin d avoir les moyens de s émanciper des emprises idéologiques ds lesquels ils sont élevés

      Supprimer
    2. Leçon de tourisme pédagogique: "les gosses"...au canada, ça veut dire mes couilles.

      Supprimer
  2. Les seules mesures qui fonctionnent sont les mesures fiscales : forte baisse de la fiscalité pour les foyers à partir du troisième enfant, départ à la retraite fortement anticipé (âge à déterminer) à partir du troisième enfant.
    Mesures applicables aux seuls Français bien sûr.
    Mais :
    - impossible à mettre en place si l'on reste dans l'Europe (discrimination, patin-couffin...).
    - cris d'orfraie des féministes du MRAP de la LICRA etc...
    - surtout hélas mesures trop tardives : il aurait fallu les mettre en place dès la fin des années 70 quand la natalité a commencé à fortement baisser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant pis si j'en choque plus d'un.
      La France n'étant pas extensible, les mesures inverses fonctionneraient tout aussi bien : suppression des allocations familiales et autres aides sociales à partir du troisième enfant.
      Les immigrés polygames mariés religieusement, ne tombant pas sous le coup de la loi française qui condamne et sanctionne la polygamie à condition qu'il y ait eu mariage civil, auront toujours quelques lardons d'avance, sur les couples français "modernes"...(d'origine immigrée ou pas)

      Supprimer
    2. Mira destra: "suppression des allocations familiales et autres aides sociales à partir du troisième enfant. " et tu fais quoi, dans ce cas, des familles nombreuses bien de chez nous qui sans ces allocs n arriveraient pas à boucler les fins de mois ( et j en connais ) ?

      Supprimer
    3. Je ne suis pas d'accord.
      Vous utilisez la discrimination à mauvais escient.
      Moi je suis pour la discrimination positive : la nôtre.
      Il s'agit au fond de retrouver une idée simple et naturelle, celle qui assure la protection des peuples qui ne veulent pas mourir : en tous domaines préférence nationale.
      Ça commence par couper les vivres et le faire savoir à tous ceux qui sont tentés de rejoindre notre pays.

      Supprimer
    4. Je répondais à Mira destra bien sûr.

      Supprimer
    5. Mira Destra (dictatrice)14 avr. 2017 à 11:54:00

      @Fredi M Entièrement d'accord pour la préférence nationale.

      @Corto Dans quoi me suis-je embarquée :)
      Déjà, le plafond de 3 enfants, pose problème. Je n'avais pas pensé à la prise en compte des 3 existants, lors des décès, séparations, recompositions de couples géniteurs. Le nombre de 3 devant être alors divisé par deux : cela donnerait droit à 1 enfant 1/2 (quelle horreur !!!) pour le membre du couple recomposé qui n'a pas eu d'enfant.
      Donc il faudrait relever ledit plafond à 4 enfants par couple ce qui permettrait la prise en compte de 2 enfants existants lors de la composition d'un couple.

      Puis j'ai pioché dans le programme de F.Fillon ainsi que dans celui de MLP avec quelques amendements maison :
      Comme pour la réécriture de la loi Taubira, pas d'effet rétroactif pour les enfants existants et ceux à naître dans un délai de 10 mois (nous ne sommes pas des éléphants...) à compter de la publication de la nouvelle loi au Journal officiel.
      Concomitamment stopper les pompes aspirantes : SORTIR DE L'ESPACE SCHENGEN (la défense des frontières par des gardes côtes, est utopique. Faut voir ce qui se passe à l'heure actuelle...) EXPULSION sans tarder, des étrangers en situation irrégulière. Réforme de l'AME; ne la réserver qu'aux étrangers en situation régulière, avec contrat de travail. Pour les mêmes, fin de l'automaticité du regroupement et rapprochement familial. Si contrat de travail non renouvelé : GO HOME avec la famille ! Comme cela se passe dans d'autres pays dits civilisés, il me semble.
      STOP aux nturalisations, jusqu'à nouvel ordre. Les citoyens français sont en nombre suffisant, en capacité de reproduction. Je répète : la France n'est pas extensible.

      AIDES aux pays en voie de développement avec obligations d'investissements utiles et vérifs drastiques de l'utilisation des fonds alloués. Va falloir qu'ils apprennent à se gérer eux-mêmes tant sur le plan économique que sur le plan démographique. Je ne vois pas pourquoi nous devrions nous battre la coulpe éternellement pour cause de colonialisme et de pillage des ressources.

      Terminé pour cause de migraine naissante...

      Supprimer
  3. Bonsoir Corto,

    Vaste débat que tu viens d'ouvrir là. Était-il possible de rester au statu-quo que tu évoques et que j'ai connu? J'avoue ne pas avoir de réponse toute faite sur ce point. Non pas que je trouve la situation actuelle très saine mais la démographie d'un pays s'inscrit dans des cycles très longs et sans renouvellement de générations suffisant, comment faire face au vieillissement de la population avec notre système social. Je devine les sourcils qui se froncent à la lecture de ce que j'écris mais tu dis toi-même que la femme française de souche, pour reprendre ton expression, ne fait pas assez d'enfants. C'est un peu la marque de fabrique des pays développés. Ce qui m'interroge le plus, ce sont les raisons profondes qui ont motivés nos élus, gauche et droite confondues, à outrepasser le contrat passé entre eux et la population. Il y a la quelque chose qui m'échappe et dont les vraies raisons sont probablement assez éloignées des stricts motifs démographiques avancés plus haut.
    Loin de s'amalgamer, je pense qu'à l'avenir le communautarisme ira en s'accentuant avec comme conséquences des tensions de plus en plus fortes entre les communautés. La dessus, la gauche laïcarde porte une lourde responsabilité avec sa haine congénitale du christianisme (pour information, c'est aujourd'hui le jeudi saint mais aucun journalope ou politocard n'en a fait mention. Par contre, quand il s'agit de L'Aid ou du Ramadan!!!). L'Église également a creusé sa tombe en particulier dans les années 70 en voulant jouer un rôle en matière de lutte des classes. Je me souviens de distribution de tracts syndicaux à la sortie de la messe avec la complicité active du clergé du moment. Dans la foulée, un magnifique "Pas de politique chez les curés" ornait le mur face à la cure!!!
    Je ne sais pas s'il existe une solution à ce problème. Peut être que cela passera par une prise de conscience collective assez puissante pour redistribuer les cartes. Personnellement, ce n'est pas l'autre qui me gêne mais la volonté affichée par certains pour détruire et nier ce qui a fait ce pays. Je viens d'entendre que Présiflan allait aller ce week-end au Chemin des dames. Évidemment, tout ce qu'il va trouver à dire, c'est à encenser les mutins (deux régiments) qui moins que l'absurdité de ce conflit s'élevaient avant tout contre l'impéritie du commandement. J'y vois un parallèle saisissant avec sa candidature avortée.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H: sauf réaction forte de notre part ( sous quelle forme, je ne sais pas), comme toi je crois que les communautarismes vont se développer comme en Angleterre ou aux USa et que chacun vivra heureux dans sa communauté a condition de ne pas empiéter sur celle des autres. Bonjour l'ambiance et quelle tristesse de voir comment tout cela tourne. Le pb des communautarismes c'est que à force et sauf soumission, un jour ou l autre ça finit par s affronter.
      Quant à Hollande... égal à lui même

      Supprimer
  4. Il y a une contradiction entre renvoyer les femmes non-musulmanes (et pas seulement celles "de souche"...)au foyer pour qu'elles fassent davantage d'enfants, et vouloir luter contre l'islam dont c'est justement la vision de la femme:une machine à faire et à élever des enfants, et rien de plus!

    Car il faut comprendre que lutter contre l'islam, c'est lutter contre la vision du monde qui est celle de l'islam, ce n'est pas lutter contre les "signes extérieurs" de l'islam :si l'islam se limitait à porter des foulards et la barbe, et rien de plus, il n'y aurait pas de problème.

    Il faut donc aider, peut-être, les femmes non-musulmanes à avoir des enfants par des dispositions du travail (auquel elles ne renonceront pas) qui le favorisent : congés de maternité, assurance de retrouver son boulot, gardes d'enfants, crèches, etc...Mais cela n'ira pas bien loin: le taux de fécondité français est un des plus élevés d' Europe, de l'ordre de 2 enfants/femme.

    Il faut surtout savoir que le taux de fécondité d'un pays ou d'un groupe social est directement relié au niveau d'éducation des femmes, et uniquement à cela : ainsi, en Iran, pays ultra-musulman s'il en est, mais qui a bien réussi en matière d'éducation des jeunes ( hommes et femmes), le taux de fécondité, en une génération, est devenu celui de la France : 2,1 enfants/femme; à l'inverse, dans certains pays où les enfants ne sont pas scolarisés, et où la majorité de la population n'est pas musulmane, il est de 5 à 7 enfants/femme, quelle que soit la religion dominante.

    Il faut donc continuer à scolariser les filles musulmanes (comme nous le faisons déjà !) et les pousser à faire des études universitaires (comme beaucoup en font) : plus elles travailleront, moins elles voudront avoir une ribambelle d'enfants. D'ailleurs, si on interroge les jeunes filles maghrébines nées en France, très peu rêvent d'avoir beaucoup d'enfants.

    Il faut aussi (ne vous en déplaise) continuer les cours d'éducation sexuelle à l'école, qui laissent parfois à désirer en matière de contraception, et aider financièrement les centres gratuits de planning familial.

    Mais le problème est bien celui de l'arrivée de nouvelles générations d'immigrants africains, venus de villages, et non éduqués (contrairement aux immigrants asiatiques, par exemple, plutôt d'origine urbaine t bourgeoise parce qu'ayant fui le communisme, et non villageoise)- et, à chaque fois, on perd une génération de femmes éduquées.

    Et puis, il faut :

    http://www.chevenement.fr/Comment-integrer-enfin-l-islam-a-la-Republique_a1898.html







    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gisele: " Il faut donc continuer à scolariser les filles musulmanes ", plus que jamais.

      " Il faut aussi (ne vous en déplaise) continuer les cours d'éducation sexuelle à l'école " Apprendre aux élèves comment cela fonctionne oui, mais pas plus, ce n est pas le rôle de l école d'en faire plus. perso, on ne m a jamais enseigné autre chose que la mécanique des corps ( lol) tout le reste fut à découvrir et a apprendre par soi même , par les copains, ou par les parents quand ceux ci n'étaient pas trop coincés. Et ça fonctionnait plutot bien.

      Supprimer
  5. Bonsoir Fredi,
    J'ai étudié la question sous un angle mathématique (voir mon précédent com): c'est déjà trop tard pour nous.
    Nous n'échapperons pas au conflit ethnique. Soit nous prenons l'initiative (militaire et patriote) et avons 70% de chances de survie à 10 ans, soit nous subissons passivement (car le français moyen est plutôt veule, servile et collabo) et dans 8 ans nous aurons disparu.
    Que Corto pardonne la constance de choupinou...
    Jean Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous n'échapperons pas au conflit ethnique.

      Si nous pouvions éviter...

      Supprimer
    2. @Jean claude: Plus nul que moi en mathématique, difficile de faire mieux sorti des opérations de base. néanmoins, pas convaincu par ta démonstration, mais alors pas du tout, ne serait-ce parce que je regarde autour de moi et je vois mal comment mon entourage , mes neveux et nièces ( et j en ai une ribambelle), mes amis, mes connaissances, etc... pourraient avoir disparu dans 8 ans

      Supprimer
    3. Fasse le ciel que tu aies raison. Mais outille toi. Si vis pacem, para bellum...
      Jean Claude

      Supprimer
  6. Si cette religion (ou faut-il dire « ces religions », les affrontements souvent sanglants entre ses différentes composantes ne laissant rien à envier à ceux qui opposèrent autrefois catholiques et protestants ) est en pleine expansion, d’ailleurs moins par le nombre de ses fidèles (qui suit le simple accroissement démographique des populations, le nombre des convertis étant anecdotique) que par le développement de son intégrisme, c’est parce qu’elle semble constituer la seule doctrine « altermondialiste » déjà constituée et qui ne se cherche pas : l’Islam transcende les Etats et ne connaît d’autre communauté que l’ « oumma », celle des croyants, quelle que soit leur nationalité : il est, au moins doctrinalement sinon toujours politiquement , supra-national. Il constitue l’autre versant de la mondialisation, l’autre face de la médaille, et progresse en même temps qu’elle, car, depuis la chute du communisme, il est le seul à proposer à tous ceux qu’elle a laissés pour compte un ensemble homogène de valeurs opposé à tous ceux du monde contemporain et qui se sont réduits à un seul : la loi du marché.


    Mais il ne s’agit là que d’une illusion dont est victime le regard qui ne se limite qu’au temps court (celui de l’information purement instantanée, événementielle et émotionnelle d’Internet) ; par les excès auxquels il semble aujourd’hui condamné pour survivre, l’Islam engendrera tôt ou tard, comme les autres religions, non seulement ses réactions féministes qui prennent déjà une forme collective là où on les attendait le moins (manifestation de femmes en Arabie saoudite pour avoir le droit de conduire...), mais aussi ses révoltés radicaux, ses athées militants, ses anticléricaux forcenés, ses laïcs enragés ; l’heure de l’apparition d’un imam Meslier (l'abbé Meslier, 1664-1729, est l'auteur de la célèbre phrase : " Je voudrais voir le dernier des rois étranglé avec les tripes d dernier des prêtres ") est peut-être plus proche que nous ne l’imaginons : les musulmans ne sont pas d’une nature différente de celle des autres hommes, et peut-être le terrorisme islamiste n’est-il que la manifestation d’une rage désespérée imputable au sentiment inconscient, chez certains d’entre eux, de la fin inéluctable de leur monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ane honyme: Beau commentaire auquel on aimerait souscrire à 100%, en particulier pour sa conclusion. Serais tu plus optimiste que moi ?

      Supprimer
    2. Disons que je me force à trouver des raisons de l' être...A quoi ça sert, de se dire que "tout est foutu" ?

      A vrai dire, mon commentaire est extrait de ce bouquin :

      https://www.amazon.fr/Mondialisation-d%C3%A9clin-lOccident-Elie-Ari%C3%A9/dp/2846211655

      Supprimer
  7. Géo

    @Corto

    C est bien résumé à mon sens.
    Il y a des musulmans qui se considèrent Francais et dont les enfants sont bien élevés.
    Pas sûr du tout qu'ils apprécient l islamisation du pays spécialement quand c est d obédience salafiste et compagnie.

    Maintenant il serait temps d axer nos efforts à recréer l Éducation Nationale qui n existe plus et de privilégier la connaissance et l élitisme en la matière.
    Ça me parait être une excellente façon de réveiller les consciences et de les libérer de l emprise de système politico-religieux obscurantiste qui nie les droits de la personne humaine.
    Et aussi mettre fin aux subventions destinées à des gens qui ne nous veulent nul bien.

    D'ailleurs les propos arriérés de Boumediene ou Erdogan prouvent bien que de leur point de vue les gens sont de vulgaires pions entre leurs mains,des troupeaux taillables et corvéables à merci dont on ne se préoccupe pas d améliorer le sort.

    C est le vieil argument stupide destiné à effrayer et qui prétend que le nombre fait la force.
    Si cela était vrai Israël aurait cessé d exister et les cités grecques n auraient pas vaincu les Perses,Alexandre aurait été un vaincu enchainé au char de Darius.

    D ailleurs dans une société avec une vie intellectuelle et spirituelle riches,les Belphégor et leur clique partiraient d eux-mêmes ou seraient en voie de disparition.

    Quand erdogan menace aussi que les gens dans les rues des villes d Europe ne seront plus en sécurité(c est à dire qu'il menace tous les citoyens occidentaux,là),ses paroles sont reçues par un paillasson de dirigeants européens sans courage.
    Il nous voit comme des soumis,des agneaux destinés à l abattoir ou la soumission.
    Parce qu'on lui envoie ces signes.
    Parce que si on est systématiquement attaqués dans la rue il croit que tout le monde va se laisser faire et se laisser impressionner et se soumettre à une charia?
    Croit-il vraiment à ses discours ou sont-ils réservés à des dirigeants souillés par les compromissions?
    C est encore un exemple d'élégance ottomano-pachydermique en action.

    Discours d intimidation typique du type qui n a pas d autre arme que la faiblesse de ses interlocuteurs,

    alors que pareil discours mérite un retour de manivelle carabiné les ressortissants pouvant devenir aussi des otages,des marchandises.
    Puisqu'il les voit comme tels,soit!




    Mais les européens ont perdu leur âme et leurs dirigeants se laissent marcher dessus comme des tapis...(d orient?)
    Le monde musulman étant en complet échec faute d avoir su s adapter ne fera que tranposer ses échecs en occident,c est déjà le cas on a l exemple sous nos yeux tout le temps.
    Si nous sommes devenus assez faibles et idiots pour être vaincus par cela alors ne pas venir se plaindre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: d accord sur toute la ligne avec juste un bémol.A propos d'Erdogan, tu écris: "Discours d intimidation typique du type qui n a pas d autre arme que la faiblesse de ses interlocuteurs ". Erdogan a 3 armes bien plus redoutables que la faiblesse de ses interlocuteurs: Sa situation géographique stratégique, un peuple qui jusqu a maintenant le suit majoritairement ( le referendum de ce WE sera interessant à suivre ) et 2 à 3 millions de réfugiés !

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Ce que tu dis est exact,dans l optique de la conduite des dirigeants de l UE.
      C'est ici que le bât blesse.

      À mon sens la vraie Europe ne pourra se faire qu'avec la Russie,ce qui pourrait contrecarrer saprément l hégémonie des USA dans le monde et aussi l intérêt envers la Turquie,notamment pour nos approvisionnements en pétrole et gaz.

      En outre la Turquie a besoin de nos investissements et aussi de nos touristes,non?

      Et pour aider,si cet Erdogan menace les citoyens d Europe,comme il l a fait en déclarant qu'ils ne seront nulle part en sécurité dans les rues dans le monde,
      des dirigeants de valeur,si nous en avions,pourraient lui rappeler,que boycott et attentats(si il l a déjà oublié) seraient mauvais pour les finances de son pays.
      Quant aux "migrants", et bien redisons encore que couper toutes les aides les dissuaderait de venir chez nous.
      Et les avertir qu'ils seraient traités comme des envahisseurs si ils passaient outre,et,bien sûr,agir comme tel,quitte à mitrailler une colonne qui s aventurerait à vouloir entrer de force comme ils essaient régulièrement en Hongrie par exemple,malgré les grillages,pour montrer que nous ne plaisantons pas.

      Ce qui ferait bien vite retomber la fièvre invasive de tous ces gens qui sont très majoritairement des mâles.

      Et c est en cela que les " dirigeants" de Bruxelles sont des pantins.

      Pourquoi pas de migrants en Arabie saoudite ou en Russie?

      Quant aux appuis que Erdogan peut trouver chez les turcs vivant en Europe et brûlant des drapeaux nationaux suite à ses propos il y aurait de belles expulsions à réaliser et faire passer l envie à ceux là de rester,il y a des méthodes pour cela.

      Erdogan comme "les autres",ne sont grands que de nos faiblesses qui sont,d abord,idéologiques.

      Retour à la prière de rue de Clichy:
      Que voit on?
      Des gens infantiles qui se comportent comme des enfants gâtés en restant dans la rue pour manifester leur colère.
      Canons à eau,lacrymos,suppression des aides sociales pour leur apprendre l art d être citoyens.
      Ils cherchent à paraitre dans un rôle de victimes,c est un chantage affectif typique.
      Et bien donnons leur satisfaction puisque c est ce qu'ils veulent.
      Il n y a pas à tergiverser,ceux qui viennent acceptent nos valeurs notre civilisation ou repartent.
      Et si les cosaques peuvent aider à le leur faire comprendre allions nous avec eux car ils sont une alliance naturelle qui a fait ses preuves nous avons des intérêts communs.
      Mais il faudrait que le marigot de traitres et de médiocres dans lequel l Europe et la France en particulier baignent soit vidé,faute en est aux électeurs d occident et aux médias officiels qui sont de vraies poubelles laissées à l air libre où la malhonnêteté et la médiocrité de tout le pays,pour ce qui nous concerne,se concentre,hormis chez les politiques.

      Commentaires de valeur dans ton billet concernant la préférence nationale pour les allocations,et donc les logements,auxquels je me joins.
      Et attention!
      Être Français ne sera pas suffisant pour cela,il faudra prouver par un comportement civique que l on est bien français de coeur.





      Supprimer
  8. Le grand remplacement est commencé depuis longtemps , les portugais , espagnols , italiens , polonais , allemands , anglais, etc , j'avoue ceux là se fondent dans le paysage ce qui nous interpelle ce n'est pas la couleur , l'origine mais cette satané islamisation .
    Je vais commencé demain à gouter du christianisme , sans manger de viande , j'accompagnerais ma femme à l'église (si elle est protégée contre les fous de l' EI) et j'irais à Lourdes laver mes nombreux péché emmagasinés depuis des années .
    Pour refaire des mômes ........nada , j'ai donné , mais l'astuce serait de supprimer la CAF aux deuxième gosse , ça freinerait certaines familles remplaçantes .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: Ns sommes d accord, ce n'est pas tant en elle même que l immigration nous gêne, c'est l'immigration musulmane qui nous insupporte, on voit le résultat aujourd'hui partout.
      Tu vas gouter demain du christianisme ? Sérieux ? C'est loin d etre débile. J ai un pote qui s'est fait baptiser l an dernier à 50 ans passé !

      Supprimer
    2. Claude Henri: oups , j oubliais supprimer la CAF ? euh... et les " bon français " qui voudraient faire plus de deux enfants, ils font comment ?

      Supprimer
    3. @Corto 15:52
      Et le fils d'un autre qui s'est fait confirmé à 21 ans.

      @15:53
      Comment ils font financièrement as-tu voulu dire. Parce que pratiquement, cela commence à être assez connu depuis quelques milliers d'année :-)

      Droopyx

      Supprimer
  9. "Alors je repose la question, on fait comment pour contenir et si possible stopper ce grand remplacement ?"
    Si on demandait aux Japonais comment ils font, mon cher Corto ? Ils ont l'air de le savoir. Mais êtes-vous sûr que les jeunes - ceux qui seront encore là en 2025 - sont contre le changement de population de la France ? Personnellement je suis loin d'en être sûre. Je dirais même que la plupart, soit en ont pris leur parti, soit sont même satisfaits et considèrent ce changement de population comme bénéfique.
    J'ai peur que ce combat ne soit, hélas, qu'une sorte de combat d'arrière-garde, qui n'a aucune chance de réussir parce qu'aucun politique ne peut ou ne veut s'en donner les moyens. La France n'est pas le Japon et de plus l'UE a besoin de migrants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours plus facile pour des îles : Japon, Australie, etc.

      Supprimer
    2. Marianne: comme le dis Ane Honyme, c'est effectivement bien plus facile de juguler l immigration, voire la réduire a quasi zéro quand on est une île. Pour le reste, il est fort possible que vous ayez hélas raison.
      A ma soeur à qui je racontais "la gare du nord", sa réponse: ben quoi, c'est la France qui change et qui évolue, c'est ainsi et pourquoi pas

      Supprimer
  10. Les plus déterminés l'emportent et cela de tous temps. Faut-il énumérer toutes les victoires obtenues à 1 contre 3?
    Un autre fait connu, beaucoup de citadelles sont tombées grâce à le petite poterne ouverte dans les fortifications par un ou plusieurs traîtres de l'intérieur, sans oublier le cheval de Troie.
    Nous les défenseurs potentiels, avons abandonné notre ardeur dans nos problèmes de consommation en tous genres; la guerre: oui, peut-être, enfin non tout compte fait et puis on verra, il y a les droits de l'homme quand même!
    Quant aux femmes, les modèles "Jeanne d'arc" et "Jeanne Hachette" sont épuisés, elles convoleront avec les bruns ténébreux et barbus qui leur assureront un minimum de sécurité et elles remettront leur visées féministes à plus tard, quand leurs compagnons du moment s'amolliront à leur tour, qui sait.
    Houellebecq n'est pas qu'un écrivain, il est devin également.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Page: Il se peut que tu sois aussi clairvoyant que Houellebecq. hélas.

      Supprimer
  11. Et comme je l'écrivais plus haut, ils baisent comme des lapins, pas les desouches.
    Alors, je repose la question, on fait comment pour contenir et si possible stopper ce grand remplacement ?

    Ben, la réponse est dans la question!!! Il faut baiser comme des lapins nous aussi! CQFD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre slogan devrait rencontrer un certain succès...Avez-vous songé à vous présenter à la présidentielle ?

      Supprimer
    2. Alix: n est-ce pas ce que j ai écrit et s'il le faut, je veux bien me sacrifier pour la cause ! ( nan, j'déconnes !)

      Supprimer
  12. Bonsoir Monsieur Corto ;

    Je me souviens d'un temps (dans les années 80) où des amis étudiants, de gauche comme tous les étudiants, et comme moi-même, en ce temps-là, me disaient qu'ils trouvaient que les Espagnols n'étaient pas trop tolérants, pas ouverts à la modernité. J'essayais alors de leur expliquer que les Espagnols ayant eu à subir huit siècles d'occupation pas trop "gentille" (c'est le moins que l'on puisse dire) de la part des envahisseurs arabes, donc les Espagnols n'avaient pas développé une grande tolérance comme, disons, les Suédois qui n'avaient pas eu à connaître les "joies" d'une longue occupation multiséculaire arabe, et pleine de batailles plus que sanglantes, de la part des arabes.
    Ces étudiants me répondaient toujours par le blabla habituel des "merveilles" de l'enrichissement que l'Espagne aurait connu grâce aux envahisseurs arabes. Mais, bon, comment faire comprendre à ces jeunes gens protégés par leurs vies de futurs fonctionnaires de l'Education nationale, que les huit siècles d'occupation arabe (parfois atroce et violente avec décapitation à la chaîne de chrétiens) n'avait pas été une vallée de lait et de miel pour les Espagnols ? Peine perdue. Les étudiants des années 80 étaient déjà intoxiqués, et allaient propager, cette vision idyllique de l'islam de pseudo amour et de pseudo tolérance à leurs futurs élèves...

    30 ans plus tard je dis : bienvenue à bord aux Français. Nous verrons s'il se lèvera un jour un "El Cid" parmi vous... Ce qui n'est pas sûr... Et puis l'Espagnole qui est au fond de moi (mais qui parfaitement intégrée, à l'inverse de bien des arabes de France) se dit que finalement les Français commencent à comprendre ce qu'une occupation arabe, peut être... La prise de conscience c'est déjà ça, comme un petit début...

    PS : Je rappelle, à ceux qui l'auraient oublié, ou ceux qui ne l'ont jamais su, qu'en 730, soit 20 ans après le début de l'invasion arabe en Espagne, l'Espagne chrétienne qui n'était envahie par les arabes se réduisait à un minuscule territoire de moins de 200 km2, parce que c'est tout ce qu'il restait alors aux Chrétiens...

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Covadonga

    Bienvenue à bord, les souffrances seront longues ! (c'est la traduction d'un proverbe espagnol)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ana maria: comme tu dis, ils étaient déjà intoxiqués et ça a continué par la suite en ajoutant aux merveilles de l'enrichissement le clientélisme électorale ou l achat de paux sociale à bas coût.
      Les Français commenceraient à comprendre ce que pourrait etre une invasion arabe, oui si on se réfère au succès de Le Pen ou à la radicalisation sur le sujet de Fillon, non si on se réfère à la percée melanchonesque et macronienne

      Supprimer
    2. Géo

      @Ana Maria et Corto

      "Percée mélanchtonienne et maqreaunienne" (moui j ai un peu modifié)
      Pour la seconde percée plus encore que pour la première,et bien si les sondages étaient vrais,je dirais que c est la percée de l aveuglement de l ignorance et de la puterie banquière mondialiste.
      Minc le dit lui même:"macron,j ai conseillé de le garder car il a du charme et banquier c est un métier de pute!"
      Parait qu'il a récidivé dans ses propos.
      Les Français ont-ils conscience que des gens comme Minc,bhl,Attali,etc...font la promotion de "putes" de leur système, selon les propos mêmes de Minc qui affiche cela avec un calme paisible,pour un poste présidentiel.

      Mais où va-t'on là?Il est temps d éteindre,de jeter les postes ou de débranbrer les antennes,pour ceux qui ne l ont pas encore fait.

      Supprimer
    3. Géo

      "Youtube.le lipdub,en Marche ça marche de macron"

      Et ça et bien ce n est pas une parodie mais réel,j ai vérifié!

      Il faut vraiment arrêter les conneries,je n ai pas souvenir de campagne Pestilentielle aussi débile que nauséabonde.

      Arrêtez tout!

      Supprimer
  13. Il est trop tard, il faudrait prendre des solutions drastiques que les peuples n'accepterons pas, ils se ferons bouffer au fil du temps et voilà ! quand les peuples se suicident, perdent leurs repères, leurs traditions, ils disparaissent, de tout temps ça à été comme ça, a moins d'un miracle d'un Charles Martel providentiel, nous n'en verrons pas la fin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: Un martel providentiel ??? je n y crois pas un instant parce que pour que celui-ci existe, il faudrait qu il est des coucougnettes tellement grosses qu il ne pourrait plus bouger son cul :)

      Supprimer
  14. On peut tourner l'ensemble des problèmes dans tous les sens, si on veut réellement les résoudre,la solution ne sortira pas des urnes. Seul un putsch militaire à la Franco peut nous sortir du bordel. Il n'y a que ça qui fermera la gueule des gauchos et des associatifs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franco a réussi son putsch en partie grâce à ses soldats maures...

      Supprimer
    2. Vous oubliez, la Légion Condor qui amena avec ces JU 52 les maures en question.
      Mais on ne va pas refaire la guerre d'Espagne.
      Il y eu aussi les Carlistes, la Légion espagnole les italiens,etc...

      Supprimer
    3. @Koltchack: un putsch militaire, quelle drôle d'idée, l'idée est séduisante mais crois tu cela possible au pays des bisounours ?
      Ceci dit, je suis persuadé depuis un moment que nous sommes au bord peut être pas d une guerre civile mais de graves troubles ( à côté desquels les émeutes de 2005 passeront pour une chicailla de cour d'école ) qu un rien déclencherait

      Supprimer
  15. l'une des raisons pour lequelles j'ai quitte la France (pour Australie) est que travaillant a Paris, je souffrais l'immigration africaine.Je ferai venir mes neveus des qu'ils seront assez grands, je ne souhaite pas qu'ils grandissent dans cette "France" remplacee, desindustrialisee, soumise a l'Allemagne.

    Au moins Marine sera un signal fort que la recre est terminee.Je me souviens mon voisin qui etait flic a Lyons en 2002, il me disait que c'etait extraordinaire apres la qualification de lepen au deuxieme tours, ils n'y avais plus de vols, plus de viols, plus de violence le calme, les arabes rasaient les murs, cela a repris des l'election passee.

    J'ai fiat de l'autostop au Quebec un ete (il y a plus de 20ans) et tous le quebequois ceux que je rencontrais avec 12 a 20 freres et soeurs (par contre eux tres peu d'enfants) : dans les annees 50-60 les cathos etaient des citoyens de seconde zone au Quebec, l'eglise a pousse les croyants a avoir des tonnes de bebes pour noyer les Protestants et avoir une bonne majorite catholique.Cela a marche ;-)



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lowcarber: t es drôle toi mais pour pouvoir partir encore faut-il pouvoir partir, c'est pas donné à tout le monde et pas forcément pour des raisons financières. Perso, pour l instant je ne peux pas mais j ai toujours mon rêve secret d'ouvrir un " bagdad café " sur une route désertique d'Australie. !

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Patiente un peu et tu pourras bientôt ouvrir un troquet dans ta wilaya locale sans avoir à déménager.

      Supprimer
    3. je ne pense pas que Corto ait longtemps à attendre pour vendre son "thé à la menthe nannah" dans sa willaya ! Moi je lui donne 5 ans, Jean-Claude 8 ans ! c'est kif-kif bourricot en langage du bled !

      Supprimer
  16. L'école publique fait plus son devoir qui était de faire de tout enfant, un citoyen français.
    Merci aux syndicats gauchistes et autres pédagogues d'avoir semé la chienlit.
    L'action fut achevée par la suppression du Service Militaire et là, merci Chirac.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je plussoie. La république, comprendre la troisième mère de toutes les autres, a été construite sur deux piliers: l'instruction publique et le service militaire, réminiscence de la Nation en armes. On sait ce qu'il est advenu de la première, monstrueuse machine à broyer les individus au nom d'une idéologie malsaine. Le second a été "suspendu" par le plus rad-soc de nos présidents. Il avait des raisons objectives de le faire: après que l'Arsouille l'ai fait passer de 12 à 10 mois, vu la chute du bloc de l'est, vu les problèmes budgétaires en cours et à venir, je dirai méchamment que seuls les imbéciles le faisaient (j'ai encadré des appelés, formidable population, mais force est de constater que tous les petits malins qui souhaitaient "ziber" le faisaient assez facilement comme les fameux réformés P4). Le système devenait de plus en plus injuste et de plus en plus invivable. Comme beaucoup de cadres de l'époque et pour les raisons citées, cette suspension a été bien accueilli surtout qu'elle s'accompagnait de la promesse implicite de basculer une partie du budget économisé sur le renouvellement des matériels déjà urgent. On sait sur ce point qui a été le dindon de la farce.
      Par le biais du "service", le système républicain corrigeait une dernière fois, ou tentait de le faire, les errements (au plan de l'individu dans la cité) précédents. En torpillant ses deux piliers, la république s'est simplement sabordée sauf que personne n'avait de plan de rechange. Les problèmes sociétaux qui sont apparus depuis découlent directement de ces choix et il n'y a toujours aucune solution.

      Bonne journée

      Supprimer
    2. Grandpas et H: tenez, pour avoir une idée des ravages fait par l'EN et par " l'Islam ":

      https://twitter.com/FiertNationale/status/852607354617122816

      Supprimer
  17. D'après ce que je lis ce matin (dans Le Figaro d'hier), il semble que Hervé Le Bras, célèbre démographe français, aurait la solution. C'est du moins ce que Zemmour cite, extrait du dernier ouvrage de ce monsieur : "L'âge des migrations".
    "Il faudra admettre que la France perdra une partie de ses "meilleurs" citoyens qui seront remplacés par une partie des "meilleurs" citoyens des pays situés au-dessous d'elle dans l'ordre mondial."
    Quand monsieur Le Bras parle de "meilleurs citoyens", j'imagine qu'il parle des plus riches, bien sûr !
    L'article de Zemmour intitulé : "Le grand déménagement du monde", aurait toute sa place sur ce blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: Hervé le Bras, bon gauchiste tendance Macron s il en est !, je vais essayer de me procurer cet art de zemmour

      Supprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  19. "Que faire contre le grand remplacement ?"
    Une solution peut-être...
    Leur fermer le robinet des prestations sociales : santé, aide au logement, allocations familiales, aide en tout genre ...

    Marion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marion: Pour les immigrés illégaux et autre sans papiers etc... je vx bien mais pour les muzz de nationalité Français , impossible

      Supprimer
  20. Votre article me fout la trouille....les commentaires aussi. On se croirait revenu des siècles en arrière, au temps des barbares. Vous voulez nous terroriser ?
    De toute façon, je crois bien qu'il est trop tard pour ce qui est de la religion catholique. Notre tort à tous a été de tourner le dos à notre religion, de tourner le dos à la messe du dimanche, privilégiant la grasse-mat. Bon, faut bien dire que nos curés ne se sont guère renouvelés et sont d'un triste (d'ailleurs, dimanche, pas sûr du tout que j'aille "faire mes Pâques"), je ne suis pas déjà allée à la messe des Rameaux dimanche dernier. C'est même la 1ere fois que j'ai dit à ma mère que je ne voulais pas de son rameau béni, disant que mon assurance habitation protégeait ma maison. Bon, me reste le vendredi sans viande, un dernier reste de mon enseignement catholique. Ma fille baptisée, qui a fait sa communion, a baptisé ses 2 premiers à reculons, ne leur a pas fait faire leur communion, a décidé de ne pas baptiser son 3e enfant. Et tant pis si ça ne nous plait pas à nous grands-parents.
    J'en vois qui disent qu'il faudrait supprimer les allocs dès le 2e ou le 3e enfant. Cela reviendrait à dire que si on avait fait ça à mon époque, il y a 30 ans, mon 3e enfant ne serait peut-être pas né. D'accord, mon "parisien" de fils, on ne le voit plus guère, mais c'est celui que j'ai le plus bichonné, celui que j'ai su le mieux élevé...enfin, que je croyais. Les autres, je les ai eu à 20 ans. A cet âge-là, on ne connaît rien au métier de mère, on fait du n'importe quoi. Soit on est trop sévère, soit trop laxiste, soit on refile ses enfants aux grands-parents. Alors, laissons au moins les allocs jusqu'au 3e enfant. Celui-là, on l'a souvent sur le tard..enfin avait, car maintenant les femmes se décideraient à devenir mère à 80 ans si dame nature y pouvait...pas que dame nature d'ailleurs.
    Là, je préfère me consacrer à fausser les instituts de sondage, après avoir vu Envoyé Spécial hier soir, du comment on sonde les français, comment on les manipule. Notre devoir à tous serait de fausser tous les sondages d'ici les élections. Y'en a marre d'être pris pour des moutons, des veaux. Bon, vous me direz, les moutons et les veaux, avec les fêtes religieuses qui arrivent, vont passer un sale quart d'heure !!!
    Sur ce, bonne récolte d'œufs de Pâques, puisqu'on privilégie maintenant les poules au détriment de l'agneau pascal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Julie: j'adore ton commentaire, bravo ! quant a la dernière phrase, superbe c'est si vrai.

      NB: Penses-tu que certains muzz achètent des oeufs de Paques à leurs enfants ? :)

      Supprimer
    2. Penses-tu que certains muzz achètent des oeufs de Paques à leurs enfants ? :)
      Certains offrent bien des cadeaux à Noël à leurs enfants, alors pourquoi pas des œufs de Pâques !
      D'ailleurs, y'a aussi des cathos qui disent que c'est de la connerie de dire aux enfants que les cloches sont passées dans le jardin et ont semé des chocolats.
      C'est dingue ce qu'on peut faire croire aux enfants ! M'étonne pas que certains enfants croient que les chrétiens sont les méchants avec ce qu'ils doivent entendre chez eux, dans leur famille. Voilà comment on crée des monstres sanguinaires ! Et après ça les parents disent qu'ils n'y sont pour rien ! Bien sûr que si qu'ils sont en partie responsables, car, pour un enfant, ce que dit ses parents est forcément parole d'évangile. Quand on serine à un enfant, dès son plus jeune âge, qu'il y a d'un côté les méchants, les autres, et les gentils, forcément eux, normal que certains enfants ne savent plus faire la différence entre le bien et le mal.
      Bref, pour en revenir aux jolies cloches qui reviennent le jour de Pâques et sèment des œufs dans les jardins, j'ai toujours adoré ça, mes enfants aussi (d'ailleurs, cet après-midi, je vais aller faire ma récolte chez un des meilleurs chocolatiers de ma si jolie petite ville, au nom tant décrié). C'est le porte-monnaie qui va souffrir.
      C'est ça le hic, devoir payer pour des croyances que les enfants pensent gratuites. Quand nos retraites rétrécissent à vue d'oeil, comme un pull en cachemire lavé à 90°, cette croyance là devient de plus en plus douloureuse et difficile à tenir. Mais faut c'qui faut si on veut que nos petits enfants aiment les bons produits, mangent des bons produits et ne préfèrent pas la m...e qui devient de plus en plus notre pain quotidien.
      Va savoir si nous ne sommes pas les derniers dinosaures à perpétuer ces traditions !
      Je me souviens avoir caché des œufs pour mes nièces dans le jardin de ma mère.
      Leur mère avait dit "c'est quoi cette connerie, je ne veux pas que mes enfants croient à ces âneries ?". Ca avait été une source de discorde entre elle et son mari, mon jeune frère, qui lui aussi avait eu droit à ses chocolats cachés et aimait ça aussi.... mère qui est un vrai bonnet de nuit, qui a été baptisée, a fait sa communion, mais déteste toutes les fêtes religieuses ou non. Même Noël, elle le fête à reculons. Elle est aussi contre le mariage, dit que c'est de la connerie. Je ne lui ai d'ailleurs jamais demandé ce qu'elle pensait d'autant plus du mariage entre 2 êtres de même sexe. Pour elle, je suppose que c'est le summum de la connerie humaine.
      Heureux le simple d'esprit a dit le seigneur qui garde une âme d'enfant toute sa vie ! Heureusement qu'il nous reste encore quelques belles croyances. Celles-là ne mangent pas de pain et sont gentillettes. Elles ne font du mal qu'à nos porte-monnaie, mais font le bonheur des commerçants et font marcher l'économie.

      Sur ce, bonnes fêtes de Pâques. Me demande si, finalement, je ne vais pas me décider demain à sortir du lit pour "faire mes Pâques", comme au bon vieux temps. Et me confesser aussi, tant qu'à faire, j'ai tellement de choses à me faire pardonner ( me demande si Fillon va à confesse), car, ça aussi, ça a disparu. Au moins, se confesser était gratuit, les prêtres jouant le rôle de psys. D'ailleurs, il n'y a jamais au autant de psys que depuis la disparition de la confession. Amen. Ceci sera mon prêche de Pâques. Tiens, ça aussi, ça a disparu le prêtre juché dans sa chaire, haranguant ses ouailles. Y'en avait qui savaient captiver les foules. Maintenant, on en est réduit à écouter "prêchi-prêcha" nos hommes politiques, comme un Merluche qui sait y faire...

      Supprimer
  21. Finalement, tout aurait été plus facile si Charles Martel avait été battu à Poitiers : nous serions tous musulmans, et l'invasion islamique ne nous aurait posé aucun problème; de plus, je n'aurais pas à me raser tous les matins, ce qui est vraiment la barbe ( faut voir le bon côté des choses ) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ane: un bon point pour cette histoire de rasage, itou !

      Supprimer
  22. Mais la solution c'est de voter Fillon voyons ! Vous savez le premier ministre sous le mandat duquel il y a eu plus d'immigration que sous Jospin !

    Cucks united !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa